Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

Entraînement hôtelier [Solo]


Ven 10 Nov 2017 - 2:08
Entraînement hôtelier



Le couloir était sombre, parcouru sur toute sa longueur d'écritures improvisées, leur signification n'importait pas, seul l'information qu'elles avaient gravées par des personnes aléatoires, probablement imbibées d'alcool, importait. Inja traversait avec la conviction qu'il allait passer une nuit perturbée, il n'était pas sûr d'avoir choisit le bon hôtel pour louer une chambre, mais ses moyens pécunaires actuels ne lui permettait pas d'en prendre une plus luxueuse. Le froid de l'endroit combiné à l'humidité ambiante provoquait de la buée au contact de la chaleur de sa respiration, dégageant ainsi plusieurs petits nuages de fumée à mesure que la distance qui le séparait de la chambre 46 se réduisait. Le chiffre 6 était à peine visible et il fallut bien quelques secondes de réflexion avant qu'il soit sûr d'être arrivé au seuil de la bonne porte. Tandis que la dernière bouffée de buée s'estompait, il leva la main droite tenant le trousseau de trois clés associé à la chambre d'hôtel, puis se servit de sa deuxième main pour tourner la poignée d'entrée. La poussant vers l'avant, elle s'ouvrit sans qu'un effort supplémentaire ne soit nécessaire, laissant échapper un grincement strident, proche du ré mineur, ainsi qu'une lumière de faible densité. Celle-ci ,émise par une bougie parfumée, provenait du rebord du buffet au fond de la pièce, illuminant la réserve de baguettes de tables et de vaisselle luisante. Inja pénétra à l'intérieur de la chambre, étonné par l'espace disponible pour se mouvoir, il avait pensé que le prix dépensé lui aurait laissé une chambre étroite, cependant les critères d'évaluation des prix avaient probablement été jaugé sur l'aspect et l'hygiène globale de l'hôtel. Une bonne nouvelle, il avait assez d'espace pour s'entrainer et méditer et comptait bien utiliser tout le temps disponible pour progresser. Sa nouvelle maitresse, Shiori, lui avait d'ailleurs permi de remplir la première étape de sa formation, découvrir le potentiel caché au fond de lui. Il n'avait pas de réelle idée de jusqu'où il pouvait aller avec ses capacités, mais pouvait être certain d'être un ninja hors-normes. En plus d'avoir découvert une affinité au Suiton, ils avaient également fait ressortir de lui un pouvoir différent, qui n'avait été observé chez aucun autre ninja auparavant. Lors d'une manipulation de chakra, son corps produisait des rayons de lumière incontrôlés, c'était d'ailleurs cette capacité qui lui avait fait réussir son test d'entrée dans les rangs ninjas. Inja n'avait pas d'idée précise de comment le contrôler, mais Shiori avait pris le temps de combler ses lacunes en ninjutsu lors de leurs exercices au dôjo, seulement quelques heures après leur première rencontre. De l'entraînement serait nécessaire pour performer efficacement, mais il en était parfaitement conscient et se sentait prêt à donner le meilleur de lui même.

Il fit quelques pas jusqu'à arriver au lit situé sur la droite de la pièce, remplissant exactement la place du renfoncement dans lequel il avait été placé, les draps et couvertures étaient pliés au pied de celui-ci, apparemment aucun service ménager préalable n'était exécuté. Un bruit de ressors se dégagea du matelas lorsqu'Inja y balança sa ceinture professionnelle ainsi que son katana. Il était soulagé de pouvoir enfin ressentir son bassin se relâcher de leur poids et exécuta une série de sauts à pieds joints avant de se retourner et de se placer au centre de l'espace disponible. Laissant ses pensées d'évaporer en se concentrant seulement sur ses mouvements, il se plaça en tailleur et régulait maintenant sa respiration. Ecoutant le bruit du vent qui tapait sur la fenêtre et les pulsations de son coeur, il pouvait discerner quelques sons venant d'une chambre de l'étage inférieur mais ceux-ci étaient trop peu insuffisant pour le déconcentrer. Sentant maintenant son pouls parcourir son corps, il commença à exercer ce que Shiori lui avait enseigné, malaxant son chakra avec une facilité étonnante, il tentait de faire constamment naviguer sa concentration de chakra d'un endroit à un autre de son corps, de sorte à installer une routine d'entraînement et d'automatiser la réponse du chakra à sa volonté.


"Bien..."




Satisfait des résultats, Inja accéléra la vitesse de son flux de chakra pour tenter d'accentuer la difficulté de son exercice.


"Mieux..."




Sa concentration restait intacte tandis qu'il fermait les yeux, il monta d'un cran la quantité de chakra circulant à l'intérieur de son corps, espérant pouvoir la contrôler sans soucis. Le rythme de son coeur s'accéléra progressivement sans qu'il ne s'en rende compte, augmentant d'une dizaine de battements par minutes; sa respiration devenait grasse et laissait s'échapper de courts sons roques, comme s'il avait quelque chose coincé à l'intérieur de la gorge. Son corps n'avait jamais abrité autant de chakra et, ne connaissant pas ses propres limites, montrait volontairement des signes d'inconfort, laissant même évacuer quelques gouttes de sueur sur le visage d'Inja.


"Parfait ... Oui..."




Tandis qu'il continuait de murmurer, un violent claquement de porte retentit dans la pièce. Le bruit provenait de derrière lui, de la direction de la porte d'entrée. Il rouvrit les yeux puis, se retournant, lança un regard confiant vers l'entrée de la chambre. Rien de remarquable ne lui sauta aux yeux, il s'agissait probablement d'un courant d'air, rien dont il n'avait vraiment raison de s'inquiéter. Il doutait que quelqu'un puisse avoir refermé la porte volontairement, son état de concentration l'aurait averti du son d'un intrus, à moins que ça n'ait été un ninja, auquel cas il aurait instantanément compris qu'il était en train de méditer dès l'instant où il l'aurait vu. Le mystère n'était pas entièrement résolu, bien que la probabilité du courant soit la plus plausible, tout était à envisager, rien de très important de toute façon, la personne avait passée son chemin et le ninja n'avait plus qu'à se re-concentrer. L'attention d'Inja se porta un instant sur autre chose que son entraînement de chakra, la pile de livre qui dépassait de l'étagère d'une des armoires l'interpellait. Sans réelle raison apparente, il devenait curieux de savoir de quoi ils traitaient, cette même curiosité qui le poussait d'habitude à se demander à quoi s'intéressait les gens, ce qu'ils lisaient ou ce qu'ils faisaient. Toujours désireux d'en apprendre plus sur les activités d'autres personnes, dans l'espoir d'y trouver un intérêt ou d'un jour découvrir quelque chose de nouveau duquel il pourrait apprendre. Il se dirigea vers la dites armoire et saisit les livres uns à uns, lisant leur titre et les quelques notes de premières pages.


"Art de l'empaillement de chaises... Entretenir ses vitres en milieu humide... Manuel de composition de Biwa..."




Les trois premiers recueils n'avaient strictement aucune utilité pour un ninja, ils devaient probablement appartenir au maître d'hôtel, désireux d'améliorer son établissement pour en augmenter la réputation. Cependant le troisième et dernier livre attira l'attention d'Inja, outre le fait qu'il était bien plus épais que les précédents, on pouvait voir plusieurs notes en dépasser, ainsi que des nombres de pages. Le ninja se saisit de tout ce qu'il pouvait voir dépasser puis lu qu'il s'agissait de notes écrites à la main, des plans et commentaires sur la façon d'entreposer le meublier de la salle de restauration de l'hôtel. Agaçé de se rendre compte de l'inutilité des notes trouvées, il porta après son regard sur le titre du livre imprimé en gros caractères.


"Théorie de réflexion et d'absorption de la lumière et phénomènes lumineux."




Le gérant avait sûrement jugé bon de se procurer cet écrit et de l'utiliser pour agencer ses pièces de la façon la plus lumineuse possible, décidément son obsession pour l'établissement ne pouvait être devinée que par ses lectures, l'hôtel ne parlait pas de lui-même. Aujourd'hui ce livre était tombé entre les mains d'Inja et il n'avait aucune intention de le laisser à son propriétaire. En tant normal, camoufler le recueil à l'intérieur de sa pile de vêtements propres aurait été un réflexe, mais il avait changé de vie et réfrénait maintenant son conditionnement à l'escroquerie. Il saisit quelques pièces de sa bourse et les posa sur le dessus des trois livres restants tout en les reposant.

Empoignant le livre qu'il venait d'acheter au gérant de l'hôtel, il se dirigea vers le lit pour s'y asseoir. Le livre était sale... les pages jaunies par le temps révélaient le désintérêt certain des précédents possesseurs, seuls les trente premières pages avaient l'air d'avoir été manipulée, le reste du livre formait un bloc parfait, comme s'il n'avait jamais été étiré et il ne l'avait probablement jamais été. Le prologue expliquait que la suite avait été écrite par un illuminé peu hygiénique et que la seule raison qui avait poussé l'éditeur à en imprimer une nouvelle version était qu'il avait par mégarde tué le dit illuminé au cours d'une course à la nage, durant laquelle il avait coulé. Malgré l'aspect pathétique de la mort, l'involontaire meurtrier avait ressenti du remord et avait décidé de lui rendre hommage en rendant publique son travail de recherche. Inja saisit à l'intérieur de sa poche sa blague, une des dernières affaires qu'il possédait, puis en retira une des quatre dernière cigarettes qui lui restaient du pays de la Neige, qu'il alluma à l'aide de la bougie parfumée du buffet puis, après une bouffée bien méritée, démarra la lecture.

_________________


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 16 Nov 2017 - 2:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Ven 10 Nov 2017 - 15:18
Adossé sur l'oreiller de l'hôtel posé sur le mur du lit, Inja faisait le point sur ce les pages qu'il venait de lire. Fasciné par celles-ci, il avait passé cinq heures intensives à emmagasiner le plus d'informations possibles, allant même jusqu'à prendre les notes des pages qu'il jugeait bon de relire plus tard, tout comme le gérant l'avait lui-même fait auparavant. La complexité de la théorie impliquait des schémas basiques de temps à autre, mais ne faisait pas état de réels calculs, il s'agissait seulement d'un travail de réflexion qui avait pris plusieurs années à s'assembler, avant de donner un aspect global plausible. La théorie traitait de la réflexion de la lumière, partant du postulat que les sources de lumières émettent des rayons lumineux et qu'il se réfléchissent sur toutes les surfaces rencontrés avant de parvenir à l'oeil. A la fois intéressante et intrigante, la pensée d'une logique immuable régissant la lumière le laissait perplexe. Non pas la base de la théorie, mais plus qu'elle était suivie d'explications et de précisions plus que douteuses, employant des mots scientifiques distincts pour expliquer que les matières n'agissaient pas de la même façon, comme l'eau qui venait perturber les résultats des expériences testées.

L'odeur des cendres froides de la fin de cigarette qu'il avait laissé à l'intérieur d'un verre vint chatouiller son odorat et l'incommoder l'espace d'un instant. Il referma alors le livre, qu'il posa sur le côté du lit et tout en essayant de digérer ce qu'il avait lu, se saisit du verre avant de se diriger vers le lavabo situé derrière la porte d'entrée. Il finit couler l'eau et attrapa fermement un morceau de tissu pour laver l'intérieur du verre. Certains points ne collaient pas dans la théorie, mais Inja se décida d'admettre l'espace de quelques jours la véracité de celle-ci et de voir s'il pouvait maitriser les effets secondaires de ses capacités en la prenant en compte. Il avait un pressentiment, tous les évènements fortuits arrivés au cours des derniers jours n'étaient pas un hasard, le destin semblait avoir décidé qu'il n'était pas temps pour lui de mourir et qu'en plus de ça, sa transition vers la maitrise des arts ninjas devait se précipiter. Inja n'avait pas fermé l'oeil de la nuit, aucune horloge ne lui permettait de se rendre compte de l'heure, la nuit était on ne peut plus noire et la fraîcheur permanente laisser penser que minuit été passé, peut-être de quelques heures. Finissant d'essuyer le verre qu'il avait en main depuis deux minutes, il en sentit rapidement l'intérieur afin de s'assurer qu'aucune odeur de tabac ne s'y était incrusté, puis alla le reposer sur le buffet avant de reprendre place au centre de la pièce et de fermer ses paupières lentement. Concentré sur la respiration et les battements de son coeur, il exécuta les signes de ninjutsu les plus communs tout en malaxant du chakra à l'intérieur de son corps. Il était répété dans les manuels que ces signes accentuait le contrôle du chakra de sorte à faciliter l'exécution de techniques. La signification exacte de chaque signe ne lui revenait pas, il avait seulement retenu celle du signe du Suiton, son affinité. Seulement, rien ne se passait lorsqu'il portait son attention dessus, la maitrise de l'élément de l'eau semblait trop compliqué pour lui pour l'instant, même une concentration de chakra poussée ne donnait rien. Inja se mit alors à improviser des signes de mains tout en continuant de contrôler les flux de chakra présents à l'intérieur de son corps, expérimentant dans l'espoir de trouver un signe avec lequel il serait plus à l'aise.

Quelques minutes passèrent avant que survienne finalement une esquisse de résultat. Inja se sentait en harmonie parfaite avec lui même, son chakra réagissait à ses attentes et ce, seulement lorsqu'il tenait un positionnement de doigts spécifique. Il murmura pour faire fonctionner sa mémoire auditive.


"Hmm... Mains collées... Auriculaires touchés entre eux... et levés... hmmm... les index pareillement, de même pour les pouces... mais non joints aux autres doigts... oui... majeurs et annulaires croisés entre eux... Je répète..."




D'autres minutes furent nécessaires à ce qu'il grave dans sa mémoire ce signe et le reproduise instinctivement, avec un peu d'entrainement ses mains se mettraient en position machinalement. Inja se concentra et malaxa de nouveau son chakra, reproduisant son nouveau signe, avec lequel il éprouvait une aisance étonnante à manier son chakra. Continuant d'emmagasiner du chakra à l'intérieur de ses mains et de son cerveau, il ouvrit grand les yeux utilisa l'énergie nécessaire aussi intensément que lorsqu'il avait entrainé les techniques de base du ninjutsu. Le confort que son corps éprouvait laissa s'échapper quelques rayons de lumières, suivi ensuite d'une petit boule, agissant comme une sorte de lumière et brillant de toutes parts juste à 20 centimètres de son visage. Les rayons lumineux le forcèrent, par réflexe, ses paupières à se fermer soudainement. Il recula d'un pas tandis que la source de lumière d'estompait et disparaissait, il fallut quelques secondes à celle-ci pour disparaître complètement, laissant la pièce dans la faible même luminosité de la bougie parfumée d'avant. Inja ne revenait pas de ce qui venait de se passer, sa concentration et sa libération de chakra apaisée avait généré une source de lumière de plusieurs secondes. C'était d'autant plus confirmé qu'il possédait la capacité de créer de la lumière. Shiori avait bien fait de lui poser le doute lors de leur entrainement et maintenant il pouvait confirmer, qu'en plus de son affinité au Suiton, il pouvait générer des sources de lumière. Intéressant de se dire que le livre traitant de la théorie des agissements de la lumière dans l'espace pourrait lui être d'une grande aide. L'idée qu'il pourrait, avec de l'entrainement, probablement contrôler la réflexion et l'absorption de la lumière, le fascinait. Tant de choses restaient encore à expérimenter et à apprendre. Cependant, le jour commençait à se lever, il devait être autour des 5 heures du matin et en plus de ressentir du fatigue certaine, son ventre était vide. Il devrait se reposer et manger suffisant avant de pouvoir continuer efficacement à entrainer son chakra, la nuit avait été longue et froide, mais réchauffée par les bienfaits de la connaissance... et du chakra, parce que ça fait travailler quand même.

Inja arbora un visage rayonnant de fierté, il prit une grande inspiration tout en réfléchissant au signe distinctif de la lumière qu'il venait de découvrir, puis lâcha haut et fort quelques paroles.


"Cette osmose entre mes mains et mon chakra... C'est inimaginable... J'appellerai ce signe Hikari !"



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Entraînement hôtelier [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: