Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Kurotani Agon, Coeur Noir, Belle âme.[Fini]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 4:14 par Kurotani Agon

» ODAI VENTRELL (Terminé)
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 4:10 par Meikyû Raizen

» Triste convocation [Sad]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 4:07 par Sad

» Au bord des réflexions [Kuro]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 3:52 par Kaichō Kuro

» La fin [Libre]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 3:52 par Uzumaki Sazuka

» Tori Shuiro • « Petit Oiseau Vermillon » [UC]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 3:43 par Meikyû Raizen

» KIRA MEI - EN COURS.
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 3:42 par Meikyû Raizen

» Même but, idéaux différents [PV : Luna]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 3:11 par Sekken M. Ryoko

» En quête de pouvoir... [Uzumaki Ko]
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 2:20 par Uzumaki Ko

» Partons - Kumo
Sôsuke ► Je vous avais prévenu EmptyAujourd'hui à 1:44 par Hokazuka Minoru

Partagez

Sôsuke ► Je vous avais prévenu

Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Sôsuke ► Je vous avais prévenu Empty
Mer 18 Oct 2017 - 16:25
L'information allait bientôt réellement circuler dans tout Kiri. La désertion du chef du clan Yuki et de plusieurs de ses partisans. Depuis ce matin, j'étais au courant de cette information, merci à ma rencontre avec Yuki Shinichi, un étrange Yuki. Bien différent de ses compères et choses qui n'est pas pour me déplaire. La preuve que les membres de ce clan ne sont pas tous fourbes et sans honneur. M'enfin, il m'avait aussi dit que possiblement les autres devaient déjà être au courant. Avaient-ils ainsi, si facilement balancer à notre Mizukage la trahison de leur chef ? Enfin, si c'était réellement une désertion. Pour le moment, même si tout tend à faire croire cela, je ne peux pas me permettre de faire de conclusions hâtives non plus. Bien qu'en parler avec le principal concerné, le responsable de ce possible mouvement ne serait pas plus mal.

Ayant ainsi quitter le quartier des Yuki, je me dirige vers le palais de la Brume, lieu de rendez-vous pour pouvoir communiquer et trouver bien plus facilement notre ombre. Arpentant les couloirs, je mentionne mon arrivée à la secrétaire de notre chef. Une rencontre assez importante mentionnais-je pour ne pas me laisser entendre un patienter, il est occupé pour le moment. Ainsi, rapidement, je me manifeste devant la porte de son bureau et frappe rapidement trois petits coups avant d'entrée dans la pièce. Espérant réellement avoir eu son aval pour pénétrer ainsi dans son antre. Mais sinon, dans le pire des cas, je m'en fou. A mes yeux, je ne viens pas pour rien.

"Désolée de vous déranger Mizukage-sama." Murmurais-je en m'approchant et baissant la tête en signe de salutation, mais surtout de politesses. Si la veille, je lui avais tenu tête pendant la réunion, il était peut-être réellement préférable à cet instant de montrer un peu patte blanche, même si cela ne risque pas vraiment de durer. Me connaissant un peu trop bien, je sais que je suis trop honnête pour faire semblant et jouer la comédie trop longtemps sans raison réelle... Je l'avais fait pendant un temps, dans un but de vengeance, mais ici, hormis chercher à être bien vu, il n'y avait rien qui peut me motiver à ne pas être simplement moi-même.

Relevant dés lors la tête pour le regarder, cherchant à croiser son regard avant de prendre la parole. "J'ignore si vous êtes déjà au courant. Mais il semblerait que Yuki Eiichiro et d'autres aient quitter le village sans aucune autorisation." Lui annonçais-je alors avant de rajouter, un petit "Je vous avais prévenu." dans un murmure qu'il peut tout à faire entendre, un petit commentaire mal placé et surement inapproprié, mais dont j'avais besoin pour lui faire comprendre que je n'étais pas folle hier quand je lui ai tenu tête et tenter une mise en garde. Certes, il est vrai qu'en aucun moment je n'avais pensé à une possible désertion, bien plus à une rébellion, mais au final, le résultat est le même. Il y a des pertes dans nos rangs, un sentiment de trahisons et un malaise qui durera surement encore un moment. Puis, c'est surtout une mauvaise pub pour le début de sa prise de fonction.


_________________
Sôsuke ► Je vous avais prévenu UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Kaguya Kôsuke
Kaguya KôsukeEn ligne

Sôsuke ► Je vous avais prévenu Empty
Lun 30 Oct 2017 - 20:07
Il y avait une personne que Yuki Sôsuke ne désirait pas voir depuis qu’il avait appris pour la désertion d’Hoshino Watari et d’Hoshino Eirin, et c’était pourtant elle qui se présentait devant lui à l’aube. Watanabe Shiori, celle qui avait maladroitement représenté les Sabreurs lors de la première Réunion générale et qui avait défendu à en perdre la raison Yuki Eiichiro. Etait-elle là pour se vanter ? Pensait-elle avoir raison ? Venait-elle simplement annoncer ce que le Kage savait déjà ? C’était un peu de tout ça, finalement. Et la situation changea.

« Je sais pour cette désertion, mais seulement du côté des Hoshino. Tu m’apprends que quelques Yuki, dont leur chef, ont participé à ce départ ? Cela ne m’étonne guère. »

En effet, Watari et Eirin avaient beau faire partie des samouraïs de Tetsu no Kuni, cela ne les empêchaient pourtant pas de rester des Kirijins sans talents exceptionnels. Avaient-ils développé de nouvelles aptitudes en si peu de temps, ou s’étaient-ils fournis d’accompagnateurs voire alliés dans leur quête d’un autre monde ? La seconde option était bien plus envisageable.

Mais quelle surprise d’apprendre que ses alliés étaient quelques Yuki rebelles, menés sans aucun doute par leur chef Eiichiro ? Malgré son visage pourtant très expressif, Yuki Sôsuke se retint de ne pas sourire. Il savait qu’aussitôt cette désertion devenue officielle, il avait gagné.

« Shiori, j’aimerais savoir… de quoi m’as-tu prévenu au juste ? »

Le tutoiement effectif, plus le fait que le Kage se levait. Tout ceci laissait à penser qu’une nouvelle atmosphère s’était emparé de la pièce. Tandis que le plan tracé suivait parfaitement son cours, et qu’il avait fait en sorte que les possibles traîtres et rebelles quittent d’eux-mêmes le village, il voyait en Shiori une mécontente qui ne savait pas ce qu’elle voulait. Et il était l’heure de le lui faire comprendre.

« Que les quelques-uns qui n’ont pas souhaité signer un papier visant la stabilité, l’entraide et la paix intérieure dans notre village risquent de le quitter ? Qu’aurais-tu préféré, qu’ils persistent et fassent valoir leur mécontentement à ton clan ou aux autres Kirijins ? Peut-être aurais-tu souhaité qu’ils tournent leurs lames contre tous ceux qui aspirent à une ère meilleure que celle du Shodaime ? »

Il contourna son bureau, et au fur et à mesure qu’il parlait, le volume et la férocité de l’Amiral se dévoilaient davantage. Si Watanabe Shiori pensait avoir gagné une quelconque bataille d’idéaux ou d’égo, elle se rendrait bien vite compte de son erreur.

« Tu ne m’as prévenu de rien. Je n’ai fait que dévoiler les rebelles au reste du village, et en les isolant plutôt qu’en les arrêtant ou en les confrontant comme mon prédécesseur avait fait, ils sont partis d’eux-mêmes, sans qu’aucune goutte de sang n’ait été versée. »

N’ayant pas réellement de temps à consacrer à cette entrevue, surtout avec l’enquête interne qui avait lieu dans le plus grand secret, le regard azuré du Kage se fit plus perçant.

« Si ta vision de la politique à mener en Kiri est de pardonner à quelques rares personnes qui n’ont pas hésité à saigner leurs concitoyens, et tu sais de quoi je parle, qui refusent de coopérer et de veiller à la stabilité d’un village qu’ils quittent aujourd’hui ; alors laisse-moi te dire une bonne chose, Watanabe Shiori… »

Le Kage n’était plus qu’à trois mètres de la jeune femme.

« Tu as beaucoup de choses à apprendre. La première étant de rester à ta place. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Sôsuke ► Je vous avais prévenu Empty
Mar 31 Oct 2017 - 10:06
Debout, devant le bureau du Yuki blond, je reste silencieuse, attendant sa réaction à mes paroles et elle ne tarde guère. Suivant ainsi ses mouvements du regard, je le laisse parler à sa guise, s'approcher également de moi. Relevant légèrement la tête quand il se tient bien plus près de moi et surtout avec quelque chose de plus menaçant. S'il espère me faire peur, ce n'est pas le cas. Il a chasser l'une des rares personnes dont j'avais peur et lui... Comment dire qu'il ne m'impressionne pas réellement. Peut-être parce que je me dis qu'il n'est pas comme Eiichiro, qu'ils sont des opposés l'un et l'autre. Mais en aucun cas, je ne le vois nullement capable de torturer de son plain gré et pour son bon plaisir quelqu'un. Alors non, je ne courberais pas l'échine devant lui comme il espère que je le fasse. Le respecter, je pourrais le faire, mais ployer devant lui, aucunement.

Ainsi toujours droite devant lui, le visage un peu relever pour planter mes iris dans les siennes, je prends la parole une fois qu'il a fini de parler. De tenter de me remettre à ma place. Je le fais chier, je m'en doute bien et je dois reconnaître que ses mots ont fait mouches en certains points, néanmoins, je ne vais pas me laisser démonter par si peu. "Vous prétendez être le Mizukage de l'écoute, n'est-ce pas là, justement tout l'opposé que vous me démontrer chez Mizukage-sama ? Vous n'acceptez visiblement pas que l'on ne pense pas comme vous, et c'est, je trouve, plus qu'ennuyeux. Surtout après votre discours officiel sur le toit de l'hôpital." Non, je ne vais pas me laisser remettre à ma place sans lui remettre, comme on dit, l'Eglise au milieu du village. "Ainsi, oui, je vous avez prévenu que votre action engendrerait des réactions et je suis persuadée que cela n'est pas fini. J'ai eu le loisir de m'entretenir avec un Yuki resté et visiblement de part son attitude, ils soutiennent le choix d'Eiichiro de ne pas signer." Prenant alors une respire. "Alors oui, vous avez peut-être manœuvrer pour dévoiler des traîtres, des faibles ou que sais-je d'autre, mais vous avez également commencer à semer une nouvelle discorde. C'est de ça, que je vous parlais hier." Lui lançais-je pour lui expliquer alors. "Vous devez bien vous douter que le départ d'Eiichiro est quelque chose qui me ravit, parce que vous nous offrez la possibilité de le voir mort sans tuer un Kirijin, mais je doute que vous puissiez tout contrôler. Car tant que vous n'aurez pas détruit l'image d'Eiichiro, celui-ci sera perçu comme la victime de votre règne comme j'ai pu l'être avec Dame Benten. Je vous conseille donc d'agir rapidement Mizukage-sama, si vous n'êtes pas désireux de plus de pertes chez les Yuki." M'écartant alors de lui, posant ma main sur la garde de mon épée, je m'incline un peu devant lui. "De toute façon, vous savez que vous pouvez compter sur nos lames, à nous les sabreurs." Lui lançais-je alors pour conclure assez rapidement l'entretien. Pour lui montrer quand même, que je sais où est ma place. Peut-être qu'il comprendra ainsi que je ne suis pas la seule en tord, parce que si je suis sortit de ma position, c'est peut-être uniquement parce que j'estime que ses agissements ne sont pas les bons également.


_________________
Sôsuke ► Je vous avais prévenu UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Sôsuke ► Je vous avais prévenu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: