Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

L'alcool coulera à flot pour ce nouveau bandeau [LIBRE]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mar 28 Nov 2017 - 2:03
Après des semaines de douleurs musculaires, de sueurs, et même, de nausées, d'envies de vomir, tous ces entraînements sans relâche avaient fini par payer. Lui qui ne possédait aucun talent ninja, mais par sa simple volonté de devenir un grand parmi les grands, était finalement parvenu à décrocher ce qu'il considérait comme son objectif numéro un: le bandeau de Genin de Kirigakure. Yuko, malgré son accoutrement ridicule, avait fini par convaincre son sensei, il était prêt à faire ses premiers pas dans le monde impitoyable des shinobis. Pour relâcher la pression qu'il avait eût sur les épaules dernièrement, il écouta le dernier conseil de celui qui lui avait enseigné l'art de l'ouverture des Portes Célestes, à savoir, fêter cela dignement !

C'est donc tout joyeux, et vêtu de son costume fétiche, que le jeune promu arpenta les rues du village caché de la Brume en direction du bar le plus réputé. Il voulait rencontrer du monde ce soir, s'amuser, décompresser, car demain il le savait, débuterait sa première journée officiel en tant que Genin, et contrairement à d'habitude, il comptait la prendre au sérieux.
La démarche dansante, fredonnant un air musical qu'il adorait, son seul œil visible fermé, il semblait perdu dans ses pensées... ou possédé. Les passants le regardaient, se demandant ce qu'il pouvait bien lui passer par la tête. Ils le trouvaient simplement ridicule, et il le savait, tellement qu'il en jouait, exagérant même quelques pas qui ne manquèrent pas de faire pouffer de rire certains d'entre eux. C'était gagné. Enfin arrivé au troquet du village, il poussa les portes battantes en bois avant de s'exclamer à haute voix:


« Morice, tu peux rincer toutes ces gueules ouvertes abondamment en mon nom, ce soir c'est pour moi ! »

S'en suivi un brouhaha de joie, Yuko tapait dans les mains des personnes présentes, saluait un peu tout le monde un par un dans le bistrot. Il était quelqu'un de populaire ? Non absolument pas. A vrai dire il ne connaissait personne dans l'établissement, et celui derrière le comptoir ne se prénommait même pas Morice, mais qu'importait, il venait d'annoncer qu'il payer alcool à flot pour tout le monde, alors les gens s'en fichaient. S'installant directement devant celui qui servait sur un grand tabouret, il commanda un verre de saké dans lequel il trempa ses lèvres rapidement. Le liquide réchauffant sa trachée, il poussa un long soupir de soulagement, ça y est enfin, il allait pouvoir se relâcher un peu. Il observait avec un large sourire tous ces gens qui s'amusaient, ivre de joie.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Mar 28 Nov 2017 - 18:12



Inja était à, assis depuis un moment dans le bar qu’il commençait maintenant à apprécié, le seul qu’il connaissait à l’intérieur de Kiri qui servait ses boissons favorites exportées. La dernière fois qu’il était venu s’était passée autrement qu’il ne l’aurait cru, Shiori et Kaya avaient finalement transformés sa soirée en un jeu d’alcool. Bien que divertissant, le moment n’avait finalement pas eu le but recherché, se détendre tranquillement sans que personne ne vienne interrompre l’ambiance calme de la soirée.

Alors qu’il se préparait à commander un énième verre de rhum blanc, une personne entra dans le bar en criant avec joie dans le bar, perturbant l’ambiance générale calme en une marée de joie et de remerciements.


« Morice, tu peux rincer toutes ces gueules ouvertes abondamment en mon nom, ce soir c'est pour moi ! »




Depuis quand le barman s’appelait-il Maurice ? Inja aurait juré que les pochtrons du bar l’avait toujours appelé Edgar. Un nom importé qui expliquait son obsession pour les alcools venant d’autres pays, ce qui avait toujours suffit à Inja, c’est d’ailleurs ce pourquoi il était là.

L’homme qui s’était écrié à la tournée générale s’approchait maintenant du comptoir pour récupérer un verre qui semblait être du saké, il ne l’avait pas remarqué, pourtant très proches. L’homme était pourvu d’un accoutrement qui le démarquait des autres, tout comme Inja en fait, à la différence que l’homme était affublé d’un masque cachant la moitié de son visage et d’un tout rayonnant de rouge. Inja était plutôt marqué par des vêtements, certes très différents des autres personnes présentes dans le bar, mais néanmoins arborant des couleurs très sobres.

Saisissant une des cigarettes de son paquet, l’une des dernières, il se tourna légèrement vers le pitre qui venait d’arriver, avant d’allumer sa cigarette à l’aide d’une des bougies de comptoir non loin. Il s’était promis de rester tranquille ce soir et de se reposer, mais la curiosité que l’homme lui procurait piquait ses pensées. Il s’adressa à lui du coin de l’œil, tirant une bouffée sur son bâtonnet de mort.


« Que nous vaut cette joie soudaine ? Je suis curieux de savoir ce qui t’as fait venir seul ici pour payer une tournée au bar entier… »




La curiosité laissait peu à peu place à l’incompréhension, essayant d’appréhender sa possible réponse, après tout l’homme pouvait lui répondre n’importe quoi, il se démarquait assez pour pouvoir surprendre Inja davantage qu’il ne le pensait.

La fumée vacilla de l’autre côté du comptoir, Inja n’avait pas pour habitude de l’envoyer en pleine tête des gens qu’il côtoyait, mieux valait tout balancer sur le barman qui était d’ailleurs un autre des très rares fumeurs de Kiri.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 30 Nov 2017 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 30 Nov 2017 - 15:55
« Que nous vaut cette joie soudaine ? Je suis curieux de savoir ce qui t’as fait venir seul ici pour payer une tournée au bar entier… »


Yuko tourna la tête, c'est bien à lui qu'on avait adressé la parole. De manière sérieuse en plus, sans se moquer particulièrement, il n'avait pas l'habitude et était même étonné. Il est vrai que la question pouvait se poser, quel genre d'évènement pouvait bien amener un homme à rincer des inconnus de la sorte ? En vérité, pas grand chose. Il se retourna entièrement vers son interlocuteur pour lui faire face, avec un grand sourire un peu niais, l’œil droit à peine ouvert, avant de lui répliquer:

« Une joie soudaine tu dis ? Mais je suis toujours joyeux, car cette vie que m'offre Kiri est encore plus parfaite que ce que je n'aurais pu l'imaginer, tu sais ! Je travaille dur tous les jours, et aujourd'hui j'ai enfin été récompensé pour la première fois de ma vie, je suis officiellement devenu un shinobi Genin. Je m'appelle Yumoa Yuko, futur grand parmi les grands. Ravi de faire ta connaissance. »

Il en avait débité des mots à la secondes, peu habitué à communiquer naturellement avec les autres, il allait devoir s'habituer à sa nouvelle vie, une vie reconnue par les autres, car il n'était pas si lambda que ça, il possédait effectivement un potentiel pour sans doute devenir un grand ninja du village. Pour l'heure, il bu quelques petites gorgés de son saké préféré, jusqu'à en terminé le verre à une vitesse plutôt déconcertante. Oui, il risquait de passer une bonne nuit, mais le réveil le lendemain allait sans doute être plus compliqué que prévu.

« Morice ! Remets m'en une si tu veux bien. »

Le barman n'avait toujours pas signalé que ce n'était pas son prénom, il n'avait pas l'air plus dérangé que ça, mais en revanche cela ne manquait pas d'intriguer l'homme qui lui avait adressé la parole. Il le scrutait rapidement du regard en affichant un sourire qui semble presque figé à son visage. Il avait l'air d'être quelqu'un d'expérience déjà, visiblement bien plus âgé que lui, en revanche il ne ressemblait pas aux autres shinobi, au contraire, il semblait vêtu tel un riche homme d'affaire, peut-être un haut dignitaire du village ? D'ailleurs il ne buvait pas la même chose que la plupart des gens de ce bar, son verre contenait un liquide complètement transparent, alors que la plupart des saké servis dans ce bar était de couleur plutôt jaunâtre car ils font partis des vieilles réserves, des Koshu plus précisément. Ils étaient plus cher, mais tellement meilleur. Il ne tarda pas à reprendre une gorgée de cette saveur mielleuse qu'il pouvait avoir, oui même s'il était jeune, il aimait ça le saké.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Jeu 30 Nov 2017 - 17:27


L’homme c’était retourné vers lui, le fixant de son unique œil visible, il avait une sorte de peinture sur le visage, non, quelque chose de plus coloré, peut-être des tatouages ou autres moyens de marquage. Il répliquait à la question qu’Inja venait de lui poser, semblant bien plus enthousiaste et heureux que la plupart des gens du village, bien qu’ils ne soient pas dépressifs, ils sont souvent pris par leur travail et ne s’habituent pas à sourire en permanence.

Un nouveau Genin précisa-t-il ? Et bien, Inja n’aurait pas spécialement cru que son interlocuteur ait pu être un shinobi tout comme lui, bien que son accoutrement puisse laisser penser à un intermittent du spectacle, il semblait y avoir autre chose, lié à ça. Non pas le spectacle en lui-même, mais l’art y étant lié. Voilà ce qu’il ressentait, le nouveau Genin devait probablement se battre en utilisant des techniques basées sur les arts. Ce n’était pas la première fois qu’il lui était donné de rencontrer un ninja de la sorte, il avait déjà pu parler avec l’une des marionnettistes du village qui avait pu lui confirmer que la maîtrise et la passion pouvait engendrer des idées de techniques meurtrières. Néanmoins, Inja se trompait possiblement, le jeune homme voulait peut-être tout simplement vivre à sa propre façon.

Inja ne pu cacher un nouveau sourire accentué par un mouvement de tête, tout en levant son verre et regardant l’homme dans les yeux, Inja prit le félicité avant de finir son verre aussi sec.


« Mes félicitations Yuko, Je m’appelle Inja. Un futur grand qui finira peut-être à tes côtés, qui sait ? Enchanté également. »




Le garçon coloré commanda de nouveau un verre, l’incitant presque à le suivre, non consciemment évidemment, mais Inja avait soif et était toujours d’attaque pour varier les saveurs. Bien que son verre de Rhum lui ait partiellement anesthésié l’intérieur des lèvres, il avait encore une partie de sa langue qu’il n’avait pas titillé, une bonne occasion pour changer d’alcool. Levant la main, il fit signe au serveur qu’il accompagnait Yuko, commandant cependant quelque chose de bien différent.


« Je tenterais bien la nouvelle cuve de Whisky de Yuki no Kuni, tu m’as dis qu’elle devait arriver ce matin je crois me souvenir. »




Le barman hocha la tête en guide s’acquiescement avant de nettoyer un nouveau verre et de le remplir aux trois quarts. Ce soir allait probablement taper pour Inja, presque autant que sa dernière partie d’amusement avec Kaya et Shiori…

Saisissant son verre, il regarda à nouveau dans les yeux Yuko avant de tendre son verre dans sa direction, l’invitant à trinquer en lui faisant un clin d’œil.


« Allez, à ton arrivée dans la véritable partie du monde Kirijin ! »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 1 Déc 2017 - 6:58
« Mes félicitations Yuko, Je m’appelle Inja. Un futur grand qui finira peut-être à tes côtés, qui sait ? Enchanté également. »


Ses félicitations ? Tant que ça ? Il n'en revenait pas, cet homme ne semblait absolument pas troublé par l'apparence du rouquin et encore moins dérangé. Alors il n'était donc pas homme d'affaire, mais bel et bien lui aussi shinobi. Il se demandait quel genre de compétence il pouvait bien avoir. Un spécialiste en Taijutsu lui aussi ? Non sans doute pas. Il l'imaginait plutôt comme un maître en l'art de l'illusion, ou quelque chose dans ce style. Il possédait un certain charisme, c'était clair, alors il devait sûrement s'en servir pour prendre l'ascendant sur ses ennemis.

**Wow il a l'air vachement fort.** pensa t-il.

Le verre tendu dans sa direction, Yuko trinqua avec panache en poussant un grand "Yeah" de joie, ce soir, c'était son soir, alors santé à lui. Il était vraiment étonné qu'une personne puisse être amicale de la sorte, le monde des ninjas était tellement différent de la vie civile, où chaque faits et gestes était un prétexte pour se moquer et vomir sa frustration, ici ça ne semblait pas exister. Il bu une grande gorgée de saké, et déjà il ressentait les premiers effets de l'alcool. Oui, car il aimait ça, mais n'en consommait que très rarement. Son sensei lui avait très fortement déconseillé au vu de son entrainement physiquement intense, il devait avoir une hygiène de vie irréprochable, mais qu'à cela ne tienne, pas aujourd'hui.

« Dis Inja, cela fait longtemps que tu vis ici, à Kiri ? Les gens semblent tous plutôt sympa, ça doit être agréable non ? D'où viens-tu toi à la base ? »

Il se prenait au jeu d'apprendre à connaitre son interlocuteur, faire connaissance comme ils disaient ici. C'est vrai pour lui, tout le monde semblait agréable aux premiers abords, et il n'avait encore jamais vu les mauvais côté que pouvait avoir ce village. D'où il venait, les gens se moquaient de lui, ne l'acceptaient pas tel qu'il était et ça, il ne le pardonnerait jamais.

Remuant le liquide présent dans son verre, il commençait à avoir une légère diminution de son acuité visuelle, sa première commande était donc entrain de faire effet. Il afficha un sourire en y pensant, quel petit joueur il faisait, la soirée n'allait sans doute pas être aussi longue qu'il avait pu le penser.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Ven 1 Déc 2017 - 10:38


Le bruit des verres s’entrechoquant annoncèrent le début de la soirée pour l’homme qui venait de payer une tournée générale, était-il riche ou fou ? Cela pouvait bien lui être égal, Inja n’était pas venu ici pour se poser des questions inutiles, seulement pour profiter du temps qu’il s’était accordé, mettant ainsi une nouvelle fois son entraînement en pause, priorisé ce soir par la consommation de breuvages forts aux goûts variés.

Yuko semblait enclin à continuer la conversation, il répondit rapidement et avec plus d’aisance que sa première réponse, voulant en savoir plus Inja, depuis combien de temps il était arrivé, si Kiri était agréable à vivre, de même que d’où il originaire. Des questions épineuses auxquelles il n’était pas aisé de répondre avec fluidité ou sans un instant de réflexion.

Inja prit une nouvelle bouchée sur sa cigarette avant d’arborer un sourire amusé, sachant qu’il lui faudrait bien plusieurs pour expliquer exactement ce qu’il faisait à Kiri.


« Je suis arrivé il y a quelques semaines seulement, je m’habitue facilement à la vie ici, il faut dire que je passe le plus clair de mon temps à apprendre le ninjutsu. Je n’ai encore jamais eu de problèmes, les gens semblent plutôt sociables, bien que je ne fasse pas copain-copain avec tout le monde, il n’y a pas à se plaindre. »




Il marqua un instant de pause pour réfléchir une nouvelle fois sur sa réponse, voulant à la fois rester honnête et condenser la chose de façon compréhensible.


« Je viens d’un pays enneigé, beaucoup trop loin pour que les gens d’ici ne le connaissent rien que de nom. J’ai changé complètement de vie, maintenant Kiri est mon foyer, pas besoin de revenir sur quelque chose que j’ai abandonné. »




Voilà, c’était plus simple, bien qu’il n’ait pas eu l’intention de laisser planer un quelconque mystère, Inja n’allait pas révéler toute sa vie comme ça sur un coup de tête, surtout sans en connaître plus sur son interlocuteur, un Genin, oui, mais qui était-il exactement ? Et pourquoi était-il habillé de la sorte ?

Après une grande inspiration, il retourna la question à l’homme en question, curieux d’en savoir plus sur sa vie qui semblait si particulière.


« Et donc Yuko, tu t’es toujours destiné à devenir un shinobi ? Les gens sont sympas, oui, mais ça reste un monde dur qu’il m’est moi-même parfois dur de cerner. »




Inja n’avait rien à lui cacher, les choses étaient différentes maintenant qu’il avait pu assister à la mort et la guerre qui venait de se déclarer, comment pouvait-il garder ses convictions intactes après tout ce qu’il avait pu voir ? Restant stoïque, il repensait rapidement à certaines horreurs, se rappelant également qu’il était encore là par soucis d’évolution personnelle. Il lui faudrait rendre Kiri grande et pour ça, rien de mieux qu’une puissance destructrice entraînée et prête à tout, l’objet de ses exercices appliqués quotidiennement.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 1 Déc 2017 - 16:35
Yuko écoutait avec attention ce que lui racontait son interlocuteur. C'était donc un utilisateur du Ninjutsu, il ne l'aurait pas pensé. Lui aussi était arrivé il y a peu dans le village, cependant il avait visiblement réussi à s'intégrer très rapidement, certainement grâce à son charisme naturel. En tout cas, il avait raison sur un point, les gens ici semblaient plutôt sociable de prime abord.

Il tiqua en revanche sur son second discours. Il fut très bref, clair, voir même froid dans ses paroles, bien qu'il eût gardé son tempérament amical. Sa vie antérieure, il avait définitivement tiré un trait dessus, lui aussi.

Le rouquin posa son regard un instant sur son compagnon de beuverie du soir, avant d'à son tour prendre une grande inspiration lorsqu'il retourna la question à sa manière. S'il s'était destiné à devenir un ninja hein, lui aussi, il allait lui raconter une partie de son histoire, question de respect vis à vis de la réponse qu'il venait de lui donner.


« Je viens d'un village de civil, assez loin d'ici, et lorsque la rumeur de la création de Kiri nous parvint, je fus immédiatement séduis par l'idée, et tellement motivé pour venir ajouter ma pierre à l'édifice. Personne ne croyait en moi, ou du moins, personne n'a jamais cru en moi, pas même mes parents, alors le jour de leur mort, j'ai pris mon courage à deux mains, mon sac, et je suis venu ici. Un homme m'a tant bien que mal pris sous son aile pour que je devienne un shinobi, mais je dois taire son nom... »


Yuko se stoppa un instant en figeant son verre, il n'avait pas bu une goutte depuis quelques minutes, alors il remédia à cela en trempant à nouveau les lèvres dans son saké avant de poursuivre plus sereinement.

« Non je n'étais absolument pas prédisposé à devenir un shinobi. Je dois cette réussite à la sueur de mon front et aux courbatures de mes membres. On ne croirait pas comme ça, mais j'ai dû redoubler d'efforts pour obtenir ce bandeau. C'est ma plus belle récompense, ma plus belle fierté. »


Fier de lui, il sourit en repensant à toutes les étapes qu'il avait dû franchir pour en arriver là où il était, un travail acharné qui avait fini par payer, il ne savait certes pas malaxer son chakra comme il le fallait, mais il avait tout de même survécu à l'apprentissage de l'ouverture des portes célestes, et ce n'était pas rien selon son sensei.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Ven 1 Déc 2017 - 21:58


Inja ne bougeait pas, attentif au récit réplique de Yuko, lui racontant sa vie passée ainsi que sa transition vers celle de Shinobi. Une histoire intéressante, le jeune homme semblait aussi appliqué et déterminé que lui, passant son temps à s’entraîner et se surpasser. Ils s’entendraient assurément bien ! Inja espérait même pouvoir voir l’évolution du fêtard, le voyant aujourd’hui comme un tout nouveau Genin, peut-être serait-il un jour un personnage important de Kiri, qui sait ? Un jônin accomplit ou même l’un des futures Mizukage… Tout pouvait arriver pour ceux qui ont la volonté de se forger et de réguler leur puissance.

Agrippant à nouveau son verre fraîchement rempli, Inja pensa un court instant, fronçant un sourcil sur deux en le regardant distinctement.


« Je m’entraîne tous les matins au Grand Dôjo des sabreurs si tu veux passer un jour, on pourra partager nos exercices et pourquoi apprendre chacun de l’autre. »




Il lui lâcha un clin d’œil amical accentué par un léger sourire, avant de boire lentement son spiritueux. Pendant plusieurs secondes de dégustation, Inja ne pensa à rien d’autre qu’au verre porté à sa bouche, avant de finalement le poser. Jetant un regard curieux en direction de son camarade de beuverie, il se prépara à lui asséner une série de questions qu’il ne pouvait pas garder pour lui.


« La façon dont tu t’habilles, ça a une signification particulière ? Tu bases tes techniques sur quelque chose qui y est associé ou c’est simplement esthétique de la même manière que j’aime porter des vestes noires au-dessus de chemises blanches ? »




La question avait été bien dosée, de sorte à ne pas faire croire à Yuko qu’il était pris pour un clown, mais quand même pouvoir comprendre ses motivations. Chaque partie d’un être étant liée à quelque chose, une suite d’actions et de réactions, de causes… et de conséquences.

Ne voulant néanmoins pas le mettre mal à l’aise, Inja continua de lui sourire, faisant signe au barman de resservir leurs verres. Pointant même du doigt une nouvelle liste du menu des alcools pour lui faire signifier qu’il voulait essayer, il était écrit : « Gin des neiges »… Un autre des alcools importé du Nord du continent, rien de mieux pour accompagner les premiers verres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 2 Déc 2017 - 3:25
« Je m’entraîne tous les matins au Grand Dôjo des sabreurs si tu veux passer un jour, on pourra partager nos exercices et pourquoi apprendre chacun de l’autre. »


C'était bel et bien la phrase que venait de prononcer son interlocuteur une fois sa petite histoire racontée. Une invitation à s'entraîner ? Il n'en revenait pas. Non seulement il faisait preuve de gentillesse envers lui, mais en plus il avait l'air plus que sincère dans ses paroles. Bien qu'il savait ce qu'il allait lui répondre, il prit un léger temps pour ne pas se montrer trop enthousiaste à l'idée de venir progresser à ses côtés, il ne voulait pas lui paraitre lourd ou lui faire pitié.

« Avec grand plaisir, je serais ravi de partager une de mes sessions d'entrainement avec quelqu'un comme toi, ça ne pourra m'être que bénéfique. »


Lui renvoyant son clin d’œil, il bu à son tour quelques gorgées de son Saké, l'alcool commençait à présent à lui monter beaucoup plus à la tête, l'espace autour de lui semblait légèrement instable, c'est son équilibre qui jouait des tours. Il savait qu'il ne pourrait pas continuer bien longtemps à boire ainsi, mais son partenaire du soir continuait de s'intéresser à lui et plus précisément à son accoutrement.

« La façon dont je m'habille a une signification effectivement, ou du moins elle est lié à un évènement, en revanche mes aptitudes ninjas n'ont aucun rapports avec mon costume. Elle intrigue, la plupart des civils se moquent de moi. »


C'était vrai, pendant de longues années il fut victimisé à cause de son costume d'arlequin, mais à présent les choses avaient changées, il avait les moyens de faire taire ceux qui s'en moqueront. Néanmoins, il n'avait pas l'intention de satisfaire un besoin de vengeance vis à vis de ces gens, au contraire, la moquerie dont ils faisaient preuve à son égard était pour lui une source de puissance, de motivation, qui allait lui permettre de déplacer des montagnes, il en était convaincu.

« Quel genre de shinobi es-tu ? Ou plutôt quel Ninjutsu pratiques-tu ? Peut-être que nos capacités pourraient être complémentaires ? J'ai entendu dire que des équipes de ninjas se formaient au sein du village afin d'accomplir des missions de grandes importances pour les dirigeants, tu en sais plus ? Tu fais toi-même partis de ce genre d'équipe ? »


Cette fois c'est Yuko qui lui avait asséné un bon nombre de questions, curieux de connaitre un peu mieux le fonctionnement exact du village, mais également de savoir à quel genre de shinobi il avait affaire ce soir. Le courant passait plutôt bien avec lui, et il sentait qu'il pourrait apprendre énormément à ses côtés, il ne pouvait donc pas se passer de le questionner.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Sam 2 Déc 2017 - 15:05


Yuko semblait enjoué par la proposition qui venait de lui être faite, répondant à l’affirmative. Un échange de savoir était toujours intéressant, même si celui ne se limitait qu’à un échange de point de vue et d’expériences, il ne pouvait qu’être un pas de plus vers la sagesse. Tout faible ayant besoin d’être entraîné, tout puissant nécessitant de se remettre en question en permanence. UN bon échange de procédés, bénéfique.

Inja porta de nouveau le verre à ses lèvres, écoutant les paroles de l’homme en rouge qui confirmait s’habiller de cette façon en rapport avec un évènement de sa vie, mais n’ayant pour autant aucun rapport avec son style de combat. Intéressant… des interrogations amenaient Inja à faire le tour des possibilités que son interlocuteur pourrait exercer dans les arts ninjas.


« Intéressant… »




Ce petit commentaire ne fut rien dans la conversation, seulement une façon d’acquiescer qu’il comprenait les dires de Yuko, pendant qu’il enchaînait les phrases, voulant en savoir davantage encore sur Inja. Le « genre de shinobi » qu’il était, ce qu’il pratiquait et bien d’autres choses visant à créer un éventuel lien, comme la complémentarité ou les équipes. Il n’eut pas besoin de réfléchir très longtemps pour répondre, l’honnêteté prenait le dessus sur la réflexion.


« Je n’ai pas de réelle idée de ce que je suis pour l’instant, j’élabore de plus ne plus de techniques et voit où ça me mène. Mais je me dirige plus vers de la sensorialité pour le moment. Il semble que j’ai développé un don pour ça, une sorte de prédisposition à la naissance. »




Il réfléchit un court instant, en profitant pour prendre une nouvelle bouffée de fumée, puis reprit de plus belle.


« Effectivement des équipes se forment, mais j’ai beaucoup trop besoin de m’entraîner et surtout besoin de mon temps. Pour l’instant ça ne me serait pas bénéfique, je m’entraîne à mon rythme et essaie de progresser. Imposer un rythme synchronisé quotidiennement ou faire des missions trop rapidement n’est pour moi pas une bonne chose. »




Tous les jours, Inja s’entraînait, passant le plus clair de son temps à se développer là où il possède des lacunes, toujours harmonisant son savoir. Et profitant de sa solitude pour adapter son rythme et se fixer ses propres horaires.

Il continuait de regarder Yuko, voyant comment il pourrait réagir à ses paroles. Voulait-il simplement des informations ou était-il à la recherche d’équipier ? L’état actuel de Kiri rendait mouvementé la formation d’équipes de ninjas, la plupart des formateurs étant envoyés loin en mission. Des conflits semblaient inévitables depuis la fuite des déserteurs Kirijins. Néanmoins, Inja serait toujours partant pour s’entraîner avec d’autres personnes, tant qu’il ne se retrouvait pas affublé d’obligations l’empêchant de progresser lui aussi.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 2 Déc 2017 - 16:04


« La pêche façon Umimori »


Inja restait assis à observer le cours des évènements, alors que la soirée ne faisait que commencer, Fuka était déjà complètement affolé par l’alcool, son crâne d’homme aquatique commençait peu à peu à la place à une apparence nouvelle, plus proche d’une bestialité assumée que de l’humanité commune des Kirijins. Tandis qu’Hiro n’avait pas l’air de se sentir bien, filant à travers la foule du bar pour aller vers une destination inconnue, une chose qui ne fit pas peur à Inja, malgré la sensation étrange qu’il avait éprouvé dès l’arrivée du jeune homme, celui-ci paraissait en fait tout à fait innocent. Après tout, il n’aimait peut-être juste pas l’alcool et avait besoin de se laver l’estomac en utilisant la manière forte, la déglutition.

De son côté, Yuko avait l’air tout à fait normal, en tout cas, comparé aux deux énergumènes qui semblaient tous les deux avoir assez mal réagis. Se défendant amicalement de la remarque proférée par le fuyard… Une intervention qu’Inja n’avait pas spécialement compris, les habits de l’arlequin ne regardant que lui, d’autant plus que le nombre de ninjas extravagants était important au sein de cet art ; une grande partie des shinobis les plus fiers de leurs pouvoirs souhaitant se démarquer de la masse des autres combattants et se faire une place, ainsi qu’une réputation rapidement.

Inja sortit de sa poche un petit boîtier dans lequel étaient entreposées ses dernières cigarettes, avant d’en prendre une pour l’allumer en s’aidant de la bougie la plus proche de lui. S’il s’était efforcé de ne pas fumer en présence de Fuka, ne sachant pas comment son corps réagirait aux fumées nocives, il n’avait plus aucune appréhension quant à lui, le mal s’était déjà emparé de son corps et son esprit et le marteau de l’alcool ne tarderait pas à frapper son Hypothalamus. Une jolie nuit en approche…

« Allez, barman, mets nous donc des verres du fameux dont on a parlé plus tôt. Histoire de soigner le mal par le mal. »



En quelques secondes à peine, l’homme se précipita pour ouvrir la bouteille qu’il avait reçu plus tôt dans la semaine du Pays de la Neige, une cargaison qui n’aurait jamais dû passer mais qui avait finalement été habilement détournée à l’aide d’amis du barman. L’étiquette un peu abîmée par les multiples voyages, malgré la bonne conservation, affichait des lettres déchiffrables par quiconque de sobre possédant une bonne vision uniquement. Les lettres formaient un enchainement de caractères : A – B – S – I – N – T – H – E – 8 0,9 %. Des inscriptions à faire criser les connaisseurs. Le rinçage de bouche serait délectable et… anesthésiant.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 13 Déc 2017 - 2:24
ふか うみ


Inja observait silencieusement la scène, essayant de comprendre ce changeant de personnalité soudain chez le chondrichtyens, son corps s’était transformé petit à petit pour quitter son aspect humain et devenir bien trop proche de celui du requin. L’absinthe qu’il venait d’ingérer l’avait complètement changé, changeant même son stade d’alcool, de celui d’un humain n’arrivant à parler à celui d’un animal s’exprimant à la perfection, un comble. Il ne fallut pas longtemps avant que des manants de la taverne ne viennent l’embêter, mais Fuka semblait avoir l’air de se gérer tout seul, sans qu’Inja ne ressente la nécessité de venir l’aider. Les agresseurs prirent d’ailleurs peur quand le requin menaça le plus courageux d’entre eux, commençant à se disperser, tout en démarrant un vent de panique à travers le restaurant. Mais ce n’était que le début des ennuis… Yuko vint lui faire un aveu assez inattendu, expliquant que la soirée ne se déroulait pas exactement comme prévue d’un point de vue pécuniaire. Il profitait de la montée en tension pour planifier une fuite stratégique, dans le but de ne pas avoir à payer quoique soit et surtout, de ne pas se faire casser la gueule… Une initiative qu’Inja n’approuvait pas, mais qu’il se résigna à suivre, ne pouvant pas laisser le pauvre Genin venu célébrer sa promotion dans un pétrin sans fin. Il réfléchit un court instant puis posa son verre sur le comptoir en se levant et commença à exécuter quelques mudrâs discrètes, s’adressant dans le même temps à Yuko.

« Bon, okay, fais-moi confiance et ferme les yeux dans moins de trois secondes. »



Quelques secondes plus tard, une violente lumière vint éclairer toute la salle, aveuglant tous ceux prit par celle-ci pendant plusieurs secondes, assez longtemps pour qu’Inja attrape Fuka et Yuko par le bras, étant le seul à réussir à voir malgré la lumière, il les emporta vers la sortie de l’établissement, priant pour que les gens ne les remarquent pas en reprenant leurs esprits. La porte ne pu pas tenir très longtemps, rapidement violentée par la course folle des trois fauteurs de trouble, partit sans régler l’addition et encore pire pour Yuko, sans payer les boissons soi-disant offertes à tout le monde. Inja espérait que son stratagème avait fonctionné et qu’aucun de ses deux compères n’essayerait de se débattre de sa prise…Une fois le palier franchit, il laissa les deux énergumènes avancer d’eux-mêmes, les lâchant pour qu’ils décident quoi faire. Dans son cas, Inja n’attendrait pas longtemps pour rentrer à l’hôtel, n’ayant aucune envie de se faire attraper et voir sa réputation s’entacher…

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

L'alcool coulera à flot pour ce nouveau bandeau [LIBRE]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: