Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

[Gotama Origines] Séminaire dangereux. [Ft. Noah]


Mer 4 Oct 2017 - 1:07

Gotama Origines • Beginning


L'histoire se présente comme une matinée tout à fait banale. Le Namagusabouzu se trouve être sur sa chaise buvant sa tasse de café sans se préoccuper de ce qu'il peut entrevoir au travers de la fenêtre de son petit appartement. L'ennuie est bien présente et la journée s'annonce tellement longue que l'envie de se recoucher le démange et pourtant une lueur d'espoir se reflète sur son crâne brillant : le prospectus qu'il tient dans sa main.

Un séminaire de création de bonbon proposé par une société toute fraîchement formée. L'un des hommes d'affaires de Kiri les plus riches, eut l'idée de faire son petit coup de pub en proposant à quelques personnes de venir voir comment se passe ce " travail " et la qualité des friandises produites au cours d'une journée qui se terminera par une nuit tous frais payés à l'auberge des sources chaudes : repas de luxe et décors apaisants.

Il est clairement visible que ce sont les dernières lignes du prospectus qui intéresse ici notre protagoniste : la nuitée de luxe à l'œil semble une solution pour oublier ce jour qui s'annonce merdique. Dans sa tenue fétiche que son maître lui a auparavant légué avant qu'il n'arrive au village caché de la brume. D'ailleurs... depuis quand est-il ici ?

Aujourd'hui cela fait désormais trois mois, que son apprentissage des bases du Ninshû s'est terminé, c'est ainsi qu'il a pu obtenir son statut de Genin et réellement commencer son aventure en tant que Moine qui s'élève parmi les légendes : c'est la vision que lui octroyait autrefois son maître : celle d'un élève talentueux qui possède tout pour devenir un grand homme

Une nuit gratuite dans un hôtel de luxe... ça m'as l'air pas mal.


La preuve que cet homme n'est intéressé que par cela. C'est ainsi qu'il se rend sur les lieux propices à la rencontre et à la découverte de ce " fabuleux " métier... ou plutôt cette " fabuleuse soirée " qui s'annonce propice à passer le temps du jeune moine dépravé.

On peut observer une bâtisse immense toute rénovée, témoignant de la fraîcheur que dégage ce nouveau projet. L'impatience de manger des bonbons gratuits monte de plus en plus dans le corps de Gotama qui se trouve d'ailleurs obligé de porter un casque comme tout participant du séminaire pour des raisons de sécurité. On peut ainsi dire que son style semble assez... bizarre, ressemblant quasi à un pervers sorti tout droit d'un vieux conte loufoque.

L'on peut constater toutes sortes de personne présente sur les lieux alors qu'un homme plutôt enrobé et assez vieux, portant des lunettes se présente sur une estrade face aux " apprentis ", venant participer au stage. Le silence se fait et alors l'homme peut prendre la parole.

Hasegawa Takagi,
patron de l'entreprise de production des bonbons " Les Chiantos " :


Bonjour à tous et merci d'être venue aussi nombreux à notre séminaire de découverte et d'apprentissage sur la production des bonbons de notre entreprise. Je me présente, je m'appelle Hasegawa Takagi, le principal actionnaire de l'entreprise. Aujourd'hui, vous allez participer à l'élaboration de nos produits et pouvoir juger de vous-mêmes que notre publicité n'est en rien mensongère : une bonne qualité pour un résultat précis. Nous terminerons la journée par une soirée payée à mon nom, à l'Auberge des Sources Thermales situées non loin du quartier des commerçants. Veuillez donc profitez de cette journée et de cette future soirée.


Un discours à la fois banale et qui signifie sans doute dans une traduction littéraire : " Merci à tous de participer à la réussite de mon entreprise et de me faire gagner de l'argent ". C'est en somme, un investissement, un coup Marketing. Des choses qui échappent tout à fait à Gotama, concentré sur le seul cheveu présent sur le crâne du directeur du séminaire.

Un peu perturbé par cela il se tourne vers l'un de ses voisins, quelqu'un qui semble assez discret et dégageant une certaine aura très peu " accueillant " à la limite du repoussant. Il pointe discrètement Hasegawa Takagi du doigt en chuchotant légèrement.

Il est chauve, non ?


Une question pertinente qui annonce pourtant une rencontre sans précédente.


Dernière édition par Namagusabouzu no Gotama le Sam 7 Oct 2017 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 7 Oct 2017 - 0:30

Donc, le séminaire des Chiantos allait enfin débuter. Cela fait des semaines que la rumeur circulait parmi les amateurs de sucreries. Et on ne parlait quasi que de cet évènement avec Mr. Candy ces derniers temps. Enfin, avant les évènements de Shîto. Depuis mon retour, j'avais fortement diminué ma consommation de glucose. La dépression pouvait vraiment vous changer un homme. Et en tant que dépressif fier de l'être, je clamais haut et fort -enfin en respectant le voisinage tout de même- que je ne comptais pas me rendre à ce séminaire. C'était décidé. Je resterai chez moi à me morfondre, à prier le sort pour que l'illumination me parvienne, et que je puisse enfin quitter ce monde où des hippopotames de vingt mètres vous empêchent de mener à bien votre mission.

- ... Veuillez donc profitez de cette journée et de cette future soirée.

Oy... Pourquoi je me trouvais au milieu de cette foule ? Pourquoi je portais ce casque sur la tête ? Pourquoi ce type super chelou m'adressait la parole ? Le visage passif, je tentais de remettre de l'ordre dans ma tête. Finalement, j'avais succombé à mes instincts les plus primaires, malgré mon état actuel, pour me rendre à ce séminaire. Qui sait, j'avais peut-être espéré au fond de moi qu'un tel évènement pouvait m'aider de quelques façons que ce soit. Je me faisais probablement des idées, mais dans ce contexte, rien n'était à jeter. Par contre, il y avait toujours une chose que je n'expliquais pas. Ce chauve au look super bizarre qui me fit remarquer que Takagi-sensei était chauve... Il était sérieux ? Posant mon regard ennuyé sur lui, je jaugeais un instant la situation avant de lui répondre.

- C'est peut-être un déguisement, qui sait ? On devrait lui demander.

Après tout, les chauves n'étaient pas populaires en ce moment à Kiri ? J'en savais foutrement rien en fait, et ça ne m'intéressait pas le moins du monde. D'ailleurs, je remarquais que Mr Candy ne se trouvait pas ici. Étonnant, venant de l'un des actionnaires les plus influents de cette compagnie. Mais passons. Finalement, la foule se mit à avancer, signe que la visite du bâtiment allait probablement débuter. Me tournant de nouveau vers le curieux chauve, je reprenais la parole, curieux d'en savoir plus sur lui.

- Au fait, je ne t'ai jamais vu à Kiri, tu viens d'où ?

Après, ce n'était pas comme si j'avais mémorisé toutes les têtes que j'avais croisé depuis ma naissance, ce serait un exploit pas digne de ma personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Sam 7 Oct 2017 - 16:02

Gotama Origines • Beginning


Ce jeune dépressif semble broyer du noir à n'en plus pouvoir. Le moine peut observer que son compère près de lui n'a pas la forme de quelqu'un heureux de participer à cet " heureux " évènement, au contraire, cela semble ennuyer le jeune brun de se trouver au milieu de cette foule en portant un casque sur la tête. Se grattant légèrement le visage, Gotama chuchote une conversation avec son interlocuteur qui semble tout à fait d'accord sur le fait que cet homme, Hasegawa Takagi porte très certainement un déguisement.

Lui demander si c'est le cas ? Hors de question. Le Namagusabouzu ne veut absolument pas risquer sa place dans ce séminaire et dire adieu à la nuit de luxe qui l'attend ce soir. Même si autrefois, il était élevé dans l'humilité et la vie simple des Moines du temple du Nord, il est pour lui absolument hors de question de rater pareil évènement : ce serai là d'ailleurs sa première nuit luxueuse de toute sa vie, quelque chose qui n'arrive que très rarement au vu de ses finances et du néant présent dans son portefeuille.

Et ainsi, le moment qu'attend depuis toujours notre héros arrive enfin : la question qu'il convoite depuis toujours se pose à lui.

Je me nomme Namagusabouzu no Gotama. Je viens du Temple du Nord et je suis nouveau à Kiri, je ne suis ici que depuis trois mois. Mon Sen'sei m'a envoyé ici dans l'espoir que je m'amuse et que j'évolue pour devenir le " Moine qui s'élève parmi les légendes "


Blablablabla blablabla *paroles inutiles au loin*


Et toi ? Que fais-tu à Kiri ? Tu viens spécialement pour la nuit de luxe offerte ?


La conversation évolue et se propage peu à peu. Elle devient un peu plus longue au fil des secondes : après tout, c'est toujours ainsi que les nouvelles rencontres se passent. On ne peut pas en vouloir à ces deux hommes au Cœur vaillant que le destin a décidé de réunir en ce jour sous la même marque de casque artisanal. Pourtant, sans se rendre compte, ils sont observés au loin par un homme portant des lunettes.

Dit donc vous deux ! Cela vous ennuies ce que l'on raconte ?! Dit-il en pointant son doigt vers les deux énergumènes.


Cela fait déjà quelques instants que Takagi observe les deux zouaves qui parlent, sans même écouter ce qu'il peut bien raconter de beau et d'édifiant au sujet de son entreprise. Un tel acte ne sera pas impuni et forcément... Vaudra à une sanction exemplaire ! C'est un homme droit qui porte certains principes et ne supporte pas qu'on lui manque ainsi de respect. Il se promet alors de garder les deux troubles fêtes à l'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 8 Oct 2017 - 12:05

Si je m'attendais à une telle présentation. Nan, réellement. C'était assez inattendue. A la limite, je me serai bien attendu à ce qu'il me dise qu'il était un touriste, ou alors juste qu'il vivait encore aux crochets de ses parents et donc ne sortait pas souvent... Mais une telle histoire ? Le dénommé Namagusabouzu no Gotama -que nous nommerons humblement Gotama- expliqua qu'il était originaire du Temple du Nord, et avait été envoyé à Kiri par son maître afin qu'il devienne un grand moine. Réellement ? Ce type avait totalement une meilleure vie que moi, c'en devenait injuste. Néanmoins, si j'étais extrêmement surpris en mon for intérieur, mon visage restait tout aussi ennuyé face à sa présentation, le jaugeant de nouveau du regard.

- Et euuh... Cette tenue fait partie de la tradition moniale ? Attends... C'est pas des gants de toilettes ça ?

Pointant les étranges gants qu'il portait aux moins, j'en déduisais tout naturellement que son accoutrement était loufoque. Totalement et définitivement. Finalement, le moine détourna la question vers moi. Logique, et très lassant aussi. Pourquoi tant se préoccuper de ma personne ? Gotama, tu es un moine qui vient achever sa formation spirituel dans le village Caché de la Brume, tu te rends compte de l'intérêt de ta vie pour les autres ? Oublies-moi et parlons plutôt de toi, toi et encore toi !

- Noah, du clan Yuki et Chûnin de Kiri. Je viens ici pour essayer de me ressourcer. Et aussi en tant que passionné, quelque part.

Je n'avais pas l'intention de mentir à un moine tout de même. C'était le premier que je rencontrais un plus. Nan vraiment, ce type n'avait rien à faire ici, il devrait plutôt vivre des épopées légendaires et uniques à travers le monde, avant de retranscrire sa vie dans une saga de livres qui ferait un carton. Je soupirais alors. Ennuyeux. Ma vie m'ennuyait encore plus maintenant. Déjà que j'étais déprimé, il avait trouvé le moyen de me fatiguer encore plus. Quoiqu'il en soit, notre petite discussion ne passa pas inaperçue de Takagi-sensei, qui comptait bien nous surveiller durant le reste de la visite. M'excusant platement, je venais me gratter l'arrière de la tête en continuant de suivre la foule, prêtant un peu d'attention à ce que le guide nous faisait voir.

Il y avait tant d'aspects passionnants dans la confection des sucreries. Dans d'autres circonstances, j'aurai sans aucun doute bombarder Takagi-sensei de questions. Mais pour l'instant, il y avait quelque chose de plus intéressant que le séminaire à mes yeux. Ne serait-ce que quelques instants.

- Comment ça vie, un moine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

[Gotama Origines] Séminaire dangereux. [Ft. Noah]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: