Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

3/01. L'Ombre plane encore

Aller à la page : Précédent  1, 2

Sam 9 Déc 2017 - 4:07
Le pire ennemi de Shojito face à cette adversaire de haut rang était sans nul doute la gravité qui par la force des choses réalisait son attraction sur le blond le ramenant au sol avec une certaine violence. S'il celui-ci avait prévu de tout donner dans un ultime assaut pour défaire la Suzuri il avait également conscience que la retombé lui serait fatale car à plusieurs mètres au dessus du sol même le shinobi le plus avisé ne pouvait ralentir sa chute sans l'aide d'élément du décor. C'était rapidement devenu le cas du blond qui avait sauté d'un bâtiment sans même hésiter un seul instant et se retrouvait maintenant en chute libre entre deux batiment avec aucune possibilité de se dévié de la ligne droite qu'effectuait son corps en direction du sol. Bien entendu il eut plusieurs vaine tentative de tenter de s'accrocher a la batisse qui lui avait servit de tremplin mais celle-ci était bien trop loin et la retombé arrivait à son termes lui fracassant ses deux chevilles pourtant protégé d'une armure aussi dur que du métal.

Le choc était brutale mais pourtant Shojito était toujours conscient de sa situation il n'avait plus de temps à perdre il devait aider ses compagnons à s'en sortir car il avait vu leurs ennemi réussir la ou lui avait échoué lamentablement à cause de leurs positionnement aérien bien plus différent qu'il n'y paraissait. La Suzuri avait eut la chance d'être dans la trajectoire d'un batiment contrairement à l'Ikezawa qui venait justement d'en quitter un pour son saut fatidique. La douleur le prenait de plus en plus fort alors qu'il n'avait même pas broncher s'y étant préparer conformément à l'entraînement qu'il avait suivi durant toute ses années. Il n'avait pas besoin de jouer la comédie cette fois, non, personne n'était la pour l'observer ce monstre créé par son clan, insensible à la douleur ou presque. Des années de torture pour un résultat de plus convainquant, il y avait peut-être du bon finalement dans tout cela. Mais l'heure n'était plus à ce genre de réflexion il lui fallait au plus vite se rendre à l'endroit ou ses co-équipers s'étaient retrancher. Compansant des mudras Shojito se débarassait d'une mue de sa peau. Une mue entière qui au fil des secondes lui ressemblait de plus en plus, un clone fait de peau, un coquille vide aussi resistante qu'un humain. Il lui en faudrait plus d'un pour se déplacer, c'était pour cette raison qu'une deuxième mue s'extirpait de lui venant par la suite former un autre clone. Deux Shojito, pour le prix d'un estropié.

Les deux clones se mettait à le saisir le portant avec une certaine aise en direction des deux autres shinobi tandis que dans un soucis de vouloir en faire plus l'Ikezawa se séparait d'une troisième mue qui elle partit dans la direction opposée pour faire face à Kaldea. Il espérait ainsi la ralentir jusqu'à ce qu'il donne la position de la traîtresse à ses collègues. Mais alors que le troisième clones venait tout juste de faire son apparition un tremblement de terre perturbait le plein du chûnin bien décidé à faire part à ses camarades de son idée de fuir. "Trop forte, elle est beaucoup trop forte." Pensait-il alors d'une fois les tremblements terminer les trois clones se stoppaient nette ne sachant plus bouger. Incapable de faire un pas de plus les deux soulevant l'originale avait même du lâcher prise et à mis chemin entre lui et les deux shinobi, Shojito se retrouvait piégé dans ses mouvements comme si la gravité jouait contre lui, les clones quant à eux ne faisaient plus long feu et dans un nuage de fumée blanche il disparaissait. "Qu'as-tu encore... En tête traîtresse ?!" Criait-il alors que désormais il était incapable de bouger, incapable de fuir. Son destin était sceller. Pour l'Ikezawa, cela ne faisait plus aucun doute, la fin était proche, très proche et aujourd'hui il avait pourtant l'impression de ne rien avoir donné, hormis la douleur qui le faisait quelques peu grimacer alors qu'elle était pourtant très grande, son morale lui était intacte, il avait l'impression de pouvoir en faire plus, beaucoup plus...

Gisant au sol depuis plusieurs minutes maintenant, ses forces s'amenuisait, l'adrénaline était redescendue et malgré qu'il s'était préparé à mourir le silence planait et la douleur le paralysait encore. Jonchant le sol tel un déchet, il ressentait le poids de l'échec lui peser sur les épaules. Était-il si faible que cette Suzuri avait renoncé à l'achevé ? Avait-il été si nulle que même ses frères d'armes ne se souciait plus de son cas ? Une remise en question qui maintenant avait tout le loisir d'être faites. Ses forces le quittait définitivement et la douleur devenait maintenant son amie pour l'emporter dans les songes, un sommeille qu'il n'avait pas prévu, avec un réveille à l’hôpital quelques heures, jours, mois plus tard qui saurait le dire...
Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Dim 10 Déc 2017 - 16:03
La main devant mes yeux pour me protéger de cette soudaine masse de lumière, Shojito venait de tout donner pour tenter d’en finir avec la Suzuri, mais elle avait résisté grâce à un bouclier fait d’encre. Cependant, contre toute attente, elle ne poursuivit par le combat. Un marionnettiste venait d’apparaître dans un nuage de sable afin de sonner le repli à une Kaldea enragée. Ils prirent la fuite et quittèrent Kumo en chevauchant les créations de la traîtresse, nous laissant derrière, incapable de réagir. Mais en même temps, la situation n’était pas si terrible. L’assaut a été repoussé, Shôran, Shojito et moi étions toujours bien vivants et il semblerait que Katenshedo soit toujours entre nos mains. Ça aurait pu être bien pire que ça.

Le dos courbé et le visage face au sol, ma respiration était saccadée et rapide. Le combat était terminé mais je risquais de passer des jours longs et insupportables en attendant que mon corps se remette un peu en ordre. Mais pour ça, je vais devoir attendre que les secours viennent sur place. Je me permettais d’ailleurs de me poser contre un débris de mur, quelques centimètres derrière-moi afin de m’y reposer. Je n’entendais plus le fracas des armes et les rugissements propres au combat. Notre groupe avait probablement été le dernier à s’occuper de ses emmerdes et sauf mauvaise surprise, c’était bon signe. Au moins, on en avait terminé avec tout ça et Kumo allait pouvoir s’occuper des blessés et des réparations.

Tandis que mon rythme cardiaque se calmait, laissant place à la fatigue et à la douleur, je jetais un coup d’œil à Shojito, qui était visiblement autant à plat que moi. C’était particulièrement trompeur avec lui, car si l’extérieur de son corps ne semblait pas être particulièrement sujet à des blessures, l’intérieur de son corps et son chakra prenaient un sacré contrecoup. Après sa technique, il était également tombé au sol, vidé de son chakra et épuisé : ça n’a pas aidé. Nous allions tous deux passés un petit moment à nous soigner. Shôran aura été le plus chanceux, notamment grâce à son style de combat qui lui permet d’être à distance tout en se mettant plus ou moins à l’abri. Heureusement pour lui, il allait être épargné d’un long séjour à l’hôpital. Malheureusement pour lui, il allait reprendre quelque unes de nos affaires policières. Effectivement, Shojito et moi risquions d’être un peu absent donc… le travail administratif tombera sur l’Aami.

Enfin bref. Mes yeux commençaient lentement à se fermer. J’avais cru sentir qu’on me transportait mais pour être honnête, mon corps était littéralement en train de me dire « Ta gueule ». Donc… il était temps de lâcher l’affaire.

Suzaku, quant à lui, était revenu vers moi afin de veiller à ce qu'il ne m'arrive rien pendant que j'étais dans cet état et n'aura disparu qu'après ma prise en charge. Ce bâtard de piaf aura vraiment fait du bon travail.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1287-akahoshi-hisao#7463 http://www.ascentofshinobi.com/t2694-equipe-8-kusaru-kumo

Lun 11 Déc 2017 - 3:33
La satisfaction est bel et bien présente, ma technique a réussi et je peux en remercier Shojito. A temps, elle s'est protégée avec une orbe d'encre autour d'elle et qui a empêché la technique de l'Ikezawa de l'atteindre. Pour autant, sa technique a été assez puissante pour pulvériser sa défense d'encre et c'est au même moment que mes lames de feu l'ont atteinte. Cette fois-ci, elle n'a pas pu les esquiver et j'ai un sourire long sur le visage quand elle est au sol face à nous. Sourire que je ne garde malheureusement pas longtemps. Malgré notre combat, il lui reste encore une bonne quantité de chakra pour que quatre pilliers sortent du sol et nous entourent.

Rapidement, je sens que mes geste sont lents. Trop lent, c'est limite que je n'arrive plus à bouger. Et je la vois, je la vois prête à nous annihiler et je me dis que c'est la fin. Que je ne suis pas assez fort pour la vaincre. Enfin, nous devons la vie à un homme avec qui Kaldea s’échappe et fuit le village. Quand elle s'enfuit, nous sommes enfin libérés de l'entrave et je me retourne vers mes camarades. Ces deux là se sont battus à fond, me rendant compte qu'il me reste encore du travail à faire avant d'arriver à leur niveau.

En tout cas, je suis le moins touché physiquement et il me reste encore du jus. Créant un clone pour m'aider dans la tâche à les transporter jusqu'à l'hôpital. En vie, nous sommes encore en vie et nous avons réussi à mettre en déroute totale Suzuri Kaldea.



Spoiler:
 

_________________
the death
It matters not how strait the gate. How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate. I am the captain of my soul. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t525-aami-shoran-god-of-war-termine http://www.ascentofshinobi.com/t1719-equipe-05-supaku-kumo#10668 http://www.ascentofshinobi.com/t566-aami-shoran-carnet-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u344

3/01. L'Ombre plane encore

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Événements :: Événements terminés :: Events :: Event n°2 : Le Sommet des déchirements :: Partie n°3 : Tirer les ficelles
Sauter vers: