Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

On juge un livre à sa couverture [Shinichi]


Jeu 28 Sep 2017 - 1:48
Aujourd’hui était une journée comme toute les autres, je faisais la même chose que d’habitude, c’est-à-dire: absolument rien. Enfin, ce que qu’auraient dit mes parents. Mais en fait, j’étais en train de manger. Pas des nouilles cette fois, non, aujourd’hui, c’était journée pizza. Je n’en mangeais qu’une fois par semaine et je comptais bien en profiter.

Couchée à l’ombre d’un arbre près du Dojo, je terminais une quatrième point. Le fromage encore chaud glissait dans ma gorge avec la sauce tomates et les pepperonis, pour créer un mélange divin. Un bon repas n’était jamais vraiment complet sans un bon divertissement. Il fallait du pain, mais aussi des jeux. D’habitude, le Dojo voyait des guerriers défilés toute la journée, et ce midi ne faisait pas exception. Je poussai un long soupir… Ma journée était parfaite!

Un garçon s’aventura lui aussi près du Dojo. Il devait avoir à peu près mon âge et faisait ma taille, ou un peu plus grand, cheveux blonds, teint pâle….

Je l’avais remarqué tout de suite, mais pas parce qu’il avait quelque chose d’exceptionnel. C’était tout le contraire, le garçon avait l’air tellement banal qu’il sortait de l’ordinaire, ici.

Je crois qu’il s’est perdu.

Ou alors, s’il était un ninja, il ne devait pas être très puissant, le genre qui lance des boules de feu de rang C. Je me mis à rire doucement en voyant que le blondinet était ici pour s'entraîner. Son regard croisa le mien, voilà qu’il m’avait surprise en train de le toiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 30 Sep 2017 - 2:24
▬ Je pars. À ce soir.
Je quitte le domicile parental, direction le grand dojo des sabreurs. Ces derniers jours, les autorités locales ont été plus que sympathiques avec moi. Je n’ai pas été envoyé en mission à l’étranger et la plupart des travaux que j’ai à réaliser dure une à deux heures tout au plus. J’ai ouïe dire que des shinobis ont été réquisitionnés afin d’aider à la création du palais et d’autres bâtiments mais ça n’a pas été mon cas. Ceci-étant, je profite de mon temps libre comme bon me semble. Conformément aux conseils de mes supérieurs et de mes camarades canidés, j’investis ce temps de la meilleure façon qui soit ; c’est-à-dire en travaillant à la fois mon corps et mon esprit. C’est d’ailleurs dans ce but bien précis que je quitte ma maison et me rends aux terrains d’entraînements.

Une fois sur place et après avoir trouvé une zone à peu près libre – comprenez par là, un endroit qui n’est pas bondé de monde – je m’échauffe. En effet j’effectue quelques sauts puis deux à trois mouvements simples d’épée. Ceci-fait, je me repose quelques instants et pousse un long soupir. Je sens que je vais m’ennuyer tout seul … Je tourne machinalement la tête de droite à gauche à la recherche d’Arukisa ou d’une quelconque connaissance mais ne trouve personne. Cette fois Hanzo n’est pas là et ne peut donc pas me servir de partenaire d’entraînement. À défaut de rencontrer un shinobi qui m’est familier, mon regard croise celui d’une kunoichi d’à peu près mon âge. Loin de s’entraîner, la demoiselle est présentement en train de manger une pizza et souris bêtement. À croire qu’elle se moque de moi. Ah bah oui. C’est sûrement ce qu’elle fait. Je connais cette expression, j’ai la même sur les lèvres lorsque je vanne Eiichiro ou un de mes confrères Yuki. La demoiselle se paie assurément ma tête. Je hausse les sourcils, observe la Kirijin et m’avance vers elle.
▬ Un problème ?
Dis comme ça, j’ai l’air un tantinet irrité et agressif. Ceci-étant, je me rattrape aussitôt et tente de rectifier le tir :
▬ Je veux dire … Bonjour. Je m’appelle Shinichi. J’ai cru te voir sourire, j’ai manqué quelque chose de comique ? Si oui, tu peux me le dire. J’aime beaucoup rire et suis plutôt bon public en règle générale. Les blagues, tout ça. C’est mon dada. Toi tu es ? Et … Euh … Que viens-tu faire ici ?
À part manger de la pizza bien sûr. À noter que cette fille ne me dit rien du tout. Je ne vois absolument pas qui elle est. D’ailleurs je ne pense pas l’avoir vu participer à l’examen de sélection des chûnins de Shito. En supposant bien sûr qu’elle soit genin ce qui n’est peut-être pas le cas. Qui sait, j’ai peut-être en face de moi une maîtresse sabreuse de haut rang. Je n'y crois pas trop mais sait-on jamais.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 30 Sep 2017 - 17:10

Mon sourire s'agrandit en voyant le garçon avancer vers moi, l’air un peu irrité. Je m’étais battue assez souvent dans la rue pour savoir quand un combat était sur le point de commencer. Il ne fallait qu’un regard de trop et puis cette question: “un problème?” Et c’est exactement ce que le blondinet me demanda.

Je m’apprêtais à me lever pour lui expliquer qu’elle était mon “problème”, mais le garçon changea soudainement de ton, sans que j’eu besoin de lui faire peur. Maintenant, Shinichi voulait savoir de quoi je riais. Il y a une seconde, j’étais prête à lui mettre mon pied dans la bouche, mais il était tellement polie que je me calmais tout de suite.

- Si tu veux vraiment le savoir, je m’appelle Yoko et comme tu vois, je suis venu manger une pizza en regardant les amateurs s'entraîner... Et pour être honnête, c’est toi qui me faisait rire.

De toute façon, j’étais sûr qu’il le savait déjà, sinon, pourquoi venir jusqu’ici? Et puis je n’avais aucune raison de me cacher de ce blanc-bec, qu’est-ce qu’il allait faire de toute façon?

- Ton épée, là, t’es sûr que tu sais t'en servir?

En même temps, qu’est-ce que j’en avais à faire? S’il se blessait avec, ce n’était pas mon problème…

J’englouti la dernière pointe de pizza avant de sortir un cure-dent, tout en écoutant le blondinet parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Oct 2017 - 2:06
… Au moins elle est directe. Selon ses dires, la jeune fille est là pour manger une pizza tout en observant des amateurs s’exercer.
▬ Ah. Dis comme ça, c’est très gentil.
Il va de soi que je suis, selon elle, un amateur. C’est d’ailleurs ma présence qui l’a fait sourire. La demoiselle me pense par ailleurs inapte à manier l’épée que je porte sur mon dos. Eh bah … Il n’y a pas à dire, elle ne mâche pas ses mots celle-là. Je me gratte la tête, observe l’adolescente et ne tarde pas à lui répondre :
▬ Je sais m’en servir oui. Le maniement de l’épée n’est pas mon domaine de prédilection mais je me débrouille. J'ai des bases quoi ... Toi je vois que tu es douée pour ce qui est de … Manger des pizzas.
C’est une compétence comme une autre en un sens ! Il faut respecter cela ! Un sourire narquois se dessine sur mon visage alors que j'entreprends de lui rendre la pareille et de me moquer d'elle à son tour :
▬ Quelle incroyable talent tu as là chère Yoko. Je suis sûr qu’il y a là des années de pratique et d’exercices derrière une telle maîtrise. Je suis surpris, olala. On dirait moi l’année passée. Fais attention tu vas peut-être devenir grosse. À moins que tu l’aies déjà été ou l’es présentement.
… Je sais moi aussi être moqueur et direct par moment. On ne me surnomme pas le bouffon bleu de Kiri pour rien ! D’ailleurs je sens que le « bouffon bleu » de Kiri ne va pas tarder à se prendre un pain de la part de la mangeuse de pizza professionnelle qu’est Yoko. Ceci-étant, je fais quelques pas vers l’arrière, prends mes distances et demande :

▬ Je pense qu’il serait bon pour moi, en tant que parfait amateur évidemment, de prendre des leçons auprès d’une personne plus compétente, je veux bien entendu parler de toi. Non parce que tes compétences incroyables me laissent sans voix. Je suis sûr qu’en ta présence, je vais apprendre beaucoup de choses. Comme par exemple : « comment manger des pizzas et autres délices. » Olala. Je suis vraiment impatient. Qu’en dis-tu ? Prête à montrer ce dont tu es capable ?
Ce n’est pas dans mes habitudes de défier les inconnus cependant je pense être en mesure de gagner ce combat. En outre, s’exercer seul est d’un ennui mortel. Je préfère largement réaliser mes entraînements en duo qu’en solo. Je pense avoir été suffisamment provocateur. Yoko devrait selon toute logique répondre à mes petites piques.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 1 Oct 2017 - 3:46

Alors ce Shinichi disait savoir manier une épée. Bien ce n’était pas moi qui allait le contredire. S’Il s’en croyait vraiment capable, qu’il continue. Je serais au premier rang pour rire de lui quand il allait se blesser.

- Oui, je suis bonne pour manger, tout le monde le sait ça, j’ai même reçu des prix.

Mais j’avais l’impression qu’il n’éssayait pas de me faire un compliment. C’était pourtant une fierté pour moi, personne ne pouvait tenir mon appétit légendaire, ce n’était pas rien. Lui, qu’est-ce qu’il savait faire, à part mal manier une épée?

- Fais attention à ce que tu dis, je pourrais m’énerver...

En fait, j’étais toujours un peu énervée, mais dans un état contrôlable. Le blondinet était sur le point de me faire sortir de mes gonds s’il ne la fermait pas. Genre là, tout de suite.

Trop tard, il avait prononcé une phrase de trop.

Le garçon se mis à reculer, comme s’il savait que j’étais sur le point de lui mettre mon poing dans la figure. Peut-être qu’il savait se battre, mais au moins il n’était pas stupide. Je me mis debout et cracha mon cure-dent par terre.

- Pour devenir un grand mangeur de pizza, tu dois avoir la mâchoire solide.

Je franchis la distance qui nous séparait en quelques secondes avant de sauter en tournant sur moi-même pour lui donner un bon coup de pied dans la bouche.

- Kiri senpû!

Je retombais sur le sol, les poings en haut et prête pour la suite, en imaginant qu'il tienne encore debout après cette attaque.

Résumé du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 5 Oct 2017 - 20:17
Des prix ? Pour manger ? Et bien. Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre. Agacée, la jeune fille commence à montrer des signes d’agressivité. Comme quoi, j’ai eu raison de m’écarter de la kunoichi de la brume. Cette dernière affirme que pour manger efficacement un grand nombre de pizza, le mieux est encore d’avoir une mâchoire solide …
▬ Oh.
Voilà une curieuse information. Je ne vois pas du tout là où elle veut en venir.

La demoiselle fonce vers moi et saute afin de m’asséner un coup de pied rotatif. Je ne suis pas spécialement doué au corps à corps cependant je vois l’attaque arriver et parviens à bouger à tem-… Ah bah non. J’ai beau m’être écarté, je me prends quand même – partiellement – le coup. Ma mandibule est intacte en revanche mon menton a été touché. La douleur est présente mais parfaitement gérable. J’ai vu pire et devrais pouvoir continuer le combat sans grande difficulté.

À noter que mon opposante est une spécialiste du combat rapproché. C’est en tout cas ce que je déduis de sa première manœuvre. Elle est tout mon opposée en somme. En effet je suis pour ma part un utilisateur de la glace et mon style de combat n’a rien de très « agressif », bien au contraire. Je suis de ceux qui restent derrière à découvert, qui se cachent, attendent que leur opposant se fatiguent et attaquent au moment opportun. C’est en tout cas la stratégie que je compte adopter pour ce combat.

Je ne suis pas spécialement le plus endurant ni même le plus robuste des shinobis néanmoins je pense être plus apte à tenir la distance que cette jeune fille. Elle ne s’entraîne jamais, mange n’importe quoi … Selon toute logique, ma condition physique est meilleure que la sienne.

Afin de ne pas me faire toucher par une énième offensive « ultra rapide », je plaque mes mains au sol et fais apparaître sur ce dernier une couche de verglas. La glace en question a pour vocation d’entraver les mouvements de mon adversaire. Me concernant, je suis plutôt bon en glissade et patiente. Je pourrais essayer de l’attaquer avec mon épée, lui foncer dessus et profiter de son déséquilibre pour tenter une offensive cependant je préfère m’abstenir. Comme dit plus tôt, je suis de ceux qui restent sur la défensive et attendent le moment de faiblesse de l’adversaire pour attaquer.

De la main, je fais signe à la kunoichi de venir à moi. Qu’elle refasse comme tout à l’heure. Qu’elle utilise son coup de pied rotatif ou je ne sais trop quelle variante de ce jutsu. Cette fois j’ai l’avantage du terrain et m’attends à son coup. Je devrais être en mesure d’esquiver, de la fatiguer et, si possible, de répliquer par la suite.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 5 Oct 2017 - 21:15

C’est qu’il n’était pas complètement nul ce blondinet. Ma botte lui avait à peine touché le menton, à croire qu’il était au moins aussi habile que moi au corps-à-corps. Je pensais le mettre K.O rapidement et retourner me coucher, mais non, il fallait qu’il continue à se battre. Le sol tout autour de fut se recouvert d'une couche de glace. Je poussais un long soupir en voyant sa technique.

- Il y a un rabais sur le Hyôton ou quoi?

Un jour, on renommerait le village: Yuki Gakure no Sato… Sérieusement, il en sortait de partout. Je n’avais pas la force de me battre contre de la glace, pas aujourd’hui. Là tout de suite, j’avais besoin de chaleur… Comme celle venue d’une pizza. Mon ventre se mis à gargouiller, j’avais encore faim.

- Tu es chanceux, j’ai décidé de ne pas te battre aujourd’hui.

Je fouillai dans ma poche pour prendre une bombe fumigène, en jetant un dernier regard au Yuki, qui m'avait fait signe d'approcher. En temps normal, je l'aurais brisé en deux sans hésiter, mais là, j'avais mieux à faire.

- Mais la prochaine fois, tu ne t’en sortirais pas comme ça.

Je laissais tomber la bombe devant moi. Un grand nuage me recouvrit et j’en profitais pour disparaître, utilisant une technique de déplacement rapide direction: la pizzeria la plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 5 Oct 2017 - 21:52
▬ Je … Euh … OK.
Ce n’est pas tout à fait la réaction à laquelle je m’attendais. En effet je pensais que cette furie me sauterais dessus et tomberais dans le panneau cependant il n’en est rien. La jeune fille ne daigne pas bouger son derrière et se met même à philosopher quant-à ma maîtrise de la glace. À croire que je ne suis pas le premier Yuki qu’elle rencontre. La demoiselle, en bonne flemmarde qu’elle est, n’est pas disposée à se battre sérieusement. Peut-être a-t-elle peur ? Non, ce n’est pas ça. Je ne lis ni crainte ni angoisse dans son regard. Seulement de l’ennui, de la désinvolture et du désintérêt total. Le ventre de la kunoichi de la brume se met à gargouiller.
… Wow.
Incroyable. Elle a donc encore faim ? Avec tout ce qu’elle a mangé, la jeune fille réussit l’exploit de ne pas éprouver une sensation de satiété ? Cela défie toutes les lois de la logique ou de la science mais c’est à croire que oui.

Yoko plonge sa main dans sa poche et ne tarde pas à sortir de cette dernière une bombe fumigène.
▬ Ah-ah !
Je le savais ! Il s’agissait là d’un habile subterfuge de serpent ! Je me mets en position de défense, m’attends à ce que son petit speech ne soit qu’un piège mais … Rien ne se passe. La demoiselle ne profite pas de cet écran de fumée pour m’attaquer, bien au contraire. C’est lorsque le nuage grisâtre se dissipe que le constat m’apparaît comme étant clair : L’experte en pizza s’en est réellement allée. Comme quoi, il ne s’agissait pas d’un stratagème visant à me déconcentrer, la demoiselle a vraiment eu « la flemme » de se battre. C’est en tout cas ce que je déduis de sa manœuvre.

Je me gratte la tignasse, tourne machinalement la tête de droite à gauche et observe autour de moi. Sans grand espoir je demande :
▬ … Yoko ?
Qui sait, la demoiselle a peut-être utilisé un jutsu ultime de détection. Dans le doute, j’essaie de ressentir les traces de chakra mais ne décèle rien à plusieurs mètres.
▬ … Wow. C’était … Enfin bon.
Ce fut une rencontre brève mais intense ! Sur ces considérations philosophiques, je reprends là où j’en étais et m’exerce un peu au sabre. Je suis en quelque sorte déçu de ne pas avoir pu montrer mes talents à la kunoichi de la brume mais peu importe. Allez savoir, nous nous reverrons peut-être incessamment sous peu. En attendant ce jour, je m’exerce au sabre et à divers domaines.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

On juge un livre à sa couverture [Shinichi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: