Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Toka-chan et Shiori-sama
Aujourd'hui à 10:54 par Watanabe Toka

» Il était une fois...
Aujourd'hui à 10:22 par Raishi Yūsaku

» Vivre, c’est changer du temps en expérience | Solo
Aujourd'hui à 9:41 par Raishi Yūsaku

» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

Partagez | 

Entrainement lunaire [PV: Hyûga Hiroko]


Jeu 28 Sep 2017 - 18:54


Le gracile crépuscule commençait à virevolter dans les cieux surplombant le Village Caché de la Roche. Arborant son manteau nimbé de mille et une étoiles, accompagnant une sphère de couleur immaculé. Était-ce un rêve ? Était-ce la réalité ? Cela faisait à peine quelque jour depuis les tragiques événements de Shîto. Village si audacieux, qui en l'espace de quelques instants, était retourné au néant. Qu'étions nous, pauvres mortels, face à la main cruelle du destin ? Le Shinobi avait donné un rendez-vous à son élève. Patientant son arrivée à l'un des nombreux terrains d’entraînements se situant dans les quartiers résidentiels. Ce dernier avait la particularité d'être agrémenté de quelques arbres et d'une mare de bonne taille où des poissons nageaient pacifiquement à longueur de journée. Témoins des nombreux entraînements aux arts des ombres. Cela bien malgré eux. Le reflet d'une sphère se dessinait dessus, accompagné de lueurs étoilés. Le chant des grillons entonnait une atmosphère typique des soirs d'été. Adossé contre l'écorce d'un des piliers de bois, le Jonin aperçut son élève arriver enfin pour l'ultime leçon qui l'attendait.

« Konbawa Hiroko-chan. » -affichant un sourire sardonique-

La fière Hyûga était venue. Cette petite effrontée était douée. Cela était indéniable. Ayant réussit les épreuves de l'examen qui s'étaient déroulé à Hi no Kuni haut la main. L’entraînement spécial pouvait commencer.

« J'ai une épreuve pour toi. »

Pointant ostensiblement son doigt en direction des cieux, il désignait ouvertement la sphère ronde comme une soucoupe.

« Coupe la lune. » -dit-il, la fixant d'un regard sérieux-

Se tenant toujours contre l'arbre, il croisa les bras et fixa son élève. Examinant sa réaction. Lui demandant l'impossible, avait-elle comprit la signification se cachant derrière sa demande relevant de l'impossible ? Cela n'était pas un entraînement physique, mais plutôt un entraînement testant l'esprit. Bien des Genins avaient échoués à ce simple test demandant une certaine imagination. Finissant pour la plupart complètement brisés psychologiquement. Mais en tant que son élève favorite, il espérait beaucoup d'elle et elle devait réussir où nombreux étaient ceux ayant lamentablement échoué.

_________________
Merci Sora-chan!


Dernière édition par Sōryū Kanon le Sam 14 Oct 2017 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Sam 30 Sep 2017 - 11:55
Soryu avait donné rendez-vous à sa disciple pour un entrainement nocturne. Hiroko avait entendu dire que l’académie Hashira avait enfin ouvert ses portes, mais visiblement son maître était de la vieille école puisqu’il semblait garder la nostalgie des vieux terrains d’entraînements du quartier résidentiels. La hyuga ne s’en formalisait ; elle aimait le grand air, surtout dans le silence de la nuit, ce qui ne l’empêchait pas d’avoir ce sourire narquois d’un jeune à son aîné. Un sourire doux et amusé pour ce cadre, ce bassin, cette clairière, ces petits poissons qui flottaient. Elle était presque flattée qu’il l’invite ainsi dans ses souvenirs ; moqueuse mais flattée, et afficha un nouveau un sourire quand il s’exprima à la manière d’un vieux sage : "Coupe la lune !"

- « Vous êtes tellement vieux jeu, sensei » brocarda-t-elle.

Presque par habitude, Hiroko sortit et tendit une flèche sur son arc pour réfléchir à cette injonction énigmatique, comme d’autres se grattent la tête ou tournent en cercle. Hiroko plongea son regard dans les yeux de son maître comme pour sonder son esprit. Qu’attendait-il ? Cela n’importait pas. Il suffisait d’apporter une réponse qui vaille. Aux réponses binaires, Hiroko aimait choisir une troisième option.

Par pure provocation, et peut être pour tester la confiance qu’il lui portait, l’archère visa tout d’abord la tête de son maître, puis du coin de l’œil elle se mit à chercher la position de la lune. Son œil fit alors des va-et-vient entre les deux afin de préciser sa nouvelle cible. Ainsi quand elle la décocha, la flèche vint se planter sur l’arbre à quelques centimètres de la tête de Soryu.

Peut être se poserait-il la question de l’intention, mais en la mirant de sa position, il se rendrait vite compte qu’ainsi plantée, la flèche donnait l’impression de couper la lune en deux par un effet d’optique.

- « Si tu dois réussir une tâche à tout prix, mais que tu n’en as pas les compétences, en convaincre te sauvera parfois de la mouise ♪ ♫ » se mit à chantonner l'escamotrice.


Dernière édition par Hyûga Hiroko le Sam 30 Sep 2017 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t911-hyuga-hiroko-termine http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa

Sam 30 Sep 2017 - 14:11


Kanon était piqué par la remarque de la jeune effrontée. « Vieux jeu », ce terme blessait profondément son Kokoro. Même de la part d'une gamine. Sa vengeance serait terrible. L'épreuve qu'il lui avait donné allait incarner la rédemption qui devait s'ancrer dans son esprit de jeune fille, une fois qu'elle aurait failli. Ce plan machiavélique était parfait. Mettre des bâtons dans les roues des élèves les plus orgueilleux était un véritable délice. Une des joies suprêmes d'être Sensei.

Comme à son habitude, la porteuse de Pupilles Blanches se mit en position, armant son arc d'une flèche. Elle était bien l'une des rares à compter plus sur le Kenjutsu que sur le Taijutsu dans sa forme la plus primitive, surnommé par certains, l'art du Mano a Mano. Ce qui avait un certain don d'agacer Kanon, comme tout le monde pouvait s'en douter.

Plongeant son regard terne et morne de poisson mort dans celui de son interlocuteur muet, elle fixait le regard vindicatif et implacable du Sôryû. Essayant de lire en lui comme dans un livre ouvert une once de réponse à cette épreuve n'ayant pas de sens. Mais le Shinobi ne laissait transparaître aucune réaction sur son visage inexpressif figé dans les limbes du temps. Se contentant de regarder la jeune Kunoichi dans les yeux.

La vilaine fille visa alors le professeur, de son arme. Comptait-elle l'estourbir, comme le ferait un chasseur concernant un vulgaire canard ? Allait-elle profiter de l'occasion pour tenter d'occire son maître, comme tout bon Shinobi se devait de le faire pour le surpasser ?

Examinant la position de la lune, semblant chercher quelque chose, était-ce vraiment l'intention perfide d'un meurtre qui se dégageait de cet acte ?

Kanon ne bougea pas d'un millimètre, plus intrigué qu'inquiété. A quoi pensait cette impétueuse élève qui ne manquait jamais de le surprendre ?

Soudain, elle tira la flèche, qui vint se planter non loin de la tête du professeur impassible, qui continuait de la fixer sans broncher.

Parfait, pensa t'il. En plus d'avoir échouer à cette simple épreuve, elle avait complètement perdu la tête et avait essayé de l'assassiner. Se faisant d'avance une joie de corriger cette rebelle, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il porta son regard vers le projectile figé dans l'écorce. Divisant la lune en deux parts quasiment égales. Comprenant alors que la bougresse avait trouvé une solution inattendue au dilemme posé. Gardant toujours son expression de marbre, il devait se rendre à l'évidence. Cette Hyûga Hiroko avait le don de réussir qu'importe les épreuves et de manière totalement inattendue. Une qualité certaine dans le monde des Arts Obscurs.

Entonnant même une chansonnette provocatrice et outrageante. Plissant un sourcil, mais retenant son énervement flagrant, Kanon prit la flèche et l'enleva de son socle.

« Je ne m'attendais pas à une telle réponse, je dois l'avouer. Est ce la seule que tu vois ? » -s’avançant devant la petite Genin guillerette en croisant les bras-

La question était importante. L'esprit créatif était sûrement des plus utile, mais voir tout le panel des possibilités se présentant lors des situations l'était tout autant.


_________________
Merci Sora-chan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon http://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa http://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Entrainement lunaire [PV: Hyûga Hiroko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: