Derniers sujets
Partagez | 

A la recherche de l'étincelle qui rallumera la flamme... [LIBRE]


Mar 17 Oct 2017 - 16:28
Tel un ermite ! Au fond de sa grotte, sans lumière, dans un noir profond… Kamejirô était en tailleur, adossé contre une des parois rocheuses et admirait la lumière que la sortie lui conférait. Il était tôt ce matin, et il savait qu’il devait sortir pour accomplir les tâches du quotidien qui lui incombent… Pourquoi avait-il fait la promesse à son défunt ami de devenir un shinobi digne de ce nom ? Une des plus grosses erreurs de sa vie puisqu’à la base, le Borukan ne souhaitait qu’une chose : vivre seul, dans un endroit désert. Les choses ne se passent pas toujours comme on le prévoit ! Kamejirô en avait fait les frais.

Une goutte d’eau lui tomba sur le visage et ruissela le long de sa joue. C’est cela qui le ramena à la réalité. Il soupira et se leva pour sortir de cette sombre demeure. Les pas lourds, la poussière s’éleva à chaque impact… L’air nonchalant, la démarche feignante… Il ne voulait plus de cette vie-là. C’était malheureusement une étape obligatoire pour parvenir à ses fins : celle de mener le clan Borukan au sommet ! Et ce, qu’importent les moyens pour y parvenir.

Au fond, il le savait… Il n’était pas encore assez fort… Trop fainéant pour se bouger le cul, il préférait se prélasser durant des heures sous un ciel gris, plutôt que de dépasser ses limites dans un entraînement ardu. Fumei – son défunt ami – lui reprochait souvent de ne pas se donner les moyens pour obtenir davantage de puissance. « Tu as du potentiel, mais il sommeille en toi. Et tant que tu ne te sortiras pas les doigts du fion, tu resteras qu’une pauv’ tâche… »… Un ami dirait-il ça ? Non. Pourtant, Fumei oui. Il n’avait pas la langue dans sa poche, et c’est bien grâce à cela que Kamejirô pouvait se tenir droit, et être fier du chemin qu’il avait parcouru jusqu’alors !

Une fois dehors, il fronçait les sourcils : même la grisaille l’éblouissait ! Un chemin de terre le menait au village où il pourrait enfin s’acquitter de son devoir du jour ! Mais il était lent, très lent… Il ne voulait pas servir Iwa malgré le fait qu’il se soit engagé envers eux… Il avait du mal à savoir où le village voulait aller, quel était le plan et l’avenir de la Roche… Son avenir en son sein était plus que compromis… Mais l’eau coule sous les ponts : aussi, soyons patient. Kamejirô aura peut-être l’étincelle qui rallumera la flamme qu’il avait jadis.

Alors qu’il n’était plus qu’à quelques mètres du village, il s’arrêta et observait l’horizon. Au premier plan : Iwa. Au second : une étendue rocheuse. Il soupira. Puis il décida de s’asseoir et de s’adosser contre un petit rocher. Presque en tailleur, il mit sa tête dans la paume de sa main, et passa sa main dans ses cheveux blancs. L’envie n’y était pas ! Qui, dans ce monde, pourrait lui donner la motivation de se dépasser ? Il en avait besoin. Il fallait qu’il ait un rival. Une personne, un modèle sur qui se calquait et s’entraîner jusqu’à le surpasser ! Le souci étant qu’il considérait l’ensemble des habitants de la terre comme des êtres insignifiants… Alors qui ? S’il te plaît, qui que tu sois, où que tu sois, montres toi. Sois le modèle de Kamejirô, son rival… Celui envers qui le Borukan vouera une haine sans pareil, à tel point qu’il ira te chercher jusqu’au bout du monde pour te battre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1482-kamejiro#9046

Mer 18 Oct 2017 - 21:23
À la recherche de l'étincelle qui rallumera la flamme ft. Borukan Kamejirô


Malgré la grisaille, la chaleur de l'astre solaire parvenait à traverser l'épaisse couche de nuages qui couvrait le ciel des montagnes. De l'ouest, suivant les sentiers sinueux qui serpentaient jusqu'aux pieds des montagnes, une silhouette massive s'approchait du village. Haletant et le front couvert de sueur, le colosse roux rentrait à Iwa après une énième mission. Si en tant que chef de la police et conseiller militaire du village, il n'avait plus vraiment l'obligation de s'occuper de missions aussi régulièrement que la plèbe iwajin, Akimoto aimait tout de même en entreprendre une en compagnie de l'une de ses recrues du Yamagenzô de temps à autre, histoire de se dégourdir les jambes et de ne pas ses rouiller. C'était là le danger de devenir un homme aussi important dans l'organisation militaire du village, d'oublier l'action au profil de la paperasse et ainsi perdre du poil de la bête. Cela lui permettait également de tester les aptitudes de ses effectifs nouveaux.

Partie depuis trois jours, le Borukan et Hammon Kyûsei devaient s'occuper de débarrasser un petit hameau voisin d'un groupe de bandits persistants. Malheureusement, la mission ne s'était pas déroulé comme prévu...Enfin...Les bandits n'avaient pas été un problème, le duo s'était débarrassé d'eux avec une facilité déconcertante. Décidant de célébrer leur victoire, sous l'insistance du jeune Hammon, les deux hommes avaient but jusqu'à en perdre la tête, littéralement dans le cas d'Akimoto. Encore dans les vapes, une vive douleur traversant son crâne, il s'était réveillé le lendemain matin sans souvenir aucun de la soirée de la veille. Mais surtout, il n'y avait plus aucune trace du jeune homme troublé à ses côtés. Le roux était resté dans la région une journée de plus pour le chercher, mais sans succès aucun, Kyûsei s'était tout simplement volatilisé. Avait-il osé commettre l'irréparable; la désertion? À cet instant, Akimoto n'avait pu le dire...Peut-être était-il simplement rentré au village en le laissant en plan pour se foutre de sa gueule? Les chances étaient minces, mais le Borukan espérait. Contre l'avis de ses proches conseillers au sein du Yamagenzô, il avait décidé d'enrôler le jeune homme. Comme il l'avait fait avec Seitamaro auparavant, il espérait pouvoir le ramener vers le droit chemin en le prenant sous sa tutelle...Dans tous les cas, il était trop tôt pour savoir ce qu'il en était réellement. Le Borukan était donc rentré au village.

À l'approche des portes d'Iwa, Akimoto ne pouvait que rêver à son prochain repas et à sa prochaine gorgée de saké. Il savait déjà - qu'avant même de rentrer chez lui ou de rendre son rapport - qu'il irait directement à l'échoppe de son vieil ami dans le coeur commercial pour déguster quelques brochettes épicées. Il en salivait déjà.

Non loin des portes, alors qu'il progressait sur la dernière pente montante des Crocs rocheux, le Borukan croisa un jeune homme adossé contre un rocher. Si en temps normal il n'y aurait pas vraiment porté attention - surtout compte tenu de sa faim grandissante - quelque chose attira son attention chez le jeune homme. Ce n'était portant pas sa chevelure blanche, ni même son air mélancolique et désemparé...mais plutôt son aura. À la fois familière, mais pourtant étrangère...

Dans sa marche Akimoto s'arrêta subitement. "Jeune homme, vous allez bien?" dit-il d'un ton inquisiteur. L'homme portait la marque d'Iwa, mais un air sauvage se dégageait de lui, comme s'il venait de sortir tout droit de la cambrousse. Était-il vraiment un shinobi d'Iwa?

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »


Dernière édition par Borukan Akimoto le Jeu 26 Oct 2017 - 4:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Jeu 19 Oct 2017 - 10:22
Une voix grave, une ombre imposante. Qui pouvait bien être la personne que Kamejirô commençait à observer de haut en bas non sans un certain mépris ? Suant, l’odeur de transpiration vint titiller les narines du Borukan. Une odeur qu’il n’appréciait pas réellement – comme la plupart des gens je pense. L’air gentil de son interlocuteur avait tendance à irriter le Genin d’Iwa. Kamejirô n’était pas du genre fleur bleu. L’homme aux cheveux blancs se leva tant bien que mal pour faire face au rouquin.

Une chose était sûre, et Kamejirô le ressentait clairement : le fossé qui séparait les deux protagonistes était incommensurable et ce, au repos ! Qu’est-ce que cela pouvait bien donner si l’imposant bonhomme s’énervait ? Néanmoins, le Genin n’était pas du genre à se laisser influencer par un écart de puissance… En effet, l’écart de puissance peut être compensé par la différence d’intelligence… Là aussi, ce n’était pas le point fort du Borukan… Oui, il serait dans la merde s’il avait une parole plus haute que l’autre…


« Tu sens… » Et voilà… C’est chose faite !

Comment dire ? Kamejirô était brute dans sa façon de parler et n’avait aucun filtre. Ce qu’il pense, il le dit… Peut-être à cause du fait qu’il a toujours vécu seul ? Passant sa main dans ses cheveux blancs, il décida tout de même de répondre à l’interrogation à laquelle il fit l’objet.

« Tout va bien. » Il fronça les sourcils analysant son confrère tandis qu’il décida de poursuivre. « Qu’as-tu fait pour être suant à ce point ? »

Vous prenez une pelle, vous creusez un trou et vous ne vous arrêtez pas jusqu’à atteindre le noyau terrestre. C’est ce qu’était en train de faire Kamejirô en continuant de déblatérer tout ce qu’il pense… Cette journée, il allait la finir en prison, ou sous terre… Et même si inconsciemment, il le savait… Il ne pouvait briser cette barrière qu’il avait en lui, et réfléchir à deux fois avant d’ouvrir sa bouche !

Il s’arrêta rapidement et se concentrait tant bien que mal… Sa main tremblante vint se tendre vers son interlocuteur. Il continuait de donner le meilleur de lui-même… Sa voix hésitante vint clore son effort…

« Je… m’appelle… Kamejirô. » Dit-il, la main tendue vers celui qui était venu le déranger, poliment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1482-kamejiro#9046

Jeu 26 Oct 2017 - 6:48
À la recherche de l'étincelle qui rallumera la flamme ft. Borukan Kamejirô


« Quoi ?! Tu sais un peu à qui tu as à faire ? » débuta le Borukan sur un ton puissant - une pointe de rage dans la voix et serrant les poings prêt à en découdre avant de s'interrompre subitement. Tellement préoccupé par ce qui s'était déroulé lors de sa mission - la disparition du jeune Kyûsei - Akimoto n'avait même pas porté attention à son accoutrement. Après avoir marché dans les montagnes, sous le soleil plombant, il était couvert de sueur comme jamais. Ce n'était pas que son front qui en était enduit, mais ses aisselles et son dos également. Rapidement, son jeune interlocuteur sauvage ne tarda pas à lui faire remarquer qu'il dégageait une odeur et c'est à ce moment là que les premières effluves parvinrent à ses narines pourtant sensibles. Ce n'était pas que la marche, le rouquin se rappela soudainement qu'il ne s'était pas douché depuis son départ du village.

Akimoto fronça les sourcils, faisant mine de ne pas porter attention à son odeur. « Hum...Oui, le soleil plombe et ma route a été longue. Un Borukan qui ne supporte pas la chaleur, c'est plutôt anodin me diras-tu. » Tout pour détourner l'attention du jeune homme. Si Akimoto n'était pas trop du genre à fraterniser avec les étrangers aussi facilement - surtout ceux ayant l'air de sortir tout droit des entrailles de la terre - il espérait néanmoins faire oublier son odeur désagréable.

Le jeune homme tendit une main tremblante dans sa direction tout en se présentant. « Et moi Borukan Akimoto. » répondit-il aussitôt en empoignant fermement le bras du jeune Kamejirô. Ce nom lui était vaguement familier, mais comme un lointain souvenir, Akimoto ne parvenait pas à ce remémorer de sa provenance exact.

« Dit moi...tu portes la marque des effectifs du village, mais je ne me souviens pas t'avoir déjà croisé. Nouveau au village? » Ce n'aurait pas étonné le Borukan. Depuis que Rokkusu était devenu Iwa, l'endroit était devenu un véritable pôle d'attraction. Les jeunes gens - comme les moins jeunes - de tout le pays transitaient, circulaient et venaient s'établir ici à la recherche d'excitations ou de simplement quelque chose d'un peu nouveau.

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

A la recherche de l'étincelle qui rallumera la flamme... [LIBRE]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: