Partagez | 

Fête de la lumière [Libre]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Mar 3 Oct 2017 - 4:33
- « Oooh ? C’est moi où il vient de te tutoyer ? »

J’eus un sourire d’enfoiré fini. Cette petite scène m’avait quelque peu amusé. Les voir rougir ainsi… Qu’est-ce que c’était mignon ! Le jeune Shôran avait-il de l’intérêt pour les femmes bien plus vieilles que lui ? Va savoir ! En même temps, la Metaru ne faisait pas vraiment 27 piges. On pourrait facilement lui retrancher cinq ou six ans, facilement. Et puis, malgré ses airs de noble, elle avait toujours la côte. N’eut été un certain incident, notre relation aurait pu aboutir à…

Non. Ne pas y penser. Ce n’était pas vraiment approprié. Et puis, c’était le passé. Plus question de retourner en arrière. Elle avait une vie devant elle. J’avais également la mienne. Qui plus est, j’avais maintenant une femme dont j’étais réellement amoureux. Le tout était de voir où cela nous mènerait. Ces pensées s’envolèrent vite fait lorsque je portai un coup d’œil inquiet à sa main qui avait pété la bouteille. Mais j’eus une tronche de constipé lorsque je vis qu’elle ne saignait pas.

Sa main s’était métallisée comme par réflexe, on dirait…

- « Sinon je constate que t’es toujours aussi tarée avec tes délires louches… Tu veux finir au beau milieu d’une orgie ou quoi ? »

Délires dont j’avais allègrement profité pour assouvir tous mes fantasmes ou presque avec son corps. J’étais un vrai bâtard par le passé quand j’y repensais… Nostalgie quand tu nous tiens. Je finis par m’attaquer en silence au reste de mes friandises jusqu’à ce qu’il n’en reste plus aucune. « Je vais y aller. Profite bien de la soirée, Ita. » Et sur ce, je lui fis un signe de main en prenant la même direction que le jeune Shôran avait emprunté. La fête pour moi était terminée. Il valait mieux aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u465

Dim 8 Oct 2017 - 19:58
- Arrête de me provoquer, tu sais très bien commet je réagis à ce genre d’éventualités… Fis-je d’un air courroucé… un air courroucé qui perdait toute sa crédibilité de par le rouge qui teintait mon visage.

Le jeune homme s’en était allé comme il était venu après avoir visiblement tenté de réduire la barrière sociale qu’il y avait entre nous deux. Quelque part le fait que cet idiot s’en serve pour continuer de me pointer du doigt était plus que paradoxal, puisque c’était par sa faute que cet interlocuteur s’était promit pareille liberté. Un tantinet agacée, je gardai le regard ailleurs, tachant de ne pas de nouveau croiser le regard de Shuu de peur d’une fois encore perdre le contrôle de ma pigmentation faciale. Il s’était tu un instant, s’enfonçant visiblement dans ses pensées et souvenirs alors que les miennes se dirigeaient vers Kuu chan avec un certain sentiment de bienêtre.

C’est finalement mon ex qui brisa ce silence gênant qui petit à petit s’installait. Remettant sur le tapis ces… habitudes, ou plutôt cette façon d’être qu’à mon corps à réagir à de drôle de situations sur le tapis. Je n’eus pas la force d’y répondre, aussi bien n’avais-je rien à dire pour ma défense, que sa dernière évocation sue faire courir un frisson depuis mon bassin jusqu’au haut de ma colonne vertébrale.

- Mais t’es pas bien de dire ça ? Comment peux-tu vouloir que je finisse à la merci de tant de males en rut Fis-je avec un véritable semblant de colère.

Mais comme d’habitude je savais que mon corps ne suivrait pas, pour sure, j’étais ravie de porter une robe, il ne verrait pas mes jambes trembler. Portant la main à ma poitrine alors que lui se remettait à manger, visiblement de nouveau loin dans ses pensées, moi essayait de reprendre mon calme ; mais l’exercice était difficile. Il y avait dans ce scénario trop de possibilités, trop d’éventualité et tant de cochonnerie qui pouvait me tomber sur le con du visage que j’avais du mal à ne serait-ce que recanaliser mes pensées. Si je ne l’avais pas brisée précédemment je suis sure que ce serait actuellement que j’aurais réduit la bouteille que je tenais en pièce. Calme-toi Itagami chan, calme toi !


Le temps s’écoula dans les bruissements liés à la fête alors que Shuu finissait sa dernière friandise, avant de me saluer, m’offrir ses vœux vis-à-vis de la soirée avant de s’en aller dans la nuit encore éclairée par les feux d’artifice. Je le regardai s’élevai avant de disparaitre derrière un mur, puis finit par m’allonger sur un de mes lions, yeux tourner vers le ciel à méditer à ce qui lui était arrivé, et ce qui risquerait de m’arriver si jamais je tombais aussi dans ce genre de situation. Si par malheur je retrouvais leurs traces… si par malheur j’arrivais à mettre la main sur eux et que je n’étais pas assez forte pour leur tenir tête… comment Kuu chan allait-elle vivre ? Je ne la verrais point grandir, mûrir, s’épanouir, devenir une belle et ravissante fleur… Seulement dans ce même cas de figure, qu’adviendrait-il d’elle si jamais ils lui mettaient la main dessus… ?
Mon visage perdu lentement son éclat précédent, calme dans la pénombre, je savais mon regard devenu froid. Je m’assis finalement ordonnant au lion de me ramener au domaine en passant par des ruelles moins fréquentées, ne désirant point être vu dans cet état.

Les yeux rivés sur mes mains, je réfléchissais… il ne devait point y avoir de « et si » dans cette histoire... il me fallait la force nécessaire pour lui bâtir un monde ou elle ne perdrait pas de membres de sa famille, un monde où le nom des Metaru résonnerait avec une telle violence que nul ne saurait envisager de ne serait-ce que songer à l’atteindre, un monde ou Kumo gratterait les nuages, non pas seulement physiquement, mais comme puissance militaire…
Pour cela je devais devenir plus forte, pour cela… je devais devenir le monstre qu’ils étaient, ceux qui avaient mis Kahei dans cet état ; pire… je devais devenir une ignominie pire encore pour prévenir ce genre d’horreur… pour lui forger un monde meilleur :

- Mate yo watashi no kawai Kuu chan…. Kaa san ga nanto ka suru

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami

Fête de la lumière [Libre]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: