Partagez | 

Une patrouille au visage inattendu [Ft. Metaru Reiko]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Mer 22 Nov 2017 - 15:39
Entre...

Ta voix était toujours aussi froide, tandis que te soutirais de tes papiers et de tes dossiers. Beaucoup de chose à faire en cet instant, et pour toi, la journée ne faisait que commencer. Franchement... Heureusement, tu avais réussi à te trouver un créneau pour t’entraîner. Quand bien même il risquait de faire nuit noir, ce n'était pas un soucis pour une acharnée dans ton genre.

Fixant Hisao, celui-ci posait sur ton bureau le rapport en question. Plissant les yeux, tu venais alors à l'ouvrir. L'écriture était maladroite, les lignes s’enchaînaient de manière confuse. Il n'était pas vraiment doué pour ce genre de chose le bougre. Néanmoins, tu relevais les informations demandées. L'heure et la durée de l'intervention, les diverses informations récoltées dans le progrès de l'enquête. En soit, il avait fait ce que tu lui avais demandé, bien qu'il lui restait un gouffre à franchir avant d'être efficace dans la tâche.

- Bien. Tu peux prendre congé pour aujourd'hui.


Replongeant ta tête dans ce rapport, tu te permettais néanmoins de le relire une dernière fois. Afin de faire attention que tout correspondait. Tu détestais faire un travail inachevé, si tu donnais la peine de faire un truc, c'était pour le faire jusqu'au bout. Hors de question de devoir recommencer quelque chose à cause d'une quelconque négligence. Néanmoins, tu remarquais quelque chose que tu avais omis de demander. L'interrompant tandis qu'il s'apprêtait à quitter ton bureau, tu parlais d'une voix toujours aussi perçante.

- J'ai omis de te demander. Comment as tu ressenti cette première journée de boulot ?


Ce n'était pas vraiment sa première journée, mais c'était la première où il faisait vraiment ce pourquoi on l'avait embauché. Tu ne lui demandais pas ça par intérêt, c'était le protocole. Tu devais t'assurer de la stabilité de sa volonté et de sa psychologie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Mer 22 Nov 2017 - 22:09
Comme à son habitude, il était strictement impossible de lire efficacement le regard ou le visage de la Fukutaicho. Peut-être laissait-elle passer des micro-expressions, mais les identifier serait au-dessus de mes forces. Cependant, je sentais que le travail rendu répondait à ce qu’elle demandait. Elle avait beau être autoritaire et portée sur l’efficacité, je pense qu’elle savait parfaitement qu’un nouveau dans le métier n’allait pas lui offrir des trucs parfaits.

Le soir était déjà tombé, bien que ce soit davantage le crépuscule. Nous avions bien travaillé et, sympathiquement, elle m’offrit un congé pour le reste de la soirée. Cependant, je voulais m’assurer de deux-trois choses avant de partir.

- J’te remercie, mais je compte encore rester une petite heure. Histoire de finaliser certaines choses.


C’était bien sûr lié au rapport et à ma première patrouille, mais je voulais aussi me tenir informer du boulot de mes deux nouveaux collègues, Shojito et Shôran, mais également m’assurer que je n’avais aucun message ou dossier en suspens dans mon bureau.

J’inclinais alors la tête, très légèrement, puis tournais talon. Tout en poussant la porte, sa voix résonna dans ma tête, me faisant tourner le regard à nouveau sur elle. Comment j’avais ressenti cette première journée de boulot ?...

- Intéressant et productif. J’espère continuer sur cette lancée, en espérant que ça te va. Mais le principal, c’est que je fasse mon boulot à la fin de la journée. Et je pense que c’est globablement fait.


Volontairement, j’avais mêlé mon avis personnel avec la mentalité affichée par Reiko. Je ne savais pas encore très bien comment la voir ou la considérer… mais je pouvais voir que, peu importe son avis sur la police, elle avait à cœur d’accomplir son travail. Et je voulais qu’elle comprenne que je partageais cette mentalité.

- Bonne soirée, Fukutaicho.


A moins qu’elle ne me retienne, je m’éclipsais sans ajouter quoi que ce soit. Si son visage était illisible, sa lassitude, elle, pouvait se voir. Elle n’était pas en fonction depuis très longtemps, de ce que je savais. Mais elle restait le bras-droit de Daisuke. Ca doit pas être de tout repos.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1287-akahoshi-hisao#7463 http://www.ascentofshinobi.com/t2694-equipe-8-kusaru-kumo

Une patrouille au visage inattendu [Ft. Metaru Reiko]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: