Partagez | 

[Mission B] Délivrer le message d'Alderan. [Pv : Inuzuka Haruko]


Ven 6 Oct 2017 - 20:19
Les yeux plongés par la fenêtre en cette belle matinée, le Nara ne supposait absolument pas être sollicité par le récemment célèbre Alderan pour une mission. Perdu dans ses pensées, songeant tant à ses entraînements qu'à ses histoires qu'il voulait retranscrire sur papier pour occuper son temps et s'évader, il fut interrompu par un bruit de papier au niveau de sa porte. Se retournant presque par inquiétude, se demandant ce qui venait le déranger si brusquement, il soupira à la vue du message et vint le récupérer pour lire ce qu'il était écrit. Un ordre de mission, enfin. Et pour se rendre à Mizu no Kuni, ça en valait la peine. Shikami aimait l'action, notamment dans un contexte comme celui-ci. Il fallait dire que les idéaux qu'il avait rejoint étaient semblables aux siens.

Il fallait cependant voir la tête du ninja lorsqu'il vit que celui qui l'accompagnait était Inuzuka Haruko, l'autre shinobi du trio qu'il n'appréciait pas particulièrement. Non pas qu'il avait été désagréable à la manière de Ryuka, mais son indifférence lors de la réunion lui avait fait comprendre qu'il ne portait pas énormément le Nara dans son estime. Inutile de s'afficher une nouvelle fois, il serait cette fois ci discret et efficace, ou du moins il ferait de son mieux pour. Les deux savaient qu'ils ne s'appréciaient pas plus que ça, mais ils savaient tous les deux qu'ils étaient fidèles à Alderan. Shikami était prêt à ignorer leurs "conflits" pour mettre à bien leur mission, sans problème.

Rassemblant ses affaires pour le lendemain, date de leur départ vers Mizu no Kuni, il prit soin de son épée qu'il affûta pour s'assurer de son bon fonctionnement, et mit de côté quelques vivres qui lui seraient essentiels à sa survie. Le sac était un peu encombrant, ce qui serait embêtant pour des éventuels combats, mais la mission ne s'y prêtait normalement pas.

~~

Il fut levé le lendemain bien plus tôt que prévu. L'excitation, bien évidemment. Regroupant rapidement ses vêtements et les quelques affaires qui manquaient, il sauta de son lit et sortit de sa chambre en vitesse pour se rendre au point de rendez-vous, là où il rencontrerait son binôme. Il avait bien évidemment prit soin d'installer sur son visage son masque afin d'être certain de ne pas être reconnu. Normalement, à Kiri, personne ne le connaissait. Mais savait-on jamais, si un ninja de Kiri le voyait, savait qu'il était à Kumo et le voyait agir pour l'organisation, ça pouvait signifier le début de la fin. On n'était jamais trop prudent.

Il était arrivé bien évidemment avant son compère. Il s'ennuierait ici, tout seul, mais il serait on ne peut plus prêt à partir, avec toute la bonne volonté du monde. Une excitation qui ne serait normalement pas partagée par son compère, mais il n'en avait dorénavant plus grand chose à faire de ce qu'il pensait de lui. L'image était déjà brisée. Faisant les cent pas en tournant en rond, il attendait l'Inuzuka qui ne tarderait maintenant plus. Un bateau les attendait, moyen de transport incontournable pour se rendre au pays de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Sam 7 Oct 2017 - 7:11
Délivrer le message d'Alderan ft. Nara Shikami


Ce matin-là, je ne me doutais pas du tout que j’étais sur le point d’entreprendre un long voyage d’une importance capitale.

Comme pratiquement tous les jours depuis la rencontre avec Vent Sombre, nous nous trouvons dans une petite clairière tout juste à l’extérieur de la base pour nous entraîner. C’est bien la seule chose qui me console ces derniers temps l’entraînement…Ça et la présence de Ryüka. Des autres kumojins qui sont avec moi au Soshikidan, elle est bien la seule que je suis capable de sentir et de tolérer.

Après quelques heures passées en solidaire avec mon compagnon canin, nous sommes interrompus par un homme qui pénètre dans la clairière. À son accoutrement, je devine aussitôt qu’il s’agit d’un messager. « Inuzuka Haruko? » me demande alors l’homme en noir. D’un signe de tête – accompagné d’un regard incrédule – j’acquiesce et confirme mon identité au messager. Il plonge sa main dans l’un de ses nombreux sacs et en extirpe une enveloppe ainsi qu’un parchemin scellé à la cire. « Votre ordre de mission de la part d’Alderan-dono. Vous quittez demain matin. » dit-il simplement avant de poursuivre sa route. Une mission enfin! Une chance inestimable qui se présente à moi, celle de pouvoir prouver ma valeur à cette organisation grandissante et plus spécialement à son chef, Nara Alderan. Un pas de plus vers la réussite, vers la reconnaissance et vers mon grand objectif. Dans l’excitation, je déchire immédiatement l’enveloppe pour lire le contenu de sa lettre : ' …porter ce message à un allié de l’organisation, le Seigneur Raonaka Ao de Mizu no Kuni…importance cruciale…vous serez accompagné de Nara Shikami… ' Mes yeux défilent chaque mot et chaque ligne à une vitesse incroyable, jusqu’à s’arrêter sur ce dernier nom. Vraiment, celui-là? De n’importe qui dans l’organisation, je vais devoir me coltiner le naïf justicier? Soupire… « Vent sombre, j’espère que tu aimes l’eau, nous partons pour Mizu! » dis-je à la bête noire tout en rangeant les précieux documents dans mon sac. Il se contente de me répondre d’un simple grognement, sa manière bien à lui de me dire que non.

♦♦♦

Le lendemain matin, dès les plus petites heures, je quitte ma chambre en compagnie de Vent Sombre pour le lieu de rendez-vous avec Shikami. Je me doute que la route sera longue – surtout en sa compagnie à lui – mais je me console en me disant que je vais avoir la chance de découvrir un nouveau coin de pays, une nouvelle contrée, et qu’il s’agit d’une chance inestimable de me prouver à Alderan.

Masque sur le visage, je marchais vers la sortie du complexe de l’organisation mon sac sur l’épaule. Le masque était un agrément maintenant indispensable pour nous tous. Même si j’avais changé considérablement mon apparence, en teignant mes cheveux, en les coupant et en altérant les marques sur mon visage, il valait toujours mieux dissimuler notre apparence lors des grands voyages hors de la base. Dehors, le Nara m’attendait déjà. « Oï Shikami! Prêt pour le voyage? » lui dis-je le plus amicalement possible. Sans attendre davantage, on se mit en route tous les trois. La première étape de notre voyage était un bateau qui nous attendait sur la côte de Hi no Kuni et qui devait nous mener directement jusqu’à l’Archipel.

♦♦♦

Après quelques longues heures de route tranquille, on arrive finalement au lieu de rendez-vous. Sur la berge sablonneuse, un petit navire est amarré. Une demi-douzaine d’hommes vaque à diverses occupations qui – je me doute – concerne la préparation du voyage en mer et le chargement de la marchandise. « Vous devez être le reste de la cargaison j’imagine…Alderan-dono m’avait prévenu que vous arriveriez ce matin. » nous demande un grand barbu à notre approche. Nous acquiesçons, ce qui le rend visiblement très heureux. « Pile à l’heure! On va pouvoir partir bientôt.» rétorque-t-il aussitôt, heureux. « Comment comptez-vous nous faire entrer au Pays de l’eau sans éveiller les soupçons? » demande-je curieux. Notre survie dépend toute de même grandement de cette première étape du voyage et je n’ai nullement envi de rester dans l’inconnu. « Ce ne sera pas un problème, on transporte de la marchandise régulièrement aux quatre coins de l’Archipel. Nous avons une licence marchande valide grâce à notre ami commun ce qui nous permet de voyager presque librement. » me répond-t-il fièrement. Il fait signe à un autre homme de venir nous rejoindre, puis il nous invite à bord. Une demi-heure plus tard, le navire marchand quitte la berge en direction de notre destination : Mizu no kuni.

♦♦♦

Je ne mets pas longtemps à comprendre que les voyages en mer de sont pas fait pour les Inuzuka. Tout au long du voyage, je reste enfermé dans la cale du navire en compagnie de Vent Sombre qui rumine tout autant que moi en plus d’être quelque peu agressif. Si l’odeur de la mer est le seul réconfort que je trouve à cette traversé jusqu’à présent, je ne désire qu’une seule chose, remettre le pied à terre! Depuis la cale, j’entends soudainement une voix s’élever du haut du pont « Terre en vue! » Ces trois simples mots sonnent comme une salvation des plus totales. Enfin !


Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t643-inuzuka-haruko-dc-d-akimoto-termine#3093 http://www.ascentofshinobi.com/t731-equipe-6-gosuto-kumo

Mer 18 Oct 2017 - 11:37
On ne peut plus prêt ! s'exclama le Kumo-jin d'un air déterminé, bras et poings tendus vers l'avant.

Il n'avait jamais eu l'occasion de voyager comme cela, et c'était le moment parfait pour expérimenter de nouvelles choses. Bien qu'accompagné par quelqu'un qu'il n'appréciait pas particulièrement, et cela était réciproque, les deux semblaient prendre sur eux-même pour faire en sorte que ce voyage ne soit pas un calvaire. Si cela n'était qu'un masque pour le moment, peut-être s'agissait-il d'une occasion pour changer les quelques liens qu'ils avaient tissés auparavant. Alderan en serait le médiateur, quelque part, étant donné qu'ils désiraient tout deux lui être on ne peut plus fidèles.

La route jusqu'au navire était longue, mais pas si désagréable. Les deux ex-shinobis de Kumo ne parlaient pas beaucoup, mais Shikami ne ressentait pas particulièrement de gêne à l'idée de ne pas entretenir une discussion constante avec lui. Il était probablement mieux pour leur relation qu'ils ne se parlent que pour les besoins de la mission, et non pas pour s'enfoncer dans des avis divergents. Une fois arrivés, ils furent abordés par quelques marins qui devaient normalement les recevoir. Des alliés, qui les aideraient à effectuer la traversée sans encombre, ou du moins en les limitant, et qui rassurèrent quelques peu les deux Nukenin sur les conditions du voyage, condition essentielle tant à la réussite de la mission qu'à la survie des deux ninjas.

Les conditions des trajets en mer n'était pas ce que l'épéiste préférait. En fait, heureusement qu'il faisait en sorte d'ignorer où ils en étaient dans le trajet pour ne pas se décourager, cela lui évitait de nombreux désagréments. Mais la côte fut enfin visible, au grand soulagement des deux ninjas qui avaient sûrement autant apprécié le voyage l'un que l'autre. Une fois qu'ils furent arrivés, le Nara prit soin d'aller voir son camarade, juste histoire de s'assurer qu'ils étaient tout deux aptes à continuer de suite le voyage.

Ca va aller ? Nous n'avons pas de temps à perdre, mais je ne pense pas que cinq minutes pour souffler soient dérangeantes pour reprendre un peu nos esprits.

Le trajet était encore quelque peu imposant. Avec leurs masques, et au vu du passif des personnes qui les accompagnait, se diriger par la suite vers là où était logé le seigneur de l'eau ne devait pas être un problème. Les deux ninjas reprirent la route plutôt rapidement, masques sur le visage pour toujours éviter de dévoiler leurs identités, même si quelqu'un de méfiant pourrait se douter que ces artifices pouvaient cacher quelque chose. Enfin, ce n'était pas comme s'ils avaient déjà été dévoilés au grand public, il ne s'agissait que de la première mission des deux ninjas.

Ils furent accompagnés par l'un des marins, qui s'était présenté tout en leur annonçant son rôle, et qui devait très sûrement être employé par Alderan pour les escorter. Pour les surveiller ? Peut-être pas à ce point, mais Shikami tâcherait tout de même d'avoir une attitude irréprochable à ses côtés, au cas où une quelconque information pouvait remonter au chef de l'organisation par la suite.

Le trajet est-il encore long ? murmura Shikami au dit employé de l'organisation, derrière son masque.

Sans même bouger la tête, et en faisant par ailleurs attention à ne mouvoir que discrètement ses lèvres, il lui répondit tout en regardant autour de lui.

« Une journée de marche, à mon avis. Tâchons de nous arrêter le moins possible. »

N'osant pas poser plus de questions pour éviter de ne déranger la personne qui les recevait, il tâcha de continuer sa route comme si de rien n'était. A vrai dire, ils n'avaient même pas prit soin de vérifier son identité, et s'il travaillait véritablement pour Alderan. Il les avait juste aidé à traverser, mais ne pouvait-il pas s'agir d'un guet append ?
Les deux progressant vers ce qu'ils pensaient être la direction pour se rendre auprès du seigneur de l'eau, ils ne savaient réellement à qui ils avaient à faire. Une aide, ou un agent-double ?

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t452-presentation-de-nara-hike

Jeu 19 Oct 2017 - 5:14
Délivrer le message d'Alderan ft. Nara Shikami


Le navire tangue encore un peu - beaucoup même - sous l'effet des vagues de la côte de Mizu no Kuni, mais au moins je sais que le calvaire touche à sa fin. À l'annonce de la terre ferme à portée de main, je me convins finalement de rejoindre le pont pour la première fois du voyage. Timidement, Vent Sombre suit mes pas. À l'escalade des marches qui quittent la cale du navire, j'ai un petit hoquet qui me tiraille les entrailles, manquant presque de faire remonter mon repas du matin. C'est le teint blanchâtre que je rejoins Shikami et les autres "marchands" qui m'attendent avant de procéder au débarquement.

Une fois le pied à terre, Vent Sombre s'empresse de l'élancer sur la plage et de se rouler dans le sable. Je me retiens de peu pour ne pas faire la même chose, mais je m'en empêche pour préserver ma dignité face à mon coéquipier et aux hommes d'Alderan. "Ca va aller ? Nous n'avons pas de temps à perdre, mais je ne pense pas que cinq minutes pour souffler soient dérangeantes pour reprendre un peu nos esprits." me dit le Nara - voyant probablement à quel point je suis content de retrouver pied sur la terre ferme. "Oui je vais bien. Disons que les Inuzuka ne sont pas fait pour naviguer..." rédondis-je en tentant de sourire un peu.

Aussitôt déposés sur la berge, les marins rembarquèrent dans leur chaloupe pour retourner au navire. Leur route à eux n'était pas terminée, ils devaient encore se rendre dans un port voisin pour déposer leur marchandise avant de nous récupérer ici même dans quelques jours. C'était le plan dont on avait convenu en tout cas...Un seul des hommes les accompagnant reste avec nous sur la plage. Sa mission est de nous conduire jusqu'au village où réside actuellement l'allié d'Alderan-sama. "Allons-y" dis-je après avoir repris mes esprits. "Nous ne devrions pas trainer ici trop longtemps..."

♦♦♦

On progresse rapidement à travers la campagne et la forêt de Mizu no Kuni. Nous en avons pour une bonne journée de marche avant d'atteindre notre destination d'après notre guide. Si je suis naturellement un excellent pisteur, voyager en terre étrangère est toujours un fardeau énorme. La géographie de l'archipel est totalement étrangère à mes sens et à ceux de mon compagnon, nos repères ne sont plus les mêmes. Aussi près de la côte, l'air est salin et difficile à lire. En mode chasseur, Vent Sombre suit une trajectoire parallèle à la nôtre, une bonne dizaine de mètres sur notre droite - si ce n'est pas plus. Ses sens sont meilleurs que les miens, il nous avertira si quelque chose s'approche. Notre route est calme, seulement longue et ennuyante. À la mi-journée, un petit groupe de pêcheurs en route vers la côte passe tout près de notre position, mais comme nous voyageons hors du sentier, ils ne nous voient pas.

Alors que la nuit tombe, nous nous arrêtons pour passer à nuit. Les lumières de la ville - et du palais - sont visibles à travers le feuillage de la forêt. Nous jugeons qu'il est plus sage de s'y infiltrer alors que nous sommes reposés. Bercé par les crépitements de notre petit feu de camp, je m'endors...En prenant soin de bien dissimuler notre précieuse missive à l'intérieur de ma veste, contre ma poitrine.

♦♦♦

Plusieurs heures avant l'aube, alors que le ciel est toujours d'un noir ébène, nous sommes prêts à reprendre la route. De notre position, il nous en demande seulement une heure pour rejoindre l'enceinte extérieure du village. Grâce à l'un de ses contacts dans la garde du village, notre guide nous fait pénétrer en douce, toujours sous le couvert de la nuit, à l'intérieur de la ville sans aucun problème. Si mon coéquipier semble méfiant à son égard, je trouve qu'il joue plutôt bien son rôle. "À partir d'ici, vous devez vous débrouiller par vous-même...Alderan ne me paye pas assez cher pour que je risque ma peau à infiltre le palais du Daimyo, débrouillez-vous."

Je jette un coup d'oeil perplexe vers mon coéquipier alors que notre guide nous quitte enfin. "Il reste le plus difficile à faire maintenant..." Le Palais était un endroit solidement gardé, il nous faudrait trouver un moyen de contacter le Seigneur Ao sans se faire repérer...Si je ne doute pas de mes capacités pour l'infiltration, je questionne grandement celle du jeune Nara. "Je suggère que je m'infiltre seul au palais. Je suis un chasseur, un pisteur...Je sais comment masquer ma présence et détecter celle des autres. Je ne devrais pas avoir trop de mal à rester caché...Pendant ce temps, il faudrait peut-être surveiller ce guide...histoire qu'il n'ouvre pas sa grande gueule à n'importe qui. Le moins de personne seront au courant de notre présence ici, le mieux se sera pour nous tous et pour l'organisation. Vent Sombre t'accompagnera...Souhaite-moi bonne chance!"

D'un bond, m'assurant qu'aucun garde ne se trouve dans les environs, je franchis la petite muraille du palais après avoir ricoché contre un bâtiment adjacent. Dès lors que mes pieds foule le sol de la cour gazonné du palais, mes instincts se réveillent. Mon odorat me permet de détecter la présence et l'emplacement des gardes, tandis que je masque mon chakra et me déplace lentement sans faire le moindre bruit. L'espace d'un instant, je me serais cru en train de traquer une proie...Maintenant que je me trouve à l'intérieur, sur mes gardes pour éviter de me faire repérer, je dois trouver la chambre du Seigneur Ao. Si seulement je connaissais son odeur, il aurait été plus facile de le retrouver.

Au détour d'un couloir de service désert, je localise une jeune femme - visiblement une ménagère. M'avançant sans le moindre bruit derrière elle, je place un kunai sous sa gorge. "La chambre du Seigneur Ao. Où est-elle?" dis-je tout bas. La voix tremblotante, elle me répond "À...À..À l'étage. La p..pièce qui donne sur la cour." Je retire lentement le kunai de sous sa gorge. "Les murs ont des oreilles en ses lieux...Si vous parlez à quiconque de ma présence ici, je reviendrai vous égorger." Du manche de l'arme, j'assomme la jeune fille tout en plaçant mon autre main sur sa bouche pour étouffer un éventuel cri. Je retiens son corps maintenant flasque et sans retenue et je la glisse dans ce qui semble être un grand garde-robe pour ranger les outils du jardin.

Profitant des dernières heures de la nuit, avant l'aube, je me faufile dans le jardin et je me tapis dans un buisson sous le balcon de la chambre du Seigneur. J'y reste quelques instants, scrutant les environs grâce à mon odorat, toujours en masquant ma présence, et j'attends en observant la ronde des deux gardes dans la cour. J'attends le court instant où il la quitte tous les deux pour bondir et m'accrocher à la balustrade du balcon. Je fais coulisser lentement la porte qui mène à la chambre et j'y entre. La pièce est lourdement éclairée malgré l'heure disons...matinale. D'un coup d'oeil, je constate que le lit est vide, les draps toujours défaits. Au fond de la pièce, un homme courbé au-dessus d'un bureau. À la lumière des torches, je crois reconnaître le tatouage décrit dans l'ordre de mission pour identifier le Seigneur Raonaka. Je fais quelques pas de plus dans la pièce, en direction de l'homme à l'étude. "Ao-dono? Pardonnez-moi le moment peu...opportun de cette visite. Mais un ami commun m'envoie pour vous livrer ceci" dis-je en tendant la missive vers lui.


Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t643-inuzuka-haruko-dc-d-akimoto-termine#3093 http://www.ascentofshinobi.com/t731-equipe-6-gosuto-kumo

Dim 29 Oct 2017 - 18:26
C’était avec un sabre en direction du visiteur inconnu que le Daimyô de l’Eau avait réservé un accueil froid. Qui pouvait bien venir le déranger à une heure pareille et de surcroit sans faire partie de sa garde rapprochée ou de ses servants ? Raonaka Ao ne mit pas longtemps avant de baisser son arme, et se satisfaisait déjà de montrer qu’il n’était pas n’importe quel homme. Au-delà de son nouveau titre, le civil restait un guerrier. Et pour ceux qui connaîtraient son secret, il était également un puissant shinobi. Mais ça…

« Dans pareille situation, la première chose à faire est de se présenter, jeune homme. »

Il se retint d’ailleurs de ne pas faire dégager une masse de chakra. Puissant mais loin d’être idiot, le Seigneur savait que son secret ne devait pas être percé, surtout pas maintenant. Mais avec ce que cet inconnu avait annoncé, Ao semblait bien croire qu’il avait à faire à un collègue. Pourtant, il ne le connaissait pas. Etait-ce une des recrues post-Shitô ?

L’homme le plus puissant de Mizu no Kuni s’empara de la lettre, et en lut le contenu. Ce ne fut qu’au bout d’une seconde lecture qu’il adressa à nouveau un regard froid à l’égard du ninja.

« Comment es-tu entré ? »

Il décida de renchérir aussitôt.

« Dans tous les cas, je te remercie du trajet effectué. Veux-tu quelque-chose à boire ? »

Avec cette interrogative, un geste de bras montrant à la fois les quelques bouteilles et fauteuils présents dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 5 Nov 2017 - 1:49
Délivrer le message d'Alderan ft. Nara Shikami


Il va s'en dire que l'accueil que me réserva mon interlocuteur fut des plus glacial. Rien de bien surprenant considérant le fait que je venais de m'immiscer en douce - toujours masqué - dans ses quartiers, au petit matin, sans même être annoncé. Toujours à l'autre extrémité de la pièce, celui qui se nommait Raonaka Ao pointe un sabre dans ma direction. Malgré tout, je sens l'homme calme et sur de lui, un peu trop même pour un simple civile, mais je ne m'attends à rien de moins de la part de l'un des plus fidèle allié d'Alderan. Je ne panique pas et reste tout aussi calme. Après quelques longues secondes à me dévisager et à s'interroger, le Daimyo finit par abaisser son arme et à m'adresser la parole pour me demander de décliner mon identité. « Oui, pardon Seigneur Raonaka. Je me nomme Haruko. Je suis l'un des hommes d'Alderan. » répondis-je alors que mon interlocuteur s'approcha pour s'emparer de la lettre que je lui tendais toujours.

Après quelques secondes de lecture, il s'interrompit pour me demander comment j'étais parvenu à entrer dans son palais, visiblement intrigué. Un petit sourire suspendu au coin des lèvres je réponds : « Sans vouloir vous vexer, vous devriez vraiment vous trouver de meilleurs gardes. N'importe quel shinobi capable de dissimuler sa présence serrait capable d'y entrer avec un peu de détermination. » Je ne veux pas paraître arrogant, bien au contraire, mais je laisse mon honnêteté me guider. Il est vrai que le moment choisi pour m'infiltrer était probablement le meilleur - ce qui avait joué en ma faveur - à la fin d'un cycle de rotation, au moment où les gardes encore en service n'attendent que d'être remplacé pour aller dormir. Malgré tout, je me serais attendu à rencontrer un peu plus de résistance de la part de la garde rapproché d'un Daimyo.

« Je ne dirais pas non, la route a été longue. » Maintenant que le message était délivré, il me reste à recueillir la réponse du Seigneur à rapport à l’organisation. Je ne peux le cacher, le contenu de cette fameuse lettre pique ma curiosité, mon regard survole discrètement la lettre toujours déroulée dans ses mains en espérant que je puisse y apercevoir quelques mots, une phrase. Mais non rien. Alors que mon hôte m’invite à m’asseoir et à prendre à boire, je détourne le regard et prend place dans l’un des fauteuils qu’il me désigne d’un geste. Reste à attendre la suite maintenant…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t643-inuzuka-haruko-dc-d-akimoto-termine#3093 http://www.ascentofshinobi.com/t731-equipe-6-gosuto-kumo

[Mission B] Délivrer le message d'Alderan. [Pv : Inuzuka Haruko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: