Derniers sujets
» Autour des braises // Watari
Aujourd'hui à 3:17 par Hoshino Watari

» Aller à l'essentiel
Aujourd'hui à 3:09 par Metaru Shūuhei

» Sora Uchiha (en Cours)
Aujourd'hui à 2:57 par Borukan Akimoto

» [Koga Kiseru] Un errant à Iwa et dans un Cofee Shop - Libre
Aujourd'hui à 2:26 par Hyûga Sanadare

» Oui ?... Oui ! (w/ Tsunechika)
Aujourd'hui à 2:10 par Seisui no Seifukusha

» 1/08. La manipulatrice
Aujourd'hui à 2:06 par Suzuri Kyoshi

» Question de coïncidence ; Sazuka
Aujourd'hui à 2:04 par Ikeda Sazuka

» Le bon et la brute [Shukiki S.]
Aujourd'hui à 2:02 par Metaru Nué

» Reiji / RP.
Aujourd'hui à 1:37 par Goketsu Reiji

Partagez | 

Freestyle Kiri | PV. Yuki Akimitsu & Funakoshi Yoko


Sam 30 Sep 2017 - 20:11

J'étais assis sur une chaise en plein air, en train d'assister à un... Festival. Un festival de musique. Organisé à Kiri afin de se détendre suite aux durs évènements de Shîto. J'aurai pensé que ça pourrait m'aider à oublier mes soucis... Que nenni, ils ne faisaient que remuer le couteau dans la plaie. Les bras croisés, je laissais mon regard trainer sur la scène qui me faisait face. Un jeune homme bizarrement vêtu qui parlait dans un rythme saccadé en dénonçant la société corrompue de Kiri. Je comprenais pas vraiment, des gens aimaient vraiment ce genre de choses ? Visiblement, oui. La musique était un moyen d'exprimer ce qu'on ressentait, c'était là le principe même de l'art non ? L'Art. Avec un grand A. Je pourrais en parler pendant des heures. La littérature était aussi une forme d'art à mes yeux, je lisais énormément.

Cependant, je n'étais pas élitiste. Je ne pensais pas que l'on pouvait hiérarchiser l'art. Chacun avec ses propres goûts, et cela permettait de créer l'unicité au sein de la race humaine. Je pensais que l'art me permettrait de renaître. J'errais tel un fantôme depuis mon retour, mais de cette manière je n'arriverais à rien. Décidément, si je pouvais me faire face, je me bafferais un bon coup. Malheureusement, il me fallait assumer cet état de coma sans me plaindre et... Non, ça je le faisais aussi avant. A vrai dire, je n'avais pas tant changer depuis ce combat fatidique, c'était un moi intérieur qui avait juste disparu. Et là était le principal problème. Tant que je ne parviendrais pas à définir cette chose qui s'était évaporé, je serai aussi utile qu'auparavant.

Me levant alors, je prenais la direction de la sortie, lorsque mon regard s'arrêta sur une tête. Un garçon dont le visage me rappelait quelque chose. Si je me souvenais bien, il faisait partie du clan Yuki, et était même de la famille directe de notre chef, Eiichiro-dono. Ennuyé, je me détachais bien vite de lui, continuant d'avancer. Mais alors que je m'approchais de la sortie, mes pas croisèrent ceux d'un autre visage familier.

- Tiens.. Salut Yoko. Cela faisait longtemps, comment vas-tu ?

Celle que je surnommais la lionne et que j'avais bien failli tuer. Elle aussi aimait la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Sam 30 Sep 2017 - 21:03

Aujourd’hui, je sortais de ma routine pour me rendre à ce festival de musique organiser par le village. La musique ne m’intéressait pas trop, mais qui disait rassemblement disait souvent nourriture et c’est quelque chose que je ne pouvais pas manquer.

J’étais adossée contre un mur, loin de la scène, cherchant quelque chose à manger. C’est là que je croisais le regard d’un garçon que je connaissais. Yuki Noah, le ninja avec qui je m’étais entraînée il y a quelques semaines sur cette île déserte. Il ne semblait pas avoir changé depuis la dernière fois. Il m’avait saluer comme si de rien n’était, l’air blasé. Mes mains se transformèrent en poing, je me levais sur la pointe des pieds pour le regarder dans les yeux.

- T’as faillis me tuer et tout ce que tu trouves à me dire c’est “salut”?

Puis, mon corps se détendit aussitôt et j’éclatais de rire. Noah avait dû avoir très peur, mais je n’étais pas fâchée. Évidemment, j’allais quand même me venger, mais ce ne serait pas par rancune, mais comme remerciement de m’avoir rendu plus fort.

- Ça va… J’étais venu pour la bouffe, mais on dirait qu’il n’y a rien.

Derrière Noah, la voix d’un chanteur à l’accent inconnu retentit dans mes oreilles.

- The ting go skraa…

Je lâchais un long soupir d’exaspération.

- Heureusement que je n’ai pas payé pour voir ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Sam 30 Sep 2017 - 21:15
J'avais réellement besoin de m'amuser un peu en ce moment. Contribuant inlassablement à la construction du Palais de la Brume, je n'avais que très peu de temps libre à ma disposition en ces temps-ci. Généralement, j'utilisais celui-ci afin de m'entraîner davantage pour être à la hauteur que me confère le mérite de mon nouveau grade. Ayant brièvement eu vent qu'un festival se déroulait à quelques pas de là - ce qui n'était pas quelque chose d'anodin - , j'avais décidé d'aller y jeter un coup d’œil. Arrivant dans un grand brouhaha, j'avais décidé de rester pendant un court laps de temps à l'écart des autres personnes, sirotant un bon lait de coco. Alors que je n'avais jusqu'à présent rencontré la moindre personne que je connaissais, je tiltais légèrement sur un visage qui me regardait au loin.

Ce type, je le connaissais. Il était présent lors de la fameuse réunion qui est partie légèrement en vrille par le comportement immature de Tetsuko. Dès lors que j'avisais qu'il ne s'approchait point de moi, je faisais aussitôt le premier pas en sa direction alors qu'il semblait converser avec une jeune fille. Arrivant à ses côtés en plaçant ma main droite à son épaule gauche, j'affichais un léger rictus en sa direction.

▬ Je suis Yuki Akimitsu, frère cadet d'Eiichiro. Ma tête te revient-elle ? Je t'avais vu à la réunion.

Tournant par la suite la tête en direction de la fille, je la saluais respectueusement d'un léger signe vertical de ma tête, gardant un air pour le moins sympathique. Replantant mes pupilles en direction de mon confrère, j'enlevais ma main droite avant de lui poser une question qui se voulait sur le ton de la rigolade.

▬ C'est ta petite amie ? Navré d'avoir gâché votre moment.

Je me doutais légèrement que ce n'était pas le cas, mais disons que cela m'aiderait à bien cerner l'individu qui se trouve à mes côtés. Passant légèrement ma main droite dans mes longs cheveux d'un mouvement en arrière, j'étais plutôt enjoué vis-à-vis de la sonorité attrayante que produisait cette musique pour le moins bruyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Sam 30 Sep 2017 - 21:44

- Ouais euuh... Pardon pour cette fois.

J'avais abusé ce jour-là fallait bien que je le reconnaisse. Alors que je poussais un nouveau soupir, mon regard jaugeait la jeune fille, qui respirait toujours autant la hargne de vaincre que d'habitude. Visiblement, la performance musicale qui avait lieu actuellement ne semblait pas vraiment plaire à Yoko, ce que je pouvais bien concevoir. Je ne l'imaginais pas écouter de la musique à longueur de temps après tout. Elle était venue pour manger ? Classique. Si j'avais été l'ancien Noah, j'aurai probablement sourit en lui proposant un petit défi. Mais actuellement, je n'avais plus la tête à ce genre de futilités. O plainte de mon cœur, disparait à jamais !

C'est alors qu'un autre individu intervint fit son apparition en posant une main à mon épaule. Il avait effectué le même geste lors de la réunion des Yuki, lorsque Tetsuko avait comme qui dirait perdu les pédales. Il devait vraiment aimer le contact physique. Observant le garçon d'un air ennuyé, je soupirais une nouvelle fois avant de lui répondre, d'une voix fatiguée.

- Akimitsu hein... Tu dois avoir une sacrée pression, être le petit frère du patron... Ce genre de choses...

Je me demandais s'il avait été présent à Shîto. Peut-être, sans doute. Oh ! Si, il était là, je me souvenais de lui. Un des participants de l'Examen. Il avait été promu ? Bravo à lui, il faisait un pas de plus vers la gloire et la reconnaissance, qu'il poursuive sur cette voie ! Je n'étais pas son Sensei, mais bon... Le sens de la patrie, des trucs comme ça.

- Et donc... Tu es fan de ce genre de musique ?

Contrairement à Yoko d'ailleurs. Reportant mon attention sur la jeune fille, je me demandais ce qu'elle comptait faire du coup.

- Je crois qu'il y a des stands de nourriture à côté, vu la foule qu'il y a...

Allez Noah, fais de ton mieux et montre toi sociable comme tu sais si bien le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Sam 30 Sep 2017 - 22:17

Noah avait vraiment l’air de regretter son attaque, pourtant je ne pouvais pas le remercier assez. Maintenant, j’étais beaucoup plus puissante que lui.

- Ça va, c’était seulement un combat…

Pas la peine d’en faire tout un plat, j’étais encore en vie, après tout. Mais qu’il ne pense pas que ses excuses le sauverait de ma vengeance, elle sera toujours aussi terrible.

Mon regard se tourna vers l’horizon, toujours à la recherche d’un stand de nourriture. Avec la foule, c’était dur de voir. Encore une fois, il fallait que quelqu’un me bloque la vue. Un garçon un peu plus vieux que moi s’approcha de nous et se présenta comme étant “Akimitsu”. Un nom une tête qui ne me disaient absolument rien. Apparement, il faisait partie du même clan que Noah et ils s’étaient rencontrés à une réunion de famille.

- Comme vous êtes mignons...

L’intrus semblait penser que j’étais la petite amie de Noah et celui-ci n’avait même pas protester. Il dormait ou quoi?

- D’abord, il est beaucoup trop vieux. Et puis regarde-le, mon arrière grand-mère a plus d’énergie que lui et je crois qu’elle est morte…

Maintenant que j’avais mis les choses au clair, je disparaissais pour trouver le stand de nourriture dont parlait Noah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Sam 30 Sep 2017 - 22:31
J'étais pour le moins amusé vis-à-vis de l'absence de réaction du Yukijin qui n'avais même pas daigné se présenter. Est-ce que c'était de la timidité ? Je n'en savais rien. En tout cas, je pouvais constater aussi bien dans sa voix que sur son physique qu'il avait vraiment passé une sale journée pour être fatigué de la sorte, sauf si cet individu a glandé toute la nuit comme pourrait le faire un certain Shinichi. Lorsque la jeune femme répondait à sa place, j'affichais un sourire bien plus large qu'auparavant à la suite de sa remarque. Effectivement, il était très loin d'être dans son assiette.

▬ Je vous taquine tous deux, ne vous en faites pas. Pouvez-vous m'en dire davantage sur cette histoire de combat ?

Continuant de siroter avec un certain plaisir sur mon visage mon lait de coco, je continuais à zieuter discrètement les environs à la recherche d'une personne susceptible de me connaître ou vice versa. Avisant par la suite d'un air inquisiteur la fille qui partait comme si de rien n'était, je me demandais ce qu'elle allait faire. Est-ce que c'était en relation avec la réflexion du Yuki quant aux "stands de nourriture" ? Me décalant de quelques pas sur le côté à la suite de sa disparition, j'étais dorénavant en face de mon confrère, croisant mes bras à mon torse.

▬ La pression ? Honnêtement, ça va, je sais comment gérer tout ça. Disons que je ne suis pas plus fan que cela de cette musique, mais j'estime que ça change de la routine.

Je me demandais comment faire pour égayer du mieux possible la conversation, au vu de la forme physique de mon interlocuteur. Devrions-nous rejoindre sa copine ? Peut-être lui ferais-je la réflexion après lui avoir demandé quelques petites choses.

▬ D'ailleurs, comment t'appelles-tu ? Dis moi, tu n'as pas l'air au meilleur de la forme ; tu as passé une dure journée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Sam 30 Sep 2017 - 22:49

Il y avait deux chose que je détestais dans la vie. Manquer de sucre, et manquer de nicotine. Actuellement, je manquais des deux. Alors le mélange faisait que j'agissais de manière totalement désintéressé. En vérité, ça changeait pas vraiment de mon comportement habituel. Lorsqu'on me connaissait un minimum, on finissait par comprendre que j'étais naturellement quelqu'un de fatigué, de blasé, de détaché, tous ces qualificatifs peu élogieux. C'est en partie à cause de cela que je ne pourrais jamais postuler à un titre important. Dans tous les cas, la soirée continuait de passer et je persistais dans ma déprime factice, alors que le jeune Akimitsu s'adressait de nouveau à moi.

- A vrai dire, ça m'intéresse pas tant que ça que tu te fasses des idées sur notre relation... Et pour ce combat, disons que je lui ai permis d'atteindre un stade de super guerrier en tentant de la tuer...

Je me penchais alors vers Akimitsu, venant lui murmurer l'oreille.

- Je plaisante pas, cette fille est un monstre.

Je revenais alors à ma position initiale, jetant un bref regard vers Yoko qui se dirigeait déjà vers l'objet nouveau de se désirs. Sur le chemin, j'avais cru voir une bande de voyous trainer autour de ces commerces, espérons qu'elle ne les croise pas... Car sinon, je devrais m'inquiéter pour le sort de ces types. Déposant une nouvelle fois mes yeux ennuyés sur le jeune héritier Yuki, repassant ses paroles dans ma tête. Il savait gérer la pression ? Eh bien, il ne mesurait pas l'ampleur de ce don qu'il possédait. Il en vint alors à me mettre au centre de l'attention, m'interrogeant sur ma propre personne. Petit, tu es vraiment fatiguant.

- Noah. Et si tu as cette impression, ne t'en fais pas, je suis ainsi depuis ma naissance.

A l'exception faite qu'une partie de moi était morte désormais, mais ce n'était pas quelque chose qu'il avait besoin de savoir. D'ailleurs, ça ne devait même pas l'intéresser. Bizarrement, ce garçon me rappelait un peu Shinichi, et ce n'était pas vraiment un compliment. Néanmoins, il restait un individu assez intriguant, et qui attisait ma curiosité. Akimitsu, réjouis-toi ! Tu es désormais la cible de mes prochaines questions.

- Au fait, tu étais à Shîto pas vrai ?

Cette simple question en impliquait beaucoup d'autres. Avais-tu affronté le Titan ? T'étais-tu opposé aux membres du Sôshikidan ? C'était le genre de sujet que je préférais éviter d'aborder en présence de Yoko. Elle n'était pas venue avec nous, pour son plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Sam 30 Sep 2017 - 23:23

La file était longue, mais ça en avait valu la peine. Je prenais toute la nourriture que je pouvais porter dans mes mains -et payer- avant de m’éloigner. Avec toute cette foule, j’avais perdu Noah et son cousin. Ils ont du trouver un coin tranquille pour discuter, ils devaient avoir beaucoup de choses à se dire, les Yuki. Alors que je les cherchais, une main glacée se posa sur mon épaule.

Un homme masqué se tenait face à moi, des hommes habillés de la même façon se tenaient derrière. Je me promenais assez souvent le soir pour reconnaître des bandits quand j’en voyais. C’était vraiment le pire moment pour m’emmerder, j’avais de la nourriture plein les bras, ce qui me rendait beaucoup plus dangereuse. Je m’imaginais mal me battre pour le village, mais je ferai tout pour protéger mes bols de nouilles.

- Je n’ai pas le temps, allez agresser quelqu’un d’autre.

Je m’apprêtais à partir, mais la poigne du voleur se resserra autours de mon épaule. Lui et son groupe se mirent à rire. Moi, je commençais sérieusement à m’impatienter.

- Ce n’est pas comme ça que ça marche petite…

Mon pied fila jusqu’à sa bouche, projetant l’homme dans les bras d’un garçon aux cheveux bruns: Yuki Noah. Enfin, je l'avais trouvé!

- Ah, c’est là que tu te cachais… Retiens-le pour moi.

En faisant attention de ne pas renverser mes nouilles, je frappai l’homme une dernière fois pour le mettre au tapis. Ses complices partirent en courant sans s'occuper de leur chef. Je décidai de chercher une table avec le groupe.

- Alors, de quoi on parle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Sam 30 Sep 2017 - 23:45
Si j'ai bien compris, ce type a essayé de tuer cette jeune fille ? Néanmoins, je supposais qu'il disait ça de manière ironique, au vu de la relation pour le moins cordiale que j'ai pu apercevoir entre ces deux individus. Ne bronchant point lorsqu'il s'approchait de moi pour me murmurer quelques mots, ce qu'il venait de me dire m'avait donné soudainement l'envie de la combattre. Néanmoins, je pensais qu'il était largement trop tard afin de faire cela ; de plus, au vu de l'ambiance actuelle qui était loin d'être anodine, je voulais en profiter du mieux que je le pouvais alors que je venais à peine de consommer le reste de ma boisson. Finalement, alors qu'il parlait toujours avec un air aussi dépressif qu'auparavant, il me révélait finalement son prénom.

▬ Comme ça depuis ta naissance ? Je plains tes proches, haha ! Je rigole, bien sûr. Essaye un peu de te détendre en cette soirée, ce n'est pas tous les jours qu'il y en a une telle qu'elle.

Je me demandais comment un tel individu pouvait de rester de marbre avec une ambiance aussi festive. Finalement, lorsqu'il rebondissait sur Shîto, cela me faisait rappeller quelque chose.. ah, oui ! Chiryou, la jeune Iwajin blonde que j'avais croisé, m'avais parlé de ce type. Peut-être que je devrais aborder ce sujet en guise de réponse, avant de rebondir sur l'examen auquel j'ai participé ? D'ailleurs, je ne ressentais plus rien désormais à la suite de ma défaite lors de la seconde épreuve. De toute façon, j'allais m'entraîner d'arrache-pied afin de faire en sorte qu'un tel résultat ne se produit plus.

▬ J'ai réussi la première épreuve à Shîto en compagnie d'un autre Yuki ainsi qu'un individu appartenant au clan Hyûga, dont je ne connais toujours pas les capacités. La seconde épreuve a été davantage délicate : j'ai échoué de justesse lors de mon combat contre un Borukan du nom d'Akahiko. En dehors de l'examen, j'ai fait deux rencontres plus ou moins particulières : une Iwajin du nom de Shuuchuu Chiryou, et un autre Yuki du nom de Shinichi.

Alors que j'étais prêt à égayer davantage cette conversation, je tournais légèrement mes pupilles vers la direction qu'avait prise la jeune amie de Noah : pas le moindre signe. Regardant à nouveau mon confrère alors que mes bras s'enlevèrent de mon torse, je lui faisais signe de la main droite de bien vouloir me suivre. Adoptant un pas pour le moins vif en direction d'un vendeur de boissons, j'avais exactement ce qu'il fallait pour le rendre bien en forme. Lorsque nous étions à proximité du barman, j'énonçais de manière enjouée ma commande.

▬ Un bon cocktail de fruits bien frais, je vous prie ! C'est moi qui régale, Noah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Dim 1 Oct 2017 - 0:12

Akimitsu, je retire ce que j'ai dis. Tu n'avais strictement rien à voir avec Shinichi, mais peut-être pas pour le mieux. Ce garçon possédait cet éclat de vie qui aurait pu me plaire, dans d'autres circonstances. J'avais peur qu'il finisse comme Icare A trop vouloir s'élever, il finirait par se brûler les ailes. Icare ! Écoutes donc les conseils de ton père ! Ne vole pas trop haut, reste près de Dédale l'Architecte. Un énième soupir s'échappait d'entre mes lèvres. Finalement, la musique qui ambiançait mes tympans avait quelque chose d'entraînant, c'en devenait presque magique.

- Tu as déjà parlé avec un cadavre, Akimitsu ?

Et hop, une nouvelle question étrange et hors de propos à répertorier dans mon carnet. A ce rythme, j'allais finir par en rédiger une encyclopédie et changer de carrière. Lorsque vous aviez faillit vous faire tuer avalé par un hippopotame, votre opinion sur le monde changeait du tout au tout. Désormais, il fallait jouer à la Vie avec un nouveau rôle attribué en urgence, je n'étais pas prêt pour ça moi ! J'avais jamais pris de cours de théâtre en plus. Le jeune Akimitsu me proposait alors de le suivre tandis qu'il me parlait de ce qu'il avait fait à Shîto. Brillant lors de sa première épreuve, il avait néanmoins perdu son duel face à Borukan Akahiko, un shinobi que j'avais déjà pu croiser. Il évoqua ensuite sa rencontre avec Chiryou et Shinichi... Curieux hasard, une nouvelle fois.

- Un de mes élèves, et une rencontre d'un soir... Eh bien, le monde est petit. Que comptes-tu faire maintenant ?

Plissant légèrement les yeux alors que je discutais avec le Yuki, je pouvais alors voir que Yoko revenait vers nous, entourés d'une curieuse bande de fripons masqués. Des comédiens ? Visiblement pas, étant donné que la lionne en frappa un, l'envoyant sur moi. Akimitsu comptait payer ma consommation, qui étais-je pour l'en empêcher ? Sans répondre, je me tournais vers le masqué que je pris par les épaules, pendant que Yoko s'occupait de l'achever. Cette fille... Faites en sorte qu'elle ne trouve jamais de mari, s'il vous plaît.

- Tu t'es fais de nouveaux amis, Yoko ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Dim 1 Oct 2017 - 0:50


Alors que l'homme tombait par terre, mes yeux croisèrent ceux de Noah, avec son air toujours aussi ennuyeux. Tout compte fait, cette expression lui allait bien. Je ne l'imaginais pas vraiment avec un grand sourire.

- Je leur avais dis de me laisser tranquille... Ils ne m’ont pas écoutée et voilà.

J’enjambais le corps du bandit pour rejoindre Noah et son cousin. Les deux hommes s’étaient rendus au bar, ou on leur préparait un cocktail de fruit. Les couleurs! Les fruits frais! L’odeur du sucre! Mon estomac s’emballait et mes yeux étaient devenus rond comme des billes.

- Sers-moi la même chose, barman.

Je mis mes bols sur le comptoir et fouillais dans ma sacoche. Elle était vide. Encore une fois. Ça arrivait de plus en plus souvent, ces temps-ci, peut-être que je devais manger dehors moins souvent?

C’est l’idée la plus stupide que je n’ai jamais eu.

- Finalement, je vais passer mon tour.

Mon regard se porta sur Akimitsu et son introduction me revint en tête, il avait dit être le frère d’Eiichiro, si ma mémoire était bonne.

- J’ai déjà rencontré ton frère. Un homme très gentil, il m’a payé une glace.

La nourriture, c’était à peu près tout ce que j’avais retenu de ma rencontre avec lui. Ça et l’impression qu’il ne me prenait pas très au sérieux. Peut-être qu’en donnant une bonne leçon à son frère, il allait me respecter?

- Comment es ton Taijutsu, Akimitsu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1026-funakoshi-yoko

Dim 1 Oct 2017 - 21:50
Mon confrère me posait une question pour le moins bizarre. Si j'ai déjà parlé avec un cadavre ? Je pense qu'il est une évidence que non ; j'imaginais qu'il insinuait que le cadavre n'était autre que lui-même. Décidément, ce type avait vraiment l'air d'être un véritable pessimiste, et j'avais l'impression que je devrais faire davantage d'efforts pour le sortir de cette situation, malgré l'ambiance pour le moins joviale. Très peu de temps plus tard, il me questionna à nouveau. Ce que je comptais faire ?

▬ Concernant ta première question, je me dois de te répondre par la négative. Quant à ta seconde question, disons que je m’attelle actuellement à la construction du Palais de la Brume. Sur le long terme, je compte devenir le chef de notre clan. Actuellement, je sais bien que je ne suis pas encore à la hauteur, mais je compte donner mon maximum pour le devenir un jour. De ton côté, qu'est-ce que ça donne ?

Notre commande arriva finalement. Déposant l'argent nécessaire pour nos deux cocktails, je le sirotais avec lenteur, fermant pendant un court laps de temps mes yeux afin d'imaginer le plus magnifique des lieux de vacances possible. Rouvrant finalement les yeux en apercevant la fille de tout à l'heure, je l'avisais vouloir commander la même chose que nous avant qu'elle ne change d'avis. Ayant vu qu'elle a passé ses mains à sa sacoche, est-ce que c'était un souci d'argent ? Sortant finalement quelques pièces de mon porte-monnaie situé à ma poche droite, je déposais ces derniers sur le comptoir.

▬ Barman, mettez un lait fraise à cette jeune fille. Elle n'a pas encore l'âge de boire une telle boisson.

J’esquissais un léger sourire. Ce cocktail étant légèrement alcoolisé, je n'allais pas laisser une mineure en boire. Plutôt amusé par la situation, je me retournais entièrement vers elle alors qu'elle commençait à débuter la conversation avec moi. Eiichiro nii-san lui a payé une glace ? Décidément, si cela était vrai, c'est qu'il est en pleine phase de changement. L'imaginer faire preuve de bonté de la sorte, c'était pour le moins surprenant. Continuant d'afficher un air sympathique, je répondais volontiers à sa question alors qu'elle passait du coq à l'âne.

▬ Mon taijutsu ? Sans la moindre vanité, je pense qu'il est bon. Où veux-tu en venir en me demandant cela ? D'ailleurs, tu connais mon nom mais je ne connais pas le tien ; pourrais-tu me le dire, s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t945-changement-yuki-akimitsu#4683 http://www.ascentofshinobi.com/u205

Dim 8 Oct 2017 - 11:32

Il s'était passé beaucoup de choses en aussi peu de temps. Cette fille devait posséder un véritable don pour attirer les ennuis à eux. Ou alors, c'était plus mieux qu'il l'avait, ce talent. Moi qui était simplement venu assister à un concert unique à Kiri, qu'est-ce que je faisais maintenant ? J'assistais Yoko dans son entreprise de dégommage de voyous. Ne s'occupant plus de l'individu qu'elle avait elle-même mit à terre, je poussais un profond soupir avant d'appeler un garde des environs, lui demandant d'emmener le bonhomme à l'hôpital avant de l'enfermer. Maintenant que cette petite parenthèse était close, nous pouvions reprendre le cours normal des évènements.

Tentant de commander un cocktail aussi, elle se ravisa bien visite, visiblement en manque d'argent. Heureusement, Akimitsu pu la dépanner en lui offrant un lait-fraise. Une boisson que j'appréciais énormément soit dit en passant, compte tenu de sa teneur en sucre. Je revenais alors sur les réponses précédentes de l'héritier Yuki. Il participe donc à la construction du Palais de la Brume ? Il a pour ambition de devenir chef de clan ? Occuper les plus hautes places de notre pays, ce bonhomme était totalement différent de Shinichi. C'était bien plus commun, mais je saluais ses objectifs. Même si ça m'ennuyait copieusement, j'étais cependant d'accord sur le fait que la force s'obtenait avec de grandes ambitions. C'était un fait avéré.

Yoko débuta alors une discussion avec Akimitsu, tandis que je sirotais mon jus en silence, réfléchissant à la question du garçon. Qu'est-ce que ça donnait de mon côté, hein ? Quelle connerie. Ça ne donnait rien, ça n'avait jamais rien donné finalement. La société m'avait donné l'illusion de posséder une force nécessaire pour protéger mes rêves, mais il n'en était rien en réalité. J'avais eu tort depuis le tout début. Mon brouillon était raté. Observant mon verra d'un œil lassé, je laissais un nouveau soupir s'échapper, avant de prendre la parole.

- Tu d'vrais faire gaffe, elle risque de te défier en duel dans les prochaines secondes...

Elle l'avait bien fait avec moi après tout. Préférant mettre la question d'Akimitsu sur le côté, je préférais éviter de trop me pencher sur mon cas. Ne pas plomber l'ambiance, c'était aussi une des règles tacites d'une bonne relation. Même si je n'avais pas grand intérêt pour le clan Yuki, me faire bien voir par le petit frère de notre chef ne pourrait pas me faire de mal après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Freestyle Kiri | PV. Yuki Akimitsu & Funakoshi Yoko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: