Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Suis-je... mort ? - Solo / One shot


Mar 28 Nov 2017 - 0:15
Suis-je mort ?

J'ouvre les yeux, je suis dans un lit basique d'une chambre d'auberge. Je ne comprends pas ? Mon dernier souvenir... Celle d'un homme remplit de rage et de colère me poignardant le bras droit alors que je l'avais libéré de ma prison. Metaru Shuuhei, qui n'a pas hésité une seule seconde à quasiment me l'arracher m'a juste laissé comme mort. J'étais persuadé de l'avoir coupé entièrement avec un kunai et pourtant, je le vois, il est là. Alors c'est ça, je suis mort ? La mort est donc une chambre d'auberge ? Que m'arrive-t-il ?

Je me lève facilement et rapidement, comme-ci je ne m'étais pas combattu ou que j'avais dormis mieux que toutes ces dernières années sans mes parents. Je me sens bien, heureux et en forme. Je m'habille et décide de voir ce qu'il y a plus bas. À ma grande surprise je ne suis pas dans une auberge, je suis dans une énorme maison. Qu'est-ce que ?

Je vois des connaissances telle que Ryuka ou alors Hanzo, mais je vois également tous les Uzumaki avec qui j'ai tissé des liens jusqu'à maintenant. Ce que je vois tout au fond me surprend encore plus, mais me rends également plus heureux... Mes parents, ils sont là, clairement là. Je tente de me frayer un chemin, mais chacune des personnes ici veulent me parler. Elle m'empêche d'atteindre mon but, en discutant, me demandant des nouvelles. Que se passe-t-il ?

- Qu'est ce que tu fais là ?

Je vois une jeune femme que je connais depuis peu... Une femme borgne, mais qui semble en colère contre moi. Elle se jette sur moi pour me mettre une véritable droite que je pare difficilement avec ma main.

- Qu'est ce que tu me veux Sana...

Elle trouve la rapidité et mon manque de méfiance pour me décoller une gauche. Ma tête se retrouve sur le coté après le choc, j'ai une belle trace rouge sur la joue.

- Ce n'est pas ta place !

Elle s'en va en rogne pendant que je me touche le visage avec ma main à cause de la douleur. Elle a bien plus de force qu'on ne pourrait le croire. Je reprends ma route, voyant mes parents au loin tenant un bébé. Je ne comprends absolument rien, mais je dois arriver jusqu'à eux. Soudain, une autre personne vient me couper la route, Nagamasa Yoshitsune. Un samourai que j'ai combattu il y a à peine quelques jours et que je respecte énormément pour sa sagesse et son art. Que me veut-il ?

- Tu t'es réellement égaré cette fois-ci.

Pourquoi ? Pourquoi sont-ils si bizarre ? Que veut-il me faire comprendre ? Je suis mort, je ne vois nul part d'autre comme ma place maintenant. Je me sens bien, je suis heureux et surtout là-bas, au loin mes parents... Alors je continues ma route sans prêter attention à ce qu'on me dit. Pourtant, encore et encore, des connaissances de tous les Pays viennent me délivrer un message. Ils posent tous un sous-entendu par rapport au fait que je ne devrais pas être là. Que dois-je comprendre ?

Je suis tout proche, après avoir affronter physique ou moralement de nombreuses personnes, je me retrouve enfin à quelques mètres de ceux qui m'ont mit au monde. Les deux personnes que j'ai le plus aimé au monde, si proche, plus que quelques pas... Un homme, le dernier, celui que je n'avais pas encore vu s'interpose devant moi. Il est plus grand, plus imposant et je pourrais le reconnaître entre mille. Lui, le seul que j'arrive à écouter dans les pires moments de crise.

- Toi aussi Hayate ? Toi aussi tu vas m'empêcher de m'approcher d'eux... Mon but ?

Il tend le bras pour me stopper complètement avec sa main alors que je les vois. Ils ne me regardent toujours pas, malgré tous les cris et les appels que j'ai pu leur faire. Pourquoi est-ce qu'ils m'ignorent tant.

- Tu n'as toujours pas compris Genkishi ? Ne franchis pas celle ligne, ton monde n'est pas encore ici.

Lui aussi, alors comme-ça lui aussi décide de me faire un sous-entendu ? Lui aussi décide de me barrer la route. Je sens d'abord de la rage en moi, puis je réfléchis, je ne veux pas m'attaquer à lui. Pour que lui-même décide que je ne dois pas franchir la ligne... Cela veut dire que c'est un point de non retour ? Mais pourquoi ? Réfléchis Genkishi, réfléchis.

Je comprends, je suis dans un combat contre la mort. La mort, c'est ce bébé qui attire toute l'attention de mes parents pour que je me rapproche d'eux, ce qui veut dire que je les rejoindrais dans le monde des morts. Mes amis, ma famille ou mes connaissances sont mes motivations, mes promesses et mon subconscient qui veut que je me battes. Je n'ai pas le droit de mourir, mais ils sont si... proche. Je ferme les yeux puis pose ma main gauche sur son épaule car je ne sens plus l'autre.

Quand j'ouvres les yeux de nouveaux, je ne vois plus rien, que le noir complet avec une unique personne devant moi. Celui qui m'a finalement aidé à choisir la vie, plutôt que la mort. Celui qui est toujours là dans mes pires moments, il me connait peut-être même mieux que mes parents eux-même. Sans lui, sans ma motivation de retourner auprès de lui, j'aurais choisis la mort sans aucun regret. Pourtant, toutes mes promesses, tous mes expériences ont aussi donné leur grain de sel.

- Toujours là pour aider... Tu n'es qu'une imagination, mais sache que mon heure n'est pas venu, tu peux me laisser.

Il disparaît sans perdre de temps et je ressens la peine, la haine et la douleur revenir de plus en plus. Je ne suis plus dans un coma intense, je reprends petit à petit mes esprits, mais je décide de continuer à dormir. Il est encore trop tôt pour que je décide d'ouvrir les yeux, mais au moins, mon corps commence petit à petit à vaincre la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1690-nara-genkishi-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1871-nara-genkishi-le-carnet-d-un-errant#12149 http://www.ascentofshinobi.com/u387

Suis-je... mort ? - Solo / One shot

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: