Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

Donne moi un peu de ces nouilles! (Tsukiyomi)


Lun 18 Sep 2017 - 20:17

Encore une fois aujourd'hui, ma mère s’était plaint que je passais trop de temps et me força à sortir. C’est temps-ci, ça arrivait de plus en plus souvent et ça commençait vraiment à m’énerver. J’avais hâte de partir de la maison et d’enfin être indépendante. Mais pour ça, j’avais besoin d’argent… de beaucoup d’argent. Je pourrais sûrement gagner ma vie en étant garde du corps, ou mercenaire, ça devait bien payer, non?

Tout en réfléchissant à tout les moyens que j’avais pour partir de chez moi, je me dirigeais vers ma deuxième maison: le stand de ramen d’Akio. De loin, je voyais une longue file, mais tout le monde s’en alla au moment où je rejoignais le stand.

- Qu’est-ce qui se passe?

Akio était en train de nettoyer ses casseroles.

- On vient de vendre notre dernière commande, repasse un peu plus tard.


- Hein? Mais qui?

Oui, qui avait osé me voler ma dose?

- Je ne peux pas te le dire, tu le sais.

Je me mis à suer, mon coeur s’emballa. Comment est-ce que j’allais survivre sans mon bol de nouille? Il fallait que je retrouve cet personne. Je me mis à renifler l’air, à la recherche de l’odeur distinct des ramen d’Akio. Mes capacités sensorielles étaient très développés… pour la nourriture.

Par là!

Je suivis l’odeur, qui me mena jusqu’à une jeune femme aux cheveux noirs et au corps svelte. Je lui tapotais l’épaule pour l’arrêter.

- Je peux avoir ce bol de nouille, madame? J’ai de l’argent, si vous voulez!

J’avais pris mon ton le plus polie. Normalement, je le réservais pour mes parents et la famille, mais là, c’était une situation de vie ou de mort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Mar 19 Sep 2017 - 12:13
C'était une journée teintée d’optimisme qui se profilait pour Tsukiyomi. Malgré le climat ambiant dans le village de Kiri, la jeune femme était plutôt satisfaite. Un entraînement efficace, de bons rapports avec le clan, un peu plus de liberté et de temps pour elle … Tout était bien. Elle avait passé beaucoup de temps avec ses pairs ce matin là, et avait ignoré la faim qui la tenaillait depuis une bonne heure pour profiter de ces instants si rares et précieux. Seulement voilà, elle qui aimait cuisiner et se préparer de bons plats maison se retrouvait sans rien a se mettre sous la dent. Qu'à cela ne tienne, puisqu’elle ne pouvait se faire plaisir, elle irait trouver de quoi faire taire son estomac, et s’occuperait ensuite de faire les stocks pour ne plus être prise au dépourvu.

Fort heureusement, elle était assez réactive et parvint à se frayer un chemin jusqu’au stand de nouilles le plus prisé du village : quitte à faire un écart exceptionnel, autant le faire bien. Et, nouvelle preuve que le destin lui souriait, elle fut la dernière à obtenir un sacro-saint bol de nouilles à l’odeur alléchante, sous les regards furieux des autres clients qui se dispersaient immédiatement. Aussi cruel que cela puisse paraître, elle n’en apprécie que plus le fumet, maintenant qu’elle savait que ce bol de nouilles en particulier lui valait la jalousie d’au moins une dizaine de villageois. Les petits bonheurs de la vie. Elle s'éloignait afin de s’installer dans un coin reculé du village pour profiter de ses nouilles et d’une jolie vue sur les paysages qui bordaient Kiri lorsqu’elle entendit une voix qui l’interpellait. Une fille, bien plus jeune qu’elle, qui voulait lui acheter son bol de nouilles. Tsukiyomi jeta un oeil dépité au bol, en grimaçant. Elle frôlait l'hypoglycémie a ce stade, et se sentirait mal de le céder, mais d’un autre côté, elle prenait en pitié cette fille qui avait l’air vraiment désespérée. Il fallait vraiment en etre a ce stade pour la suivre ainsi et proposer de l’argent contre ces nouilles. faute de mieux, Tsukiyomi proposa un compromis.

“ J’ai vraiment très faim mais … Je ne sais pas … On peut toujours partager ? ”

Ca ne ferait pas un repas complet mais ce serait suffisant pour elle, au moins pour tenir jusqu'à ce qu’elle puisse se préparer quelque chose une fois le ravitaillement fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Mer 20 Sep 2017 - 1:13
Partager!?

Jamais de la vie, je voulais tout, absolument tout! Ne savait-elle pas qui j’étais?

Je pris une grande inspiration pour me calmer, me rendant compte que je perdais la raison. Plus le temps passait, plus j’avais du mal à garder les idées clairs. C’était d’un snickers dont j’avais besoin, pas d’un bol de nouilles.

- Merci beaucoup!

Sans attendre sa réponse, je lui prenais le contenant des mains et sortait une paire de baguette que je traînais toujours dans ma poche spécialement pour manger sur le pouce. L’odeur des nouilles flotta jusqu’à mes narines, mon ventre se mis à grogner.

Je dévorai au moins le quart du plat dans le temps qu’il fallait pour le dire. Voilà, c’était déjà mieux, j’arrivais maintenant à sentir mes jambes. C’était assez pour me garder en vie pour la prochaine heure, sûrement moins. La politesse m’avait forcé à arrêter la, même si j’avais envie de tout manger. Je redonnais le bol à la fille en lâchant un long soupir.

- Tu viens de me sauver la vie…

Ça valait au moins la peine que j’apprenne son nom. Peut-être qu’un jour je lui offrirais un bol de nouille -pas le mien, soyons sérieux- pour la remercier.

- J’ai oublié de me présenter, je m'appelle Funakoshi Yoko. Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Mer 20 Sep 2017 - 12:17
Par chance, les choses se déroulaient plutôt bien. La proposition de Tsukiyomi eut l’air de surprendre la jeune fille dans un premier temps, mais elle accepta. la genin du clan Kaguya n’avait aucune envie de se prendre la tete avec quelqu’un a quelques minutes d’une hypoglycémie carabinée.

Soudainement, elle sentit le récipient lui échapper des mains et elle put constater un comportement au mieux curieux, au pire impoli. Elle s'apprêtait à faire une remarque, le regard contrit et le visage grimaçant, mais l’adolescente était déjà en train de se jeter sur les nouilles. Pendant une minute ou deux, Tsukiyomi se dit qu’elle devrait faire une croix sur son déjeuner, et sur son côté serviable du même coup. Mais elle fut bien surprise de voir que l’inconnue s'arrêta aussi rapidement qu’elle avait commencé, et lui rendit le restant de nouille - plus généreux qu’elle ne l’avait espéré d’ailleurs. Elle la remercia et, enfin, se présenta. Il était vrai que ce genre de rencontre était plutôt atypique et qu’on ne sait jamais trop s’il est de bon ton de passer aux présentations. Mais l’heure était venue, semblait-il.

“ Toujours contente de rendre service … Je suis Tsukiyomi, du clan Kaguya. “


Elle s’inclina poliment, avant de se diriger vers un endroit où s’installer. Ce stand était l’un des rares à avoir parfois des petites tables pour la clientèle. Elles étaient un peu miteuses mais faisaient bien l’affaire. Tsukiyomi fit signe à Yoko de la rejoindre, après tout elle avait parlé de partager. Peut-être qu’elle pourrait lui en laisser un peu plus, une fois la crise évitée.

“Tu pourrais probablement attendre ici, ca devrait pas être si long avant qu’ils puissent en resservir.” Dit-elle dans un sourire.

La genin Kaguya ne fit pas plus de manières et attaqua son bol de nouilles. Plus vite elle avalait le nécessaire à sa survie immédiate, plus vite elle pourrait réfléchir à ce qu’elle pouvait encore partager ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Jeu 21 Sep 2017 - 0:16
J’allais m’asseoir à côté d’elle, en essayant de ne pas trop regarder dans sa direction. La simple vue du bol de nouille pourrait me faire faire des choses regrettables. Je fixais plutôt le stand d’Akio qui devrait ouvrir d’une minute à l’autre, comme Tsukiyomi l’avait remarqué.

J’entendis son nom en écho dans ma tête. Kaguya… Kaguya…

- Les Kaguya… C’est pas ceux qui peuvent faire pousser leur os?

La faim pouvait vraiment ralentir mon cerveau, c’était pourtant quelque chose que je savais, mais ça m'avait pris plus de temps à comprendre que d’habitude.

- J’ai toujours voulu en voir un en vraie!

J’allais lui demander si elle pouvait me faire une démonstration quand Akio réapparu à son étale. L’homme était à peine installée que je me trouvais déjà devant lui, mes pièces de monnaies déposés sur la table.

- La commande habituelle?

- La commande habituelle.

Je devorai le tout dans les secondes suivantes, ma bouche se transformant en un aspirateur géant. La soupe était encore brûlante? Oui, et alors?

Une vague d’énergie me traversa tout le corps, c’était plus puissant que les portes célestes!

- Tu vas finir ça?

Je pointais le bol de Tsukiyomi avec mes baguettes et cette fois je me retenu de lui prendre des mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Ven 22 Sep 2017 - 12:04
Voilà que tout s’arrangeait, heureusement. Tsukiyomi était certes dans un bon jour, mais elle n’avait aucune envie de débattre sur ses droits sur sa propre nourriture. Mais elle ne savait que penser de l’adolescente. Elle même avait l’habitude de la politesse des gens, et il fallait admettre que son comportement était pour le moins surprenant. Toutes sortes de questions pouvaient alors se poser sur son origine et son éducation. Mais peut être que celle de Tsukiyomi elle même était un peu trop stricte ? Elle n’avait que peu de contacts avec des jeunes gens hors du clan, difficile pour elle de se faire une idée de ce qui était normal ou non.

Lorsqu’elle vit que Yoko pouvait se procurer un bol pour elle-même, Tsukiyomi fut rassuree. Elle n’aurait pas à se justifier de finir son propre bol, aussi ridicule que pousse sembler être cette situation. Elle était une Kaguya bon sang, pourquoi être si mal à l’aise à l'idée de garder sa propre nourriture pour soi ?

Tandis que l’adolescente avait le dos tourné, attendant de se faire servir, Tsukiyomi répondit à sa remarque précédente sur son clan en produisant deux longues baguettes osseuses sortant de ses doigts. Elle n’avait pas pour habitude de se vanter, mais elle aimait bien, parfois, faire démonstration du pouvoir clanique a ceux qui les regardaient avec un intérêt sincère. Elle les déposa ensuite sur la table, bien en évidence, pendant qu’elle mangeait. Il ne fallut pas cinq minutes avant qu’elle ne lui demande le restant de ses nouilles.

“Hum … oui, je vais les terminer. J'étais en train de faire ca. C’est de l’os.”
Dit-elle en reprenant son plat. La pause qu’avait nécessité son petit manège pour créer les baguettes était trompeur, mais elle avait encore très faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Ven 22 Sep 2017 - 21:54
Tsukiyomi voulait finir son bol de nouille. Je n’avais pas trop d’espoir qu’elle me le donne, mais au moins j'aurai essayé...

J'aperçu pour la première fois les deux baguettes sur la table, la nourriture avait capturé toute mon attention pendant un moment. EN plus Tsukiyomi les avait créé si rapidement que je n’avais rien vu.

- Ça c’est de l’os?

On a pas l’habitude d’en voir à l’extérieur d’un corps humain. C'était pour le moins bizarre... mais aussi impressionnant. Je pris l’un des os et le croqua pour voir à quel point il était solide. Ma dent n'étais pas passé au travers. C’était au moins ça.

Je sautais de ma chaise et lança la baguette comme un senbon géant. L’os s’enfonça dans le sol sans problème, au lieu de se briser comme je l’imaginais.

- Ah ouais, c’est vraiment solide.

Mon regard se retourna vers la fille qui venait de produire ces os. J’avais envie d’en voir plus, beaucoup plus, son pouvoir était vraiment intéressant.

- Ton taijutsu doit être très puissant… Ça te dit un duel?

On disait que les Kaguya étaient nées pour se battre au corps-à-corps. Leurs os étaient très solides et leurs techniques, imprévisibles ça serait vraiment un beau combat.

Mon ventre se mis à gargouiller si fort que d’autres clients m’avaient entendus.

- Un autre jour peut-être, finalement.

Là tout de suite, je n’étais pas trop dans mon assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Sam 23 Sep 2017 - 18:43
La genin sourit devant la réaction de l’adolescente. Elle avait l’habitude que ça surprenne certains néophytes, lorsqu’ils voyaient ce talent en action. Et, si elle n’était pas spécialement d’un tempérament vantard, Tsukiyomi appréciait cette stupeur quand elle pouvait la constater.

“ Oui, c’est de l’os. Mes os, techniquement. ”

Pour elle c’était naturel, mais elle concevait bien l’aspect un peu écoeurant que ça pouvait avoir. Certains avaient l’estomac fragile et craignaient l’idée de toucher les os de quelqu’un d’autre. Pour sa part, Tsukiyomi avait pris l’habitude et n’avait aucune véritable considération sur la nature de cette capacité. Mais il y avait bien un fond de fierté tout de même.

“ C’est extrêmement solide oui. Et puis, ce n’est pas que de l’os, c’est un peu plus que ça” Ajouta-t-elle avec un petit sourire.

L’adolescente évoqua alors l’éventualité d’un duel. Tsukiyomi n’était pas contre l’idée en temps normal, en particulier lorsque cela lui permettait de s’entraîner, et de découvrir les techniques d’autres familles, qu’elle ne connaissait pas. Question de stratégie. Cependant, ce n’était vraiment pas le moment, ni le lieu. Elle allait formuler un refus aussi poli que possible, évoquant son état de fatigue - et pour cause, elle n’aurait pas été capable de grand chose dans l’immédiat. Mais Yoko lui coupa l’herbe sous le pied en changeant d’avis d’elle même. De toute évidence, elle avait surestimé sa condition, et Tsukiyomi n’en était que plus reconnaissante.

“ Je pense que dans notre état, ce ne serait pas une bonne idée effectivement. Mais à charge de revanche, je ne suis pas contre apprendre au contact d’autres personnes. Et tu as l’air plutôt dévouée au combat. “
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Dim 24 Sep 2017 - 14:52
Je venais de réaliser que j’avais mis un os… son os dans ma bouche. Mon estomac se retourna. Était-ce la chose la plus bizarre que j’avais croqué? Non, probablement pas, il y avait des restaurants pas très à cheval sur la qualité dans le village. Mais quand même... Est ce que ça faisait de moi une cannibale? Peut-être bien! J'allais devenir comme cet homme que j'avais rencontré à Fight Club, Eiko, à me nourrir du sang des gens...

- Attends… tu sors tes propres os? Je pensais que vous les créiez à partir de chakra, ou quelque chose du genre.

Je tirais la langue en y repensant. Valait mieux changer de sujet avant que je sois malade. Tsukiyomi disait que j’avais l’air dévouée au combat? Je me mis à rire.

- Ouais, on pourrait dire ça comme ça.

Je ne sais pas comment, mais la plupart des gens devinaient que j’aimais me battre. Bizarre... Enfin bref. Comme elle semblait ouverte à parler de son clan, je me sentais à l’aise de lui demander une faveur.

- Tu voudrais me montrer où ton clan s'entraîne? J’ai jamais vu de Kaguya se battre, ça serait vraiment cool! Si tu veux, je t’achète un bol de nouille, pour te remercier.

Au même moment, je fourrais les mains dans ma poche arrière, à la recherche de quelques ryos. À part du tissus, il n’y avait rien du tout. Mon visage se décomposa, je poussais un rire jaune.

- Je n’ai plus d’argent… Mais tu veux y aller, dis?

En revenant à la maison, je demanderais à maman d’augmenter mon argent de poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Dim 24 Sep 2017 - 17:06
Tsukiyomi rit devant la réaction de Yoko. Oui, c’était peut être extrapoler un peu que de dire qu’il s’agissait de ses os, à proprement parler. C’était disons plutôt une extension de ses os mais, dans la structure, il y avait beaucoup d’elle même. Elle prit le parti de la rassurer néanmoins.

“ Oui, c’est un peu exagéré de dire cela, mais effectivement, on génère ces os avec du chakra. Mais techniquement, c’est de la masse osseuse provenant de moi. Ce sont mes os, en quelques sortes.”

Manifestement le sujet mettait l’adolescente mal à l’aise, c’est pourquoi elle changea de sujet immédiatement. Ce n’était pas plus mal, au fond. Elle aborda ensuite la question du clan. Tsukiyomi dut bien prendre quelques secondes pour considérer sa demande. Elle n’avait jamais vu personne s’entraîner avec quelqu’un qui ne soit pas du clan. Néanmoins, si peu de shinobis venaient visiter les Kaguya sur leur territoire, ça n’était absolument pas interdit. Et même, à bien y réfléchir, la jeune femme songea qu’un public ferait plaisir à certains membres du clan en plein entrainement. Un moyen comme un autre de se mettre en valeur, d’impressionner. Ils aimaient ça, pour la plupart et qui pourrait les blâmer ? Elle avait elle même fait preuve du même travers quelques minutes plus tôt.

“ Mh, pourquoi pas ? J’imagine que ça leur fera plaisir de faire une démonstration devant un public un peu plus varié que leurs propres frères. Je n’y vois pas d’inconvénient.”


Elle fit une pause, songeant à l’idée que l’adolescente se sente redevable. Il en était hors de question, après tout, ce n’était que politesse, et loin d’elle l’idée de venir réclamer quoi que ce soit à une adolescente qui ne gagnait probablement pas son propre argent. Non.

“ Tu ne me dois rien, ça me fait plaisir. Très bien, alors suis moi !” Dit-elle en se levant, prenant la direction des propriétés Kaguya.Fort heureusement ce n’était pas très loin. Il fallut seulement quelques minutes pour arriver à destination.

“On y est !” S’exclama Tsukiyomi, en désignant le domaine de la main, observant la réaction de Yoko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Mer 27 Sep 2017 - 22:07

Je marchais derrière Tsukiyomi, imaginant déjà ce que j’allais trouver dans le domaine de son clan. Des techniques impressionnantes, j’espérais bien. Je ne pourrais sûrement pas les reproduire, mais ça me donnerait peut-être quelques idées, pour améliorer mon taijutsu, qui sait?

On avait marché pendant quelques minutes, des maisons apparaissaient au loin. Je commençais à accélérer pour mieux voir. Est-ce qu’on était arrivé? Tsukiyomi m’indiqua que c’était bien ici, le domaine des Kaguya.

Il y avait des membres du clan dehors, vacant à leurs occupations. Quelques cris d’encouragement et des applaudissement retentirent quelques part. Exactement ce que je m’étais imaginé, c’était comme un village militaire, à l’intérieur d’un village militaire. Probablement la plus grande concentration de maîtres de taijutsu dans tout Kiri!

- Trop cool!

Je couru en direction du bruit. Quelques membres du clans me lancèrent des regards interrogateur, d’autre ne faisaient que me toiser. J’avais l’impression qu’ils ne recevaient pas beaucoup d’étranger dans ce coin.

Deux ninjas étaient en train de s’affronter au milieu d’un cercle. Le plus vieux des deux s'avança vers son adversaire, un os à la main, long comme un wakizashi. Il se mit à frapper à toute vitesse. Tellement que ses mains créaient des images rémanentes: “Tsubaki no Mai”, avait-il dit en portant le dernier coup.

- Sugoi…

J’avais les yeux pleins d’eau.

- Tsukiyomi, tu es capable de faire ça aussi? Il faut que tu me montres!

Je ne pouvais pas faire pousser mes os, mais peut-être que ce serait possible avec une épée, ou même, mes poings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Jeu 28 Sep 2017 - 14:29
Ils étaient rares, ceux qui venaient assister à des entraînements au domaine Kaguya. Probablement à cause de la réputation du clan pour commencer, et puis chacun faisait sa vie de son côté. Mais y emmener Yoko fit ressentir à Tsukiyomi une certaine fierté, la même qu’on ressent quand on présente un travail de plusieurs années à un public enthousiaste. Et enthousiaste, elle l'était plutôt, à tel point qu’elle partit en courant en direction du combat qui avait lieu plus loin, sans regarder en arrière un seul instant.

En arrivant derrière elle, Tsukiyomi échangea quelques salutations et regards entendus avec les quelques membres du clan qui s’entrainaient par la. Globalement, elle put constater avec plaisir qu’ils étaient fiers de montrer leurs talents a cette nouvelle venue si passionnée.

“ Je suis contente de voir que cela te plait. On ne reçoit pas souvent de visiteurs, et encore moins qui manifestent un tel enthousiasme pour notre don familial. ”

Dans ces circonstances, la jeune Kaguya était vraiment fière de son clan. Elle l’avait toujours été, pour sa force, pour cette tradition ancestrale et l'élégance toute particulière qu’il pouvait y avoir dans le Taijutsu lié à leur don. Mais la plupart des gens se montraient au craintifs ou dédaigneux vis à vis d’eux. Si elle même avait beaucoup de reproches a faire au clan, elle n’admettait cependant pas une analyse aussi déplaisante de la part de ceux qui n’en faisaient pas partie.

Lorsque Yoko s’adressa à elle pour lui demander une démonstration, elle fut bien genee. Celui qui venait de lui donner les larmes aux yeux était l’un de ses instructeurs et en aucune façon elle ne pouvait ne serait-ce qu'espérer l'égaler pour le moment. Cependant, elle pouvait toujours faire une petite démonstration, non pas en combat, mais d’une technique qui lui était indispensable. Elle acquiesça, souriante, puis se concentra sur son poing pour faire pousser de ses phalanges des os noueux qui s'entremêlèrent pour épouser la forme de son poing, par dessus ses doigts, et générer encore par dessus, plusieurs protubérances épineuses perforantes. Une fois ceci fait, elle présenta son Bonefist à Yoko, en touchant du bout du doigt l’une des pointes.

“ Je ne peux pas te faire de démonstration de combat pour l’instant mais cela fait partie de mon attirail. C’est bien utile, et la base d’une technique de combat ma foi, plutôt efficace.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Ven 29 Sep 2017 - 1:30

Tsukiyomi m’avait montrée une technique différente de celle de l’autre ninja de son clan. La femme avait couvert son poing d’une coque d’os pleines de pointes. J’imaginais déjà quel genre de dégâts elle pouvait faire, avec la solidité des os et le piquant des épines. C’était presque injuste, moi je devais frapper des arbres pendant des jours pour espérer avoir les poings aussi solide.

- Jolie technique… Dommage que je ne puisse pas l’apprendre.

Mon regard se porta sur les Kaguya qui faisaient la démonstration de techniques plus impressionnantes les unes que les autres. L’un d’entre eux avait fait sortir des os partout sur son corps, comme un porc-épic.

La mention d’un animal fit gronder mon ventre. Le bol de nouille m’avait gardé en vie pendant une heure, mais la faim revenait au galop. Dommage, je n’avais pas d’argent pour m’acheter quelque chose au stand, c’était retour obligatoire à la maison.

- Je crois que je vais retourner chez moi, avant de mourire de faim.

Ça risquait littéralement d’arriver.

- Un jour je repasserai et on fera un duel, ça te dis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Ven 29 Sep 2017 - 11:00
Par delà la fierté que Tsukiyomi ressentait en constatant l’admiration de Yoko, elle réalisait qu’elle avait quand même de la chance d’appartenir à ce clan, en dépit de tout les soucis qu’elle avait avec sa condition. L’admiration mêlée de déception de l'adolescence la toucha néanmoins. Aussi impressionnante que puisse paraître la technique ancestrale des Kaguya, elle ne devait pas être une source d’envie pour autant.

“ Je suis certaine que ton talent égale celui de mon clan. Et puis, penses-y, un monde entier de techniques s’ouvre a toi, qui reflèteront ce que tu es au fond de toi. Je n’ai aucun doute que tu saurais venir à bout d’un Kaguya sans avoir ses armes. “ Dit-elle avec un sourire sincère. “ Il n’y a rien à nous envier que tu ne puisse égaler ou surpasser. ”

La jeune femme se débarrassa de son bonefist, en observant toujours l'entraînement qui avait lieu. Dans le fond, elle avait vraiment envie de se sentir aussi bien qu’eux dans le clan. Puis, elle reporta son attention sur Yoko. Parfois il suffisait d’un regard extérieur se ce que l’on a pour constater sa véritable valeur.

“ Je m’en voudrais de te retenir et que cela te coûte la vie.” Répondit-elle en riant poliment. “ Mais je serais ravie de faire un duel avec toi, un de ces jours. Nous avons probablement beaucoup à apprendre l’une de l’autre. Bon retour chez toi, et n’hesite pas a repasser nous voir si l’envie te prend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Donne moi un peu de ces nouilles! (Tsukiyomi)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: