Partagez | 

Pile ou face ? | Frero

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lun 27 Nov 2017 - 2:54
On lui avait dit d'assumer ses responsabilités, puis depuis là, il fallait croire qu'on lui avait comme activé un sceau du mauvais sort les regroupant toutes. La Nara avait les bras chargés ce jour-là, on lui avait ok pour son Metaru, comme on lui aurait accordé la lune pour un chiot, d'ailleurs, c'était ressemblant. Il fallait le nourrir, s'en occuper, le surveiller sans trop lui accorder d'importance pour pas qu'il vire infernal, c'était comme si on l'avait soudainement accablé d'un enfant, maintenant elle avait un prix d'effort à payer dans cette maison la princesse. C'était le deal pour son caprice. Alors elle faisait les courses comme ce soir par exemple. Sortant de la bibliothèque après sa session d'étude, Sayo avait fait un détour vers le centre de la ville, rejoignant ainsi quelques épiceries, elle semblait en galère avec sa charge, mais maintenait malgré tout sa marche avec habilité. On la voyait à peine derrière ses paquets quand elle arrivait devant un comptoir bien décidé à prendre une pause. Elle commanda un petit casse croûte et le propriétaire gronda sur un jeunot en arrière pour qu'il vienne lui rapporter de quoi. Leurs regards s'échangeaient alors qu'il posait la commande de la Nara.

Oh oh, elle connaissait ce regard-là. Son sourcil s'arqua et le patron de l'établissement les dévisageait aussi. Tu sais cet effet miroir.

-On se connaît... lui fit-elle en plissant son regard.

Dès lors son esprit cherchait dans sa mémoire, au delà du fait qui lui ressemble la troublant, ses mimiques, son attitude et tout un tas autres choses emmenant de lui titillaient tous ses sens à elle. Soudainement...

-Oh ! Mais oui...Je sais ! Toi alors !! Elle l'attrapait par le col pour la tirer vers elle, sourcils froncés.

Oh, elle l'avait parfaitement reconnu, ça oui, ce connard de Nara, c'était que ça remontait à loin eux deux, puis à pas si longtemps que ça à la fois aussi...

-Enfoiré, j'ai manqué de raté mes examens à cause de toi, tu m'as jamais rendu mes notes au secondaire !

Eh ouais, une vieille histoire, mais elle était rancunière, ils étaient à l'école ensemble, avec Nué aussi, pour l'ironie du sort. Une fois il avait été absent, et Sayo avait voulu être sympa avec son confrère Nara, camarade de classe en plus. C'était quoi son nom déjà ?

-J'espère au moins que t'as été foutu de le réussir. Amère, elle ne le lâchait pas.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 27 Nov 2017 - 7:06
Une journée de plus à travaillé pour le compte d'un patron ingrat, une journée de plus à faire la plonge pour survivre avec ce salaire de misère, patient était Shiro mais peut-être un peu trop. Il était temps pour lui de trouver un autre job et il le savait c'était donc pour cela qu'aujourd'hui il déposerait sa démission après avoir reçu sa paye. L'heure de la fin allait bientôt sonné lorsqu'entrait dans le restaurant une jeune fille que le Nara connaissait bien. Une fille qu'il savait être sa sœur et qu'il avait évité le plus possible... Que pouvait-elle bien venir faire ici ? "Fais chier..." Disait-il en la voyant quand soudainement il eut une idée. S'approchant de son patron il décidait de lui subtilisé l'enveloppe dans la poche arrière lui étant destiné avant de partir comme si de rien n'était mais pile au moment ou il se retournait pour partir le patron en question fit de même et se mettait à lui hurler dessus. "Ah bah tu tombe bien toi ! Que fais-tu la tu devrais être en cuisine. Tu sais quoi, ne réponds pas, cette jeune fille viens de passer une commande j'ai tout noté sur ce calepin, prend le et va chercher !" Lui hurlait-il dessus comme s'il ne s'agissait que d'un pauvre chien. Rouge de rage c'était l'état que le Nara approchait à grand pas à mesure que ce gros porcs lui parlait. Il avait son du et maintenant il pouvait partir sans regrets mais au moment ou il s'appretait à mettre une beigne a l'homme il fit surpris par sa soeur qui le saisissait par le col lui hurlant des choses au visage. "Ha... euh... oui ça..." Comment avait-il pu oublier ? C'est vrai qu'à l'époque de l'accadémie Shiro avait deux amis avec qui il aimait bien traîner, la jeune Sayo et le jeune Nué... Pourquoi n'avaient-ils pas tout deux remarqué leurs ressemblance ? Un mystère qui restera probablement entier car pour l'heure Shiro avait prit sa déscision. "Oui, Sayo c'est ça ?" Il se mettait à rire faussement avant d'ajouter. "C'est que ce contrôle... Je ne m'en souviens même pas vois tu héhé !" Continuait-il en ne lâchant pas l'homme du coin de l'oeil. "Tu sais quoi ? Discutons-en dehors d'accord ?" Terminait-il en se délivrant de l'emprise de sa soeur. "Hey patron..." L'homme se retournait alors et pile à ce moment là Shiro lui envoyait son poing au visage avant de saisir Sayo par le bras et de courir à vers l'extérieur à toute vitesse.

Après avoir couru pendant plusieurs minutes suivi par le patron et quelques-uns de ses employé ils avaient enfin réussi à les semer aux détours d'une ruelle. Laissant la jeune Nara reprendre son souffle il la regardait droit dans les yeux sans jamais la lâcher du regard en soupirant quelques mot. "Comment ai-je fais pour ne pas le voir avant... Cet ressemblance... C'est troublant..." Il se frappait alors vivement le visage avant d'ajouter. "Bon eh bien écoute, hein, heu merci pour tout, bon retour chez toi et à la prochaine hein !" Finissait-il la laissant en plan en donnant une impulsion sur ses jambes pour s'en aller cependant l'autre Nara n'était pas du même avis et avant même que ses pieds ne décolle du sol elle lui avait saisit le bras et le retenait. "Heum... Tu as besoin de quelques chose peut-être ?" Disait-il en se retournant. Bien évidemment il était très loin d'être à l'aise car depuis qu'il avait apprit la vérité il n'avait de cesse d'observer la jeune Sayo cet princesse à qui tout réussissait. Un sensei qui prenait soin d'elle, un co-équipier qui était amusant et adorai se battre tout comme lui et pas un mais deux pères aimant et attentionné avec elle. Il ne pouvait qu'être jaloux en la regardant droit dans les yeux. Fronçant les sourcils il semblait s'être focalisé sur ses pensées et n'avait même pas écouter ce qu'elle avait pu lui répondre. Sortant brusquement son bras de son étreinte il ajoutait. "Lâche moi petite princesse Sayo ! Tout te réussi hein ?! Tu me dégoûte..." Fit-il en grimaçant. En réalité ce n'était pas à elle qu'il en voulait mais plutôt à ses deux géniteurs biologique qui avait décidé de lâchement l'abandonner. Une mère couveuse, quel calvaire était-ce... Elle avait probablement une tonnes de question car tout dans l'attitude de Shiro laissait clairement entrevoir qu'il savait quelques choses que la princesse ne savait pas et cela devait très probablement la mettre en rage. Tant pis, elle aurait peut-être le loisir d'en apprendre plus, plus tard. Il soufflait ennuyer par cette situation avant de partir sans se retourner après lui avoir dit. "Je m'en vais, ne me suit pas." Avait-il dit sur un tons sec en se dirigeant dans les rues du centre. L'avait-elle suivi ? Qu'allait-elle faire de cet ordre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Lun 27 Nov 2017 - 23:43
C'était qu'elle n'avait pas bien compris le pourquoi du comment la suite s'était engendré, mais les voilà dehors. Lui qui la traînait par le bras dans une course, comme si c'était normal de le faire, elle qui se laissait faire, pourtant si farouche à son ordinaire. Quelque chose n'allait pas rond, pourtant tout s’emboîtait parfaitement. Pour mieux se défaire. A vrai dire, elle n'avait rien compris à son excessive agressivité, bon ok, elle y avait peut-être était elle-même un peu fort, mais c'était autre chose.

-Roh, mais c'est quoi son problème à celui-là.

Dans un premier temps, Sayo aurait voulu l'accabler de toutes les fautes, mais plus les secondes s'écoulaient et plus sa silhouette s’effaçait, moins la Nara avait envie de rester fâché. C'était ridicule, aucun sens ne voulait se faire dans sa tête, elle repensa à ce qu'il avait dit, la façon dont il la dévisageait. Elle-même avait maintenant son visage gravé dans l'esprit, parce qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de chercher ce qu'il pouvait désigner par ressemblance. Oh elle avait bien lu dans son regard qu'il parlait d'elle. Beaucoup d'interrogations se soulevaient d'elles-même, tandis qu'elle lui avait emboîté le pas machinalement en se gardant à bonne distance jusqu'à ce qu'il lui donne un signe d'apaisement. Pourquoi tant de colère en lui, surtout envers elle. Seulement pour cette histoire de notes ? Non impossible.

En faisant le tour de ses informations, c'était vrai qu'elle lui accordait le titre de la ressemblance, à l'école déjà on leur avait souvent demandé leur lien de parenté qui semblait juste lié à leur clan à première vue. Elle se souvenait parfaitement avoir déjà croisé les parent de Shiro lors des rassemblements scolaires, avant qu'ils disparaissent du moins... A bien y repensait, c'était vrai que l'attitude de son camarade avait commencé à changer à partir de là. Mais quel rapport avec elle ?

Si elle pensait à cela, c'était qu'en premier lieu, elle s'était imaginé que son coureur de père lui avait fait un frère ! Elle n'aurait plus été à ça près après la découverte de sa mère. Son cœur se pinça un peu. Avait-elle bien fait de les abandonner là bas ? Sa lèvre se pinça, après tout, on lui avait parlé de frères aînés qui avaient passé leur chemin sans état d'âme. Elle n'était pas la seule coupable, puis sa mère l'avait vendue et abandonnée, alors qu'elle les avait conservé eux. Un équilibre bien faible sur la balance. Alors lui crachait au visage comme ça qu'elle avait tout. Ok, elle était gâtée, la Nara ne pouvait le nier, mais comme tout le monde, elle avait sa propre croix à porter. C'était juste qu'elle le montrait moins que d'autres. Au bout d'un moment, il s'arrêta, mais elle, elle continua d'avancer jusqu'à lui, il semblait perdu dans ses pensés.

-Shiro. Je n'aurais peut-être pas dû t'agresser au premier bonjour, parfois je suis impulsive un peu trop. Elle leva les yeux au ciel, le laissant profiter de toutes les variantes qu'ils possédaient. Je m'excuse, allez ! On s'entendait bien avant tu te souviens ? C'est dommage qu'on se soit perdu de vue. Avouait-elle en lui tendant une main en guise de paix.

S'il lui mettait un vent, elle lui explosait les dents. Ça rime.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Mar 28 Nov 2017 - 5:13
Attendant une nouvelle fois la voix de Sayo alors qu'il marchait dans le rue de Kumo, Shiro eut un pincement au coeur. Peut-être espérait-il qu'elle le rattrape. Peut-être avait-il envie de retrouver cet fameuse entente dont elle parlait ou peut-être qu'il avait à coeur de lui dire toute la vérité... Quoi qu'il en soit il ne pouvait s'empêcher de se retourner et de lui saisir la main en la regardant droit dans les yeux. A l'instant même ou tout deux se touchaient il ressentit comme un énorme vide dans sa poitrine qui se remplissait comme si la chaleur simple de sa main avait suffis à apaisé la colère qu'il avait accumulé ses derniers jours. Était-elle le canalysateur de Shiro ? Cette fameuse personne qui envers et contre tout pourra le soulager de la souffance ? Ce sentiment l'envahissait alors que ses lèvres se mettait à bouger toute seule et les mots qui en sortaient n'étaient de pure vérité. "Tu es ma soeur." Disait-il aussi rapidement qu'il le fallait comme si cela l'aiderai à faire passer cela pour quelques chose de banale. Tout aussi rapidement il continuait sur sa lancer. "Tu es ma soeur jumelle. Je me souviens maintenant combien de temps nous avons passer ensemble à l'académie et combien nous étions prôche et ca ne faisait pas de sens que l'on se s'apprécie ainsi aussi facilement.." Il secouait la tête en lui lâchant brusquement la main avant d'ajouter. "J'ai appris la nouvelle il y a quelques semaine quand notre mère biologique est morte..." L'idée de repenser à cette trahison lui faisait froncer les sourcils. "On s'entendait bien avant oui... Et je comprends pourquoi maintenant... J'ai la rage de savoir que tu as une meilleurs vie que moi... Mais je n'arrive même pas en t'en vouloir." Il lui tournait le dos avant de continuer son chemin.

Plus loin sur sa route se trouvait un banc sur le quel il prenait place. Il savait qu'elle l'aurait suivi et y comptait bien car elle devait avoir une multitude de question et peut-être qu'au fond d'elle, elle avait déjà comprit avant même qu'il le lui annonce. La regardant s'asseoir à côté d'elle il sortait son paquet de cigarette et tapotait du doigt sur le bas de celui-ci pour en faire sortir une et la placer entre ses lèvres avant de l'allumer grâce à son Zippo gravé de l'emblème du clan Nara sur la face. Prenant une grande bouffée qu'il recrachait ensuite en l'air tout en se positionnant confortablement sur le banc il ajoutait. "Au fond, je crois que je l'ai toujours su... Je me rappel que j'aurai donner tout ce que j'avais à l'époque pour me battre à ta place et pourtant rien ne m'y obligeait... Je préférais te voir étudié et n'en faire qu'à ta tête toi la petite princesse." Terminait-il en reprenant une nouvelle bouffé qu'il maintenait avant de la recracher dans un soupire d'épuisement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Mer 29 Nov 2017 - 22:20
Il avait capturé sa main, tout autant que son attention, même si elle avait cet air surpris, chacun de ses sens s'étaient mis en alerte, comme si c'était plus important que tout qu'elle reste suspendu à ses lèvres. Sensation étrange, comme un doux frisson instinctif qu'il y avait toujours eu au final entre eux qui pouvaient communiquer sans mot déjà enfants. On s'était souvent moqué de leur proximité et de leur ressemblance, bien que la fille avait toujours été la pire, parce que plus impulsive, mais aujourd'hui, la balance s'équilibrait, il prononça le mot 'sœur' et il prit tout son sens en tant que 'frère'. Ses sourcils se froissaient, comme quoi sa théorie du fils caché par son père n'était pas si farfelue, encore que, vu la marré de frères et sœurs que lui avait fait sa mère... Le trouble s'installa dans son esprit, peut-être aussi parce qu'il enchaîna si vite qu'il balaya sa première théorie du complot.

-Que... Quoi ?
Brodait-elle confuse.

C'était difficile à ce moment là de savoir ce qui était le pire dans cette histoire, qu'elle est un frère de plus, bon ça, elle aurait pu s'en accommoder, qu'il soit son jumeau, ah quand même pourquoi elle et pas lui sous le toit de ses pères dans ce cas ? Ou encore, qu'on les laissait se côtoyer chaque jour sans jamais rien leur dire. Le monde semblait s'être joué d'eux. C'était terrible, elle n'avait pas de mot tandis qu'il s’éloignait, pourtant elle avait tendu sa main pour le retenir, mais aucune force aurait pu y arriver de toute façon, alors elle se glissa dans son ombre. Tapie jusqu'au bon moment. Ils ne pouvaient pas se balancer des vérités comme ça, puis chacun repartir vivre de leur côté comme si de rien n'était. Elle-même se sentait furieuse contre leur père... Est-ce que Yuan son beau pére était lui aussi au courant de ça ? Son monde s'écroula bout par bout. Il était assis, la fumée de sa cigarette dansait, comme les étincelles de son regard à elle, la Nara lui confisquait du bout des doigts le bâton fumant pour son propre salut, à elle. Une grande inspiration lui donna une sensation étrange au fond de la gorge, mais en répétant le mouvement à merveille de son jumeau, elle n'eut aucun mal à extirper son rouleau de fumée. Il s’évapora devant eux tandis qu'elle était maintenant bien assise à ses côtés.

-Comment ont-ils pu nous mentir sans le moindre état d'âme. Son regard carmin glissa dans le sien. Après tout, n'étaient-ils pas une part l'un de l'autre. Elle se sentait trahie, lésée, terriblement amère, mais à la fois heureuse quand même d'en être là aujourd'hui. Pourquoi t'as rien dit si tu savais ? Tu comptais m'ignorer éternellement ? Tss, peut-être que tu vaux pas mieux que lui en fait.

Douce colère, il fallait comprendre, sa soit-disant vie si parfaite mieux que celle qu'il avait eu été en train de lui faire le plus violent des doigts d'honneur. Mais son esprit était trop vif pour rester dans les brumes intenses.

-Attend. Tu dis que t'as su à la mort de la génitrice ? Pourquoi ils m'ont rien dit à moi?!! Puis du coup, t'es au courant pour les gamins. Son regard se faisait suspicieux. Tu fais parti des trois aînés qui m'ont filé le paquet c'ça ?! Incroyable. Elle remua la tête dépitée. Je les ai placé tous ensemble dans un foyer spécialisé si ça t’intéresse. Mon... enfin notre père a rien voulu savoir d'eux. J'arrive pas à comprendre qu'il n'est pris avec lui qu'un seul d'entre nous.

Pas une seconde, elle n'avait remis en question la vérité de ce qu'il affirmait, s'il ne connaissait pas encore le Nara et ses petits travers, sa sœur elle avait eu tout le loisir de les accepter avec dépit. Ce qui l'amenait là justement...

-Tu imagines bien que je vais lui en parler. Son regard se fixa dans le sien. Le jour où tu lui mettras ton poing dans la tête, assure toi que je sois là pour abîmer son autre joue en même temps.

C'était l'ère de la synchronisation.

-Mais je me souviens de tes parents pourtant... Un couple de Nara. Du coup, qu'est-ce que tu deviens maintenant ?

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Jeu 30 Nov 2017 - 9:41
Shiro y était pour finir, ce moment qu'il avait repoussé durant plusieurs semaine. La rencontre avec sa soeur, la confrontation. La question qu'elle se posait était la question que lui se posait depuis plusieurs jours maintenant. "Comment ont ils pu nous mentir sans le moindre état d'âme ? Ca tu le demandera à notre père adoré hein. Amusant de voir à quel point j'ai passer toute ma vie à me croire fils unique, avec deux parent qui m'aimait alors qu'au finale... J'ai été adopté..." Rétorquait-il pour se convaincre lui même qu'il était le seul à souffrir de cette trahison. "Pourquoi je ne t'ai rien dit ? Eh bien parceque je t'ai observer pendant plusieurs jours. Tu as deux pères qui t'aiment, un partenaire avec qui te battre lorsque tu n'a rien à faire, un sensei qui se préoccupe de toi et qui ne recule devant rien pour t'aider... Tu as même une amie avec qui traîner tout les jours. Tu es heureuse en comparaison à moi, de quel droit pourrai-je t'enlever ça ? Aucun. Je n'en ai pas le droit." Disait-il alors qu'il saisissait de nouveau sa cigarette d'entre les doigts de sa soeur afin de tirer plusieurs longues taffe sur celle-ci. Recrachant lentement la fumée il soupirait avant d'ajouter. "Je te rassure, il ne m'ont rien dit du tout. J'ai juste fais preuve de bon sens... Je suis arrivé le troisième selon le notaire, et pour répondre à ta question, oui j'ai refuser tout ce qui était en lien avec notre génitrice dont je me foutait totalement. Son héritage ne me concerne en aucun cas. C'est une mère pondeuse rien de plus, pas d'attache, pas de sentiment donc je ne veux pas de son héritage." A nouveau il soupirait avant de terminer sa cigarette et de l'écraser sous son pieds droit. "TON père à fait un choix. Il voulait une fille et surement pas des jumeaux, il s'est surement donc contenter de te prendre toi et moi je me suis fait adopté par mes parents. Parles-en avec lui si tu le désire, mais il est hors de question pour moi que je le rencontre." Disait-il d'un tons ferme.

"Ce que je deviens ? Je travaille... Je travaillais dans un restaurant en faisant la plonge pour subvenir à mes besoins, payer le loyer et manger. Mes parents son décédé il y a deux ans maintenant. Depuis je me débrouille tout seul." Disait-il en saisissant à nouveau son paquet de cigarette venant en griller une semblant visiblement stressé par cette discussion qui ne faisait que trop durée. Il lui tendait également le paquet afin qu'elle en prenne une si elle le désirait. "Enfin voilà... C'est ainsi que frère et soeur finissent par se retrouvé. Ironique n'est-ce pas ? Alors que nous avons passer notre enfance ensemble une séparation de plusieurs année nous a apprit que nous étions lié par le sang. D'un côté je ne peux m'empêcher de trouver la vie furieusement drôle." Finissait-il en recrachant le fumée en l'air laissant un blanc en déposant sa tête sur le dossier de ce banc sur lequel ils étaient assit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Jeu 30 Nov 2017 - 22:14
-Tu te crois plus lésé que moi ? Je te signale que moi aussi je me pensais fille unique. Il m'a dit qu'il m'a acheté à ma mère pour être parent avec Yuan, mais jamais qu'il avait fait ses courses entre sa fille et son fils. Je savais déjà à quel point il pouvait être horrible, mais à ce point !

Faudra bien qu'elle ait une discussion avec ce père oui, mais pas tout de suite visiblement, la Nara n'était pas certaine de pouvoir tenir la conversation avec lui, d'autant plus que les parents étaient en froid avec elle et ses proclamations d'indépendance. Peut-être que c'était Shiro qui l'inspira ce jour là à devenir la femme que l'on connaîtrait, à la place de l'adolescente capricieuse et trop gâtée.

-Et tu pensais que je serais pas mieux avec mon frère aussi ? T'es pas croyable à croire que t'aurais pu comme ça juste vivre dans ton coin. Ma vie parfaite tu veux qu'on en parle ? Sur les grandes lignes elle est géniales ouais, mais y a des zones d'ombres partout tu sais.

La cigarette qui lui tendait lui apporter un mauvais vice, pourtant plutôt sage malgré ses allures de peste, la Nara ne fumait pas en général, mais cette histoire, comme leur discussion avait de quoi en dérouté plus d'un. D'autant plus qu'ils abordaient les sujets avec facilité et d'une compréhension parfaite, comme ci, l'un comme l'autre, savait quels mots choisir pour atteindre son but dans une précision chirurgicale sur l'autre.

-Donc y en a encore deux avant nous... Quel bordel.

Elle s'étalait littéralement sur le banc, ses jambes tendues en avant, sa tête jetée en arrière avec l'arrière de son crâne la tenant faiblement. Ses longs cheveux noirs menaçaient de balayer le sol, comme elle menaçait de tout balayer tout court.

-Tu parles du resto d'où tu viens inévitablement de te faire virer sous mes yeux tantôt ?
Elle lui jeta un regard suspicieux. Tu vas faire quoi maintenant ? Elle soupira. Après tout, je suis un peu responsable. J'ai quelques économies tu sais. Je suis une princesse après tout. Moqueuse. Tu sais, plus j'y pense, et plus je me dis qu'au final, c'est déjà pas si mal pour nous de l'apprendre un jour. On aurait pu vivre toute notre vie sans rien savoir, perdu dans le mensonge de ses connards de Nara. C'est pas croyable cette famille de manipulateurs ! Qu'elle se plaignait, alors qu'elle n'était elle même pas en reste sur le sujet. Le mieux qu'on peut faire maintenant je pense, c'est ne pas se perdre de vue. Ses bras se croisaient sur sa poitrine. Notre meilleure revanche ça serait d'être des jumeaux reconnus, comme pour crier sans aucun mot au monde la laideur de leur acte. La salope quand même. Elle parlait de sa mère. On saura jamais qui de nous deux est né le premier. Petit sourire pour le dérider. Ça doit être moi, j'ai toujours été la meilleure de nous deux. Elle lui tira la langue avant de proposer. Je sais où on peut aller boire s'tu veux.

Fille de mauvaise vie va !

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Sam 2 Déc 2017 - 23:30
"Des zones d'ombres... C'est certain qu'il y a des zones d'ombre, nous sommes des Nara après tout." Disait-il en se moquant légèrement. Cependant à repenser au dire de Sayo il ne pouvait s'empècher d'avoir un pincement au coeur quand elle lui annonçait qu'elle aurait voulu connaître son frère plus tôt ou du moins connaître son existence. Tirant une nouvelle latte sur sa cigarette il soupirait la fumée en riant légèrement avant d'ajouter. "Ca fais bizarre que tu m'appel ton frère. Ma soeur." Disait-il comme pour essayer lui même de l'appeler ainsi. Secouant la tête il faisant mine de rire avant d'ajouter. "Nan, j'm'y ferai pas. J'vais t'appeler frangine. Ca sonne mieux." Finissait-il en reprenant une bouffée avant d’acquiescer seul à cette nouvelle appellation.

La réflexion de la Nara ne le surprenait qu'à moitié mais à cela il répondait tout naturellement. "C'est toi ma jumelle, pas eux. J'en ai rien à foutre des autres frère ou sœur que j'peux avoir. Puis contrairement à toi, eux je les connais même pas un peu." Pestait-il en repensant légèrement au temps qu'ils avaient pu passer ensemble à l'école. Il était partagé entre le fait de ne plus jamais la quitter et devenir le frère qu'elle mérite, un frère protecteur et amicale avec elle ou simplement la laissé vivre sa vie au risque de se faire détester mais son déchirement intérieur trouvait vite une réponse avec la suite des propos de Sayo. Il n'avait pas pu en placer une tandis qu'elle dépitait son ressentit sans s'arrêter il venait alors lui déposé sa main sur la bouche et ajoutait. "Oi, oi ! Tu parles beaucoup trop... Je suis l’aîné. Je suis arrivé dix minutes avant toi. Si tu avais prit la peine de lire l'acte de naissance fourni avec les papiers tu aurai su..." Finissait-il légèrement agacé par le côté trop sur d'elle de sa frangine. "Tu la tiens de ton père cette prétention ou c'est ton partenaire nul qui te l'inspire ? Tu sais battre un faible ne fait pas de toi quelqu'un de fort." Disait-il avec un sourire espiègle.

Soudainement il se levait du banc et plaçait ses deux mains dans ses poches en gardant sa cigarette dans son bec et d'un air détaché il ajoutait. "J'ai à boire chez moi, puis j'ai eu ma dose de restaurant pour aujourd'hui." Finissait-il l'air complètement détaché alors qui se mettait à avancer ne lui laissant nullement le choix que de la suivre. Se retournant vers elle en la regardant de haut en bas il soupirait légèrement avant de reprendre la parole. "Bon, tu bouge tes fesses de Nara et tu viens visité mon appart ? Toujours aussi fainéante cette frangine... Allez là du nerf Sayo Nara... Wow... J'avoue que ton père est un connard. Ton prénom en témoigne. Bon grouille on va pas y passer la journée." Finissait-il en prenant la direction de son chez lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Dim 3 Déc 2017 - 22:53
-Alors va pour frangin ! Qu'elle lui fit du tac au tac. Pinaille pas !

C'était qu'ils s'étaient toujours plus ou moins chamailler comme ça depuis le début de leur rencontre, à croire que c'était inscrit au plus profond de leur âme qu'ils étaient nées ensemble. Sa pensée se retournait vers leurs frères et sœurs, et elle ne pouvait pas s'empêcher d'être triste pour eux d'être nées d'une mère pareille. Enfin, est-ce qu'elle pouvait vraiment la juger ? Au final, elle ne la connaissait pas vraiment non ? Pas comme lui, sa logique se tenait, même si Shiro était pas mal dur, mais elle pouvait comprendre qu'il soit aussi amer après tout ça. Elle au moins, avait pour elle d'avoir été choisi par leur père. Est-ce que c'était une consolation ?

-C'est qu'il me parle de prétention ? Mais quel petit con ! C'est peut-être parce que moi j'ai vécu avec que je tiens lui ! Qu'elle lui foutait dans les dents la counasse. Sans le moindre remord, c'était dire le niveau. Ce que j'en avais à foutre des papiers de toute, je sais toujours même pas comment elle s'appelle. D'ailleurs, parlant de nom... Déjà, Sayo ça veut dire NUIT inculte ! Puis Shiro tu trouves c'est mieux ? On dirait un nom de chat !

Elle haussait ses épaules, une moue contrariée sur le visage en le poussant, visiblement touché dans le vif quant à l'idée de ressembler à leur père. C'était bien ce qui lui faisait le plus peur depuis un moment déjà. Quoi qu'en dise Shiro, sa vie n'était pas si parfaite que ça en finalité. Les fameuses zones d'ombres qu'elle essayait de gommer dans un coin ténébreux de son cœur.

-Qu'est-ce que tu sais de mon coéquipier ? J'y crois pas, tu m'as vraiment espionné !
Elle ria. Incroyable ce mec, t'as dû pas toujours voir des trucs très net du coup. Se moquait-elle avant de le suivre en direction de son appartement.

Ouah, déjà, ils s'étaient retrouvé y avait à peine moins d'une heure, mais les choses semblaient se passer entre eux normalement. En chemin, elle chahutait, le provoquant à mainte reprise pour qu'il s'accorde à lui dire qu'elle n'était pas faiblarde, ce qui n'arriva jamais.

-Je te casse en deux quand je veux. Puis c'est moi la prétentieuse ? Cette blague alors, tu t'entends pas parler FRANGIN !


L'attention se tournait vers eux inévitablement avec elle qui foutait tout ce boucan... Elle se plaignait même qu'il était trop jeune pour avoir de l'alcool chez lui et pour sûre qu'elle allait lui faire la morale pour toutes les moindres occasions qu'il lui donnerait. En voilà un autre qui savait la faire sortir de ses gongs avec brio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 4 Déc 2017 - 0:15
A peine étaient-ils arrivé dans son antre que la Nara faisait déjà des siennes agaçante au plus au point fidèle à elle même ce qui déclenchait chez Shiro une crise de soupire qui s'enchaînement les uns après les autres tandis que comme si ses lèvres décidait de bouger d'elle même il rétorquait. "Tu es chiante tu sais ?..." Il se posait dans son canapé ouvrant par la même occasion une bouteille de saké tant critiquer par sa frangine et il servait deux coupelle qu'il avait au préalable déposé sur la table. "Et si au lieu de parler de truc ennuyeux comme la déco de mon appart et ce qu'il y a dans mes placard, on buvait à nos retrouvaille ? Oui je t'ai observé, non je n'ai aucun scrupule à l'avoir fait et surtout oui, je sais que si la situation aurait été inversé tu aurai fait exactement la même. Sauf que tu ne risquait pas de me voir au lit avec une enfant de quatorze ans moi... Enfin bon." Il se saisissait de sa coupelle et en buvait une gorgée sans scrupule lui aussi venait de lui révélé qu'il savait déjà tout ou presque de ses petits secret. "Bon, parle moi en peu de toi frangine... J'arriverai pas à m'y faire... Puis non j'ai changer d'avis, ne me parle pas de toi.. Tu vas me raconter des trucs ennuyeux et j'suis pas sur de vouloir faire semblant de t'écouter." Finissait-il en se saisissant de son paquet de cigarette et venant en sortir une se la plaçant entre les lèvres avant de l'allumer. "Non, j'ai mieux. Parles-moi plutôt de ce qu'on va faire pour faire payer à tout ces menteurs ? J'imagine que tu as dis ca sur un coup de tête cependant." Il tirait une longue taffe sur sa cigarette et en crachant la fumer il continuait. " J'ai bien envie de me venger. Mes parents son mort sans avoir eut l'occasion de me dire la vérité. J'suis sur qu'ils l'auraient fait d'ailleurs. Mais bref, on fais quoi ?" Terminait-il en s'affalant dans son divan.

Regardant le plafond le regard vide Shiro se plongeait dans une longue reflexion. Pourquoi avait-il ce besoin soudain de créer des liens avec sa soeur ? Pourquoi ne pas simplement l'ignorer et faire ses affaires dans son coin comme il l'aurait fait à l'époque ? Cette interêt soudain le suprenait grandement et les questions se faisait de plus en plus nombreuse à se bousculer dans sa tête. Etait-elle heureuse ? Avait-elle besoin de lui ? Pouvait-il se permettre de s'imisser dans sa vie ainsi ? Et si il s'attachait à elle ? Pire s'il se mettait à s'habituer à sa compagnie ? Sa vie de solitaire en serait à jamais basculer... Il se redressait en écoutant sa frangine d'abord se plaindre de son comportement puis ensuite lui retourné la faveur pour enfin répondre à sa question. Tout un cheminement qu'il avait su apprendre avec elle et qui finalement n'avait pas changer après autant d'année. Comme s'il ne l'avait pas écouter il changeait subitement de sujet et lui questionnait. "Tu as faim ? J'peux faire à manger si tu veux. Ca nous laissera le temps de nous... Ah bah nan enfaite. On se connais déjà. Beh, on peux juste manger." Finissait-il en se grattant la tête leurs amusé de sa propre connerie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Lun 4 Déc 2017 - 1:16
Ouais, elle l'était, c'était indéniable et personne ne le contesterait. Sa chiantitude n'avait pas de level max malheureusement, ça voulait dire que ça pouvait empirer avec le temps. Enfin, il était pas mal dans son genre lui aussi au final, sa sœur s'invitait à ses côtés en souriant finalement, c'était peut-être l'adversité qu'elle aimait plus que tout dans les contacts humains.

-C'est sûr, faut du talent pour ramener une fille dans son lit. Même de quartoze ans c'est au dessus de tes compétences.

Elle le taquinait en essayant de lui pincer la jouer, il l'avait bien cherché au final lui aussi. Est-ce qu'elle aurait pris le temps de l'observer comme lui dans l'ombre ? Impossible, Sayo était bien trop impulsive, elle n'aurait pas eu la patience d'attendre son heure, ce n'était pas son genre. Elle n'était pas vraiment une Nara conventionnelle. La suite était plus brouillon, il voulait, puis ne voulait plus, entre deux gorgées de sake ils se parlaient, s'insulter, jongler avec brio des rires aux sourcils froncés, toujours dans le même tempo. Cette synchronisation qu'ils se tenaient, était parfaite. La question sur la vengeance resta en suspens vu que ni l'un, ni l'autre ne semblait encore avoir un plan à exposer.

-Tu sais cuisiner ? Elle grimaça.

Les jumeaux ne devaient-ils pas avoir les mêmes talents ? Sayo n'était même pas capable de faire cuire un œuf sans mettre le feu à la cuisine. Et c'était avant même de l'avoir posé sur la poële hein ! Une catastrophe, alors que lui semblait évoluer avec brio dans ce petit environnement. Peut-être que c'était parce qu'il aimait ça ou alors, parce qu'elle contrairement à lui, en vrai princesse c'était toujours tout fait apporter direct jusqu'à son bec. Elle s'approcha en l'observant un petit moment tandis qu'il leur faisait un repas.

-Dis... Lançait-elle timidement. Il y avait peu de choses où miss parfaite n'excellait pas. Je peux cuisiner avec toi ? Elle était presque mignonne avec ses grands yeux ronds suppliants. Ou plutôt, tu voudrais bien m'apprendre ?

Autant dire que la vaiselle allait être cassée, et qu'il n'avait pas fallu attendre super longtemps avant qu'un : AIIIEEEE ! Retentisse dès le premier couteau entres ses doigts avait été utilisé. Elle sautillait sur place en serrant sur son doigt entaillé, des larmes de crocodile ou presque dans ses yeux. Cette chochotte.

-NAN PAS CA ! Ça pique j'en veux pas ! J'AI DIT NON ! Je me vide de mon sang tu vois pas !

Oh bordel...

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X



Dernière édition par Nara Sayo le Lun 4 Déc 2017 - 3:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 4 Déc 2017 - 1:39
A la réflexion de Sayo, il avait rouler les yeux aux cieux en soupirant. Une part de vérité se cachait dans sa provocation, en effet il n'avait jamais eut de copine alors en enmener une dans son lit c'était toute une histoire. Quoi qu'il en soit il s'était mit à préparer quelques chose de bon pour fêter leurs retrouvaille, un poulet qu'il avait déplumé et vidé la veille afin de le préparer. S'avait-il cuisiner ? Bien entendu ! Après tout il travaillait dans un restaurant, et quand il n'y avait pas de plonge à faire il se devait bien d'aider les chefs à cuisiné c'était une question de principe. Principe que sa princesse de jumelle n'aura probablement jamais. Surpris par la demande de celle-ci il se retournait vers elle et d'un regard moqueur il rétorquait. "Tu veux que je t'apprenne à cuisiner ? Moi qui pensait que tu étais plutôt du genre à attendre que tout te tomber tout cuit dans l'assiette. Très bien, je vais t'apprendre." Il s'exécutait ensuite lui donnant des directives simple à suivre... Une erreur qu'il ne commettra plus jamais car à peine s'était-elle saisit du couteaux qu'elle avait déjà massacré plusieurs légume. Découper ? Ce n'était pas vraiment le verbe à utilisé car elle avait réussi à aplatir les tomates avec le côté tranchant de la lame...

La laissant s'entrainer sur ses pauvres légumes qui n'avait rien demandé à personne il fut surpris par les tremblements suivi des cris qui se passait derrière lui. Se retournant brusquement il lui adressait. "Quoi ? QUOI ? Qu'as-tu fais ?!" Criait-il agacé par ce toran de pleure inutile. Un très long soupire suivait ses dires alors qu'il voyait la minuscule coupure que s'était faite la Nara. "Ca ? Mais... Tu... Tu... TU ES UNE NINJA !!! TU VA PAS PLEURER POUR SI PEU ?!" S'écriait-il de nouveau avant de se dirigé vers la salle de bain pour y prendre un pansement. Revenant vers sa jumelle il lui saisissait la main et venait sucer le peu de sang qui était encore présent sur son doigt avant d'y mettre le pansement. "Voilà... Ya plus rien !" Il soupirait avant de se remettre à cuisiner dans son coin marmonant dans ses dents. "Moi qui pensait que tu avais une brute qui t'apprenait la vie en temps que maître... Tu parles d'une chochotte, même pas foutu d'apprendre à son élève comment ne pas réagir au blessure..." Il relevait la tête en se tournant vers elle. "Tu es sur qu'il a des qualifications ton sensei ? J'ai pas l'impression qu'il t'ait appris grand chose.." Finissait-il en repensant à ce qu'il venait de ce produire. Pourquoi avait-il eut ce besoin expresse de lui venir en aide ? Etait-cela ce fameux lien entre jumeaux ? Si l'un souffre l'autre aussi ?

Plus tard, le poulet enfourné et la bouteille de saké bien entamé. Shiro regardait Sayo dans les yeux et il décidait de l'interpeller. "Dis... T'en a pas marre de vivre avec tes pères ? Tu veux pas venir habiter avec moi, ya de la place ici." Quoi ? Pourquoi avait-il dit cela ? Non, non non, il ne fallait pas que sa solitude soit perturbé ! Refuse jeune Sayo, il est trop tôt vous vous connaissez à peine. Il essayait alors de trouver une bonne raison de se ravisé mais rien à faire. Il avait envie de rattraper ce temps perdu et ce sans attendre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Lun 4 Déc 2017 - 6:52
-COMMENT CA SI PEUT ?!! JE SUIS PRESQUE EN TRAIN DE PERDRE MON DOIGT ! REGARDE MIEUX !

Non, mais ce cirque je vous jure, plus comédienne que ça tu meurs. Elle en fit tout une histoire, jusqu'à ce qu'il trempe la tragique blessure d'un « baiser magique » qui la laissa sans voix. C'était pas qu'elle ne connaissait pas ça, au contraire, elle avait souvent cherché pourquoi les autres gamins étaient assez idiots pour tomber dans la panade et arrêter de gindre aussitôt. Bah, c'était exactement ce qu'il venait de se passer là non ? Son regard se fit tendre, comme si il était quelque chose qui lui avait manqué toute sa vie, enfin c'était jusqu'à ce qu'il se permet de parler de l'hérisson blond. Alors là il fallait mettre les choses au clair. La seule personne qui pouvait pester l'accabler et le critiquer à l'excès c'était elle !

-Hey, tu prends un peu trop de confiance là frangin. Elle lui jeta son torchon à la tronche. C'est une chose que tu insultes Nué, que tu insultes notre père ou même que tu m'insultes moi. Je peux faire l'impasse facilement. Mais c'est intolérable que tu parles de mon Senseï de ce ton ou cette façon. Espèce de petit con, je devrais vous présenter il t'apprendrait la vie un peu ! Puis si t'en avais un en bougeant de cul de feignasse de Nara, tu saurais que ça se fait pas !

Elle lui hurla dessus ainsi pendant de longues minutes durant, moralisatrice à souhait ne lui laissait pas en placer une. Comme sur le fait qu'elle le cassait en deux maintenant que son maître lui avait donné des filons, sans compter qu'elle le défiait comme un chien de casse derrière son grillage au moins dix fois. Il prit même dans la face le moment où il lui avait refilé la merde et les mômes et que c'était son maître qui avait arrangé l'affaire. Elle conclu qu'il était mieux que son père. Avouant par la même occasion qu'il en était de fortuite avec le boulet qu'il se traînait à l'origine. Bref, Shiro le comprenait à ses dépends, aussi peste pouvait-elle se montrer avec l'Ikezawa, il était un sujet à ne même pas toucher avec le bout d'un bâton devant elle négativement...

Enfin, comme toujours, l'orage passait pour laisser place à un ciel serein ou presque. L'averse de Sake avait aidé. Les joues étaient roussies par l'alcool quand il lui fit une proposition alléchante. Une qui lui donna cet air niais. Elle confirma qu'elle en avait eu marre de lui et même qu'il l'avait limite foutu à la porte suite à une soirée trouble avec un Metaru de coéquipier qu'elle avait, avant de déclarer visiblement ébréchée....

-Tout ça parce que j'ai fait des galipettes sur son canapé franchement. Il a fait pire dans tous les coins de la maison. Elle leva les yeux inconsciente qu'elle était d'en avoir trop dit.

D'ailleurs, c'était peut-être pour ça que Misako lui faisait la gueule... Cela faisait plusieurs jours qu'elle n'arrivait pas à mettre la main sur elle... Mais son esprit était trop embrumé pour chercher une explication. Elle s'écroula presque sur la table, parce évidement elle ne tenait pas plus de trois verres d'alcool, Nué le savait lui depuis le temps. Tout en marmonnant...

-Du coup j'ai pris un apart' pas très loin d'ici en plus... C'dommage, j'aurais aimé qu'on vive et qu'on grandisse ensemble tu sais.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 4 Déc 2017 - 17:46
Susceptible, c'était tout ce qu'il avait retenu de sa sœur lui beuglant dessus à propos de son sensei. "Sans façons." Répondait-il à l'invitation de rencontrer le sensei de sa jumelle. S'en suivait de longue discussion autour de la bouteille de saké plus passionnante les unes que les autres tendais que Shiro riait aux anecdote de sa frangine il lui en racontait à son tours surenchérissant sur des histoire drôle lui étant arrivé parfois même ils se remémoraient des moments amusant de l'époque ou ils étaient en cours ensemble. Une soirée qui avait bien débuté et le poulet qui arrivait à bonne cuisson laissait sonner le four de son fameux "DING" arrivant en écho aux oreilles des Nara. "Ah, c'est prêt. Tu vas pouvoir épongé tout cette alcool que tu n'arrive pas à supporter, fillette." Disait-il d'un tons plus que moqueur. Se levant pour sortir le plat du four il continuait de l'écouter raconter des histoires avant de les servir et de se mettre à manger quand la réponse à sa question arrivait.

"Ah... Heu... Ouais... Moi aussi..." Rétorquait-il l'air déçu tandis qu'il la regardait commencer à s'endormir sur la table telle une enfant à qui on avait fait faire les quatre-cent coup pour qu'elle nous foute la paix. Venant lui donner deux petite baffe sur la joue il la regardait en souriant, l'air attentionné il souhaitait la réveillé pour lui dire. "Mange, ça va refroidir, puis j'suis un bon cuisinier ! Tu m'en dira dans nouvelle." Finissait-il en soufflant légèrement dans son assiette pour faire se déplacer les odeurs jusqu'aux narines de Sayo. "Je suis sur que tu va adoré !" Ajoutait-il en la regardant déguster ce qu'il avait préparer. Un silence s'installait de lui même pendant que les deux mangeaient et Shiro lui ne put s'empêcher de repenser à la proposition qu'il lui avait fait plus tôt. Il n'avait pas trouver de raison valable de lui demander cela sur l'instant mais à bien y réflechir il avait réalisé qu'il avait quitter son job et qu'il ne serai pas rémunéré par les missions avant d'en avoir faire il lui fallait donc un moyen de payer ses factures et son loyer. C'était peut-être donc opportuniste de sa part de lui demander cela, cependant il y avait une part de lui qui désirait sincèrement prendre soin de sa soeur et rester auprès d'elle alors il revenait à la charge. "Et si on vivait ensemble ? On pourrait rattraper le temps perdu, s'entre-aider puisque je n'ai plus de boulot... Et je te rassure, je suis moins encombrant qu'il n'y parait !" Disait-il espérant la faire réagir. C'était très certainement impulsif de sa part et toujours opportuniste mais que voulez vous ? Un Nara restait un Nara et Shiro lui, fidèle à lui même pensait à son confort et à ce moment il ne pensait qu'au vide qui pourrait être combler par la présence sa sœur retrouvé dans la journée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Jeu 7 Déc 2017 - 1:57
Il se moqua, la taquina, mais elle était trop raide de son sake déjà pour être une bonne challenger avec lui, alors, elle s’écroula un instant, en marmonnant quelques répliques certes, mais sans conviction. Puis quand elle fut sortie de ses vapes de quelques tapes sur les joues entre les quelques mots doux de sa moitié, la Nara plaça un regard perplexe sur le poulet en face d'elle. Elle lui avait dit qu'elle était végétarienne ? Est-ce que c'était vraiment nécessaire de le faire d'ailleurs. Son sourcil s'arqua en humant le plat que lui avait préparé son frère. Ça sentait bon en toute franchise et elle avait envie d'y goûter, quant aux convictions ? Était-ce vraiment les siennes ? Ou encore la fantaisie que son père lui avait imposé ?

Elle avait croqué dedans sans plus la plus moindre hésitation rien qu'à cette pensée.

Puis la saveur l'enchantait. Peut-être que la rencontre avec son frère rimait aussi avec celle du changement. Shojiro aurait aimé voir ça, pour sûr ! Ainsi elle le complimenta plusieurs fois sur sa cuisine, dévorant son assiette avec appétit, puis c'était vrai que ça calmait un peu l'effet de l'alcool que cette fillette avait du mal à encaisser. Elle commençait déjà à se sentir un peu mieux, donc ils pouvaient naturellement reprendre leur discussion, une fluide et directe, personne aurait pu croire qu'ils avaient été séparé un jour. Il lui reposait la proposition sur la table, preuve qu'il était sérieux et y tenait sûrement, peut-être le fait qu'il soit son jumeau qui la rendait plus naïve ou alors encore plus simple le fait qu'elle avait elle aussi envie de partager un bout de vie avec lui. Histoire de voir ce que ça aurait pu être.

-Tu as raison, faisons ça.

La suite s’enchaînait très vite, elle avait argumenté sur le manque de déco ici, puis la proximité de son appart à elle avec toutes les boutiques, puis l'argument fatal, les trois tonnes d'affaires qu'il devrait transporter pour elle si c'était elle qui s’incrustait. Et voilà... Viens vivre chez moi qu'elle avait dit !... Et ils avaient signé le bail avec cette facilité déconcertante, même pas elle avait pensé derrière à prévenir Nué avec qui elle cohabitait déjà, encore que... ce dernier était absent pour un temps de toute façon, donc elle n'aurait pas pu le faire. Ça lui ferait un bon argument et à lui une bonne surprise d'avoir la chance de pouvoir découvrir son frère jumeau, puis en plus il était bon aux fourneaux.

-Je paye le loyer et les charges, mais tu fais la bouffe !

Qu'elle avait négocié dès le départ. Il avait eu un aperçu de ses compétences aux fourneaux, rien de fameux. Empressée, comme toujours, à peine le repas fini, elle poussait déjà son frère dans ses retranchement en l'obligeant à compacter ses affaires. Au moins les plus nécessaires pour ce soir, parce qu'évidement, elle le traînait d'ambler vers son antre. L'appartement sur le toit d'un immeuble du milieu de zone de Kumo, c'était certes moins luxueux que chez les Nara, mais au moins ici, on avait personne sur le dos et le bitume du toit leur offrait une petite cour dans les nuages, la vue était belle, surtout la nuit. La porte coulissante lui offrait rapidement la vue d'ensemble une fois le pallier passé, un coin de cuisine dans un angle -visiblement boudé, un salle moyenne pour vivre, la salle de bien. C'était assez grand pour caler une table, un coin pour son sofa et des étagères sur tous les murs pour ses livres, son bureau d'angle était lui aussi envahie par la paperasse. Elle lui conseilla de ne pas ouvrir la penderie, Nué avait refusé d'écouter une fois et il avait fini enseveli sous ses affaires, mais la Nara elle avait la technique, d'ailleurs, elle lui faisait de la place dans une commode...

-T'as rien contre le fait de dormir avec ta petite sœur chérie pas vrai ? De toute façon, c'est provisoire, moi aussi je bosse à côté de mes petites tâches de genin. J'aurais bientôt assez d’économie pour qu'on envisage quelque chose de plus grand.

Elle le laissa se familiariser avec l'endroit tranquillement, tandis qu'elle avait déjà mis de l'eau à bouillir pour un thé.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Jeu 7 Déc 2017 - 18:50
vivre au crochet de sa soeur ? C'était bien une idée d'opportuniste ça, cela lui ressemblait plutôt bien cependant il avait quelques peur quant au fait de devoir cohabiter avec celui qui avait réussi à conquérir le coeur de sa jumelle. Nué, ce Metaru que Shiro connaissait et avec qui il avait souvent eut l'occasion de se battre pour s'amuser lorsqu'ils étaient jeune et toujours à l'académie. C'était s'imaginant vivre au milieu de ces deux personnes alors qu'il commençait à avoir une certaine jalousie qu'il se demandait pourquoi ce Metaru avait-il eut le droit de profiter de sa soeur alors que lui, avait été mit à l'écart sans aucune forme de pitié ? Pourquoi lui ? Shiro avait toujours été protecteur avec Sayo avant même de savoir qu'elle était sa soeur tandis que Nué n'était que le punchinball de la Nara. Comment cela avait-il été possible ? Pourquoi n'avait-il pas eut son mot à dire ? Il s'agissait de sa soeur après tout... Tout ses sentiments de frère protecteur s'éveillait alors qu'au fur et a mesure de la discussion Shiro se resservait à boire pour tenter d'oublier tout cela et se concentrer sur le principale. "C'est d'accord. Je viendrai vivre chez toi avec... Je viendrai vivre chez toi." Disait-il légèrement émècher alors qu'il reservait deux nouvelles coupelles de cette boisson alcoolisé qui commençait à le rendre joyeux. "Fêtons nos retrouvaille soeurette !" Disait-il en levant sa coupelle et en la buvant cul sec.

"Vivre avec ma soeur... Jamais je n'aurai pu imaginé ça.." Marmonnait-il alors que ses pensées se mettait à voyagé dans une utopie ou tout deux vivrai de bons coeur tout les moments qui leurs ont été refusé jusqu'à là. Des rires, des chansons, une fille, un garçons, jumeaux depuis quelques heures et déjà inséparable ? C'était trop beau pour être vrai mais il se surprenait à y croire et à sa question il plaisantait. "Oi, oi ! C'est à toi de poser la question ! Sera-tu assumé d'avoir dans ton lit un mec plus beau que ton Nué hein ?" Avait-il dit sur le ton de l'humour. Soudainement il se levait et manquait de trébucher tout en riant il ajoutait. "De toute façons... C'est pas... pas pour aujourd'hui ! Aujourd'hui tu dors ici... Je, hic, veux pas que tu rentres seule dans ton état et j'suhic pas capable de te ramener moi !" Ajoutait-il alors que les effets de l'alcool se faisait maintenant clairement voir. L'air de rien il regardait sa soeur dans un pire état que le sien et riait venant lui donner à nouveau quelques claques sur la joue et ajouter. "Hey, hey, tu va pas dormir sur la table ! Pis tu va pas dans mon lit comme ça tu sens le fenec !" Lui avouait-il alors qu'il se dirigeait vers la salle de bain en se déshabillant sans aucune pudeur. Bien qu'il avait conscience d'être en présence d'une fille et qui plus est sa soeur, cela ne le gênait pas le moins du monde et en moins de temps qu'il ne lui fallait pour arrivé à la porte de la salle de bain il était déjà complètement nu parer à faire couler la douche histoire de se laver, ou du moins essayer puisque son état était tout de même limite. "Je... Je quoi déjà ? Ah oui si, je vais me laver !" Disait-il en éclatant de rire se rendons compte qu'il n'était plus capable d'aligner une phrase sans se tromper. "Tu... tu devrais venir... avec moi ! Je... hic, j'suis pas en état pour te surveillé quand se sera ton hic tour, donc heu... Ouais j'vais te surveiller d'abord !" Se ravisait-il s'asseyant sur le WC fixant avec attention la douche tentant de toutes ses forces d'y voir clair et de ne pas avoir la pièces qui tourne sous ses yeux. "Vas... vas y, je surveille que tu tombe pas !" Marmonnait-il en continuait de fixer la douche attendant visiblement que sa jumelle rapplique. Si toute fois celle-ci ne s'était pas endormie instantanément après s'être fait réveillé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Ven 8 Déc 2017 - 0:56
Il lui servait à boire, puis bon, elle ne voulait pas perdre la face devant son frère combien même la liqueur maudite la rendait malade. Sa grimace se contenait en glissant le liquide le plus rapidement possible vers le fond de sa gorge pour l'avaler sec. Un rire franc lui échappait à la première boutade sur leur future vie à trois.

-Ah ah ! C'est vrai, si t'es mon jumeau et que je suis parfaite, aucun gars peut être plus beau que toi. Clin d’œil complice, après tout, il était son elle masculin non ? Heureusement, comme je t'ai dit Nué est absent, donc on aura de la place pour les prochains jours. Après... Je t'avoue que je n'y ai pas pensé... Fit-elle en se grattant le menton.

Une évidence qu'elle devrait mettre les bouchées doubles et vite régler ce problème maintenant qu'elle s'était engagée à récupérer son frère dans les pattes. Finalement, sa mère avait bel et bien fini par lui en refiler un, à lui aussi d’ailleurs. La pensée la fit sourire, mais elle ne la partageait pas, Shiro était encore trop amer. Elle lui rappela alors que ça ne faisait que deux semaines tout au plus qu'elle cohabitait seule avec Nué, ainsi donc, c'était encore parfois en 'réglage', clairement elle lui crachait sans ménagement.

-Il fou assez de bordel comme ça ! Imagine pas faire le pacha ! Et essaie de pas trop le chicaner.

Oui, oui, il était son frère et à elle, c'était son passe temps favori donc... Cela lui donnait déjà mal au crâne d'y penser que déjà, il ignorait complètement sa suite de l'histoire pour les ancrer là, dans cet appart miteux. Comment ça elle... Shwing quoi? Elle arqua un sourcil devant ce nouveau mot. Un qui se releva de plus en plus tandis qu'il se déshabillait sans la moindre once d'hésitation. Bon ils sont frère après tout vous me direz. Sa jumelle quant à elle posa son verre pour venir frotter ses tempes, tandis que l'autre moitié braillait dans la salle de bain, nu comme un ver assis sur ses wc. La voilà promue baby-sitter... Elle s'avança les mains dans les poches, visiblement moins atteinte que lui qui avait enchaîné plus vite qu'elle ne l'aurait pu les verres.

-Déjà de un mon garçon, moi j'ai vécu en vraie princesse, j'ai des standards.
Qu'elle lui fit. Il n'est ni question que je me douche dans un salle de bain de porciné, et encore moins que je dorme dans la porcherie. Donc...

Elle attrapa le jet de la douche en la réglant sur froid, avant de l'enclencher à fond sur son frère sur les toilettes, foutant de l'eau partout par la même occasion sans état d'âme, rafraîchissant son esprit par la même occasion...

-Voilà qui va t'éveiller un peu, enfile des fringues, on va chez moi. Maintenant.


Le ton était autoritaire, déjà, son museau à quelques centimètres du sien détrempé, une main ferme sur son menton qui puisse bien cadrer sa vue sur sa face. Elle tenait toujours le jet armé et coulant dans sa main gauche, épargnant le sol en visant le bac de la douche au moins pour les flots...

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Ven 8 Déc 2017 - 3:39
Le jet d'eau glacé à lui seul suffis pour réveiller Shiro qui bêtement s'était endormi sur le trône. Fronçant les sourcils suite à cet agression il décidait de brusquement se lever et emplit d'une soudaine énergie nouvelle il rétorquait à sa soeur un peu trop autoritaire. "Très bien ! Faisons ainsi ! Tu veux qu'on aille chez toi ? Allons-y !" Il s'empressait de saisir un pantalon qu'il enfilait aussitôt avant de saisir la main de sa jumelle, ses clefs et de sortir de l'appartement après avoir fermer à double tours. Torse nu, check, pieds nu, check, Shiro était désormais paré pour montrer à sa soeur à quel point il ne fallait pas le faire chier. Marchant dans les rues pieds nu tout en se dirigeant vers le secteur qu'elle lui avait indiquer plus tôt lorsque soudainement il s'arrêtait et la regardait droit dans les yeux. "Bon c'est ou chez toi ?" Lui demandait-il l'air déterminé à enfin pouvoir prendre une bonne douche et enfin pouvoir se coucher.

Afin les deux était arrivé à destination et Shiro ne prenait même pas la peine de regarder la décoration et prenait presque instantanément ses aises en enlevant son pantalon et en se dirigeant vers la salle de bain enfin ce qu'il pensait être la salle de bain puisqu'il était maintenant débout tel un idiot en plein milieu de la pièce qui était sans nulle doute une chambre à couché. "Fais chier... Elle est ou ta salle de bain ?" Lui demandait-il en se retournant vers elle alors que dans un mouvement de balancement son intimité se sentait libre de suivre le moindre mouvements que Shiro donnait en tenant à moitié debout. Une situation plutôt ridicule dont il se serait très largement bien passé en étant sobre. L'alcool se fléau de la jeune génération avait un effet très particulier sur le jeune Nara qui était purement et simplement en chaleur. Non pas qu'il était excité et avait envie de succomber aux plaisirs de la chaire, il était seulement prit de bouffé de chaleur incessante tout le fait qu'il n'avait pas hésité à se dévêtir à deux reprise. Quoi qu'il en soit il restait planter là a attendre que Sayo lui montre la voie, il se foutait du reste sa seule idée actuellement était de pouvoir prendre une bonne douche. S'approchant de celle-ci il déposait ses deux mains sur ses épaules et approchait son visage du sien en la secouant légèrement avant d'ajouter. "J'ai chaaaaaaaaaaaud elle est ou ta salle de bain ?!" Lui demandait-il a nouveau alors que son état semblait s'empirer et que de la sueur se mettait à couler de son front. Son visage quasiment coller à celui de sa soeur il la regardait droit dans le yeux espérant qu'elle serait sa sauveuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Ven 8 Déc 2017 - 18:13
S'il y avait bien un point commun qu'on pouvait leur trouver, c'était l'impulsivité et leur caractère excessif. Le voilà à moitié nu la traînant dehors, en partant tête baissée alors qu'il ne savait même pas où il allait, trop choquée au début pour l'entraver de quelque façon que ce soit, Sayo avait quand même fini par râler, au moment où ils se stoppaient et qu'il lui demandait la route. Imbécile. Elle lui pestait dessus, lui faisant faire marche arrière vu qu'ils les avaient traîné trop loin. Heureusement qu'il était tard, de quoi elle aurait l'air devant ses voisins, déjà qu'à Kumo les rumeurs allaient facilement bon train. A peine dans la maison, il jetait le seul tissu le couvrant en s'agitant un peu partout... Laissant sa sœur dubitative, au moins jusqu'à ce que l'attention se retourne vers elle. Il la secouait comme une bouteille de champagne au bouchon menaçant de sauter...

Non mais incroyable. Trois, deux, un, explosion volcanique.

-ARRETE DE ME SECCOUER 'SPECE DE NUDISTE !

Si le chahutage du frère n'avait pas encore réveillé le voisinage, la sœur venait de le faire. Elle fut elle-même ainsi prise d'une nausée certaine, l'obligeant à juste le pousser puis le traîner vers sa douche comme un enfant avant d'elle même 'discutait' avec ses toilettes. Dans la même salle évidement, sinon ce n'était pas drôle. Entre deux déjections, elle l'insultait. Quel dommage quand même gâché un si bon repas, quelle idée aussi de l'avoir fait boire, c'était juste la troisième fois que sa gorge goûtait le saké...

Sa petite silhouette avait glissé le long du mur le plus proche, il disait avoir chaud, mais la salle était devenue si brumeuse, que sa sœur s'inquiétait à un moment qu'il n'était pas achevé quelque part au fond du bac carbonisé. D'une main elle balayait la brume toujours en râlant pour partir ouvrir la fenêtre qui laissait entrer un courant d'air frais. Dès les premières minutes la cohabitation partait en couille...

-Shiro bordel, tu fous quoi dans cette douche ! Sors le là !
Elle lui jetait une serviette en manquant de glisser sur son sol détrempé. Je vais laisser couler pour ce soir mais … !

Elle n'essayait même pas de continuer sa phrase, à quoi bon, pas sûr qu'il s'en souviendrait demain... Tout ça allait peut-être demander quelques mises au point effectivement, elle soupira longuement avant de regarder l'heure. Patientant que son jumeau arrête ses bêtises.



_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Ven 8 Déc 2017 - 19:50
Enfin la quête d'une bonne douche était arrivé à son termes et Shiro ne se pressait pas pour la terminé. Il ne se pressait tellement pas qu'il finit par y prendre de plus en plus gout et finit par oublier qu'il n'était pas chez lui. Succomber à ses désires dans un moment de solitude, le Nara en avait l'habitude le soir peu importe son état il aimait à faire ce genre de chose avant d'aller se coucher. Selon lui c'était tout à fait naturel et il était même persuadé que c'était le quotidien de tous de se faire plaisir avant d'aller dormir. Lors de la lecture des rares livres qu'il avait pu lire au cours de sa vie il se souvenait avoir lu dans un bouquin traitant du sujet de l'anatomie, que la masturbation secrétait chez l'homme une substance que l'on appel l'endorphine, alors bien évidemment cette information n'était pas passer à la trappe et il avait prit soin de l'appliquer chaque soir ou il était en quête de sommeille. Lorsque la Nara fit éruption dans la salle de bain elle pu remarquer un Shiro littéralement endormi couché dans la douche et la main sur la paquet. Une situation de plus bien gênante pour lui qui demain devrait tenir des comptes à sa sœur et s'excuser de son comportement plus que déplacer. Lorsque celle-ci lui envoyait la serviette il se réveillait surpris de l'impacte qu'avait celle-ci sur son visage. "Oi, oi ! Et l'intimité ! Tu connais ?!" S'écriait-il alors que son état avait subitement changer, d'un visage Rubicon il était passer à un air éméché sans plus. L'eau avait beaucoup de propriétés mais la plus étonnante était l'effet qu'elle procurait aux personnes prenant une douche en état d'ébriété. Revigoré le Nara se souvenait vaguement de la scène qui venait de se produire dans la douche, à nouveau lucide ou presque il était maintenant gênée d'avoir à faire face à sa soeur dans un état aussi lamentable. "Tu devais pas aller te coucher toi ?! Bref ! Laisse moi finir de m'essuyer !" Disait-il en continuant de cacher son corps nu à l'aide de serviette soudainement devenu pudique.

Une bien drôle de soirée s'était déroulé aujourd'hui. Dans un premier temps il découvrait une soeur jumelle et se rappelait l'affection qu'il avait pour elle en tant de scolarité. Le second temps réveillait une envie incontrôlable de préserver cette soeur. Le troisième temps quant à lui... Montrait la seconde personnalité du Nara à une innocente... enfin... à Sayo sa soeur jumelle. Une personnalité qu'il se serait bien caché de lui montrer surtout quand on considère ce qu'il s'était passé la dernière fois qu'il avait bu en compagnie d'une dame. Un véritable goujat avait prit possession de lui et fort heureusement il avait un physique non déplaisant au quel cas cela aurait pu très mal finir mais c'était une histoire qui n'était pas prête d'être dévoilé. Du moins pas encore. Se disant qu'il s'agissait de sa soeur, Shiro avait probablement eut trop confiance en lui et s'était dit qu'il ne ferai rien qui puisse nuire à leurs relation. Il était à des années lumières de savoir ce dont il était capable dans cet état.

Finissant de s'essuyer il enfilait se mettait à avancé dans la pièce d'à côté toujours en cachant son intimité à sa soeur avant de lui demander timidement. "Heu... Il...il est ou mon slip..." Lui demandait-il comme s'il venait de s'éveiller d'un cauchemar et que son état n'était pas encore tout à fait redevenu celui du Shiro a cent-pour-cent lucide. "Je suis désolé... Je suis pitoyable..." Lui confessait-il en la regardant droit dans les yeux espérant qu'elle ne lui tienne pas trop longtemps rigueur de ses actes. "Tu ne m'en veux pas j'espère ?..." Lui demandait-il se souvenait pour le moment de tout ce qu'il avait pu dire ou faire. "La dernière fois que j'ai été comme ça... Bref... Désolé." Terminait-il se ravisant immédiatement de lui dire ce qu'il avait pu faire dans un état pareille. Peut-être avait-il peur de sa réaction, ou qu'elle ne veuille plus lui parler ensuite, ou pire qu'elle le foute à la porte alors qu'il n'avait même pas encore retrouvé son caleçon ! Bref comme il le pensait cette soirée allait être longue, très longue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Mar 12 Déc 2017 - 9:20
Ce mec pas croyable alors. Elle l'avait abandonné là, dans la salle de bain puisqu'il l'avait soudainement chassé, enfin voyons, qu'est-ce qu'il avait qu'elle n'avait pas, même que dans le ventre de leur mère si elle pouvait s'en souvenir, elle l'avait vu se former. Ils étaient jumeaux, après tout et fallait dire qu'elle était même curieuse de savoir s'ils avaient jusqu'au moindre grain de beauté identique. Quand il se présenta dans la chambre jouant une nouvelle mascarade, la Nara ne put s'empêcher de rire.

-Quel slip ? T'es parti juste avec un pantalon abruti. Je me demande si tu seras aussi à ton aise quand y aura aussi Nué entre ses murs.

Elle ria un peu en imaginant la scène et puis sa version à trois. Là dessus, bonne âme, ou peut-être pas va savoir, elle se rapprocha pour lui offrir ce qu'elle avait entre les mains. Un peignoir basique, à Nué, bah ouais, il aimait bien être à l'aise le soir. Elle lui plaqua sur le torse en tirant sur la serviette, parce qu'elle en avait besoin à son tour. C'était encore élémentaire les fournitures par ici. Puis elle était taquine.

-Tu peux mettre ça... Et détends toi, on s'est vu tout nu avant même que nos parents puissent nous contempler eux même.

Même qu'elle se déshabillait sans chichi pour remettre la balle au centre, avant de capturer ses propres changes et disparaître dans la salle de bain voisine, ne prenant pas la peine de fermer la porte. Une sale habitude qui arrangeait certain parfois. Ou peut-être pas. Avant ça, elle marqua une pause sous l'encadrement de la porte ceci dit lui jetant un regard perçant, ses mains sur ses hanches. Elle lui suggéra de se couche le premier plutôt.

-Allez me fais pas croire petit pervers que c'est la première fois que tu vois une fille nue. Ça serait dommage, parce que ta sœur, ça te compte pas !


Moqueuse, elle alla faire sa besogne non pas sans une petit touche de perplexité dans la douche, revoyant la scène de son entrée au mauvais moment. Oh, elle avait lu bien des choses là dessus. Nué faisait ça aussi ? Son sourcil s'arqua, surtout maintenant qu'elle avait contribué à lui dévoiler bien des passions pour toutes ces choses... Non, il n'oserait pas. En fermant l'eau qui s'écoulait, sa petite tête avait bien eu des idées conseillant de rester sur un entraînement de poignet... M'enfin, est-ce que c'était un sport féminin aussi ? Question stupide. Elle enroula ses cheveux pour les laisser s’égoutter autour d'une serviette avant de réapparaître, peu convaincu qu'il l'avait attendu, plus qu'il dormirait déjà.

Mais pourtant, rien que sa présence active ou pas la soulageait instantanément ce soir. Le fait de ne plus être seule, puis aussi avoir de l'attention, quelque à embêter aussi. Ah oui, c'était qu'elle adorait faire ça pas vrai ? Une de ses formes d'affection. Alors, ça la rendait plus souple aussi, c'était qu'elle ne voulait pas le faire renoncer avant même d'avoir essayé. Elle savait bien à quel point elle pouvait être imbuvable des fois !

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Mar 12 Déc 2017 - 9:53
Tout c'était rapidement enchaîné et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire Shiro s'était retrouvé vêtu d'un habits que cet homme indigne de sa soeur portait. Enfin, pouvait-il l'appeler un homme ? Ce qu'il se souvenait de lui était une vague personnalité niaise qui se faisait percécuter par sa soeur. Comment cela avait-il pu finir ainsi ? Il se le demandait encore. De vague souvenir lui revenait en mémoire comme le jour ou il avait tenter de l'embrasser. Oui, oui, Shiro avait tenter d'embrasser sa soeur. A sa décharge il ne le savait pas encore à l'époque mais il se souvenait également qu'il avait été interrompu par quoi déjà ?... Ah oui... Lui. Peut-être un coup du destin. Elle venait tout juste de se déshabiller en face de lui quand soudainement il sentait un changement opérer en lui. Impossible, il ne pouvait décemment pas, c'était de la folie, il fallait qu'il contrôle cette pulsion. "Pourquoi tu fais ça ?!" S'exclamait-il en la regardant partir comme subjugué par ce corps, ce corps... Qui était celui de sa soeur, il lui fallait rapidement chasser ses pensées malsaine, son état allait entraîner de grave répercutions sur leurs relation. Mais il avait fallut qu'elle le provoque... Hors de question de se laisser abattre, pas devant elle non. Contrôlant ses pulsions d'homme en plaçant sa main droite sur son appareil et en serrant un instant, il la suivait et rétorquait en la suivant. "Tu me penses incapable de contrôler mon corps ? Je serai curieux de voir qui de nous deux craquera le premier. Après tout si mes souvenirs sont bon, c'est bien toi qui lorsque nous étions à l'école me faisait du rentre dedans la première ? Je n'ai fais que suivre le mouvement." Une tâche périlleuse, osé de la part du Nara mais en guerre fratricide tout était permis il était paré à recevoir, il ne fallait pas se moquer.

Debout les bras croisé il l'avait belle et bien attendu, il avait même profité du spectacle que sa soeur lui proposait sans même avoir une seule de ses fameuses envie. Du moins il s'en persuadait en se disant qu'il s'agissait de sa jumelle. Quoi qu'il en soit il s'était mis à la regarder dans les yeux alors qu'il s'approchait d'elle le sourire en coin. "Si je me souviens bien aussi..." Il s'arrêtait nette dans ses paroles, il ne pouvait pas lui dire ça. La façons qu'elle avait de le provoqué lui avait donner des envies de répliquer. Une chose est sur si elle n'avait pas été de son sang, elle aurait amèrement regretter ses paroles. Il n'était pas du genre à se laisser abattre Shiro et mine de rien, il en avait vu passer plus d'une des filles. Il lui tournait le dos et allait ensuite s'allongé sur le lit avant de lui dire dans un soupire. "Tu as beaucoup, beaucoup de chance d'être ma soeur..." Lui disait-il non sans une pointe de reproche. Il aurait pu l'affirmer, du moins dans cet état. Sayo, était typiquement le genre de fille qui lui plaisait. Si elle n'arrêtait pas son numéro, pour ce soir, il pourrait succomber aux pires et le pire ce soir, il l'avait en face de lui. Sa soeur jumelle, lui faisait de l'effet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Mer 13 Déc 2017 - 22:03
Puis voilà cet imbécile qui démarrait au quart de tour, autant qu'on était pas sorti de l'auberge vu le tempérament de la Nara, à ce niveau là, on pouvait dire des Nara, ou du moins ces deux-là. Aucune gêne ne semblait s'opérer, comme s'ils étaient pré-programmés pour se supporter dans toutes les conditions.

-Mais qu'est-ce que tu racontes abruti.

Son ton était pas vraiment agacé, plus un échange banal entre un frère et une sœur qui savent pas se ménager. Puis voilà qu'il ne savait pas s'arrêter ! Il remettait le doigt là où ça pouvait faire mal, cette vielle histoire. Il était vrai qu'à l'école ils s'étaient cherché comme deux enfants qui découvrent le monde et ses subtilités, oh oui qu'elle se souvenait, et bon ils ne savaient pas frère, mais c'était gênant pareil, elle aurait préféré oublier, mais puisqu'il voulait le remettre sur le tapis.

-Ah ah Shiro, tes souvenirs sont bons, ils sont bien associés aussi au fait que je voulais juste rendre jaloux Nué ?

Elle rendait la monnaie d'une pièce, à l'époque, comme aujourd'hui, faisant justice auprès des deux hommes de sa vie au final. Ouah... La pensée lui donna un frisson et un sentiment d'inconfort qui lui fit complément zappé la présence intrusive de son frère à ses côtés. La Nara lui arqua un sourcil quand il ne finissait pas sa phrase, l'air de lui dire, ouais et quoi ?... Mais il ne se décidait pas à aller au fond de son idée et c'était peut-être tout aussi mieux...

-Ou toi plutôt d'être mon frère. Tout le monde rêve d'une sœur aussi parfaite que moi !

Qu'elle lui glissa au tac au tac, son regard figé dans le sien, il reprochait un peu son esprit taquin, mais il avait le même, ce qui avait le don d'attiser l'effet provocateur de son reflet féminin dans leur miroir. Elle lui souffla sur le visage, comme pour le balayer lui ou sa mauvaise humeur, tout en se forçant un passage vers un lit qui se voulait d'apaisement.

-Je travaille tôt demain et t'as trop bu pour veiller, on discutera plus demain soir de tout ça si tu veux, je doute que tu sois en état pour un petit déjeuner.

Moquerie sur sa résistance, bof, autant qu'il s'habitue, ce n'était que le début qu'un longue série de chicanes entre eux. Elle le bousculait un peu, lui jeter un oreiller en s'approchant du lit, en riant comme une enfant qui n'avait jamais eu l'occasion de goûter à ces moments-là. Ils étaient fils et fille unique y avait encore quelques heures, enfin quelques jours si on comptait leur lien avec leur mère surproductive.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Jeu 14 Déc 2017 - 12:58
"Rendre Nué jaloux hein ?" Avait-il rétorqué. Cela sonnais comme un défis, et Shiro aimait les défis, surtout s'ils étaient lancer par une personne qui n'arriverait à l'assumer. Sayo était au yeux de son frère ce genre de personne, disant et faisant beaucoup de chose sans pensé au conséquence, il allait donc prendre un malin plaisir à lui prouvé qu'il ne fallait pas prendre ses mises en garde à la légère. "Nous sommes jumeaux je te rappel. Tu es donc tout naturellement parfaite puisque nous sommes des copies conforme." Lui avait-il dit suivi d'un clin d'oeil.

C'était ainsi que se terminait la soirée. Tout deux partait se coucher, mal à l'aise dans un habit qui n'était absolument pas le sien il avait décidé de l'enlever une fois sous la couette. Caché par ce tissu épais, il était bien plus à l'aise dans sa tenue d'Eden que dans se peignoire atroce sentant l'odeur d'un Metaru indigne et incompétant. Même si Shiro c'était toujours bien entendu avec Nué il avait aujourd'hui développé une haine inconditionnel envers lui en l'espace de quelques heure seulement. Entendre sa soeur parler de lui à longueur de temps l'avais rendu jaloux, pourquoi n'avait-il pas eut le droit de choisir ? Choisir de la voir comme une soeur. Choisir de grandir avec elle ? Pourquoi ce Metaru lui avait-il pu être la au moment ou lui ne le pouvait pas ? "Colossale fils de pute..." Avait-il crié durant son sommeille. Si vous attendiez encore une confirmation quant aux sentiment que portait Shiro à l'égare de Nué, maintenant vous pourriez en être sûr, il était la personne qui le rebutait le plus au monde et rien ne le rendrait plus heureux que de le voir mort.

A son réveille, sa jumelle était déjà partie pour se donner à ses activité. Shiro avait donc décidé d'occuper son premier jours de congé en ramenant une valise pleine d'affaire de son appartement dans celui de Sayo. Le reste du temps il l'avait passé à imaginé un recette des plus succulente pour mettre à exécution son plan. La Nara avait osé le défié et il était hors de question pour lui de ce résoudre à abandonner. Au retour de Sayo elle entrait dans un appartement méconnaissable, tout était méticuleusement rangé, une odeur de parfum plutôt chic se dégageait de Shiro et il avait enfilé son plus beau costume. La table dressé comme celle d'un restaurant, la nappe, les assiettes, de nombreux couvert, au milieu un vase avec dedans plusieurs roses. En quelques années le Nara séducteur c'était grandement amélioré et il savait que sa jumelle comprendrai son manège mais surtout que celle-ci n'avait probablement jamais profité d'une tel soirée. Il comptait bien faire d'une pierre deux coups en lui offrant et en empêchant son nouveau pire ennemi d'entre-voir la plus petite possibilité d'être le premier à le lui offrir. La laissant découvrir le résultat de sa longue journée il s'approchant d'elle formellement et lui tendait la main venant la conduire à table tel un gentleman. "Assieds toi." Lui avait-il dit avant de lui tirer une chaise et de la repousser une fois celle-ci décidé à s'asseoir. "Hier tu m'as dis que tu voulais que je cuisines pour toi alors je me suis dis que j'allais te donner un aperçut de tout ce dont tu allais pouvoir profité en m'ayant à tes côtés." Disait-il avant de se diriger vers la cuisine et de saisir une première casserole qu'il déposait à table. Une fois qu'il ouvrit celle-ci, une odeur des plus enivrante s'en dégageait, un potage aux oignions. "Et voici l'entrée." Il la servait et lui plaçait une serviette sur les genoux comme s'il avait fait cela toute sa vie, et en réalité on pouvait sincèrement voir sur son visage qu'il aimait ce qu'il faisait.

Maintenant il lui servait un verre de vin blanc, un cru qu'il conservait chez lui pour le boire plus tard, sucré et doux une véritable perles qui se mariait à merveille avec pas mal de chose. "Vu que tu ne tiens pas l'aclool, je vais t'apprendre comment faire." Lui disait-il le sourire en coin. S'il avait à coeur de lui faire plaisir il n'oubliait cependant pas le défis qu'elle lui avait lancé malgré elle. "Rendre jaloux Nué hein ? Il n'est pas là aujourd'hui. Voyons voir si je peux ravivé quelques souvenir." Avait-il pensé en concoctant son plan. "D'abord, il faut que tu sâche que boire, ce n'est pas un concours de vitesse, c'est parceque tu ne prends pas le temps de goûter ce que tu bois que tu es rapidement sous l'emprise de l'alcool." Il servait de la soupe dans cette assiettes creuse et il lui tendait maintenant une cuillère avant de dire. "Bois un peu de soupe et ensuite rince toi la bouche avec une gorgé de vin. N'hésite pas à la laisser plusieurs seconde dans ta bouche. Si ça pique, c'est qu'il est temps d'avaler. Allez essaye." Insistait-il la cuillère une fois déposé dans sa main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Ven 15 Déc 2017 - 8:30
Il la réveilla durant la nuit dans un sursaut, en même temps, si elle ne s'était pas totalement collée à lui comme une sangsue comme ça, l'écrasant presque comme s'il était son nouveau matelas.. Il ne lui aurait pas cassé les oreilles aussi violemment. Elle marmonna mécontente, mais son jumeau semblait très en prise avec ses songes, il avait un sommeil encore plus lourd qu'elle visiblement... Qui aurait cru. Il faisait encore nuit, mais c'était le matin, quand la Nara allait faire couler son café, toujours la tête dans le brouillard, ne se recouchant pas pour le laisser finir sa nuit à l'aise. Qui aurait cru là aussi. On lui lançait des regards surpris une fois arrivée au travail, ses collègues à l'institut la connaissaient plus en retard le matin, qu'aussi à l'avance. Entre deux bâillements, elle méditait aux derniers événements, tout en se gardant le plus concentré possible.

La journée se passait, un petit arrêt à la bibliothèque pour récupérer quelques livres qu'elle aimait tant et sans détour de plus, elle était pressée de rentrer à la maison. A nouveau quelqu'un qu'il l'y attendait ou quelqu'un à attendre. Un réconfort suffisant. Puis des surprises à la clé, elle avait à peine passée le pas de sa porte, qu'on l’accueillait grand seigneur en lui tendant une main de grâce. Une qu'elle s’empressait de capturer en reluquant son reflet masculin tiré par quatre épingles.

-Ouah, tu sors le grand jeu... Elle lui lança un regard perçant. Qu'est-ce t'as fait ? Sur quoi je vais m'énerver encore ?

Tout de suite ! Oui, elle n'était pas habituée à ce genre de grandes attentions gratuites comme ça, bien que Nué mettait un point d'honneur à lui offrir un petit déjeuner toujours prêt et son petit thé matinal, mais elle aussi, elle était persuadé que c'était une façon de l'adoucir, sachant qu'il allait lui taper sur les nerfs le reste de la journée ! Il dissipait les nuages de la suspicion en lui rappelant que c'était le deal, un qui la faisait tomber à la renverse sur une chaise devant le met digne des plus grands restaurants de Kumo. Il avait un vrai talent ? Ou il n'avait pas fait ça lui m^me ? Talent, un Nara après tout, son frère jumeau, ça ne pouvait être que ça.

-Oh... Tu me gâtes.

Son sourire trahissait aisément que la bête infernale se domptait sous l'effet de la fumée à l'odeur alléchante pour ses papilles. Elle plongeait dans sa bouche la premières bouchées, lâchant des sons satisfaits. Verdict.

-Tu peux rester à mes côtés toute notre vie à ce tarif. Nouvelle bouchée délicieuse, elle le taquinait sans chercher pourtant le double sens de sa phrase. Comme ça on élèvera nos enfants ensembles et tout et tout...

Elle jetait son regard flamboyant dans l'océan de flammes communs, un sourire qui en disait long sur son humeur excellente du moment. Comme toutes les princesses, celle des Nara aimait qu'on s'occupe d'elle, même avec beaucoup trop d'attentions. Plus en faisait des tonnes, plus elle entrait dans le jeu pour en recevoir d'avantage, ignorant la facture salée se pensant inviter aux frais de la princesse. Ah, mais attend ! C'était elle la princesse... Elle était trop hypnotisée par sa leçon pour le comprendre.

-Je vois. Mais, tu ne manges pas avec moi ? Cela serait bien mieux un tête à tête qu'un service complet.


Là dessus, elle s’exécutait, reconnaissant en finalité, que le vin qu'elle n’appréciait pas d'ordinaire révélait un bon goût dans son palet, lui donnant envie d'y revenir...

-Où as-tu appris tout ça ? T'es plutôt doué tu sais. Cela aurait pu me surprendre si je savais pas maintenant qu'on est frère et soeur. Lui glissait-elle avec un sourire.


_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Pile ou face ? | Frero

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: