Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Toka-chan et Shiori-sama
Aujourd'hui à 10:54 par Watanabe Toka

» Il était une fois...
Aujourd'hui à 10:22 par Raishi Yūsaku

» Vivre, c’est changer du temps en expérience | Solo
Aujourd'hui à 9:41 par Raishi Yūsaku

» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

Partagez | 

[QG Hyûga] Le senpai aux yeux blancs - ft. Takashi


Jeu 12 Oct 2017 - 18:10
Le senpai aux yeux blancs
ft. Hyûga Takashi

Arashi était dans sa chambre. Il la rangeait rapidement et réunissait ses affaires avant de partir s’entrainer dehors, quand soudainement la voix de son père, Hyûga Hayate, brisa le silence.
« Arashi, vient me voir, j’ai une convocation à te donner. »
L’adolescent sorti de sa chambre et rejoignit son géniteur dans le séjour.
« Tiens, prend cette lettre. Elle vient d’un chûnin du clan qui souhaiterait te voir.
— Il est de la Sôke, demanda Arashi ?
— Évidemment. Alors essaye de bien te tenir… »
Le jeune homme grimaça, mais ne répondit pas et retourna dans sa chambre. Il ouvrit l’enveloppe. En lisant la missive, il apprit donc qu’un certain Hyûga Takashi voudrait le voir ce soir. Il ne savait pas ce que cette personne de la Sôke lui voulait, mais il n’était définitivement pas intéressé. Il avait prévu de s’entrainer de cet après-midi jusqu’en milieu de soirée et interrompre son entrainement pour cette rencontre ne l’enchantai guère. L’entraînement était d’ailleurs probablement juste une excuse, il détestait tout simplement avoir à faire avec ceux qu’il considérait comme les gardiens de sa cage.

Alors qu'il s'entraînait au lancer de shurikens, à la vue du soleil qui descendait dans le ciel, il savait que l'heure du rendez-vous approchait. Il retarda au maximum le moment de son départ, car il n'avait toujours aucune envie d'y aller. Cependant, l'invitation venait d'un aîné du clan alors, il ne pouvait la refuser. C'est pendant qu'il procrastinait le moment de son départ, qu'une idée germa dans son esprit.
« Kage Bunshin no Jutsu, s’écria-t-il ! »
Trois clones apparurent à ses côtés. Deux lui serviraient de partenaires d'entrainement et le troisième irait au rendez-vous à sa place. Le ninjutsu pouvait se montrer très utile. Il ne perdrait rien du rendez-vous en plus, car dès qu'il conjurerait le clone, il récupérerait toutes les informations acquises par ce dernier. Arashi numéro 4 se mit donc en route pendant que le jeune Hyûga reprit son entrainement en pratiquant cette fois-ci au taijutsu.

La route fut assez courte pour le clone du jeune homme. Le lieu du rendez-vous n’était pas très loin du terrain d’entraînement favori d’Arashi. Il arriva donc sur le lieu indiqué sur la lettre. Il s’agissait d’une petite bâtisse situé dans le quartier des Hyûga. Il toqua à la porte en s’annonçant :
« Bonsoir, je suis Hyûga Arashi, vous m’avez fait demander ? »
Pendant ce temps-là, le « véritable » Arashi continuait de s’entrainer, bien fier de son petit stratagème pour éviter cet ennuyant rendez-vous.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1187-hyuga-arashi-terminee

Jeu 12 Oct 2017 - 19:50
Comme je le pense souvent actuellement, j'ai franchi un nouveau cap de ma vie, je suis quelqu'un de plus mature et surtout prêt à prendre mes responsabilités. Par cela je parle bien évidemment du plus grand projet de ma vie, quand je dis grand, je ne parle pas que par la difficulté, mais aussi pour l'importance de mon nindo. Pour cela, je dois réaliser des choix pour mon clan, je dois montrer aux autres que je suis quelqu'un, que Hyûga Takashi n'est pas juste un ancien Genin de 20 ans. Je dois prouver à mon clan que je suis maintenant un homme qui est adulte dans sa tête et qui veut bien agir pour sa famille. J'ai donc commencé un projet qui m'aidera avec les Hyûga, mais aussi avec le village, mais je sais que je dois trouver d'autres arguments, d'autres soutiens.

Oui, malheureusement, mon clan et vraiment trop de membres de la Sôke accordent une importance insensé et disproportionné aux traditions. Je n'ai même pas besoin de citer le plus gros problème de notre communauté pour argumenter mes dires. Il y a une tradition qui me dérange encore, qui ralentit l'ascension du clan ainsi que du village. Nous sommes trop communautaire et nous mélangeons le moins possible. En plus, notre clan dit soutenir le village caché de la Roche alors qu'ils n'avaient même pas soutenues l'élection de Nagamasa Chôgen en tant que Shodaime Tsuchikage. Je trouve ça incroyable que l'un des plus grands clans d'Iwa ne soutiennent pas la meilleure personne qui peut tenir ce rôle. Je trouve ça incroyable de voir un tel laxisme alors que nous pourrions prouver à tout le monde que nous sommes une communauté prête à aider Iwa et son Kage jusqu'au bout, un clan qui n'a rien à envier aux Yuki ou aux Borukan. Même les Nagamasa à deux ont beaucoup plus de poids pour le village que tout notre clan, fondateur du village. Je veux changer ça et je ferais tout pour y parvenir.

Je fais les choses comme les traditions le demandent et c'est pour cela que j'ai envoyé une lettre officielle d'un Chuunin de la Sôke à une famille de la Bunke. Bien sûr, je ne donne pas d'ordre, mais je sais très bien qu'il n'aurait pas le choix de venir et c'est ça qui est grave. J'ai juste à envoyer une lettre avec quatre lignes pour avoir le membre de la Bunke que je veux devant moi. C'est pas normal, je voulais pas en parler tout à l'heure, mais c'est bien ça le plus gros problème, je dois éradiquer cet esclavage et c'est justement pour ça que j'ai demandé Hyûga Arashi en particulier. De toute manière, je peux demander n'importe quel membre de son âge de la branche secondaire, je sais déjà qu'il sera forcément un rebelle. Comment ne pas l'être à leur place à vrai dire ? J'ai donc envoyé pour une rendez-vous ce soir et je suis pressé de le voir.

Avant d'aller là-bas, à mon rendez-vous avec Arashi, je passe voir mon futur commerce, voir comment il avance et mon ami qui tiendra la boutique avait bien avancé dans ses cultures. Je continu mon chemin tranquillement en réfléchissant à ce que je pourrais bien dire. Est-ce que je commence directement en lui disant ce que je pense et ce que je veux faire prochainement ou je dois faire ça calmement ? À vrai dire, ce jeune homme allait être la première personne qui n'est pas de la famille ou quelqu'un de confiance qui apprendrait mon projet pour nous. Je dois prendre des pincettes de toute manière, je pourrais lui faire peur et il pourrait penser que je lui tend un piège.

Je suis arrivé à l'heure, évidemment, même avec quelques minutes d'avances. Je suis dans une petite bâtisse du clan, je sais qu'ici nous pourrons parler calmement et sans craindre que les murs aient des oreilles. Un endroit dans lequel j'avais pas mal discuter avec mon père, à l'abri des regards, c'était un peu notre jardin secret. Il est l'heure et... Il toqua, pile à l'heure, ça commençait déjà très bien. Je m'approche de la porte pour l'ouvrir, mais avant, je réfléchissais à la phrase d'accroche. Décontracté ou classe ? D'un senpai à un jeune ou d'égal à égal ? Je ne sais pas trop, donc je fini quand même par ouvrir sans vraiment réfléchir.

"Oï, je suis Hyûga Takashi et oui, j'aimerais beaucoup discuter avec toi."

Je sors, finalement je préférais commencer l'entrevu en plein air. Il y a encore de la lumière et je veux voir d'un éclairage les beaux yeux verts du Hyûga, décidément il y a de rares spécimens chez nous. Entre Sana' qui à les cheveux blanc argenté et lui qui a les yeux vert, je suis impressionné. Je fini naturellement par sourire à la vu de ça, mais au moins, c'était un sourire totalement naturel et pas du tout forcé.

"Je vois que tu as déjà une différence bien distincte qui fera de toi quelqu'un de connu chez nous, tes yeux sont un don."

Je le pense réellement, je me souviens enfant... J'étais ce jeune Hyûga comme tous les autres, qui n'avait aucun signes ou différence particulière, j'étais comme on dit, un no name. Sauf que, ma meilleure amie, la femme de ma vie même, avait les cheveux différents et traînait toujours avec moi. Je voyais certains regards qui en disaient long, beaucoup de gens l'enviait au fond d'eux. De mon côté, c'est une des premières raisons de mon amour pour elle, alors oui, j'aimais et j'aime toujours autant les différences. Je dois donc montrer au Genin que je suis là en tant que senpai, pas en tant que Sôke qui parle à la Bunke.

"Bon je vais t'avouer directement quelque chose, que tu sois de la Bunke est la raison pour laquelle j'ai demandé à te rencontrer, par contre, c'est n'est pas en tant que membre de la Sôke que je t'ai fait venir, mais en tant que... Hum comment dire ça... Senpai je dirais. Donc je te demanderais d'agir comme tu le veux réellement et non pas comme tu le devrais à cause d'une tradition débile."

Je voulais pas être si direct, mais là c'est raté. Je viens d'avouer sans vraiment faire attention que je suis contre ce système. L'insulte gentille était réellement sortie toute seule. Je rigole, c'est nerveux, mais maintenant que c'est fait, je ne peux pas revenir en arrière. J’espère juste qu'il ne verrait pas ça comme un test.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t925-hyuga-takashi-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t983-hyuga-takashi-carnet-de-bord#5008

[QG Hyûga] Le senpai aux yeux blancs - ft. Takashi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: