Derniers sujets
Partagez | 

Hyūga Roki ▬ Tengen


Mar 13 Juin 2017 - 11:08

Informations du personnage


Clan Ϟ 日向一族 ▪ Hyūga Ichizoku, branche 宗家 ▪ Sōke.
Prénom Ϟ Roki.
Sobriquet Ϟ 天眼 ▪ Tengen - Œil Céleste.
Sexe Ϟ Masculin.
Année de naissance Ϟ 177.
Pays d'origine Ϟ 火の国 ▪ Hi no Kuni.
Capacité Spéciale Ϟ 白眼 ▪ Byakugan.

Description du personnage



La première chose à savoir sur l’énergumène est qu’il est nativement délesté de tout sens commun. Toute plainte pour le Hyūga démontrera être un murmure dans la brume, halètement sépulcral résonnant sans qu’il puisse ou veuille jamais en saisir le sens.. On pourrait croire par intermittences le shinobi dépourvu de la parole, mais ce n’est qu’un écran de fumée puisqu’il est capable de phrases complètes et bien articulées quand l’envie ou la situation le veulent. Il ne se sert presque pas de ses cordes vocales, étant un atout secondaire pour lui bien que parfois, une remarque cassante ou une information cruciale peut s’échapper d’entre ses lèvres.

Taciturne plus que de mesure, son état et sa personnalité en font un loup solitaire, une bête façonnée dans un moule bien différent des autres, destinée à n’être jamais qu’une partie d’un être humain lambda. Il saura sans le vouloir vraiment établir un espace entre lui et les gens, dans un but de tranquillité plus que de protection. Le désert est sa place, mais malheureusement le joug du destin en choisit toujours autrement. Indépendant malgré les chaines et les fardeaux, il a toujours su s’occuper de lui-même sans personne pour guider sa route, découlant et forgeant le jeune ahuri qu’il était en un homme. N’hésitant pas à se jouer des autres humanoïdes, il sera toutefois une personne loyale capable d’amicalité si le lien entre lui et le quidam est assez fort, chose extrêmement rare vu sa difficulté à construire ce genre de relation. Comme un chien errant, il n’aura jamais réellement de maître, préférant toujours une meute à condition d'être ou -à défaut- de respecter l'Alpha.

Méfiant et ombrageux, sa confiance ne sera jamais donné à la légère, et même une fois fait ses yeux continueront de scruter la moindre trahison de son entourage, sans donner dans la paranoïa. Il est indéniablement une personne avec un fort attrait pour l’observation, ce qui se trouve être un don comme une malédiction. Capable de lecture labiale, il saura déchiffrer vos mots mieux que si vous les lui souffliez à l’oreille, son sens du détail n’ayant d’égal que sa suspicion constante. Tout ce qu’il voit est comme marqué à l’encre impérissable dans les pages de son esprit, Roki étant capable de s’en rappeler comme s’il l’avait sous les yeux. Proie à des problèmes de sommeil, il ne dort que rarement plus de trois heures d’affilé, les images gravés ne quittant jamais vraiment son psyché. Loin d’être un parangon de vertu, sa conscience le poursuit parfois, n’aidant pas au repos du guerrier.

D’une nature excessivement calme, il ne réagit jamais avant d’avoir pensé et calculé chaque aspect de la chose. Impassibilité même, l’extirper de sa torpeur ne sera pas chose aisée tant elle est identitaire. Si cela vient à arriver, le Iwa-jin est alors capable d’une sauvagerie sans nom, comme si tout en lui avait rejoint l’état primal de l’animal. Un fauve ne se souciant que de survivre par tous les moyens, ignorant morale et éthique. Il est dans ce genre de phases impossible à contrôler ou presque si les moyens s’y prêtent. Ce serait malgré cela mentir en prétendant qu’il se préoccupe de son prochain, l'artiste martial étant antipathique à souhait. Misanthrope depuis le jour de sa rencontre avec la nature Humaine, il sait de quoi lui-même et les autres sont capables et ne s’aveugle pas avec des espoirs infondés.

C’est un gros fumeur, substances interdites par le caporalisme comprises. Il ne sera donc pas rare de le croiser clope au bec, bien qu’il puisse se passer de tabac si la situation l’exige. C’est un fait, il n’est pourvu d’aucune addiction réelle, capable de se passer de tout. On pourra noter qu’il est très ponctuel.

L’adrénaline est un moteur à son existence, sensation préférée parmi des centaines d’autres. Souvent amené à ressentir la douleur, il n’en tire à son contact qu’une vive finalité, un brasier dont on ne s’échappe jamais vraiment. A intervalle répétée, il a même pu apprendre à faire fi de ses symptômes physiques en les outrepassant, chose très utile en ces temps.

Sans tendre dans l'hédonisme, il aime la boisson et la nourriture, tout prétexte accepté pour couvrir les rugissements d’un appétit vorace. Pour ce qui est de la gente féminine, il n’éprouve pas de besoin particulier à voyager de donzelle en donzelle, même s’il eut comme beaucoup son lot de rencontres et de moments auprès d’elles, jamais monnayés. Tout le monde à un rapport à l’argent et même si Roki ne déroge pas à la règle, il n’accorde que peu d’intérêt à ce facteur tant qu’il en a assez pour s’assumer. Le moyen d’obtention de la devise n’est quant à lui pas un problème, disposant d’une tolérance vaste à se salir les mains.

Brutal la plupart du temps, il sait tout de même faire preuve de manières s’il le faut. Confiant, son égo est important sans tomber dans le ridicule de la démesure et c’est incontestablement un homme solide, malgré une enfance singulière. Atteint de ce qui se rapprocherait de nos jours à du nihilisme sans en être véritablement, il a su briser des barrières que peu parviendraient à appréhender.


Histoire du personnage


Qu'est-ce qui a amené votre personnage dans le village ?

Natif des contrées verdoyantes de Hi no Kuni, son enfance et adolescence furent passées dans la région boisée jusqu'à que le clan au Dojutsu blanc choisisse la fuite au conflit déchirant les clans shinobis suite au départ des Nara. Héritier de la branche principale, on ne sollicita pas son avis quand la décision fut prise, le jeune homme s'y opposant farouchement sans réel succès, contrairement à nombreux de ses pairs ravis de pouvoir retrouver le calme. Forcé de suivre sa seule famille et de laisser derrière lui toute chose connue, ayant l'impression d'abandonner ces terres l'ayant vu grandir dans les braises de belligérances qu'il croyait pouvoir résoudre, il fut décidé qu'ils iraient rejoindre Rokkusu, ancêtre de l'Iwa actuel. Bien différent de ses pairs, portant en lui une frénésie détonant avec le calme Hyûga, l'héritier fut vite exhorté à se contenir pour le bien du plus grand nombre et c'est ainsi que bientôt il put être catalogué comme shinobi du récemment créé village caché de la Pierre.


Quel regard porte votre personnage sur le reste du monde, et surtout sur les autres factions ?

Ses pérégrinations et sa genèse dans le pays du Feu lui ont appris à amasser tant que c'est possible le plus d'informations possible sur ses semblables, d'où qu'ils viennent. Kiri-jin ou Kumo-jin, Roki prendra toujours soin de les étudier quand l'occasion se présente, pour s'en servir contre eux à son avantage. Il ne fait guère confiance aux autres pays militarisés mais il est bien trop clairvoyant pour les ignorer.


Racontez un événement marquant de la vie de votre personnage.

Des années auparavant, un événement changea la démographie du pays du Feu, entraînant une réaction en chaîne provoquant désolation et migration. Au milieu de ce déluge se dressait notre futur protagoniste, le dénommé Roki. Alors que les hautes instances et les anciens des Hyûga préconisaient de suivre les pas des manieurs d'ombres pour quitter la zone de danger, lui avançait que résoudre ce conflit et s'impliquer pouvait être bien plus bénéfique et sage bien que risqué, ce que personne ne jugea bon puisque bientôt la faction se mit en branle sur le départ vers l'inconnu. Faisant fi des directives, ce que certains mirent sur le compte de la fougue propre à la jeune génération, le shinobi se décida à démontrer son point sur le terrain. Seul après avoir semé son gardien, un membre de la Sôke, il alla parlementer avec les autres clans dans l'optique de calmer les esprits et imposer ses idées.

Loin d'être faible et n'ayant rien à envier à la branche secondaire tant il était obsédé par l'entraînement et le dépassement des nombreux guerriers dont il avait entendu les louanges des centaines de fois, Roki s'aventura dans les bosquets sans une once de peur, son plan en tête. Malheureusement, les différents patriarches des factions n'entendirent pas d'une bonne oreille que le représentant d'un clan qui abandonnait ses terres par seul besoin de trouver la paix à tout prix vienne essayer de les guider, et l'hostilité se mua vite en affrontement.

Seul face à une meute de shinobis n'ayant rien à envier aux Jônin de notre époque tant par leurs expériences, leurs Kekkei et autres Hidden, il fut bientôt acculé. Blessé et en fâcheuse posture, sa doublure l'ayant suivi jusqu'à l'orée de ces bois le tira in extremis d'une mort certaine, accompagné par plusieurs autres membres visiblement venus prêter main forte après qu'il leur ait parlé de l'escapade du jeune homme un peu trop téméraire. À eux tous, ils purent se dégager de cet étau non pas sans perte, le gardien qui avait déclenché ce sauvetage blessé mortellement. C'est à mi-chemin vers leur nouvelle demeure qu'il lâcha son dernier soupir, brisant le silence glacial entretenu par les porteurs du Byakugan.

« Tu t'es bien défendu pour un membre de la Bunke... T'as jamais voulu nous laisser faire le sale boulot hein. Fais en sorte que mon sacrifice ne soit pas vain, tu veux.. ? »

Il aurait fallu mentir pour dire que l'éphèbe ne fut pas profondément affecté de voir les dommages qu'il avait causé, mais cela ne lui fit pas pour autant perdre ses objectifs de vue. Quand la vie quitta le corps de son protecteur, il se jura que jamais plus il ne serait faible au point d'entraîner la mort par son incompétence, justifiant ainsi les années qui suivirent un entraînement intensif et le refus catégorique qu'on lui affuble une "ombre" pour veiller sur lui. S'il le fallait, il décida plus tard qu'il prendrait les commandes de son clan et même d'Iwa pour mener ses idéaux à leurs termes. Déjà haut-gradé dans le corps militaire grâce à ses efforts au sein du village depuis sa création, rien ne semblait arrêter son ascension.



Quel est l'objectif principal de votre personnage ?

Roki aimerait dans l'absolu se défaire du carcan familial et ne plus avoir de comptes à rendre aux patriarches du clan. Ainsi il pourrait peux-être revenir sur les terres du Feu et accomplir ses ambitions ; redorer l'image qu'il croit entaché par leur départ et apaiser cet endroit qui lui est si cher. Pour ce faire, le seul moyen à ses yeux et d'accéder aux rênes des Hyûga. Etant un objectif à long terme, l'actualité le pousse surtout à chercher à se perfectionner bien qu'il soit l'un des manieurs du Byakugan les plus prometteurs de sa génération, ayant su se placer assez haut dans la hiérarchie d'Iwa sans pour autant en être pleinement satisfait.

Il ne nourrit pas de rancœur contre son village d'adoption et Roki est prêt à faire beaucoup pour ce dernier, s'impliquant assez ces dernières années pour le prouver. Renforcer son aspect militaire autant qu'économique est donc son objectif principal à court terme, le Hyûga comptant sur lui-même et ses acolytes Iwa-jin pour en faire la première puissance mondiale.

A propos du joueur


Indiquez votre parrain, si vous en avez un. Shinobu & Senkû.
Comment avez-vous découvert le forum ? Par le parrain.
Est-ce un changement de personnage ? Nope.
Est-ce un double compte ? Nope.
Quelque-chose à ajouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t763-yaken-koga

Mer 14 Juin 2017 - 20:45
Terminé!

_________________
« Take me down to the river bend
Take me down to the fighting end
Wash the poison from off my skin
Show me how to be whole again
. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t763-yaken-koga

Jeu 15 Juin 2017 - 12:17
Bonjour et bienvenue sur le forum !

Bonne présentation, avec intégration de certains éléments du BG, notamment celui sur les Hyûga dont la dualité fait plaisir. Tu as indiqué deux parrains, mais un seul ne pourra gagner le bonus, à toi de voir.
Outre cela, conformément à la préouverture, je te propose de commencer directement l'aventure en tant que Jônin de rang A. Si tu acceptes ou si tu veux commencer plus bas, dis-le moi.

A très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 15 Juin 2017 - 13:34
Merci à toi.
Donne ça à Senku du coup, sauf si tu peux diviser le truc en deux.
Sinon ça me va parfaitement, grazie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t763-yaken-koga

Jeu 15 Juin 2017 - 16:22
@Yaoguaï Senkū gagne 5 XP étant ton parrain !

Félicitations, présentation validée !


Ton personnage est validé en tant que Jônin de rang A. Tu as désormais accès à toutes les zones propres à ton groupe et peux dès à présent commencer le RP.
Si tu as la moindre question, je t'invite à te reporter à la section Questions. Si tu cherches un RP, la zone Demandes de RP sera parfaite. Enfin si tu souhaites rejoindre notre serveur Discord, c'est ici : Discord AOS !
N'oublie pas de renseigner l'origine de ton avatar dans ton profil, même chose pour les liens de ta présentation et de ta future Fiche Technique !

Je te souhaite un bon jeu sur Ascent of Shinobi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hyūga Roki ▬ Tengen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Zone détente :: Zone détente :: Archives
Sauter vers: