Partagez | 

Le volcan et l'épée - pv Nagamasa Chôgen


Mer 18 Oct 2017 - 22:11
Le volcan et l'épée ft. Nagamasa Chôgen


Au lendemain du premier conseil d'Iwa - Quelque part dans les crocs rocheux

La lune était pleine ce soir et le ciel d'Iwa était complètement dégagé. Malgré la saison chaude, la nuit était fraiche dans les montagnes. Peut-être était-ce un signe divin des troubles qui guettaient le village de la roche.

La première réunion du conseil d'Iwa avait révélé la fragilité de l'équilibre du monde shinobi ; aussitôt une menace enterrée qu'une autre surgie des tréfonds. D'ici quelques jours, Akimoto et Yoshitsune partiraient en quête de réponses et d'alliés. Mais pour pouvoir partir l'esprit en paix, le Borukan se devait de tester la détermination de l'Ombre. Plutôt dans la journée, il avait envoyé son assistant Akinobu porter un message au Shodaime, une courte missive évasive qui l'invitait à le rejoindre à nuit venue sur le plus haut des Crocs qui formait l'enceinte d'Iwagakure.

En attendant la venue du jeune samouraï, Akimoto s'était installé sur un rocher, fixant le ciel étoilé de son regard enflammé. Si les terrains d'entraînement ne manquaient pas dans les hauts-plateaux, le Borukan avait préféré cet endroit isolé à la proximité du village. Ce test, il voulait qu'ils puissent s'y prêter sans aucune retenue, sans aucune contrainte. À l'intérieur du village, le rouquin ne savait que trop bien que les deux shinobis d'expérience retiendraient leur coup par peur d'endommager le village. Mais ici sur les sommets...Rien ne les retiendrait.

Après quelques longues minutes, un petit bruit attira l'attention du colosse, quelques petits morceaux de rocailles qui dégringolaient la montagne. Akimoto se redressa et quitta son perchoir. Il était l'heure...Sur le rebord du plateau, le jeune samouraï arrivait enfin.

Sans retenue aucune, le Borukan afficha son sourire le plus carnassier en accueillant le Shodaime. "Vous m'avez prouvé il y a longtemps déjà que vous étiez un homme de confiance...Et je connais la puissance de vos idéaux. Vous et moi, nous partageons la même passion à l'égard de ce pays et de ce village. Nous mettrions notre vie en danger sans hésiter pour les sauver." Akimoto l'avait compris dès leur première rencontre. Ce soir d'hiver au lendemain de la nomination du Triumvirat. Chôgen n'était pas un homme qui appréciait le pouvoir comme une simple question de prestance. Non, il le voulait pour s'assurer du bien-être de ses frères et soeurs iwajins. Mais pour un Borukan, l'honneur et la noblesse des idéaux ne faisaient pas tout d'un homme..."Mais ce soir...c'est votre force à vous que je veux connaître." S'il le respectait déjà, s'il l'avait porté au pouvoir grâce à ses idéaux, Akimoto se devait maintenant de tester la puissance de son compère.

Souriant, le Borukan retira calmement son haori, révélant la tenue de combat qu'il portait en dessous. "Vous avez déjà défait un Titan...voyons voir si vous êtes capable d'en faire tomber un deuxième." Sur ses paroles, Akimoto fit glisser un pied vers l'arrière tout en prenant une position d'appui. Poing devant, sa garde dressée, il fit signe au jeune samouraï d'attaquer.

_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Mer 25 Oct 2017 - 5:40


Une missive venait d'arriver pour le Shodaime, apportée par un serviteur du clan Borukan. Sans nul doute que celle-ci venait sûrement de son ami, le géant de lave, mais il ne savait pas du tout pourquoi il lui avait envoyé un message.

Ouvrant le papier pour regarder, un sourire venait d'apparaître sur son visage. Il faut le dire, dans le village, le Borukan est un combattant émérite, qui sait utiliser la puissance héréditaire de son clan pour détruire ceux qui tombent sous son poing. Alors de recevoir une demande pour un combat venait de l'emplir de joie.

Prenant alors la route, dans son accoutrement habituel, avec ses deux katana, c'est d'un pas sûr qu'il se dirigeait vers les crocs rocheux pour retrouver sur place son ami et entamer un combat, qu'ils allaient tous les deux se souvenir durant un bon moment.

Après un petit moment de marche dans ces chemins de la montagne, qu'il commençait à vraiment bien connaître, il arriva finalement sur le plus haut des crocs, là ou le roux l'attendait depuis sûrement un petit moment maintenant.

Konbawa, Akimoto-dono. Dit-il avec une voix douce et franche. C'est ma force que vous voulez voir ce soir ? Pas de problème, vous allez pouvoir vous en rendre compte par vous-même, mon ami.

L'allusion qu'il venait de faire par rapport au titan était quelque chose qui au début avait fait rire le Nagamasa, mais qui finalement venait de changer son état du tout au tout. Car ce jour venait de lui faire remonter un très mauvais souvenir, la mort de son frère.

J'espère que je ne vais pas devoir m'occuper de vous de la même façon que ce titan, cela pourrait être coûteux pour votre vie. Lui envoya le samouraï tout en laissant un petit rire s'échapper de sa bouche. Pas de problème. Maintenant venez et montrez moi ce que vaut un Borukan.

Le Shodaime venait alors d'attraper trois kunais dans son yukata qu'il venait de balancer juste devant lui, comme pour montrer une zone, dans laquelle le Borukan ne pourrait pas rentrer. Il voulait vraiment s'amuser le plus possible dans ce combat et avec un adversaire comme celui-ci, il allait pouvoir le faire.

Techniques utilisées:
 

_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Jeu 26 Oct 2017 - 7:35
Le volcan et l'épée ft. Nagamasa Chôgen


Un silence quasi-surnaturel berçait leur sommet en cette nuit de pleine lune. Seul le cillement du vent se laissait entendre, même le village qui était en pleine préparation pour la fête de l'été ne semblait dégager aucune animation, du moins aucune qui était audible depuis leur perchoir. Les mères mettaient leur enfant au lit comme tous les soirs, les travailleurs se reposaient après une autre dure journée de labeur, personne ne se doutait de l'affrontement qui planait au-dessus d'eux, ce qui aurait pu être la prémisse d'une toute autre histoire. L'homme et l'enfant, le volcan et l'épée, la montagne et la foudre.

Akimoto regarda le jeune samouraï arriver et se mettre en position, alors que celui-ci s'efforça de répondre à sa petite provocation. Il extirpa de ses vêtements quelques projectiles qu'il lança devant le rouquin en guise de mise en garde, tandis que ce dernier demeura immuable, comme la montagne qu'il était. Il ne savait que trop bien ce que ce dernier tentait d'accomplir par un tel geste futile. Son adversaire tentait de lui indiquer ses limites, sa zone de confort. Il s'agissait d'une provocation et d'une incitation à passer à l'acte. Mais Akimoto n'était pas dupe, il s'avait que le samouraï aurait probablement l'avantage s'il engageait un combat au corps à corps. Souriant, il se contenta de répondre. "Ne vous inquiétez pas pour mes vieux os, Shodaime-dono. Je ne me laisserez pas faire aussi aisément que ce titan." Akimoto rendit alors son rictus au samouraï avant de continuer.

Tout en finissant de parler, le rouquin s'était mit à malaxer son chakra et à composer des signes incantatoires - celui du tigre, suivit du serpent - avant de projeter vers son adversaire un jet de lave tout en visant ses pieds. Akimoto souhaitait ainsi imposer ses termes pour le combat à venir et ainsi forcer son adversaire à faire les premiers mouvements. Il n'allait certainement pas être le premier à faire des concessions lors de cet affrontement, même s'il n'en était pas un de vie ou de mort.

Sans attendre, pratiquement d'un même souffle, il composa de nouveau le mudras du tigre tout en inspirant puis, relâchant son souffle, expira quelques crachas de lave rapide, de la taille de petites projectiles standards, vers la nouvelle position du jeune samouraï. "Si vous insistez, je vais vous montrer de quel bois ce chauffe un Borukan digne de ce nom." dit-il en souriant de nouveau. Définitivement, Akimoto était emballé par ce combat, comme il ne l'avait pas été depuis très longtemps.

Techniques utilisées:
 


_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Lun 30 Oct 2017 - 5:25


Le combat était enfin lancé, il n'était plus du tout le temps de faire semblant et de manquer d'attention. Car en face du Shodaime, l'homme roux lui est un expert en terme de ninjutsu, ce qui est très dangereux pour un homme comme le samouraï, qui lui doit venir au corps-à-corps pour être le plus effectif. Mais pas seulement, car il possède plusieurs tours dans sa manche.

Suite à la menace qu'il avait envoyé avec ses kunais, il faut dire que la montagne Borukan lui n'avait pas eu la peur de se lancer pour attaquer le premier. Avant qu'il ne commence à bouger, profitant surtout du fait d'avoir son adversaire en face, Chôgen n'hésita pas à concentrer son regard sur le manieur de lave pour faire rentrer en scène son don de sensorialité.

C'est alors que les premières goûtes de lave arrivèrent en direction de l'ombre de la terre. Rapide certes, mais pas assez pour surprendre celui que l'on surnomme l'éclair pourfendeur. Usant alors d'une de ses esquives rapides pour éviter les gerbes de lave arrivant à ses pieds, gardant en même temps son adversaire dans les yeux, il profita du fait d'avoir sa sensorialité de concentrer sur lui pour esquiver sa deuxième attaque tout en continuant dans la même esquive.

Il avait alors parcouru un bon demi-cercle, étant à présent sur le côté gauche de son adversaire. Dans le fond, il y avait quelque chose qui était en train de le titiller légèrement. Le Borukan n'avait pas bougé d'un pouce, pour le moment. Il restait sur place et envoyait ses attaques. Il trouvait ça un peu courageux et provocant de sa part.

S'arrêtant alors dans son élan, il composa une série de mudras rapidement, qui lui vaut cette renommée dans le milieu des ninjas. C'est alors qu'autour de lui, un grand nombre de boules de feu venait d'apparaître, en suspension dans les airs. C'est un sourire qui venait de se dessiner sur le visage du Shodaime, car il allait voir, avec cette technique, ce que vaut son ami dans une situation comme celle-ci.

Il dégaina son sabre et le pointa vers le géant roux, provocant alors la course de toutes ses boules de feu pour venir s'écraser sur le terrain, laissant également apparaître un par terre de feu à chaque impact. Une technique puissante et destructrice, certes, mais efficace quand il s'agit de faire bouger quelqu'un. Le Tsuchikage restait alors sur ses gardes, attendant de voir ce qu'allait faire son opposant.

Techniques utilisées:
 

_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Hier à 4:46
Le volcan et l'épée ft. Nagamasa Chôgen


Le Gunjiteki avait abordé cet affrontement avec une certaine non-chalance, se refusant d'abord de bouger d'un seul centimètre lors de la première provocation de son adversaire, puis répliquant aussitôt de quelques techniques basiques pour forcer son adversaire au premier mouvement. Peut-être était-ce ses vieux os, qu'il avait besoin d'échauffer et d'étirer quelques instants avant de pouvoir se lancer librement dans ce combat. Ou peut-être était-ce un orgueil mal placé. Qui sait...

Akimoto regarda son adversaire se déplacer et esquiver ses deux attaques sans effort, lui arrachant alors un petit sourire narquois. Le jeune samouraï se trouvait maintenant à quelques mètres seulement de sa position toujours inchangée jusqu'à présent, sur sa gauche. Avant que le Borukan ne puisse réagir, son adversaire composa à grande vitesse plusieurs signes incantatoires. Suivant le rythme des gestes de ses mains, des orbes incendiaires apparurent progressivement tout autour de lui, suspendu dans les airs comme de minuscules astres solaires. Par réflexe, tout juste avant que le Shodaime ne dégaine son sabre pour diriger les boules de feu dans sa direction, le rouquin plaqua ses mains au sol devant lui. Au même instant se dressa alors entre les deux hommes un mur de lave, émergant des entrailles de la montagne, mais qui plutôt que de déferler vers son adversaire se figea au contact de l'air, formant une solide protection de roche volcanique toujours fumante et ardente.

Les projectiles de feu se mirent alors à pleuvoir dans toutes les directions, partout autour d'Akimoto et de son adversaire. Une première boule ardente s'écrasa tout juste devant le muret de pierre noire, laissant un cratère de feu et de cendre sur le sol, dont la déflagration - bien que n'atteignant pas le Borukan grâce à sa protection - la fit fissurer et grommeler.

Toujours à l'abri de sa protection maintenant précaire, le rouquin forma un unique mudras de sa main gauche. Sans attendre un autre impact, il se précipita alors vers sa gauche à vivre allure. À peine quelques secondes plus tard, il se trouvait de l'autre côté du champ de mines. Cette vitesse déconcertante avait surpris plus d'un ennemi. Si Akimoto avait la stature d'un colosse, il était loin d'en avoir la lenteur.

De nouveau en sécurité, le Borukan essuya son front du revers de la main. Toute cette chaleur lui avait donné des sueurs. "Vous commencez en force Chôgen-dono. Commencez-vous à avoir peur?" dit-il en affichant un sourire carnassier. De manière discrète, Akimoto maintenant toujours le mudra de sa main gauche. Alors que le samouraï portait probablement son attention vers la nouvelle position de son adversaire, la lave laissée derrière par ses deux précédentes attaque et qui tapissait maintenant le sol plus loin se mit à frémir de nouveau et - suivant les commandes chakratique du Borukan - se rassembla en une seule coulisse qui s'éleva dans les airs pour se diriger à toute vitesse vers le dos de son ennemi, tel un puissant bras de lave.

Techniques utilisées:
 


_________________

« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Le volcan et l'épée - pv Nagamasa Chôgen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: