Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Écrits du Matin Clair


Mer 15 Nov 2017 - 20:05
Cher Yoshitsune,

Comme tu t'en doutais si bien, il y a longtemps que j'attendais cette lettre.
Tu ne peux imaginer la joie que j'ai ressenti lorsque ton volatile messager vint me l'apporter à ma fenêtre. J'aimerais que mes écrits soient aussi gracieux, aussi intéressants que les tiens. Malheureusement, je n'ai que peu de choses à te raconter sur le village et moi-même. Ainsi, tu devras te contenter de ces quelques nouvelles.

Au moment où je t'écris, se tient l'Iwa Shukusai. Un festival en l'honeur de l'été, destiné à nous faire oublier les souffrances et les peines infligées durant ces derniers évènements. Grâce à celui-ci, le village retrouve chaque jour un peu plus de sa joie et de sa vitalité. Comme l'avait prédit ton frère cadet - et Shodaime Tsuchikage - Nagamasa Chôgen lors son discours auquel, je ne pus assister ; trop occupée à aider ma famille, à défaut de pouvoir apporter mon aide à l'organisation en tant que shinobi... Cependant, malgré le bonheur régnant, les bouches sont hantées par la rumeur : celle-là même qui prétend à la venue - et potentielle installation - de nouvelles âmes dans Iwagakure. On spécule sur leurs origines encore obscures ; je devine donc qu'elles doivent être spéciales pour que les bruits se répandent de la sorte. Mise à part cela, je ne saurais t'en dire plus. Je ne suis pas aussi informée que tu ne l'es et, je suppose que tu dois en avoir déjà eu vent - ou que tu ne tarderas pas à être mis dans la confidence -.

Hormis ces hypothèses, nous restons forts et profitons des instants qui nous sont donnés. Je tente de faire de même, entourée de mon humble clan mais, il m'est difficile de pleinement en profiter... Toutes ces effluves de joie ne font qu'agrandir le sentiment d'absence que tu as laissé... Je me doute qu'Iwa - et ton frère - ait besoin de toi. Pourtant, je me permets de me montrer égoïste, en te disant à quel point j'aurais aimé que tu sois là, à mes côtés. Naïvement je désire que l'on profite de ces mets, de cette ambiance agitée, de ces ciels étoilés ; ensemble. Ou alors je désire être près de toi, afin de t'épauler dans cette mission or... Mon grade m'en empêche... Mais je vais m'arrêter ici, refusant de te blesser d'avantage...

Seulement, me permets-tu d'abuser encore un peu de ton affection ? M'en voudras-tu d'exprimer l'affaire qui m'angoisse actuellement alors que tu fais face, à des problèmes bien plus importants ? Car, je peux garder cela pour moi plus longtemps... Quelques temps avant l'Iwa Shukusai je fis une rencontre étrange, désagréable : celle d'un esprit malade dans le corps d'une enfant... Un esprit malsain qui me fit replonger dans de sombres souvenirs... Je ne sais si je fais bien de m'en inquiéter, ou si je suis simplement devenue paranoïaque... D'où ma peur de me confier... Néanmoins, je sais que tu ne me jugeras pas. Que tu sauras me rassurer ou dans le cas contraire, prendre les mesures adéquates...

Yoshitsune, je terminerai cette lettre en te souhaitant tout le meilleur pour cette mission ; et en faisant le voeux, que tu me reviennes entier.

Affectueusement,

Sun-Hi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur

Écrits du Matin Clair

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: