Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Inja ► Tout en finesse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Mer 29 Nov 2017 - 15:29
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Inja était en train de dévorer le repas préparé de Shiori, celle-ci lui avait confirmé qu’il ne mangeait la part de personne et qu’elle l’avait préparé plus par habitude que pas besoin. Il était dorénavant difficile pour lui de se priver en sachant ça, surtout que sa faim avait toujours été beaucoup trop grande par rapport aux quantités qu’il s’autorisait à consommer, de même que ce type d’aliment n’était pas fréquent dans son alimentation, bien qu’il en soit énormément friand.

Shiori commença elle aussi à manger sa part, faisant une remarque amusée pour réagir à son compliment. Ses bouchées puissantes et la masse de nourriture qui s’accumulait à l’intérieur de son ventre prouvait bien qu’il appréciait le repas, plus qu’il ne l’aurait pensé même.


« Pour sûr ! J’ai tellement plus l’habitude de manger des choses avec autant de goût »




L’extase cunnilaire dont Inja écopait accumulée à son état physique d’extrême fatigue en faisait quelqu’un de faible mentalement et presque manipulable, son désir de manger était bien plus important que son pouvoir de réflexion.

Néanmoins, Inja ne perdait rien de l’instant et écoutait Shiori qui commençait à démarrer une conversation axée sur un passage de sa vie.


« En réalité, depuis toujours j’ai l’habitude de cuisiner pour deux, j’ai grandi seule avec mon père, alors dès que j’ai été en âge de cuisiner, c’est moi qui était de corvée. »




Vivre avec un seul parent, une sensation de vie qu’il connaissait bien, à la différence que son seul parent avait été son oncle après la catastrophe de son village, les choses étaient autres mais semblaient similaires en plusieurs points. Il était pour lui facile de comprendre que le partage des corvées avait dû être nécessaire pour un père luttant pour faire vivre sa fille, endosser toutes les responsabilités était dur et une économie de temps avait été naturellement obligée. L’avantage d’une telle situation reposant sur le fait que Shiori n’a pas été couvée durant des décennies, apportant sa patte à l’édifice et faisant de son mieux pour aider au possible. Inja comprenait par cette seule confession une partie de la personnalité de Shiori.

Il lui venait une envie de répliquer qu’il ne pouvait satisfaire qu’entre les bouchées les plus importantes, ne voulant toujours rien perdre du plaisir de son repas.


« En tout cas, c’est réellement bon et je comprends pourquoi, tu as dû développer une sorte de talent pour la cuisine, surtout que ce n’est qu’un repas préparé et il m’apporte plus de saveur que la grande majorité des repas que j’ai pu prendre depuis mon arrivée. »




Inja était sincère et heureux de partager un avis positif sans rien n’avoir à cacher, néanmoins il était curieux par rapport à l’intervention de sa maîtresse et ne pouvait réfréner son envie d’en apprendre plus sur la personne qui lui enseigne tant de chose.


« Tu n’as jamais connu ta mère ? »




Les paroles crues étaient sorties naturellement, espérant seulement ne pas créer de malaise enfoui en elle, il avait été obligé de s’informer de cette manière, la question paraissant délicate n’avait pas à être prise en taboo. Si elle ne voulait pas répondre, Inja lui faisait assez confiance pour la laisser le lui dire.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 30 Nov 2017 - 10:13
Un petite rire franchit mes lèvres en entendant ses mots, surtout joint à la façon dont il mange le repas. Un vrai goinfre. C'est amusant, je trouve. "Tu risques de venir me demander un peu trop souvent à manger maintenant non ?" Plaisantais-je légèrement, même si cela ne me dérangerait pas. Faire pour deux ou pour trois au final, il n'y a pas tant de différence que cela. Du moment que je commence pas à faire à manger pour tout le village. "Sinon, tu pourrais demander à Kaya une fois de te faire un panier repas." Lui tendis-je un peu la perche en souvenir de notre conversation un peu trop alcoolisée au bar de l'autre jour... M'enfin, revenir sur ce sujet n'est pas quelque chose que j'ai réellement envie... Surtout comment je me suis enfoncée toute seule. Alors oui, assez rapidement, je pars dans d'autre confession, n'attendant guère de réponse à ce petit sous-entendu que je lui avais fait au sujet de la Yuki.

Parlant ainsi de mon passée et donc de l'absence de cette mère,. Je ris à sa réponse. "Qu'a dû donc mangé depuis ton arrivée ici ? Pare que je doute faire mieux que certains restaurant. C'est plus un passe temps qu'autre chose maintenant. Pour te dire, j'estime être plus douée avec mon sabre qu'en cuisine. Mais bon, je me trompe peut-être après tout je n'ai été qu'une fois sur un champs de bataille." L'informais-je. Bien que ça ne fut pas réellement un champs de bataille. Juste un combat assez imposant, rien de bien semblable à ce que l'on vivra quelque jours plus tard.

Il me pose alors une question assez indiscrète par laquelle je réponds par un sourire triste. "Non. Je ne sais pas si je l'ai connu ou si, je n'ai tout simplement aucun souvenir d'elle. En arrivant ici, je me suis toujours dit qu'en devenant quelqu'un d'important pour Kiri et donc Mizu, à un moment où un autre, elle se manifesterait et viendrait me trouver... Mais rien, malgré toute les rumeurs qui ont déjà porté mon nom... Avec mon père, on en parlait jamais, c'était un sujet tabou, alors j'en suis rendu à me dire qu'elle est tout simplement morte." J'hausse un peu les épaules, peu affectée par ce que je dis là. Souffrir de l'absence d'un parent c'est quelque chose, supposée la mort de celui-ci tout autre chose, mais en même temps, en ne l'ayant pas connu, on ne peut pas réellement ressentir de la peine. C'est un peu comme quand on sait qu'un inconnu est mort, on se dit, c'est dommage pour lui, on se questionne un peu, puis après, on continue notre route sans plus. Là, c'est un peu pareil, bien qu'il y a toujours des questions qui restent. Qui était-elle ? Est-ce que je lui ressemble un peu ? Comment est-elle morte ? Mais au fil du temps et des années, on apprend que jamais, on n'aura de réponses à ses questions, alors on abandonne et ça devient juste banal. Ma mère est morte et je ne l'ai jamais connue. C'est tout.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 30 Nov 2017 - 12:29
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Inja continuait de se goinfrer en écoutant sa maîtresse, la nourriture disparaissait rapidement en le laissant tituber de plaisir à chaque bouchée. Il ne réagit aux dires de Shiori qu’en se servant d’expressions du visage, trop occupé à mâcher sa nourriture, d’abord en bougeant la tête de côté comme pour exprimer que, peut-être oui, il essayerait de gratter plus souvent ses talents culinaires avant de finalement lever les yeux au ciel en guise de non réponse lorsqu’elle aborda le cas de Kaya.

Leur dernière soirée au bar avait effectivement assez spéciale, même si Kaya était une femme énormément attirante et qu’il pensait de plus en plus à elle, il ne comprenait pas l’obsession que pouvait avoir la sabreuse à l’égard de leur relation.

Le ton amusant de la conversation continua encore quelques secondes, Shiori se posant la question sur ce qu’il avait bien pu manger pendant tout ce temps. Une chose qu’Inja se posait tout autant, passant la main dans ses cheveux un court instant, il faisait un rapide parallèle entre sa vie d’abondance et sa vie actuelle, presque trop pauvre pour manger tous les jours. Un peu gêné, il répondit en la regardant.


« Tout ce qui traîne qui n’est pas cher au marché ou chez les commerçants, généralement des légumes que je fais ensuite à la vapeur, ce n’est pas super rapide mais c’est ce que je trouve de moins cher. Le restaurant n’est pour l’instant pas dans mes moyens, je m’en suis fais seulement un seul depuis que je suis arrivé. Il faudrait absolument que je m’améliore pour aller faire une mission, la simple solde de Genin inactif me permet de payer ma chambre d’hôtel, mais pas beaucoup plus. »




Aucune ambiguïté dans ses paroles, Inja ne réclamait rien, pas d’aide, pas de pitié, juste de la connaissance pour s’améliorer de lui-même et changer de situation. Le mieux pour lui serait de réussir quelques missions shinobi pour se faire de l’argent supplémentaire non négligeable, mais plus encore, il travaillait aussi pour une promotion de grade. Ainsi, il n’aurait plus à se soucier des finances et pourrait s’entraîner sans vergogne et efficacement.

Shiori continua la conversation en répondant finalement aux interrogations qu’Inja lui avait posé sur sa mère, l’avait-elle connue ?


« Non. Je ne sais pas si je l'ai connu ou si, je n'ai tout simplement aucun souvenir d'elle. En arrivant ici, je me suis toujours dit qu'en devenant quelqu'un d'important pour Kiri et donc Mizu, à un moment où un autre, elle se manifesterait et viendrait me trouver... Mais rien, malgré toutes les rumeurs qui ont déjà porté mon nom... Avec mon père, on en parlait jamais, c'était un sujet tabou, alors j'en suis rendu à me dire qu'elle est tout simplement morte. »




Une réponse qui ne le satisfaisait pas, bien trop triste et avancée pour qu’il puisse l’aider d’une manière ou d’une autre, Shiori avait déjà acté la mort de sa génitrice et faisait maintenant sa vie sans demander son reste. Mais Inja savait qu’elle essayerait de comprendre un jour, ou alors le faisait-elle déjà sans en parler…

Se remémorant ce qu’il avait fait plusieurs années plus tôt en revenant à son village natal qui avait été reconstruit sur la base des débris disséminés, il pu constater le changement drastique par rapport à ses souvenirs et pu même en apprendre plus sur sa famille, certaines rares personnes les ayant connus, des gens bien… Tout l’inverse de ce qu’il avait toujours été…


« Je te comprends, mais je suis sûr que tu apprendras quelque chose sur elle un jour, cela arrive forcément. Que ce soit avant de mourir ou durant la partie intense de sa vie, le destin a toujours prévu de nous rappeler qui nous sommes. Fais-moi confiance. »




Inja lui sourit avec conviction pendant plusieurs secondes, provoquant un blanc de paroles, la tristesse froide de la conversation se réchauffait, basculant vers la chaleur de l’espoir. Le feu et ses flammes crépitantes ne faisaient qu’accentuer la beauté de la situation, les réchauffant tous les deux, non plus de l’eau de l’exercice, mais de l’humidité ambiante qui s’était mêlée à leur conversation.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 1 Déc 2017 - 0:18
J'arque un sourcil. "Rien de bien nourrissant en soit, c'est ça ?" Le questionnais-je, parce que pour moi, prendre les trucs les moins cher, c'était pas forcément quelque chose de bon. Depuis petite, j'ai cette habitude de toujours bien choisir les aliments, du frais, de bonnes qualités. Et avec Tetsuko, cela c'est même empiré étant donnée les pratiques tout aussi très strict de l'adolescent. Rien pour améliorer mon cas à ce sujet en soi... Alors entendre les propos de l'homme en face de moi qui se jette goulûment sur mon panier repas.

"Tu arrives à tenir comment du coup, avec ses repas sans saveurs réels ? Quand tu cuis à la vapeur, tu agrémentes quand même de quelques épices ou bien, tu laisses fades comme ça ?" Parce que même si c'est cuit à la vapeur, un met peut avoir du goût. Il suffit juste de savoir le préparer comme il faut. "Je devrais peut-être te donner des leçons de cuisines aussi." Riais-je doucement. "Parce que tu vois, entretenir son corps, c'est aussi quelque chose d'important pour un shinobi. Si ton corps est faible, alors tu ne pourras pas progresser, manger correctement est donc important." L'informais-je. "Sans énergie physique, tu ne peux produire correctement du chakra qui est, je te rappelles, le mélange de l'esprit et du corps." Un petit rappel et dire que je cherchais pourtant à parler d'autre chose que de l'entraînement...

Enfin, heureusement, il vient me poser une question assez indiscrète et le sujet change totalement. Pour son plus grand bien à lui, mais pas pour le mien je crois. Je réponds alors franchement ce que je pense au sujet de ma mère, que j'estime maintenant morte depuis bien des années et sourit un peu tristement à ses paroles. "On verra, on ne sait jamais ce que le destin nous réserve." Argumentais-je.

"Si un jour j'apprends quelque chose, je ne cracherais pas dessus. Mais je doute réellement que cela arrive. j'ignore tout d'elle. Que ça soit son nom, son prénom ou même son apparence. Si ça se trouve, je ne lui ressemble que trop peu." J'hausse un peu les épaules, montrant ainsi à l'homme que je suis résignée par tout ça, bien que quand même encore un peu sensible à ce sujet.

Je décide donc de rebondir sur autre chose qu'il a dit. "Comment peux tu comprendre ça ?" Une question, pas dans le sens mauvais, mais juste pour savoir. Est-ce qu'il a vécu ça ou bien tente-t-il de jouer les altruistes pour que je parle plus, si c'est le cas, il a réussi hélas.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 1 Déc 2017 - 9:44
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Le plat était déjà fini, emporté par la vitesse et l’envie qu’Inja avait porté à celui-ci, il n’en restait que les dernières miettes dont il s’afférait déjà à ne laisser qu’un dernier souvenir. Il regarda Shiori dans les yeux, toujours attentif à la conversation. Le ton ambiant valsait entre une palette d’émotions qu’il lui était difficile de réellement définir, la nostalgie d’un souvenir manquant ou seulement la tristesse qui s’en découlait, l’espoir ou l’appréhension des ressentis de son interlocuteur… Shiori lui fit une remarque sur la nutrition particulière d’Inja, se questionnant sur la façon dont il pouvait manger aussi mal et surtout, aussi fade. Le sermon sur l’entretient nécessaire du corps ne pouvait pas être évité, des informations qui n’avaient rien de nouveau pour le ninja de lumière, seulement… il n’avait pas d’autre réel choix, les heures qu’il consacrait à son entraînement ne lui laissaient pas les moyens de gagner sa vie en parallèle de sa solde de Genin.


« Le problème du goût, on s’y habitue dès l’instant où on mange toujours les mêmes choses, ça va généralement de pair. Je suis d’accord avec toi, mais pour l’instant je n’ai pas le choix, il va falloir que je parte enfin en mission ou que je travaille plus dur pour obtenir une promotion. En attendant, je survie. »




Shiori continuait de réagir sur leur conversation, basculant sur son problème familial. Bien sûr qu’elle finirait par apprendre quelque chose sur sa mère, personne ne peut mourir sans en avoir appris un minimum sur sa propre origine, comme un but attribué par le destin pour que personne ne meurt dans l’ignorance… Une sorte de droit universelle au savoir.

Il était bien plus simple pour Inja de comprendre les paroles et le manque de sa maîtresse, lui qui n’avait aucun souvenir de ses parents, rien qui n’ait survécu de la catastrophe. Comme si la vague ayant emporté son village avait prise avec elle le passé de ses habitants, les emportant dans le néant de l’oubli tel une punition divine.

Inja posa le plat entièrement vide sur le sol partiellement humide en veillant à ne rien salir durant son geste. Il se préparait à répondre à la nouvelle interrogation de Shiori qui ne semblait pas comprendre qu’ils avaient un manque similaire. La chose était tellement banale pour lui qu’il lui était impossible de se remémorer s’il lui en avait déjà parlé auparavant, ou peut-être était-il resté silencieux sur ce sujet, même après tout ce temps ?

Prenant une grande inspiration, Inja rassembla les quelques souvenirs qui trainaient par ci et là, se prouvant par la même occasion qu’il n’avait rien de concret, que sa mémoire avait été bien trop affecté par une vague d’émotion après la catastrophe pour tirer quelque chose de clair… Seulement des couleurs, des formes non distinguables, des souvenirs flous en somme.


« J’ai grandi avec mon oncle très jeune, mes parents sont morts et il m’est impossible de me souvenir de l’un d’entre eux. Je peux me fier seulement aux récits de celui qui m’a élevé et aux quelques témoignages d’amis que j’ai pu rencontrer des années plus tard, en retournant au village après sa reconstruction… La nature peut être cruelle. Mais même si je n’ai que peu d’informations sur eux, je suis heureux de lui connaître mieux qu’auparavant. Toute source d’information est bonne à prendre. Je regrette seulement que mes souvenirs soient trop perturbés pour que j’ai un seul souvenir photographique de l’un d’entre eux. »




Aucune tristesse, aucune larme, rien ne laissait transparaître le vide du cœur d’Inja, à part peut-être un sourire forcé qui vacillait légèrement, comme pour prouver qu’il n’avait rien de sincère et ne servait qu’à rassurer Shiori sur ce sujet. Oui, il n’était pas si différent, mais bien que le résultat apparaisse similaire, leur histoire était différente et aucun d’entre eux n’avait l’obligation de ressentir la même chose que l’autre.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Lun 4 Déc 2017 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 1 Déc 2017 - 12:39
Pour tenter de soulager un peu sa réflexion, je tente de partir sur un sujet assez random. La cuisine, mais très rapidement on s'en éloigne pour parler d'un sujet plus lourd, plus important et influant dans nos vies. Nos familles et ce que l'on sait d'eux. Je lui raconte alors ce que je sais sur ma mère, ou plutôt ce que je ne sais pas, c'est à dire tout. J'ignore qui elle est, comment elle était, etc. Cette femme hormis me donner la vie n'a laissé visiblement aucune trace d'elle et cela est une chose que je trouve un peu dommage. Bien que mon père ai contribué à cela, ne m'en parlant jamais. Il est normalement de coutumes, quand l'un des parents restent qu'il donne au moins à l'enfant de son union avec l'autre parent défunt, de quoi alimenter la curiosité de l'enfant concernant ce parent absent. Mais dans mon cas, ma mère était un sujet tabou, quelque chose que mon père refusait tout simplement d'aborder comme si elle n'avait jamais existé alors que pourtant, je suis la preuve même de sa vie et du couple qu'il y a eu. A moins que ça ne soit qu'une histoire d'un soir, qu'il m'ai recueilli parce que ma mère était une prostituée ou alors il peut tout aussi bien m'avoir tout simplement adopté parce que mes parents sont mort. Au final, il y a plein de possibilité, mais quel-qu’elles soient celui avec qui j'ai grandit restera mon père à mes yeux qu'il le soit de sang ou non.

C'est alors au tour d'Inja de se confesser, racontant ainsi une partie de son histoire. L'absence des deux parents, une chose que je connais maintenant depuis un peu plus d'un an suite à la mort de mon père par des truands... mais c'est différent, alors même si je pense pouvoir partiellement comprendre, je ne peux pas réellement le lui dire. Au fond, ce sont deux situations bien différentes, mais triste dans les deux cas. Alors, je lui rends son sourire triste, ayant arrêté de manger, comme si cette conversation m'avait tout simplement coupé l'appétit. Je lui tends alors la fin de ma boite. "Tu as encore faim ?" Le questionnais-je, ayant remarqué la boite complètement vide ou même plus un seul grain de riz restait.

Je l'avoue, je n'ai rien trouvé d'autre à faire ou dire pour empêcher un silence de plomb de s'installer à cause de cette conversation bien trop lourde sentimentalement. Je voulais lui offrir une pause pour se détendre pas pour qu'on commence à parler de sujet si sérieux. La pauvre, je le met réellement à l'épreuve, que ça soit physiquement ou bien psychologiquement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Ven 1 Déc 2017 - 14:39
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




A peine venait-il de lui répondre que Shiori tentait d’écarter le sujet, stoppant net la discussion avant de lui demander s’il avait davantage faim. Bien sûr que c’était le cas, Inja avait tout le temps faim, tout comme son narrateur, c’est d’ailleurs ce qui le poussait à tant décrire les situations dans lesquelles son personnage profite de mets délicieux que lui-même n’a pas les moyens de se payer. Il est vrai qu’il avait englouti si vite le plat préparé de Shiori… Mais n’avait pas pensé qu’elle pourrait en avoir davantage. Ou était-ce simplement pour une autre raison ?

Inja posa les yeux sur son bol vide avant de la regarder à nouveau dans les yeux, son expression était sérieuse mais à la fois envieuse. A l’intérieur, il se sentait comme un chien abattu suppliant son maître de lui préparer sa pâté.


« Evidemment ! En plus de ça, c’est tellement bon ! »




Le questionnement même de l’actualité de sa faim lui provoquait de nouveaux gargouillements qu’il ne pouvait pas dissimuler, longs et forts. Il n’était pour lui pas possible d’attendre plus longtemps.


« T’en as encore ? Ou c’est pour me dire que je vais devoir chasser ? »




Cette deuxième possibilité ne l’enchantait pas des masses, préférant la passivité du passager clandestin, il lui faudrait faire preuve de beaucoup d’efforts, mais la récompense serait à la clef. Inja se fit la remarque singulière qu’il devrait s’en organiser une partie un jour, il lui faudrait bien tenter l’expérience. En plus de l’entraîner, l’activité lui remplirait la panse comme jamais ça n’aurait été le cas auparavant. Bien que la faune locale lui soit inconnue… Se renseigner serait la première étape vers son prochain repas carnivore.

Laissant ses pensées de côté, il sourit à Shiori, attendant de voir comment elle allait réagir à sa réponse positive, curieux d’apprendre qu’elle avait en fait prit l’habitude de cuisiner pour douze et qu’elle n’arrivait pas à s’en détacher.

Cette pensée amusa Inja qui ne put s’empêcher de lâcher un léger rire, à peine plus long qu’une seconde et demi, ne voulant pas attirer l’attention sur ses pensées, il devrait bientôt reprendre son sérieux pour continuer l’exercice, mais pouvait bien s’autoriser un instant de détente autre que la nourriture seule.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Lun 4 Déc 2017 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 2 Déc 2017 - 14:01
Je ne peux m'empêcher de rire en entendant les propos de l'homme. Partir chasser ? C'est vrai que ça pourrait être un bon entrainement à la survie, mais malheureusement pour lui, enfin, pas si sûr que ça soit malheureux, ce n'est pas à ce la que je pensais. Mais il est clair que cette réponse, plus que surprenante m'arrache un rire. Vraiment, il a de l'imagination. On vient à dire que c'est les enfants qui sont les plus imaginatif, mais avec lui, on a la preuve du contraire je pense bien. Il est plein de ressource et vraiment, cela peut réellement être un atout, surtout si ce que j'ai vu l'autre fois s'avère être vrai et pas juste une tromperie de l'oeil ou le fait de ma propre imagination.

"Non, je ne vais pas t'envoyer chasser, mais peut-être que ton prochain entrainement pourrait consister à cela, survie en milieu hostile sans réserve." Plaisantais-je. Bien que tout ninja devrait être capable de faire ça, mais en même temps, on ne s'entraîne jamais à ça, avec le confort de nos villages, les missions qui se veulent courte, on ne pense pas vraiment aux imprévus qui peuvent la faire durer et on se dit aussi, que l'on croisera toujours un lieu habité. Mais si on arrivait dans un lieu inhospitalier ? Un territoire ennemi. On se retrouverait alors con à ne pas avoir ses savoirs de bases.

"C'est plutôt parce que j'ai plus faim, donc si tu désires encore manger et que terminer mon repas ne te répugne pas, fais toi plaisir." L'informais-je en tendant ma boite à manger. Ne sachant pas réellement s'il va faire des manières ou non. De toute façon il peut facilement voir que j'y ai à peine toucher, j'ai du prendre deux lamelles de viandes et quelque grain de riz, ou quelque chose comme ça. Et dire que je viens justement de lui dire que manger était quelque chose d'important dans la vie des ninja, que cela faisait partie de l'entrainement de bases et que je suis déjà entrain de lui montrer le contraire. C'est définitif, je suis une senseï pitoyable.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Sam 2 Déc 2017 - 16:34
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Tous deux étaient beaucoup plus décontractés aux bords du feu, Shiori semblait avoir bien pris la plaisanterai qu’il venait de lui faire. Répliquant de même avec la sienne, elle blagua sur le fait que son prochain entraînement consisterait probablement en une chasse pour la survie. Ce qui fit largement sourire Inja, la bouche à moitié ouverte par la force de sa joie, forçant son esprit à rebondir sur sa réflexion.


« J’adorerais voir ça, on pourrait faire une sorte de jeu dans lequel on lâche des équipes lutter pour leur survie, dans une forêt par exemple. Et à la fin il ne resterait qu’un ! Ça ferait un bon scénario. »




L’idée d’un tel jeu était à la fois sauvage mais lui titillait l’esprit, comme s’il avait eu une révélation venue d’ailleurs, une sensation étrange en soit… Il passa vite à autre chose, ironisant de leur conversation amusante, alors que Shiori précisait sa question en lui tendant sa boîte de nourriture. Elle était assez généreuse pour la lui donner et admettait ne plus avoir faim. Un comble si on synchronisait ce geste avec ses phrases précédents, mais bon, Inja n’y voyait que des côtés positifs.


« Tant que je ne finis pas les miettes, je suis toujours prêt à piocher dans la nourriture de quelqu’un d’autre. Les gens ne sont pas assez ouverts et pensent qu’ils vont attraper une quelconque maladie avec la nourriture ou la salive d’autrui… N’importe quoi. Merci en tout cas, ça va bien compléter ma faim ! »




Inja esquissa un nouveau sourire à Shiori, la remerciant de son geste tout en lui faisant comprendre qu’il appréciait qu’elle lui cède le reste de son repas. Les exercices l’avaient bien trop affamé, il ne pouvait pas vraiment se refuser de la nourriture. Surtout quand celle-ci se trouvait être aussi délicieuse, bien que la femme les ayant préparés n’ait pas l’air d’avoir très confiance en ses talents de cuisinière, la qualité était présente au rendez-vous.

Attrapant le repas qu’elle lui tenait, Inja commença à frissonner de bonheur, s’il y avait bien une chose qui pouvait le tenir et le manipuler, c’était les bons repas, tout ce qui pouvait le forcer à manger encore et encore, satisfaisant ses papilles gustatives jusqu’à l’extase. D’autant plus que Shiori n’avait effectivement presque rien mangé, n’avait-elle vraiment plus faim du tout, ou ses pensées et émotions nouaient son estomac ?

SI c’était le cas, Inja ne voulait pas rendre mal à l’aise, elle qui donne de son temps et de son savoir à son nouvel élève. Autant profiter de la joie de l’instant et ne rien gâcher.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Lun 4 Déc 2017 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 2 Déc 2017 - 17:53
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ils auraient pu refuser de prendre la fin de mon panier repas. Dans certaines croyance de pucelles cela est vu comme un baiser indirect, une chose que l'on peut vouloir uniquement avec une personne que l'on aime ou que l'on désire. Une stupidité en soi. Surtout que nos deux lurons sont bien loin de ce genre de relation. Surtout en sachant que je sais qu'il y à déjà une autre fille qui court après lui. Puis... Comme je l'ai si bien montré l'autre jour, il y à déjà quelqu'un qui occupe déjà mon coeur et qui ne laisse pas mon corps indifférent du tout. Donc on peut déjà écarter cette possibilité bien que l'homme en face de moi pourrait être assez fleur bleu, mais comment dire que j en doute. 

Seconde possibilité, qu'il soit nareux.  La c'est plus complique tout de suite mais étant donne qu'il ne semble pas si difficile que cela en nourriture et en vue de ce qu'il m'a déjà dit concernant ses repas jusqu'à présent, cette possibilité est totalement erroné. 

Ensuite? La dernière idée que j'ai en tête, c'est qu'il s'imagine que je me prive pour lui, surtout à cause des longs gargouillements que son estomac à laissé entendre il y à de cela quelque secondes. Mais visiblement ça ne semble pas être le cas et tant mieux, je me voyais mal commencer à expliquer que soudainement je n'avais plus trop faim. Je ne suis nullement désireuse de lui faire regretter sa question alors le plus simple aurait été de lui mentir ouvertement et de façon peu discrète. La célèbre phrase j'ai un appétit d oiseau. Comment pourrait il y croire en vue des gamelles bien remplies que j'avais préparé? Si effectivement je serais ce que l'on appelle une petite mangeuse en aucun cas j'aurais fait deux grosses part comme ça. La mienne aurait été tout de suite plus petit. Bref. Il ne me pose pas de questions et c'est tant mieux. 

Je le laisse donc manger, réfléchissant à la proposition. qu'il avait fait juste avant concernant une sorte de jeu de survie pour plus d'une personne. " c'est vrai sur ça pourrait être une bonne idée. Il faudrait peut-être en parler au mizukage pour qu'il voit pour mettre ça en place. Vu le fiasco de Shito on devrait peut être tenté d organiser nos propres examens et plus le faire avec les autres villages." Lui lancais je pensivement. En soi c'est plutôt une bonne idée je crois.je relève le regarde vers lui pour voir sa réaction et avoir par la même occasion son avis.

_________________


Dernière édition par Watanabe Shiori le Lun 4 Déc 2017 - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Dim 3 Déc 2017 - 19:05
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Shiori était pensive, attendant quelques instants avant de rebondir sur la proposition ironique qu’Inja venait de lui faire. Il n’avait pas d’idée réelle des évènements qui avaient dû se passer et ne comprenait la référence énumérée. S’était-il passé d’horrible choses lors d’un des derniers examens ou était-ce autre chose ?

Inja remua l’intérieur de son plat, regardant la nourriture qu’il lui restait, une bonne portion tout de même. Il commençait à se demander les intentions de Shiori, cette femme bienveillante qui lui donnait son repas alors qu’elle avait elle-même fait des exercices plus tôt lorsqu’il s’entraînait. Un gouffre semblait séparer sa personnalité de ses obligations, une sabreuse beaucoup trop gentille avec les gens. Voilà quelques temps qu’elle l’aidait et Inja ne comprenait pas réellement ses motivations, pourquoi elle avait accepté de devenir sa senseï.

Il la regarda entre deux bouchées, avant de lui adresser de nouveau la parole.


« Je… Je ne sais pas. Un jeu aussi barbare pourrait entraîner des dérives, il nous faut promouvoir et entraîner des shinobis, pas les pousser à tuer. »




Quelques instants passèrent alors qu’Inja réfléchissait. Hésitant s’il devait lui poser sa question ou non, avant de reprendre de plus belle.


« Shiori… J’ai vu en toi quelque chose de grand quand je t’ai rencontré, c’est ce qui m’a fait te demander de m’aider. Mais… Pourquoi, toi, une grande sabreuse expérimentée, tu as accepté de me prendre, moi, nouvel arrivant, qui plus est étranger complètement au village ? »




Cette question qui lui trottait dans la tête depuis un bon moment venait de sortir, pour de bonnes raisons.

Inja lui était énormément reconnaissant de tout ce qu’elle faisait et avait ressenti qu’elle était la personne qui serait la plus à même de l’aider. Une femme puissante, prête à beaucoup de choses pour le village, autant que la volonté d’Inja le lui permettrait lui-même. Une grande shinobi qui, aujourd’hui, semblait tout lui céder… Son savoir, son temps et même son repas.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Lun 4 Déc 2017 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Lun 4 Déc 2017 - 12:15
Mon regard posé sur lui, j'attends d'avoir son avis, son retour sur ce que je viens de proposer follement en rebondissant sur ses dires. Un examen propre à Kiri, basé sur l'instinct de survie que l'on pourrait avoir. Une chose plutôt intéressante et qui permettrait, je pense de jauger un leu mieux les nouvelles recrues. La théorie c'est bien, mais à mes yeux la pratique c'est beaucoup mieux. Tu peux savoir quelque chose sans pour autant le maîtriser. Comprendre ne veut pas dire y arriver. C'est à mon sens plus logique de tester la pratique, les réflexe que le savoir même si je concède que la théorie est pratique pour voir en action la capacité de raisonnement et d'analyse mais en situation compliqué dans une mise en situation plus réel on peut réellement voir les vrais capacités.

Pourtant, l'homme qui me fait face ne semble pas du même avis et je ris un peu. Il semble s'imaginer quelque-chose de très violent alors qu'en parlant je n'imaginais aucunement une perfusion de sang et de tripes. "Si c'est bien encadré je doute que ce genre de chose arrivé. Je ne parlais aucunement d'un jeu de mise à mort ou que sais-je. Plus une histoire de survie basique. Savoir faire un feu, s'orienter, trouver de la nourriture, éviter les pièges de la nature et potentiellement savoir repérer un ennemi avant que celui ci ne nous repère. La base de la survie et de la dissimulation en somme." En même temps, il est vrai que tout le monde ne cherche pas à exceller dans l'art de l'espionnage alors partir sur ça, c'est tenter de diriger tout le monde vers la même chose et c'est possiblement mauvais... Bien qu'en réalité on pourrait avoir une meilleure idée des capacités de chacun et mieux orienter les équipes etc.

Et puis, il me surprend avec sa questions sortie de nulle part et je le fixe l'air stupide quelque seconde. "Pardon!" M'exclamais je alors en réalisant le blanc que je venais de créer sans le vouloir tellement surprise par sa demande. Je ris alors un peu nerveusement et baisse mon regard vers le feu pour remettre quelque branchage dedans. Évitant ainsi que celui-ci s'éteigne.

"C'est tout simplement dans ma nature de venir en aide. Mon père m'a toujours appris à tendre la main et tu sais quand je suis arrivée à Kiri, je n'étais pas si différente de toi." L'informais je doucement avant de relever le regard sur lui. "Si Yasuhito et Tetsuko ne m'avaient pas prit sous leurs ailes, je ne serais pas celle que je suis aujourd'hui... puis tu sais je ne m'estimes pas spécialement forte. Que du contraire. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre sur l'art d'être un shinobi." Je souris alors une nouvelle fois, une petite crispation nerveuse, preuve de mon léger malaise.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Lun 4 Déc 2017 - 15:02
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Alors que Shiori rebondissait à nouveau sur sa réflexion de proposition de jeux Kirijin, exposant son point de vue plus pacifique que ce qu’Inja avait en tête, il essayait d’imaginer les possibilités d’un tel évènement et l’impact positif sur la mentalité Kirijin et leurs compétences guerrières, toujours plus fortes au fur-et-à-mesure des générations. Finalement, l’idée commençait à lui plaire. Bien qu’il pense lui à un compromis entre leurs deux idées, une épreuve dure et punitive durant laquelle les élèves luttent pour leur survie. A la différence que d’autres shinobis seraient là pour encadrer le tout, prêt à agir à n’importe quel moment… Dans ce cas là, Inja serait d’accord pour qu’une telle épreuve soit incorporée au sein de Kiri, preuve de sa future puissance et de son impact sur le monde.


« Finalement, une sorte d’entre-deux de nos idées, bien encadrée et ayant un rée but éducatif, ne pourrait qu’être bénéfique à la jeunesse Kirijin. J’approuve. C’est un projet que je serais d’accord de proposer au Mizukage en temps voulu. »




La vérité était qu’il ne connaissait même pas l’ombre de son village, n’avait aucune idée de ce à quoi il ressemblait, à part peut-être qu’il avait des chances d’être blond, héritant des traits bien connus de son clan.

A la question qu’Inja avait posé, Shiori semblait un peu perturbée, ne sachant pas réellement quoi répondre au début, avant de finalement révéler ses pensées. Une femme attentionnée envers les autres, manquant de confiance en ses capacités, à la différence qu’il pouvait le sentir… Elle n’avait rien d’une femme faible, savait des choses et semblait les maîtriser bien mieux qu’elle n’arrivait à s’en rendre compte.

Un instant, le shinobi de lumière commença à espérer… espérer qu’elle trouverait un jour la confiance nécessaire à exécuter de grandes choses, peut-être grâce à quelqu’un, une personne qui la ferait changer dans le positif. Un changement heureux… Bien que cet espoir ne se contraste avec les quelques impressions qu’Inja semblait avoir. Encore une fois, il ressentait quelque chose, un évènement, plusieurs peut-être, ses ressentis formaient encore des visions dans son esprit, une étrange impression de changement… Loin de ce qu’il espérait quelques centièmes de seconde plus tôt.


« Je vois… Je suis sûr que tu as un potentiel que tu ne soupçonnes pas et ça c’est certain, pas seulement un espoir pour toi, une parole en l’air. J’ai toujours eu un talent pour analyser les gens, mais je commence de plus en plus à penser que c’est seulement une capacité de ressentir les gens, ce qu’ils ressentent vraiment au fond d’eux. »




Il marqua un très court instant de pause, reprenant une bouchée d’air humide, avant de reprendre en la regardant, souriant.


« En tout cas, merci. »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 5 Déc 2017 - 10:37
En temps voulu... Quand est-ce que ça sera ? Dans un moment d'accalmie à mon avis, quand il ne sera plus l'heure des discussions sur les désertions, et les prises de tête idiotes. Mais est-ce que cela arrivera réellement un jour ? Pour l'heure, l'avenir reste encore assez incertain pour le clan des Yuki. On ignore si d'autre ne vont pas suivre la voie ouverte par ce satané Eiichiro. De ce que j'ai pu voir de Kaya et de Shinichi, ils n'escomptent en rien partir eux, mais peut-être n'est-ce pas le cas de tout le monde. L'idée peut avoir germé dans l'idée de plus d'un shinobi maintenant et le temps qu'elle prenne de la place peut être plus ou moins long. Pour l'aveugle et sa troupe, cela a été rapide, peut-être qu'ils y pensaient déjà avant et qu'ils ont juste attendu une action de trop. Ou peut-être que ça n'a été qu'un coup de tête et qu'on risque de les voir revenir dans quelque jours en mode, on a fait une connerie, mais on est de retour. Sauf que revenir comme ça, la queue entre les jambes, personnes ne le feraient je pense. La fierté tout ça, tout ça.

Et là, il me surprend avec une nouvelle question et je me perds encore une fois dans des divagations pour lesquelles je m'excuses sommairement avant de finalement lui répondre, certes maladroitement, mais ça reste une réponse quand même. Il y réagit d'ailleurs assez rapidement, estimant que je me sous-estime peut-être un peu trop et je souris en baissant le regard, laissant mon regard se perdre à nouveau dans les flammes qui crépitent entre nous. "J'ignore si cela est une mauvaise chose ou non. Mais au moins, ça m'évite de sous-estimer mes adversaires. Si je pars du principe que je suis plus faible, je donnerais tout pour les battre. Je ne sais pas si tu as entendu parlé d'Hanzõ du torrent, le possesseur de Samehada. Il est le symbole même de la puissance, il la transpire. Mais en même temps, il est trop confiant, alors, je m'attends à ce que rapidement, il finisse par trop sous estimer quelqu'un et tout simplement mourir comme un idiot. La confiance dans ses capacités peut être bien, mais en même temps, elle peut aussi être une menace, parce qu'à trop se croire fort, on en devient faible." Je relève le regard sur lui et hausse un peu les épaules. "Alors, je préfère me considéré comme quelqu'un de faible, même si tu n'es pas le premier à me dire que je suis quelqu'un de potentiellement fort."


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 5 Déc 2017 - 14:15
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Shiori semblait perdre son regard, partir dans le vague, tandis qu’elle répondait à Inja, justifiant un de ses défauts qu’il venait de mettre en lumière. Le manque de confiance en soi de sa senseï semblait différent de ce à quoi il avait pensé à aux premiers abords, moins craintif qu’il ne pouvait paraître. La kunoichi avait l’esprit clair, des réflexions fondées et semblait avoir déjà pas mal fait le tour du sujet. Elle avait d’ailleurs raison sur ce point, une confiance en soi trop poussée force à l’erreur, souvent trop par sous-estimation des évènements… Seule la peur permettait de réellement prendre tout en compte, avoir peur et la surmonter, de cette manière il est possible d’anticiper au mieux toutes les possibilités pour en écarter les moins bonnes. Mais de là à se considérer comme quelqu’un de faible…

Inja la regarda fermement, toujours l’expression sereine, dégageant une tranquillité communicative, puis s’attela à lui répondre sincèrement.


« C’est une bonne chose ! Du moins, si l’on compare vos tempéraments, tu mets plus de chances de ton côté… Mais je persiste à dire que tu ne devrais pas te considérer comme quelqu’un de faible, mais plutôt comme une personne normale, qui fait de son mieux et a des capacités, limitées pour ne pas se surestimer, mais tout de même bien présentes. Même si je suis convaincu que tu es très puissante, tu pourrais avoir des résultats similaires tout en vivant d’une manière plus sereine… Il faut savoir évaluer ses forces, pas les dévaluer. »




Ceci-dit, Inja reprit quelques bouchées de sa fin de repas, se rendant compte que les quantités baissaient à une allure complètement folle. Trop distrait par la conversation et ses quelques rapides instants de réflexion, il ne se rendait pas compte de son rythme soutenu de mâchage. Pourtant, il essayait de profiter du repas dont Shiori lui faisait doublement profiter, sa bonté toujours aussi étonnante prenant le pas sur sa faim semblait-il.

Néanmoins, Inja s’inquiétait, pour Shiori qui n’avait rien mangé et pour son entraînement… Il avait fait d’immenses progrès depuis ce matin et depuis le début du deuxième exercice, son but final était presque atteint. Seul un peu plus de maîtrise pure et d’expérience lui manquait encore avant de finalement arriver de l’autre côté du lac. Il ne savait pas si Shiori le solliciterait pour un nouvel exercice, encore plus dur, la fois d’après… Même si sa motivation ne lui faisait pas défaut, Inja n’arrivait pas à se rendre compte de la globalité des progrès qu’il lui manquait, ainsi que le temps approximatif restant avant qu’il ne soit habilité à exécuter des techniques parfaites… Quelques jours peut-être, voire quelques mois ou années ?

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 7 Déc 2017 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 6 Déc 2017 - 11:01
Un petit sourire crispé prend place sur mes lèvres alors qu'il tente une nouvelle fois de me faire prendre conscience de mes capacités. Si seulement il savait par quoi j'étais passé, alors il saurait le pourquoi du comment. Sauf que je ne suis plus désireuse d'en parler. Le faire devant les autres épéistes de la brume et devant le Nidaime Mizukage m'a totalement suffit. Parler de cela ne fait que raviver cette faiblesse, cette douleur... Alors, je préfère tenter de la taire, d'y faire la sourde oreille, même si elle continue d'être présente de me hanter et d'abréger bien trop souvent mes nuits. Nuit rendue froide par l'absence de Tetsuko et me consoler dans les bras de Yamamoto n'est également pas possible. Les deux hommes me désirant étant à mille lieux d'ici. Une belle plaisanterie... Mais au moins, ça me laisse le temps de réfléchir, de prendre une décision à ce sujet, bien que le soucis étant que j'aurais besoin d'une discussion avec le rouquin pour tenter de comprendre et de savoir ce qu'il veut réellement. Les souvenirs que j'ai de notre nuit ensemble, restent assez vagues, bien que trop présent qu'en même et surtout plaisant...

Je cesse de divaguer et relève le regard vers Inja pour quand même lui répondre. "Il y a des événements qui font, qui nous oblige à prendre conscience de nos faiblesses et se relever de cela peut être long." Lui lançais-je alors sans en dire plus, laissant ainsi, juste entendre à mon disciple que j'avais subit quelque chose qui m'avait un peu trop atteint psychologiquement, ayant eu cet effet sur moi, de se sous-estimer. En y réfléchissant un peu, il trouverait probablement plusieurs possibilités, mais s'il se renseignait également, il ne lui faudrait, à mon humble avis, pas trop longtemps avant de se faire une réelle idée de ce que j'avais pu subir. La torture. Une torture par un membre même de ce village, enfin, à ce moment là, maintenant, il n'est plus qu'un déserteur, errant sans yeux et guidé par d'autres malotrus, des rats ayant quitté Kiri.

"Quand tu auras fini ton repas, retourne t'entraîner." Lui quémandais-je alors pour lui faire comprendre que dés à présent, la conversation était close, non désireuse de continuer à parler de tout ça et de finir encore dans un état psychologique lamentable à cause d'une simple discussion axé sur l'épisode des geôles. Il faut réellement que je revois Kazuya pour qu'il m'aide réellement à me relever de ça... Parce que pour ça, c'est pas de Yamamoto le thérapeute dont j'ai besoin, mais de cet ancien tortionnaire qui a su trouver les mots adéquates lors de notre rencontre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 6 Déc 2017 - 20:09
Inja ∞ Shiori
Tout en finesse.




Shiori venait tout à coup de changer d’expression, plus grave et moins concernée par le désir de converser davantage avec lui. Inja avait touché un point sensible… Ses questions l’avait embarrassée, bien que la volonté eut été contraire, il fait bien qu’il s’attende à découvrir un côté sombre à la femme à ses côtés. Rien ne pourrait vraiment maintenir une relation complètement saine entre eux deux, leurs passés semblaient tout aussi lourds, au moins aussi pesants sur la santé mentale. Sa senseï confirma les contraintes d’Inja, cloisonnant la conversation par deux rapides phrases, froides et autoritaires, auxquelles il ne pu répondre qu’un hochement de tête.

Il lui était de plus en plus difficile d’arriver à comprendre ce qu’il se passait dans la tête de Shiori, elle qui semblait si épanouie quelques minutes plus tôt, la remarque et les questionnements avaient plongés son humeur dans un bain glaciale.


« Tu as raison. Je ferais mieux d’y retourner. »




Inja regardait le reste de son plat, seules quelques bouchées manquaient pour le finir entièrement. Ce qu’il ne tarda pas à faire, accélérant même son rythme de mâchage de sorte à finir plus tôt et échapper à l’ambiance soudainement pesante qui survolait le coin du feu.

Après quelques grincements de baguettes et bruits buccaux excessivements augmentés par la nouvelle vitesse, le plat finit aussi vite que le premier. Assez pour avoir complètement étouffé la faim d’Inja. Il se leva en regardant le sol, empilant les deux plats qu’il tenait avant d’aller les rincer rapidement au lac et de les reposer à côté de Shiori.


« Merci pour tout. »




Les paroles sincères et le sourire communicatif, Inja espérait redonner un peu de vie dans le visage de Shiori, trop affecté par le moment qu’il lui faisait passer… Pour finalement retourner une nouvelle fois au bord du lac. Il aurait besoin de beaucoup de concentration, bien plus qu’avant, d’autant que mainteanant son corps n’avait plus rien pour excuser la fatigue, la pause ayant largement permis aux muscles de respirer et au ventre de se remplir. Cette fois-ci, il réussirait à passer de l’autre côté !

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 7 Déc 2017 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 7 Déc 2017 - 12:57
Saut d'humeur ? Non pas réellement, c'est juste que je cesse de retenir tout le mal en moi et le montre un peu à l'homme. Parce que ses propos ont fait mouche et il faut bien que je lui montre que je ne fais que porter un masque. Je suis faible, c'est la seule et unique vérité qui existe et ce malgré l'aide et le soutiens que je peux avoir autour de moi. Un seul homme à suffit à me démolir et le chemin pour me reconstruire sera long et exténuant, comme me la clairement dit Kazuya. Son soutient à lui est d'ailleurs assez important en vue du vécu de celui-ci. Néanmoins, je ne peux pas me reposer juste sur cela. Il y a aussi Yamamoto e t Tetsuko, tout deux absents pour le moment et qui occupent pour l'un une place sûre dans ma vie alors que l'autre, j'ai encore réellement du mal à la définir. Je n'aime guère cette incertitude et j'aimerais pouvoir y mettre un terme, sauf que j'ignore quand il rentrera.

Murer dans un silence, je ne dis rien à l'homme alors qu'il termine un peu trop rapidement de manger, qu'il me remercie et rince grossièrement la vaisselle. Je le laisse faire, me contentant simplement de le suivre du regard alors qu'il fini par retourner vers le lac pour s'entraîner. Je soupire alors, haussant les épaules en laissant mon regard s'attarder plus longuement sur le feu. Jetant rapidement quelque bûchette en plus dedans avant de ramener mes jambes contre moi, comme si soudainement, j'avais froid ou bien craignait quelque chose. Mon corps montrant la manifestation de mes craintes psychologiques.

Tetsuko serait là, il me tirerait pour que je m'entraînes, pour que je bouge et que je pense à quelque chose. Mais il n'est pas là. J'ignore même quand il reviendra et cela me pèse aussi... Parce que c'est de lui que là, j'aurais réellement besoin. Mon sauveur, ma petite tornade. L'enfant-homme, celui qui m'a fait sombré dans le pêché le plus abject. Je niche alors mon visage entre mes genoux, fermant les yeux pour réprimer des possibles sanglots qui pourraient franchir la barrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 7 Déc 2017 - 15:11


L'étendue l'eau le narguait, si calme et paisible, patientant jusqu'à la prochaine perturbation que provoquerait la plante de son pied. Inja était prêt à retenter l'expérience, ayant déjà perdu assez de temps de son entraînement à discuter avec la sabreuse, il aurait préféré de jamais l'avoir blessé, la faire rayonner de bonheur pour tout ce qu'elle faisait pour lui. Qui aurait été assez patient et attentionné pour enseigner à un retardataire de trente ans les arts ninjas, comme s'il s'agissait du plus simple des novices ? Pas beaucoup en tout cas, peut-être aucun ? Trop occupés à s'occuper de leurs équipes attribuées… D'ailleurs, Shiori n'avait-elle pas une équipe ? Une chuunin de sa trempe ne pouvait pas avoir été laissée sur le banc hiérarchique du village, à moins qu'elle n'ait fait quelque chose de grave, auquel cas elle aurait été rejetée de tout le monde… Non, elle devait forcément avoir une équipe, mais la chance d'Inja devait lui avoir permis d'aborder dans une période creuse, ça ne pouvait qu'être ça.

Il ferma les yeux pour ressentir l'environnement qui englobait son corps, les moindres sons, effets de poussée du vent et la possible respiration de sa senseï. Son niveau de concentration atteignait son summum, un point qu'il n'avait encore jamais atteint, jusqu'à n'être conscient que des quelques informations que son cerveau triait à la volée. Il malaxa son chakra au même moment que son premier pied s'avançait en direction de la surface de l'eau, anticipant chaque pas, s'organisant intérieurement pour n'utiliser que le strict nécessaire, faire en sorte que la flamme reste intacte et s'adapte aux effets de physique dans sa tête. Son rythme s'accéléra, s'accordant avec ses enjambées qui se faisaient de plus en plus rapides et confiantes, tout en réduisant la distance invisible qui le séparait de l'autre côté de la rive.

Inja n'avait aucune idée de ce qu'il faisait réellement, d'où il était, s'il courait en ligne droite ou en cercle sur la surface du lac. Bientôt trente secondes s'étaient écoulées depuis qu'il avait débuté sa course folle sur l'eau… Il voulait savoir ce qu'il se passait, avait besoin d'indications, mais il n'ouvrit pas les yeux, faisant confiance à l'exercice de Shiori, bien que la lutte soit dure pour ses nerfs. Soudain, cette sensation… Du plat.

La corps d'Inja fut pris par surprise, habitué à organiser son chakra pour marcher sur une masse liquide, son pied droit venait de heurter le sol, le déstabilisant à l'envoyer dans les airs. Sa jambe gauche battait dans les airs, essayant de tâter un endroit sur lequel se poser… Il ouvrit les yeux dans l'expectative, ne s'attendant pas à voir le sol se rapprocher si vite de son visage, il grimaça avant de le heurter. Une douleur intense vint le frapper, engourdissant son corps entier.


« Putain… Encore la chance… »




Malgré la vive souffrance qu'il avait ressentie, tous ses problèmes partirent rapidement, son cerveau avait exagéré les informations transmises, la peur l'avait fait paniquer un court instant. Inja se releva lentement, regardant autour de lui pour se situer dans l'espace, avant de se retourner complètement pour contempler la large étendue d'eau qui le séparait au loin d'une forme humaine, Shiori. Il leva la main en l'air pour lui transmettre qu'il allait bien et au passage, qu'il avait réussi son exercice. Etait-ce la nourriture qui lui avait redonné toute cette énergie, pas uniquement… Ses pensées vers la sabreuse qu'il venait de blesser avaient été un puissant appui, désireux de passer à autre chose, changer de situation, transvaser l'instant de tristesse et de malaise à une autre sensation, la réussite et la fierté. Il espérait qu'au loin, Shiori ressentirait la même chose en tant qu'enseignante.

Inja devrait la rejoindre à nouveau, cette fois-ci les yeux ouverts pour se rendre compte de sa progression et surtout, éviter de se croûter une nouvelle fois dans l'eau alors qu'il venait de réussir l'exercice.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Lun 11 Déc 2017 - 23:17
Si j’étais dans mon lit, il est clair et net que je serais roulée en boule sous la couette à broyer davantage du noir. Ainsi, dans la situation ici, je ne peux pas me permettre de le faire, bien qu’étant en quelque sorte un peu repliée sur moi. Les jambes pliées contre mon torse, les bras enlaçant celles-ci, le visage niché entre mes genoux. Je ne me soucie plus réellement de l’entraînement de l’homme lumière. J’ai besoin d’un petit moment pour moi, pour tenter de relativiser un peu et me dire que tout ça, c’est pas si grave, que tout va bien et me relever un peu mieux ensuite. J’évacue un peu tout ça en quelque sorte. Certes de façon plus que maladroite, mais au moins, je me laisse un peu aller, et ce en la présence de quelqu’un d’autre pour une fois. Une personne différente de l’adolescent et qui ne m’y a pas contraint comme ça à été le cas avec Yamamoto. Bien qu’en réalité peut-être que je me laisse tout simplement aller parce que je sais qu’il ne regarde pas dans ma direction et est retourné vaqué à ses occupations, enfin, devrais-je plutôt dire son entraînement

---

C’est après plusieurs longues minutes qu’il se manifeste alors et je redresse soudainement la tête pour regarder dan sa direction, essuyant d’un geste rapide les larmes qui pointent à mes yeux. Heureusement pour moi, il est de l’autre côté du lac. Ainsi à distance, il ne peut pas voir, normalement. Sauf s’il a une vision d’aigle, mais je doute que cela existe réellement…

Je me relève alors, sur le temps qu’il approche en traversant à nouveau le lac. Je le laisse donc venir, observant cette fois-ci sa progression. Néanmoins, je décidé d’abréger son pas tranquille. “On va encore compliqué tout ça.” Lui criais-je alors en attrapant l’un de mes kunai. Laissant Dokuyaku près de mon sac pour venir rapidement le rejoindre sur la surface du lac. “Tu penses pouvoir réussir à esquiver mes attaques sans finir dans l’eau ?” Lui lançais-je comme défis avant de m’approcher de lui pour venir au corps à corps et tenté de venir lui porter un coup de kunaï, tout en ne visant bien entendu aucun point vitaux. Mon but est juste de le faire progresser pas de le tuer. Alors on va éviter ça et là, je veux lui apprendre à faire ce contrôle de chakra naturellement, sans y penser pour pouvoir se battre sur la surface de l’eau sans soucis.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 12 Déc 2017 - 0:23



Inja ne comprit d’abord pas ce qu’il se passait… Shiori semblait avoir décidée de le rejoindre à son tour sur la surface du lac. Laissant entendre qu’elle prévoyait de corser encore davantage l’exercice en cours. Sa senseï s’avançant vers lui, Inja ne réagit d’abord pas avant de la voir essayer de venir le frapper à l’aide d’un kunaï, un coup qu’il esquiva de justesse à l’aide de ses réflexes aiguisés, ne se rendant pas compte qu’il perdait appuis sur ses jambes. Il pensa rapidement à réguler le chakra dans ses pieds, de sorte à ne pas s’effondrer sous l’eau, avec brio pour une fois. Utilisant son contre élan pour retourner un coup de poing en direction de l’épaule de sa senseï, Inja asséna un coup de poing en direction de l’épaule de celle-ci. Attaque qu’il n’eut pas le temps de sentir partir, la vitesse de son corps et l’effet de rotation le poussèrent à perdre pied, littéralement.

Un grand jet d’eau s’évacua du lac, avant de voir disparaitre le ninja de lumière, qui, trop heureux d’avoir esquivé le coup, s’était retrouvé enfoncé sous son poids. La concentration d’Inja avait été trop imparfaite pour qu’il ne réussisse à attaquer Shiori efficacement… Plusieurs mètres sous la surface, Inja se rendit compte de la profondeur de l’endroit et à quel point il avait été propulsé loin de sa senseï, sans possibilités présentes pour qu’il réussisse à voir correctement. L’eau et les débris de végétaux étant bien trop denses sous cette partie du lac, Inja paniqua un court instant avant de naturellement réussir à voir. Il ne s’en rendait pas encore compte, mais ses yeux s’étaient illuminés d’un jaune blanchâtre puissant, créant deux larges faisceaux lumineux autour de lui.

En quelques secondes, Inja fit le point sur la situation et nagea rapidement vers la surface, maintenant guidé par ses yeux de lumière, lui indiquant le chemin, perfectionnant sa vision de sorte à lui donner une vision large et dégagée des dessous du lac. Inja fit par arriver à la surface, profitant de sa vitesse de nage pour imbiber ses pieds de chakra et ainsi prendre appui sous la surface de l’eau, lui permettant de jaillir à plusieurs mètres au-dessus de la surface, aux alentours de Shiori, avant de profiter de l’élan et de la puissance de gravité pour asséner un coup dans sa direction, en prenant soin de saisir un kunaï de ses poches de ceinture shinobi.

« Aaaaaaaaah ! »



Le crie était hargneux et dégageait une envie de finalement se mettre à concrètement réussir l’exercice de sa senseï. Ses yeux toujours emplis de lumière lui permirent de distinguer chaque trait de celle-ci, se rendant compte réellement de son physique avantageux. Il ne s’était encore jamais posé la question réellement, mais pouvait maintenant se rendre compte que cette femme n’avait rien de banale et disposait d’un charisme puissant. Sa nouvelle vision et sa concentration maintenant portée entièrement sur le combat, Inja n’avait plus de raison de tomber à nouveau sous l’eau, il serait victorieux de l’exercice et ne décevrait pas Shiori, ni maintenant... ni jamais.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 12 Déc 2017 - 18:51
Une esquive assez bonne, bien que... Humide... Alors qu'il vient de sombrer dans l'eau, m'éclaboussant au passage, je saute alors en arrière, redoutant le moment où il sortira de l'eau, m'attendant à le voir surgir d'un peu partout. L'inconvénient d'être sur une surface comme celle-ci. Note que s'il était un utilisateur du Doton, dans la terre, il pourrait faire pareil et surgir de toute part. Ainsi, sur le qui vive. En position défensive, mon regard ne reste pas figé. Repérant tout les remous de l'eau pour savoir où il va remonter. S'il compte tenté de me surprendre ou non.

Non. Visiblement. Il sort de l'eau à l'endroit même où il s'y est enfoncé, mais ne perd pas de temps. J'arque un sourcil en voyant son action plus qu'intéressante et réfléchit. Néanmoins, je ne baisse pas ma garde pour autant et le laisse s'approcher de moi pour parer sa tentative d'attaque assez rapidement. Je m'éloigne un peu et le regarde. "On dirait que tu commences à bien saisir le tout." J'esquisse un petit sourire, me concentrant uniquement sur notre petit entrainement. L'art de la concentration, d'occulté tout ce qui n'est pas le combat. Un art dans lequel je tente d'exceller pour ne plus me laisser aller à mes sentiments et mes pensées, pour pouvoir restée concentrée et ainsi être la plus réactive, mais surtout la plus efficace qui soit. Enfin, dans le cas présent, l'efficacité doit être la vitesse pour le pousser à agir plus vite, à changer de position, le surprendre.

Je fonce alors à nouveau vers lui, tout dans ma position l'invitant à croire que je vais lui porter un coup directe avec le kunaî que j'ai en main. Pourtant, à la dernière seconde, je m'accroupis et tente de le surprendre en effectuant une balayette pour lui faire perdre son équilibre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 12 Déc 2017 - 21:48



Malgré le saut effectué, Inja ne réussit pas à atteindre sa senseï qui esquiva sans le moindre soucis, enchaînant rapidement pour l’attaquer à nouveau à l’aide de son kunaï, pour finalement d’accroupir et donner un coup bas au ninja de lumière, qui fut surpris mais néanmoins habile de ses réflexes, profitant de l’eau pour prendre appui dessus et effectuer une roulade au dessus de la surface, avant de se réceptionner derrière la kunoichi. Inja savait encore se battre, la difficulté résidait dans sa capacité à ne pas s’enfoncer sous le lac, tout en étant efficace au combat, quelque chose qu’il arrivait pour l’instant à faire, malgré un inconfort palpable. Il manqua de s’enfoncer lors de sa dernière réception, perturbé par la répartition du chakra dans ses pieds, il devait restait constamment concentré, devant accumuler l’expérience avant que ses mouvements deviennent machinaux.

Les yeux toujours illuminés, Inja ne voulait pas commencer à utiliser les techniques qu’il avait commencer à élaborer dans sa chambre les jours précédents, sa maîtrise du chakra dans ses pieds devenait effective mais pas assez suffisante qu’il tente une technique ninja en même temps. De plus, Shiori n’avait parlé d’en faire lors de l’exercice et rester un bon élève attentif restait le mieux à faire, écouter ceux qui savent parce qu’eux justement, comprennent les enjeux de ce qu’ils nous demandent, vouloir aller trop vite serait une entorse au pacte officieux établie entre un maître et son élève.

« Pas question de retomber à l’eau. »



Inja chargea Shiori au même moment qu’il finit sa phrase, tentant de lui asséner plusieurs coups à l’aide de l’arme en main, désireux de voir jusqu’où il était capable d’aller face à la grande maîtrise de la sabreuse.

Pour sur, Inja ne pourrait pas faire grand-chose, mais s’il arrivait à porter des coups et esquiver sans plus avoir à se soucier de l’équilibre en chakra de ses pieds, le tout serait joué. Après tout c’était le but de l’exercice et le ninja s’était pour l’instant déjà assez mouillé à son goût. Il s’acharnerait à répondre à chaque coup porté après les avoir bloqué, tout en essayant de ne plus avoir à penser à son exercice, que sa maîtrise vienne d’elle-même et ne dépende plus que de son cerveau machinal.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 13 Déc 2017 - 11:30
Combat au corps à corps armé d'un simple kunaï. Retour au source pour moi, alors que ça fait des mois que je n'avais plus pratiqué comme ça, toujours occupée avec mon sabre pour en trouver toute les possibilités et les facettes. Pourtant, il n'en reste pas moins que le corps à corps reste mon domaine de prédilection. Action rapide, analyse et réflexe, voilà ce qui est demandé ici. Mais pour le brun, c'est un tantinet différent étant donné qu'il doit aussi réussir à ne pas s'enfoncer, pour amélioré sa maîtrise de son chakra et ce même dans des mouvements imprévu pour lui au départ. Je suis alors surprise de le voir réussir une roulade. L'envie de l'applaudir pour le félicité de cet acte, mais il ne m'en laisse pas le temps et cela ne fait que me ravir. Il passe à nouveau à l'action et me force à reculer un peu tout en parant ses attaques.

Je souris alors dans ce petit combat, arrêtant de parer soudainement ses coups en m'accroupissant une nouvelle fois pour venir frapper du revers de mon kunaî en plein dans son estomac avec une force non retenue. Il s'améliore, alors je peux cesser de retenir mes coups et réellement agir comme le ferait une ennemi non ? Bon, sans le planter et vouloir sa mort, mais en agissant cette fois-ci comme si j'en étais désireuse. Bon, là, je viens clairement de faire l'inverse en retournant le kunaï pour pas le faire saigner... Mais il n'empêche qu'un tel coup peut quand même lui faire assez mal. Il risque en effet de partir avec quelque ecchymose en plus par ma faute. Comme si ses nombreuses chutes de l'arbre n'avait pas suffit. "Hop hop hop, allez plus vite !" Soufflais-je alors que je lui lance mon kunaï. Décidée à y aller au poings et au pieds maintenant, pour être sûre de ne pas risquer de le planter par mégarde. Lui, il était tout en droit de garder son arme, moi, c'était juste une préférence que j'avais d'y aller à mains nues pour le coup. Puis tout ça, ça me permet aussi de tester son endurance maintenant, ainsi que ses réflexes et ses capacités d'analyse. Un petit combat pas si amical en apparence et pourtant si utile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 13 Déc 2017 - 16:00



Le rythme du combat battait son plein, comme jamais Inja n’avait pu l’expérimenter, ses entraînements sur les mannequins et passes dans le vide lui avaient donné une excellente précision en plus d’aiguiser ses réflexes, déjà naturellement rapides. Il Pouvait finalement mettre le tout en pratique, mais l’inconfort partageait son corps, entre l’appréhension de rater son exercice en s’enfonçant sous la surface de l’eau et le fait qu’il ne se soit jamais réellement battu de cette façon… Il pouvait être fier de réussir à tenir le coup, bloquer des coups et rester précis malgré qu’il soit en train de se battre contre une sabreuse qui, malgré son implication dans le combat minime pour le pas le blesser, disposait d’une technique perfectionnée pouvant le déstabiliser et l’avoir sans qu’il ne remarque comment.

Inja poussa un rapide soupire lorsque le kunaï de sa senseï lui atteint le ventre avant de continuer le combat, sa résistance à la douleur était bonne depuis qu’il avait commencé à s’entraîner, profitant de son temps pour augmenter sa résistance aux coups à plusieurs reprises, sa robustesse avait largement augmentée, de même que ses muscles demeuraient maintenant fermes et bien en places dans son corps, retenant les coups avec efficacité. Il ne se laissa pas surprendre, malgré avoir manqué de s’enfoncer à nouveau sous la surface de l’eau, son contrôle du chakra était resté bon et lui avait permis de rester à flot, continuant de se battre avec hargne. Il le réalisa maintenant, en combat réel, il ne tiendrait pas cinq secondes contre Shiori qui retenait sa force et sa vitesse pour le déroulement de l’exercice, tandis qu’il bataillait du mieux possible.

L’essouflement commençait à se faire ressentir chez Inja, son endurance n’étant pas optimale sur l’eau, il avait de plus en plus de mal à tenir l’exercice. L’un de ses coups lui posa des problèmes, l’obligeant à perdre son équilibre sous le poids de la fatigue, il tomba prêt de Shiori, avant de commencer à s’enfoncer dans l’eau. Son premier réflexe étant d’essayer de s’accrocher à la première tangible qu’il pouvait trouver, soit la cheville de sa senseï, de sorte à l’emporter avec lui dans un combat aquatique.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Inja ► Tout en finesse

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brumeux
Sauter vers: