Partagez | 

Le début de la traque [Hanzô]


Lun 6 Nov 2017 - 21:38
Presque une heure après l’arrivée de Yuki Shinichi dans son bureau, avec qui il avait eu un échange productif, le Nidaime Mizukage était toujours derrière son large bureau en marbre. Sur son imposant fauteuil, le chef de village semblait pensif. Malgré le fait d’avoir pesé le plus possible ses interventions et ses prises de position, il ne pouvait éviter de se demander s’il avait fait le bon choix. Après tout, il se préparait à avoir à l’extérieur du village de nombreux alliés, et des Kirijins parmi les plus utiles et les plus fidèles. Mais n’était-ce pas là leur place, dans des missions à la fois périlleuses et à l’importance capitale ? Les souvenirs des conseils de l’ancien Daimyô, Naragasa Kira, lui revenaient en ce moment flous : était-il seulement le dirigeant voulu pour Kiri ?

Là encore, un bruit sec provenant de la porte épaisse de son bureau extirpa le pensif Mizukage de sa brume. Kaguya Hanzô était arrivé.

Sur le meuble princnipal de son supérieur, le maître de Samehada pouvait rapidement voir sa propre lettre, évidemment lue et évoquant la désertion actée d’Hoshino Watari et de ses proches. Ce que le squale ne savait peut-être pas encore, c’était que la fuite de Yuki Eiichiro n’était plus une rumeur mais bien un fait.

« Ton intuition était la bonne. Yuki Eiichiro et Hoshino Watari sont à la tête d’un groupe d’une dizaine de déserteurs. Ils ont quitté le village cette nuit. J’ai commandité une enquête plus approfondie, mais nous ne pouvons attendre. Je veux que tu les traques. »

Contrairement à Yuki Shinichi, auquel il avait accordé quelques instants de répit après l’avoir missionné, afin de voir ses réactions, Hanzô ne saurait refuser l’ordre venant d’être donné. Fidèle à ses principes Kirijins et à son instinct aussi furieux que glorieux, cette décision de traquer les traîtres ne serait qu’un exécutoire pour lui. Il approuvait déjà, c’était certain.

« Tu n’agiras pas en tant que Kyôinin, mais bel et bien en tant que Bras droit du Kiri. Je te laisserai t’entourer d’au maximum deux de nos hommes et vous partirez sur un navire qui est en train d’être préparé par Yuki Shinichi, auquel j’ai fait suivre d’importantes leçons de navigation. »

Il n’en dit pas plus, afin de laisser son adjoint assimiler les premières informations, importantes, mais surtout rassurantes pour celui qui ne demandait qu’à en découdre, et surtout à montrer ce qu’il en coûtait de salir l’honneur du grand village qu’était Kirigakure no Satô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 8 Nov 2017 - 15:56

« And when you start to feel the rush, a crimson headache, aching blush »




Si Hanzô n’avait pas reçu cet ordre de visite si vite il se serait peut-être inquiété de la qualité de Mizukage du blond à la Glace. mais ce n’était pas le cas et le shinobi avait fait dépêcher son bras-droit jusqu’à lui par le moyen d’un émissaire. Un symbole sur le toit du palais aurait pu être drôle mais il se contenta de cela et prit donc la route vers le lieu de résidence de l’ancien Amiral de l’Eau d’un pas décidé, bien hâtif de découvrir ce qui bouillait dans les entrailles de l’endroit. Qu’est-ce que le décisionnaire avait bien pu préparer le temps que l’information transite jusqu’au Squale et qu’il se rende au point donné? Non loin de là quand il reçut la nouvelle, occupé à frapper dans des poteaux d’entraînements vétustes, le Maître de l’Eau arriva bientôt dans l’allée décorée menant à la gigantesque plaque tournante.

Il finissait par bien connaître le palais de par ses visites récurrentes et arriva vite devant la large porte du bureau qu’il poussa, se sachant attendu. Un simple signe de tête pour signifier ses respects puis il écouta la Seconde Ombre qui n’avait visiblement pas la tête à la bienséance, rentrant dans le vif du sujet.

« Soka. Tu peux compter sur moi. » Pas besoin d’en dire de plus, signifier qu’il était apte se trouvait même surfait. Ils se connaissaient, après tout. Donc, ses craintes étaient devenus tangibles…? Une dizaine, pas moins? Il s’était sûrement entouré d’une formation de shinobis puissants, et l’aveugle avait raison se sachant traqué par le village militaire le plus puissant de sa génération. Watari et lui étaient donc liés à ce point?

« C’est un axe bien plus politique, mais je m’en satisferais. J’ai déjà une petite idée de qui prendre avec moi… D’autres choses importantes à déclamer? Je comprends l’urgence de la situation et la piste est encore chaude. Mieux vaut qu’elle le reste. » Toujours debout, sachant inutile de s'asseoir car l’entrevue serait brève, il exhalait de son envie de tuer, un frisson d’excitation allant même jusqu’à parcourir son échine.

_________________



« Inoffensif je fus, une offensive je tue ; une gencive de plus ♪ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1231-let-the-wolf-consume-you#7050 http://www.ascentofshinobi.com/t1441-kyuryu-no-hanzo

Le début de la traque [Hanzô]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: