Derniers sujets
» Autour des braises // Watari
Aujourd'hui à 3:17 par Hoshino Watari

» Aller à l'essentiel
Aujourd'hui à 3:09 par Metaru Shūuhei

» Sora Uchiha (en Cours)
Aujourd'hui à 2:57 par Borukan Akimoto

» [Koga Kiseru] Un errant à Iwa et dans un Cofee Shop - Libre
Aujourd'hui à 2:26 par Hyûga Sanadare

» Oui ?... Oui ! (w/ Tsunechika)
Aujourd'hui à 2:10 par Seisui no Seifukusha

» 1/08. La manipulatrice
Aujourd'hui à 2:06 par Suzuri Kyoshi

» Question de coïncidence ; Sazuka
Aujourd'hui à 2:04 par Ikeda Sazuka

» Le bon et la brute [Shukiki S.]
Aujourd'hui à 2:02 par Metaru Nué

» Reiji / RP.
Aujourd'hui à 1:37 par Goketsu Reiji

Partagez | 

Au bord du précipice. | ft. Kyūryū no Hanzō

Aller à la page : Précédent  1, 2

Jeu 2 Nov 2017 - 21:23

« And when you start to feel the rush, a crimson headache, aching blush »




Hanzô l’écouta déblatérer sans sourciller, toujours positionné de façon à tenir le dialogue et être à l’aise, chose dure à mettre en place étant donné le flot d’informations à ingurgiter. Mais rien d’impossible à homme tel que lui, ce qu’il fit donc sans broncher. La brune semblait se confier avec honnêteté et pourquoi en serait-il autrement? Au jour présent, il était sûrement le seul haut-gradé n’émettant pas de jugement de valeur en entendant ces propos incriminants et bien qu’il fallut qu’il fasse un rapport tout cela terminé, le Torrent ferait de son mieux pour ne pas la mettre dans une situation plus périlleuse que celle dont elle essayait déjà de sortir. « C’est ta décision, sur ce point-là je garderai le silence si tu le demandes. Mais ça va le définir que tu le veuilles ou non. Tu t’imagines peut-être partir en guerre à deux mois de ta gestation? Tu devras assumer cette vie et faire les choix qui en découlent, mais c’est un autre sujet où je suis bien mal placé pour m’exprimer. » En effet, il était un solitaire qui avait laissé son premier amour pour sa Lame, son neveu et son frère pour l’aventure, la progression et ses propres buts ; en somme un bien mauvais parent. S’il savait…

L’air maintenant pensif, ses lèvres se portant toujours par intermittence au récipient pour s’en abreuver sporadiquement, il jaugeait son corps et son visage sans réelle raison, comme pour admirer une toile qu’un autre artiste aurait souillé de son pinceau. Il n’était malheureusement -ou heureusement- pas le propriétaire et n’en avait rien à dire ou à en penser, mais les faits étaient les faits. Embarqué dans cette histoire de son plein gré, Hanzô ne faisait que surcharger un fardeau déjà lourd sur ses épaules carrées.

« Que le nom de Hoshino Watari soit tu devant l’éternel, si c’est ton souhait. Qui? Bah. Autant chercher un quidam lambda, c’est ce qui me semble le moins risqué pour l’heure. Ou quelqu’un d’autre, tu auras le temps de trouver si tu gardes la nouvelle secrète dans un premier temps. » Évidemment qu’il ne s’était pas proposé. Il voulait bien l’aider, mais assumer une vie? S’il donnait sa parole pour cela, en plus de leur protection, il se savait damné pour l’éternité en cas d’échec ; il assumerait son rôle de mentor en devenir, voilà qui était plus apte au Torrent.


« Sache que j’ai bien des târes mais je ne laisserai aucun clan s’en prendre à un enfant pour les crimes de ses pères. Ce que tu as entreperçu aux portes, ce n’est qu’une infime parcelle du Hanzô que je peux être. » Un simple sourire, plein de sous-entendus. Il déchirerait les Kaguya un à un s’il s’en prenait à elle ou l’enfant sans raisons valables ; il n’en voyait aucune.

« La maison est grande, choisis la chambre qu’il te plaira, j’ai une lettre à écrire et des choses à faire. Repose-toi, reste le temps qu’il te faudra, tu es la bienvenue Tsukiyomi. » Joignant la parole au geste il attrapa une feuille et se mit à inscrire des kanjis les uns après les autres, les yeux sur le papier. Pas de repos pour les braves; aucun pour celui qui allait s’affairer sans relâche.


_________________



« Inoffensif je fus, une offensive je tue ; une gencive de plus ♪ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1231-let-the-wolf-consume-you#7050 http://www.ascentofshinobi.com/t1441-kyuryu-no-hanzo

Ven 3 Nov 2017 - 12:42
Avec le temps et le recul, les brumes de son esprit commençaient à disparaître et sa vision globale s'éclaircissait. Ou tout du moins, sa volonté réapparaissait. Elle devait se montrer responsable et inatteignable. Si effectivement elle devenait mère, ce serait sa force, et son occasion de s’assumer tant auprès de son clan que du village, et surtout d’elle-même. Chaque erreur de parcours est une occasion de la transformer en fierté. Si elle devait être exilée de son clan ou mourir pour cela, elle accepterait la tête haute.

“ Ne t’en fais pas. Peu importe la configuration que prend la situation, je me montrerai responsable. Si je dois le faire seule alors j’y parviendrai.” Répondit-elle d’un ton péremptoire qui n’admettait aucune remise en question. C'était la première fois depuis le début de cette discussion qu’elle se montrait aussi déterminée, mais au moins elle était parfaitement sincère. Les doutes étaient nombreux dans son esprit mais elle se connaissait, chaque situation après l’autre, elle désamorcerait les pièges et construirait sa place sur de bonnes fondations. Et son enfant n’aurait pas à vivre les mêmes choses qu’elle.

“ Je prendrai le temps de réfléchir à cette proposition. J’aimerais tout de même éviter d’avoir à en arriver là, quitte à assumer l’image de moi que cela donnerait, je prefererai assumer tout cela seule.”

C'était le résultat d’une erreur d’un soir, Tsukiyomi ne s’imposerait pas une situation matrimoniale pour cela. Pour quoi passerait-elle ? Elle s’en fichait sans doute, avec le temps. Et se montrerait bien assez impitoyable envers ceux qui voudraient lui faire du mal, à elle ou à son enfant à venir pour dissuader les perturbateurs. “ J’ai le temps, néanmoins. Je ne l’ai appris qu’il y a peu, et ce n’est que le début. Je suis parfaitement apte à gérer tout cela.” Elle soupira. Evidemment que l’aide du Torrent face au clan Kaguya serait indispensable mais la Lunaire ne voulait vraiment pas en arriver à ce genre de situation extrême. Si elle était reconnaissante, envers le Sabreur, ce n'était pas le moment pour les élans de gratitude et de sentiments.

“ Je te remercie. Je tâcherai néanmoins de ne pas avoir besoin de ton aide. Ce serait bien dommage d’en arriver la.”

Lorsqu’il fit référence à son comportement devant le village, elle frissonna. C'était le nuage qui assombrissait son sentiment vis à vis de lui et elle n'était absolument pas rassurée à l'évocation de celui-ci. Elle se garda pourtant de montrer toute la crainte que cela faisait naître au fond de son âme. Il lui fallait occulter cette peur, car Hanzo était encore la seule personne encore au village qui pouvait se montrer bienveillant à son égard. La Lunaire acquiesça en le remerciant pour son hospitalité et se trouva bien vite une chambre. Elle était épuisé, tant physiquement que émotionnellement, et ce repos serait salvateur. Allongée, elle regardait dans le vide, une simple larme coulant sur sa joue. Le sommeil finirait bien par venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1156-presentation-de-tsukiyomi

Au bord du précipice. | ft. Kyūryū no Hanzō

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: