Derniers sujets
Partagez | 

Un Visiteur Inattendu [Pv : Hyûga Takashi]


Dim 24 Sep 2017 - 3:29


Journée somme toute banale, dans le beau Village Caché de la Roche. Quelques responsabilités de plus venaient de lui être octroyées après les terribles événements qui s'étaient abattus il y a quelques tempsà peine à Hi no Kuni. Cela lui permettait un peu d'oublier ce qui s'était passé là bas. Un bureau -des plus sobre- avait été momentanément octroyé pour faciliter sa tache. Bien sûr, cela n'était que temporaire, en attendant de trouver mieux. S'occuper de quelques affaires commerciales impliquait d'avoir quelque chose d'un peu plus tape à l’œil et impressionnant. Si l'argent était important, il en était encore plus de l'image renvoyée. C'est cette caractéristique qui pèse le plus lourd en général dans toute négociation et l'inspiration d'une confiance en son interlocuteur.

Consultant quelques documents afin de mettre en place un solution durable pouvant permettre d'enraciner un peu plus l’hégémonie commerciale d'Iwa et de proposer au dirigeant un projet solide et novateur allant en ce sens, le Jonin semblait des plus motivés dans cette tache pourtant ardue et pas piquée des hannetons.

Plus de Busaiku pour venir troubler sa concentration. Au moins, cela était un mal pour un bien. Disposant maintenant d'une messagère attitrée bien plus agréable que le hideux bossu. Feu Nagamasa Kôga avait été un collègue des plus respectables. Kanon regrettait un peu sa disparition soudaine. Ce vaillant Samurai était une perte certaine et grave pour les forces du Village. Mais malheureusement, le monde était sombre et emplie de morts violentes et trop précoces. Après la boucherie s'étant déroulée à la mascarade de l'examen, ce constat tombait sous le sens.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Enfin presque. Terminant de classer une sombre affaire concernant quelques manquements aux règles élémentaires de la part de certaines échoppes, une pause bien méritée pouvait alors être prise.

Interpellant la dévouée secrétaire qui était chargée de son emploi du temps et de la prise de rendez-vous et autres joyeusetés. Il demanda un thé.
Quelques minutes plus tard, se délectant du breuvage, il réfléchissait à la situation. Ce Soshikidan, organisation criminelle, que réservait elle encore comme coup fourré? S'attendre à d'autres facéties viciées de leur part semblait être le minimum.

Quelqu'un frappa à l'entrée. La secrétaire le fit entrer dans le bureau de fortune après l'avoir salué comme il se devait. Un visiteur inattendu, affichant des yeux caractéristiques du Clan aux Pupilles Blanches. Kanon le salua.

" Que puis-je pour vous? "




Dernière édition par Sōryū Kanon le Sam 14 Oct 2017 - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Dim 24 Sep 2017 - 4:10
Les jours sombres étaient maintenant derrière moi, je ne me prenais plus pour le chient errant, j'étais revenu le jeune homme que je devais être. Je dirais même que ce triste passage m'avait endurci, c'était peut-être un mal pour un bien finalement. Je me prenais un peu plus au sérieux, je me tenais le plus souvent possible droit et je commençais à m'intéresser de plus près aux familles Hyûga et à leur besoin. Je commençais ma petite campagne on va dire, en me faisant connaitre dans tout le clan. J'avais terni mon image ces derniers temps, mais je faisais de mon mieux pour rattraper mes erreurs. Il y a eu des gens pour m'aider et j'étais content de savoir que je pouvais compter sur eux quand ça va mal. Je n'avais pas été facile, ni très respectueux, mais j'espérais qu'ils ne m'en voulaient pas trop, j'ai très mal vécu mon deuil.

C'est pour ça que je me rattrapais du mieux que je pouvais, que ce soit en rencontrant les shinobi gradé du clan, en aidant les familles qui en avait besoin, je prenais mon nouveau grade de Chunin très à cœur. J'entraînais les plus jeunes qui me demandaient, je m'amusais quelques fois à les impressionner pour les motiver. Je commençais même à ressentir une sensation que je voyais chez mes sempai. Que ce soit les Nagamasa ou encore Akimoto, je pouvais comprendre pourquoi ils avaient tous le même sourire neutre sur leur visage. Je savais que je devenais un peu plus important de jours en jours alors je devais faire en sorte que mon image et mon comportement prouve que mon grade est justifié.

Aujourd'hui, j'allais rencontrer le nouveau conseiller commercial. Oui les choses avaient changé dernièrement et cela était pas forcément pour me déplaire. Je ne savais pas vraiment comment prendre l'ancien qui était à cette place alors que maintenant je me sentais plus libre. Il n'y en avait qu'un à la tête de tout et d'autres haut gradés qui occupaient des places importantes. Ça rendait les conseillers un peu moins impressionnant, mais surtout plus disponible. Je m'étais dirigé vers le bureau de celui-ci, il y avait une secrétaire qui était devant la porte. Elle me signala tout de suite que Monsieur Soryu était disponible alors elle me permit d'entrer.

L'homme en face de moi n'était pas spécialement impressionnant, mais pourtant je savais qu'il était bien plus puissant qu'il en avait l'air. J'avais entendu parler de lui vaguement, forcément avec son nouveau statut les gens s'intéressaient à lui et discutaient de ce qu'ils avaient pu voir. De ce que j'en sais, il a des attaques très spéciales et j'avoue que j'étais curieux de le voir à l'oeuvre, sauf qu'aujourd'hui je ne venais pas pour ça, je venais pour parler affaire. "Bonjour conseiller, je suis Hyûga Takashi, Chunin et élève du Tsuchikage. Je voudrais discuter avec vous d'une affaire qui pourrait vous intéresser." Voilà, j'allais droit au but.

Je rentrais plus en profondeur dans son bureau pour être bien face à lui et j'avais un visage neutre, mais avenant. Je venais pour parler d'un commerce qui pourrait être très intéressant. "Un ami Hyûga de mon père et maintenant de moi cultive et consomme beaucoup d'herbe à fumer. Sachant que les Nagamasa en raffole, je m'étais dit que cela pourrait être intéressant de monter quelque chose." Je voulais parler tout de suite de quoi il s'agissait car à vrai dire, en commerce, je n'y connaissais rien alors je voulais qu'il réfléchisse tout de suite à ce qu'on pouvait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t925-hyuga-takashi-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t983-hyuga-takashi-carnet-de-bord#5008

Dim 24 Sep 2017 - 8:36


Le jeune homme n'allait pas par quatre chemins. Voir quelqu'un qui semblait savoir ce qu'il voulait été toujours engageant et plaisant. Cependant, même s'il venait avec une idée précise, elle ne semblait pas avoir été fignolée dans chaque parcelle de son envergure et associée aux taches à accomplir pour la mettre sur pied. Kanon n'accordait pas de traitement de faveur, sauf lorsqu'il s'agissait d'une demoiselle, bien entendue. Héritier Hyûga et élève du Miséricordieux Tsuchikage ou simple paysan avec une fourche, cela ne changeait en rien le dur monde des affaires. Où la moindre seconde d'inattention ou encore un choix malencontreux, pouvaient s'avérer fatal. Mais il serait faux de dire que certains n'avaient pas d'avantages sur d'autres. L'égalité des chances n'était qu'illusion.  

Terminant son thé prestement après avoir écouté attentivement les dires du personnage aux yeux mornes, Kanon posa sa main sur son front.

« Si je résume, vous souhaitez monter un commerce de tabac et contribuer au commerce. C'est tout à votre honneur. » -s'asseyant dans son fauteuil avec un peu plus de relâchement qu'à son accoutumée-

Beaucoup de bons et honnêtes citoyens souhaitaient ouvrir leur propre établissement et faire fortune dans cette plaque tournante de l'économie qu'incarnait le beau Village Caché de la Roche. Cependant, beaucoup se cramaient les ailes bien avant d'atteindre le soleil. L'atout majeur était bien le fait que son interlocuteur dispose d'un nom à la réputation qui n'était plus à faire. Cela jouait un rôle assez important et décisif. De plus, le clan Hyûga disposait de fonds importants, comme chaque clan majeur d'Iwa.

« C'est une très bonne initiative. Néanmoins, je ne peux rien vous promettre. Cela dépend de plusieurs facteurs et d'une bonne quantité de travail. » -le fixant dans les yeux-

« De mon expertise, il n'y a que quelques producteurs d'herbe à fumer qui vendent leur récolte à certaines échoppes, non spécialisées dans ce domaine. Qualité des plus... ordinaire. Aucun nom marquant. Certains marchands ambulants vendent quelques herbes plus... exotiques et particulières, venant d'autres contrées. On peut assimiler ça à de l'importation. Comme vous vous en doutez, cela nuit au commerce intérieur. Il serait donc intéressant que Tsuchi no Kuni ait un produit de qualité. Une marchandise devenant une référence des plus prisées, que ce soit en nos terres ou même en dehors. » -se perdant un peu dans ses pensées-

« Hum, mais je vais trop vite. » -affichant un air sérieux-
« Visez-vous la première place dans la vente d'herbe à fumer ou souhaitez vous vous orienter vers une échoppe plus classique et sans prétention ? » -voulant en savoir plus sur les aspirations de l'énergumène-



Dernière édition par Sōryū Kanon le Sam 14 Oct 2017 - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Dim 24 Sep 2017 - 22:31
Mon interlocuteur de ce soir finissait tranquillement son thé avant de prendre la parole. Il avait compris tout de suite où je voulais en venir, mais voulais-je vraiment contribuer ? Ce que je voulais réellement c'était d'aider mon ami à monter un commerce, après je ne voulais pas forcément toucher quoi que ce soit, mais à sa manière d'en parler, l'idée pouvait être intéressante. Alors j'ai décidé de garder pour moi que je ne voulais pas forcément participer à la base, car je venais de changer d'avis. Je le regardais s'asseoir et il semblait déjà beaucoup réfléchir avant d'aller plus loin dans ses propos.

Je n'avais pas peur de la dose de travail, ça m'aiderait à rester éveiller le plus longtemps possible chaque jour. Je ne dormais pas beaucoup ces temps-ci, car je voulais gérer plusieurs choses à la fois et je n'avais pas peur d'avoir d'autres missions. C'est après qu'il partit dans un monologue fort intéressant, il voulait de la qualité et ça tombait bien parce que c'est ce qu'avait mon ami. Il avait la meilleure herbe à fumer de tout le pays d'après ces dires. Je ne pensais pas m'intéresser de plus près à ça, mais maintenant il allait le falloir.

Trop vite ? Je n'étais pas forcément d'accord, mais je voyais ce qu'il voulait dire, il fallait réfléchir plus en profondeur à la chose avant de parler d'une échoppe qui aurait une grande réputation dans le monde.

"À vrai dire, je n'avais pas encore réfléchit à cette question, mais avec vos propos précédent, vous m'avez donné envie de faire quelque chose de grand. Je pense qu'avec mon ami qui s'y connait avec expertise, sa culture dans ce Pays et ses connaissances dans quasiment tous les autres Pays, nous avons les moyens de viser la première place."

Il y avait de l'ambition, oui, mais je sentais quelque chose, je me sentais capable de réaliser ce projet avec Kanon auprès de moi. Il semblait réfléchir assez rapidement et en plus de ça il avait l'air expert en commerce, je pouvais sans doute comptez sur lui plus que je ne le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t925-hyuga-takashi-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t983-hyuga-takashi-carnet-de-bord#5008

Lun 25 Sep 2017 - 7:46


Analysant les motivations de son interlocuteur avec un certain intérêt, non pas personnel, mais en tant que bon et vaillant patriote voulant pousser le commerce Iwajin toujours un peu plus à son apogée, les aspirations lui semblèrent tout à fait sincères. Bien que voir l'étincelle de la motivation dans les yeux d'un Hyûga revenait à un pari risqué.

« Fort bien. Je ne vais pas vous donner de faux espoirs, cela sera un travail assez conséquent demandant beaucoup de temps et d'efforts pour connaitre un succès international. Poser des bases solides dès le départ est le principal. » -fouillant dans l'un des tiroirs de son bureau-
« Établir un premier commerce dans le Cœur Commerçant est la première étape, comme vous vous en doutez. Suivant son succès, cela vous ouvrira des portes insoupçonnées. » -sortant des documents-

« Le monde du commerce est un peu comme un perpétuel combat, sous forme plus... pernicieuse encore qu'un affrontement entre Shinobi. L'argent peut bien vite noircir le cœur d'un homme. » -fixant les yeux mornes de son interlocuteur-

« Enfin bref, Voici les formulaires pour la création de votre commerce. » -tendant une liasse de papelards-

« Renseignez les informations, nom de l'entreprise, type d'activité, nom du ou des propriétaire(s), associés, etc... » -déblatérant l'explication de routine-

« Cela vous permettra d'acquérir une License commerciale officielle. »

Croisant les bras, il continua ses explications.

« Tout est marqué dans les documents que je vous ai donné. »

Terminant sur l'aspect un peu administratif d'ouvrir un nouveau commerce au sein du beau Village Caché de la Roche, Kanon aborda ensuite le sujet de la distribution.

« Pour commencer votre activité, vous avez plusieurs options. Par exemple, passer par l’Hôtel des Ventes. Mais ce n'est pas le mieux pour votre projet. Cela consisterait à vendre partie ou totalité de votre production à un autre commerçant qui la revendrait certainement par la suite dans son propre commerce. Enfin, je simplifie la chose, mais vous m'avez compris. »

Abordant la solution la plus adaptée à la vision du Hyûga. Disposant certainement d'un capital certain pour voir les choses en grand.

« Le mieux est d'acquérir un emplacement dans le Cœur commerçant et d'y construire votre propre commerce comme il vous plaira. Je peux vous mettre en relation avec un architecte des plus compétant. »

Attendant l'opinion de son interlocuteur. Affichant un air sérieux.



Dernière édition par Sōryū Kanon le Sam 14 Oct 2017 - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Lun 25 Sep 2017 - 19:45
De faux espoirs ? J'en avais aucun, je savais très bien que faire le nécessaire ne suffisait pas. Je devais compter d'abord sur le bouche à oreille et après je pourrais voir les choses en grand. Le conseiller semblait également motivé à cette idée et c'est pour ça qu'il finit par me sortir une tonne de documents à remplir. Il me prévenait des risques qui pouvaient poser problème.

"Vous savez, je suis un Hyûga de la Soke venant d'une famille aisée, ça fait bien longtemps que j'ai beaucoup d'argent autour de moi. Je n'ai aucune crainte quand à ma corruption."

Je voulais le rassurer là dessus, ce n'était pas moi qui allait être pourrie par l'argent. Je comprenais pourquoi il voulait me prévenir, car beaucoup de gens changent quand ils passent de pauvre à riche. Je prends les papiers à remplir et sort un stylo de ma veste. Je commençais à le remplir tout en écoutant la suite des propos de mon interlocuteur. Il s'y connaissait vraiment et me parlait des deux options possibles dont une qui ne m'intéressais pas.

"Effectivement, ce n'est pas l'option que je vais prendre..."

C'est la suite qui devenait bien plus intéressant. Je devais acquérir un emplacement pour y construire une nouvelle échoppe, un magasin d'herbe à fumer. En plus de cela, il avait même la possibilité de faire venir un des meilleurs architectes de la ville. Décidément, je m'étais vraiment pas trompé avec le choisissant lui.

"Mon plan se dirigerait plus vers ça oui, je serais l'acheteur, le propriétaire, mais celui qui tiendra la boutique sera Hyûga Roki, le meilleur spécialiste d'herbe à fumer du Pays, si ce n'est du monde. Il y a des emplacements de libre ?"

Je continuais de remplir les papiers, enfin ce que je pouvais, pour tout remplir complètement j'avais besoin du futur gérant de la boutique ainsi que de mon père. Tout seul, je n'avais pas l'argent nécessaire encore, mais avec mon père ça devrait le faire. Je savais que j'allais devoir le convaincre, mais j'avais confiance en lui pour m'aider dans un projet qui pourrait nous être bénéfique... Si jamais ce n'est pas le cas, je le rembourserais totalement quand même, je savais à l'avance que sa réponse serait oui.

"Je pourrais finir de remplir le tout quand je serais avec le futur gérant. Vous savez à peu près combien ça devrait coûter l'achat d'un emplacement plus la construction d'une boutique spécialement prévu pour ça ? Ce serait pas mal une réserve dans laquelle mon ami pourrait cultiver des pots directement à l'intérieur."

J'avais quelques idées et j'étais persuadé que Roki en aurait aussi et il serait plus a mène de savoir ce dont il aura besoin. Au final moi, je n'y connaissais pas grand chose, mais j'avais deux hommes expérimenter pour m'épauler alors je savais que je pouvais y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t925-hyuga-takashi-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t983-hyuga-takashi-carnet-de-bord#5008

Lun 25 Sep 2017 - 21:23


L'avantage de naître nantie était bel et bien de ne pas avoir un cœur faible face aux tentations que représentait quelques bourses bien garnies. Kanon ne s'inquiétait pas que le Hyûga se perde dans ce coté obscurs. Il soulignait juste un trait typique qu'il croiserait chez ceux qu'il croiserait en se lançant dans cette activité. Apparemment, il souhaitait effectivement se lancer dans le commerce et acquérir sa propre échoppe, en partenariat avec un certain Roki. Nom assez connu. S'agissait-il de l'ancien chef de clan ? Sans doute. Remplissant en partie les document, la question de l'emplacement arriva.

« Il y a quelques emplacements. Vous savez, pas mal de commerçant font faillite. Certains s'endettent et sont obligés de vendre. Enfin, les emplacements libres vont et viennent. Ce n'est pas vraiment un soucis. Trouver l'emplacement parfait l'est. »

Ayant remplit le plus gros des documents, la question du prix arriva. Kanon répondit.

« Tout cela dépend de plusieurs facteurs. La position dans le Cœur Commerçant, la taille de l’établissement, les matériaux... sans compter la décoration, le matériel... Le mieux serait de voir ça avec l'architecte. Mais si vous voulez ce qui se fait de mieux, cela ne sera pas donné. »

Il fit signe à sa secrétaire qui regardait de loin les deux Shinobis converser.

« Prenez un rendez vous avec Kenkuka Ken dès que possible. »

Se tournant vers le Hyuga et son regard immaculé.

« L'architecte en question. Il vous fera un devis détaillé. Je pourrais sans doute me libérer pour vous accompagner. »

La secrétaire nota sur un carnet les directives. Disant au Hyûga qu'elle lui ferait parvenir la date et l'heure du rendez-vous dans le Cœur Commerçant.

Peut-être que le Hyûga avait d'autres questions à poser. Se lancer dans un projet si ambitieux soulevait certainement de nombreuses interrogations.



Dernière édition par Sōryū Kanon le Sam 14 Oct 2017 - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Lun 25 Sep 2017 - 21:54
J'étais heureux de voir que l'emplacement ne serait pas le plus gros des soucis dans cette histoire, en fait, tout semblait même aller pour le mieux à vrai dire. Il était rare de voir des choses qui se réglaient facilement et rapidement, mais le village étant nouveau, ce n'était pas forcément si surprenant que tout se fasse rapidement. Il est vrai qu'après il fallait s'embêter à trouver l'emplacement parfait, mais cela, je le laisserais à l'architecte, je pense qu'il serait le mieux placé pour trouver l'endroit parfait par rapport aux consignes de Roki.

"Je suis sûr que Roki et l'architecte trouveront un emplacement parfait."

J'étais optimiste, peut-être trop, mais je venais en quelque sorte de me lancer dans mes premières grosses responsabilités.

"Je suis prêt à mettre le prix qu'il faudra pour les attentes de mon associé, si l'affaire marche aussi bien que je le pense, ça rapportera sans doute plus d'argent. Je pense que les fumeurs d'herbes se font de plus en plus nombreux."

Je regardais ensuite le conseiller Kanon organiser un rendez-vous avec un certain Kenkuka Ken, l'architecte. Il voulait même y participer et j'étais heureux de voir qu'il s'investissait également dans ce projet.

"Très bien, je viendrais avec mon ami pour que nous voyons tous les détails tous les quatre. Je pense qu'il n'y a pas grand chose à dire de plus pour le moment, je préfère que Roki soit là pour la suite..."

Je faisais une révérence auprès de Kanon.

"Je vous remercie et je vous dis à bientôt."

Je faisais un signe de tête à la secretaire pour la remercier également et je finis par prendre congé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t925-hyuga-takashi-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t983-hyuga-takashi-carnet-de-bord#5008

Un Visiteur Inattendu [Pv : Hyûga Takashi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: