Derniers sujets
» Entrainement à l'épée n°1 - Shiori
Aujourd'hui à 23:25 par Watanabe Shiori

» Le blondinet s'ennui !
Aujourd'hui à 23:21 par Aami Shôran

» Encore ... ? [Pv Shuu]
Aujourd'hui à 23:20 par Metaru Reiko

» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)
Aujourd'hui à 23:14 par Aburame Shizen

» [Equipe #4] Première rencontre matinale
Aujourd'hui à 23:06 par Kanashīdesu Inja

» Impact [Sayo N.]
Aujourd'hui à 22:35 par Nara Sayo

» La chieuse en tenue d'infirmière... [Ft.Sayo]
Aujourd'hui à 22:30 par Nara Sayo

» C'cadeau Senseï | Shojito
Aujourd'hui à 22:18 par Nara Sayo

» Pile ou face ? | Frero
Aujourd'hui à 22:03 par Nara Sayo

Partagez | 

L'alcool coulera à flot pour ce nouveau bandeau [LIBRE]


Mar 28 Nov 2017 - 2:03
Après des semaines de douleurs musculaires, de sueurs, et même, de nausées, d'envies de vomir, tous ces entraînements sans relâche avaient fini par payer. Lui qui ne possédait aucun talent ninja, mais par sa simple volonté de devenir un grand parmi les grands, était finalement parvenu à décrocher ce qu'il considérait comme son objectif numéro un: le bandeau de Genin de Kirigakure. Yuko, malgré son accoutrement ridicule, avait fini par convaincre son sensei, il était prêt à faire ses premiers pas dans le monde impitoyable des shinobis. Pour relâcher la pression qu'il avait eût sur les épaules dernièrement, il écouta le dernier conseil de celui qui lui avait enseigné l'art de l'ouverture des Portes Célestes, à savoir, fêter cela dignement !

C'est donc tout joyeux, et vêtu de son costume fétiche, que le jeune promu arpenta les rues du village caché de la Brume en direction du bar le plus réputé. Il voulait rencontrer du monde ce soir, s'amuser, décompresser, car demain il le savait, débuterait sa première journée officiel en tant que Genin, et contrairement à d'habitude, il comptait la prendre au sérieux.
La démarche dansante, fredonnant un air musical qu'il adorait, son seul œil visible fermé, il semblait perdu dans ses pensées... ou possédé. Les passants le regardaient, se demandant ce qu'il pouvait bien lui passer par la tête. Ils le trouvaient simplement ridicule, et il le savait, tellement qu'il en jouait, exagérant même quelques pas qui ne manquèrent pas de faire pouffer de rire certains d'entre eux. C'était gagné. Enfin arrivé au troquet du village, il poussa les portes battantes en bois avant de s'exclamer à haute voix:


« Morice, tu peux rincer toutes ces gueules ouvertes abondamment en mon nom, ce soir c'est pour moi ! »

S'en suivi un brouhaha de joie, Yuko tapait dans les mains des personnes présentes, saluait un peu tout le monde un par un dans le bistrot. Il était quelqu'un de populaire ? Non absolument pas. A vrai dire il ne connaissait personne dans l'établissement, et celui derrière le comptoir ne se prénommait même pas Morice, mais qu'importait, il venait d'annoncer qu'il payer alcool à flot pour tout le monde, alors les gens s'en fichaient. S'installant directement devant celui qui servait sur un grand tabouret, il commanda un verre de saké dans lequel il trempa ses lèvres rapidement. Le liquide réchauffant sa trachée, il poussa un long soupir de soulagement, ça y est enfin, il allait pouvoir se relâcher un peu. Il observait avec un large sourire tous ces gens qui s'amusaient, ivre de joie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Mar 28 Nov 2017 - 18:12



Inja était à, assis depuis un moment dans le bar qu’il commençait maintenant à apprécié, le seul qu’il connaissait à l’intérieur de Kiri qui servait ses boissons favorites exportées. La dernière fois qu’il était venu s’était passée autrement qu’il ne l’aurait cru, Shiori et Kaya avaient finalement transformés sa soirée en un jeu d’alcool. Bien que divertissant, le moment n’avait finalement pas eu le but recherché, se détendre tranquillement sans que personne ne vienne interrompre l’ambiance calme de la soirée.

Alors qu’il se préparait à commander un énième verre de rhum blanc, une personne entra dans le bar en criant avec joie dans le bar, perturbant l’ambiance générale calme en une marée de joie et de remerciements.


« Morice, tu peux rincer toutes ces gueules ouvertes abondamment en mon nom, ce soir c'est pour moi ! »




Depuis quand le barman s’appelait-il Maurice ? Inja aurait juré que les pochtrons du bar l’avait toujours appelé Edgar. Un nom importé qui expliquait son obsession pour les alcools venant d’autres pays, ce qui avait toujours suffit à Inja, c’est d’ailleurs ce pourquoi il était là.

L’homme qui s’était écrié à la tournée générale s’approchait maintenant du comptoir pour récupérer un verre qui semblait être du saké, il ne l’avait pas remarqué, pourtant très proches. L’homme était pourvu d’un accoutrement qui le démarquait des autres, tout comme Inja en fait, à la différence que l’homme était affublé d’un masque cachant la moitié de son visage et d’un tout rayonnant de rouge. Inja était plutôt marqué par des vêtements, certes très différents des autres personnes présentes dans le bar, mais néanmoins arborant des couleurs très sobres.

Saisissant une des cigarettes de son paquet, l’une des dernières, il se tourna légèrement vers le pitre qui venait d’arriver, avant d’allumer sa cigarette à l’aide d’une des bougies de comptoir non loin. Il s’était promis de rester tranquille ce soir et de se reposer, mais la curiosité que l’homme lui procurait piquait ses pensées. Il s’adressa à lui du coin de l’œil, tirant une bouffée sur son bâtonnet de mort.


« Que nous vaut cette joie soudaine ? Je suis curieux de savoir ce qui t’as fait venir seul ici pour payer une tournée au bar entier… »




La curiosité laissait peu à peu place à l’incompréhension, essayant d’appréhender sa possible réponse, après tout l’homme pouvait lui répondre n’importe quoi, il se démarquait assez pour pouvoir surprendre Inja davantage qu’il ne le pensait.

La fumée vacilla de l’autre côté du comptoir, Inja n’avait pas pour habitude de l’envoyer en pleine tête des gens qu’il côtoyait, mieux valait tout balancer sur le barman qui était d’ailleurs un autre des très rares fumeurs de Kiri.

_________________


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 30 Nov 2017 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Jeu 30 Nov 2017 - 15:55
« Que nous vaut cette joie soudaine ? Je suis curieux de savoir ce qui t’as fait venir seul ici pour payer une tournée au bar entier… »


Yuko tourna la tête, c'est bien à lui qu'on avait adressé la parole. De manière sérieuse en plus, sans se moquer particulièrement, il n'avait pas l'habitude et était même étonné. Il est vrai que la question pouvait se poser, quel genre d'évènement pouvait bien amener un homme à rincer des inconnus de la sorte ? En vérité, pas grand chose. Il se retourna entièrement vers son interlocuteur pour lui faire face, avec un grand sourire un peu niais, l’œil droit à peine ouvert, avant de lui répliquer:

« Une joie soudaine tu dis ? Mais je suis toujours joyeux, car cette vie que m'offre Kiri est encore plus parfaite que ce que je n'aurais pu l'imaginer, tu sais ! Je travaille dur tous les jours, et aujourd'hui j'ai enfin été récompensé pour la première fois de ma vie, je suis officiellement devenu un shinobi Genin. Je m'appelle Yumoa Yuko, futur grand parmi les grands. Ravi de faire ta connaissance. »

Il en avait débité des mots à la secondes, peu habitué à communiquer naturellement avec les autres, il allait devoir s'habituer à sa nouvelle vie, une vie reconnue par les autres, car il n'était pas si lambda que ça, il possédait effectivement un potentiel pour sans doute devenir un grand ninja du village. Pour l'heure, il bu quelques petites gorgés de son saké préféré, jusqu'à en terminé le verre à une vitesse plutôt déconcertante. Oui, il risquait de passer une bonne nuit, mais le réveil le lendemain allait sans doute être plus compliqué que prévu.

« Morice ! Remets m'en une si tu veux bien. »

Le barman n'avait toujours pas signalé que ce n'était pas son prénom, il n'avait pas l'air plus dérangé que ça, mais en revanche cela ne manquait pas d'intriguer l'homme qui lui avait adressé la parole. Il le scrutait rapidement du regard en affichant un sourire qui semble presque figé à son visage. Il avait l'air d'être quelqu'un d'expérience déjà, visiblement bien plus âgé que lui, en revanche il ne ressemblait pas aux autres shinobi, au contraire, il semblait vêtu tel un riche homme d'affaire, peut-être un haut dignitaire du village ? D'ailleurs il ne buvait pas la même chose que la plupart des gens de ce bar, son verre contenait un liquide complètement transparent, alors que la plupart des saké servis dans ce bar était de couleur plutôt jaunâtre car ils font partis des vieilles réserves, des Koshu plus précisément. Ils étaient plus cher, mais tellement meilleur. Il ne tarda pas à reprendre une gorgée de cette saveur mielleuse qu'il pouvait avoir, oui même s'il était jeune, il aimait ça le saké.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Jeu 30 Nov 2017 - 17:27


L’homme c’était retourné vers lui, le fixant de son unique œil visible, il avait une sorte de peinture sur le visage, non, quelque chose de plus coloré, peut-être des tatouages ou autres moyens de marquage. Il répliquait à la question qu’Inja venait de lui poser, semblant bien plus enthousiaste et heureux que la plupart des gens du village, bien qu’ils ne soient pas dépressifs, ils sont souvent pris par leur travail et ne s’habituent pas à sourire en permanence.

Un nouveau Genin précisa-t-il ? Et bien, Inja n’aurait pas spécialement cru que son interlocuteur ait pu être un shinobi tout comme lui, bien que son accoutrement puisse laisser penser à un intermittent du spectacle, il semblait y avoir autre chose, lié à ça. Non pas le spectacle en lui-même, mais l’art y étant lié. Voilà ce qu’il ressentait, le nouveau Genin devait probablement se battre en utilisant des techniques basées sur les arts. Ce n’était pas la première fois qu’il lui était donné de rencontrer un ninja de la sorte, il avait déjà pu parler avec l’une des marionnettistes du village qui avait pu lui confirmer que la maîtrise et la passion pouvait engendrer des idées de techniques meurtrières. Néanmoins, Inja se trompait possiblement, le jeune homme voulait peut-être tout simplement vivre à sa propre façon.

Inja ne pu cacher un nouveau sourire accentué par un mouvement de tête, tout en levant son verre et regardant l’homme dans les yeux, Inja prit le félicité avant de finir son verre aussi sec.


« Mes félicitations Yuko, Je m’appelle Inja. Un futur grand qui finira peut-être à tes côtés, qui sait ? Enchanté également. »




Le garçon coloré commanda de nouveau un verre, l’incitant presque à le suivre, non consciemment évidemment, mais Inja avait soif et était toujours d’attaque pour varier les saveurs. Bien que son verre de Rhum lui ait partiellement anesthésié l’intérieur des lèvres, il avait encore une partie de sa langue qu’il n’avait pas titillé, une bonne occasion pour changer d’alcool. Levant la main, il fit signe au serveur qu’il accompagnait Yuko, commandant cependant quelque chose de bien différent.


« Je tenterais bien la nouvelle cuve de Whisky de Yuki no Kuni, tu m’as dis qu’elle devait arriver ce matin je crois me souvenir. »




Le barman hocha la tête en guide s’acquiescement avant de nettoyer un nouveau verre et de le remplir aux trois quarts. Ce soir allait probablement taper pour Inja, presque autant que sa dernière partie d’amusement avec Kaya et Shiori…

Saisissant son verre, il regarda à nouveau dans les yeux Yuko avant de tendre son verre dans sa direction, l’invitant à trinquer en lui faisant un clin d’œil.


« Allez, à ton arrivée dans la véritable partie du monde Kirijin ! »



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Ven 1 Déc 2017 - 6:58
« Mes félicitations Yuko, Je m’appelle Inja. Un futur grand qui finira peut-être à tes côtés, qui sait ? Enchanté également. »


Ses félicitations ? Tant que ça ? Il n'en revenait pas, cet homme ne semblait absolument pas troublé par l'apparence du rouquin et encore moins dérangé. Alors il n'était donc pas homme d'affaire, mais bel et bien lui aussi shinobi. Il se demandait quel genre de compétence il pouvait bien avoir. Un spécialiste en Taijutsu lui aussi ? Non sans doute pas. Il l'imaginait plutôt comme un maître en l'art de l'illusion, ou quelque chose dans ce style. Il possédait un certain charisme, c'était clair, alors il devait sûrement s'en servir pour prendre l'ascendant sur ses ennemis.

**Wow il a l'air vachement fort.** pensa t-il.

Le verre tendu dans sa direction, Yuko trinqua avec panache en poussant un grand "Yeah" de joie, ce soir, c'était son soir, alors santé à lui. Il était vraiment étonné qu'une personne puisse être amicale de la sorte, le monde des ninjas était tellement différent de la vie civile, où chaque faits et gestes était un prétexte pour se moquer et vomir sa frustration, ici ça ne semblait pas exister. Il bu une grande gorgée de saké, et déjà il ressentait les premiers effets de l'alcool. Oui, car il aimait ça, mais n'en consommait que très rarement. Son sensei lui avait très fortement déconseillé au vu de son entrainement physiquement intense, il devait avoir une hygiène de vie irréprochable, mais qu'à cela ne tienne, pas aujourd'hui.

« Dis Inja, cela fait longtemps que tu vis ici, à Kiri ? Les gens semblent tous plutôt sympa, ça doit être agréable non ? D'où viens-tu toi à la base ? »

Il se prenait au jeu d'apprendre à connaitre son interlocuteur, faire connaissance comme ils disaient ici. C'est vrai pour lui, tout le monde semblait agréable aux premiers abords, et il n'avait encore jamais vu les mauvais côté que pouvait avoir ce village. D'où il venait, les gens se moquaient de lui, ne l'acceptaient pas tel qu'il était et ça, il ne le pardonnerait jamais.

Remuant le liquide présent dans son verre, il commençait à avoir une légère diminution de son acuité visuelle, sa première commande était donc entrain de faire effet. Il afficha un sourire en y pensant, quel petit joueur il faisait, la soirée n'allait sans doute pas être aussi longue qu'il avait pu le penser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Ven 1 Déc 2017 - 10:38


Le bruit des verres s’entrechoquant annoncèrent le début de la soirée pour l’homme qui venait de payer une tournée générale, était-il riche ou fou ? Cela pouvait bien lui être égal, Inja n’était pas venu ici pour se poser des questions inutiles, seulement pour profiter du temps qu’il s’était accordé, mettant ainsi une nouvelle fois son entraînement en pause, priorisé ce soir par la consommation de breuvages forts aux goûts variés.

Yuko semblait enclin à continuer la conversation, il répondit rapidement et avec plus d’aisance que sa première réponse, voulant en savoir plus Inja, depuis combien de temps il était arrivé, si Kiri était agréable à vivre, de même que d’où il originaire. Des questions épineuses auxquelles il n’était pas aisé de répondre avec fluidité ou sans un instant de réflexion.

Inja prit une nouvelle bouchée sur sa cigarette avant d’arborer un sourire amusé, sachant qu’il lui faudrait bien plusieurs pour expliquer exactement ce qu’il faisait à Kiri.


« Je suis arrivé il y a quelques semaines seulement, je m’habitue facilement à la vie ici, il faut dire que je passe le plus clair de mon temps à apprendre le ninjutsu. Je n’ai encore jamais eu de problèmes, les gens semblent plutôt sociables, bien que je ne fasse pas copain-copain avec tout le monde, il n’y a pas à se plaindre. »




Il marqua un instant de pause pour réfléchir une nouvelle fois sur sa réponse, voulant à la fois rester honnête et condenser la chose de façon compréhensible.


« Je viens d’un pays enneigé, beaucoup trop loin pour que les gens d’ici ne le connaissent rien que de nom. J’ai changé complètement de vie, maintenant Kiri est mon foyer, pas besoin de revenir sur quelque chose que j’ai abandonné. »




Voilà, c’était plus simple, bien qu’il n’ait pas eu l’intention de laisser planer un quelconque mystère, Inja n’allait pas révéler toute sa vie comme ça sur un coup de tête, surtout sans en connaître plus sur son interlocuteur, un Genin, oui, mais qui était-il exactement ? Et pourquoi était-il habillé de la sorte ?

Après une grande inspiration, il retourna la question à l’homme en question, curieux d’en savoir plus sur sa vie qui semblait si particulière.


« Et donc Yuko, tu t’es toujours destiné à devenir un shinobi ? Les gens sont sympas, oui, mais ça reste un monde dur qu’il m’est moi-même parfois dur de cerner. »




Inja n’avait rien à lui cacher, les choses étaient différentes maintenant qu’il avait pu assister à la mort et la guerre qui venait de se déclarer, comment pouvait-il garder ses convictions intactes après tout ce qu’il avait pu voir ? Restant stoïque, il repensait rapidement à certaines horreurs, se rappelant également qu’il était encore là par soucis d’évolution personnelle. Il lui faudrait rendre Kiri grande et pour ça, rien de mieux qu’une puissance destructrice entraînée et prête à tout, l’objet de ses exercices appliqués quotidiennement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Ven 1 Déc 2017 - 16:35
Yuko écoutait avec attention ce que lui racontait son interlocuteur. C'était donc un utilisateur du Ninjutsu, il ne l'aurait pas pensé. Lui aussi était arrivé il y a peu dans le village, cependant il avait visiblement réussi à s'intégrer très rapidement, certainement grâce à son charisme naturel. En tout cas, il avait raison sur un point, les gens ici semblaient plutôt sociable de prime abord.

Il tiqua en revanche sur son second discours. Il fut très bref, clair, voir même froid dans ses paroles, bien qu'il eût gardé son tempérament amical. Sa vie antérieure, il avait définitivement tiré un trait dessus, lui aussi.

Le rouquin posa son regard un instant sur son compagnon de beuverie du soir, avant d'à son tour prendre une grande inspiration lorsqu'il retourna la question à sa manière. S'il s'était destiné à devenir un ninja hein, lui aussi, il allait lui raconter une partie de son histoire, question de respect vis à vis de la réponse qu'il venait de lui donner.


« Je viens d'un village de civil, assez loin d'ici, et lorsque la rumeur de la création de Kiri nous parvint, je fus immédiatement séduis par l'idée, et tellement motivé pour venir ajouter ma pierre à l'édifice. Personne ne croyait en moi, ou du moins, personne n'a jamais cru en moi, pas même mes parents, alors le jour de leur mort, j'ai pris mon courage à deux mains, mon sac, et je suis venu ici. Un homme m'a tant bien que mal pris sous son aile pour que je devienne un shinobi, mais je dois taire son nom... »


Yuko se stoppa un instant en figeant son verre, il n'avait pas bu une goutte depuis quelques minutes, alors il remédia à cela en trempant à nouveau les lèvres dans son saké avant de poursuivre plus sereinement.

« Non je n'étais absolument pas prédisposé à devenir un shinobi. Je dois cette réussite à la sueur de mon front et aux courbatures de mes membres. On ne croirait pas comme ça, mais j'ai dû redoubler d'efforts pour obtenir ce bandeau. C'est ma plus belle récompense, ma plus belle fierté. »


Fier de lui, il sourit en repensant à toutes les étapes qu'il avait dû franchir pour en arriver là où il était, un travail acharné qui avait fini par payer, il ne savait certes pas malaxer son chakra comme il le fallait, mais il avait tout de même survécu à l'apprentissage de l'ouverture des portes célestes, et ce n'était pas rien selon son sensei.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Ven 1 Déc 2017 - 21:58


Inja ne bougeait pas, attentif au récit réplique de Yuko, lui racontant sa vie passée ainsi que sa transition vers celle de Shinobi. Une histoire intéressante, le jeune homme semblait aussi appliqué et déterminé que lui, passant son temps à s’entraîner et se surpasser. Ils s’entendraient assurément bien ! Inja espérait même pouvoir voir l’évolution du fêtard, le voyant aujourd’hui comme un tout nouveau Genin, peut-être serait-il un jour un personnage important de Kiri, qui sait ? Un jônin accomplit ou même l’un des futures Mizukage… Tout pouvait arriver pour ceux qui ont la volonté de se forger et de réguler leur puissance.

Agrippant à nouveau son verre fraîchement rempli, Inja pensa un court instant, fronçant un sourcil sur deux en le regardant distinctement.


« Je m’entraîne tous les matins au Grand Dôjo des sabreurs si tu veux passer un jour, on pourra partager nos exercices et pourquoi apprendre chacun de l’autre. »




Il lui lâcha un clin d’œil amical accentué par un léger sourire, avant de boire lentement son spiritueux. Pendant plusieurs secondes de dégustation, Inja ne pensa à rien d’autre qu’au verre porté à sa bouche, avant de finalement le poser. Jetant un regard curieux en direction de son camarade de beuverie, il se prépara à lui asséner une série de questions qu’il ne pouvait pas garder pour lui.


« La façon dont tu t’habilles, ça a une signification particulière ? Tu bases tes techniques sur quelque chose qui y est associé ou c’est simplement esthétique de la même manière que j’aime porter des vestes noires au-dessus de chemises blanches ? »




La question avait été bien dosée, de sorte à ne pas faire croire à Yuko qu’il était pris pour un clown, mais quand même pouvoir comprendre ses motivations. Chaque partie d’un être étant liée à quelque chose, une suite d’actions et de réactions, de causes… et de conséquences.

Ne voulant néanmoins pas le mettre mal à l’aise, Inja continua de lui sourire, faisant signe au barman de resservir leurs verres. Pointant même du doigt une nouvelle liste du menu des alcools pour lui faire signifier qu’il voulait essayer, il était écrit : « Gin des neiges »… Un autre des alcools importé du Nord du continent, rien de mieux pour accompagner les premiers verres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Sam 2 Déc 2017 - 3:25
« Je m’entraîne tous les matins au Grand Dôjo des sabreurs si tu veux passer un jour, on pourra partager nos exercices et pourquoi apprendre chacun de l’autre. »


C'était bel et bien la phrase que venait de prononcer son interlocuteur une fois sa petite histoire racontée. Une invitation à s'entraîner ? Il n'en revenait pas. Non seulement il faisait preuve de gentillesse envers lui, mais en plus il avait l'air plus que sincère dans ses paroles. Bien qu'il savait ce qu'il allait lui répondre, il prit un léger temps pour ne pas se montrer trop enthousiaste à l'idée de venir progresser à ses côtés, il ne voulait pas lui paraitre lourd ou lui faire pitié.

« Avec grand plaisir, je serais ravi de partager une de mes sessions d'entrainement avec quelqu'un comme toi, ça ne pourra m'être que bénéfique. »


Lui renvoyant son clin d’œil, il bu à son tour quelques gorgées de son Saké, l'alcool commençait à présent à lui monter beaucoup plus à la tête, l'espace autour de lui semblait légèrement instable, c'est son équilibre qui jouait des tours. Il savait qu'il ne pourrait pas continuer bien longtemps à boire ainsi, mais son partenaire du soir continuait de s'intéresser à lui et plus précisément à son accoutrement.

« La façon dont je m'habille a une signification effectivement, ou du moins elle est lié à un évènement, en revanche mes aptitudes ninjas n'ont aucun rapports avec mon costume. Elle intrigue, la plupart des civils se moquent de moi. »


C'était vrai, pendant de longues années il fut victimisé à cause de son costume d'arlequin, mais à présent les choses avaient changées, il avait les moyens de faire taire ceux qui s'en moqueront. Néanmoins, il n'avait pas l'intention de satisfaire un besoin de vengeance vis à vis de ces gens, au contraire, la moquerie dont ils faisaient preuve à son égard était pour lui une source de puissance, de motivation, qui allait lui permettre de déplacer des montagnes, il en était convaincu.

« Quel genre de shinobi es-tu ? Ou plutôt quel Ninjutsu pratiques-tu ? Peut-être que nos capacités pourraient être complémentaires ? J'ai entendu dire que des équipes de ninjas se formaient au sein du village afin d'accomplir des missions de grandes importances pour les dirigeants, tu en sais plus ? Tu fais toi-même partis de ce genre d'équipe ? »


Cette fois c'est Yuko qui lui avait asséné un bon nombre de questions, curieux de connaitre un peu mieux le fonctionnement exact du village, mais également de savoir à quel genre de shinobi il avait affaire ce soir. Le courant passait plutôt bien avec lui, et il sentait qu'il pourrait apprendre énormément à ses côtés, il ne pouvait donc pas se passer de le questionner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Sam 2 Déc 2017 - 15:05


Yuko semblait enjoué par la proposition qui venait de lui être faite, répondant à l’affirmative. Un échange de savoir était toujours intéressant, même si celui ne se limitait qu’à un échange de point de vue et d’expériences, il ne pouvait qu’être un pas de plus vers la sagesse. Tout faible ayant besoin d’être entraîné, tout puissant nécessitant de se remettre en question en permanence. UN bon échange de procédés, bénéfique.

Inja porta de nouveau le verre à ses lèvres, écoutant les paroles de l’homme en rouge qui confirmait s’habiller de cette façon en rapport avec un évènement de sa vie, mais n’ayant pour autant aucun rapport avec son style de combat. Intéressant… des interrogations amenaient Inja à faire le tour des possibilités que son interlocuteur pourrait exercer dans les arts ninjas.


« Intéressant… »




Ce petit commentaire ne fut rien dans la conversation, seulement une façon d’acquiescer qu’il comprenait les dires de Yuko, pendant qu’il enchaînait les phrases, voulant en savoir davantage encore sur Inja. Le « genre de shinobi » qu’il était, ce qu’il pratiquait et bien d’autres choses visant à créer un éventuel lien, comme la complémentarité ou les équipes. Il n’eut pas besoin de réfléchir très longtemps pour répondre, l’honnêteté prenait le dessus sur la réflexion.


« Je n’ai pas de réelle idée de ce que je suis pour l’instant, j’élabore de plus ne plus de techniques et voit où ça me mène. Mais je me dirige plus vers de la sensorialité pour le moment. Il semble que j’ai développé un don pour ça, une sorte de prédisposition à la naissance. »




Il réfléchit un court instant, en profitant pour prendre une nouvelle bouffée de fumée, puis reprit de plus belle.


« Effectivement des équipes se forment, mais j’ai beaucoup trop besoin de m’entraîner et surtout besoin de mon temps. Pour l’instant ça ne me serait pas bénéfique, je m’entraîne à mon rythme et essaie de progresser. Imposer un rythme synchronisé quotidiennement ou faire des missions trop rapidement n’est pour moi pas une bonne chose. »




Tous les jours, Inja s’entraînait, passant le plus clair de son temps à se développer là où il possède des lacunes, toujours harmonisant son savoir. Et profitant de sa solitude pour adapter son rythme et se fixer ses propres horaires.

Il continuait de regarder Yuko, voyant comment il pourrait réagir à ses paroles. Voulait-il simplement des informations ou était-il à la recherche d’équipier ? L’état actuel de Kiri rendait mouvementé la formation d’équipes de ninjas, la plupart des formateurs étant envoyés loin en mission. Des conflits semblaient inévitables depuis la fuite des déserteurs Kirijins. Néanmoins, Inja serait toujours partant pour s’entraîner avec d’autres personnes, tant qu’il ne se retrouvait pas affublé d’obligations l’empêchant de progresser lui aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Sam 2 Déc 2017 - 16:04


« La pêche façon Umimori »

Fuka avait demandé conseil à son oncle pour apprendre à parler comme un kirijin, pour se comporter comme eux. D'après lui, la meilleur façon de s'intégrer était de rejoindre n'importe quel bar du village et de commencer à discuter avec les moins bourrés, l'alcool avait un pouvoir magique, celui d'ouvrir les esprits et de désinhiber. C'est donc dans cette optique que Fuka décida de trouver l'un de ces bars, et de participer à ce que son oncle appelait, une beuverie. Marchant tranquillement dans les rues de Kiri, il se mit à regarder un peu partout, à la recherche du fameux bar qui allait pouvoir le désinhiber, l'ouvrir un peu au peuple kirijin. Le dernier conseil de son oncle fut: " Si tu cherche un bar, trouve l'endroit le plus bruyant, celui ou la musique de fond est étouffer par les conversations alcoolisé ". Un conseil qui s'avéra être un très bon conseil, car Fuka trouva très vite cet "endroit bruyant ". Face aux portes battantes du " bar ", l'Umi resta planter là, comme un piquet, il écoutait les conversations, essayant de se préparer mentalement avant de se lancer vers l'inconnu, vers la boisson. Malheureusement cette préparation fut intérompu par un homme, de toute évidence ivre qui essayait d'entrer dans le bar, il poussa Fuka dedans et dit d'une voix cassé :

« VAS-Y ... enbtre ! *hic* C'est.... .... GRATUIT aubjourd'hui ! »

Fuka malgré lui, fut forcer d'entrer à cause de l'insistance de cet homme complètement ivre. L'ambiance était particulière dans ce lieu, les gens ne semblaient pas tenir compte de sa présence et continuaient de boires et parler, sans interruption. Fuka avança vers un comptoir, qui semblait être l'endroit ou l'on devait passé, pour pouvoir commander quelque chose. Derrière le barman il y avait la liste des boissons que proposait l'établissement, Fuka ne connaissait aucune de ces boissons alcoolisés. Il regarda autour de lui à la recherche d'une personne pouvant le renseigner, et c'est là qu'il s’aperçut qu'une tête lui était familière. Il s'avança vers la personne, positionner comme un piquet à coter de lui et dit d'une voix joyeuse:

« Vous ! Je vous connais ! Vous ne seriez pas l'homme qui avait laisser tomber sa canne à pêche dans l'eau ? Inja ? c'est bien ça ? ... »

Fuka s’arrêta en voyant que l'homme n'était pas seul, il inclina sa tête vers l'autre homme pour le saluer. Il était géné par la situation, mais il était là pour ça après tout. Il tourna une nouvelle fois la tête vers l'affiche présentant les boissons, et se tourna vers l'homme en costume et son ami habiller de façon encore plus étrange, il s'inclina vers eux et demanda :

« Je dois prendre quoi ? - Fuka renifla le verre de l'homme habillé de façon farfelu et dit - Sa sent bon, c'est quoi ? »

Il était évidant que l'Umi n'avait aucune connaissance en matière d'alcool, il n'avait d'ailleurs jamais bu de sa vie, ce serait donc une première pour lui. D'ailleurs ces boissons alcoolisés l'aiderons peut être à se décoincer un peu. Fuka attrapa une chaise et s'installa à coter d'Inja et de l'autre homme, sans demander la moindre permission, un manque de tact absolu, le style Umimori en action une nouvelle fois.

Rencontre Kirijins

_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer..•°¤.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer

Dim 3 Déc 2017 - 0:44
Depuis le début de la construction du quartier, Hiro passait ses journées a s'entraîner. Il n'avait rencontré qu'une seule personne depuis son arrivé bien que cela ne le dérangeait pas. Malgré tout en bonne mère qu'elle était, celle d'Hiro lui conseilla de faire un tour dehors afin de se faire des amis. Cette dernière s'inquiétait pour son fils qui allait partir en voyage loin du pays de l'eau. En effet le jeune garçon avait été choisi pour faire partie de la délégation pour le premier Sommet des Kages. Le jeune garçon n'avait que cela en tête depuis plusieurs jours au point d'en stresser. C'était donc le bon moment pour aller faire un tour dehors.

Se baladant en centre-ville, le jeune garçon appréciait le décor si différent de sa campagne ou même de son domicile actuel. Les rues et les commerces de chaque côté lui donnait l'impression d'être tout petit mais surtout de ne pas être seul comme a l'accoutumée. Il se baladait sans réel but quand soudain il s'arrêta net, quelque chose avait attirer son attention. C'était un bar, un bar qui semblait très animé. Le jeune garçon y pénétra instinctivement sans même savoir de quoi il s'agissait, sa première impression ne fut pas réellement agréable, le jeune ninja n'était pas habitué à un tel vacarme. Cependant il y resta, le jeune homme se déplaçait entre les passant et se dirigea vers le comptoir.

"Qu'est ce que je te sers gamin ? Aujourd'hui c'est l'arlequin qui offre alors fais toi plaisir !" criait le barman en pointant Yuko du doigt.

Hiro devisagea son interlocuteur quelques secondes, ensuite il regarda ce qui était entreposé derrière le comptoir. Le jeune ninja compris rapidement de quoi il en était, pointant du doigt une bouteille de Sake le jeune garçon ne savait pas dans quoi il s'engageait.

On en préparait et en vendait pas mal quand on vivait loin d'ici, pourtant je n'y ai jamais goûté. Cela sera l'occasion.

Remerciant le barman, Hiro s'eloignait du comptoir afin de se rapprocher du Yuko. Remarquant qu'il y avait plusieurs personne autour de lui le jeune Shimada salua tout le monde en s'inclinant brièvement. Il se tourna vers Yuko l'air un peu gêné.

Je tenais à te remercier pour la boisson , c'est très généreux de ta part, tu dois vraiment être fortuné. Je me nomme Shimada Hiro et je suis depuis peu un ninja du village, enchanté de faire votre connaissance.disait'il en se tournant vers chacune des personnes présente ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1648-presentation-shimada-hiro-termine#10186

Dim 3 Déc 2017 - 1:01
Il avait écouté attentivement tout ce que lui racontait Inja, la formation d'équipes, les missions du village, cependant il comprit qu'il avait affaire à quelqu'un d'assez personnel mais surtout d'ultra-motivé pour progresser. Il ferait un bon sparring partenaire pour ses entraînements et une rencontre amicale dans un dojo entre les deux pouvait s'avérer être un bon apprentissage.

« Je vois. »


Yuko termina le peu de saké qui restait dans son verre, lorsqu'il vit se joindre à eux... un requin ? Non on aurait plutôt dit un homme ave une tête de requin. Il se frotta l'œil droit, l'observa pendant qu'il adressait la parole à Inja, ils se connaissaient visiblement, mais le rouquin n'en revenait pas. L'alcool semblait commencer à lui jouer des tours sans doute, car il était à peu près sûr qu'aucune personne sur cette terre ne pouvait avoir à ce point l'apparence d'un squale. Il reculait légèrement sa tête lorsque l'homme approcha ce qui ressemblait à un nez de son verre.

« Bon sang je suis complètement bourré je crois... Je te vois avec une tête de requin t'imagine l'angoisse ?! Après ce verre je vais devoir arrêter. »


Puis il comprit qu'il avait affaire à une véritable personne, qui certe avait un gros air de ressemblance avec un requin, mais ce n'était absolument pas les effets de l'alcool qui modifiaient sa perception de l'aspect physique du nouvel homme à leurs côtés. Ça alors, un homme-requin, jamais il n'aurait pu imaginer que ce genre d'individus existe dans ce monde. Était-il lui aussi un shinobi ? Il essaye toutefois de la convaincre de commander le même verre de saké que lui, pour lui faire découvrir les saveurs de cet alcool.

« Méa Culpa l'ami. Je te conseille d'essayer ce saké, il est fort, mais laisse un goût délicieux dans la bouche, c'est un vrai régale. Morice ! Sers-lui donc un verre qui va bien ! »


Le barman s'exécuta et servit immédiatement un verre au nouvel arrivé, remplissant par la même occasion le verre de Yuko qui commençait à être vide depuis déjàs quelques minutes. La note s'allongeait encore, et elle risquait d'être salée. Alors qu'il allait demandait au squale comment il s'appelait, il fut interpellé par un autre individu derrière lui, qui le remerciait pour la boisson qu'il offrait. Shimada Hiro, voilà un nouveau comparse pour la soirée qui risquait finalement de se prolonger bien plus que prévu. Yuko se mit à penser dans sa tête qu'il allait être ruiné, d'ailleurs il n'avait peut-être même pas les moyens de régler toutes les boissons qui avaient été servis ce soir. Il ne savait pas comment s'en sortir pour ce coup-ci, jamais il n'aurait imaginé qu'autant de personne viendrait fréquente l'établissement ce soir. Balisant quelques secondes, il décida finalement de répondre au quatrième arrivant avec un grand sourire et en criant "SANTÉ". Quelle inconscience...

« Trinquons à Kirigakure messieurs ! Je suis Yumoa Yuko, futur grand parmi les grands. Et toi homme poiscaille c'est comment ton nom ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Dim 3 Déc 2017 - 16:45


Inja fut un peu perturbé par la suite des évènements, après qu’il ait fini s’expliquer son point de vue en rapport aux équipes, une nouvelle personne vint se joindre à la conversation, suivie ensuite d’une deuxième. Il s’agissait de Fuka, l’homme-requin, qui avait reconnu Inja après être entré dans le bar et était venu le saluer. Yuko fut décontenancé plusieurs secondes, persuadé que l’alcool lui faisait percevoir la forme peu singulière de Fuka, alors qu’il était simplement un des membres du village Umi, le peuple de la mer. Le nouveau Genin comprit ce qu’il venait de faire avant de s’excuser et de se faire déranger à nouveau par le deuxième interlocuteur, qui venait lui pour le remercier des boissons ainsi offertes. Se présentant comme étant Shimada Hiro, un autre jeune Shinobi du village, peu expérimenté, comme la plupart des personnes présentes ici. Une réunion de glandus en soit.

Ecrasant sa cigarette contre un bol à cacahuète que le barman lui avait amené pour servir de cendrier, il lâcha sa dernière bouffée de fumée avant de pivoter sur lui-même. Ayant maintenant un visuel accentué sur les trois hommes de la conversation, Inja saisit de nouveau son verre pour le porter à ses lèvres avant de répliquer.


« Effectivement Fuka, tu m’as même appris à pêcher, tu as la mémoire courte ? »




La plaisanterie n’avait rien de méchant et ceci dit, son regarde sa porta sur Hiro, prétendant lui aussi être un nouveau ninja, il avait envie d’en savoir plus et pourquoi l’intégrer à la conversation, pour autre chose que simplement remercier Yuko.

L’arlequin commença à trinquer en groupe, se présentant à tous avant de demander son nom à Fuka, bien qu’il ait été induit légèrement avant, autant lui demander directement, après tout, peut-être s’agissait-il d’un surnom.

Inja répondit au cheers en levant légèrement son verre devant lui, trinquant à distance avant de boire à nouveau dans son verre. L’alcool lui tapait moins que l’autre jour à la taverne, fois où il avait d’ailleurs fini mal aux côtés de Kaya et de son enseignante Shiori. Bien qu’il ne puisse pas savoir si ce soir aussi l’alcool lui monterait à retardement au cerveau.

Cependant, une pensée vint le frapper de plein fouet. L’histoire de Yuko n’avait pas laissé sembler qu’il était une personne très riche… Avait-il fait une mission de haut rang ? Possédait-il un patrimoine hérité phénoménal ? Inja était dubitatif et commençait à préparer à toute éventualité… Il allait diminuer ses doses d’alcool pour pouvoir réagir au cas où les choses finiraient mal pour eux. Dans tous les cas, il ne consommait que ce qu’il se pouvait se permettre de prendre, n’ayant nullement envie d’être interdit du bar qui sert les seuls alcools qu’il affectionne.

Réalisant qu’Hiro ne le connaissait pas, il en profita pour se présenter à son tour. Résolvant le mystère de la méconnaissance générale des prénoms, facilitant ainsi la conversation.


« Kanashidesu Inja, enchanté Hiro. »




Son sourire semblait dénué d’émotions, beaucoup trop paisible pour être malicieux ou pour être réellement accueillant. Il avait un don pour connaître le talent des gens et l’homme qui venait d’arriver en dernier ne lui attirait pas toute sa confiance. Habitué aux entourloupes, l’homme paraissait sympathique, mais cachant quelque chose d’effrayant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Lun 4 Déc 2017 - 13:17
ふか うみ

Fuka qui était toujours au milieu des deux hommes regardait successivement chacun de leurs verres, il jetait aussi un coup d’œil à droite à gauche, pour essayer d'assimiler la bonne façon de boire de l'alcool. Certains buvaient ça cul sec, d'autres semblaient savourer chaque lamper et ne laissait pas une goutte. Leurs yeux devenaient étrangement brillants, leurs nez et leurs pommettes rougissaient, leurs voix semblaient aussi " changer ". L'alcool semblait avoir des effets que l'Umi ne connaissait vraiment pas, on ne lui avait encore jamais enseigner les joies de l'ivresse. Alors que Fuka était dans ses pensés, l'homme à l’accoutrement pour le moins " festif ", fut surpris par l’apparence du jeune Umi. Une réaction que Fuka connaissait que trop bien, il est vrai qu'il ne passait pas inaperçu, loin de là. Cependant l'homme semblait prendre l'apparence de l'Umi pour un abus d'alcool, donc l'alcool pouvait aussi provoquer des hallucinations visuels ? C'est en tout cas se que semblait penser l'homme avec le drôle de costume, mais il ne lui fallut pas bien longtemps pour ce rendre compte que Fuka était belle et bien réel, son apparence n'était pas une hallucination. L'homme présenta alors ces excuses, ce qui fit sourire Fuka qui n'avait pas pour habitude de côtoyer se genre d'énergumène. Pour se faire pardonner l'homme à la chevelure flamboyante lui décrit la saveur de sa boisson alcoolisé, du saké ? Cela semblait pour le moins " délicieux ". Il lui offrit un verre de cette mixture, qui semblait drôlement goûtue! Fuka attrapa le verre que lui tendit le barman et renifla une nouvelle fois cette boisson, quel doux parfum... L'umi en pris une petite gorgé, une sensation encore inconnu arriva, le liquide semblait crée de la chaleur par là ou il passait, juste après ça une sensation de picotement se faisait ressentir tout le long de sa gorge. Fuka qui fut surpris par cette nouvelle sensation, toussa avant d'expirer exagérément. Avec une grimace, il dit au sympathique homme qui venait de lui offrir se " tord boyaux "

— « C'est...-tousse- ... vachement ...Bon ! -tousse-. S'est normal cette sensation de chaleur ? Sa brule un peu quand même. -dit-il en rigolant, il avala le reste du verre cul-sec, il voulait certainement tester les différentes façon de boire - Arrrrrggggh ! ... Ouai ... ouai - tousse- Sa brûle vraiment ! »

Fuka regardait l'homme qui lui avait offert cette boisson de l'enfer ! Il se mit à sourire bêtement, il était évidant qu'il ne tenait pas l'alcool, c'était sa première fois après tout. L'homme au cheveux roux se présenta, il se nommait donc Yumoa Yuko. Dans la foulé un autre personnage viens rejoindre se groupe un dénommer Hiro, lui aussi semblait avoir été attiré ici par l’appelle de la boisson gratuite. Fuka regarda Inja avec les yeux légèrement dans le vague, puis il commença à dévisager chacun des personnages présents. D'une voix forte qui ne lui ressemblait pas l'Umi se présenta:

— « MOI ! C'EST ! ...mmmh... UMIMORI FUKA ! Je suis un gardien... JE PROTÈGE LES EAUX DE MIZU NO KUNI... ouai je l'ai protège ! krrr krrr krrr ... Monsieur YUMOA ! BON GOUT ! ... votre boisson,
j'en veux ENCORE !
»

Fuka n'avait bu qu'un verre et le voilà ivre, quel honte pour un membre du clan Umimori. Son apparence féroce et massive ne représentait pas du tout une potentiel résistance à la picole. De se coter là aussi, il montrait une réel faiblesse. Son manque de pratique dans l'art de se retourner la tête avec la boisson, était maintenant une évidence aux yeux de tous. Il regardait, les yeux toujours dans le vague, les boissons de ses nouveaux camarades de beuveries, il les regardait avec envie.



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer..•°¤.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer

Lun 4 Déc 2017 - 19:48


Hiro c'était retrouvé dans une de drôle de situation, alors qu'il venait simplement se balader en ville afin d'essayer de rencontrer du monde avant de partir en voyage, le jeune garçon se retrouva au milieu d'une troupe de ninja alcoolisé. Yuko avait une apparence plus qu'intrigante pour le jeune ninja. Il n'avait jamais vu de tel accoutrement, mêlant le blanc et le rouge avec tant de disparité. Mais ce n'était rien comparé à Fuka, son apparence d'homme poisson intriguait notre ex-paysan. D'où venait un homme tel que lui, était-il réellement humain ? D'ailleurs, Hiro ne fut pas le seul à être décontenancé par l'apparence pour le moins singulière de Fuka. Le jeune Yuko pensait même que l'alcool avait modifié ses capacités de perception et l'on fait halluciner, cela était certe très probable mais n'en restait pas moins assez déplacé. Hiro ne put s'empêcher de rigoler en voyant la réaction de Yuko, tout en tenant sa main devant sa bouche pour ne pas le vexer. Le Shimada semblait s'être habitué à l'ambiance du bar, la musique forte ne le gênait plus et la discussion alcoolisée non plus, peut être que cela signifiait l'apparition des premières graines de perversion dans l'âme de notre jeune garçon ?

La dernière personne était le dénommé Inja, son apparence était moins atypique que les deux premières personnes. Cependant Hiro était assez intrigué par la cigarette que ce dernier tenait, le jeune garçon n’en avait jamais vu et ne savais pas ce que cela pouvait apporter. Si seulement il savait… (Fumer c’est mal ! ) Trinquant en même temps que tout le monde le jeune garçon goûta pour la première fois au saké. Le ninja fut étonné, il ne s’attendait pas ce qu’un liquide lui brûle la gorge. Au fur et à mesure que le liquide glissait dans sa gorge on pouvait voir le regard du ninja changer, ses yeux s’ouvraient et son épiderme devenait rouge. Il regardait bizarrement ses trois compagnons d’un air choqué, est ce ils avaient eu la même réaction lors de leur première fois ? Le jeune ninja cherchais un regard, il n’avait pas envie d’être seul dans sa situation. Le jeune garçon restait silencieux et écoutait ce que les autres avaient à dire tout en finissant rapidement son verre. Le jeune garçon appréciait le gout de l’alcool mais il n’osait pas en redemander. Il se contentait d’observer tous les gens au tour de lui, certains commençaient déjà à perdre leur moyen. Un peu comme Fuka qui se nommait déjà gardien des mers du Pays de l’eau.

Le jeune garçon était très amusé, il n’avait pas l’habitude d’être en compagnie d’autre gens que ceux de sa famille, il n’avait pas envie de partir pour le moment. Mais est-ce que cette situation allait durer ? Seul le temps nous le dira .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1648-presentation-shimada-hiro-termine#10186

Lun 4 Déc 2017 - 23:44
Bien que tous avaient portés leur verre au nom de Kiri, Yuko ne pu s'apercevoir que le sourire qu'avait affiché Inja à l'arrivée du quatrième protagoniste avait quelque chose qui différait par rapport aux échanges qu'ils avaient pu avoir précédemment. Légèrement intrigué il le scruta du regard un instant pour essayer de desceller autre chose, en vain. Il se reconcentra rapidement sur les deux nouveaux venus qui avaient décidés de goûter au saké que leur avait conseillé et même offert le rouquin. Il se mit à rire de la situation dans laquelle ils s'étaient retrouvés, boire ce genre d'alcool fort alors que visiblement ils n'en avaient pas l'habitude, ça pouvait leur être fatal. Et d'ailleurs, même s'il avait semblé apprécier cette boisson, l'homme-requin, s'était présenté sous le nom de Umimori Fuka d'une manière vraiment très... particulière. Il semblait déjà ressentir les effets de l'alcool pour ainsi dire. Il commençait à parler plus fort, et son intonation de voix était légèrement différente, son regard devenait de plus en plus vitreux au fil des minutes.

« Eh poiscaille, tu n'avais jamais bu d'alcool auparavant ? »


Yuko se doutait de la réponse, mais il voulait en avoir le cœur net, c'était pas commun visiblement dans ce village de n'avoir ne serait-ce que goutter les fabuleux saké du pays, comment ne pouvait-il pas connaitre ? Est-ce que son innocence dans ce domaine était lié au fait qu'il se proclamait gardien des eaux de Kiri ? Il se demandait vraiment à qui il avait affaire, cet individu était de loin le plus mystérieux du groupe.

Il se retourna vers Hiro, qui lui aussi semblait en difficulté moralement après avoir ingurgité la totalité de son verre en une seule fois, il fallait vraiment être fou, ou ne pas connaitre cet alcool pour faire cela, d'autant que les doses servis par le dit "Morice" étaient vraiment généreuses. Le rouquin se mit à rire en lui tapant dans le dos, il avait bien remarqué que ce compagnon de beuverie débutait aussi dans le domaine et qu'il avait besoin de soutien psychologique à cet instant. En rigolant il essaya de détendre l'atmosphère.

« Ah ah ah t'as une sacrée descente dis-moi mais maintenant va falloir assumer quand ça va monter à la tête dans quelques minutes ! »


Il avait dit cela sur le ton de la rigolade et n'avait aucunement l'intention de vexer son interlocuteur. Il lui sourit de manière tout à fait naturelle, en faisant un signe au barman de servir à nouveau son propre verre, son troisième donc, au moins, enfin je ne sais plus. Il allait apprécier son lit cette nuit, oh que oui, il espérait qu'elle serait longue et reposante, mais avec tout ce qui avait déjà été bu, elle risquait plutôt de taper dans son crâne pendant de longues heures...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Mar 5 Déc 2017 - 3:55


La situation était assez spéciale… Fuka voulait absolument goûter au même type d’alcool dont Yuko lui avait parlé et dégustait d’ailleurs depuis déjà un moment. Enfin, dégustait… Il buvait quoi. Les effets de l’alcool furent beaucoup plus rapides qu’escomptés, atteignant directement le sang de l’homme-requin avant de lui taper au cerveau. Il semblait déjà avoir perdu le contrôle sur lui-même, ce qui faisait un peu peur à Inja qui resserrait sa main autour de son verre. Il n’avait pas envie que Fuka ne commence à essayer d’autres types de boissons après le saké… Et le spiritueux tenu entre les mains du ninja de lumière, bien plus fort, serait une des pires idées possibles.

Inja observait les évènements, analysant les réactions de ses interlocuteurs, le premier continuant à boire sans retenu, le second déjà au bord d’une crise et le troisième paraissant légèrement pompette. Etait-il tombé sur une équipe complète de novices ? Evidemment, mais sur un autre domaine que les arts ninjas cette fois-ci. Au moins, Inja pouvait se vanter de maîtriser une catégorie, celle de l’habitude à l’alcool. Il n’était pas un monstre non plus, mais avait évolué dans le pays de la Neige, bien habitué à célébrer les fêtes et autres réceptions de manière très alcoolisée. La plupart des habitants étant des monstres imposants, sans aucun mal pour résister aux alcools les plus forts et d’ailleurs pionniers dans ce que pouvait être la distillerie.

Portant le regard vers Fuka, il essayait de s’assurer qu’il tiendrait le coup assez longtemps pour pouvoir profiter des aspects positifs de l’alcool…


« Hey Fuka, vas-y doucement, ça va monter vite à la tête, surtout si tu y vas à ce rythme. Je ne tiens pas à devoir te porter dans moins de cinq minutes. Dans deux heures peut-être, mais profite au moins hahah. »




La plaisanterie fut amenée d’une manière extrêmement fluide à la fin de sa phrase. Néanmoins, l’avertissement était réel, un nouvel initié aux effets de l’alcool ne tiendrait sûrement pas longtemps. De plus, si les Umi n’étaient pas habitués à consommer de l’alcool, son corps en serait d’autant plus sensible.

Inja, à nouveau servit par le tenancier du bar, porta à nouveau son verre à ses lèvres, en profitant pour faire passer chaque goutte du breuvage autour de sa langue, savourant chaque milli-litres de son rhum, tout en observant les trois shinobis à ses côtés, chacun en profitant pour faire une remarque. L’ambiance était sympathique, bien qu’un peu étrange… Il ne pensait avoir à assister à une démonstration de première expérience avec l’alcool, surtout aussi efficacement. Au moins, les deux nouveaux arrivants n’auraient pas besoin de payer très cher pour se mettre minable lors de leurs prochaines escapades alcooliques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Mar 5 Déc 2017 - 15:39
ふか うみ
La danse du requin ivre ◦○◌

Fuka sentait de plus en plus la chaleur de l'ivresse l'immerger, une sensation aussi agréable qu'étrange pour lui. Il ne semblait plus vraiment contrôler se qu'il disait, sa timidité maladive avait même disparu. Quel potion fantastique ! Un médicament miracle pour soigner se trait de caractère qui risquait de le mener à une solitude dur et amer. Fuka ne connaissait rien à l'alcool, contrairement à certain de ses camarades ici présent, pourtant il ne demandait que ça, apprendre à mieux connaitre cette magnifique mixture! le dénommer Yuko demanda gentiment si s'était une première pour Fuka, n'était-il pas évidant que sa l'était, le corps massif de l'Umi bougeant tout seul, de droite à gauche, son sens de l’équilibre semblait disparaître peu à peu. En voilà une preuve flagrante de l'inexpérience de l'homme requin avec les boissons alcoolisés, sans compter ses pommettes devenu violette. D'une voix étrangler, il répondit à Yuko:

— « NOUS, si on a soif ... soif... soOoUuuuARFF ARF ARF ... On boit de l'eau !... MAIS ça! ... De la MAGIE ! ... en ... bouteille ... bouuuuuuhteiiIiIiiiLLE ! ... S'est DOUX et ....CHAUD ! »

Fuka se tourna vers Inja quand celui-ci lui conseilla d'y aller doucement avec l'alcool, surtout pour un premier essai. Il disait ne pas vouloir le porter en cas d'ivresse non assumé de la part de l'homme requin, comment pourrait-il soulever se requin...Impossible. De plus Fuka n'était pas bourrer, joyeux c'est tout. Pour le prouver il piqua le verre d'Inja et bu cul sec, se qu'il contenait est un mystère, mais vu la grimace et la toux qui suivit, une boisson aussi forte que celle offerte par Yuko. D'une voix qui se voulait vraiment très rassurante... Fuka répondit à Inja :

— « PAS ... Besoin de pOOORRRter er er er er ! hohoho HEYYYYY ! ... Sa vous dit on va NAGERRRRR ER ER ER ER ER hohoho HEYYYYY ! ... mmmh ... J'ai TROOOPPP FAIM FAIM FAIM FAIM OH OH OH - dit-il en regardant fixement le dénommer Hiro, affichant même un sourire peu rassurant. Pouvait-on parler de cannibalisme entre un homme requin et un homme ? Il enchaîna en demandant a Yuko - Voouus OUUS OUUS OUUS ich ich ! ...pesez combien ?! ... VOUUS ous ous ous ous ...sentez BOOn ICH ICH ! »

Fuka semblait avoir du mal à se faire comprendre, ses phrases n'avaient ni queue ni tête, elle pouvait cependant être comprises de travers. Il n'avait certainement pas envie de manger le ninja dénomme Yuko, enfin.... heu... Non. Il souhaitait juste que celui-ci lui apporte à manger, son regard s'étant poser sur lui à se moment là. Non, Fuka n'était pas cannibale. L'alcool semblait montrer ces mauvais coter, ou mettre en lumière la véritable personnalité de l'Umi. Un personnage encore plus étrange que son apparence pouvait laisser l'imaginer. Sans raison aucune, l'homme requin se mit à lever les bras en l'air et à chanter:

— « OH OUIIII UN UMIMORIII , PIQUEUUU LA BALEINE! JOLIE BALEINIER ! PIQUEUUU LA BALEINE ! JE VEUX NAVIGUER ! - Sans le vouloir, des ailerons sortirent des coudes et du dos de Fuka, sans compter les branchies qui était apparu sur son corps - OH OUIIII UN UMIMORIII ! PIQUEUUU LA BALEINE! JOLIE BALEINIER ! PIQUEUUU LA BALEINE ! JE VEUX NAVIGUER LA LA LA LA LA LALALALALA ! »

Fuka continuait ivrement de chanter et danser sur sa chanson de pêcheur, sans se rendre compte qu'il était petit à petit entrain de se transformer, montrant aux yeux de tous la " créature " étrange qu'il était. Un requin ivre, pas commode hein ?



_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer..•°¤.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer

Mer 6 Déc 2017 - 13:26
Quelle ambiance ce soir !? Hiro n’avait jamais vécu de soirée aussi folle (dans le bon sens) que cette dernière. Il ne savait même pas qu’il était en plein milieu d’une fête en réalité, j’espère pour lui qu’il ne va pas prendre goût à ce genre chose. Le jeune garçon se sentait vraiment à l’aise, l’alcool y était peut-être pour quelque chose, les ninjas autour de lui semblaient eux aussi apprécier la soirée à leur manière. Yuko était joyeuse de voir de nouvelles personnes autour de lui, il semblait être très motivé pour accomplir de grandes choses. Hiro était assez amusé de voir ce dernier aussi libéré mais c’était surtout son accoutrement qu’il n’avait pas remarqué au départ tant il était décontenancé par l’ambiance. Le Shimada ne savait réellement pas comment quelqu’un pouvait apprécier un tel déguisement, il se demandait même si comme Kaya ce dernier utilisait cette même tenue pour les missions. Il essayait de se comparer les deux et se disait que la tenue de Yuko était vraiment bien pire.

« Yuko, est ce qu’on ta déjà que ta tenue n’est pas du tout approprié pour un ninja ? Tu ne pourras jamais être discret avec un tel accoutrement ? En plus ce n’est pas très joli, enfin c’est personnel. »

Le jeune garçon regardait Yuko en lui faisait un léger sourire, il n’avait pas remarqué que Fuka le regardait très bizarrement. Ce dernier semblait profiter de la soirée d’une façon assez étrange pour Hiro, il se doutait que c’était les contrecoups de l’alcool. Le jeune garçon regardait Fuka d’un air amusé tout en posant son verre sur la table, il n’avait pas du tout envie de finir dans le même état que lui. On ne comprenait strictement rien à ce qu’il disait, il en était même assez mal à l’aise. Reculant instinctivement il regardait ses deux autres compères de la soirée histoire de demander ce qu’il se passait. Fuka venait même de piquer le verre d’Inja, le Shimada se demandait si il était le seul à réagir comme ça parce qu’il était un requin ou parce que c’était l’alcool ? Peut-être un peu des deux.

« Tu devrais te calmer Fuka, tu risques de te faire mal en t’agitant de la sorte. »

J’ai la berlue ou quoi ? Fuka était en train de se transformer petit à petit, l’alcool désinhiber complètement ses pouvoirs. Le regard d’Hiro changea d’un seul coup, le jeune garçon se mit à trembler. Non pas qu’il avait peur de la forme de Fuka mais il se rendit compte que lui aussi avait bu de l’alcool, un sentiment de terreur commençait à prendre possession du Shimada. Il avait peur que l’alcool le fasse se transformer et perdre le contrôle de son esprit. Malheureusement pour lui ce sentiment de peur ne faisait qu’aggraver son cas, il sentait la marque grandir en partant de son cou. Le jeune garçon ne pouvant rester sur place fit volte-face rapidement et pris la tangente en poussant tout le monde sur le passage. Il ne voulait blesser personne et surtout il ne voulait pas que des doutes soient émis sur le clan Shimada.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1648-presentation-shimada-hiro-termine#10186

Ven 8 Déc 2017 - 17:08
La soirée commençait à déraper. L'homme requin ne tenait donc absolument pas l'alcool et il avait bu son verre bien trop vite pour une première fois. Il lui était monté à la tête très rapidement, et cela avait pour conséquence un état d'ébriété vraiment avancé. Il commençait à délirer, sortir des phrases qui n'avaient aucun sens, par moment Yuko se demandait même si ce n'était pas lui qui était trop ivre pour comprendre ce que le squale racontait.

« Combien je pèse ? J'en sais rien pourquoi ? T'es sûr que ça va ? »


Son verre étant lui aussi presque terminé, il décida de ne pas le faire resservir dans l'immédiat. Il commençait à légèrement se méfier de Fuka qui avait l'air de perdre un peu la tête et préférait rester ses gardes, surtout que ce dernier commençait à faire des allusions des plus étranges, parlait-il de cannibalisme ? Il n'avait pas vraiment saisit le sens de ces mots mais le rouquin allait resté un minimum méfiant et donc laisser son verre vide quelques instants.

Interpellé par Hiro qui lui demandait s'il avait conscience de ne pas porter une tenue adéquate pour les shinobis, et d'ailleurs même, il en critiquait son aspect ne la trouvant pas à son goût. Un peu bouche bée face à cette remarque, qui fut la première aussi directe depuis son arrivée au village, il chercha un instant ses mots avant de lui répondre:

« Euh bah... Moi je l'aime bien figure toi ! Elle est cool ! »


Il n'avait su trop quoi répondre alors il se contenta d'affirmer qu'il s'agissait d'un goût personnel. Bien-sûr qu'il savait que ce n'était pas la tenue réglementaire, mais à vrai dire ça il s'en fichait complétement. Ce qu'il voulait lui, c'était attirer l’œil, tromper par son apparence, car elle ne reflète absolument pas ses capacités, et ça peu de gens pouvaient le savoir, et il s'agissait d'un avantage certain pour lui.

De son côté, légèrement en retrait depuis quelques minutes, Inja conservait son air méfiant vis à vis de Hiro, avait-il perçu quelque chose d'anormal ? Le rouquin ne pouvait pas le savoir mais cela l'intriguait fortement, il avait presque envie de lui demander de s'écarter quelques secondes pour comprendre la situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Sam 9 Déc 2017 - 3:03



Inja restait assis à observer le cours des évènements, alors que la soirée ne faisait que commencer, Fuka était déjà complètement affolé par l’alcool, son crâne d’homme aquatique commençait peu à peu à la place à une apparence nouvelle, plus proche d’une bestialité assumée que de l’humanité commune des Kirijins. Tandis qu’Hiro n’avait pas l’air de se sentir bien, filant à travers la foule du bar pour aller vers une destination inconnue, une chose qui ne fit pas peur à Inja, malgré la sensation étrange qu’il avait éprouvé dès l’arrivée du jeune homme, celui-ci paraissait en fait tout à fait innocent. Après tout, il n’aimait peut-être juste pas l’alcool et avait besoin de se laver l’estomac en utilisant la manière forte, la déglutition.

De son côté, Yuko avait l’air tout à fait normal, en tout cas, comparé aux deux énergumènes qui semblaient tous les deux avoir assez mal réagis. Se défendant amicalement de la remarque proférée par le fuyard… Une intervention qu’Inja n’avait pas spécialement compris, les habits de l’arlequin ne regardant que lui, d’autant plus que le nombre de ninjas extravagants était important au sein de cet art ; une grande partie des shinobis les plus fiers de leurs pouvoirs souhaitant se démarquer de la masse des autres combattants et se faire une place, ainsi qu’une réputation rapidement.

Inja sortit de sa poche un petit boîtier dans lequel étaient entreposées ses dernières cigarettes, avant d’en prendre une pour l’allumer en s’aidant de la bougie la plus proche de lui. S’il s’était efforcé de ne pas fumer en présence de Fuka, ne sachant pas comment son corps réagirait aux fumées nocives, il n’avait plus aucune appréhension quant à lui, le mal s’était déjà emparé de son corps et son esprit et le marteau de l’alcool ne tarderait pas à frapper son Hypothalamus. Une jolie nuit en approche…

« Allez, barman, mets nous donc des verres du fameux dont on a parlé plus tôt. Histoire de soigner le mal par le mal. »



En quelques secondes à peine, l’homme se précipita pour ouvrir la bouteille qu’il avait reçu plus tôt dans la semaine du Pays de la Neige, une cargaison qui n’aurait jamais dû passer mais qui avait finalement été habilement détournée à l’aide d’amis du barman. L’étiquette un peu abîmée par les multiples voyages, malgré la bonne conservation, affichait des lettres déchiffrables par quiconque de sobre possédant une bonne vision uniquement. Les lettres formaient un enchainement de caractères : A – B – S – I – N – T – H – E – 8 0,9 %. Des inscriptions à faire criser les connaisseurs. Le rinçage de bouche serait délectable et… anesthésiant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u395

Aujourd'hui à 2:24
ふか うみ
La bête est réveillé ! ◦○◌

Fuka toujours enivré par l'alcool, continuait de chanter et danser joyeusement. Les gens autours de lui semblaient enfin se rendent compte de son changement d'apparence, passant d'étrange à effrayant. Sans le vouloir, sans même s'en rendre compte, l'Umi bousculait son monde avec ses ailerons disproportionnés. Les gens grognaient, mais ne faisaient rien, certainement effrayés par l'apparence physique de cet étrange énergumène. L'alcool était monté à la tête de Fuka et semblait même avoir fait fuir le dénommé Hiro, ou bien n'avait-il tout simplement pas assumé l'alcool fort que lui aussi avait bu, l'homme requin l'avait peut-être vexé en ne l'écoutant pas, immergé par ses pas de danse et sa chanson de pêcheur. Il ne prêtait pas plus attention à ses deux autres collègues, Inja et Yuko. Combien même était-il effrayant, un courageux décida de prendre sur lui et de venir "parler" à l'Umi. L'homme attrapa l'avant bras de Fuka et hurla :


—« Tu vas LA BOUCLER SALE MONSTRE ! Tu ferais mieux de décamper d'ici ! »


L'homme semblait avoir donné du courage à ces amis, car comme un seul homme ils se levèrent, les quatre hommes s'approchèrent à leur tours de Fuka en rigolant, répétant ce que leur ami avait dit. L'effet de groupe semblait donné des ailes, l'Umi qui était toujours bien alcoolisé ne semblait pas comprendre la situation. Il continuait de "danser" sans ce soucier d'eux, incapable de juger dans quel pétrin il s'était fourré. Fuka se rendit enfin compte que son nouvelle ami Inja venait tout juste de commander une nouvelle bouteille, sans rien demander il l'attrapa, et commença à boire son contenu comme si s'était de l'eau. Au moment ou il reposa la bouteille, il poussa un rugissement étouffer. La boisson de son ami était pire que du tord boyaux, Fuka tremblait à cause du degré d'alcool de cette boisson, de se poison. L'alcool était si fort qu'il aurait été capable de cracher du feu. Les effets ne se firent pas attendre, Fuka poussa un nouveau rugissement, bien plus bestial et se tourna vers l'homme qui tenait toujours son avant bras. Un sourire effrayant, sauvage se dessina sur son visage d'homme requin. Étrangement, l'Umi semblait avoir récupérer son "calme", mais quelque chose clochait chez lui, ses instincts semblaient au commande.


—« Krrr Krrr Krrr - Un rire effroyable sorti de sa bouche - On dirait que quelqu'un souhaite devenir manchot, tu devrais retirer ta main ! Sinon je t'arrache le bras ! Krrr Krrr Krrr - Fuka claqua des dents, comme une bête assoiffé de sang - Je sens la peur s’échapper de vos corps Krrr Krrr Krrr »


Fuka n'était plus lui même, son caractère gentil, bienveillant, semblait avoir disparu, laissant place à l'animal qui sommeillait en lui. La boisson d'Inja avait brisé les barrières retenant la bête. C'est donc un Fuka nouveau, sanguin, qui était à deux doigts d'arracher le bras de l'homme face à lui. Heureusement celui-ci semblait avoir un bon instinct, il retira sa main et recula d'un pas. L'homme requin se tourna vers ses camarades et dit:


—« On dirait qu'il y a quelqu'un qui ne souhaite pas perdre un bras, c'est dommage je commençais à avoir les crocs ! - Dit-il en claquant ses dents pointus- Oy ! Inja, ta boisson est monstrueuse ! Krrr Krrr Krrr -dit-il en rigolant. Une chose qu'il n'avait pas perdu, l'humour Umi- Hey ! Le clown, tu paye ton verre ? Je suis fauché comme les blés ! Krrr Krrr Krrr »




_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer..•°¤.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer

L'alcool coulera à flot pour ce nouveau bandeau [LIBRE]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: