Partagez | 

Shinichi ► Hey ? Les mecs ? Z'êtes où ?


Sam 14 Oct 2017 - 22:42
Réunion la veille, suivi d'un entraînement nocturne pour finir au près de Tetsuko, comme bien souvent. Sauf que maintenant que le matin était là, que le soleil entamait déjà sa course dans le ciel. Je ne pouvais pas me prélasser, ni attendre simplement que le temps passe. Que nenni. Bien que dans un sens, je ne devrais pas me mêler de cela. Après tout, Sôsuke et Eiichiro sont les seuls responsable de cette tension, m'en mêler serait de la pure folie... Pourtant, je ne peux m'empêcher de redouter encore une confrontation entre un clan majeur et l'ombre de la brume.

M'étirant alors en m'extirpant des draps du jeune Tetsuko, je laisse mon regard s'attarder un instant sur les traits encore juvénile de celui-ci avant d'enfin quitter sa chambre pour regagner la mienne. M'habillant tranquillement de ma tenue habituelle, gardant Dokuyaku en main, ne l'attachant donc pas à ma taille pour l'instant, je me rends ensuite dans la cuisine. Farfouillant aussi silencieusement que possible dans les placards pour trouver de quoi me faire un petit déjeuner assez bien rempli. La nuit ayant été assez courte, j'ai besoin d'une certaine dose d'énergie pour être sûre de pouvoir tenir le coup.

M'installant ainsi à la table à manger après avoir attrapé plusieurs mets, je pèse le pour et le contre quand à mon envie d'aller voir le plus jeune des deux Yuki que je connais. Mon ancien élève, Akimitsu, pour qu'il fasse pression sur son frangin pour que celui-ci signe le foutu papier du Mizukage. Sauf que je n'ai pas aucunement envie de me retrouver en face d'Eiichiro, voir même simplement dans la même bâtisse que lui... Puis, je ne suis même pas sûre que ça soit une bonne idée tout simplement de faire ça. Soupirant tout en couvrant ma tranche de pain de confiture avant de croquer dedans. Je ne dois réellement pas me mêler de ça... Pourtant, j'ai cette crainte de voir encore un conflit totalement inutile mettre encore une fois à feu et à sang Kiri. Ok, la première fois, ça n'avait pas été à feu et à sang, il y avait eu très peu de dommages, mais cette fois-ci... Cela pouvait réellement être bien différent... Non, vraiment je sais pas...

Et pourtant, quelque minutes plus tard, après avoir fini de manger et ranger ma table, je prends la direction de la rue. Dokuyaku à ma ceinture bien évidemment. Il était hors de question que je me rendes chez les Yuki sans aucune défense. Après tout, c'était réellement un risque que je prenais... Je doute qu'ils soient concilliant avec moi sous prétexte que j'ai repris un peu pour eux. Bien que depuis que j'ai rendu leurs chef aveugle, je n'ai pas vraiment eu droit à une preuve d'hostilité de leurs part... Chose assez étrange, mais peut-êtrz que maintenant tout cela va changer...

Marchant ainsi en direction de ce quartier du village que j'ai rarement foulé, mais bien trop souvent ces derniers temps pour voir mon ancien élève... La capuche comme à chaque fois rabattue sur la tête, je m'avance silencieusement dans la rue, espérant ne pas tomber sur un autre Yuki qu'Akimitsu. Note que Noah ne serait en théorie pas hostile non plus...

Et finalement, me voilà devant la demeure du chef et de son petit frère. Prenant une grande respiration, je laisse mes doigts heurter le bois de la porte, manifestant ainsi ma présence aux membres, absents, de la maison.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Dim 15 Oct 2017 - 1:42
Une nouvelle fois, je frappe à la porte, n'ayant guère obtenu de réponse. Peut-être qu'ils n'ont pas entendu, qu'ils sont loin et qu'il faut le temps de traverser les pièces. Après tout, la bâtisse est assez grande non ? Silencieuse, devant la porte, j'attends, espérant voir l'un des deux frères se manifester. Enfin, surtout Akimitsu. Sauf que rapidement, les secondes d'attentes deviennent de longue minute et j'avoue perdre assez rapidement patience. Je n'aurais réellement pas dû venir et plus le temps passe, plus je me conforte dans cette idée. Bientôt, je ferais demi tour et je m'en irais, ne cherchant pas à arranger les conflits accentué par les choix trop strict et rapide d'un nouveau dirigeant.

Un sursaut, rapidement, je me retourne pour faire face à l'homme qui vient de m'adresser la parole. Fronçant les sourcils à ses mots, j'avoue ne pas trop comprendre. Ils ne sont pas là ? Pourquoi ? Ils n'ont plus le droit de faire des missions. Seraient-ils partit ensemble pour aller voir le Mizukage et signer le papier ? Oui, c'est une possibilité. j'espère que c'est ça. Pourtant, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que j'ai toujours ce mauvais pressentiment, cette boule au ventre qui me ronge, je m'entends questionner le blond qui me fait plus ou moins face. "Vous savez où ils sont ? Sont-ils allez voir le Mizukage ?" Questionnais-je alors le ninja en remontant l'allée pour m'approcher de lui, apercevant alors une petite panthère rose en peluche sur le sol que je ramasse. la gardant en main, je la pose sur le rebord de la barrière, ainsi, l'enfant qui la perdu pourra la retrouver un peu plus facilement, ou dans le pire des cas, elle fera le bonheur d'un autre. "D'ailleurs, êtes vous membre du clan Yuki?" Question que j'aurais du poser en premier lieu, bien que j'aurais aussi dû me présenter avant non ? Mais dans cette situation, un peu tendue, j'oublie toute mes manières et les politesses qui sont normalement de mises. Après tout, on ne peut pas être parfait, c'est pour cela que je tente de me rattraper un minimum. "Excusez moi, je ne me suis pas présenté. Je suis Shiori, l'ancienne senseï d'Akimitsu." Soufflais-je alors, taisant mon nom, trop associé à Eiichiro et l'épisode dans les geôles. Donc oui, à cet instant, ignorant clairement si l'homme peut m'être hostile ou non, je préfère garder une certaine distance avec lui en restant légèrement mystérieuse sur mon identité. Enfin, il ne doit pas y avoir vingt milles Shiori dans le village, mais bon, au moins, ça laisse quand même un peu plus de temps à la réflexion que si je lui avais livré sur un plateau mon identité totale.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Dim 15 Oct 2017 - 20:46
Il ne faut pas longtemps au jeune homme en face de moi pour casser mon idée et me faire comprendre que je me suis leurrer de faux-espoir. Eiichiro, aller voir le Mizukage pour chercher la paix ? C'est comme croire encore au père noël. On parle quand même de l'homme que j'ai rendu aveugle, un tortionnaire, qui n'hésite pas à comploter, manipuler et torturer. Alors pourquoi il agirait soudainement honnêtement. Je serre un peu les dents, hésitant à demander au blond de plus amples information, après tout, il a quand même dit savoir où ils sont partit... Mais suis-je réellement désireuse de la savoir ? Je n'ai pas envie d'être encore associé à l'aveugle... Non, vraiment pas.

Gagnant un peu du temps en m'approchant de lui et en me présentant assez rapidement en lui demandant son identité, j'arque un sourcil en entendant sa réaction à mon prénom. J'acquiesce doucement quand il le répète, comme s'il avait mal entendu, même si je doute réellement que ça soit ça. Après tout, je ne suis pas si étrangère que cela à ce clan, même si j'aimerais qu'ils m'oublient tous. Je soupire, haussant un peu les épaules, surtout en entendant son exclamation finale. Cela m'intrigue un peu. Qu'est-ce que l'on a pu lui dire à mon sujet ? Que s'imagine-t-il savoir sur moi ? Cela me rend un peu trop fébrile et je sens déjà mes muscles se tendre sous l'appréhension de tout cela. Que va-t-il se passer maintenant ? Va-t-il me provoquer ? Je redoute ses prochaines paroles. Mais étrangement, il ne fait rien de plus étrange. Que du contraire. Il se contente juste de me répondre pour se présenter à son tour, comme un membre du clan Yuki. Avec Sôsuke, il est le seul autre blond de ce clan que j'ai pu voir. En réalité, avant même l'arrivée du Nidaime, j'étais persuadé que tout les membres de ce clan était des noiraux. Akimitsu, Noah et Eiichiro le sont et d'autre aussi, la majorité il me semble. Mais au final, c'est juste la preuve qu'ils ne sont pas tous les mêmes, que cela soit physiquement que psychologiquement. Ce ne sont pas tous des mini Eiichiro, des copies malsaines de ce chef maudis.

Proche de lui maintenant, je cherche à me détendre un peu alors qu'il m'affirme une nouvelle fois que je ne trouverais pas mon ancien élève ici. Soupirant une nouvelle fois. "J'espérais parler à Akimitsu pour qu'il pousse son frère à signer ce fichu accord." Mauvais choix de mots, je dénigre déjà ce que j'ai moi-même signé, mais en même temps, sans celui-ci, tout ne serait pas partit en couille. Le Nidaime a voulu précipité les choses et au final, tout cela allait nous éclater à la gueule. "Vous avez sous-entendu savoir où ils sont partit. Vous pouvez me le dire ?" Finis-je quand même par le questionner. Redoutant d'être réellement confronté à cette possible réalité.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Dim 15 Oct 2017 - 23:19
Ce n'est pas que je n'avais pas comprit, mais plutôt que je n'acceptais pas cette idée... Pourtant, quand il me répète de façon bien plus clair tout cela, je suis obligée de faire face à cette satanée réalité. Bien que dans un sens, je sois en réalité soulagée. Un départ est bien moins violent qu'une mutinerie. Je soupire alors, marquant ce sentiment, peut-être un peu déplacé. "Je vois." Soufflais-je alors doucement, montrant quand même à l'homme l'ennui que cette nouvelle me fait. "J'avais peur qu'un nouveau conflit éclate... La désertion n'est pas quelque chose d'acceptable, mais est toujours préférable à un nouveau conflit interne entre un ou plusieurs clan et le pouvoir en place." Avouais-je ainsi mes pensées au blond, témoignant ainsi de mon questionnement sur tout cela, depuis la veille et partageant ainsi avec une nouvelle personne les craintes que j'avais eu depuis cette annonce. Je le laisse alors poursuivre ses paroles. "Est-ce que tu soutiens cette désertion ?" Le questionnais-je avant de rapidement formuler une autre question. "Pourquoi votre clan n'a pas donné l'alerte immédiatement d'ailleurs ?" C'était à une question tout à faire légitime. Si j'étais soulagée de voir partir le chef de clan, une nouvelle crainte venait de pondre en moi. Est-ce que par hasard, tout cela ne serait pas de la manipulation pure et dure ? Le reste du clan peu tout aussi bien se rebeller contre le Nidaime, pou justement avoir poussé plus d'un membre du clan à quitter ce village pour lequel ils ont tous versé du sang et des larmes. Mon soulagement à été trop rapide. Le pire est encore à prévoir... "Bien que je ne sois pas si sûre que cela soit mieux." Avouais-je pensive.

Et il continue de parler, me donnant davantage de détails sur le départ, bien que celui-ci n'en sache pas tant que cela. Si effectivement il me disait la vérité et ne le savait que depuis une heure... Puis, sa désinvolture... Enfin, j'en sais quand même un peu plus que pas mal de personnes externe au clan maintenant, même si cela n'était pas tant volontaire que cela... "Oui, en guise de bonne foi. Pour marquer un nouveau départ et le désir d'aller de l'avant." Même s'il pardonne les fautes commises... Bien que maintenant, le fauteur de troubles principal n'est plus concerné. Il a refuse de signer et a empirer son cas. Cela me ravie dans un sens, mais qu'il entraîne d'autre personne dans sa chute... C'est plus qu'ennuyant. "Sais-tu ce que les autres du clan pensent de tout cela ? Je suppose que tu es aussi au courant de votre sanction pour son refus de signer ce document ?"


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Jeu 19 Oct 2017 - 19:59
Face au blond, je reste interdite un instant face à sa réplique. Que sous-entend-il réellement en disant ces mots ? Je fronce les sourcils. Suis-je visée de par mon art à tout le temps faire opposition aux décisions des Mizukages quand elles ne sont pas légitimes à mes yeux ? Il faut bien quelqu'un doté d'un peu de raison, ou bien de folie, car c'est bien pour une folle que je dois passer non ? Pourtant, je ne dis pas un mot, me contentant simplement de rester silencieuse pour ne pas répliquer quelque chose qu'il ne faudrait en me sentant peut-être visé alors que ce n'est aucunement le cas. Que sait-il de moi au final ? Je n'en sais rien, même si mon nom est loin d'être synonyme de paix à cause de tout ce que j'ai traverser et de ma position au sein des sabreurs et surtout face à son futur ancien chef de clan.

Si j'avais le doute quand à ses propos, il me laisse clairement sous-entendre bien des choses sur ma relation avec l'un de ses cousins, Tetsuko. Passant ma main devant mon visage pour remettre une mèche en place. "Je ne vois pas ce que tu peux t'imaginer entre Tetsuko et moi. Nous sommes coéquipier et colocataire. Rien de plus." Mentis-je alors, refusant de pouvoir être connue pour ça, bien que j'ignore réellement ce que l'épéiste a pu dire à ses cousins et autre du clan Yuki. Je fixe alors l'adolescent, attendant de savoir comment je suis sensée réellement réagir. Redoutant en quelque sorte que Kasanagi ai laissé échappé un peu trop de chose sur notre relation... Bien que la marque à mon cou peut un peu trop témoigner de cela. Mais bon, je doute réellement que le blond ai remarqué la présence de celle-ci, puis il ignore également mes relations, ainsi, je peux très bien avoir une tout autre personne dans mes relations très proche. Après tout, dernièrement, je passe pas mal de temps avec un autre sabreur, même si bon, c'est pas réellement le grand amour entre lui et moi.

J'enchaîne alors les questions malgré moi, pour tenter de saisir un maximum cette conversation. Attendant donc les réactions de celui-ci, il se défend et se cache rapidement derrière son rang inférieur, bien qu'identique au mien. Vraiment, est-ce qu'il se sous-estime réellement ? Ou bien c'est juste un jeu pour lui ? Le dévisageant un peu, je soupire, un peu lassée par cela. "Cesse donc de te cacher derrière ton rang de Chûnin, parce que c'est également le grade que je porte. Alors, ce n'est pas une excuse pour ne pas chercher à se renseigner." Soufflais-je doucement pour tenter de lui faire comprendre qu'un rang ne signifie rien. Qu'il ne faut pas rester bloquer simplement sur ça et surtout, ne pas se dévaloriser comme il semble apte à le faire depuis le début. Est-il d'ailleurs toujours comme ça ?

Il continue ensuite de parler, donnant un avis assez tranché sur cette histoire. Pourquoi tout les Yuki sont comme ça. Je serre un peu les dents pour tenter de me retenir avant de finalement m'entendre quand même répondre assez vivement. "Tu penses que les Yuki n'ont rien à se reprocher ? Votre chef est mal placé justement là dedans." Pestais-je alors, pour tenter de remettre en quelque sorte les pendules à l'heure ou l'église au milieu du village au choix.

Et voilà qu'il me ressort encore sa rengaine sur le fait qu'il n'est qu'un chûnin. Je soupire et hausse les épaules avant de finalement répondre à son questionnement sur les répercussions sur le clan de cette décision puérile. "Le clan Yuki n'est plus convoqué au réunion, il est tenu reclus et tout les représentants de ce clan ne peuvent plus participer à la vie du village. En somme vous êtes maintenant vu comme des simples kirijins, plus comme des ninjas d'un clan fondateur." Lançais-je navré de devoir répéter cette décision que notre nouvel ombre a prise et que je ne soutiens aucunement, mes traits le montre assez bien. Je n'aime pas ça, cette situation... "Tu comprends pourquoi signer ce papier est important ?"


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Mar 24 Oct 2017 - 21:28
Agaçant, voilà ce qu’est ce jeune homme…Il m’énerve réellement à laisser entendre des sous-entendus comme ça sur ma vie privée. Posant alors mes mains sur mes hanches. Je plante mon regard dans le sien. « Il me semble que pour dire ce qu’il se passe dans ma vie, je suis la mieux placée, mais bon, si tu veux faire comme tout le monde et suivre les rumeurs, fais-toi plaisir, mais un vrai ninja ne doit en rien se laisser influencer par ça. » Lui soufflais-je alors, un peu dans la provocation pour lui faire comprendre que les on-dit ne peuvent rien apporter de bon. Mais soit s’il est désireux de jouer sur cela, qu’il le fasse, moi, à ce niveau-là, ça ne me concerne plus et surtout, j’ai tenté de démentir l’histoire et ce, même si les rumeurs sont fondées… Hélas. Bien que dans un sens, je ne suis aucunement désireuse d’arrêter ma relation avec son cousin, même s’il est trop jeune pour moi. Il est le seul qui a toujours été présent pour moi.

Poursuivant alors la conversation, j’attends maintenant ses réactions et celles-ci ne se font clairement pas désirer, même s’il m’agace encore une fois par la clôture de celle-ci. Il est sérieux à toujours se trouver des excuses débiles ? M’enfin, je ne vais plus rien dire à ce sujet, que je trouve réellement puéril, comme sa réaction. D’ailleurs en réalité, ce qui me chagrine aussi, ce sont les propos qu’il tien. J’espère que tout son clan ne pense pas comme lui, sinon, la situation risque d’être figée encore longtemps… « Ainsi, tu considères que le Nidaime Mizukage est un maître chanteur ? Ne vois-tu pas qu’en réalité il essaie de nous unir sous la même bannière ? Qu’il tente de rattraper les frasques de la Shodaime ? Il agit certes avec maladresse, mais son but reste quand même louable. » Soufflais-je pour défendre l’homme à qui je m’étais pourtant opposé la veille. « Le but de ce papier est de montrer notre allégeance à Kiri et notre désir d’aller de l’avant en oublier ce qu’il a pu se passer avant. » J’ignore d’ailleurs délibérément sa question concernant Eiichiro. Il saura bien assez tôt, je suppose ce que son chef de clan à fait. Du moins, je suppose et dans un sens, je l’espère. Révéler au monde que l’aveugle est un tortionnaire ou plutôt était, serait une bonne chose pour éviter les mouvements de foules en lien avec sa pseudo rébellion et désertion.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Lun 30 Oct 2017 - 16:09
Il se ravise assez rapidement, probablement parce qu’il vient de réaliser que je soutiens l’homme qui a mis au ban son clan ? C’est une possibilité, mais pourtant, je n’y mettrais pas ma main à couper. Haussant un peu les épaules, je laisse mon regarde détailler un peu le faciès de l’adolescent avant de reprendre la parole. « Disons que je veux y croire, même si je ne cautionne pas les méthodes de celui-ci. Tout le monde à la réunion en a été témoin hier soir. J’ai protesté contre sa décision de vous tenir éloigner de la vie active de Kiri. Comme je te l’ai dit. Il a un but louable, mais pas les bonnes méthodes. » Je soupire alors. « Il faut qu’on le soutienne en quelque sorte, même si ça risque d’être assez difficile dans cette situation… » Réfléchissais-je à voix haute. Parce que s’il a voulu détruire un mur, il a réussi, mais il a creusé un putain de trou et on va galéré à le combler je pense bien…

Et concrètement, plus l’adolescent parle, plus il me tape sur le système. Entre ses excuses à la con qu’il me sort à tout bout de champs et son attitude que je trouve assez grossière, voir tout simplement déplacé… Je me retiens de me montrer réellement désagréable avec lui. Faisant preuve d’un calme olympien en quelque sorte, même si je ne peux m’empêcher de soupirer et hausser un peu trop souvent les épaules.

Il revient alors à la charge pour me demander des explications sur son chef de clan, si bien entendu, on peut encore le nommer ainsi. Parce qu’il doit avoir perdu ce titre en ayant quitter Kiri et abandonné en grosse partie ce même clan. Baissant un peu le regard, je réfléchis à comment tourner les propos. Bien qu’au fond, je m’en fiche de ternir l’image de cet homme… Le soucis, c’est est-ce qu’il est possible qu’un membre de ce clan me prenne au sérieux ? Tetsuko, c’est parce qu’il la vu de ses yeux, mais m’aurait-il cru si jamais j’aurais dû lui dévoiler de moi-même ? Les marques sur mon corps sont là pour en témoigner, mais je me vois clairement mal prouver ça à cet autre Yuki en lui montrant, parce que de toute façon, il pourrait toujours prétendre que ça vient d’autre part… ouais, il est bien de ce genre. A trouver des excuses pour ne pas que son clan soit à blâmer. « Eiichiro est un vicieux, un manipulateur doublé d’un sadique sexuel. Il se fait victime pour passer pour gentil, mais il est bien loin de l’être. Plus d’une femme de Kiri peut en témoigner, sauf que la peur de lui, de sa récidive en a fait taire plus d’une. » Lançais-je au blond en plantant mon regard dans le sien, essayant de ne pas laisser transparaître dans mes iris que je fais partie des victimes de cet homme.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Mar 7 Nov 2017 - 17:10
J'hausse les épaules en entendant sa réponse. Une confirmation de sa part comme je m'y attendais. Même s'il n'a que quatorze ans comme il se tue à me le répéter, il est assez grand pour savoir et connaître l'opinion de son clan. Je doute qu'il ne le suive pas même à cet instant pour tout dire. Ainsi, en conversant avec lui, je peux me faire une petite vision de l'avis du clan sur tout ça, même s'il feint de ne pas savoir grand chose. On dirait que dans un sens, il s'amuse à jouer comme ça, le jeune gamin qui ne sait rien et ne peut rien. C'est peut-être un masque qu'il porte pour je ne sais quelle raison. M'enfin, je ne vais pas commencer à le questionner sur lui, sur sa façon d'être. J'en ai rien à faire de le comprendre à cet instant, même si ça pourrait être quelque chose d'intéressant. Disons qu'on a surtout d'autre chat à fouetter, de choses plus importante comme sujet...

Comme celui qui découle maintenant de tout cela. Nuire à la réputation d'Eiichiro est une chose que je suis capable de faire et que je peux faire sans soucis, sans avoir de remord d'avoir mentit. Non, le seul truc que je pourrais regretter, c'est de m'être ouverte et d'avoir dit la vérité. M'enfin soit. Je peux très bien faire comme je le fais là et ne pas aller dans les détails. Chose qui marche plus ou moins bien en entendant la réponse du blond. Ainsi, il me croit, même sans preuves ? J'ai eu peur, pendant un instant qu'il me demande par exemple de citer des noms ou je ne sais trop quoi... parce que là, j'aurais été mal, vraiment. Parce qu'hormis sa liaison avec Ueno et son histoire avec moi je ne connais aucune autre femme ayant gravité autour de mon ancien tortionnaire, du moins, pas en tant qu'ennemie ou je ne sais trop quoi.

Ensuite, il énonce un fait plus ou moins important une réalité. "Que ça soit dans votre clan ou non. Eiichiro n'est pas vu tant en mal que cela. Autant moi, je passe possiblement pour la folle de service, autant lui, il semble clean. Pourtant, c'est sa faute si je..." Je me tais alors, réalisant que j'allais avouer à l'adolescent en face de moi que j'étais une de ses victimes. "Il cache bien son jeu et peut de monde sait je crois. Il profite des geôles pour faire ça. Peut-être qu'en tant que Yuki, tu as du entendre des prisonnier parler de sévices subit, de torture gratuite fait dans sous votre garde non ?" J'essaie de lancer sur autre chose, d'attirer son attention sur un autre sujet sans pour autant me retrouver hors sujet, sinon cela serait trop flagrant même si ma phrase précédente en a laissé entendre un peu trop...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Dim 19 Nov 2017 - 20:37
"..."

Je reste silencieuse face à la provocation du blond, parce que là, il me cherche réellement en ne niant nullement mes dires. En même temps, je m'attendais à quoi moi ? Il faut dire que je le reconnais moi-même que je ne suis pas des plus... fréquentable depuis que l'autre là, m'est passé dessus pour me torturer de la sorte. Sauf que je n'ai nullement envie de me justifier et de laisser entendre au jeune adolescent ce que son chef ou plutôt futur ex chef de clan m'a fait subir pendant son séjour dans le bâtiment associé à leurs noms.

Je laisse alors l'enfant parler et rigole un peu à ses mimiques et autres gestes malgré qu'il tente de défendre un peu la vision du lieu associé à son clan. Il parle même de mener l'enquête... Ai-je demandé cela ? Aucunement et je doute que ça soit réellement judicieux de laisser un jeune homme faire de telle recherche, parce qu'il risque probablement de découvrir des horreurs concernant l'aveugle...

"Non, il est préférable que tu te tiennes éloignée de ça."

Altruiste ? Oui, je le suis assez, même si je sais aussi qu'à cause du monde ninja, un adolescent n'en est plus réellement un. Son innocence ayant été bafouée et probablement détruite. Il suffit de voir le cas Tetsuko, même si je me doute bien qu'il est peut-être une exception. Mais les deux jeunes viennent du même clan, peut-être ont-ils des pratiques étranges conduisant à cela ? Non, vu la maturité quasi inexistante de celui qui me fait face, ce n'est pas réellement une possibilité...

"Ensuite, ne prend pas en insulte le fait que j'associe la prison à votre nom, c'est un peu comme le fait que le dojo nous sois associé à nous les Sabreurs et l'hôpital aux kaguya. On sait pourtant tous que tout le monde fréquente et peut aider dans ses différents lieux." L'informais-je alors, plus pour ne pas partir sur un qui proquo stupide, même si ce n'est en soi, pas réellement possible sur un tel sujet. Il ne risque pas de me faire un caca nerveux parce que j'ai dit la prison des Yuki. Du moins, je l'espère.

"Puis pour le cas Eiichiro, je pense que parler de son cas ne serre plus à rien, surtout s'il a effectivement déserté. C'est le plus gros crime de tout et cela le conduira à la mort. On ne peut laisser des déserteurs gambader librement." Du moins, dans ma tête c'était comme cela que l'on punissait les déserteurs, peut-être que le nidaime serait plus clément, mais j'en doute, vu la tension entre les deux hommes... Non, c'est impossible que cela arrive.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Lun 20 Nov 2017 - 14:15
Mais. Mais... Mais ! Non ! Je le regarde incrédule alors qu'il s'éloigne déjà après m'avoir fait encore un autre monologue aussi stupide qu'inutile et j'en suis restée sans voix, parce que monsieur décide encore d'en faire qu'à sa tête. Il est un véritable gamin et ne manque pas de me le remettre un peu trop facilement en pleine face. Mais au moins, lui, il agit comme un homme de son âge, pas comme Tetsuko qui agit déjà comme un adulte... Bien que là, Shinichi, il fait peut-être un peu trop gamin ? N'existe-t-il donc pas un juste milieu entre Tetsuko et Shinichi ? Ils sont deux opposées au niveau de la maturité...

Soupirant un peu, je suis contraints de me résigner à laisser le blond partir et suivre ses caprices, à mon plus grand dam. Je pourrais le suivre, l'accompagner pour tenter de le préserver un peu. Parce que l'innocence est belle tant qu'elle existe, avec ce qu'il pourrait entendre... Non, vraiment... Sauf que je suis incapable de le faire. Je déteste cet endroit, trop de souvenir négatif y sont associé chez moi, trop de douleur et si je peux éviter d'y remettre les pieds, je le ferais ! Alors je ne vais pas me jeter dans la gueule du loup et l'enfant réalisera donc ses caprices tout seul, sans aucun chaperon. Au risque qu'il trouve des informations me concernant et qu'il sache dans un futur plus ou moins proche que j'ai été l'une des victimes de son ancien chef de clan. Chose que j'aimerais pourtant garder assez secrète. La voir répandue clairement à tous n'est pas la chose la plus appréciable qui pourrait être. Tant que cela reste des rumeurs, des on dit, ça reste plus que gérable à mes yeux. Il ne me reste donc plus qu'a croiser les doigts pour que le jeune chunin qui n'a que quatorze ans et n'est qu'un enfant trouve des informations sur d'autre victime et pas sur mon cas. Mais étrangement, j'en doute... Je sens venir le "t'es une de ses victimes" lors de notre prochaine rencontre. Devrais-je donc l'éviter ? Non. Si c'est le cas, j'assumerais et j'avouerais. Enfin, je crois.

Mais pour l'heure, j'en ai fini ici, alors je prends la direction de la tour du Mizukage pour aller le mettre face à cette nouvelle concernant la désertion de Yuki Eiichiro et de plusieurs des siens afin de pouvoir lui balancer un joli "Je vous avais prévenu." bien mérité dans sa face. Parce qu'il m'a prit pour une folle, sauf qu'au final, je ne l'étais pas !


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u393

Shinichi ► Hey ? Les mecs ? Z'êtes où ?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: