Derniers sujets
» Autour des braises // Watari
Aujourd'hui à 3:17 par Hoshino Watari

» Aller à l'essentiel
Aujourd'hui à 3:09 par Metaru Shūuhei

» Sora Uchiha (en Cours)
Aujourd'hui à 2:57 par Borukan Akimoto

» [Koga Kiseru] Un errant à Iwa et dans un Cofee Shop - Libre
Aujourd'hui à 2:26 par Hyûga Sanadare

» Oui ?... Oui ! (w/ Tsunechika)
Aujourd'hui à 2:10 par Seisui no Seifukusha

» 1/08. La manipulatrice
Aujourd'hui à 2:06 par Suzuri Kyoshi

» Question de coïncidence ; Sazuka
Aujourd'hui à 2:04 par Ikeda Sazuka

» Le bon et la brute [Shukiki S.]
Aujourd'hui à 2:02 par Metaru Nué

» Reiji / RP.
Aujourd'hui à 1:37 par Goketsu Reiji

Partagez | 

Les Brumes de Kiri [Jiman Eichi]


Dim 27 Aoû 2017 - 20:20
La bière coulait à flot dans la taverne du Justicier Assoiffé. Comme à son habitude, celle-ci était rempli d'énormément de monde qui ne cessaient de se battre à la moindre petite embrouille anodine. Pour l'instant, c'était plutôt calme : les gros bras se font discret et l'ambiance était joviale. Rentrant à l'intérieur avec un grand sourire présent sur le visage, mes mains sur la nuque, je me devais de commencer à boire de l'alcool. Après tout, cela faisait un petit bout de temps que j'étais un adulte, alors je pouvais enfin profiter de ce nectar réservé aux adultes. Néanmoins, le choix s'annonçait assez compliqué, puisque je n'avais pas la moindre notion. < Bonsoir. > dis-je simplement au barman, tout en restant le plus sympathique possible. < Donnez moi une pinte de votre bière la plus vendue, s'il vous plaît. > concluais-je assez gêné par l'amateurisme que je dégageais. Mais bon, le barman s'en moquait et je me dirigeais vers un recoin éloigné de tous les ivrognes présents afin de m'y installer.

Il ne me fallait que quelques courtes minutes avant de recevoir ma commande qui n'était autre qu'une bière à l'apparence jaunâtre, assez classique en somme. Bon.. c'était ma première, j’espérais qu'elle serait bonne. À la une, à la deux, à la trois.. et je plongeais la boisson dans ma bouche. C'était vraiment bizarre, mais ce n'était pas pour autant qu'elle était dénuée de saveur. Buvant une seconde gorgée de celle-ci, j’apercevais réellement que l'ambiance de la taverne commençait à chauffer. Est-ce que ça allait éclater en baston générale ? Je m'en fichait en réalité, d'ailleurs, cela pourrait peut-être faire office de rite initiatique. En tout cas, j'étais prêt. Tout ce que je me devais de faire, ce n'est de pas produire de dégâts à l'intérieur de la taverne.

De mon côté, j'avais déjà fini ma bière. Franchement, je n'étais pas contre l'idée de m'en prendre une deuxième, mais j'avais vraiment une sensation bizarre à la suite de l'ingurgitation de la première. Une seule me faisait déjà de tels effets ? Bon, tant pis, j'y retourne. Percutant sans faire exprès une brute alors que je me dirigeais en direction du comptoir, celui-ci semblait m'attraper par l'épaule et commençait à grommeler des choses incompréhensibles. Alors qu'il commençait à lever son poing droit dans le but de me frapper, je lui envoyai mon poing gauche d'une très grande vitesse en direction de sa mâchoire pour le neutraliser. Aussitôt, ses amis semblaient se lever de leurs chaises, en criant comme des bêtes dans tout le bâtiment. < Faites lui la peau, les gars ! >



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Dim 27 Aoû 2017 - 22:12
La taverne était remplie comme à son habitude, les effluves de bière et les embruns de poisson grillé embaumaient la pièce, formant une brume blanchâtre qui tenait compagnie à nos épaules, les enlaçant comme un vieil ami que l'on revoyait à chaque passage. Je tenais mon gobelet fermement pendant que j'éclusais mon quatrième remplissage de bière. Elle était merdique, fade. C'était l'une des choses qui me manquaient de mon passé de pirate : la bière venant du continent. Celle d'Hi no Kuni était fleurie et faisait s'embraser la bouche dans un torrent gustatif. Celle-ci peinait déjà à nous réchauffer. Putain ! Quand je pensais à combien de gallons de cette merde j'avais ingurgité depuis trois ans, cela me donnait des maux d'estomac. Cependant, je n'avais guère le choix et cette ambiance me rappelait la maison... enfin, mon ancienne maison. J'étais ici chez moi désormais.

Comme à mon habitude, j'étais accompagné de deux débardeurs avec qui j'avais pris l'habitude de boire, des gens de mon âge avec qui je m'entendais bien, tant que nous restions à table, mais nous n'avions aucun centre d'intérêt commun en dehors. Les conflits qui faisaient trembler le village se répercutait sur ces braves personnes et je ne pouvais ni en parler, ni les aidés. Je me devais juste de me faire le plus discret possible, ce n'était pas une bonne idée de me mettre à dos des habitants de la ville en affichant une préférence : je n'étais encore que Genin.

Mon verre n'était pas terminé que mon attention fut tout de suite monopolisée par un jeune homme qui avançait timidement dans l'antre afin de, manifestement, demander un verre. Je me demandais ce qu'il pouvait bien foutre là. Il n'avait pas l'air d'un habitué à la boisson ni de ces lieux, il y avait quelque chose en lui de noble... non... de favorisé. Je je ne pouvais m'empêcher de hausser un sourcil en imaginant, un gamin comme ça, entrer dans cette gargote pour boire cette pisse.
L'idée me vint pourtant de le saluer et, m'apprêtant à l'appeler, je fus coupé dans mon élan par une barrique qui interceptait Akimitsu d'un bon coup d'épaule avant de se jeter sur lui, le poing prêt à s'abattre.
La suite était amusante et inespérée : le jeune shinobi assomma le type d'un coup bien placé en travers de la mâchoire qui lui laissa échapper une injure et un couinement avant que d'autres gaillards forts en gueule se lèvent.

J'attachais mes cheveux de feu, caressait ma moustache et m'allumait une cigarette avant d'attraper une chaise dans le but de fracasser un des ivrognes. Ce que je fis. Je ne savais pas pourquoi je l'aidais, peut-être l'envie d'en découdre ; la brutalité me manquait. Je n'étais pas le plus doué des ninjas au corps-à-corps, néanmoins je croyais pouvoir tenir tête à quelques imbéciles saouls.

" Il y a de l'animation, ici, je peux m'incruster ? " demandais-je alors au jeune inconnu, le regardant avec un léger sourire, la fumée de ma sèche caressant mon visage dans une danse saccadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1013-jiman-eichi#5215

Lun 28 Aoû 2017 - 20:32
Tournant ma tête de gauche à droite, j'essayais d'apercevoir si mon coup dans la mâchoire de la brute faisait ramener d'autres hommes que les amis de cet individu. Pour l'instant, ce n'était pas le cas : ils semblaient s'amuser de la situation, mais ça ne m'étonnerait pas qu'ils pouvaient intervenir à tout moment. Alors que ses alliés commençaient à s'avancer brusquement en ma direction, je sentais que quelqu'un s'approchait de moi. Restant sur mes gardes, prêt à le frapper, je l'avisais alors qu'il semblait me faire une certaine proposition. < Cela ne me dérangerait pas, pourquoi pas. > dis-je dans le plus grand des calmes. Il n'avait pas l'air hostile vis-à-vis de moi, mais je ne suis pas quelqu'un de naïf. Je gardais donc un œil sur lui, tandis que quelques ivrognes commençaient à envoyer des chaises en ma direction.

Exécutant quelques bonds sur le côté afin d'éviter ceux-ci, je me rapprochais d'une grande vitesse en leur direction afin d'envoyer plusieurs crochets du droit et du gauche en direction de leurs tempes opposées. Ils commençaient à tomber à quatre pattes, alors que d'autres essayaient de me bloquer par derrière. Enchaînant d'un coup de boule en arrière à l'individu le plus proche qui me tenait, je savais que je serais pris de court si cet individu n'avait pas proposé son aide. Du coin de mon œil droit, j'avisais les prouesses martiales de l'homme qui m'aidait, avant de me retourner à mon flanc gauche.

Alors qu'un nouvel individu semblait m'en vouloir, celui-ci sortait un couteau. Tandis que la taverne se transformait en une véritable arène, le gérant de l'enceinte semblait hurler de toute sa voix. < Ça va pas la tête ?! Arrêtez vos putains d'conneries tout d'suite ! > L'effet semblait porter ses fruits, puisque ces imbéciles s'arrêtaient aussitôt, avant qu'ils ne s'assoient à leurs tables comme si de rien n'était. J'étais plutôt ébahi à la réaction de ces individus, mais omettons ce détail. Regardant yeux dans les yeux l'homme qui m'avait aidé, je lui disais une courte phrase avant d'afficher un rictus. < Merci pour le coup de main. >

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Mar 29 Aoû 2017 - 1:33
Le hall devenait de plus en plus bruyant au fur et à mesure des coups qui pleuvaient. Malheureusement pour les malandrins, c'était le garçon, qui leur tenait tête avec une efficacité détonante... en tout cas d'un point de vue de civil. Moi, j'avais déjà assisté à ça, bien que je ne fusse pas un spécialiste du corps-à-corps. Je me défendais toutefois pas trop mal, une droite, une tête jetée contre le comptoir par là. Je ne me perdais pas en fioritures ; je voulais leur faire mal, c'est tout. Qu'aurais-je à prouver à ces nigauds ?

Dans la rixe, je voyais des choppes entières se jeter sur le sol dans une cascade jaunâtre. C'était du gâchis, mais c'est tout ce que méritait cette pisse, me dis-je, avant qu'un gaillard se jette sur moi et fasse tomber ma cigarette sur une flaque, l'éteignant au passage. Cela ne suffisait certes pas à me rendre furieux, mais mon sourire de trouver du divertissement laissa place à un rire jaune, comme une plainte.

J'attrapais l'homme par la main pour le garder au sol, avant de lui mettre ma main sur le visage, mes doigts commençaient à produire une fumée de condensation qui attira le regard du malheureux. Il laissa échapper des cris de panique quand je le marquais, comme en utilisant un fer, de ma pogne.

" Avec ça tu te souviendras de moi. Au moins, grâce à ceci tu éviteras désormais de m'attaquer dans le dos. "

A dire vrai, aujourd'hui je regrette d'avoir réagi de façon extrême. Non parce que j'aurais eu des désagréments dans l'avenir, mais parce qu'après ce que j'ai vécu et les monstres que j'ai rencontrés, celui-ci aurait juste mérité une petite baffe et un câlin. Toutefois, c'était drôle. Sa peau se flétrissait à vue d’œil et bien que cela ne couvrisse qu'une infime partie de sa face, il penserait à ma personne chaque jour en se regardant dans un miroir. Les cris ambiants couvraient les siens et personne ne remarquait ce qui lui arrivait. La douleur l'assommait, pendant que je me levais en frottant mes vêtements histoire d'en retirer la poussière et une tâche de bière. Que j'avais étalée, l'abruti.

Je m'apprêtais à me jeter à nouveau dans la mêlée, mais le tavernier s'écria qu'il fallait s'arrêter de foutre le bordel dans son trou. Les mots "putains d'conneries" avaient même étés prononcés. Les saoulards se rasseyaient à leurs tables et reprirent leurs discussions de cul et de protestations contre la politique actuelle.

Akimitsu me regardait dans les yeux avant de me remercier. Je lui répondis le plus honnêtement du monde, comme à mon habitude. En tout cas tant que j'étais chez moi.

" Je ne l'ai pas fait pour toi, garçon, mais par curiosité. Qu'est-ce que tu fous ici ? "

Pour moi, la question tombait sous le sens. Une personne comme moi, ou ces loubards, étions des habitués aux tavernes, bars et endroits mal famés, mais un garçon comme lui semblait... perdu. Je le fixais du coin de l'oeil en passant ma main dans ma barbiche et me rallumant une clope, au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1013-jiman-eichi#5215

Jeu 31 Aoû 2017 - 14:30
J'avisais l'individu de manière assez maladroite, l'observant de la tête aux pieds. J'imagine que cet individu doit être un habitué de ces lieux, puisqu'il ne semblait pas le moins du monde étonné par ce qu'il venait de faire. Il ne faisait même pas cela dans le but de m'aider face à ces grosses brutes assoiffées de bière ? C'était à la fois étonnant et frustrant. < Par curiosité, dites vous ? Que fais-je ici ? Je pense que la réponse est évidente : je suis allé boire un coup. J'ai eu ma majorité il y a peu, et c'est donc ici que je suis venu tester ma première bière ! > disais-je en mettant ma main droite contre ma nuque, souriant comme un enfant innocent. Dans un sens, je pense qu'il sous-entendait que je n'avais pas l'âge de venir dans un tel lieu, alors que ce n'est pas du tout le cas. D'ailleurs, la bière que j'avais bu me faisait toujours des effets pour le moins loufoques que je ne saurais décrire davantage. Ne vous en faites pas, je ne suis pas encore saoul !

Je tournais ma tête de gauche à droite, cherchant du regard la table où j'étais assis. < Peut-être voulez-vous trinquer avec moi ? > Je me prenais vraiment pour un habitué des lieux alors que je ne l'étais pas le moins du monde. Mais bon, j'étais maintenant un adulte, non ? < Au passage, je conçois très bien que ce n'était peut-être pas la taverne idéale pour boire sa première bière, mais je pense que je m'y habituerais très rapidement. > Me grattant la nuque par le biais de ma main droite, je continuais d'aviser les alentours. Visiblement, le gérant des lieux avait une très grande influence vis-à-vis de ces barbares. Tant mieux, finalement.

< Au passage, je m'appelle Yuki Akimitsu. Et vous ? > dis-je en lui présentant cordialement ma main droite en sa direction. Même s'il m'avait aidé par "curiosité", je supposais que ce gaillard avait un bon fond. Peut-être pourrait-il me conseiller une meilleure bière que celle-ci, au passage ? Je me dirigeais de pas lents en direction de ma table, lui faisant signe amicalement de ma main gauche de bien vouloir me suivre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Les Brumes de Kiri [Jiman Eichi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: