Derniers sujets
» Autour des braises // Watari
Aujourd'hui à 3:17 par Hoshino Watari

» Aller à l'essentiel
Aujourd'hui à 3:09 par Metaru Shūuhei

» Sora Uchiha (en Cours)
Aujourd'hui à 2:57 par Borukan Akimoto

» [Koga Kiseru] Un errant à Iwa et dans un Cofee Shop - Libre
Aujourd'hui à 2:26 par Hyûga Sanadare

» Oui ?... Oui ! (w/ Tsunechika)
Aujourd'hui à 2:10 par Seisui no Seifukusha

» 1/08. La manipulatrice
Aujourd'hui à 2:06 par Suzuri Kyoshi

» Question de coïncidence ; Sazuka
Aujourd'hui à 2:04 par Ikeda Sazuka

» Le bon et la brute [Shukiki S.]
Aujourd'hui à 2:02 par Metaru Nué

» Reiji / RP.
Aujourd'hui à 1:37 par Goketsu Reiji

Partagez | 

SHI FU MI - PV Nakasu Ryüka

Aller à la page : Précédent  1, 2

Ven 17 Nov 2017 - 14:11
Je grimace en entendant son explication. Elle est débile. "Bah la prochaine fois, prend un peu plus de temps et prend des vêtements de femmes." Pestais-je alors, ignorant délibérément l’appellation princesse. "Sinon, je risque de me venger et tu risques également de finir travestit." Soufflais-je dans la continuité avant d'esquisser un petit sourire. "Oui, je suis certain qu'un kimono rose t'irait à la perfection, tu sais avec quelques petites fleures dans tes cheveux alors attaché en chignon. Oui, tu serais magnifiquement belle." Est-ce que je le provoque ? Oui et non, je me venge juste, du fait de me retrouver déguiser en mec par sa faute. Alors, ouais, le jour au j'aurais moyen de me venger de cela, je le ferais, même si ce n'est pas aujourd'hui, même si c'est dans un ou plusieurs mois. Je n'oublierais pas et il subira aussi un acte similaire ! En attendant, je tends un peu les bras devant moi et soupire devant la longueur des manches. "En plus d'être pour homme, c'est vachement trop grand pour moi. J'ai l'impression d'être retombée en enfance quand je piquais les affaires de ma mère... Sauf que là, ça serait plutôt ceux de mon père." Argumentais-je alors. "Enfin, J'ai pas trop le choix." Murmurais-je avant de faire quelque mundra pour user de la technique de transformation et maintenant avoir l'apparence d'un homme, plus ou moins de la même taille que celui qui me fait face. "J'ai l'air moins con comme ça." Tentais-je de lancer avec une voix un peu plus grave que d'habitude. Bien que dans un sens, cela reste tout aussi ridicule.

"C'est mon cousin. Donc oui, je connais cet tête brûlée." Lui répondis-je. "Il a d'ailleurs rejoins la police du Raikage." En soit, je ne savais même pas si c'était le cas, si au final il avait prit sa décision pour le faire. Il m'en avait parlé avant que je ne déserte, mais avait-il franchit le pas et agit dans ce sens là ou bien avait-il changé d'avis ? Je l'avais poussé dans cette voie, donc ça ne m'étonnerait même pas qu'il ai fini par le faire une fois rentré à Kumo. "Mais toi, tu le connais d'où ?" Le questionnais-je tout en allant m'asseoir sur le lit, la serviette posée sur mes épaules et toujours sous mon henge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Ven 17 Nov 2017 - 18:24
Tant de non respect, de mots tranchants ou encore de provocations dans un si petit bout de femme. Cela dit, son comportement et ses actions me prouvent à quel point elle se sent bien mieux que tout à l'heure. C'est pour cela qu'au lieu de répondre, qu'au lieu de m'énerver, j'ai un sourire de joie, de victoire et de satisfaction. Cela l'énervera peut-être, mais peu importe, ce qui compte c'est que son état de santé aille clairement mieux, sans aucuns doutes possible. Je la laisse faire ses mudras ainsi que sa technique de métamorphose, elle vient juste de se transformer en homme. C'est sûr qu'elle faisait moins ridicule comme ça, dans son kimono du soir. Quelle princesse, elle n'a jamais l'air satisfaite.

Je préfère ne pas agir tout de suite, voulant entendre ce qu'elle peut me dire sur son "cousin" Ikezawa Shojito. Ce shinobi ne voulant pas donner son temps pour autre chose que son clan avait finalement changé d'avis, passer le cap. Est-ce un bien ou un mal ? Seul lui pourra me le dire si je le revois un jour. Par contre, je connais totalement son côté tête brûlée et c'est pour ça que je ne suis pas surpris des propos de la belle. Viens ensuite la question fatidique, à laquelle je ne suis pas sûr de vouloir répondre.

Je quitte de nouveau la pièce, laissant une fois de plus la jeune femme homme seule dans la chambre. Je retournes en bas et j'essaye de trouver une femme avec le même physique que l'originaire du Pays du Vent. Je finis par repérer une femme de la même taille, mais qui a une poitrine bien plus rebondissante, mais soit, là n'est pas la question. Une fois ma cible attrapée, elle finit par me céder, pour rester en vie, son kimono le plus beau qu'elle avait dans sa chambre. Un vrai truc de femme qui à l'air d'une bonne qualité, ce kimono doit avoir une certaine valeur. Je retournes dans la chambre et balance le vêtement en plein la poire de la fille aux cheveux verts. J'avoue que je préfère largement la voir en femme que ce qu'elle est là maintenant.

- Cesse de faire la gamine, change toi si ça te dérange tant que ça. C'est pas moi qui s'en plaindra.

Car il est vrai que je n'avais pas réfléchis à la question tout à l'heure, bien trop préoccupé par son état de santé. Ce qui me semblais bien plus importe que son style, mais bon, elle s'est sentie obligé de faire une remarque quand même. Maintenant qu'elle va mieux par contre, je comprends que cela lui tienne à cœur et c'est pour ça que j'ai décidé de lui rendre une nouvelle fois service.

- C'était il y a quelques année déjà, mais je suis surpris... Votre clan est plutôt connu pour rester entre vous, restant dans l'ombre en agissant pour le bien de votre village. Pourquoi tant de changement entre Shojito qui rentre dans la police et toi... Qui est là !

Elle pourrait sans doute ne pas me répondre, mais cela vaut le coup d'essayer quand même de l'avoir dans son propre mensonge. Elle fera peut-être une gaffe qui me permettra de lui faire déclarer sa véritable identité qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1690-nara-genkishi-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1871-nara-genkishi-le-carnet-d-un-errant#12149 http://www.ascentofshinobi.com/u387

Ven 17 Nov 2017 - 22:37
Alors qu'il me fait un nouveau reproche, je bouge les lèvres sans dire un mot tout en faisan la grimace pour me moquer de lui, mais également montrer l'agacement que j'ai par rapport à son côté un peu trop paternel à mon égard. Sérieusement, pourquoi est-ce qu'il se prend comme ça à être attentionné vis à vis de moi après avoir manqué de me tuer ? Il veut se foutre de ma gueule ? J'en sais rien, je sais pas, je pige pas et j'aime pas ça, mais bon. Je joue le jeu, faisant mine de baisser ma garde devant lui et le provoquant quand même un peu pour voir ses réactions. Façon d'agir plus qu'étrange. Il sourit, me sermonne et maintenant, il part ?

Je fronce les sourcils en fixant la porte qui vient de se fermer derrière lui. "Il me fait quoi là encore ?" Lançais-je à voix haute alors que je suis maintenant seule dans la chambre. J'en profite pour me coucher sur le lit, me mettre à mon aise pour poser ma tête sur l'oreiller qui devrait normalement être le sien. Sérieux, ça fait un de ses biens de pouvoir poser sa tête sur un coussin comme ça, d'être sur un matelas mous. C'est clair que c'est pas forcément le plus confortable qui soit, mais il l'est toujours plus que le sol et vraiment, je profite de cet instant en soupirant d'aisance.

Quand la porte s'ouvre alors, je me redresse d'un coup, comme si je venais d'être prit en flagrant délit et le regarde alors comme si de rien n'était. Comme si je ne m'étais pas installée sur son lit et profiter temporairement de son oreiller. Non, je n'ai pas du tout fait ça. Il a aucune preuve !

Dans tout les cas, je ne peux nullement me justifier, me prenant un autre tissus en plein visage. Je le repousse un peu pour le regarder. "C'est quoi ?" Le Questionnais-je alors qu'en défroissant un peu le tissus, je réalise de quoi il s'agit et fronce les sourcils. "Tu l'as piqué à qui cette fois ?" Je détaille le tissus avant de me lever du lit pour aller me changer dans la salle de bain adjacente à la chambre dans laquelle on se retrouve.

Je réapparais quelque minute plus tard, mon henge étant annulé. "Merci, maintenant, je ne ressemble plus à un travelo, mais ça confirme juste que je suis une planche à pain." Pestais-je en me débattant un peu avec le haut du kimono trop large pour tenter de le faire tenir correctement en place. "En vrai, tu veux que je fasses une technique de métamorphose pour être une belle blonde voluptueuse ?" Je pose mon regard sur lui, avant d'hausser les épaules et de soupirer. Après tout, les hommes sont tous pareil, attirer uniquement par les grosses poitrines. Les cruches capables de rien, juste bonne à baiser.

Mentant maintenant sur mon identité, on en vient à parler de Shojito, ce grand blond avec qui j'ai eu une aventure et heureusement qu'on a parlé longuement de son clan en vue de la discussion que l'on a maintenant. Au final, il me serre bien lui, même s'il me maudira en apprenant que je me suis présentée avec son nom de famille. M'enfin, je trouve cela assez drôle d'une certaine façon. "Il était désireux de grandeur et moi, tu dois sûrement te douter en vue de ce qu'il s'est passé tout à l'heure du pourquoi je n'étais pas spécialement bien vue dans le clan..." Murmurais-je, comme un aveu, tout en baissant la tête et souriant tristement, pour tenter de jouer les fortes alors que je m'assieds à nouveau sur le bord du lit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Ven 17 Nov 2017 - 23:43
Enfin, enfin elle me semblait être plus sérieuse, plus sincère une fois sortie de la salle de bain. Elle a reprit sa forme normale et recommence avec ses provocations. Effectivement, elle n'a pas de grosse poitrine, mais pourtant ça ne change absolument rien à l'attirance que je peux avoir pour elle. Qu'elle soit maigre, grosse ou n'importe quoi physiquement, ce n'est pas ça qui compte, ce qui compte, c'est son comportement. Bien qu'elle soit une femme assez difficile à combler, ça ne change rien à l'attirance physique que j'ai pour elle. Même si elle en rentre pas dans les critères de la femme parfait pour moi, son côté joueuse, taquine et provocatrice ne me laisse pas indifférent et c'est pour ça que son gros manque de poitrine ne m'intrigue pas et surtout ne me dérange pas.

Je finis par m’asseoir à côté d'elle sur le lit, pour être plus proche et avoir un meilleur contact avec elle. La Ikezawa ne semble pas me rejeter, au contraire et c'est pour cela que je me permet de m'approcher autant.

- Tu te trompe depuis le début à mon sujet.

Je finis par craquer, je pose ma main sur la sienne, je m'approche doucement de son visage et je finis par tenter de l'embrasser, espérant qu'elle accepte celui-ci et qu'elle ne me rejette pas. Si malheureusement elle refuse, je ne lui en tiendrais pas rigueur, loin de là, mais je comprendrais et je continuerais de lui parler normalement. Mon visage d'approche délicatement du sien avant d'être le plus lent possible, regardant si elle accepte celui-ci ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1690-nara-genkishi-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1871-nara-genkishi-le-carnet-d-un-errant#12149 http://www.ascentofshinobi.com/u387

Ven 17 Nov 2017 - 23:56
Relevant le regard vers lui, je le laisse s'approcher, cherchant à savoir pourquoi il me dit cette phrase d'un ton que je dirais assez énigmatique. En quoi est-ce que je me trompe ? Je ne cesse pas de le provoquer uniquement pour tenter de le cerner et possiblement trouver une faille dans ce qu'il me montre. En vain, visiblement.

Et voilà qu'il s'approche de moi, s'asseyant à mes côtés.

Mes iris sur lui le détail. Scrutant le moindre de ses gestes alors qu'il vient tenter de me voler un baiser. Je détourne alors rapidement la tête et ses lippes rencontre la peau douce de ma joue. Une esquive assez simple et primaire, mais une esquive quand même. Je me relève alors du lit pour être debout et mettre un peu de distance physique entre lui et moi.

"Vous insinuez que je me trompe sur vous ? Pourtant, n'agissez vous pas là comme un pervers ? Vous disiez en bas ne pas vouloir me mettre dans votre lit, mais là, c'est ce que vous tentez quand même non ? Vous croyez quoi ? Que parce que vous avez répondu à deux trois de mes caprices je vais écarter les cuisses pour vous ?" Je ne sais pas trop s'il sous entend que je suis une prostituée, une fille facile ou que sais-je d'autre, mais moi, là, c'est clairement ce que je laisse entendre. Agacée de pouvoir être vue comme cela quand je ne tente pas de le faire. Oh oui, je peux jouer les catins, mais là, je n'ai rien fait de tel, alors ça va réellement me taper sur le système. "Au final, vous êtes un peu comme les porcs qu'il y avait en bas et que vous prétendez mépriser. Vous agissez comme un goujat. J'ai peur de votre suiton, mais je ne plierais pas devant vous et vos fantasmes !" Pestais-je alors pour le prévenir que s'il voulait plus, il allait probablement verser du sang ou alors moi, j'en verserais. A voir, parce que si on partait sur un combat, je doute réellement de mes chances de gagner à cause de son affinité primaire. Du moins, je suppose, j'ignore si en réalité il en a deux et que celle qu'il m'a déjà montré soit la plus faible, celle qu'il maîtrise le moins.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Sam 18 Nov 2017 - 10:37
Une esquive, un refus, rien de plus normal. Ce que je ne comprends pas c'est sa réaction derrière. Pourquoi s'emballe-t-elle autant alors que j'ai juste essayé de l'embrasser ? Pourquoi pense-t-elle que je veux juste coucher avec ? Je n'ai absolument pas répondu à tous ces caprices uniquement pour ça et c'est pour ça que je suis étonné qu'elle réagisse aussi froidement. Qu'elle refuse c'est une chose, qu'elle commence à m'insulter en est une autre. Que dois-je comprendre ? Que n'importe quel mec qui essaye de l'embrasser sans son autorisation est un pervers ? Il lui en faut pas beaucoup pour voir les mecs comme des gros porcs dans ce cas. Soit, ça m'est complètement égal ce qu'elle pense de moi, elle se trompe sur mes faits et gestes encore une fois, mais je ne lui en tiendrais pas rigueur, j'ai peut-être été trop brusque, je ne suis pas forcément doué pour ce genre de chose, ce genre de relation.

Je me lève du lit et me dirige vers la porte de sortie pour poser mon épaule sur la parois tout en regardant l'Ikezawa. Je pourrai être piqué dans ma fierté, mais il y a bien longtemps que j'ai appris à la mettre de côté, que j'ai appris à réagir avec le cerveau et non pas avec les émotions ressentis. Je regarde alors par la fenêtre pour regarder la clarté de la nuit, la lumière que la lune peut apporter.

- Ne t'emballe pas comme ça, je n'ai pas voulu te violer, j'ai juste eu l'envie de t'embrasser.

Je rigole en pensant à la situation maintenant, je viens de me manger l'un des plus gros vent de ma vie. Je comprends qu'elle ne veuille pas, mais pas qu'elle me voit comme un pervers, car même si j'ai des déviances mentales sur certaines choses, je suis loin d'être ce genre de personne.

- Bon, pour te montrer ma bonne foie, je te propose de t'apprendre à nager... Tu veux vaincre ton problème, ne plus avoir peur des gens comme moi qui utilise le Suiton ? Accepte mon unique offre.

Voilà le marché que je voulais lui proposer tout à l'heure. Je sens que si nous continuons comme ça, nous allons réellement finir par nous battre alors je préfère lui en parler maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1690-nara-genkishi-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1871-nara-genkishi-le-carnet-d-un-errant#12149 http://www.ascentofshinobi.com/u387

Dim 19 Nov 2017 - 20:09
Debout, face à lui, alors que je viens de lui balancer plein de mot venimeux. Peut-être un peu trop agressif. Je penche la tête, les bras croisées sur ma poitrine quasi-inexistante alors qu'il se lève et prend la parole pour tenter de me calmer un peu. Je le fixe, le dévisageant alors qu'il tente vainement de se défendre. Argumentant justement qu'il avait envie de m'embrasser. "Et pourquoi tu avais envie ? Parce que tu me vois comme une pauvre fille sans défense et fragile ? Par pitié ?" Le questionnais-je, assez froissée qu'il puisse me voir de la sorte. Parce qu'autant avoir pitié des autres ne me dérange pas, autant moi, la subir, j'en au horreur et là, c'est ce qu'il fait non ? Ça m'énerve et il remue le couteau dans la plaie en affirmant ainsi que je ne sais pas nager, que je suis si faible que ça. Je déteste cette faiblesse de ma part et je détourne la tête en soupirant de rage. Agacée plus que de raisons. Vraiment. J'ai envie de lui faire ravaler ses paroles, mais je ne peux pas, je dois me battre et avancer, vaincre cette satanée peur...

Alors, me détendant un peu, je soupire et décroise les bras cherchant à me calmer un minimum. "Ok. J'accepte ton offre. Mais t'as pas intérêt à te moquer !" Soufflais-je pour lui faire comprendre que je n'accepterais aucune moquerie et que là, si je le faisais, c'était uniquement pour m'améliorer, pour vaincre cette faiblesse. Parce que je n'ai pas confiance en lui, parce que c'est juste impossible que je puisse paraître faible devant quelqu'un. Alors je me force, je prends le taureau par les cornes comme on dit... Sauf que là, je commence déjà à stresser à l'idée de faire ça.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Dim 19 Nov 2017 - 20:25
Je m'approches de la sortie de la chambre après tous ces mots. Je la regarde râler, soupirer, faire des conclusions hâtives pour finir par accepter mon marché. Je me demandais si elle aurait le courage et la volonté de le faire et je vois que qu'elle ne me déçoit pas. Je vais donc devoir lui apprendre à nager, j'espère qu'elle sera prête ce jour-là, car même si je peux paraître calme et serviable, je peux vite devenir méchant et agressif.

- J'en avais envie uniquement parce que tu es une jeune femme fourbe, tu es provocatrice et tu ne te laisse pas marquer sur les pieds. Je ne t'ai jamais vu comme une femme faible. Tout le monde à ses tares, tout le monde à des peurs qui fragilisent, ça ne fait pas de quelqu'un un faible, loin de là.

Une leçon de moral ? Un petit peu, mais c'était surtout pour qu'elle comprenne que ce n'est pas de l'avoir vu si paniquée qui m'a donné envie de profiter d'elle, au contraire. Je regrette que ce se soit passé ainsi, car je sais que ça avait brisé toutes mes chances.

- Je ne me moquerais pas, promis.

Je lui fait une nouvelle fois un sourire avant de lui expliquer le lieu de rendez-vous dans un ou deux jours. Je finis par quitter la chambre pour me diriger en bas, des chambres s'étaient libérés avec la fuite de certaines personnes et c'est pour cela que je récupère des clefs. En m'y dirigeant je repasse une dernière fois devant la chambre de la jeune Nukenin.

- Bonne nuit.

Dis-je en passant sur la route. Je continues mon chemin pour arriver dans la pièce qui va me servir de dortoir pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1690-nara-genkishi-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1871-nara-genkishi-le-carnet-d-un-errant#12149 http://www.ascentofshinobi.com/u387

SHI FU MI - PV Nakasu Ryüka

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: