Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

Rencontre FM air | Yuki Noah


Sam 14 Oct 2017 - 2:56
Quelques jours auparavant, le Domaine du clan Yuki et demeure du respectable Yuki Eiichiro avait vu arriver une nouvelle pensionnaire, celle que l'on nommait désormais Yuki Rakka. Il fallait dire que l'événement était d'importance et que la demoiselle tranchait avec la noblesse de ses pairs. Ses yeux d'or et ses cheveux d'encre ne s'accordaient guère à la grâce éthérée commune à beaucoup de manieurs de glace et ses sourires ou autres manifestations de joie de vivre se heurtaient à la rigidité maladive de ceux qu'elle devait apprendre à reconnaître comme ses cousins.

Poussant un soupir en affrontant une nouvelle fois l'oeil hautain d'elle ne savait quel membre de son clan, la fillette serra contre sa poitrine le livre qu'elle avait trouvé en fouillant dans les quelques affaires que l'on avait mises à sa disposition. Elle voulait profiter du soleil, s'échapper un peu de cette ambiance glaciale pour laisser sa peau s'échauffer plus que de raison si nécessaire. Une lubie qui lui passerait vite selon quelques chuchotement qu'elle pouvait entendre dans son dos. Mais comment les faire taire ? Comment les ignorer ? Ce père s'avérant sien n'avait pas encore initié sa fille à l'art subtile que représentait la survie au sein d'un nid de vipères. Rakka lui en voulait un peu de la laisser ainsi, elle qui n'avait connu que l'humilité des gens simples et les enseignements polis d'une jeune fille correcte. Qu'était-elle censée faire quand elle entendait sur son passage des phrases qu'elle ne savait interpréter ? Elle n'avait désiré que connaître cet homme dont on lui avait tu l'existence, mais voilà qu'elle se retrouvait perdue, incertaine et tâtonnant plus que jamais pour poursuivre un chemin visant péniblement à ne pas attirer l'opprobre sur son illustre géniteur.

Poursuivant son chemin sur ces sombres pensées, Rakka ne désirait pas sortir du domaine pour l'instant et chercha entre les murs quelques rayons ardents parvenant jusqu'aux enfants des glaces. Dans sa recherche, elle se mit soudainement à tousser et chercha alors la source de cette irritation pulmonaire, ayant déplié sa manche pour se couvrir le nez et la bouche tandis qu'elle regardait minutieusement entre les allées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

Sam 14 Oct 2017 - 21:06

Fallait que je bouge de cet endroit. Le Domaine Yuki, qui rayonnait tant dans ce village, commençait sérieusement à me faire chier. En même temps, j'y passais tellement de temps ces jours-ci que je pourrais sans mal en dessiner un plan détaillé dans la minute qui suit. Enfin, supposons que j'avais besoin de retrouver mes racines un peu ici. Mes parents se trouvaient également en ces lieux, sans doute occupés par de la paperasse ou bien une énième cérémonie familiale. J'avais fais en sorte de pouvoir échapper à toutes ces formalités barbantes en usant de mon grade de Chûnin, mes parents étaient si fiers que j'ai pu atteindre un tel grade qu'ils me laissaient une grande marge de liberté. Grand bien m'en fasse.

Aujourd'hui encore, je me baladais entre les rayons de la bibliothèque du noble domaine, à la recherche d'archives concernant le pacte du Lion Blanc. Il fallait aussi que je pense à m'entretenir avec Shishihoshi, le Lion Céleste. Je n'y avais pas songé jusqu'à maintenant, mais peut-être que lui était capable de m'apporter les réponses nécessaire afin de m'extirper de cette situation dramatiquement ridicule ? Qui sait. En attendant, mon visage restait éternellement ennuyé, et je poussais un profond soupir, voyant que mes recherches demeuraient infructueuses.

C'est alors que quelques murmures atteignirent mes oreilles. Visiblement, les commères du clan étaient de sortit. Curieux, je notais que la plupart des Yuki présents avaient leur regard rivé sur une petite fille. Bizarrement, il était plutôt rare de voir des enfants Yuki marcher seul dans le Pays. En général, ils restaient dans leur chambre, ou bien étudiait. Et visiblement, cette enfant devait avoir un rang atypique pour attiré ainsi les regards. Réfléchissant quelques secondes, je déduisis que mon temps serait sans doute mieux rentabilisé si j'établissais le contact. Bien, Noah, il était l'heure de montrer tes talents de pédagogue !

- Salut, t'es malade ?

Bon, on avait vu mieux niveau contact, mais c'était un bon début. La petite était en train de tousser pour X ou Y raison, et personne ne semblait vouloir lui venir en aide. Cette tâche devait donc naturellement m'incomber. J'avais parfois l'impression qu'on me forçait à prendre des responsabilités. Destin, je te hais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Ven 1 Déc 2017 - 18:28
Surprise, Rakka se tourna vers l'inconnu et secoua négativement la tête en essayant de contenir la quinte secouant son anatomie. Très crédible, la demoiselle, mais elle finit par se calmer et essuya les perles salées que l'action avait provoquée. Tenant encore son livre contre sa poitrine, l'enfant posa son regard doré sur l'homme s'étant dérangé pour elle.

" Je vais bien, merci, entama-t-elle avant de tousser à nouveau.

Un léger soubresaut avait cette fois secouée la petite fille, mais elle ne s'en formalisait guère plus que de la quinte précédente. Sa mère lui avait appris à ne pas s'inquiéter trop vite et la petite avait l'habitude de sentir son corps protester quand il le fallait. Était-ce une fleur du domaine des glaces qui causait un tel désagrément ? La poussière ou l'encre du livre qu'elle tenait ? Le parfum d'un habitant des lieux ? Son nez la piquait et elle le remua pour chasser la sensation, grimaçant étrangement.

Lorsqu'elle se rendit compte de la chose, elle cacha son nez derrière sa main et un regard malgré tout taquin vint rencontrer les yeux rougeoyant du shinobi. Cà, elle n'était pas sûre que cela soit pour servir l'image glacée du clan Yuki.

- Je vous prie de bien vouloir excuser ce spectacle, je ne sais pas ce qui me gêne, monsieur, mais ça chatouille, précisa-t-elle en dissimulant au mieux le rire égayant sa voix d'enfant.

Se frottant le nez de l'index pour chasser la sensation, Rakka reprit son sérieux entaché et adressa à nouveau la parole à l'adulte.

- Savez-vous s'il y a des fleurs par ici ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

Rencontre FM air | Yuki Noah

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: