Derniers sujets
Partagez | 

Équipe Deux [Abandonné]


Sam 30 Sep 2017 - 0:56
Depuis ma nomination en tant que chûnin, et mon entrée dans les Yoru no Ikimono, j’étais aussi reconnu comme apte pour diriger une équipe en tant que professeur. Cependant, avec tous les événements des mois et semaines qui venaient de passer, aucun élève ne m’avait encore été assigné. C’est à mon retour de Shîto que mon frère m’indiqua que ça n’allait plus tarder d’arriver. Hélas il eut un nouveau contre temps. Les nombreuses réunions des Nara, les soupçons sur la première ombre de la foudre… Le clan était amer. Le jônin fut immédiatement renier par celui-ci d’ailleurs, mais le mal était déjà fait. Le chef du clan Nara se faisait d’ailleurs de plus en plus transparent, et c’est la précédente tête du clan qui avait pris le relai sur de nombreux sujet. Désormais, il allait falloir enquêter. Qui était au courant de ce complot ? Comment le clan Nara allait-il affronter cette crise… L’avenir nous le dira…

Le village payait lui aussi un très lourd tribu, de cette ignominie, qui venait s’ajouter aux événements de Shîto. Pourtant, même si cela était préoccupant, il fallait que la vie continue, et nous nous devions d’éduquer nos jeunes genins. L’organisation provisoire de Kumo m’avait envoyé une missive il y a quelques jours, avec toutes les informations nécessaire. En lisant le nom de mes deux futurs élèves, j’avais tiqué, sans toute que le destin était derrière tout cela. La jeune Kizuato Misako était l’un de mes deux élèves. Par ailleurs, le second nom ne m’était pas non plus inconnu. Il était du voyage à Shîto si mes souvenirs étaient bons… Très bien… Tout cela était assez nouveau pour moi. Que devais-je faire ?

Je repensais à la formation de l’équipe trois… C’était assez amusant d’ailleurs, je serais à la tête de l’équipe deux. Suite à des remaniements dans les équipes je suppose. Sans trop attendre, le jour même de la réception du courrier, qui me laissait quelques temps pour organiser l’équipe deux, je réalisai moi-même deux missives identiques, à l’intention de mes futurs élèves. Le rendez-vous était pris, dans deux jours, à l’Arche Grise, à la cinquième heure du jour. C’était une manière de me démarquer de mon propre sensei, et l’ombre omniprésent à cette heure-là, m’allait bien.

Aperçu du contenu de la lettre:
 

Par ailleurs, cela avait pour but de tester la motivation des deux genins. Cela n’était pas extrêmement subtil, mais ça me permettrait de me faire une idée. Quoique pour Misako, je n’avais pas vraiment de doute, je me demandais d’ailleurs si elle avait finalement pu rencontrer son père. Ce dernier avait été gravement blessé à Shîto, qui plus est par un Nara, qui était à ce jour sans doute, l’ennemi public numéro pour tous les villages cachés, même si aucune guerre n’était pour le moment déclarée.

Le jour j à l’heure dite, j’étais prêt. Pour tout dire, j’avais pris de l’avance sur l’horaire indiqué, grâce à la technique de métamorphose, j’étais caché en haut de l’immense arche métallique. Je ne comptais pas du tout sortir de ma cachette avant un moment, ma missive était sans doute suffisamment énigmatique, et puis j’avais hâte de voir leur réaction à mon absence.

_________________

ߦ Team Rakkan 雷雲 #40826d ߦ
thème de Shikarai



Dernière édition par Nara Shikarai le Mer 6 Déc 2017 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t345-fini-nara-shikarai http://www.ascentofshinobi.com/u279

Lun 2 Oct 2017 - 7:50
Ce matin Misako était réveiller par son père... Enfin... Disons qu'il avait cette fois au moins essayer d'y aller doucement car c'était avec un missive en plein dans le visage qu'il disait de sa voix grave. "Tu as un missive, lève toi !" C'était mieux que rien, cette fois au moins il avait prit la peine de mettre plus que deux mots. La jeune fille se relevait très lentement en se frottant le visage avant d'ajouter à voix basse. "Baka ! Tu pourrai y allez doucement..." Elle ouvrait ensuite celle-ci la lisant rapidement avant de sourire grandement. "Shikarai-kun ! C'est lui mon sensei alors ?! Super, au moins il est gentil avec moi LUI" Disait-elle à voix haute pour bien être sûr que son père entende. Malgré le réveille plutôt brutale, Misako était de bonne humeur à l'idée de revoir ce Nara qui avait été si gentil avec lui. Elle avait hâte de se plaindre sur son père et son comportement sur comment celui-ci avait gâché leurs belle retrouvaille. Quoi qu'il en soit elle se levait rapidement et à toute vitesse prenait sa douche avant de s'apprêter correctement et de quitter la maison en claquant la porte lâchant un dynamique. "A plus tard le vieux ! J'reviens ce soir travaille bien !"


En chemin la jeune gamine se rendait compte qu'elle n'avait pas encore mangé et elle décidait de s'arrêter dans une petite épicerie pour prendre des viennoiseries, pains aux chocolats, croissants elle en prenait en grande quantité pour en avoir assez pour tout le monde. Après tout elle allait rencontrer son partenaire et revoir celui qui lui avait sauvé la vie, elle se devait de faire bonne impression. Mais malheureusement elle déchantait rapidement puisqu'au moment de payer elle se rappelait qu'elle n'avait pas un seul sous... Elle regardait alors l'épicier et lui adressait la parole. "Diiiites m'sieur ! Vous connaissez Kizuato Daisuke ?! C'est un grand Ninja, et c'est mon papa. Il m'a dis que vous étiez son épicier favori et que vous étiez très gentil, vous voulez bien qu'il vienne payer tout ça plus tard ?!" A l'entendre on aurait carrément pu croire que ce qu'elle disait était spontané, cependant cela faisait plusieurs jours qu'elle donnait cette excuses aux marchand pour que son père casque un maximum, cela faisait partie de sa petite vengeance personnelle et après tout elle ne mentait pas puisque Daisuke était tenu de payer. Quoi qu'il en soit elle avait une fois de plus convaincu un marchand et s'en allait au point de rendez-vous le sac remplit de viennoiserie.


Arrivé la première elle se posait sur un muret en basculant les jambes tel l'enfant qu'elle était encore. Elle chantonnait même attendant avec impatience de rencontré ce fameux Tokage Mae ainsi que de revoir Shikarai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1090-kizuato-misako-terminee#5712

Lun 2 Oct 2017 - 17:33
Je ne sais pas quand la missive était arrivée dans ma boite aux lettres. Tout ce que je sais, c’est que je l’ai lu la veille du rendez-vous aux alentours de minuit. J’étais parti m’entrainer au lancer de shurikens après un bon plat au restaurant. Je n’avais rien de prévu la lendemain donc je m’étais permis de me coucher tard ce soir. Mais impossible ! Il me fallait être à l'Arche Grise sur les coups de 5h du matin ! Tant pis, on se débrouillera pour être à l’heure. Je préparais mes affaires a l’avance pour ne pas perdre de temps demain matin. Hop la, l’équipement au grand complet, les pochettes ninjas et mon bandeau. Je ne sais pas en quoi va consister la rencontre mais autant faire bonne impression ! Le réveil est configurer, c’est bon ! Go dodo !

J’ouvre les yeux le lendemain à 4h45. C’EST BEAUCOUP TROP TARD ! Moi qui n’aijamais été en retard de toute ma vie ! Je me lève avec précipitation, fonce a la douche. Passage obligatoire, je sens le fennec avec l’entraînement de hier et je me suis effondré après avoir tout préparé. Une fois habillé je prend mon équipement et je fonce au lieu de rendez-vous. Mal préparé et avec un manque de sommeil évident, je me déplace aussi vite que possible. Je n’étais jamais sorti de chez moi de bon matin. L’air y est vraiment différent et plus agréable. La brise matinale caresse mes cernes sur mon visage.

A bon port, j’aperçois une jeune fille assise sur un muret. Elle tient ce qui semble être une poche assez grasse. Je me demande ce que c’est, de la nourriture ? En y pensant, mon ventre se mit a gargouiller plutôt bruyamment. J’espère qu’elle n’a pas entendu, c’est pas terrible comme première impression. De ce que j’ai compris, cette fille c’est Kizuato Misako, ma coéquipière.

Bonjour ! Je suis Tokage Mae ! Enchanté de te rencontrer ! Apparemment notre sensei est en retard. Comme nous allons passer pas mal de temps ensemble, je propose que l’on apprenne a se connaître !

Je tendis la main dans sa direction pour l’inviter a entamer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t897-presentation-mae-tokage-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1406-equipe-2-kumo http://www.ascentofshinobi.com/t1397-a-l-aventure-journal-de-tokage-mae

Mar 3 Oct 2017 - 23:51
C’est Misako qui arriva la première, à cinq heure pile du matin. Même si cela ne me surpris pas, j’étais content de voir que je ne m’étais pas trompé sur son compte. Elle s’assit de manière assez insouciante. C’était vraiment intéressant de constater le fort contraste entre la détermination dont avait pu faire preuve quand je l’avais rencontré, mêlé à toute cette insouciance, qui la laissait paraitre comme assez naïve. Elle tient un sachet dans les mains, peut-être de la nourriture, le sachet ressemble à ceux qu’on trouve dans les épiceries ou dans les boulangeries. Je ne mis pas longtemps à repérer le second arrivant du haut de mon promontoire, malgré la nuit encore bien présente. Les lieux étant quand même quelque peu éclairé par les éclairages de la ville.

La minute de retard de Tokage Mae n’est rien, je suis bien placé pour savoir qu’on peut vite avoir un contre temps, avec mon andouille de petit frère. Sans trop attendre, le jeune genin engage la conversation Misako. Heureusement, de là où je suis, le son porte suffisamment pour que je puisse en partie profiter de la conversion. Intérieurement, j’émets des hypothèses quant à leur réaction. Je peux déjà me baser sur celle que j’ai déjà rencontrée auparavant. Misako et son caractère assez vif, risque de vite s’impatienter. Pour son comparse, je ne sais pas trop. Il a l’air avenant, il est jeune, il a directement cherché le contact avec la Kizuato, il n’est pas arrivé pile à l’heure dite, il est possible qu’il soit plus clément. En tout cas, les réactions qu’ils vont avoir me permettrons d’envisager et d’avoir un premier aperçu possible de la synergie de cette équipe.

De là où je suis, je peux voir l’horloge sur le poste de garde l’arche grise. C’est l’improvisation totale pour moi, ou presque. Je ne sais pas encore tout à fait à quelle heure je me présenterais à eux, ni comment, mais il est sûr que ce sera au moins après qu’une bonne demi-heure soit passée, et encore. Je ne sais pas non plus comment me présenter. Est-ce que je sortirais de ma cachette, ou bien est-ce que je simulerais un véritable retard…. Aucune de ses deux possibilités ne me conviennent totalement. Soudainement, une autre me vain en tête. Oui, c’est comme ça que je vais faire, ce sera peut-être perturbant, mais ça me permettra de les mettre tout de suite dans le bain. J’espère que vu de l’extérieur mon attitude ne parait pas trop puéril, farfelue, ou hautaine. J’ai surtout envie de rendre les choses intéressantes. J’aimerais vraiment qu’à la fin de la journée, ça les fasse réfléchir…

Spoiler:
 

_________________

ߦ Team Rakkan 雷雲 #40826d ߦ
thème de Shikarai

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t345-fini-nara-shikarai http://www.ascentofshinobi.com/u279

Lun 9 Oct 2017 - 13:22
"Ravie de te rencontrer Mae-kun ! Je m'appel Kizuato Misako ! J'ai quatorze ans et toi ? Tu as quel age ?!" Disait-elle avec beaucoup d’enthousiasme, peut-être un peu trop d'ailleurs. Elle se levait un instant laissant le garçons lui répondre avant de saisir son sac de viennoiserie et de l'ouvrir venant le tendre à Mae. "Tu as faim ? J'ai pris quelques viennoiserie ! Sers-toi tu peux prendre autant que tu veux il y en a pour tout le monde !" Ajoutait-elle en souriant grandement. Le temps passait de plus en plus tandis que les deux shinobi discutait et déjeunait ensemble sans voir l'ombre de leurs sensei, gonflant les joues légèrement agacée elle ajoutait dans un soupire. "Shikarai-kun, ou es-tu ?! On ne va pas t'attendre toute la journée quand même !" Disait-elle soudainement à voix haute.

Elle finissait par s'enlever les quelques miettes qu'elle avait sur son pantalon avant de se relever et de regarde son nouveau co-équipier et ajouter. "Sinon, tu sais faire quoi ? Moi je sais faire du Mokuton ! C'est la maîtrise du bois, je tiens ça de mon père. Je sais pas comment ça marche enfaite, je sais juste que ça marche et j'arrive à ressentir plein de chose grâce au arbre !" Elle lui souriait tout en ayant l'air curieuse.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1090-kizuato-misako-terminee#5712

Lun 9 Oct 2017 - 22:28
Je suis de un an ton aîné, j’ai 15 ans !

La jeune adolescente avait l'air d'être de nature enthousiaste, ce qui me plaisait drôlement. Après tout, il y avait assez de gens mélancoliques qui nous entouraient et un peu de joie et de naïveté ne pouvait que faire du bien. Elle me mit son petit sac sous le nez, m'invitant par la même occasion à piocher dans les diverses viennoiseries. Ce fut avec plaisir, moi qui m'étais levé en retard, je n'avais pas eu le temps de manger quoi que ce soit. Au final, il n'était toujours pas là, j'aurais aussi pu prendre le temps de manger un morceau.

C'est très gentil de ta part je veux bien t'en prendre une ou deux, je meurs de faim!

Je trouvais étrange l'absence de notre futur sensei. Je ne connaissais pas cet homme mais s'il avait été promu au rang de chef d'équipe c'est qu'il devait être un minimum sérieux. Peut être que c'était un test. Pour voir si nous sommes patient ou pour autre chose, mais dans ce cas j'ignorais quoi. Ma nouvelle camarade commençait à s'impatienter. Elle semblait aussi le connaître. Alors que nous dégustions ce qui devenait notre petit déjeuner, la conversation continuait entre nous. Mon équipière m'expliqua qu'elle maîtrisait le Mokuton. De ce que j'ai compris, ce sont des techniques liées au bois. J'avais une connaissance limitée quant aux différentes particularités que chacun pouvait avoir. Mais je me doute que c'est un don héréditaire, vu qu'elle le tient de son père. Il me tarde de voir ça de mes propres yeux.

Pour ma part je n'ai pas vraiment de technique particulière. Mais si je devais décrire non pas ma spécialité mais plutôt l'habileté dans laquelle je suis le plus doué, je dirais le Genjutsu, l'art des illusions.

Franchement, même dans ce domaine j'étais médiocre. Face à quelqu'un maîtrisant quelque chose d'aussi impressionnant que le bois, je fais plutôt pâle figure. Pendant un instant et pour la première fois, j'eus un peu honte de mes faibles capacités.

Alors comme ça, tu tiens tes pouvoirs de ton père ? C'est aussi un ninja du village ? Oh et dis moi, tu en sais un peu plus sur notre sensei ? J'ai eu l'impression que tu le connaissais tout à l'heure.

Pour ce qui est des facultés spéciales du clan Nara, de ce que je sais, ils manipulent les ombres. Mais je n'ai pas d'autres infos à ce sujet.

Et si tu en connais un peu plus sur le clan Nara, jjaimerais beaucoup que tu partages quelques informations avec moi. Je n'en connais que très peu à leur propos.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t897-presentation-mae-tokage-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1406-equipe-2-kumo http://www.ascentofshinobi.com/t1397-a-l-aventure-journal-de-tokage-mae

Sam 14 Oct 2017 - 23:13
Mes deux élèves firent vite connaissance. La jeune fille proposa de partager ses viennoiseries avec son camarade, ce que Tokage accepta sans broncher. Moi aussi j’en aurais bien prit une mais ça n’était pas le moment. Les deux jeunes gens continuèrent de parler en petit-déjeunant. Soudain, après un petit blanc, Misako glissa à haute voix une remarque à mon encontre. Comme je m’en doutais, sa patience commençait à travailler. Cela me fit sourire, mais mon objectif était clair, et je ne fléchirais pas. Pendant leur discussion, j’avais continué à réfléchir. J’avais préparé désormais la plupart des choses que j’allais leur dire. Il n’y avait plus qu’à attendre ou presque. Et oui, la façon auquel j’avais réfléchit plus tôt pour me présenter à eux, nécessitait un détail supplémentaire. J’avais l’intention de ne pas me présenter à eux en tant que Nara Shikarai. Il me fallait donc une identité de façade. Pour que ma métamorphose soit réussie, je devais bien réfléchir aux détails, avant de la mettre en œuvre.

L’heure tournait, finalement, je m’étais décidé pour mon apparence, je mélangerais le style plusieurs autre personne que j’avais déjà rencontré. Cela ferait l’affaire, pour le caractère, j’avais déjà ma petite idée. Pour l’identité… J’étais peu inspiré, je me contenterai d’inverser mon prénom, à moins que j’ai une très bonne idée sur le moment.
La patience de mes élèves étaient mise à rude épreuve, et ils devaient vraiment trouver le temps long, cela faisait plus d’une heure, les rayons du soleil n’allait pas tarder à pointer le bout de son nez. Plus j’y réfléchissais, et plus je devais bien avouer que mon idée aurait pu être mal vu. Je ne savais moi-même pas quoi en penser. Cela me ferait passer pour un original, c’est évident, mais je devais trouver une façon d’avoir mon propre style. Le style de mon propre professeur m’avait permis plein de chose, mais je ne me sentais pas capable de faire de même. Je pensais qu’il était mieux pour moi de me démarquer pour progresser.

Tout était en place, j’utilisais une métamorphose pour prendre l’apparence que j’avais décidait. J’avais gardé la même corpulence pour plus de simplicité. J’avais pris un teint encore plus mat que le mien, et de cheveux blond et court. Après m’être éloigné discrètement dans le village, je revins sous cette apparence, au niveau de l’arche grise, d’un pas nonchalant. Mes élèves qui devaient être au comble de l’impatience, tournèrent leurs yeux vers moi dès que j’arrivai, même si j’étais encore un peu loin d’eux. Forcément, le moindre changement jouait avec le=ur attente. Le garçon, Mae, avait un regard interrogateur. Probablement se demandait-il si c’était moi leur professeur. Misako elle, me scrutait de la tête au pied. Que pouvait-elle bien penser ?

_________________

ߦ Team Rakkan 雷雲 #40826d ߦ
thème de Shikarai

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t345-fini-nara-shikarai http://www.ascentofshinobi.com/u279

Dim 22 Oct 2017 - 21:37
"Oui, c'est le taisho de la police mon père... Il est tout le temps occuper et je le vois jamais mais je lui ai préparé une petite vengeance ! Héhé il risque d'être surpris le vieux !" Disait-elle en pensant à ses achats effectué sur le compte de son père.

"Shikarai-kun hein ? Eh bien c'est un peu grâce à lui que je ne suis pas morte avant d'arrivé ici... Il m'a sauvé la vie en me portant jusqu'aux portes du village et même jusqu'au poste de police. Enfin, il est gentil quoi. Je l'aime bien mais là... Il m'énevre un peu ! Il n'a pas le droit de nous faire ça..."
Disait-elle en regardant autour d'elle cherchant celui-ci du regard. Ne le voyant pas elle finissait de manger avant de lever et d'ajouter. "On va finir pas se déshydraté s'il ne viens pas là ! Il m'énèvre vraiment..." Disait-elle en croisant les bras et gonflant les joues.

Soudainement elle se mettait à sauter sur place à deux reprise histoire de se dégourdir les jambes avant de se retourner vers Mae et d'ajouter. "Je vais regarder ou il est... Il a plutôt intérêt à être là bientôt !" Disait alors qu'elle formait des mudras et qu'un arbre sortait de dessus ses pieds et venait la soulever. Observant la foule et les personnes qui se promenaient il se mettait à crier. "SHIKARAI-KUN !!! Si tu ne te pointe pas MAINTENAT ! JE M EN VAIS !!!" Percher sur son arbre s'égosillant elle semblait être réellement contrarié, elle donnait l'impression qu'elle allait le tuer s'il osait enfin montrer le bout de son nez...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1090-kizuato-misako-terminee#5712

Équipe Deux [Abandonné]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: