Derniers sujets
Partagez | 

La Shinichi Mobile. [Hanzo]

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Ven 27 Oct 2017 - 3:13

« And when you start to feel the rush, a crimson headache, aching blush »




Le Torrent avait vécu des derniers jours chargés en rebondissement et comme toute bête, il allait donc rejoindre son habitat naturel ou ce qui s’en rapprochait le plus, au moins pour se ressourcer quelques temps. Et quoi de mieux que de choisir l’un de ces endroits où l’air marin et la brume salé venaient se mêler, loin du tumulte, près de l’étendue aqueuse où il excellait tant et où son potentiel se trouvait décuplé par cent, mille.

L’esprit occupé, Hanzô marchait les mains dans les poches près du chantier naval et du port de substitution, là où des hommes semblaient travailler le bois pour le transformer en coques, qui elles-mêmes, deviendraient de fiers navires aux voiles tatouées de l’emblème du pays de l’Eau. Celle du village de la Brume. Ces mêmes emblèmes que les chiens apatrides avaient profanés. S’il n’écoutait que lui, le Monstre n’aurait déjà plus les pieds sur la terre ferme, à voguer vers l’inconnu pour traquer ces proies de choix. Une en particulier. Une qui ne le verrait pas arriver et dont la seule morsure écailleuse signalerait le glas. Le glas de sa mort imminente pour avoir bafoué l’un des principes militaires fondamentaux ; la fidélité en tout temps. Désaccord, grief, fierté, aucune de ces composantes n’était justifiante pour la désertion, acte lâche tout juste bon pour les chacals et autres engeances rampantes.

Quittant la plénitude des rives, ayant assez profité de ces dernières, le militaire qui lui n’avait rien du traître de base et son kit composé de la fourberie et autres vices réservés d’ordinaires aux vieilles mégères s’empressa lentement de rejoindre les petites allées du village côtier. Et qu’elle ne fut pas sa surprise quand il croisa gai et enjoué le petit Yuki à fort potentiel, Shinichi. Il ne l’avait plus vu depuis quelques temps. Depuis le dojo, s’il se rappelait bien ? Et depuis, la sanction sur les Yuki était tombée. Et la désertion de même. Lançant un regard convenu près de la berge où se tenait le gamin, il s’approcha.

« ’Hayô Shinichi-kun. Pourquoi pas ? J’suis pas contre un peu de divertissement, les derniers jours sont d’un terne.. J’te raconte pas. »



_________________



« Inoffensif je fus, une offensive je tue ; une gencive de plus ♪ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1231-let-the-wolf-consume-you#7050 http://www.ascentofshinobi.com/t1441-kyuryu-no-hanzo
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Dim 29 Oct 2017 - 17:51

« And when you start to feel the rush, a crimson headache, aching blush »




« Oh si, ça va. Je suis pas atteint comme Noah, non. Ton sensei, oh. Disons simplement que les derniers événements me.. Bref. Montre-moi. » Le gamin blond se précipita en avant pour aller sommer un homme pour quelque chose qu’il ne prit même pas la peine d’écouter, les yeux perdus dans le vague. Tout ces bateaux, autant de moyens de prendre la mer et d’écouter son instinct, de mettre à mort les déchets aux bandeaux sûrement rayés à l’heure qu’il était. Bouillonnant comme de l’eau exposée aux flammes ardentes d’un brasier de rancoeur et d’animosité, tout en maintenant cette pression à l’abri des regards, à l’intérieur. Il suivit donc Shinichi vers sa nouvelle acquisition ; le Chûnin s’était offert une caravelle. Ce qui n’était pas stupide compte tenu de la mise au banc de son clan. Il aurait donc une activité à exercer le temps que les choses se tassent pour les manieurs du Hyôton.

Pas grande, qui en imposait relativement peu comparée aux bâtisses fastueuses où avait élu résidence le blond, mais visiblement assez solide pour parcourir Mizu no Kuni. Il l’avait fait sur des navires bien plus vétustes, des radeaux même.

« Voilà de l’argent bien dépensé, tu montes dans mon estime. Hanzô du Torrent, tout ça. T’as du comprendre que je suis dans mon élément, ici. Je te fais confiance pour ne pas partager la stupidité de tes pairs, ne te justifie pas. Ouep, ‘ça en jette’. Voyons! » Un sourire couvrant son amertume du moment, il s’approcha et passa sa main sur le bois de la coque qui trempait dans l’eau, vérifiant le matériel. Si il avait essayé d’arnaquer son protégé, le marchand aurait à faire à lui. Un bon moyen éventuel de passer ses nerfs.

Une fois la dernière somme déboursée, Hanzô accompagna donc le Yuki sur son embarcation, les yeux dans les flots, le vague à l’âme. Devait-il se servir de lui pour le mener à Hi no Kuni? Pensif, il écouta à moitié le blondinet sans lui répondre et s’adossa à la barrière vers la poupe, pendant que l’adolescent manoeuvrait. Où allaient-ils? Bonne question. Au besoin il connaissait la région comme sa poche.







_________________



« Inoffensif je fus, une offensive je tue ; une gencive de plus ♪ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1231-let-the-wolf-consume-you#7050 http://www.ascentofshinobi.com/t1441-kyuryu-no-hanzo
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Jeu 2 Nov 2017 - 21:24

« And when you start to feel the rush, a crimson headache, aching blush »




La coque fendait maintenant l’océan après s’être écarté de là où les autres embarcations siégeaient, ayant tout loisir et la place pour s’adonner aux tests visiblement si cher au jeune blondinet qui s’en donnait à coeur joie. Cet enthousiasme était une bouffée d’air frais pour le loup de mer qui commençait à saturer entre les regards farouches des Yuki le tenant comme coupable des sanctions, le cas Tsukiyomi et sa progéniture engendrée avec le samurai renégat, le cas Eiichiro qui n’avait toujours pas trouvé le tranchant des écailles de Samehada, son envie d’aller régler une bonne fois pour toute les deux derniers problèmes énoncés. En soit, Shinichi et son bateau était l'exutoire parfait pour bête telle que lui.


« Je peux faire ça, ouai. Montre-moi ce que tu as appris. C’est loin d’être ma première fois en bateau, montre-nous ce qu’elle a dans l’ventre, la bestiole. »

Un rictus sur les lèvres, il s'exécuta tandis que l’esprit affûté d’Hanzô comptait les secondes, inspirait l’air du vent et compartimentait les informations assimilées. Il voulait un compte-rendu il l’aurait, restait à lui fournir matière à en faire un. À peine accroupi, le bas de son dos contre le bois, il sourit à l’évocation du sobriquet pour l’amas de planches et de voiles, puis répondit avec un air de défi non dissimulé. « Au risque de me répeter je suis un habitué des mers. Impressionne-moi et je donnerai à ton bateau un sobriquet digne de sa grandeur. Si toutefois il en a une quelconque. » Et voilà qu’il joignait celà à une petite pique, histoire de motiver le garçon à donner son plein potentiel. Avait-il appris aux côtés de Sôsuke? C’était plausible. Un de ses hommes? Il aurait tout le temps de le questionner plus tard et pour l’heure l’adolescent se devait de lui prouver qu’il n’était pas un Jawad sauvage juste bon à emmener des zigotos d’un endroit à un autre mais bien un pilote aguerri en devenir, peut-être même le nouvel Amiral ! Amiral Shinichi, voilà qui était drôle à dire, et peut-être une vérité en suspens.





_________________



« Inoffensif je fus, une offensive je tue ; une gencive de plus ♪ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1231-let-the-wolf-consume-you#7050 http://www.ascentofshinobi.com/t1441-kyuryu-no-hanzo
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

La Shinichi Mobile. [Hanzo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: