Derniers sujets
Partagez | 

Même des faux jumeaux se protègent mutuellement malgré leur duel. (PV Kinzoku)


Lun 30 Oct 2017 - 21:51
Il était une fois, dans un lieu que l'on appelle un terrain d'entrainement, en plein air, avec un beau soleil, deux faux jumeaux qui jouaient au bras de fer. Et ce durant un certain temps, depuis le début de la matinée. Deux jumeaux aux magnifiques cheveux noirs et aux yeux gris, plutôt musclés, surtout l'homme. D'ailleurs, c'est lui qui gagne au bras de fer au final. Avec les mains moites. Après cette partie, ils se demandent que faire.

· On se bat?

† Oui, on y va.

Gotohana et Gotoharu se font face, se regardant sérieusement, en posture de combat. Et d'un coup ils se foncent dessus. Ils se frappent violemment. Mais c'est sûr qu'entre eux deux, au corps à corps, Haru est plus fort. Même si ce combat est serré. Ils sont content de pouvoir s'affronter ainsi, ils n'ont pas trop le temps pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t995-un-mal-pour-un-bien

Lun 30 Oct 2017 - 22:39
Aujourd’hui, de si bon matin, je décide de me balader dans le village. J’ai pas trop dormi cette nuit. Enfin, la nuit fut très courte. Une grosse soirée dans le village, j’ai bu comme un gros enfoiré, mais tellement que j’avais l’impression d’être à bord d’un navire en plein raz-de-marée. Impossible de fermer l’oeil. Du coup, rien de telle qu’une bonne marche des familles. Les seuls debout sont les retraités, qui râlent du boucan occasionnés durant la nuit, puis les éboueurs. Quelques petits commerces indispensables ouvrent également leurs portes.

Le plus amusant, ce sont ceux qui dorment par terre, une bouteille sous le coude. Certains que je reconnais, ça me met de bonne humeur étrangement. C’était vraiment quelque chose, j’ai rarement vu un tel bordel. Tout le monde était bien trop chaud. La police était à l’affût, du moins pour ceux qui ont su rester sobre tout le long de la soirée. Sincèrement, sans ces derniers, je pense que la soirée aurait vraiment pu virer au drame. J’étais moi-même à deux doigts de tuer des types. Il s’en est fallut de peu pour qu’une histoire sordide surgisse.

En continuant ma marche, vers le complexe sportif, au cas où certains combats de la nuit continueraient, j’entends des bruits plus que familiers. Pas de doute possible, c’est le son d’un combat virulent. Ne me dites pas que des types se foutent sur la gueule depuis cette nuit !? À moins que cela ne soit des « lèves tôt », ou alors comme moi, des types qui n’arrivent pas à dormir. Mais lorsque je pénètre l’arène, je tombe sur deux individus assez ressemblants, l’un étant un homme et l’autre une femme. La distinction est possible grâce aux attributs.

Serait-ce une femme qui se fait agresser ? Sans plus attendre, je fonce sur le type aux cheveux louches. Et alors qu’il remarque ma présence menaçante, il tente de stopper ma course d’un coup poing au visage, lequel j’esquive en fléchissant sur mes jambes, puis avec une extension de celles-ci découle un puissant uppercut, juste sous le menton du type qui le propulse en l’air. Il retombe comme un crêpe, totalement inconscient. Cette zone est expressément recherchée pour cela. Le pire dans tout ça, c’est que je ne l’ai pas fait pour secourir la gonzesse, seulement pour avoir une raison de me défouler.

N’était-ce pas une agression avant que je n’intervienne ? 

La demoiselle me regarde surprise, dans un premier temps, puis elle finit par carrément me dévisager. En regardant de plus près, le mec lui ressemble énormément… Quel con ! J’aime massacrer les gens, mais il faut avouer que j’ai fait fort ce coup-ci. Je tente de garder un sourire généreux, sauf qu’il se crispe à chaque que le regard de cette femme croise le mien. Elle ne démord pas. L’affrontement est inévitable. Sans déconner, tu penses réellement que je vais me gêner de te casser la tronche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1371-metaru-kinzoku-achevee

Mar 31 Oct 2017 - 23:22
Actuellement, Gotohana est furieuse. Non seulement ce mec débarque lors d'un échange de coup fraternel, mais il se permet de mettre à terre son frère?

*C'est qui ce clown? Il est sérieux en plus?*

† Bonjour. Je n'aime pas ça, mais on va devoir se battre sérieusement. Désolée. †

À peine a-t-elle fini sa phrase prononcée d'un ton ferme et froid que des serres transforment les ongles de Gotohana.

*Tiens bon bro.*

Elle court vite jusqu'à essayer de griffer son adversaire. Elle enchaine les coups de griffes, en faisant exprès d'essayer de le faire dans le dos violemment. Ne prenant pas le temps de réfléchir aux conséquences de ses actes. Après tout quand il s'agit de sa famille, Gotohana est prête à tout.

Une vraie tête brûlée, seul le fait de perdre ou gagner peut la calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t995-un-mal-pour-un-bien

Jeu 2 Nov 2017 - 16:35
Et merde. Une fois encore, j’ai eu la bonne idée de me fourrer dans une situation des plus délicates. C’est-à-dire que je pensais agir pour une bonne cause, mais je me retrouve dans un litige qui me coûte les colères de cette demoiselle. Je jette un dernier coup d‘oeil sur le type que j’ai mis hors d’état de nuire, puis de nouveau sur improbable adversaire et, après une analyse rapide, je conçois qu’il y a effectivement une forte ressemblance. Ne me dis pas qu’ils sont jumeaux, et que j’ai malencontreusement foutu une rouste à son frangin.

« Ce n’est qu’un vilain malentendu ma jolie, hùhù. »

J’affiche un léger sourire, mais voyant qu’elle ne démord absolument pas, je suis contrains de retrouver mon sérieux. Armées de griffes, je la prends au sérieusement immédiatement. Un coup et je suis foutu. Elle charge sans cesse, prise d’une furie incontrôlable. Cette bête m’assène de coups, que j’esquive tant bien que mal, en reculant considérablement. Ce combat ne pouvait pas tomber plus mal. J’ai comme l’impression que mon crâne est aspergé d’alcool de la veille, ça tape dans tous les sens dans tête.

« Oï… Tu commences sérieusement à m’agacer, là. »

Fini de jouer. J’ai pu calmement observer ses mouvements et le constat est le suivant : ils sont trop amples. À force de vouloir taper fort, elle prend plus d’élan qu’elle ne devrait et laisse des ouvertures extrêmement dangereux pour elle. Heureusement que l’alcool me rend plutôt joyeux, l’envie de tuer ne m’est pas encore revenue. Estime-toi heureuse, ma pauvre, car je ne t’aurais peut-être pas épargné sans cela.

Elle dissocie énormément ses coups. Un coup du bras gauche, le suivant de la droite. Pendant que l’un frappe, l’autre prend l’élan nécessaire. Très bien. Elle frappe avec son bras droit, j’esquive en bondissant sur ma droite, juste en-face de son bras gauche qui s’arme, mais je profite alors de ce moment pour lui coller un direct du droit en plein dans ses cotes. À froid, comme ça, mon coup n’est pas très puissant, puis faut dire que la gonzesse est plutôt solide. Ce dernier aura au moins eu l’utilité de stopper ses attaques incessantes et de créer un peu de distance entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1371-metaru-kinzoku-achevee

Ven 3 Nov 2017 - 19:09
Effectivement, Gotohana n'a aucune défense. Ses mouvements sont trop lent, elle mise trop sur la puissance des coups et la volonté de griffer sa victime. Ses coups sont trop prévisible.

Elle ne bronche pas alors qu'elle a reçu un coup de poing dans ses côtes, bien qu'elle aie eu mal. À quoi bon pleurer sur son propre sort alors que celui de son frère est plus important?

Son recul est parfait. Cette distance est idéale pour son envol. C'est magnifique de voir ses ailes pousser dans son dos, pliées, se déplier en s'étirant et la voir s'envoler juste au dessus du clown.

Ses battements d'aile provoque une tombée de plumes noires, censée faire s'endormir une petite foule de moins d'une vingtaine de personne. C'est une bonne chose, Gotohana n'a pas envie de tuer, mais au moins, elle peut maitriser ses victimes.

"Un mal entendu hein. C'est mal de toucher à l'un des jumeaux. Allez... Vous avez sommeil, dormez donc un peu."

Gotohana reste immobile dans le ciel, à l'horizontale, en battant des ailes de sorte à faire du sur place tel un colibri. En regardant en bas, voir si sa cible s'endort ou non. En espérant juste qu'il n'aie pas d'autres cartes en jeu.

Ce serait très moche qu'il résiste au sommeil, à la limite s'il est un peu fatigué, elle espère qu'il va se casser. À cause de lui Gotoharu est blessé. Il a juste à ne pas recommencer à faire du mal à l'un de ces deux là, à s'excuser et le tour est joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t995-un-mal-pour-un-bien

Mer 8 Nov 2017 - 18:19
Qu’est-ce que sont ces plumes ? Non pas qu’elles m’effraient mais elles ne m’inspirent pas confiance pour autant. Une attaque qui semble d’aspect inoffensive, sauf que mon instinct m’annonce une défaite immédiate si l’une d’entre elles me touche. Dans ce cas de figure, je n’ai pas énormément de solution qui s’ouvre à moi. Je n’en vois qu’une seule à la limite : prendre la fuite. Pour autant, une telle procédure ne fait pas particulièrement partie de mes habitudes, je déteste tourner le dos à mes adversaires.

L’aire de combat est tout de même assez dense. Habituellement, de nombreux combats s’effectuent sur cette place, mais nous ne sommes que trois si l’on compte l’autre abruti qui dort. Tout cela pour me réconforter sur un point : d’une part sa technique ne prend tout l’espace, mais elle n’est pas très rapide et je peux donc aisément me déplacer pour esquiver son attaque. De plus, je n’en sais en réalité trop rien mais voler, au même titre que courir, puise dans les réserves énergétiques. D’ailleurs, c’est seulement maintenant que je réalise le spectacle face auquel j’assiste.

« Oï ! Comment se fait-ce que tu voles, demandé-je en courant vers un arbre à l’autre bout ? C’que je veux dire c’est que je n’ai jamais vu ça encore. C’est une technique ? »

Ouais, ce n’est probablement pas le bon moment pour faire la discussion, sauf que je suis tellement estomaqué par ce que je vois que je suis obligé de m’interroger. Je me cache derrière l’arbre vers lequel je courais. Je n’ai pas pu vérifier si les plumes étaient maintenant hors de ma portée, c’est la raison pour laquelle je suis sous cet arbre qui, je l’imagine, peut aisément me couvrir de ce type d’attaque. Je suis complètement bloqué. Si je sors, une rafale de plumes m’attaquera aussitôt.

Misère. Je suis dos au mur maintenant. Je veux dire qu’excepté observer les mouvements de mon adversaire, je ne peux pas faire grand chose de plus. Cela dit, une petite idée me trotte à la tête et si celle-ci s’avère juste, l’issu de cet affrontement est joué d’avance malgré mon envie de dormir qui, pour la première fois depuis longtemps, surpasse celle de manger. C’est vraiment quelque chose d’extraordinaire, car je n’ai à ma connaissance pas grand qui passe avant mon envie insatiable de me remplir la panse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1371-metaru-kinzoku-achevee

Même des faux jumeaux se protègent mutuellement malgré leur duel. (PV Kinzoku)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: