Derniers sujets
Partagez | 

Quand la souris bats le chat. [Pv. Sayo]


Mer 15 Nov 2017 - 22:32
C'était quelques jours après les présentations qui avait-eu lieu dans la forêt, Shojito avait rencontrer ses deux élèves ensemble afin de leurs apprendre ou du moins leur montrer ce qu'il attendait quand il prononçait le mot cohésion. Une cohésion qu'il espérait aujourd'hui si ce n'est acquise, au moins connue en théorie. Quoi qu'il en soit à aujourd'hui il avait décidé de les convoqué individuellement afin de leurs apprendre des notions complémentaire à leurs technique. Sayo elle alliait savoir et perfidie un cocktail explosif qu'elle maniait à la perfection mais il lui manquait un atout de taille pour faire face à ses adversaire : la technique. C'était pour cette raison qu'elle avait été convoquer à l'aube par Shojito. Allié connaissance et puissance était le but rechercher par le blond qui souhaitait que son élève apprennent a canaliser ses émotions autrement qu'en les gardant pour elle, il voulait absolument revoir un déferlement de puissance tel que celle qui lui avait permit d'extirpé un banc de poisson entier du lac durant leurs semaine d'entrainement.

C'était la veille que la Nara recevait une missive, celle-ci était claire et précise sans prendre de détours.

Missive:
 

Le lendemain au complexe sportif, Shojito venait d'arrivé et après s'être échauffer quelques instant il se positionnait devant l'entrer en éspérant que la jeune Nara ne fasse pas des siennes et montre le bout de son nez à l'heure. Il savait pertinnement qu'elle le détestait mais il comptait bien agrémenter un peu plus cette aversion qu'elle avait envers lui car aujourd'hui une choses était sur, tout comme Nué allait en bavé cet après-midi, elle allait subir un entrainement digne de ce nom et elle ne pourrait en réchapper. Quand elle décidait enfin à se montrer le blond la saluait d'un signe de la main avant de prendre la parole. "Sayo, bonjour. J'espère que tu es en forme et que tu as pris un bon petit déjeuner car aujourd'hui hors de question de chômer j'ai envie de te voir réussir alors ne me déçois pas."

Il lui laissait le temps de le saluer ou non, de râler ou non bref, tout ces petites choses agaçante dont elle avait le secret. Suite à quoi il entrait dans le complexe et se dirigeait dans l'arène avant de se positionner face à Sayo et de la regarder droit dans les yeux. "Tu es prête ? Je sais que tu me déteste et tout cela et cela tombe bien car aujourd'hui tu va avoir l'occasion de te venger de moi et de tout ce que je t'ai fais subir. Mais avant cela, fait moi 4 séries de 20 pompes. Tu peux t'arrêter entre chaque séries mais si tu t'arrête au milieu de l'une d'elles tu devra la recommencer. Voici ta consigne. A toi de jouer." Finissait-il en croisant les bras avant de la regarder s'exécuter ou non...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Mer 15 Nov 2017 - 23:30
Elle venait à peine de rentrer chez elle, la journée avait été bien assez compliqué comme ça, c'était le genre où il valait mieux partir direct se coucher et ne plus y penser. Son plan. Un papier déposé sur son lit allait retarder le moment. Ses doigts capturaient le document. Tout sauf un mot doux...

Elle avait juré si fort que tout le quartier pouvait l'entendre.

Le lendemain matin, 7h. Elle était là, les coins des lèvres tirés vers le bas, le regard cerné, mais là... Sans broncher, elle n'en avait pas la force en vrai, l'envie oui, mais pas la volonté, tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il en finisse vite avec elle. Et pour la finir, il avait mis le paquet. Si elle n'était pas aussi blasée de sa vie ce matin, elle aurait sûrement braillé ou alors si elle finissait de déprimer pleurer. A la place, elle restait coincée entre les deux... Vie de merde. 'Bonjour Senseï'... 'Oui senseï'... 'D'accord Sensei'... Elle semblait lobotomiser en avançant comme un zombie dépourvu d'une autre volonté que celle de survivre... Ironique pour un mort vivant... Hors sujet. Ses bras auraient pu lui tomber à terre quand l'information était arrivé à la maison de contrôle.

-Des pomp... quoi... ? Grimace à l'appui.

Un exercice... physique ? Elle cherchait dans sa mémoire... Sa face s'offusquait. Le truc au sol où il fallait pousser avec ses bras là ?!! Sur un parterre sale en prime. La Nara se sentait défaillir, si elle en faisait déjà une... Correction, si elle se mettait à quatre pattes pour se plier à ses quatre volonté, c'était le début apocalyptique qui l'attendait. L'élève ne se jetait pas tête baissée dans l'exercice, c'était qu'elle avait bien écouté l'énoncé... Si elle se ratait, elle allait rallonger à l'infini le supplice en s'épuisant. Avait-elle seulement une chance. Lui accordant le bénéfice du doute, elle voulait croire que oui, il avait évalué comme il fallait ses capacités physiques -inexistantes. Donc, elle commençait par s'étirer, puis échauffer ses muscles, la clé du succès. Elle avait appris comment faire, mais jamais appliquer plus que nécessaire. Quelques minutes plus tard, elle était là, la face à quelques centimètres du sol à pousser sur ses bras pour relever son corps qui paraissait plus lourd qu'une montagne à soulever. Ses joues avaient déjà roussies, l'exercice était compliqué, dans sa tête le décompte. Au bout de cinq, le premier quart qui se passait, au bout de dix la moitié, elle vacillait en serrant les dents, ça elle savait faire.. quinze les trois quarts. Seize, dix sept, dix huit, dix neuf, vingt ! Sur ces derniers là elle avait accentué la cadence comme acquise soudainement d'un élan de force.

Final moins glorieux, son corps s'était ramassé comme une crêpe sur le sol. Il l'avait autorisé, son souffle se faisait travailler par ses soins, pas plus de trente secondes de répit, elle savait qu'elle ne s'aiderait pas en rallongeant davantage. Seconde manche, tout se compliquait, ses bras tremblaient dès le premier essai, mais elle se relevait, premier quart, courage, courage, mais il avait foutu le camps avec sa gentillesse depuis longtemps ce connard... Premier échec, elle serrait les dents. Elle allait s'écrouler et c'est alors, qu'une ombre lui faisait remonter le menton, il s'accroupissait, sa main se posait au sol, sous son torse. La Nara avait oublié la douleur au moment même ou volontaire ou non, il avait laissé percevoir le raiton qui animait la manœuvre. Ses iris rubis lui jetaient le mauvais sort en comprenant, la rage pour moteur, pas mal, pas mal. La seconde série se finissait et elle avait arrêté sa mauvaise foi de néophyte complète, elle le fixait en s'étirant avant le reste de ses tâches. Sayo n'aimait pas plier, lui non plus, certes elle lui donnait ce qu'il voulait, mais ce n'était pas plus mal. Enfant de mauvaise foi, qui sans quitter son regard défiant avait fini les séries en arrêtant son cinéma. Grâce à lui plus qu'à elle, parce qu'il avait su capté l'attention, canalisé ses impulsions.

Ce maudit type avait définitivement un ascendant sur elle, elle enrageait.

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Jeu 16 Nov 2017 - 12:52
Étonnement la jeune Nara ne contestait pas et pourtant Shojito pouvait voir dans ses yeux que ce n'était pas l'envie d'abandonner tout ça et partir qui manquait. Cependant durant la première série il voyait qu'elle commençait déjà à faillir et il était hors de question qu'il la laisse abandonné c'est pourquoi lorsqu'elle eut fini la série il la laissait prendre sa pause. Dans un élan de courage la jeune Sayo décidait de ne pas faire duré plus longtemps sa pause mais à peine arrivé à la moitié de la deuxième série elle commençait à vaciller, il était hors de question qu'elle abandonne si prêt du but c'était pour cette raison que le blond générait du raiton sur sa main et la plaçait sous son ventre afin de la motivé à ne pas s'abaisser plus que de raison au quel cas elle se verrait paralysé. Cela avait visiblement fonctionné car après cela la Nara finissait ses séries sans trop de difficulté. Heureux Shojito se redressait en même temps qu'elle et la regardait d'un sourire quelques peu amusé avant d'ajouter. "Bon eh bien tu n'a pas l'air d'avoir eut si difficile que ça. Moi qui te croyait moins combative." Disait-il dans l'espoir d'attisé la haine qu'elle avait à son égard. "Tu es maline Sayo, peut-être plus maline que moi donc aujourd'hui on ne va pas s'occupé de te faire reflèchir ce que je veux voir aujourd'hui c'est de la puissance ! Je veux que tu me montre que tu n'es pas une petite princesse à ses papas qui ne sais rien faire d'autre que de se plaindre et lire des livres. Montre moi la Sayo en colère que j'ai vu pêcher tout un banc de poisson avec seulement sa colère !" Il se mettait en garde et ajoutait. "Combat moi ! Rends moi coup pour coup ! Enèrve toi ! Pas l'temps de te reposé sur tes acquis !" Il avait garder sa technique raiton sur ses mains et commençait ensuite à la charger.

"Esquive moi ou tu serai paralysé ! Plus tu te fera paralysé, plus j'irai fort, plus j'irai fort, plus longtemps nous resterons ensemble ! Alors si tu ne veux pas rester tout la journée ici, montre moi que tu veux partir ! Allez !" Finissait-il alors qu'il était en train d'essayer de la toucher. Bien évidemment il tenait son taijutsu à un niveau plus que soutenu et évitait même parfois que la toucher lorsqu'il y avait une ouverture, pour l'instant il souhaitait simplement la voir bouger et esquiver. "Si tu tiens 5 minutes à m'esquiver, tu dois m'attaquer de toute tes forces ! Et je dis bien TOUTE TES FORCES, je veux que tu essaye de me tuer Sayo !" Finissait-il en continuant de l'acculé pendant les cinq minutes qu'il avait annoncé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Jeu 16 Nov 2017 - 19:49
Efficace, se redressant, la Nara imaginait bien qu'elle n'était pas au bout de ses calvaires. Bah ouais pas si nulle que ça, juste de très très mauvaise foi, mais il était censé parfaitement savoir tout ça n''est ce pas ? Elle lui jetait un regard mauvais alors qu'il la narguait de son autorité. Qui était le con qui avait donné autant de pouvoir à des abruitis de pseudo maître. SENSEI MON CUL. C'était un titre pour tortionnaire sadique, tu sais comme le péripatéticienne pour catin. Damne ce qu'il pouvait réveiller sa vulgarité ce bougre...

-Tu me fais chier tu sais, vraiment.

Et le respect, il était dans tout ça ? On l'avez déjà dit, il avait foutu le camps depuis longtemps et la Nara n'était pas dupe sur les intentions du blondinet. Il voulait juste jouer avec ses nerfs. Eh bien elle aussi c'était ce qu'elle voulait, œil pour œil, dent pour dent, elle se mettait en garde, soit, poursuivons l'exercice physique, ce n'était pas comme si elle avait le choix. De plus aujourd'hui, elle avait promis de se rendre quelque part, plus les minutes passées, plus elle était en retard...BORDEL. C'était son jour de repos qu'on lui avait dit !

Il n'avait pas dit qu'elle ne pouvait pas tricher, enfin, jouons sur les mots pour dire 's'aider', c'était une Nara après tout, il fallait bien qu'elle ait un avantage. Son ombre s'étirait, pas pour le capturer, hors level, elle ne tenait pas Nué déjà... Mais pour faire naître son assistant, son troisième bras. Non, non, pas celui-là, Sayo était une fille, suffisait de voire comme elle était chiante pour savoir que c'était une vraie de naissance. Dommage qu'elle ne pouvait pas leur céder la technique à ses gus de la team, elle en aurait fait de vrais hommes. Hum...

Quelques secondes plus tard et c'était la débandade, il n'y allait pas de main morte cet hérisson peroxydé, enfin pourtant si, et la Nara s'en rendait compte, elle s'imaginait sa réaction s'il pouvait lire dans son esprit tout ce qui lui passait à la seconde à son égard. Pour sûr qu'à la place de lui faire des fleurs, il aurait fait bouffer les pissenlits par la racine... De grosses gouttes glissaient de son front alors que les premières soixante secondes ne s'étaient pas encore écoulé. Ok, dès demain, elle se mettrait au footing ou la nage tient ! Comme ça d'ici trois mois, elle pourrait le prendre de court, un poing dans la face. Trop long, trop d’effort, c'était une promesse dans le vent. Sa main annexe l'aidait à esquiver la décharge électrique en la déviant à sa place, mais tout ça lui coûtait du chakra en plus de son énergie. Au bout d'un moment, elle avait perdu le fils, la Nara trébuchait, écrasant douloureusement un genou à terre et sa paume pour se rattraper.

Pourtant, elle n'avait pas fait preuve de mauvaise volonté, bien au contraire, elle avait mis ce qu'elle pouvait dans ses assauts, mais c'était loin de ce qu'il espérait. Une néophyte pour de vrai cette fois, enragée ou pas, cela ne suffirait pas. Elle tapait du poing sur le sol, sa mâchoire crispée et les dents serrés en se relevant, ignorant les écorchures. La fille n'avait quasiment aucune cicatrice, peut-être même aucune, cela indiquait sa proportion au risque et effort. Echec. Elle allait morfler pas vrai ?


_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Jeu 16 Nov 2017 - 20:58
Si elle avait été chronométrer, la Nara aurait réussi le défis que son sensei lui avait lancer car il était persuadé qu'elle tiendrai bien moins longtemps que ce qu'elle venait de faire. Comme quoi, le blond n'était pas toujours un maître de l'analyse. Quoi qu'il en soit un sourire lui parvenait lorsqu'il vit Sayo essoufflé au sol, ce n'était en aucun cas du sadisme mais de la fierté, il venait aujourd'hui d'accomplir un exploit. Utilisé la rage de son élève pour la canaliser en énergie physique. Bref il lui saisissait la main en ayant au préalable désactivé sa technique afin de la relever sans la paralyser. "Parfait, tu as réussi à tenir." Une fois Sayo debout il partit chercher une bouteille d'eau qu'il lui tendait afin qu'elle boive et prenne le temps de reprendre son souffle. Lui laissant cing bonne minutes il avait décidé de continuer de la pousser dans ses limites, il lui fallait avoir plus de résistance physique si elle voulait être un shinobi digne de ce nom. Regardant sa montre depuis tout ce temps il reprenait la parole. "C'est bon, tu t'ai assez reposée. On reprends." Finissait-il avant de se mettre à face à elle.

"On va changer d'exercices, c'est à toi de tout donner pour me toucher. Si tu arrives à me toucher part n'importe quel moyen, tu réduis de dix minutes le temps que tu passe avec moi pour chaque touche. Cependant si tu t'arrête avant de m'avoir touché, tu allonge ton temps avec moi de 20 minutes." Clair et précis, Sayo pouvait utiliser tout les moyens pour arriver à le toucher avec pour récompense une réduction de "peine" mais si elle s'arrêtais avant de l'avoir toucher au moins une fois, elle allongerai l'entrainement de vingt minutes. Un défi qu'il trouvait malin et qu'il prenait plaisir à lui donner en sachant qu'elle n'était pas du tout prête à passer la journée à s'entrainer. "Tu ne me croira peut-être pas, mais j'ai été obligé de te prendre dans mon équipe alors moi non plus je ne veux pas perdre mon temps avec une gamine si nul que toi donc pour nous deux réussi cet exercices." Mensonge, c'était belle et bien Shojito qui avait décidé de prendre la Nara dans son équipe mais il avait décidé d'essayer d'attisé la fureur de celle-ci en la provocant un peu plus. Cela allait-il fonctionner ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Jeu 16 Nov 2017 - 22:00

S'il lui avait demandé de reprendre, elle aurait laissé son corps s'évanouir au sol. Ah si seulement, elle avait pu faire ça sur commande. Encore que, c'était le genre de gars qui l'aurait jeté au milieu d'un lac et enfoncé la tête bien profonde dedans pour la réveiller. Ses yeux se levaient au ciel, à l’annonce de l'énoncé suivant, pourtant, l'espace de quelques minutes juste avant quand il lui avait tendu de l'eau et laisser se reposer, elle commençait presque à l'apprécier. Pas si méchant que ça au final qu'elle s'était dit. Démon. Même pas elle voulait prendre la peine de lui répondre, c'était plus crédible cette version là, qu'on lui avait imposé en choix, mais ceci dit...

-Alors tu nous as menti ? Tu ne disais pas nous avoir observé, choisi, blabla. Pff, quel marchand de pipeau ce mec, in-cro-ya-ble.

Se plaignait-elle en adoptant une position de combat, enfin, version Sayo Nara, quelques bonds en arrières, elle semblait vouloir mettre de la distance pour de l'élan. Ses pieds appuyaient sur le sol. Trois, deux, un...

-Tu me déçois trop en fait. Sayonara ! Lui chantait-elle presque de loin.

La renarde avait pris ses positions près de la sortie, pour y filer comme le vent une fois cette dernière passée, elle avait couru plus vite que jamais dans sa vie. C'était presque littéralement pour sa vie en fait. S'il la rattrapait, elle allait morfler, de toute, quoi qu'il arriverait son choix allait lui coûter cher. Alors oui, elle aurait pu ou même dû finir son entraînement, mais elle avait jeté un regard sur l'heure, déjà très en retard, très très en retard. Et elle avait promis. Qu'est-ce qui était le plus important ? Misako visiblement. Encore plus qu'elle avait l'impression de perdre son temps ici à se tortiller dans tous les sens. Étrangement endurante et sportive d'un coup, la jeune Nara avalait les mètres avec un rythme soutenu, ne regardant pas en arrière de peur d'y découvrir un fascié diabolique prêt à lui arracher la tête.

Il était encore temps de revenir et prétexter à une blague, peut-être qu'il serait plus conciliant ? Oui, non ? Il voulait qu'elle fasse plus d'exercice et c'était ce qu'elle faisait non, alors ne devrait-il pas être content. L'argument se notait dans un coin de sa tête, pour le moment du grand jugement. Son avocat aurait intérêt à être compétent... Son cœur menaçait de s'arracher de sa poitrine suite à l'effort, depuis quand Sayo faisait ce genre de chose ? Elle avait toujours été studieuse, bien que feignante pour la tâche physique, mais cancre à ce point... Qui aurait cru.

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Jeu 16 Nov 2017 - 22:44
A peine était-elle de nouveau sur ses jambes et prête à reprendre qu'elle avait déjà l'idée de provoquer et manquer de respect. Bien qu'il ai mentit pour attisé un peu la combativité de la Nara, il ne pouvait s'empêcher de grimacé intérieurement en entendant les propos de la Nara. Quoi qu'il en soit elle avait enfin décidé de s'y mettre et ce n'était pas pour lui déplaire car il se mettait en garde impatient de la voir commencer. "Je t'attends gamine, montre moi ce que tu as dans le ventre." Il se mettait à décompter dans sa tête le moment ou elle allait chargé. "Trois... Deux...Un... La voi...voilà partie... Petite garce..." Pensait-il alors qu'elle était en train de le prendre de court et de s'en aller à toute vitesse.

Courant après elle à travers une bonne partie de Kumo, Shojito se mettait à lui gueuler dessus. "Sayoooooooo !!! Si tu ne reviens pas tout de suite, demain je viens chez toi à 5heure du matin et je te promet que tu va déguster ! Un entrainement plus dur encore que celui que tu essayes d'esquiver !!! JE TE DONNE 10 SECONDE POUR T ARRETER !!" Criait-il alors que la course se faisait de plus en plus longue. Face à l'immense vent qu'il venait de se prendre Shojito s'était décidé à s'arrêter et demain, il tiendrait la promesse faites à son élève. "C'est qu'elle court vite pour une faiblarde... Je ne suis pas assez échauffer pour la rattraper, elle subira l'entrainement de demain." Se disait-il à voix haute alors que plusieurs passant le regardait comme un ovni.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Quand la souris bats le chat. [Pv. Sayo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: