Partagez | 

Yûhi Nozomi - Terminé


Sam 16 Sep 2017 - 0:39

Informations du personnage


Nom : Yûhi
Prénom : Nozomi
Sexe : M
Année de naissance : 17
Pays d'origine : Kiri
Capacité Spéciale : Sunaton

Description du personnage


Laiteux, blanc comme la neige. Témoin de sa pureté, sa peau lactescente transpire son ignorance. Lactée, crémeuse, limpide, elle est aussi douce que de la soie. Sa chevelure hirsute argentée, cristalline encadre son doux visage. Extrêmement charmant, charmeur malgré lui, il est d’une beauté déconcertante et certaine. Il est aussi parfait qu’une poupée de porcelaine. Ses yeux céruléens ne manquent pas d’une jolie vivacité. Ses fines lèvres laissent régulièrement un fin sourire contemplait son visage. Nozomi porte régulièrement une veste couleur vermeille en daim mégissé. Un capuchon accompagne le manteau, orné d’une toison de plume d’oie. Au-dessous, il est vêtu d’un pull très sombre constitué par de la laine de mouton s’arrêtant en a sa taille. Une ceinture rouge sang enserre ses hanches, pour montrer une tige métallique contenant un bijou paré d'un Phoenix. À la couleur prédominante de ses vêtements, son jean empourpré est équipé de sa pochette contenant ses armes. Il porte des chaussures noires, et épaisses comme un rocher. Nozomi a un physique attrayant. Ses muscles prédominants ne semblent pas le ralentir durant les combats. Son ventre ne peut cacher ses anciennes contusions de quelques joutes. Il a une silhouette parfaitement svelte, sportive, il mesure un mètre quatre-vingt-cinq, avec un poids de 75 kilogrammes, restant dans la moyenne. Au premier abord, Nozomi apparaît doux comme un agneau, un être normal. Mais son visage dissimule bien des vérités et bien des mensonges. Nozomi est quelqu'un de bien dans le fond. Cohabité avec l'esprit de Kurukoi n'engendre pas forcément le fait d'être vil et malsain à son instar. C'est quelqu'un de bien. Il est loyal, toujours fidèle a son clan et Kiri Nozomi a de l'humour, il a un franc parlé, une manière de discuter parfois mordante. Mais c'est totalement appréciable. C'est parfois ce qui fait son charme. Il a un gout immodéré pour les vêtements, et ne s'en cache pas. Sa langue est parfois aussi tranchante que des rasoirs et manie les mots aussi bien que le kunai. Être corosif semble être une seconde nature chez lui, bien sûr il sait être modéré dans ses propos. Il n'est pas inconnu a la manipulation, ni même à la manigance. Comme dit précédemment cela ne le définit pas dans la partie "evil". Le Yûhi est intelligent, comme tout le monde il misera sur le vainqueur. Il est ambitieux, et opportuniste, il sait voir une occasion en or quand elle se présente, et ne se cachera pas pour la saisir à pleines dents.Nozomi est évidemment quelqu'un qui sait s'adapter a qui est en face de lui. À quoi bon réserver le sort des crocs a un agneau qui ne le mérite peut-être pas ? Nozomi est un phoenix, et comme son histoire le démontre, il saura renaître de ses cendres. Qualifié de schizophrène par ces proches, il n'en demeure pas moins sain d'esprit, enfin comme il le dit si bien "La folie commence ou le génie s'arrête". Ah oui, Nozomi est habité par quelqu'un, Kurukoi dont il partage le corps. Ce dernier est disons...Emplit de haine envers Nozomi, d'une soif de vengeance et d'un besoin permanent de contrôle. A vrai dire, il est le côté obscure de Nozomi, il n'aura aucune vergogne a faire du mal, a exprimer la joie immense qu'est celle de voir souffrir ses victimes. Malgré le don de Kurukoi, qu'est celui des Yamanaka, Nozomi ne peut profiter de sa capacité spéciale car ses capacités spéciales sont maintenant inexistantes. Kurukoi, lui essaye d'obtenir le corps de Nozomi, tant bien que mal il y arrive lorsque l'esprit de Nozomi le lui permet, en d'autre terme, lorsque Nozomi le désire c'est Kurukoi qui est le chef. Et autant dire qu'il ne faut pas se frotter a Kurukoi car il va s'employer a tout faire pour gagner. Ce vil personnage a du mal a vivre cette situation, et met Nozomi dans l'embarras dès qu'il est possible de le faire. Vous ne feriez pas la même chose, si vous étiez coincé à vie dans le corps d'un étranger ?

Histoire du personnage


Qu'est-ce qui a amené votre personnage dans le village ?
Nozomi est natif de Kiri, provenant du clan Yûhi. Il a eu une très bonne enfance, et une très bonne famille. Présente, et généreuse. Il est l’aîné d'une fratrie de trois enfants, une petite soeur et un petit frère. Il est le fruit d'un véritable amour, et ne pouvait que se réjouir dans une famille heureuse et aisée. Ses parents lui prodiguèrent une éducation droite, basée sur des principes et des valeurs avoisinantes celles de Kiri. Ils voulaient faire de lui un homme équilibré, un soldat loyal, un mari aimant et un fils affectueux. Ses parents ont toujours été fiers de Nozomi, ils savent et lui donne la responsabilité de la descendance de la famille. Nozomi avait une mère clémente, douce, qui n'avait pas besoin d'élever la voix pour se faire comprendre. Il était très attaché à elle. Son père lui aimait l’entraîner, l'emmener randonner, ou pêcher. Le jeune Yûhi a toujours eu l'amour de ses parents, de sa famille. Chaque dimanche, une grande partie du clan se rejoignait pour un grand repas et une grande joute que sa famille ne manquait pour rien au monde. Il a toujours eu de bonnes relations avec les membres du clan. À l'académie, il était considéré comme un bon élève, un peu bavard, mais n'est pas un élève perturbateur avait indiqué a ses parents son professeur. Il a réussi ses tests de passages sans trop de difficulté. Son équipe, il la juge comme sa seconde famille. Son sensei, un Seiryuu aussi fier que brave, lui a tout appris. Il partage sa vie entre ami, missions et famille. Nozomi n'a jamais manqué de rien.
Quel regard porte votre personnage sur le reste du monde, et surtout sur les autres factions ? Le monde ninja a seulement été créée pour que Nozomi puisse montrer l'étendue de sa force selon lui. Il adore voyager et rencontrer de nouvelles personnes riches en cultures et en expériences et qui peuvent lui apprendre sur la vie. Sinon, c'est une personne loyal et digne d'un ninja, fin, lorsque Kurukoi n'est pas les parage.


Racontez un événement marquant de la vie de votre personnage.

3.2.1... BOUM. Le décompte annoncé, Nozomi et son équipe se mirent à entrer dans l’arène. Les trois coéquipiers avalèrent les ramures dénudées des vieux arbres habitant l’enceinte. Entre peur et excitation, les trois ninjas dévalèrent l’arborescence sans même connaître direction. Après quelques minutes de courses, le leader de l’équipe s’arrêta net sur une branche surplombant ses seconds, quelques rameaux plus bas. Annahe Kaguya, aussi belle qu’intense. Sa chevelure sombre tombait en bataille sur son visage, jusque ses épaules, laissant apparaître ses yeux d’amandes. La Kaguya s’entichait souvent d’un sourire impétueux lui déchirant le visage. Vêtue d’un t-shirt à manche longue bleu marine en coton couvrant sa modeste poitrine, sa tenue se poursuivait par son pantalon cuir noir qui empoignait ses hanches vigoureuses. Ses mains se levèrent faisant signe de s’arrêter, laissant découvrir le banneret de Kiri et de son arme ; ses griffes. Les veines distinctes telles des ruisseaux cheminant sur son cou, elle s’adressa sèchement à ses coéquipiers « J’avance en éclaireur, occupez-vous de sécuriser les lieux. Je serais de retour dans exactement 5 minutes ». Sans l’ombre d’un doute, elle s’élança à travers les ténèbres de bois laissant derrière elle ses deux comparses. En contrebas, se trouvait une zone de terre où la flore dominait moins le terrain. Les deux partenaires ne barguignèrent pas longtemps avant de rejoindre terre ferme.

Nozomi se mit alors à observer circulairement ce qui l’entourait. Les troncs pâles verdis de mousse, les feuilles mortes dansantes en harmonie dans les airs, tout le paysage étaient dépeints de nuances de vert olivâtre et sombre. Une frondaison céladon courait le long des mollets nus de Nozomi. La forêt n’était qu’un enchevêtrement de branches dissimulant le ciel et ses couleurs. Enténébré, étriqué, le silence étouffait les deux coéquipiers. Une sensation préoccupante embrassait leur cœur. Pas même un bruit d’animal, pourtant conforme à la nature. Aucun chant d’oiseaux, simplement le silence formel d’une forêt ténébreuse. Seuls quelques bruissements de feuilles lyrisaient la nature. Après tout, ça sera plus facile pour repérer l’ennemi, pensait peut être a tord le jeune Yûhi. Sataka de son côté ne tarda pas à faire quelques bonds dans un périmètre restreint afin d’y poser quelques pièges prêts à se décomposer violemment sous celui qui oserait franchir les lieux dont l’équipe était maintenant propriétaire. Le jeune garçon ne semblait pas inquiet par ce qu’il entourait, il lui préoccupait plus le sort d’Annahe. Tout était dangereux, l’environnement, les animaux, la mission, mais il était plus effrayé par les hommes et leurs âpres acabits. Peur fondée, car aujourd’hui les trois Genin étaient en période d’examen. Le test consistait à survivre dans un milieu hostile, encerclé d’ennemis et d’arriver a la tour qui se trouvait au centre de l’arène grandeur nature. Non seulement il fallait y arriver en un seul morceau, mais en plus de cela, en équipe. Et muni des deux rouleaux pour valider la cession, sachant que chaque équipe était munie d’un rouleau que l’autre n’avait pas. Plus de quinze équipes parcouraient ses lieux à la recherche du rouleau manquant. Le combat semblait être inévitable. Sataka n’arrivait pas a se sortir de la tête son inquiétude pour Annahe. Elle était implacable, aussi féroce que la nature, mais il ne pouvait se résigner à éteindre les flammes anxieuses qui l’animait. Nozomi considéra d'un regard le point faible de Sataka a l’égard de la leader, et s’en amusait a d’autres occasions, mais aujourd’hui il était trop préoccupé a considérer une éventuelle attaque ennemie, il se moquerait de lui plus tard.

Annahe ne tarda pas à se révéler parmi les ténèbres de la forêt. Affolant les deux jeunes hommes sur un éventuel assaut. Elle s’approcha de ses comparses avec parcimonie, essayant d’éviter les pièges que Sataka avait certainement posés. C’était ainsi, ils s’étaient préparés durant des semaines et avaient mis en place des stratagèmes bien ficelés. Si bien qu’elle se signala à son groupe « Code Alpha Zoulou Bravo » avant que l’un d’eux ne doute de sa nature. « Bon c’est simple, j’ai repéré une équipe possédant le rouleau de la terre, leurs relations sont assez fragile, je les entendais se disputer sur qui aller chasser. Il me semble que c’est des bonnes proies, on va les suivre pendant que mère nature fait son œuvre. Ils sont qu’a un kilomètre nord-ouest de notre place et vont camper là-bas. Je propose que l’on reste là, qu’on campe nous aussi ici. Ils sont facilement traçables, ils laissent autant d'empreintes qu'un ours affamé» notifia-t-elle étonné par une telle sottise. Sataka et Nozomi encerclèrent la jeune fille, pour ne pas bruire plus que le souffle du zéphyr lui-même. Ils se mettaient d’accord sur la stratégie à mettre en place afin d’obtenir plus ou moins facilement le rouleau de la terre. La démarche à suivre, le comportement, de simples formalités pour eux. Ils s'étaient tellement entraînes pour arriver à ce jour-ci, que tout se manifestait à eux comme une évidence indiscutable. Annahe pris congé rapidement, elle était la plus chevronnée en chasse, et prenait malin plaisir a attraper ses proies. Elle se dirigea nonchalamment dans l'obscurité tandis que Sataka sollicita une dernière fois ses prunelles châtaigne.

"C'est aussi gros qu'un nez sur le visage." Se divertit Nozomi sur le pauvre compte de Sataka "B..euuuuuh. De quoi parles-tu ? ?" Nozomi se leva tout en souriant pleinement de ses dents, il prit une corde de deux mètres de long, la déroulant à terre, puis continua "Je t'ai vue. À la mission d'Iwa, à la nuit tombée, tu n'étais pas le seul à ne pas dormir ce soir-là. Tu la regardais rêver" il poursuivit sa conversation maintenant un bout de la corde de la main droite, serrant de son autre main un kunai, il passa l'embout de la corde dans l'anneau du pommeau "Je ne sais pas moi je me dis qu'il serait peut être temps que tu lui avoues tes sentiments." Le kunai se laissa emporter par la danse que la corde menait pour tomber dans un bruit sourd au sol, l'anneau du kunai toujours uni par la corde. Sataka se trouva a l'autre bout de la corde et commença a répéter les gestes de son comparse "Pff, des fois je me demande si elle sait que je fais partie de l'équipe, que j'existe" répondit-il désenchanté, sans contester ses sentiments pour la nymphe . "Quand j'étais petit je ne savais pas que j'avais un pénis, et aujourd'hui j'en suis amoureux"plaisanta Nozomi. "Vous discutez de quoi bande de loosers ?" requit Annahe surgissant de la nature. De ses griffes le sang s'écoulait comme des larmes, lyre de la mort. La belle, et pourtant farouche, Annahe tenait fermement de la main droite deux écureuils d'une chair si tendre que Nozomi et Sataka sentaient déjà la viande rouge frémir sous leurs dents affamées .


"On se demandait pourquoi je n'étais pas encore kage" feignit Nozomi sur le ton de l'humour pour ne pas répondre à la réelle interrogation. Sataka espérait profondément qu'Annahe n'avait pas eu le loisir d'écouter la conversation et sourit sans conviction à la blague du Yûhi. "Faudrait-il encore que tu puisses être kage des tes w.c." niaisa sans vergogne Annahe. Elle se hâta rapidement à la même besogne que ses coéquipiers. En résultant quatre longues cordes de deux mètres de long unies par des kunais, ils s'en servirent pour délimiter en damier un périmètre autour de leur camp improvisé. La vocation de cette manœuvre favoriserait a les avertir grâce au tintement des kunais d'une visite surprise et de se préparer a y répondre en conséquence. Pas tellement ingénieux, le souffle de l'alizé, ou le bruissement d'un animal pouvaient les rendre paranoïaques, mais ils devaient affronter cette éventualité. Par chance le Dieu Zéphyr semblait de leurs côtés.

La faim vint rapidement creuser le ventre démuni de la team 9 de Kiri. Si bien que le gargouillement de Nozomi habilla le son de la forêt. L'astre lunaire montra rapidement le bout de son croissant accompagné par ses fidèles gourmandises étoilées. "Je vais faire un feu de bois 600 mètres a l'ouest, je cuis et je reviens, qui vient avec moi ?" prévoit Annahe tout en se levant et prenant les écureuils sanglants dans ses mains. Sataka ne mit pas longtemps avant de se manifester "M-M-Moi je viens" bégaya-t-il, stressé comme tout. Nozomi sourit à cette idée et acquiesça cette décision d'un revers de la tête.

Ils ne mirent pas longtemps avant de revenir leur cuisine sauvage. Sataka tout sourire s'avança près de Nozomi, puis il déposa le morceau de viande destiné à Nozomi sur un bout de bois rectangulaire. Il répéta l'opération pour la nymphe et lui. La viande était bien cuivrée sur le dessus et bien mordante en son coeur. Le visage de Nozomi reluisait à la lumière de la lune, tant le sang se répandait abondamment autour de sa bouche. Ses mains sentaient la chair fraîche d'une viande aussi tendre qu'un nuage. La chair déferlait sous les dents acérées, aussi tranchantes qu'un rasoir. Il éructa sans gêne devant ses collègues, rigolant de surcroît de sa douce mélodie. Rebus, Sataka et Annahe gagnèrent un arbre ou se cachaient en son sein un trou béant pouvant abriter deux personnes. Nozomi était le premier à vieller, et cela ne le dérangeait pas plus que ça. À tour de rôles, ils échangeront leurs places. Nozomi pouvait sentir la joie insensée de Sataka, et en ria intérieurement. Le soir tomba aussi vite qu'un kunai pourfendant le cou de sa victime. La mélodie silencieuse termina rapidement sa musique. Prit place les hurlements des autres ninjas, se fondant les Pitiés, les aidez moi avec le croa des corbeaux et des vautours. Le chant des hiboux présidait les lieux, une fois à droite, une fois à gauche. Des explosions, des flammes crépitèrent dévoraient la végétation. Les doux bruissements d'avant s'effaçaient, le vent insuffla sa présence dans les bois, faisant teinter les kunais les uns aux autres. Nozomi se leva se dirigeant vers ce bruit pernicieux. Il était aussi effrayé qu'apeuré, mais pris son courage à deux mains et s'empressa de répondre à ses tourments. Les kunais reluisaient chacun à leur tour, valsant au bon gré du vent. La corde était entourée par aillets aussi épineux et tranchante que des lames aiguisées , pour éviter aux ennemis de l'employé a leurs bons vouloirs. Plus il s'approchait de cette corde, et plus son coeur s'emballait. Quand il arriva a hauteur de la corde, kunai à la main, son coeur gonflant sa poitrine, il ne vit que le noir, et seulement son imagination jouer des tours. Il décida de retourner faire le guet à sa place.

"Le rouleau ou est-il ?" une voix rauque et hautaine s'adressa a lui. Le protagoniste maintenait fermement les cheveux noirs d'Annaha dans sa main droite, alors qu'un kunai pourfendait superficiellement la peau de la nymphe au niveau de la gorge. Ils se tenaient là au milieu du campement, pas plus grand qu'Annaha, ses yeux aussi noirs que les ténèbres, le sourire carnassier lui déchirant la gueule. Il était tout vêtu de noir, des pieds à la tête. Une sorte d'ensemble molletonné, léger, épousant parfaitement ses formes du corps. Le banneret de Kumo lui barrait le front. Nozomi tourna les yeux à gauche et droite, découvrant qu'un second avait emprisonné les mains de Sataka a l'aide d'une corde le gardant à genoux. Le deuxième personnage, également habillé de cette tenue noire, l'assujettit en joug avec son kunai. Nozomi se sentit impuissant. Il ne savait quoi répondre à cet instant, et vraiment, quoi répondre ? Il se doutait qu'un troisième pouvait débarquer des ténèbres et le surprendre, et se prépara à cette hypothèse. "Une autre team a déjà fait les magasins, désolés, nous n'avons plus de produit en réserve" répondit Nozomi sur le ton de l'humour comme a son habitude. "Te fou pas de ma gueule, on vous suit depuis un moment" le visage d'Annahe se déforma de froncement, et de rides en tout genre. C'était le boulot de Sataka de vérifier qu'ils n'étaient pas suivis, elle allait lui faire payer ça après s'être débarrassé de ces deux la. Le troisième ne tarda pas a entrer en scène, attaquant par derrière Nozomi, il lui attrapa par ses cheveux auburn et porta un coup de pied a sa jambe droite le forçant a posé genou au sol. Nozomi tomba aussi rapidement qu'une feuille en automne, il retint la main de l'ennemi à l'aide de sa main gauche, le kunai dans l'autre il darda la paume de ce dernier dans un cri de guerre. Tailladé, le jeune homme retira sa main instinctivement, Nozomi profita de cet instant pour se retourner; il attrapa le protagoniste par la gorge, serrant de toutes ses forces, il apposa le fer froid sur son visage, les yeux brûlant de détermination "Bouge, bouge et laisse-moi le plaisir de te trancher la gorge" déclama, les dents aussi serrées que sa main refermée sur le kunai, le visage déformé par sa rancune. Il ne détourna visage de sa victime, dos aux autres, il s'adressa a eux "Relâchez les". Il était évident que s'ils cherchaient le rouleau de la lune, eux devaient certainement avoir celui de la terre. "T'es bête nous tenons deux tes camarades, et toi un seul, ce n'est pas équitable. Nous avons le dessus abruti. Refile-nous le rouleau et on les laisse partir" répondit le jeune genin de Kumo retenant Annahe. "Sauf que moi, je vois le rouleau de la lune sortir des fesses de ton camarade". Nozomi manipulant sa victime, il se mit derrière lui, attrapant le fameux rouleau. "Alors, relach...."

Il n'eut le temps de terminer sa phrase, qu'un bruit aigu aussi fin qu'un rasoir vint lui percer les tympans, s'en suivit une combustion et une explosion. La détonation était d'une telle force, qu'elle le projeta contre un arbre. Le feu brulait, aspirait la végétation, dans des crépitements singuliers, une chaleur intense occupa l'air pourtant frais de la nuit. Nozomi sentit ses forces le quitter, mais il se releva, se précipitent tel un animal féroce sur le protagoniste qu’il tenait en joue quelques secondes auparavant. Ce dernier semblait avoir du mal à se remettre de ses séquelles, le liquide vermeille s’écoulait à l’instar d’un fleuve dans les montagnes sinueuse de son oreille. Nozomi l’attrapa sans vergogne par les cheveux et l’asservi en apposant sa lame funeste sur son cou. La victime ébranlé se mit sur genoux, et devint aussi docile qu’un enfant sermonné par son père. Le jeune Nozomi regarda en direction de la détonation, et s’impatienta de voir disparaître la fumée opaque. Des tintements similaire au fer qui se croise ne tardèrent pas a se faire entendre. La belle et farouche Kaguya se tenait debout face a son adversaire, les griffes et l’émotion acérés. Son kunai s’imposait face a celui de son adversaire, tandis que Sataka lui essayait de se battre tant bien que mal, allongé sur le sol, il avait réussi a faire choir celui qui l’avait assujetti. Mais, l’adversaire de Sataka se releva aussitôt et mit un pied sur le corps affaiblit de son ennemi pour ne plus le voir se mouvoir. Il ne tarda pas a faire des signes avec ses mains présages d’une technique que Nozomi vait du mal a reconnaître.


« Ninpo, transposition » s’écria le jeune homme ciblant Nozomi qui lui ne temporisa a tomber dans les méandres de son esprit aussi noir que le charbon. Seul, dans une nuit sans lune, sans aucun objet, simplement lui, et lui seul. Rien le vide, juste le noir. Un espace infini, indéterminé, sans largeur ni longueur, juste du noir. Mais vint vite quelque chose l’accompagné dans sa solitude, un sentiment d’impuissance, ses genoux tressaillirent le laissant s’écrouler sur le sol vide et aussi noir que les ténèbres. Quelque chose appuyait sans cesse sur ses épaules, quelque chose de lourd, fort et qui ne le permettait pas de le soulever. « Qu’est ce qui m’arrive ? » « C’est donc ca ta peur ? La plus profonde, le noir ? » une voix rauque s’imposa dans l’obscurité, mais Nozomi ne pouvait déterminé d’où venait ce son. « Qui est tu ? » s’enquirit Nozomi « Je suis Kurukoi Yamanaka, le ninja qui t’a attaqué, et tu es victime de la technique de mon clan » répondit la voix. « Mais..Que… » « J’ai pris possession de ton corps et me voilà maître de ce dernier, il n’est pas si mal d’aille… » « Enfoiré, je vais t’arracher les yeux avec mes dents » s’éructa Nozomi . « Hahaha, si seulement tu pouvais bouger, ton corps j’en fais ce que je veux maintenant. J’ai projeté mon esprit dans le tien et maintenant je vais utiliser ton corps pour récuperer le rouleau et tuer tes amis » s’amusa le jeune homme et sans la moindre pitié. « Je vais te buter enfoiréééééé !! » Le poids se fit d’avantage plus lourd, écrasant contre l’obscurité le visage de Nozomi Rien ne pouvait y faire, Nozomi ne pouvait pas bouger, rien faire mise a part attendre que cela passe. « Je suis plus fort mentalement, abandonne » se divertit la voix. « C’est ce que tu crois, t’es dans mon monde connard, a moi de prendre les rennes !!!! » Nozomi se concentra, malgré le poids, il tenta de se relever, poussant sur ses bras, faisant face a ce poids si lourd qu’il était semblable a un kilo de plomb sur ses épaules. L’obscurité laissa place a la lumière ardente d’un soleil artificiel, et le visage étonné de Kurokoi fit son apparition. Il tomba ce dernier, assis les mains dans l’obscurité. Le jeune homme se retourna enfin, le torse a l'air. Il croisa son regard. Il était beau, terriblement beau. Ses cheveux noirs étaient courts, il possédait un visage truculent, bestial, des traits prononcés par une brutalité énigmatique. Sur ses pectoraux aussi fermes qu'un diamant ressortait un tatouage original et indescriptible, ses abdominaux anguleux étaient aussi robustes que son faciès. Les poings fermés tels de la roche dans la lave en fusion. Il portait un pantalon noir, ample et aussi léger que de la soie, sa ceinture bronzée maintenait le tout. Il toisa du regard Nozomi le sourire carnassier aux lèvres.
« Tu va rester avec moi pour toujours »….
Quel est l'objectif principal de votre personnage ?

C'est bien plus compliqué, deux entités se chamaillent pour les objectifs respectifs, mais un seul peut y arriver. Kurukoi est un être sans merci qui a un besoin constant de montrer sa force. Tandis que Nozomi est proche de la douceur d'un caramel mou. En résumé, Kurukoi désire être un Shinobi qui montre sa force sans aucune pitié, et détruit tout ce qui lui possible de détruire. Nozomi lui désire protéger son village, être un grand shinobi, son objectif et de visiter tout les villages avoisinant pour en apprendre un peu plus sur le monde. Et je crois que l'objectif de plus est de retrouver le corps de Kurukoi pour éventuellement séparer ces deux entités définitivement.

A propos du joueur


Origine de votre avatar : J'aimerai avoir Kaneki Ken, j'ai appris cependant qu'il était pris, mais que le joueur était inactif. J'attends simplement votre aval pour connaître la suite des événements.
Indiquez votre parrain, si vous en avez un :Nobody
Est-ce un changement de personnage ?No
Est-ce un double compte ?No
Quelque-chose à ajouter ?Hmm... No


Dernière édition par Yûhi Nozomi le Lun 18 Sep 2017 - 17:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 17 Sep 2017 - 21:22
Holà et bienvenue Yûhi !

Avant que je ne m'occupe de ta présentation, deux choses :

- Le possesseur de Kaneki Ken est dégroupé. Tu peux d'ores et déjà utiliser ce personnage pour ton avatar.

- Pour ta CS, tu as deux possibilités : Soit tu choisis le futton qui est une CS à part entière (rien ne t'empêchera d'investir dans le genjutsu et de poser des techniques de ton cru lors de l'élaboration de ta FT) soit tu optes pour une CS basée/axée sur le genjutsu que tu devras mieux expliciter pour que le staff puisse définitivement statuer dessus.

Voilà. N'hésite pas à upper ta fiche une fois que tout est bon.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee

Lun 18 Sep 2017 - 8:12
J'ai fais un virement a gauche, haha.

J'ai décidé de changer de capacité ^^.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 18 Sep 2017 - 13:27
Ne manque plus que ton avatar, jeune homme. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee

Lun 18 Sep 2017 - 21:59
Bienvenue, et comme promis.

Je réitère mes propos ici, d'abord c'est dommage que ce soit pas plus aéré pour faciliter la lecture, je déplore aussi le manque de couleur mais soit!

Pour ce qui est du contenu donc. J'aime bien que tu ais amené la double personnalité via un élément de contexte Naruto. Tant que c'est pas utilisé en combat comme précédemment indiqué c'est même un plus.

La lecture se fait, c'est agréable, je n'ai pas vu trop de fautes, quelques-unes mais ça va. Des répétitions aussi mais rien qu'une relecture n'aurait empêché.

Le seul vrai soucis c'est que tu parles de ce qui ressemble à une étape de l'examen Chûnin du manga inter-village alors que inRP ce n'est jamais arrivé, le premier lien entre les grandes puissances est arrivé à l'Event et pas sous cette forme. En somme impossible que tu rencontres une escouade de Kumo dans une chose du style. Je t'invite donc à éditer pour changer ce récit en "mission" pour Kiri à la limite ou autre et à lire le contexte pour te faire une idée. Fais signe quand t'as terminé et je viendrais relire et valider ça. Bonne chance. o/

PS de Kasanagi : Pense à bien héberger ton avatar et à le mettre dans la case "Utiliser ce lien" pour ne pas avoir de problème de résolution !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1231-let-the-wolf-consume-you#7050 http://www.ascentofshinobi.com/t1441-kyuryu-no-hanzo

Lun 25 Sep 2017 - 16:28
Hello !

Première relance après une semaine ; comment avance les modifications demandées ?

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Lun 2 Oct 2017 - 23:51
Hello !

Deuxième relance ; comment avance cette présentation ?
Sans nouvelle de ta part, elle sera archivée la semaine prochaine.

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Lun 9 Oct 2017 - 17:09
Hello !

Toujours sans nouvelle après deux relances, j'archive donc ta présentation.
Si tu veux la récupérer, n'hésite pas à nous contacter !

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Yûhi Nozomi - Terminé

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Zone détente :: Zone détente :: Archives
Sauter vers: