Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

Oh, mais quel hasard ! | Shinichi


Mar 26 Sep 2017 - 21:22
C'était bientôt l'heure du déjeûner, et mon estomac gargouillait grandement. Le choix fut pour le moins éprouvant : est-ce que je devais manger un bon bol de nouilles dont j'ai l'habitude, où allais-je me tourner vers du poisson ? Non, j'avais bel et bien fait mon choix : ce ne sera ni l'un, ni l'autre ; je vais aller me tourner vers une nouvelle enseigne ouverte depuis peu dont on m'avais brièvement fait part pour la qualité exceptionnelle de leur viande à la sauce barbecue. Tout ce dont j'espérais, c'est que je n'allais pas attraper des brûlures d'estomac à la suite de ce nouveau plat. Pour l'heure, je devais déjà me renseigner sur la localisation précise de ce fameux endroit. Tournant la tête de gauche à droite, je me rapprochais finalement d'un monsieur qui déambulait par là afin d'engager la conversation.

▬ Excusez-moi, brave monsieur, mais auriez-vous l'extrême amabilité de bien vouloir m'indiquer où se trouve une certaine enseigne du nom de .. euh .. "Le Cochon Rieur" ?

Lorsque cet homme pour le moins trapu daignait me répondre, il semblait afficher un certain rictus faisant resplendir ses joues on ne peut plus joufflues. Qu'est-ce qui le faisait rire ? Croyait-il que je lui disais une boutade, m'étais-je mal exprimé ? Après quelques secondes d'incompréhension de ma part, j'étais tout ouïe quand j'obtenais enfin ma réponse.

▬ Oh, pour sûr, puisque j'y viens ! Prolongez plus bas, prenez l'intersection à droite et c'est la première à votre gauche !

Voilà ce qui était une nouvelle des plus convenables ! Après l'avoir préalablement remercié, je me dirigeais de pas vifs vers la direction qui m'a été donnée. Alors que j'étais plutôt heureux de cette découverte qui approchait à grand pas, je distinguais une fameuse silhouette dont je me rappelais tant : celle de Shinichi. Approchant de celui-ci en gardant un air pour le moins sympathique sur mon visage, je le saluais paisiblement de la main droite dès lors que j'étais à proximité, avant de commencer à lui parler de manière cordiale.

▬ Salut, ça fait un bail ! Au passage, désolé pour le coup de la dernière fois ; pour la peine, ça te dit que je te paye de la bonne viande au restaurant d'à côté ?

J'espère qu'il n'allait pas croire que je le prenais pour un con en lui demandant cela, mais c'était fortement probable. En tout cas, c'est ce que je penserais à sa place, mais j'étais parfaitement sincère dans ma demande, et je n'avais plus d'idées farfelues qui me traversaient l'esprit. Maintenant que j'avais des responsabilités, je devais me comporter avec une grande droiture d'esprit. D'ailleurs, peut-être serait-il intéressé de cette nouvelle ?

▬ D'ailleurs, une chose a changé depuis notre dernière rencontre : nous possédons tous deux le même grade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Mer 27 Sep 2017 - 18:31
Ma vie c’est du caca.
Cela fait une semaine que, tout les soirs, je m’entraîne en secret dans la forêt Shiranui avec Shunsui et les autres loups. Résultat, mon horloge biologique est totalement déréglée. Je dors en moyenne cinq heures par nuit et le plus souvent entre sept heures et midi. La fatigue commence à s’accumuler et mes journées sont de plus en plus courtes tant mes nuitées sont longues.

Je me lève difficilement et me promène en ville. Je n’ai pas mangé depuis hier soir mais je n’ai curieusement pas si faim que cela. Il faut dire qu’il a beau être midi, dans mon esprit il n’est que « sept heures ». Je me gratte la tête, pousse un bâillement et suis bientôt accosté par un individu qui m’est familier.
J’avoue ne pas me souvenir de son nom cependant je sais qui il est et ce qu’il a fait. Car comme le dit le dicton, je ne suis pas rancunier mais j’ai une bonne mémoire. Le jeune homme de quelques années mon aîné me salue puis s’excuse pour sa petite blague à Shito. Pour se faire pardonner, il m’invite à manger quelque chose au restaurant d’à côté … De la viande. Les traits tirés et un peu blasé, je réponds :
▬ Je ne mange pas de viande le matin.

« Le matin » … À midi passé. Il faut vraiment que je passe les épreuves de ces maudits loups avec brio histoire que je puisse retrouver le droit de dormir la nuit. Quoiqu’il en soit, je poursuis :
▬ Et t’en fais pas. C’est oublié.
Ceci est évidemment un beau mensonge comme on en fait rarement. Je n’ai pas oublié son acte lâche ! Je sais d’ailleurs exactement combien de ryos j’ai perdu par sa faute. Il me remboursera en temps et en heure, je ne m’en fais pas. Cependant ce n’est pas en payant quelques bouts de viandes ou un plat complet qu’il parviendra à se racheter. Je compte bien lui rendre la monnaie de sa pièce mais vais encore patienter avant d’exécuter ma vengeance. Le but du jeu étant de le surprendre au moment où il s’y attendra le moins.
▬ Tu vas là-bas j’imagine ? Au truc bizarre qui vend de la viande ? Moi je vais par là ; Le croissant doré. La meilleure pâtisserie de Kiri. Entre nous, si tu veux me rembourser ou quoi, je préfère encore un pain au chocolat ou un mille-feuilles. C’est plus adapté à …
J’allais dire « l’heure qu’il est » mais me ravise. Il est vrai que nous ne sommes plus le matin.
▬ Disons ma forme du moment. Et bien jouer pour ta promotion, c’est cool.
Je m’en fous complètement à dire vrai. Comme le dit un ami un tantinet poète : « Cette nouvelle m’importe tellement que je m’en badigeonne les noix avec le pinceau de l’indifférence ! »

▬ J’ai pas suivi l’examen dans son entièreté. Tu as eu quoi comme épreuve ? Le truc de la question avec ton fils et les innocents ?
Il s’agit là d’une des session que j’ai plus ou moins supervisée. Avec Shizen, je m’étais par ailleurs amusé à réaliser l’épreuve sur mon temps libre. Elle n’avait rien de bien difficile à mon sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 28 Sep 2017 - 23:01
Avait-il vraiment fait un trait sur le passé sur ce qu'il y a eu lors de notre dernière rencontre ? J'étais pour le moins sceptique. Au vu de la manœuvre des plus farfelues que j'avais exercé, cela m'étonnerait fortement qu'il en soit ainsi. Peut-être n'est-il tout simplement point quelqu'un de rancunier ; le peu de temps que j'avais passé en sa compagnie ne me permettait pas d'avoir un avis clair à cent sur cet individu, bien que j'avais déjà cerné du mieux que j'ai pu. Visiblement, il avait vraiment l'air fatigué. J'espère que celle-ci est due à une longue journée de travail et non à de la fainéantise infinie de sa part ; personnellement, les journées que j'avais passé à m'atteler à la construction du palais m'avaient seulement épuisé sur le plan physique. Cela me faisait penser que je devrais demander à Nidaime-sama une entrevue afin que j'en sache davantage sur ce personnage mystérieux.

▬ Ah, au passage.. "le matin" ? Es-tu au courant que nous sommes à l'heure du déjeuner ?

J'avais l'impression que la fatigue lui avait retourné le cerveau, mais cela ne m'étonnerait guère qu'il en soit réalité. Dans un sens, cela le rendait plus intelligent, puisqu'il était davantage sobre, bien qu'ennuyant sur les bords. D'un côté, cela ne me dérangerait pas pour une fois. J'étais de même bien plus réfléchi ces derniers jours, mais pas pour les mêmes raisons. Bien que je suis devenu un shinobi confirmé, cela ne me dénuerait pas d'un certain soupçon farceur de temps en temps. Parenthèse terminée, retournons à la réalité : regardant ce gueux d'un air sceptique lorsqu'il me disait ce qu'il comptait faire de sa journée, ainsi qu'en me proposant une offre de remboursement de ma part, je réfléchissais le temps d'un instant. D'un côté, j'avais vraiment faim et rien que l'idée d'une bonne viande exquise me donnait l'eau à la bouche. De l'autre, je me sentais plutôt redevable envers Shinichi au vu de ce que je lui ai fait. De plus, je n'étais encore jamais allé à l'endroit qu'il me vantait ; c'était décidé, j'aillais un peu empiéter sur le temps de mon repas.

▬ Très bien, c'est parti pour ta fameuse boulangerie.

Peut-être qu'avec un peu de chance, cela allait me distraire suffisamment pour aller moi aussi y faire quelques achats ? Les pâtisseries n'étaient pas quelque chose que je mangeais d'habituel, ce qui augmenterait peut-être mes chances de succomber à la gourmandise. L'idée du mille-feuilles était plutôt bonne, soit dit en passant. Avant de commencer à le suivre en direction de la fameuse boutique, je me faisais une courte joie de répondre à sa question quant à l'examen.

▬ Pour la première épreuve, cela consistait à traverser un bassin de vingt mètres de long sans toucher l'eau qu'il contenait. J'ai trouvé celle-ci plutôt facile au vu de mes capacités, et je l'ai réussi avec succès à la suite d'un bon travail d'équipe. Pour la seconde épreuve, j'ai malencontreusement échoué face à un Iwajin du clan Borukan après une lutte on ne peut plus acharnée.

Le souvenir de ce combat ne me hantait plus l'esprit. Je me disais que l'échec était une nécessité pour accéder à la victoire, et que je gagnerais avec brio notre combat revanche, si celui-ci aura lieu d'être. Emboîtant finalement le pas en direction de la boulangerie en compagnie de Shinichi, je gardais un œil méfiant mais discret sur sa personne, tout en relançant la conversation.

▬ Est-ce que "Le croissant doré" est loin d'ici ? J'avais déjà l'eau à la bouche, mais cela commence à me rendre légèrement impatient. J'ai espoir que tes dires sur cette enseigne sont vrais. Sinon, pour changer de sujet, comment s'est finalement passé ton séjour à Shito ainsi que le retour à Kiri ?


Dernière édition par Yuki Akimitsu le Ven 29 Sep 2017 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Ven 29 Sep 2017 - 21:02
▬ Matin, midi, soir. Tout ça, ce sont des conventions, des trucs inventés pour faire joli et éventuellement se comprendre. Il est le matin dans ta tête si tu as décidé qu’il est le matin.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser au premier abord ; Ce que je dis n’est pas totalement idiot. Par convention, il est vrai que le matin représente les quelques heures après le levé du soleil cependant l’horloge biologique fonctionne de telle façon que notre « matin » pourrait tout aussi bien démarrer à minuit si nous changions nos habitudes diurnes au profit d’un mode vie nocturne. En l’occurrence, mon horloge biologique est clairement détraquée et mon mode de vie n’a rien de bien classique ces derniers temps. Je suis donc présentement en train de profiter de « mon » matin. Ce dernier n’est probablement pas le même qu’Akimitsu mais qu’importe.

C’est sur cette considération philosophique que nous prenons la direction du croissant doré. Akimitsu me raconte son épreuve et j’avoue que cette dernière ne m’inspire pas tellement tant elle me paraît … Farfelue. Traverser un lac sans toucher l’eau ? … Wow.
▬ Eh bah. Ça c’est de l’épreuve …
Mon ton se veut sarcastique. Je n’ai jamais participé à un examen de sélection des chûnins et suis plutôt content d’avoir eu à éviter ça. Sans rire … Traverser un lac. Ça craint puissance mille !
▬ Oh. Un Borukan … Marrant. J’en ai rencontré un en ville. Il voulait que je lui montre mes aptitudes et …
Je fronce les sourcils, m’arrête pendant une fraction de seconde, esquisse un sourire béat et demande :
▬ Akahiko ? Un roux d’une vingtaine d’années ?
C’est le seul Borukan que je connaisse. Nous avons mangés ensemble et je lui ai quelque peu montré ce dont les Yuki étaient capables. Ceci-étant, il a probablement eu un léger avantage sur Akimitsu le jour du combat. Ahaha. Qui sait, j’ai peut-être malgré moi aider un Iwajin à gagner un combat contre un membre de mon clan. Sans le vouloir, je me suis en quelque sorte « venger » de cet idiot d’Akimitsu. Comme quoi, le karma existe. Si je n’étais pas exténué, j’exploserais de rire à l’heure qu’il est. Malheureusement mes muscles faciaux – comme tout mes muscles en vérité – ne peuvent se contracter tant je suis en proie à la fatigue.
▬ Il était plutôt bon cet Akahiko, c’est vrai. Ceci-dit, moi je l’ai battu.
Fatigué ou non, je ne manque pas une occasion de me moquer de mes collègues et de leur mentir. Car en l’occurrence, je ne me suis pas battu contre ce bon monsieur. Je trouve cependant de bon goût de lui faire croire l’inverse.
▬ Enfin bon. T’as été promu, c’est l’essentiel. La morale de l’histoire c’est que la force et le fait de gagner ne font pas tout. Personnellement mon séjour s’est bien passé jusqu’au jour où je me suis battu contre un géant de cent mètres. Ce jour-là, il craignait un max.
Nous voici devant le croissant doré.
▬ Je prends un pancake protéiné chocolat banane.
Ces derniers temps je mange plus sainement. Et comme je suis assurément le client le plus fidèle de cette enseigne, ils se sont mis à jour et proposent même des plats adaptés à mon nouveau régime alimentaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 29 Sep 2017 - 22:16
Visiblement, il m'avait foutu un petit vent quant à ma question sur son séjour à Shito ainsi que son retour à Kiri, mais je n'y accordais qu'au final que très peu d'importance, cela n'allant pas m'irriter. Je vais mettre cela sur le compte de la fatigue qui guidait justement ses mots vers une explication légèrement farfelue sur les bords, mais plausible. Il était en effet vrai que si ce glandeur avait passé toute sa nuit à ne rien faire et qu'il venait à peine de se réveiller, il pouvait en effet considérer qu'il était le matin. Néanmoins, cela ne changeait guère les normes globales du temps, mais je ne vais pas davantage argumenter là-dessus. De toute façon, mon attention était pleinement concentrée au niveau de mon ventre qui rugissait comme une bête féroce pour réclamer de la nourriture. Il y avait vraiment intérêt à ce que le détour en vaille la peine !

J'avais presque envie d'afficher un rictus à la suite de sa remarque peu pertinente lorsque je lui avait annoncé ce qu'était ma première épreuve. J'avais trouvé cette dernière - sans la moindre vanité - des plus faciles, surtout au vu de la composition de l'équipe qui était on ne peut plus adaptée à une telle épreuve : un autre Yuki et un Iwajin aux pupilles blanchâtres et pour le moins distant. Il m'avait simplement suffit de combiner les efforts de mon kekkei genkai à celui de mon confrère afin de générer une fine couche de glace au-dessus du liquide jusqu'au maximum possible afin de laisser le dernier individu exécuter un bond pour atteindre l'autre rive. Dès lors, ce dernier a fait tombé une solide poutre en notre direction pour nous permettre de le rejoindre, d'une technique que je n'avais pu avoir l'occasion de voir. D'ailleurs, je n'avais toujours pas réussi à récolter davantage d'informations à propos du clan de cet individu.

Je tiltais légèrement lorsqu'il se prononçait sur le cas du Borukan. Alors qu'il disait que l'un d'eux voulait qu'il lui montre ses aptitudes, il arrêtait aussitôt sa phrase pour citer le prénom de mon adversaire : Akahiko. Attendez.. au vu de ce que ce type s'apprêtait à dire, cela voudrait-il dire qu'il a dévoilé l'art de notre clan à mon adversaire ?! Me rapprochant dangereusement de lui avant de froncer les sourcils pour adopter une mine légèrement énervée, je l'interrogeais aussitôt sur ce point.

▬ Premièrement, c'est bel et bien Akahiko que j'ai affronté. Secondement, j'espère que tu ne lui a rien dévoilé ?!

Je savais d'ores et déjà qu'il risquait fortement de dire que ce n'était pas le cas, mais je n'étais pas sûr à cent pour cent qu'il avait cafté quoi que ce soit au Borukan. D'ailleurs, il venait de dire qu'il l'avait battu ? Si cela était vrai, je me devais de considérer davantage la puissance de celui qui me faisait face. Me décalant par la suite de quelques pas sur son côté gauche, je poursuivais le chemin qui me paraissait extrêmement long, bien que ce n'était qu'une simple impression. Et.. qu'est-ce qu'il me racontait encore ?

▬ Un géant de cent mètres ? Tu étais donc en compagnie d'Eiichiro nii-san à ce moment-là ?

Je savais que ce dernier avait pris part à un combat des plus titanesques lorsque je passais l'examen. D'ailleurs, il n'en était pas ressorti totalement indemne, celui-ci ayant subi des dommages principalement au niveau de ses doigts. D'ailleurs, cela me faisait penser que je devais lui rendre bientôt visite ; pour l'heure, nous étions arrivé devant la fameuse boulangerie. En voyant la vitrine de celle-ci, j'avais littéralement des étoiles dans les yeux. Tandis que Shinichi prenait une collation peu anodine, je m'étais personnellement rabattu sur le mille-feuilles qui m'avait précédemment traversé l'esprit. Payant pour nous deux, je plongeais la grande totalité de cette pâtisserie à l'intérieur de la bouche, mâchant fortement celle-ci. Je n'avais qu'une chose à dire.

▬ C'est un véritable délice, je ne regrette point de t'avoir accompagné !

Je m'empressais aussitôt de racheter plusieurs de ce mets délicieux sans pour autant abuser sur le nombre et l'argent, reprenant principalement la même chose que j'avais ingurgité avec plaisir. Me tournant légèrement en direction de Shinichi en affichant un léger sourire, je lui demandais aussitôt quelque chose.

▬ Tu ne souhaites rien de plus ? Il est parfois nécessaire de se faire plaisir de temps en temps. J'imagine que tu n'as pas pu profiter longtemps de cela depuis ta rentrée au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Sam 30 Sep 2017 - 0:30

▬ Dévoilé quelque chose, moi ? Non … Je n’aurais jamais osé … Enfin … Puisque je me suis battu contre lui, il est possible que … Sur un malentendu … A un moment …
Bien sûr que je lui ai montré ce dont je suis capable. Et je n’ai pas eu à me battre contre lui pour cela. Nous avons mangés, sympathisé, il m’a montré son pouvoir héréditaire et j’ai fait de même. C’était en somme un échange de bon procédé tout ce qu’il y a de plus classique. Je suis cependant ravi de constater que cet idiot d’Akimitsu a – en parti – perdu son combat par ma faute. Comme quoi, il y a une justice dans ce monde. Quoiqu’il en soit, nous changeons de sujet et parlons bientôt du géant. J’étais effectivement là-bas avec son frère, Eiichiro. Le chef de clan nous a été très utile malgré sa cécité.
▬ J’y étais oui.
Je n’ai pas trop envie d’en parler. Certains pourraient tirer une fierté de ce combat, se dire qu’avoir assisté à cet affrontement était un honneur et s’enorgueillir de cette performance cependant ce n’est pas mon cas. Je ne suis pas le shinobi le plus modeste ni le plus discret qui soit cependant je ne vois pas de gloire au fait d’avoir participé à cette débâcle.

▬ J’ai pas grand-chose à raconter sur ça je crois. Désolé. M’enfin, tu dois être au courant de tout, ton frère t’a sûrement tout dit.
Mon petit doigt me dit que le chef de clan a omit les détails importants tels que : « Shinichi m’a sauvé » ; « C’est le loup de Shinichi qui m’a traîné comme un vulgaire boulet jusqu’au bateau » et j’en passe. Quoiqu’il en soit, je vais éviter de divulguer ces informations. On ne sait jamais, il est possible qu’Eiichiro prenne mal le fait que je raconte à tout le monde qu’il ait eu besoin d’un gosse de quatorze ans pour lui sauver les miches et lui servir de guide.

On ne tarde pas à m’apporter mon pancake chocolat banane alors qu’Akimitsu a quant-à lui déjà avalé plusieurs viennoiseries.
▬ Boarf. Non, ça va. Je vais me contenter de ça. Je viens ici tout les jours ou presque. Par contre, la fatigue commence à se faire sentir. Depuis que je suis rentré, je passe mon temps à faire flansh, flam, floup et à étudier des livres uhuh. Ma vie c’est du caca.
Là encore, je préfère ne pas trop détailler la nature de mes activités nocturnes ou bien les raisons de mes lectures.
▬ Toi t’as eu le temps de faire quelque chose avec ton grade de chûnin ? Une mission ? Un travail particulier ? Genre depuis le retour …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 30 Sep 2017 - 16:39
Au final, ce glandeur aura vendu la mèche auprès du Borukan. Même si je pense que c'était une obligation au vu du fait qu'ils se sont battus, cela m'avait légèrement titillé en apprenant que mon adversaire partait avec un léger avantage sur moi. Mais bon, cela n'empêchait en rien qu'il était quelqu'un de très robuste et que même s'il ne savait rien de moi, je n'aurais pas été sûr de gagner. Je préférais passer ce fait, puisque c'était de l'ordre du passé et qu'il n'avait pas la réelle intention de me nuire en faisant cela, bien que je pensais quelque peu que cela lui avait fait plaisir au vu de ce que je lui avais fait.

▬ Cesse de bégayer. Cela n'est point grave ; j'aurais ma revanche contre lui au moment propice.

Il avait donc bel et bien participé au combat titanesque en compagnie de mon frère. Contrairement à ce dernier, Shinichi semblait plutôt bien en point physiquement, si on mettait la fatigue de côté. Cela ne m'étonnerait guère de sa part qu'il s'est contenté d'observer l'affrontement plusieurs mètres en arrière en mangeant un bon pain au chocolat. Rien que d'imaginer la scène accentuait l'image déjà péjorative que j'avais de ce gamin. J'étais maintenant à mon second mille-feuilles, et je ne manquais pas la moindre seconde pour profiter au mieux possible du goût exquis de cette pâtisserie.

▬ Effectivement, il m'a raconté l'essentiel. Tout cela s'est déroulé pendant mon examen. Est-ce que tu aurais des informations sur le groupuscule qui aurait attaqué ce village ?

Après qu'il m'ait expliqué la nature ses activités de manière plutôt floue, il me posait aussitôt une question. Ce que j'ai pu faire depuis mon retour ? Mis à part la construction du palais, je dois avouer que je n'ai pas fait grand chose. Néanmoins, je me suis investi du mieux que j'ai pu à cette tâche, et j'en avais encore des courbatures tout le long du corps. Néanmoins, l'attribution d'une mission de haut rang à mon égard ne serait pas pour me déplaire.

▬ Je m'étais attelé à la construction du Palais de la Brume. Il me semblait par ailleurs que je t'avais croisé là-bas.

Je ne l'avais point abordé là-bas pour deux raisons : premièrement, je l'avais aperçu alors que j'étais en pleine mise en place des planches ; secondement, je n'avais pas du tout envie de lui parler, pensant qu'il m'aurait pris la tête à la suite de l'événement de Shito. Dès lors que j'avais convenablement fini d'ingurgiter la nourriture, je zieutais d'un air inquisiteur son visage.

▬ Voudrais-tu te reposer un peu ? Tu es loin d'être dans ton assiette. Tu ne pourrais pas me dire plus précisément ce que tu as fait ces derniers temps pour être dans un état pareil, si ce n'est que de faire "flansh, flam, floup" et étudier des livres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Dim 1 Oct 2017 - 1:22
Si j’ai des informations sur ce groupuscule ? J’en ai quelques unes, oui. J’ai fait mon rapport au Kage plus tôt dans la semaine et j’ai en vent de quelques rumeurs. Ceci-étant et parce que je suis chûnin depuis plus longtemps que lui, j’ai certainement plus d’informations qu’Akimitsu. Ceci-dit je ne suis pas certain qu’il soit de bon goût de lui révéler ce que je sais. Ce garçon est membre du clan Yuki et « plus ou moins » digne de confiance, certes. Cependant il s’agit d’un véritable guignol. Il est presque pire que moi … C’est dire. Je me gratte la tête, l’observe et finis par céder.
▬ C’est le Soshikidan.
Je prends une pause, prends une bouchée de mon pancake et parle la bouche ouverte tel un malpropre :
▬ Le titan faisait parti de leur organisation et ils contrôlent maintenant le pays du Feu. C’est le bordel pour rejoindre Hi désormais. Ils ont vraisemblablement réussi à faire cesser la guerre éternelle qui ronge la nation. Je suis pas au courant de beaucoup plus de choses et même si je l’étais, je suis pas certain que j’aurais le droit de t’en parler. T’es chûnin, tout ça tout ça, c’est cool. Mais bon. C’est pas une raison.
Le secret fait parti du métier. Certes il est mon semblable mais ce n’est pas pour autant que je dois tout lui dire. Si d’aventure les autorités locales veulent qu’il soit au courant et bien soit ; Ils l’informeront de la situation là-bas eux même. Ce n’est pas à moi de faire leur travail.

▬ La construction du palais ? Ah … Cool. Et ouais, j’y étais. J’ai refilé un truc à mon voisin, un charpentier.
Je n’ai pas plus aidé que ça à la construction du bâtiment administratif. D’ailleurs, ces derniers jours, je n’ai pas eu grand-chose à faire à dire vrai. Les trois quarts des missions que j’ai eu à réaliser étaient d’une simplicité étonnante. C’est tant mieux en un sens. Cela me permet de me reposer et de m’entraîner le soir avec Shunsui et les autres loups. D’ailleurs voilà qu’Akimitsu se questionne quant-à la nature de mes activités.
▬ Hum. Franchement ? Ça se voit tant que ça que je suis fatigué ? … Mon dieu. La vie est triste.
Je me sais fatigué mais de là à ce que même lui le remarque … Enfin bon. J’imagine que je vais lui dire la vérité. Ou du moins une partie :
▬ À Shito, sans le faire exprès, j’ai utilisé quelque chose que j’aurais pas dû utiliser. Une technique un peu … Enfin voilà quoi. TU COMPRENDS ?
Bien sûr qu’il ne comprend pas. Si ça se trouve, il se fait même des films, pensant que j’ai usité d’un jutsu interdit ou de je ne sais trop quelle ânerie du genre. Ceci-étant, je rectifie le tir :
▬ Du coup, je travaille et étudie de sorte à pouvoir reproduire ce jutsu ultime ! CELUI AVEC LEQUEL J’AI TRANSPERCÉ LE GEANT.
Mêler le vrai avec du faux. Je suis passé maître dans la discipline.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Oct 2017 - 21:25
Cette organisation s’appelait donc Soshikidan, et ce groupuscule contrôle maintenant le Pays du Feu ? Dans quel intérêt ces individus avaient-ils fait cela ? Ah, je m'en souvenais.. leur chef avait fait un discours, à la fin de l'examen, alors que j'étais encore bien blessé. Un homme aux cheveux de couleur bleu et aux lunettes aussi noires que la nuit.. tout était clair, désormais. Même s'ils ont réussi à faire cesser la guerre, qu'est-ce qu'il allait advenir du Pays du Feu ? Il n'y avait pas la moindre indication qui nous portait à croire qu'on pouvait leur accorder un chèque en blanc. Bien qu'ils étaient des shinobis aguerris, cela ne voulait dire en rien qu'ils étaient capable dé gérer un pays qui a tant souffert jusqu'à présent.

▬ Je suis un peu sceptique quant à la capacité de gestion du Soshikidan. Qu'est-ce que tu en penses, personnellement ?

M'étirant légèrement les bras, j'étais pour le moins déçu lorsqu'il me disait qu'il n'avait point contribué à la construction du Palais de la Brume. Qu'est-ce qu'il y avait de mieux à faire que cela, en ces temps-ci ? Selon moi, chaque individu devrait continuer au maximum possible à l'amélioration de Kiri. Tout ce que je voyais devant moi, c'était une carcasse molle qui visiblement ne glandais pas qu'à Shîto. D'ailleurs, voilà qu'il aborde à nouveau le sujet de ce petit village. Une technique, disait-il ? Lorsqu'il me parlait de son jutsu ultime, je peinais à me retenir de rire.

▬ Dis, ton "jutsu secret" avec lequel tu as transpercé le géant, il ne se traduirait pas plutôt par "regarder comme un empoté mes alliés s'occuper de l'ennemi en ne faisant rien du tout" ?

Finissant par rire aux éclats, je dois avouer que cette hypothèse était à mon esprit loin d'être fortuite. Néanmoins, je ne voulais pas le moins du monde me montrer méchant en disant cela ; c'est à cause de cela que je réagissais quelques secondes plus tard.

▬ Je plaisante, ne le prends pas mal. Néanmoins, j'aurais bien aimé te voir à l'oeuvre.

Dès lors que Shinichi avait fini d'ingurgiter sa nourriture, je me dirigeais vers la sortie en faisant amicalement signe au boulanger, tout en demandant avec politesse à mon confrère de bien vouloir en faire de même. Personnellement, bien que j'avais mangé deux bons mille-feuilles, je dois avouer que l'idée de viande que j'avais précédemment ne m'avait point quitté l'esprit. De ce fait, je m'empressais de lui poser à nouveau la question.

▬ Je reste encore un peu sur ma faim ; je vais bientôt aller tester ce fameux restaurant. Est-ce que tu es sûr de ne pas vouloir venir, finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Lun 2 Oct 2017 - 20:01
▬ J’en sais rien. J’ai pas d’avis là-dessus.
Je ne connais rien de ces gens-là. D’eux, nous n’avons vu que ce qu’ils ont bien voulu nous montrer, à savoir un géant et des milliers d’hommes. Allez savoir ce qu’ils nous cachent encore. Si ça se trouve, ils ont dans leur bande des experts en politiques, de bons diplomates et une horde d’alliés cachés. Quoiqu’il en soit, le Soshikidan a une armée et c’est à mon sens suffisant pour diriger un pays. Par ailleurs Hi no Kuni ne manque pas de richesse. S’ils exploitent et reprennent le contrôle des différents ports et cités importantes du pays, qui sait ce qu’ils peuvent faire. Pessimiste de nature, je m’attends au pire sans pour autant espérer le meilleur. Nous avons été mis en déroute deux fois par ces gens-là et un vieux dicton dit : « Jamais deux sans trois. »

Je pousse un bâillement, regarde dans le vide tout en mangeant mon pancake alors qu’Akimitsu met en doute ma parole et se moque gentiment de moi. Je souris, lève les yeux vers lui et le fixe avec insistance pendant quelques secondes. Une centaine, que dis-je, un millier de blagues toutes plus mauvaises les unes que les autres me viennent en tête. Je pourrais vanter mes exploits – qui sont bien réels pour une fois –, lui expliquer comment j’ai fait pour réussir une des épreuves de l’examen alors même que je n’avais pas à la passer, lui raconter mes victoires contre des bandits d’Hi no Kuni et de Shito, lui décrire comment j’ai dû raccompagner son frère sur plus d’une dizaine de kilomètres néanmoins, de la même façon que je me suis abstenu de répondre à ses remarques lors de notre dernière rencontre, je me tais. Pour cause, une chose m’apparaît désormais comme une évidence.
Le loup n’a pas besoin d’hurler pour faire peur aux autres animaux. Il se sait déjà supérieur aux brebis et aux moutons. C’est en songeant à cela que, tout sourire, je réponds :
▬ Je ne le prends pas mal, t’en fais pas.
Je découvre une satisfaction nouvelle, plus jouissive encore que celle que je ressens lorsque je me vante et raconte des salades. Ne rien dévoiler au chûnin nouvellement promu m’amuse. Il aura tout le loisir de me voir à l’oeuvre plus tard, quand je lui lancerai une flèche de glace dans le fion. Pour le moment, faisons comme si de rien était et ne montrons pas les crocs. Faisons en sorte que ce beau mouton se sente en sécurité.

Je termine ce qui fait office pour moi de petit déjeuner et m’apprête à saluer Akimitsu. Le jeune homme a toujours faim et est bien décidé à manger dans son curieux restaurant de charcuterie. Pour ma part j’ai deux ou trois choses à préparer et n’ai plus faim.
▬ Nope. Toujours pas. J’ai quelques trucs à régler de mon côté. À la prochaine …
Je me lève et laisse Akimitsu payer – mais qu’on se le dise, ce ne sera pas suffisant pour rembourser sa dette ni même échapper à ma vengeance. Avant de quitter les lieux, j’interpelle le Yuki :
▬ Ah. Tu salueras ton frère de ma part. Je ne l'ai pas vu depuis le bateau.
Je serais bien passé prendre de ses nouvelles là-bas mais il y avait quelqu'un avec lui. Enfin bref. A plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh, mais quel hasard ! | Shinichi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: