Partagez | 

KAGUYA Shinjitsu - done

Invité

Mer 14 Juin 2017 - 0:13

Informations du personnage


Nom : Kaguya
Prénom : Shinjitsu (trad. vérité)
Sexe : Masculin
Année de naissance : 176 | 25 ans
Pays d'origine : Mizu no Kuni
Capacité Spéciale : Maîtrise du (屍骨脈) Shikotsumyaku
L'ostéogenèse du clan Kaguya est un kekkei genkai qui permet à son utilisateur de manipuler sa structure squelettique. Le principe du Shikotsumyaku consiste à accélérer la croissance des os en nourrissant le tissu osseux de calcium gorgé en chakra.


Description du personnage



MALÉDICTION DE LA HAINE — La malédiction de la haine (怨嗟憑拠) ensa no hyouko. Selon Shinjutsu, chaque Kaguya développe une soif de combat insoutenable généralement accompagnée d'une hargne alimentée par l'adrénaline. Plus rien ne peuvent les arrêter, ni même la Mort. Une fois cette zone dépassée, les individus atteignent le maximum de leurs potentiels et sont poussés à se dépasser. Cet état secondaire existait bel et bien avant l'apparition du Shikotsumyaku ; plusieurs rumeurs la décrivaient : ils étaient réputés pour ne jamais refuser les affrontements et les missions périlleuses, mais encore le fait de se briser des côtes ne les empêchait déjà pas de poursuivre des combats. La réputation actuelle du clan Kaguya provient directement des fruits de cette pseudo-malédiction.

Shinjutsu affirme qu'il existe une seconde catégorie qui regroupe une infime partie du clan ; pour l'instant, il est le seul figurant. D'après lui, c'est une personne extrêmement attachée à l'amour ainsi qu'à l'amitié, bien qu'il tend à cacher ses traits de caractères affectueux afin de ne pas se démarquer des autres. Lorsque l'objet de son affection sera perdu, l'amour de Shinjutsu sera instantanément transformé en haine pure. Le jour J, il sera capable de faire tout et n'importe quoi pour accomplir ses desseins et démontrer sa supériorité, et ce, qu'importent les répercussions de ses actes. Le malheureux désespoir de cette expérience l'induira à développer cette adrénaline produite par la soif de combat qui envahira son cerveau. Dès lors, il en deviendra accroc et entrera dans cet état second ; ce qui l'enverra rejoindre ses confrères dans les ténèbres les plus obscures et finira par être consumé.

« La vie de famille a sa douceur pour ceux qui en portent le poids. » Cette expression résume le nindō de Shinjutsu. Pour sa petite sœur, pour sa famille, mais encore pour son clan, il est capable de tout ce qui est en son pouvoir. Similaire à un numéro d'équilibriste, il progresse dangereusement sur le fil de sa vie. Il espère juste tomber du bon côté lorsqu'il traversera le passage le plus difficile.


DOUTER — Shinjitsu ne sait plus sur quel pied danser. Même s'il s'était rangé auprès de ses confrères pour éradiquer la criminalité, il commence à douter de cette utopie. Dès l'an 198 certaines personnes pensaient que le travail était terminé. La citée construite, ils y seraient à l'abri. Seul un détail les avait échappé ; uniquement l'île principale fut débarrassée des parasites par le mouvement libérateur créé en 193. Du labeur, il y en aura toujours, tout comme le sang qui coulera au nom de la lutte des brigands. Et encore, Shinjitsu s'avançait sur ce sujet, mais personne ne savait réellement si cette criminalité était totalement éradiquée ou avait repoussé de plus belle, telle une mauvaise herbe.

AMOUR — Réel antipode de son clan, l'amour brûlant qu'apporte Shinjitsu à sa famille prime sur ses pulsions sanguinaires. Ce côté, bien que négatif aux yeux de son entourage, ne le freine pas. Tout comme l'ensa no hyouko, ce second état est capable de remotiver Shinjutsu lors des situations périlleuses. Même s'il se l'accorde lui-même, cette affection sera irréfutablement troquée contre un goût amer qui le dirigera sur la voix morbide de son clan. En attendant, il tente désespérément de repousser ce jour J. Par ailleurs, il essaye d'étendre une certaine amitié avec les villageois et ninjas de Kiri. Il faut impérativement créer des liens pour que le village développe une harmonie sans pareil ; Shinjutsu est prêt à faire le premier pas.

ÉCLAIRÉ — Parfait négociateur, Shinjutsu rêve de devenir la passerelle entre son clan et son village. À contrario des fervents combattants, il dispose d'une réflexion poussée et ne se limite pas qu'aux altercations ou autres provocations. À l'extrême opposé d'un manipulateur, Shinjitsu reste honnête en toutes circonstances. Même si ce n'est pas un leader qui joue sur l'éloquence pour encourager ses effectifs, ce jeune Kaguya trouve les mots justes, les bonnes expressions qui font réfléchir. Pour trouver ces sages paroles, il ne va pas si loin que ça : « Il n'y a que la vérité qui blesse. » Shinjitsu ne connait pas l'hypocrisie, il ne doit qu'avoir la vérité à ses yeux.

Histoire du personnage


Qu'est-ce qui a amené votre personnage dans le village ?

Au début, lors de l'an 193, il s'était engagé dans ce mouvement de libération avec la simple pensée qu'éradiquer les bandits allait apporter un certain calme à l'archipel. Au fil des années, cette envie de vivre dans un havre de paix se dégradait ; Shinjitsu constatait qu'il fallait fournir plus de travail que ce simple massacre sans nom. Outre cette pensée de vivre dans un monde utopique, lors de la construction de Kiri – à l'an 195 – le Kaguya n'était qu'encore un jeunot et était dans l'obligation de suivre son clan. Sur ordre des plus anciens, le clan déménagea dans ce village en construction. Là-bas, ils devaient, théoriquement, recevoir de nombreuses congratulations pour le service rendu.

Quel regard porte votre personnage sur le reste du monde, et surtout sur les autres factions ?

Les autres contrées ne représentent pas le but premier de Shinjitsu. Il y a plus important avant de s'attarder sur d'autres villages qui calquent le système de Kiri. La cohésion entre les factions en est un bon exemple. D'ailleurs, le Kaguya ne cache pas son jeu concernant les autres clans : il l'avoue ouvertement. Même si Shinjitsu disposait d'avis négatifs sur certaines personnes et familles depuis des années antérieures à l'an 193, il a tout simplement rajusté la totalité des peuples de Kiri au même niveau : le niveau zéro. Il oublie volontairement les actes du passé pour se consacrer pleinement au futur.
Au niveau zéro, tout le monde possède le même sort : il ne les porte pas dans son cœur et évite de les détester par pure raison professionnelle.  


Racontez un événement marquant de la vie de votre personnage.

Shinjitsu s'était engagé dans les légions du mouvement libérateur de Mizu no Kuni à l'an 193. Non pas par obligation, mais par croyance. À l'âge de dix-sept ans, il pensait qu'éradiquer les bandits apporterait la paix ; il croyait que le calme allait revenir de cette simple façon.

An 194
Le jeune Kaguya venait d'être assigné à l'équipe n°25 qui prévoyait de brûler un village de vermines. Accompagné de sa sœur, Shinjitsu assista aux préparatifs de cette mission. Les cerveaux de l'opération – c'est-à-dire les Yuki – et dirigeants du mouvement annoncèrent que l'opération se déroulera dans les heures qui suivent. Les joueurs d'échiquiers disposaient d'atouts non-négligeables sur leurs plateaux. Impatient de concrétiser leurs rêves, ils hâtèrent l'événement. Les règles de sécurité, normalement présentent pour éviter d'amasser trop de pertes, étaient-elles aussi bâclées. La mission consistait à déployer des unités sur le village de bandit pour le raser. Pour récompenser les chevaux de course, un concours interne avait été créé : celui qui faisait le plus de morts obtenait une récompense – inutile de préciser que ce n'était qu'un prétexte pour encourager les troupes. Quant à Shinjitsu et Inayome – la dernière de la famille –, ils étaient encore trop jeunes pour ouvrir la marche funèbre. Âgé de dix-sept ans et de quinze ans – il n'y a malheureusement pas d'âge pour se battre chez les Kaguya –, les deux adolescents avaient l'obligation d'écouter et d'appliquer à la lettre les instructions des anciens. Le frère et la sœur devaient rester à proximité afin qu'un assure la protection de l'autre et vice-versa. Rester à proximité était essentiel, même si ce n'était qu'un village de brigands, quelques pépites du combat pouvaient piéger des enfants.

Deux heures, quarante minutes et cinq secondes plus tard.
Les faibles rayons de la lune éclairaient le faciès de Shinjitsu. Le Kaguya se tenait aux côtés de la fenêtre, et face à lui, se trouvait Inayome. Une distance de cinq mètres les séparait, mais une distance de moins d'un mètre la séparait de deux brigands. Un kunai braqué sous sa gorge, Shinjitsu ressentait également la froideur du métal ainsi que la pointe de l'arme qui chatouillait sa jugulaire. Il releva ses paumes afin de les mettre en évidence, comme demandé par les preneurs d'otages.

« Ne commettez pas cette erreur, vous pouvez encoure vous rattraper. » aligna Shinjitsu aux brigands, dans un ton parfaitement calme. « K'zooh.. Bakayaro. Même si on la relâche, tu vas nous entuber, j'connais très bien c'principe. » déblatéra le brigand. Il devenait de plus en plus menaçant. Le second homme se tenait à un mètre d'Inayome, le cerveau de l'aîné tourna à plein régime. « Eh... Konoyaro, on perd du temps. Autant en finir de-suite. » conclut le voleur. « Résolvons ce dilemme. » ajouta Shinjitsu en souriant. Le biceps droit de l'homme qui tenait en joug Inayome se contracta. Il s'apprêta à égorger cette fillette dans l'incapacité de se défendre, totalement terrorisée par l'idée de mourir. Elle venait de douter des capacités de son frère ; elle venait surtout de remettre en cause l'amour que lui apporte son grand frère. Ce n'était pas parce que le brigand ne voulait égorger cette fillette, c'était surtout parce qu'il n'avait pas le temps. La paume droite déjà levée, Shinjitsu plia son index droit en direction du crâne du preneur d'otage. À l'instar d'une balle de revolver, une phalange percuta son crâne. Les battements du cœur de Shinjitsu augmentèrent drastiquement. Cette adrénaline tant produite par son clan affecta son cerveau. Un fin sourire s'empara de son faciès, similaire à un tueur en série qui s'apprêtait à abattre une nouvelle victime. Même tarif pour le second, il élança son bras droit armé d'un katana pour pourfendre la benjamine de sa famille. En un clin d'œil, l'aîné se propulsa à l'aide d'un déplacement rapide vers cette lame aiguisée. À la rescousse d'Inayome, le grand frère agrippa volontairement la pointe de l'arme avec sa paume droite. Il braqua son regard furieux sur son futur partenaire de danse, étonné par le fait que le Kaguya agrippa à main nue son épée. L'anatomie de Shinjitsu s'excita sous cette drogue forte. La pression artérielle du shinobi augmenta tout comme les pulsations de son cœur. Les poumons, eux aussi, quémandèrent une quantité d'oxygène supérieure afin de satisfaire les muscles qui frétillèrent sous cette dose excessive d'adrénaline. Visiblement paralysé par la peur, le brigand ne bougeait plus d'un poil. Shinjitsu en profita pour l'accompagner dans une danse funèbre ; d'innombrables os sortirent de son corps. Le corps de cette vermine se coordonnait parfaitement à la danse furieuse du Kaguya ; il descendait peu à peu les marches de l'outre-tombe.

C'était lors, quelques minutes après avoir massacré ce dernier brigand, qu'Inayome t'observait. Elle ne réalisait pas ce qu'il venait de se passer, quant à Shinjitsu, il venait de goûter au nectar sacré du clan. D'un coup, la benjamine se mit à sourire. Quel bonheur pour le grand frère de voir sa protégée saine et sauve, que cette péripétie n'était plus qu'un mauvais cauchemar. À la vue de ce sourire cette drogue précédemment produite par son corps se désintégra. Le fait de voir sa sœur confiante et en sécurité offrait à Shinjitsu une seconde drogue, voir même une émotion si intense et soudaine qui purgea et rassasia son corps de cette soif de sang qui ne faisait qu'apporter maints effets néfastes.


Quel est l'objectif principal de votre personnage ?

Même après avoir perdu ses convictions, Shinjitsu tentera, s'il en a l'occasion, d'élever Kiri afin de vivre dans le monde utopique qu'il rêve chaque jour. Il ne faut pas s'en faire, le Kaguya sait pertinemment que ce jour n'arrivera jamais. Il pense même, à la place, que ce village implosera de l'intérieur. Ce n'est pas dans une pensée égoïste qu'il désire ériger cet havre de paix ; ce n'est certainement pas pour y vivre seul ou entouré de sa famille. Au contraire, Shinjitsu sera comblé de bonheur le jour où la totalité des peuples de l'Archipel vivront en paix.

A propos du joueur


Comment avez-vous découvert le forum ? Topsite
Est-ce un changement de personnage ? Reroll
Est-ce un double compte ? Zhao n'est plus.
Quelque-chose à ajouter ?
Négatif
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 15 Juin 2017 - 13:22
Bienvenue (à nouveau) sur le forum !

Rien à redire sur la présentation qui présente un Kaguya plutôt loin du stéréotype qu'on voudrait lier aux membres de ce clan. Je te propose, conformément à la préouverture, de commencer l'aventure directement en tant que Jônin de rang A. Si tu acceptes ou si tu préfères commencer plus bas, viens me le dire !

A très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Jeu 15 Juin 2017 - 17:43
Rebonjour (:

Une nouvelle fois j'accepte cette proposition o/
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 15 Juin 2017 - 20:17

Félicitations, présentation validée !


Ton personnage est validé en tant que Jônin de rang A. Tu as désormais accès à toutes les zones propres à ton groupe et peux dès à présent commencer le RP.
Si tu as la moindre question, je t'invite à te reporter à la section Questions. Si tu cherches un RP, la zone Demandes de RP sera parfaite. Enfin si tu souhaites rejoindre notre serveur Discord, c'est ici : Discord AOS !
N'oublie pas de renseigner l'origine de ton avatar dans ton profil, même chose pour les liens de ta présentation et de ta future Fiche Technique !

Je te souhaite un bon jeu sur Ascent of Shinobi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

KAGUYA Shinjitsu - done

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Zone détente :: Zone détente :: Archives
Sauter vers: