Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Pile ou face ? | Frero

Aller à la page : Précédent  1, 2

Ven 15 Déc 2017 - 9:44
Son sourire espiègle s'était transformer en sourire sincère et au fur et à mesure qu'il la voyait s'épanouir lui aussi s'épanouissait et il était maintenant devenu serein en tout cas pour l'heure il l'était. A la demande de Sayo il s'était mis en face d'elle afin de partager son repas au du moins cette entrée qu'il avait préparé avec amour. Buvant à son aise comme il venait de lui apprendre. L'entrée finie il se levait à nouveau avant d'ajouter. "J'espère que tu as encore faim car ce n'est pas fini." Lui avait-il dit en lui faisant un clin d'oeil. "J'ai appris en travaillant. J'ai jamais été un très bon élève... Alors quand mes parents son décédé j'ai du trouver un job et c'est dans un restaurant que ou j'ai fais la plonge que j'ai appris. J'adore faire la cuisine et ca me touche que tu trouve ça bon." Lui avait-il répondu en apportant maintenant la deuxième entrée.

Celle-ci dégageait une certaine odeur de tomates fraîche, et le plat était froid. Il s'agissait d'un carpaccio, une soupe froide des plus succulente lorsqu'on savait le préparer. Une chance pour Sayo car Shiro avait préparer une bonne centaine de ce plats et il était quasiment passé expert en la matière. Jusqu'ici il avait fait en sorte de relever les papilles gustative de sa jumelle avec un plat corsé mais la carpaccio était l'inverse, le gout être très subtile mais il était également un met de taille pour apprendre à relever le gout grâce au vin. "C'est un carpaccio, ca se mange froide et avec une petite pointe de persille. Si la précédent soupe ta bien nourri, celle-ci est plus un plaisir pour les papilles, le gout est si subtile qu'on l'on la bois en générale avec un vin fort, et tu as de la chance !" Ajoutait-il en sortant de derrière lui une nouvelle bouteille de vin, un autre cru qu'il avait chez lui mais celui-ci était bien plus spéciale et il possédait un histoire. Histoire qu'il n'allait pas manquer de raconter à Sayo. "Cette bouteille viens d'Iwa, c'est un cadeau que ma mère à reçu pour son mariage avec mon père. Elle a un peu plus de 15 ans maintenant, donc c'est un très bon vin. Je me suis promis de l'ouvrir pour une occasion spéciale et aujourd'hui s'en est une." Disait-il en la déposant sur la table avant de la faire tournée légèrement sur elle même laissant ainsi s'échapper de la bouteille un fumet des plus enivrant pour tout les amateurs de vin. "Après tout, c'est pas tout les jours qu'on découvre qu'une fille aussi belle que toi est sa soeur." Disait-il en lachant un petit rire. "Je suis tellement beau." Ajoutait-il en éclatant de rire face à sa blague.

Dégustant cette seconde entrée il se mettait à plaisanté et a rire avec Sayo, plus question de parler de boulot, de sensei, de mec ou d'autre, il était question d'eux et personne d'autre. Shiro avait décidé qu'ils seraient égoïste pour un soir. "T'imagine ! Il était la à me regarder faire la cuisine à la place de son chef et il savait pas quoi faire !! J'étais plus doué que lui ce con !! T'aurai du voir sa tête ahhahah" Riait-il en racontant son anecdote alors que les discussions s’enchaînait et qu'il décidait enfin de se lever pour présenter la pièces principale. Il se foutait de savoir qu'elle était végétarienne ou qu'elle n'avait plus faim car le plant de résistance était son meilleurs atout. Une pièces de bœuf marinée durant plusieurs heures dans une sauce au paprika et divers autres épices. Lorsqu'il servait les assiettes cette odeur bien plus forte et puissante que les autres avait de quoi à elle seul faire oublié les précédents plats. "Alors ça, c'est ma plus grande réussite ! J'espère que tu vas aimer !" Lui avait-il dit en lui reservant un verre de vin du même cru que le précédent. La soirée allait de bon train et elle ne faisait que commencer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Dim 17 Déc 2017 - 10:00
-Damne Shiro, je vais prendre bien des formes si tu me gâtes comme ça tous les jours ! T'aurais oublié à quel point je suis feignante quand il s'agit de s'entraîner ?

C'était même peu dire dans son cas, encore que, la Nara ne faisait plus autant honneur à sa réputation désormais, l'institut était plus exigeant, Shizen avait ses arguments et Sayo elle, voulait que Shojito la considère pour qu'elle aurait accomplie. Une graine avait germé dans son coeur depuis la dernière fois, une que la petite Sayo chérissait et arroser de ses efforts et progrès.

-C'est triste comme histoire, mais d'un autre côté, c'est peut-être une vocation que tu tiens là. Si tu avais un restaurant, je serais la meilleure de tes clientes, tu serais riche je pense.
Elle dévora une nouvelle bouchée. Si un jour j'ai des économies, on devrait peut-être s'associer. Toi aux fourneaux, moi à l'administration...

Elle frotta son menton avec une profonde concentration, parce qu'elle pensait réellement l'idée bonne ! Le père Nara pourrait avancer l'argent, mais Shiro n'accepterait jamais si ça venait de lui, était-elle obligé de lui dire ? Arf, elle ne voulait pas commencer à lui mentir comme on l'avait fait avec eux toute leur vie. Son sourcil s'arqua, hey, mais attend... Et Shikarai alors ?... Mais son frère la sortait de son business pour la suite du dîner.

-Je pense sincèrement l'idée bonne ! On devrait y réfléchir.


Il disparu quand même pour venir lui offrir la suite, à elle petite princesse devenue reine ou même impératrice qu'un soir. Personne ne l'avait jamais traitée comme ça, pourtant diable, on pouvait dire que son Metaru amoureux y mettait beaucoup d'efforts d'attention avec elle ! La différence était peut-être leur proximité impossible a égalée. Celle là même qu'il renforçait en l'honorant, car oui c'était le mot d'un présent à la valeur inestimable, comme l'auraient du être deux jumeaux que l'on avait pas le droit de choisir, qui aurait dû vivre et grandir ensembles. Est-ce qu'ils pouvaient vraiment prétendre tout pouvoir retrouvé comme ça aurait dû l'être maintenant ?

-Tu sais
. Elle posa son verre comme un peu gênée, mais la gêne du malaise, celle qui flatte outrageusement les tréfonds d'une âme. Je suis heureuse que tu m'ais tout avoué. À vrai dire, je n'espérais même pas qu'on puisse ne serait se voir deux fois dans le mois. Ça me touche vraiment que tu me considères de la même façon que moi.

Vraiment Sayo ? Il semblait qu'elle voyait mal. C'était exactement ça, elle commençait un peu à voir flou avec tout ce flot de vin, pour elle une fille qui d'ordinaire ne boit pas. Tant bien mieux, que face à la pièce de bœuf, viande rouge par excellence, elle n'hésitait plus vraiment, pas assez en forme pour jouer les enquiquineuses. La texture nouvelle ne l'en hantait pas, normal pour quelq'un qui n'en avait jamais mangé, mais pour autant qu'elle grimaçait ou quoi. Le goût était au final, il fallait qu'elle s'habitue, même si elle n'aimerait probablement jamais ça. Juste parce qu'il l'avait cuisiné pour elle, il méritait bien ça.

-Oi, Oi ! Arrêtons là avec le vin pour ma part, ma tête tourne déjà. Aussi délicieux qui soit, je vais m'écrouler sur la table, un ventre trop plein, un esprit trop ivre.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X



Dernière édition par Nara Sayo le Jeu 21 Déc 2017 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 18 Déc 2017 - 2:21
Alors qu'ils étaient encore en train de manger l'idée d'ouvrir une chose aussi énorme tel qu'un restaurant venait titillé la jeune Nara. Bêtement Shiro riait en l'écoutant divagué sur le sujet, cependant elle revenait à la charge lui disant qu'elle avait bien envie que cela se produise, ainsi il comprenait qu'elle était sérieuse et il la regardait d'un air assez perplexe avant de rire à nouveau et de rétorquer. "Naaaan, c'est impossible. Je suis pas assez bon pour ça." Lui avait-il répondu sans être humble, il pensait sincèrement ne pas être aussi doué, en tout pas assez pour être au fourneaux tout le temps. Et puis ou trouverait-il tout cet argent ? Ce n'était surement pas l'héritage de sa mère ou celui de ses parents adoptif qui allait lui offrir une tel possibilité. Il était donc catégorique, si l'idée n'était pas mauvaise, elle était pour le moment iréalisable. "Nan, vraiment impossible. Ou trouveraient-on l'argent pour ça ? Ouais... Oublie" Lui disait-il maintenant alors qu'il se levait à nouveau pour débarrasser la table. "Petite nature.. Vraiment tu n'apprendra donc jamais." Lui avait-il rétorqué lorsqu'elle disait vouloir arrêter de boire. Il fallait que cela sorte, aussi cordiale avait-il pu être depuis le début de la soirée, Shiro restait Shiro et il était pire que sa soeur lorsqu'il s'agissait de provoquer une personne. "De toute façons tu n'as que de la bouche, j'avais bien remarquer depuis hier !" Ajoutait-il suivit d'un clin d'oeil avant de maintenant se placer dans le canapé comme un pacha. "Je suis... ÉPUISÉ" Avait-il expiré en rythme avec la retombé de ses fesses sur cette matière molle qui recouvrait l'assise.

Défaisant la veste qu'il avait mis auparavant il regardait Sayo droit dans les yeux et riait légèrement avant de laisser s'échapper de ses lèvres. "J'te jure... Il a fallut que tu sois ma soeur..." Disait-il non sans une pointe de regret dans la voix. Blasé, c'était tout un état d'esprit qui s'emparait de lui. Peu à peu il se mettait à penser ce qu'il se serait passé si ses parents n'était pas décédé ? Imaginez un peu ? Si Shiro n'avait jamais du quitter l'école pour travaillé à la mort de ses parents, s'il n'avait jamais découvert que Sayo était sa soeur ? Sans nulle doute personne n'aurait mis la main sur elle avant lui, et aussi atroce cela puisse paraître il serait rester avec elle durant un bout. Il ne se l'avouait pas encore, mais à l'époque comme aujourd'hui il l'aimait déjà profondément. Un amour fratricide dérangé par un passé commun de séduction. "Fais chier !" Laissait-il s'échapper de ses lèvres en fronçant légèrement les sourcils. Il ne pouvait pas penser à cela, et cette soirée organisé sous le signe du défis n'avait fait que réveillé chez lui des sentiments et visiblement pas l'inverse. En réalité, il n'avait jamais été ainsi avec Sayo, il était toujours resté naturel, sans artifice, sans poudre aux yeux, cette facette de lui était réservé au malheureuse qu'il souhaitait séduire l'histoire d'une semaine ou deux avant de les jeter comme des mouchoirs usagé.

Il réalisait maintenant qu'il avait été un sacré connard et qu'il se serait tabassé lui même s'il s'était vu ainsi dragué sa jumelle. "Tu sais... J'ai beaucoup de regret frangine. Mais je crois que mon plus grand regret, c'est d'avoir appris... Naaaaan, on s'en fou !" Disait-il maintenant en riant de lui même. Il ne pouvait décidément par dire ce qu'il avait sur le coeur alors qu'il était clair et précis que son point de vue était unique, Sayo avait trouvé sa moitié, Nué. "Eh puis merde !" Disait-il en se levant brusquement en pensant à cette injustice dont il avait été victime. L'idée de pensé à ce Metaru une nouvel fois l'avait poussé à passer à l'acte. Sans même qu'elle ne puisse réagir pour protesté Shiro venait déposé ses lèvres sur celle de la Nara et ensuite il se retirait brusquement en observant attentivement sa réaction. Elle arrivait ça allait très probablement faire mal... Il devait s'en assuré. Avant que le prétendu coup qu'il s'attendait à prendre n'arrive il la regardait l'air interrogateur comme pour lui demander. "C'était nul, mais ça ta fait un truc ? Nan ?" comme pour se persuadé qu'il n'était pas totalement seul. Mais il eut aussi le temps de lui demander. "Désolé, j'voulais savoir. C'est... Bref." Maintenant il restait en face d'elle paré à tout recevoir le coup en fermant légèrement l'oeil droit comme pour ne pas voir le coup venir. "Allez, fait le qu'on en finisse.." Pensait-il en restant planté sur place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Jeu 21 Déc 2017 - 23:32
-Comment ça que de la bouche ! Qu’elle s’offusquait. Toi tu vas voir !

Le Début des hostilités et le duo Nara ne savaient pas encore à quel point ça pouvait les mener loin, surtout avec ce genre de créature à l’ego démesuré et à la conscience hasardeuse. Elle insistait encore pour cette histoire de resto, persuadée de pouvoir lever des fonds justement, mais son frère changeait de sujet en la laissant intriguée, sans que pour autant elle n’omet de noter l’idée dans un coin de sa tête.

-Sinon quoi ? Sœur ou pas, je te mettrais une raclée pareil et tu pleurerais comme un bébé, C’est plutôt toi qui est chanceux que je le sois !

Ma pauvre Sayo a mille lieux de ce qui se jouait. Il employait un ton et prenait un air plus sérieux, ce qui donnait un air plus étonné au fascié de sa frangine qui se rapprochait comme pour traquer instinctivement ce qui n’allait pas. Il se releva brusquement, son sourcil a elle l’imita, et avant même qu’un son ne soit sorti de sa bouche entre ouverte de merdeuse Nara, il y avait collé ses lèvres. Aussi vite arrivé que parti, laissant sa jumelle perplexe les premières secondes ou elle lui jetait ce regard de : Mais qu’est-ce que tu fais abruti ?...

Silence, ils se guettaient dans le blanc des yeux, sans quitter leur position. Un des deux fermait un œil pour recevoir la baffe qu’il attendait, l’autre elle le faisait comme pour ajuster sa ligne de mire, mais pour le frapper. Un de ses sourcils se relevait bien haut, d’un bout de doigt, elle essayait ses lèvres en le fixant de son regard incendiaire, à ce moment-là, il était impossible de lire à travers son regard tant il était neutre, si elle était fâchée ou non. La sentence fut sans appel, elle agrippait son col pour le faire basculer vers elle, son tour de coller leurs lèvres et d’avoir plus d’audace en y invitant sa langue dans la partie. Un niveau au-dessus de petites taquineries d’enfants qui appartenaient à leur passé.

-Fais le bien au moins quand tu fais n’importe quoi.
Qu’elle lui jetait au visage en même temps que son souffle tiède après l’avoir libéré de son assaut. T’es le premier de nous deux décidément que pour la naissance. J’ai de l’avance, beaucoup d’avance petit frère faut croire. Grande gueule va !

Conclusion en le poussant fermement sur le canapé pour le rasseoir en catastrophe, comme Shojito le faisait avec elle quand elle dépassait les bornes des limites ! La Nara le fixa un poing serré levé devant lui…

-La prochaine fois je t’explose la mâchoire ceci dit ! L’ALCOOL N’EST PAS UNE EXCUSE A TOUT ! JE T’AVAIS DIT D’ARRETER DE BOIRE !


Elle le gronda a en faire trembler les murs, pas plus perturbée que ça visiblement. Sacrée Sayo.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Ven 22 Déc 2017 - 19:26
Surpris ? Ca oui il l'était grandement. Comment avaient-ils pu en arriver là ? Shiro le savait pour sa part, il se devait de vérifié ce que cela lui ferait et c'était très loin d'être désagréable de son point de vue. Il avait profité dans les moindres détailles de sa baiser que lui offrait sa soeur sans essayer d'en rajouter trop et pourtant ce n'était pas l'envie qui lui manquait puis soudainement elle avait décidé de le provoquer une nouvelle fois. "Le faire bien ?... Parceque tu penses que tu es mieux que moi ? C'est ça ?..." Et elle en rajoutait en plus de cela lui disant qu'il ne savait pas y faire alors qu'il avait agît sous l'impulsion. Ca en était trop, cette fois elle allait le payer. La saisissant par les hanches avec une certaine sensualité et il l'avait garder du regard lorsqu'elle le poussait dans le canapé tel un enfant que l'on souhaitait punir. "Je ne suis pas bourré. Jusqu'à preuve du contraire, je n'ai fait que de te donner quelques chose pour vérifier quelques chose et tu me l'a rendu en mieux quelques instant plus tard. Alors c'est toujours moi qui me fait des illusions c'est ça ?" Lui avait-il demander en ne la lâchant pas du regard et en gardant ses mains sur ses hanches la faisait se rapprocher de lui. "Tu veux me frapper. Grand bien te fasse mais avant cela..." Il s'approchait de nouveau pour l'embrasser espérant qu'elle se laisse faire, le baisé qu'il s'apprêtait à lui donner n'avait rien à voir en comparaison avec celui qu'elle avait oser lui rendre.

Étonnement elle s'était laisser faire et Shiro étant un tombeur depuis qu'il avait quitter l'école il avait eut le temps de se faire la main... Ou plutôt la langue. A la fois sensuelle et brutale son baisé était maîtriser comme si le Nara avait fait cela toute sa vie. Seulement à force de coup d'un soir ce genre de chose on arrivait facilement à les maitriser et disons que Shiro n'en était pas à son premier coup. Ceci dit avec Sayo, les choses était bien différente, à croire qu'il s'y prenait différemment avec elle car, au délà d'être sensuelle ou brutale, c'était passionné. Shiro réalisait alors qu'il espérait faux depuis le début, mais il l'aimait profondément sa soeur et cela dépassait très certainement le stade de la fraternité simple voici ce qui était le plus inquiétant... Une fois ce baisé passionné effectuer il se reposait sur la canapé un sourire en coin avant d'ajouter. "Non, non je confirme, je suis bien le grand frère dans tout les domaine." Disait-il alors qu'il ne la quittait pas des yeux le sourire espiègle et amusé par la situation.

Maintenant qu'il avait une fois de plus prouvé qu'il avait raison il s'essayait même à la provoquer à nouveau. "Bon, si tu veux me frapper, fait le dans le ventre, mais pas mon visage... C'est mon outil de travail !" Avait-il rétorquer alors que maintenant il s'apprêtait à lui dire une autre vérité qui fâche. "Ah, et ne t'avises plus de me provoquer sur ce domaine la, car tu es très très loin de pouvoir assumé ce qui pourrait suivre." Finissait-il en gardant son sourire provocateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Lun 25 Déc 2017 - 22:51
La Nara se frottait les tempes son crâne commençant à devenir douloureux du a la surchauffe, difficile de dire si c’était la réflexion ou la prochaine irruption volcanique qui produisait cet effet-là. Mais à quoi pouvait bien penser son frère ? Et surtout, qu’est-ce qu’il insinuait ? Oh elle allait bien lui faire fermer son clapet de mille façons pires les unes que les autres, avant de se convaincre qu’elle était trop du genre à prendre mal les choses, de la pire façon qu’il soit quoi…

-Shiro… Je ne vais même pas te frapper en fait, parce qui se trame dans ta tête et déjà assez terrible comme ça.


Sa jumelle s’était essayée à employer un ton le plus neutre possible pour lui répondre. Suite à quoi, elle tournait les talons pour repartir vers la table, afin de commencer à débarrasser cette dernière histoire d’occuper ses mains plutôt que les utiliser pour le secouer dans tous les sens.

-J’imagine que c’est compliqué pour toi en ce moment, ect… Mais tes blagues sont de mauvais goût ! Nué pourrait mal les prendre et être nés au même moment des mêmes parents sera pas un excuse pour tout justifier toujours.

La vaisselle glissait dans le lavabo et elle avait fini sa phrase en posant ses mains sur ses hanches pour se donner un air sévère, enfin faussement, elle semblait plus rire qu’autre chose ayant décidé de prendre ca plutôt à la rigolade d’une boutade déplacée. Ils étaient jumeaux, ils pouvaient s’en permettre beaucoup l’un avec l’autre sans jamais atteindre la zone critique. C’était inscrit dans leurs entrailles faut croire.

-J’embrasse toujours mieux que toi c’est un fait crétin, tu crois que je suis inquiète de représailles de mon petit frère.
Insistait-elle sur un mot en pointant son entre jambe. AH AH ! J’ai vu le matos maintenant t’es foutu !

Moqueuse, il l’avait bien cherché, la Nara lui tirait la langue avant de filer comme le vent vers la salle de bain qu’elle verrouillait derrière elle. Trop lent, trop tard ! Et puis c’était l’heure de sa douche, elle avait eu une longue journée qui allait reprendre tôt le lendemain matin, assez joué pour aujourd’hui.

-Hey faiblard !
Qu’elle lui jetait à la face depuis l’arrière de la porte en parlant assez fort. Je suis en congé mercredi prochain. Ça te dirait qu’on aille s’entraîner ensembles ?

C’était le début d’un nouveau quotidien…
.

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Sam 30 Déc 2017 - 21:12
Cette fois elle avait dépassé les bornes, Shiro était dans l'ambiance du moment il en appréciait chaque seconde mais il avait fallut qu'elle vienne tout gâcher. L'aidant à finir de ranger la table il restait silencieux ne prononcent pas un seul mot. Ses blagues et ses piques ne lui faisait plus aucun effet il s'était transformé soudainement comme si un nuage sombre planait au dessus de sa tête ne voulant pas se défaire de lui. Regardant Sayo dans les yeux lorsqu'elle lui fit son ultime blague sur son "matériel" il était soudainement devenu stoïque et la regardait filer sans même essayer de l'attraper. De ses lèvres s'échappait quelques mots des mots emplit de regret et surtout de rage. "Bonne chance pour la suite soeurette." Lui avait-il dit alors qu'elle s'était enfermer dans la salle de bain.

Une fois de plus alors qu'il avait tout fait pour éviter de parler de cet être immonde et totalement pitoyable qu'était Nué, elle l'avait ramené sur le tapis d'un air des plus neutre, comme si de rien n'était, comme si il n'y avait que lui qui comptait. Il avait rassembler ses affaires et s'apprêtait à quitter les lieux lorsqu'elle l'appelait de nouveau sans même se douter qu'il allait franchir le pas de la porte et ne jamais revenir. "Mercredi prochain... J'suis sur que Nué lui sera disponible tu n'aura qu'à le lui demander. NUE est si parfait. NUE est ton mec. NUE en a une plus grande. NUE a été la ou moi j'ai pas pu être, et NUE est ton co-équipier. Alors NUE s'entrainera avec toi !!!!" Il était monté crescendo et avait fini par hurler la fin de sa phrase venant par la suite laisser ses larmes se déverser sur ses joues avant de se diriger vers la porte de l'ouvrir d'un coup sec et de la refermer tout aussi sèchement.

L'heure était venu pour Shiro de faire sa route... Ou peut-être souhaitait-il se faire rattraper et empêcher de partir ? C'était peut-être cela qui le poussait à attendre plusieurs minutes avant de se décider... Planter comme un piquet en face de la porte extérieur avant de finallement fondre en larme s’apitoyant sur son sort. Un comportement qu'il n'aurait jamais eut auparavant. "Pourquoi ?! Pourquoi lui et pas moi ?! Pourquoi as-t-il fallaut que ce soit ma soeur ?! C'est tellement injuste ! Je ne veux pas... Non... Je ne peux pas !!" Pensait-il. Il se mettait maintenant à frapper dans le sol de colère à s'en faire saigné les poings. Ses os se fracassait sur le sol froid et humidifié de son sang alors qu'il hurlait de douleur frappant chaque fois un peu plus fort qu'il ne criait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Ven 5 Jan 2018 - 23:20
Le ton de sa voix perçait même à travers le boucan de la pluie de sa douche. Un petit instinct lui disait que le prénom à répétition particulièrement accentué n’était pas bon signe, son sourcil s’arquait, avait-il mal pris sa remarque ? Fort possible, les hommes avaient toujours été sensibles avec ses sujets là. Mais après elle était sa sœur, alors pour ce que cela valait ce qu’elle en pensait. Néanmoins, elle écourtait sa douche pour se rhabiller plus vite qu’elle ne se séchait à peine en entendant sa porte claquée. Ce susceptible, incroyable !

-Shiro ?... Glissait-elle en sortant de sa pièce d’eau et inspectant les quelques peu de pièces de la maison, avant de rejoindre la porte de sortie en tapant des pieds.

Il allait l’entendre ce crétin de la faire courir la nuit trempée après une journée de boulot pour une connerie. La Nara avait tiré sur la porte déterminée, sans être prête une seconde à la vue qui allait s’offrir à elle. Bien que les hurlements lui donnaient une idée que cela ne serait pas très joyeux. Pas le temps pour la réflexion dans ces moments-là, la tignasse dégoulinante encore de son trop plein aquatique, ce qui n’allait pas s’arranger dehors, les jumeaux se faisaient face quand elle le contournait pour regarder le sol…

-Mais qu’est-ce que tu fous idiot ?!!

S’insurgeait elle en se baissant pour stopper ses poings. Son regard rubis cherchait le sien dans l’incompréhension, C’était-elle qui avait fait …ça ? Ses iris étaient transperçantes, mais pourtant son expression était plus tendre, un méli-mélo étrange dans sa tête qui se partageait entre deux envies, celle de le frapper et celle de l’enlacer pour le calmer… Elle fit les deux. Une bonne gifle pour commencer, histoire de remettre les idées en place avant le tirer contre elle pour l’y blottir. Un petit silence de sa part passait, et son état lui était passé dessus en un instant, comme une connexion étrange qui la rendait aussi mal que lui rien qu’en sachant qu’il l’était ou en le voyant ? Ses propres mains lui envoyaient une douleur irréelle. Le pire de tout, la Nara ne pouvait pas expliquer ça, pour un esprit rationnel comme elle, cela ne faisait aucun sens, et pourtant…

-Je pensais qu’on pourrait tout se dire, mais visiblement, ce n’est pas aussi inné qu’on le voudrait notre relation pas vrai… C’était comme un murmure, avant qu’elle ne soupire longuement et se resserrant contre son frère. Rentrons soigner ça ok ?

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Dim 7 Jan 2018 - 1:55
Comme on pouvait s'en douter très rapidement alerté par le bruit qui avant précédé sa sortie de l'appartement, Sayo était venue le rejoindre lui demande ce qu'il pouvait bien faire n'hésitait pas un instant à rajouter une insulte. En rage il continuait de frapper au sol tel une bêtes arrangé jusqu'à ce que Sayo le stop dans son élan et qu'il ne vienne déposé son regard dans le sien les yeux révulsé comme jamais. "Tout se dire hein ? Tu crois vraiment que je suis vexer par ta misérable vanne ? Même pas un petit peu..." Lui avouait-il en fronçant les sourcils lorsqu'elle l'invitait à rentrer pour soigné ses poings ensanglanté. Sans broncher un mot de plus il l'accompagnais dans le salon et la laissait s'occuper de ses blessures en évitant à coup sur son regard. Il n'avait plus envie de la voir, car ce qu'il voyait quand son regard se déposait sur elle s'était une soeur qu'il aimait souillé par une personne qui n'avait aucun mérite. Une personne qu'il ne pouvait déjà plus supporter, cette même personne qui allait bientôt faire partie de sa vie. Un chuchotement s'échappait de ses lèvres alors qu'il pensait à toute ses rages qu'il n'avait pas pu extériorisée suffisamment. "Il ne te mérite pas... Il ne peut pas te mérité... Pas lui..." Chuchotait-il alors qu'il relevait la tête vers le plafond et que maintenant ses deux mains était bandée par les soins de Sayo. Comme si son cerveau avait commander de ne plus lui donner aucune force dans les bras ceux-ci se déposait sur ses genoux et ne bougeait plus d'un poil tandis que maintenant le Nara regardait sa soeur dans les yeux et que l'on pouvait définitivement y voir le désire de lui apporter bien plus que la vie qu'elle menait actuellement.

Maintenant soigné le silence régnait dans la pièce et pour brisé celui-ci Shiro venait se saisir des mains de Sayo et lui donner un baisé sur celle-ci avant d'ajouter. "Pourquoi tu as toujours été comme ça avec moi ? Pourquoi t'occuper de moi ? Pourquoi à chaque fois qu'on est séparé on fini toujours pas se retrouver ?" Lui avait-il demander tandis qu'il se rappelait la première fois ou tout deux avait passer leurs premier moment en tête à tête.

Ils avaient quinze ans et Shiro était un véritable bagarreur qui se foutait de tout. Alors qu'il venait de se battre contre un Genin à l'époque bien trop fort pour lui, il était en sang et sans hésité la Nara avait pris sa défense alors qu'il était très clairement en tors. Ce jour la aussi elle avait prit soin de lui et s'était assuré de le soigné. Aujourd'hui cela se reproduisait encore, et encore. Pourquoi ces deux la étaient-ils comme des aimants qui inévitablement revenait l'un vers l'autre ? Peu à peu cette idée devenait une réalité et cela l'apaisait de nouveau il eut un léger sourire et sans même lui donner l'occasion de répondre à ses question il se levait brusquement et la saisissait par les hanches laissant sa serviette tombé au sol avant de l'embrasser langoureusement sans se poser une seule question. Le moment était surement très mal choisis mais cela ne faisait déjà plus aucun sens depuis le début alors pourquoi s’efforcer de faire comme si rien de tout cela en avait ? Il prolongeait la chose pendant plusieurs seconde avant de se retirer lentement gardant son visage à bonne distance du sien sans la lâcher ni du regard ni de ses bras. "Je m'en fou complètement de Nué... J'ai perdu bien trop de chose dans ma vie et je ne veux pas te perdre toi aussi. Je ne savais pas avant aujourd'hui mais maintenant j'en suis sur. Je t'aime Sayo, et je t'aimais bien avant de savoir que tu étais ma soeur et pour moi ca n'a aucune foutue importance ! Je me fou de savoir qui est ma génitrice, ma mère n'avait rien à voir avec une vulgaire mère pondeuse, elle était une personne droite et franche morte il y a deux ans maintenant. Si nous sommes lié par quelconques lien je me fou de savoir qu'il est d'ordre sanguin ou autre, ce que je sais c'est que..." Il se rendait maintenant compte que ses paroles partait dans tout les sens alors il marquait une pause avant d'ajouter. "Je t'aime et ça c'est ce que je ressent. Maintenant à toi de voir ce que tu en penses." Finissait-il alors que son étreinte se défaisait lentement et qu'il espérait que Sayo la retiendrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Mar 9 Jan 2018 - 5:05
Il semblait contester la vérité qu’elle savait déjà fausse au fond d’elle-même, tout se dire hein. Pourtant, pas de débat cette fois, peut-être que c’était pour le convaincre plus vite de se rendre à l’intérieur, oû elle lui soignait les mains sans l’inonder de remontrances, un instinct au fond. Quand il relevait ses pupilles écarlates, il trouva leurs semblables pour leurs faire face, le dernier nœud était fait, mais la Nara avait toujours ses mains sur celles de son frère en essayant de ne pas les écraser pour ne pas les rendre douloureuses. Bien futile. Son regard était plus triste au fur et à mesure qu’elle observait dans son reflet la luminance d’un éclat qu’elle connaissait que trop bien, elle avait connu le même désespoir il n’y avait pas si longtemps encore. Dans son cas plus encore on ne pouvait nullement espérer un jour une fin heureuse dans cette voie. Il lui parla de Nué et elle ne répondait rien, parce qu’elle ne pouvait pas choisir ses mots, ni ses pensées adéquates dans ce moment-là. Peut-être parce qu’elle ne voulait pas le blesser et en trahir aucun surtout, parce qu’elle les aimait tous deux, mais d’une manière différente.

Sayo se surprenait à penser, qu’elle avait sincèrement cru que cela serait Nué le plus jaloux des deux, envieux de l’affection supérieure et soudaine qui était accordé à Shiro au final. Elle lui aurait tout pardonné pour sûre et tout donné, du moins autant que la raison l’accordait. Il embrassait ses mains, elle était déjà venue embrasser son front, leur synchronisation était parfaite et au fond, elle avait toujours été. C’était là que lui venait le premier élément de réponse à la question qu’il lui posait soudainement. « Je ne sais pas, l’instinct Shiro ? Une loi d’attraction ancrée dans nos gênes j’imagine. On est nées ensembles après tout. », qu’elle aurait voulu lui dire, mais il ne lui donnait pas l’occasion. Peut-être que la Nara se concentra sur le frottement léger et las de la serviette glissant de ses cheveux à cet instant-là pour nier l’évidence de ce qu’elle avait compris. Ses bras le poussait un peu, mais il avait une prise tenace, caractérisque chez lui comme chez elle, ce que l’on veut, on le prend sans sommation.

Un sens unique bien perturbant et le refus d’obtempérer de sa sœur ne l’entravait nullement dans son ascension. Elle aurait fait pareil de toute façon. Alors pouvait-elle le blâmer ? La Nara resta encore muette et sans grande réactivité quand ils se libéraient, le fixant de ses pupilles rubis, ne sachant si elle devait prendre un air furieux ou le plaindre. Finalement, la jumelle l’emportait sur tout le reste, l’égo, la fierté, la logique, et toutes les règles de moralité qu’elle aurait dû pointer du doigt. Simplement, elle se glissa dans ses bras pour s’y blottir, une tête lourde plus que d’habitude sur son torse pour s’y reposer. Qu’est-ce qu’elle pouvait dire à ça ? Un mauvais mot, un mauvais choix et tout menacer de s’effondrer à jamais. Dame Destin était bien cruelle, Sayo fit ce qu’elle faisait de mieux, elle s’en retenait aux faits.

-Le fait est et sera toujours que notre sang est le même, que nous sommes jumeaux et frères envers et contre tout. Elle le resserra contre elle malgré tout. Shiro nous connaissons peu de choses de la vie finalement et nos sentiments de jumeaux sont nouveaux pour nous. On prendra du temps pour les apprivoiser, mais… Nué n’y est pour rien dans tout ça. Ce n’est pas juste de lui reprocher ou de le juger si durement…

Elle n’avait pas l’illusion que cela suffirait, mais c’était un bon début…

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Mar 9 Jan 2018 - 23:31
Au finale tout revenais encore et toujours à Nué qui brillait même lors de ses absences dans le coeur de Sayo. A quoi bon lutter ? Pourquoi essayer de conquérir un coeur déjà prit ? La seule solution serait de faire disparaître son adversaire numéro et bien qu'il était presser de le voir partir il ne pouvait pas s'en débarrasser aussi rapidement que cela sinon tout paraîtrait suspect. Pour l'heure il se contentait de froncer les sourcils un instant avant de rétorquer de prime abord. "Tu ne comprends donc pas. Ce n'est pas grave. Je ne crois pas en ce lien de jumeaux dont tu me parles et toi qui est toujours une personne rationnel tu devrais d'ailleurs être la première à ne pas y croire. Quoi qu'il en soit, c'est ton jugement mais il est faux. Je ne t'aime pas d'un amour fraternel." Concluait-il avant de maintenant se dirigé vers la chambre à couché et de se déshabillé sans un mot. Nu et sous la couette il saisissait le livre qui se trouvait sur la table de chevet et l'ouvrit avant d'en lire quelques ligne et ses yeux devenaient rond comme des boules de billard lorsqu'il lisait quelques ligne parlait d'une jeune fille que Sayo semblait fortement estimer. En réalité cela lui faisait un effet de plus certain puisque le mat d'un chapiteau était né sous les draps et s'en suivait alors naturellement la remarque qui se devait d'aller avec. "Misako... C'est donc ça que tu fais quand Nué n'est pas avec toi ? Tu va embrasser et câliner une fille ? Si je n'était pas sur de reconnaître ton écriture si parfait j'aurai pu jurer que c'est moi qui est écris ces mots. Donc tu es ce genre de cochonne Sayo Nara. Je comprends maintenant pourquoi tu fais tout pour me refroidir, si ce que je lis ici est vrai tu dévergonde complètement cet gamine. Voilà ce qui te dérange vraiment en réalité, tu n'a pas peur de notre relation, tu as peur de ne plus pouvoir te passer d'une tel relation." Concluait-il un sourire espiègle soudainement revenu tandis qu'il redéposait le bouquin sur la table de chevet tout en continuant de la regarder dans les yeux.

Les idées qui lui traversait l'esprit à cet instant même était nombreuse mais une ressortait grandement du lot tandis qu'il faisait signe à Sayo de s'approcher. "Je peux t'assurer que tes craintes sont fondée. Si tu succombe un jour à la tentation tu ne pourra plus jamais t'en passer." Fit-il en continuant de sourire malicieusement. "Ouais, c'est sur et certain même. Bien trop fragile petite soeur, et puis plus perverse que moi avec ça." Finissait-il avant de passer ses deux bras derrière sa tête en riant et se positionnant confortablement le chapiteau toujours présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Mer 10 Jan 2018 - 0:09
Il persistait malgré les efforts de sa sœur dans toute sa mauvaise foi, la même qu’elle en même temps. La Nara soupira en le laissant faire et dire, tandis qu’elle s’évertuait à ramasser tous les soins qui traînaient sur la table pour ses beaux yeux. Être aussi passive ne lui ressemblait pas, mais elle voulait peut-être faire un effort pour lui rendre la vie plus facile, Shiro avait semblé choisir la stratégie inverse.

-Shiro, change de refrain…

Lui glissait-elle de dos ne voyant pas ce qu’il se tramait, une chance pour lui, il aurait pu perdre quelque temps et fonction motrices masculines… Il prononça le nom de Misako et sa jumelle s’irritait profondément avec le reste de ses flots d’inepties, mais elle poursuivait sa tâche de rangement avec un calme qui n’annonçait rien de bon. Elle le laissait parler, encore et encore, tout en préparant son sac pour son travail et les cours qu’elle donnait le lendemain, quand fut fait, elle se tourna vers lui, constatant son état jouisif de la situation. Son regard sur lui se fronçait en remontant des draps jusqu’à ses yeux.

-C’était avant Nué. Si tu comptes violer mon intimité comme ça jusque dans mes mémos, lis tout au moins.

D’un haussement d’épaules, la kunoichi jetait son sac sur ces dernières justement. Un instant silencieuse, elle jaugeait du regard sa moitié de sang, perplexe entre l’idée de le remettre en place en hurlant ou rentrer dans son jeu taquine, mais l’humeur n’y était plus. Tout cela allait un peu trop loin et elle n’avait pas l’intention de l’encourager à la rendre folle. Sa main démangeait d’envie de se tapir sur cette joue, pourtant…

-Grandi un peu Shiro, ça serait un bon début pour toi. Même Nué a été capable de ça rapidement. Elle haussait à nouveau ses épaules tout en quittant son champ de vision de la porte de la chambre qu’il avait rejoint. Y en a environ trente de plus de ces genres de bouquins si tu veux, certain datent de plus de dix ans, amuses toi bien, moi je vais chez mon Senseï.

Elle referma la porte d’entrée derrière elle, sans la claquait ni lui offrir plus aucun autre répondant, comme lessivée déjà de leur soirée et un peu inquiète de leurs lendemains. Shiro ne pouvait pas être sérieux, il usait de toutes les méthodes pour se venger de son arrogance plus tôt pas vrai ? Le temps était frais et la buée dansait à la sortie de sa bouche à chaque pas vers la maison de mentor, il était habitué à ce qu’elle s’y invite…

Un instant, elle se demandait si elle devrait lui en parler ou pas ? Ils pouvaient tout ce dire après non ? Comme avec Shiro ? La Nara se désespérait toute seule à cette pensée….

_________________


— Objectifs atteints —

#Mettre une main aux fesses de Reiko #Embrasser Hisao  #Shikarai :X  #Asami :X #Taishi :x #Shuuhei :X #Itagami :X #Raizen :X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Pile ou face ? | Frero

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: