Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Le vent se lève ๑ UZ UZ


Jeu 30 Nov 2017 - 12:23
Une page qui se tourne, une évolution pour une famille déjà si fier des exploits accompli. Une vie remplie d'aventure et de rencontres. Mais surtout une vie qui se mérite d'être encore plus exploité. Un renouveau pour le clan originaire de cette petite île, dont l'emplacement reste inconnu pour presque tous, mais qui possède quand même cette grande renommée à travers le continent.

Uzumaki. Un clan, mais une famille avant tout. Des shinobis, tous différents les uns des autres, possédant chacun son caractère une des capacités différentes. Toutes ces différences qui finalement viennent former un tout. Un ensemble qui fonctionne plus que bien. Une machine capable de faire face à l'adversité.

Et aujourd'hui, cette famille allait se réunir, pour commencer un nouveau chapitre de l'histoire du tourbillon. Hi no Kuni, pays actuellement sous la tête d'un homme dont le nom est connu à travers l'ensemble de ces terres. Un homme qui usa d'une usurpation pour prendre le pouvoir durant un rassemblement. Un pays qui n'est donc, en soit, pas du tout calme. Mais c'était pourtant l'endroit où ils allaient tous se rejoindre.

Un petit village, perdu dans la forêt. Une dizaine de maisons, tout au plus, avec une grande taverne en son centre. Finalement, l'endroit parfait pour être discret et ne pas se faire remarquer dans un endroit bondé de monde. Et c'était ici que l'homme à la tête du clan, Hayate, avait donné rendez vous au reste de sa famille, aujourd'hui.

Il attendait, à l'entrée de ce petit havre de paix, scrutant l'horizon, à l'orée des bois, espérant voir une silhouette familière apparaître devant ses yeux. Ce qui était finalement le cas. Et à sa grande surprise, le premier de la famille qui venait d'arriver, n'était absolument pas celui qui pensait voir arriver avant les autres. Le médecin se mit à sourire, tout en prenant un ton légèrement moqueur, comme il le fait toujours avec son frère, qui venait d'arriver.

J'me demande comment la brute peut arriver avant les autres, Ichi. Dit-il en laissant sous-entendre qu'il était le premier arrivé. Je suis heureux de te voir, Kaemon.


_________________
竜爪拳 -Ryūsōken no Hayate
« I can't change the direction of the wind, but I can adjust my sails to always reach my destination. Strong people are made by opposition like kites that go up against the wind. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1836-heroes-never-die http://www.ascentofshinobi.com/t2165-equipe-1-seishi-iwa#14765 http://www.ascentofshinobi.com/t1869-uzumaki-hayate-carnet-d-un-voyageur#12132

Jeu 30 Nov 2017 - 16:58


    ▬ Eh, tu sais Kaka', j'pensais à un truc. Pourquoi on vient qu'maintenant au Pays du Feu ? J'veux dire, on aurait put s'casser plus tôt, faire les quatre-cents coups, séduire plein de gonz-

Kaemon ne l'écoutait pas. L'Esprit qui cohabitait avec sa conscience dans son esprit avait une fâcheuse tendance à trop parler, ce qui avait le don d'irriter l'Ardent. Et lorsqu'il était irrité, il se taisait. Si Muttsuri s'était trouvé face à lui, nul doute que l'encapuchonné serait en train de compter ses dents au sol à l'heure actuelle, mais pour une raison étrange, le colosse se sentait de bonne humeur. Et pour le coup, c'était un événement si rare que ce détail méritait bien d'être souligné. En effet, depuis leur retour de l'Académie, Kaemon n'avait passé qu'assez peu de temps avec sa famille. Et aujourd'hui, le chef du clan, et accessoirement son grand frère, Hayate, leur avait donné rendez-vous, alors que Kaemon et ses frères venaient d'arriver au Pays.

Avançant d'un pas lourd, Kaemon observait le paysage qui s'offrait à lui, tandis que son Esprit continuait de lui offrir des migraines insoutenables, stimulant sa colère. Il s'était entraîné, mais jamais Kaemon n'aurait put évaluer le niveau que possédait les shinobis des terres lointaines. Et malheureusement, il n'avait encore rencontré personne d'intéressant. Alors que sa longue chevelure volait au vent derrière lui, son haori marqué du sceau du clan qui se laissait guider par le mouvement céleste, Kaemon observait, en silence. Il commençait à arriver. Une sorte d'instinct qui lui indiquait que le lieu de rendez-vous ne devait plus être bien loin. Un village. Voilà le lieu qu'avait choisit Hayate pour leurs retrouvailles. Et d'ailleurs, il le voyait au loin. Cet homme qu'il souhaitait surpasser. Ryusoken no Hayate se trouvait face à lui.
    ▬ Yo'. Ça faisait longtemps, Hayate. Tes affaires à Hi ont l'air de s'être bien passé.

Il était content de le revoir, mais il n'avait pas pour habitude de le montrer, et c'était mieux pour lui. De son seul oeil valide, Kaemon fixait cet homme devenu chef, et qui comptait guider le clan Uzumaki le long de ces terres.
    ▬ Hi est assez chiant pour l'instant, j'espère que les shinobis dont tu m'as tant vanté les capacités sauront me stimuler.
    ▬ Eh Kaka', tu d'vrais pas t'la péter comme ça. T'sais, j'fais le mec ténébreux avec ma capuche, mais j'essaies de rester modeste MOI ! Prends exemple un peu.

Inutile de répondre, il ne cherchait que ça dans tous les cas.


_________________
#AB3254
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2553-even-a-piece-of-garbage-has-its-pride-densetsu-etsuro

Jeu 30 Nov 2017 - 22:32



Hi no Kuni, voilà un moment que ses pieds et sa lame n'avaient pas eu occasion de fouler ces terres. Lieu de perdition où les ravages d'une guerre civile avait tant fait rage. Qui maintenant était un bien triste Pays en proie aux malversations de quelques esprits malveillants se jouant de l'éternel jeu de ce monde.

Génial ! Enfin, elle avait l'occasion de s'amuser un peu, de découvrir à nouveau les joies tenant des plus folles Odyssées. Le calme de la petite île d'Uzu était reposant, le confort qu'il suscitait était bien doux. Mais L'aventure ! Il n'y avait que cela de vrai ! Quel plaisir de pouvoir partir en chasse de l'inconnu arborant son nez si audacieux à la face de quinconce. Taquin, voulant prendre dans ses filets les aspirations des mortels, pour mieux les croquer dans sa mâchoire mortifère.

Le voyage par la mer fut assez prestement enduré. Déjà à l'horizon, se profilait l'esquisse des continents ancestraux. Offrant le pâturage d'un vivier indécent.

Prenant dès lors la quête qui lui incombait de part ses positions, elle rejoignit l'endroit où Tourbillons devaient se retrouver alors.

Un petit village tranquille était le lieu de rendez-vous des légion des péchés primordiaux.

Gambadant, se perdant à la moindre occasion se présentant, l'ingénue foudroyante passa par les chemins de traverses se dessinant sous ses talons. Finalement, elle arriva, légèrement en retard, près de la destination marquant les tournants.

Affichant un air audacieux, elle semblait des plus heureuse de la situation. N'étais ce pas une cuisse de poulet qu'elle tenait entre les dents ? Mordant dedans sans gêne aucune. Une main posée sur le Saya, qui prenait ancre autour de sa taille. Arborant une tenue frappé des armoiries tourbillonnantes.

~ T'es vraiment la pire ! ~

Elle ne répondait point, se contentant de manger en affichant un air des plus contents d'elle. La porteuse de la sanguine lame aperçut au loin les deux silhouettes familières. Elle se dépêchât alors de les rejoindre, toujours aussi enjouée.

« Hey les gars ! » -tenant dans sa main son goûter-

Elle se tourna vers le géant qui la dépassait d'une taille affairante.

« Rah, t'as réussi à me devancer ! La prochaine fois, ce sera pas la même ! »

Puis elle se tourna vers l'instigateur de la rencontre.

« Ça faisait une paye ! » -le saluant en levant la cuisse de poulet mordue-

Puis, elle se remit à mordre à pleines dents dans la chair tendre et douce incarnant sa collation.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1889-god-of-thunder http://www.ascentofshinobi.com/t1900-uzumaki-miyu-monogatari

Ven 1 Déc 2017 - 7:19

Le voyage d'Uzu à Hi no Kuni n'était pas dès plus long, la traversé était généralement courte et sans accros. Mais pour le jeune bambou cette escapade avait été un véritable cauchemar. Alité dans la cale de leur chalutier presque tout le long du voyage, Shin n'avait pas vu l'esquisse d'une seule vague. Depuis ses mésaventures sur la mer de l'Est avec son grand frère il y a de cela quelques années, l'Uzumaki avait pris le mal de mer.

Hayate, son grand frère, celui que l'on surnommait le Point du Dragon, avait convoqué le reste de la famille dans cette petite bourgade paumé en plein milieu de la forêt du Feu. À l'appel du chef, tous avait répondu. Quittant leur île natal, Shin était embarqué avec son grand frère Kaemon et sa cadette - quoique d'adoption - Miyu.

Shin ne connaissait pas les plans de son ainé, mais s'il les convoquait jusqu'ici après une si longue absence, c'est que la nouvelle devait être importante. En temps normal, l'avare n'en aurait eu que faire. Il était beaucoup trop occupé par l'écriture de son second ouvrage - intitulé pour l'instant Entretient avec un Meikyû - Fondement théorique du Fuinjutsu. Mais comme il planifiait déjà un voyage sur le Grand Continent prochainement, pour retourner dans le désert de Kaze, il s'était dit que le timing ne pouvait pas mieux tomber. Et que le changement d'air pourrait lui éclaircir les idées.

Déambulant dans les rues du petit village tout juste sortie du bateau, quelques mètres derrière l'imposant Kaemon et juste devant la petite Miyu, Shinachiku contemplait les étales du marché au fil de ses pas. *Oï gamin, t'as pas envi de m'attraper une p'tite babiole qui brille pour ma collection* résonna alors la voix de son compagnon. *Allez, juste un p'tit truc!* insista-t-il. Shin soupira alors, s'arrêtant dans sa progression. *Vraiment? Vous avez envi de quelque chose maintenant Sennin-sama?* Depuis le temps, l'Uzumaki commençait à être habitué aux caprices du vieux magicien. S'il voulait avoir la paix, il valait mieux l'acheter, toujours. D'un geste sournois et rapide, vif comme son esprit, le jeune bambou subtilisa une petite bague d'or et d'argent qui trainait sur l'étage d'un artisan occupé. *Allez, t'es content maintenant? Fiche moi la paix là, c'est pas le moment.* pensa-t-il tout en fourrant son gain dans sa besace et en accélérant de nouveau de le pas pour rattraper les autres.

Le trio avait par la suite pris la direction de la forêt, par les sinueuses routes campagnardes, pour rejoindre leur destination. Rêvassant, Shin s'était quelque peu égaré du chemin en voulant suivre une petite bestiole à étudier. C'est pourquoi il n'arriva que plusieurs minutes après les deux autres au lieu de rendez-vous, son sac plein de babioles qu'il avait trouvé dans les bois, des petites choses qu'il pourrait étudier et cataloguer plus tard, et le bas de son haori portant la marque du tourbillon complètement taché de terre et de boue. "Vous auriez pu m'attendre vous savez!" dit-il aussitôt aux deux autres. "Ani-san." ajouta-t-il en saluant son ainé qui les attendait.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 3 Déc 2017 - 15:35
La joie des retrouvailles, de revoir enfin ces personnes arrivant une par une, devant le chef du tourbillon. Enfin, sa famille commençait à se réunir pour commencer leur ascension au sein du monde des ninjas. Ils allaient pouvoir montrer ce qu'ils valent et cela ne faisait que rendre le dragon de plus en plus impatient.

Devant lui, après Kaemon, c'est sa sœur adoptive, Miyu, qui venait d'arriver, suivit de très près par le plus jeune des trois frères de la famille, apportant avec lui sa dose de mystère, Shin.

HayateMoi aussi je suis vraiment content de vous voir. Ca fait un petit moment que je suis parti, j'dois dire que vous m'avez manqué.
KuroEt c'est reparti, le gang des clowns est de sortie.
ShiroTu vas voir, le village, demain, il est ravagé.
KuroFaut voir... Ils vont peut-être les virer avant demain.
Hayate Les deux cruches vous pouvez fermer votre bouche deux minutes ?! Dit-il en affichant un rictus sur son visage, dû à son énervement d'entendre les deux dans sa tête.

Relevant les yeux sur les personnes devant lui, il fut quand même intrigué. C'est alors qu'il se mit à compter, comme il l'avait fait quand Kaemon est arrivé.

HayateIchi... dit-il en pointant Kaemon du doigt, Ni... puis Miyu. San... et enfin Shin. Bah, alors, elle est ou ma fille ? J'peux savoir qu'est-ce que vous avez fait d'elle ? J'sais qu'elle est insupportable, mais j'vous ai déjà dit de ne pas l'abandonner au bord de la route !

C'est alors que pour couronner le tout, son ventre venait de gargouiller tellement fort que les animaux autour d'eux auraient pu l'entendre. Il n'avait pas mangé depuis plus d'une journée et il commençait vraiment à le ressentir, surtout en voyant sa sœur se goinfrer devant lui.

HayateT'aurais pas un truc qui traîne hein ? J'ai vraiment trop faim. Dit-il en regardant sa sœur.


_________________
竜爪拳 -Ryūsōken no Hayate
« I can't change the direction of the wind, but I can adjust my sails to always reach my destination. Strong people are made by opposition like kites that go up against the wind. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1836-heroes-never-die http://www.ascentofshinobi.com/t2165-equipe-1-seishi-iwa#14765 http://www.ascentofshinobi.com/t1869-uzumaki-hayate-carnet-d-un-voyageur#12132

Dim 3 Déc 2017 - 22:05

Kaemon pivotait légèrement, voyant les autres membres du clan approcher au fur et à mesure. Finalement, même en empruntant des chemins différents, le temps de parcours avait été sensiblement identiques. Plutôt un point positif, pour un individu comme l'Ardent qui détestait par dessus-tout attendre. Bien que son visage restait relativement fermé, on pouvait malgré tout percevoir une certaine étincelle dans le regard de Kaemon qui exprimait assez bien la joie qu'il ressentait de voir sa famille se réunir après tout ce temps. Il aurait bien des tas de questions à posé à Hayate à propos de son voyage en solitaire, mais le médecin avait tendance à se montrer peu bavard sur le sujet. Et la curiosité bien fade du colosse restait plutôt limité. Pour cette raison, Kaemon se contenta d'aller s'asseoir, alors que le chef de clan devait probablement sermonner les esprits qui cohabitaient en lui.
    ▬ Eh Kaka', maintenant qu'on a retrouvé nos bro, pourquoi on f'rait pas un genre de BATTLE ROYA-
    ▬ Non.
    ▬ T'es pas drôle mec...

Parfois, il fallait aussi fermement lui répondre à cet esprit qui, de son vivant, avait dut être le plus grand comédien de sa génération. Observant Miyu et Shin du regard. La question du Dragon intrigua Kaemon pendant un moment. Sa fille ? Elle devait donc réellement venir avec eux ? L'Ardent ne s'était pas vraiment préoccupé de ce détail, assez peu à l'aise avec les enfants, même s'il aimait bien sa jeune nièce. D'un soupir, Kaemon s'adossait à un rocher devant l'entrée du village, avant de relever son regard vers l'aîné de la famille.
    ▬ Aucune idée. Peut-être que Miyu l'a bouffé en route.

Avec le ton qu'employait Kaemon, il fallait bien qu'un Uzumaki pour comprendre qu'il tentait là une touche d'humour. Sans un sourire, il se mit à craquer son cou, jugeant qu'il ne s'était décidément pas assez reposé durant son voyage, repensant un instant à sa rencontre avec ce jeune blondinet insupportable.
    ▬ Si vous avez d'quoi faire un pique-nique, j'suis pas contre.

Lui aussi, avait faim.

_________________
#AB3254
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2553-even-a-piece-of-garbage-has-its-pride-densetsu-etsuro

Lun 4 Déc 2017 - 1:44



L’homme arborant une face de renard, fut le troisième membre de ce comité qui se formait peu à peu à l'orée de la place incarnant début et fin du village. Miyu avait prit l'habitude de lui attribuer un petit sobriquet, référant à ce visage si particulier dénotant une nature de malicieux Kitsune. Elle fit un mouvement de main, tout en croquant encore une fois dans la succulente et délicieuse cuisse du volatile. Rôtie à la perfection, un fin arôme émanait de ce met savoureux. Assaisonné des épices nécessaires à ce que toute cette saveur soit décuplée à son paroxysme. Il suffisait de voir cet entrain avec lequel elle plongeait ses dents au plus profond de la tendre texture, avant de la mâchonner sans rechigner, puis l'ingurgiter en affichant une béatitude outrageante. Cela lui faisait plaisir de revoir le fameux médecin, chef du clan, qui était partit en vadrouille depuis quelques temps déjà. A chaque fois qu'il s'énervait en pestant contre ses démons intérieur, cela faisait naître un sourire malicieux sur les traits de l'épéiste, qui ne manquait pas de faillir à rester de marbre à la moindre occasion. Se mettant à compter les arrivants, le sieur au chapeau pointu sembla être stupéfait d'une intrigante façon. La prunelle de la prunelle de ses yeux ! Sa fille adorée ! Elle n'était point là avec les hurluberlus qui étaient devant ses yeux ! Tiens, c'était vrai ? Où était passé la juvénile petite ? Mystère qui ne fit pas foyer d'inquiétude dans les pensées de Miyu. La petite savait se débrouiller et était maligne. Elle saurait se débrouiller, comme tout Uzumaki, ses capacités étaient d'un niveau dépassant celui des mortels. Elle se contentait de continuer à baffrer. Soulevant l'appétit de tout un chacun. Certains n'avaient pas eu l'occasion de se mettre quelque chose sous la dent, pour calmer leur ruminant estomacs criant famine. Se tournant vers l'adoptée sœur, le borgne lui demanda alors si elle avait quelque chose à offrir. Tout comme le géant qui semblait prendre ses aises en évoquant pique-nique champêtre serait de bon ton. Interloquée, elle plissa les yeux, comme soucieuse.

« Hum... » -peu encline à partager son casse-dalle dans un premier temps- « Bon ! Mais c'est bien parce que c'est vous ! »

Elle se mit à farfouiller dans sa sacoche, qu'elle portait sur elle, puis sortit de celle-ci ce qui semblait un immense pot à la forme cylindrique. Tendant ce dernier vers ses compatriotes. A l'intérieur, de cette boite frappée d'un signe étrange, moult délicieux morceaux et cuisses de poulets dansaient avec allégresse. Ce marchant itinérant était un génie! Son invention était loin d'être piquée des hannetons. Du poulet à emporter, toujours chaud, pouvant être dégusté lors des voyages tenant des épopées.

« Tenez ! J'ai trouver un marchand itinérant qui vendait ces étranges réceptacles garnis de morceaux de poulets. La curiosité m'a poussé a lui en acheter un ! » -affichant un sourire jusqu'aux oreilles- « Par contre, j'ai rien à boire ! C'est pas une taverne un peu plus loin ? Faudra qu'on y passe après pour boire un coup et voir s'il y a quelques melons bien rebondis en guise de dessert ! »

~ ... Traîtresse ! ~

Elle ricana un instant. Avant de revenir sur ce que le frérot avait dit tantôt et qu'elle n'avait pas compris au plus tôt. Que voulez vous, elle était trop affairée à se contenter.

« Puis comment ça, Miyu l'a peut être mangée ?! » -commençant à faire la moue, un peu vexée-



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1889-god-of-thunder http://www.ascentofshinobi.com/t1900-uzumaki-miyu-monogatari

Mer 6 Déc 2017 - 4:54

Excentricité. Voilà un mot qui décrivait à la perfection cette petite clique d'Uzumaki. Il était difficile de croire - pour un œil extérieur - que l'ainé d'entre eux était le chef du clan. Les quelques passants qui se dirigeaient ou sortaient de la taverne indiqué par la jeune Miyu dévisageaient le quatuor au passage, ce questionnant probablement sur ce que des hurluberlus pareil faisaient dans un coin aussi tranquille du pays. "Mei-san? J'crois qu'elle dormait toujours quand on est sortit du bateau...Elle doit encore y être." dit-il avec nonchalance et tout le sérieux du monde à son grand frère. "Bah quoi? C'pas toi qui me disait toujours de jamais réveiller quelqu'un qui dort?" ajouta-t-il devant le regard incrédule de ce dernier.

Fidèle à son habitude, Shin demeurait plutôt calme en rapport à ses frères et sœurs. Il se contenait de regarder en souriant bêtement. Préférant penser à ses trouvailles de la journée plutôt qu'à n'importe quel autre ânerie. Lorsque sa sœur sortit de sa besace cet étrange contenant de volaille, le Renard réalisa lorsque son ventre se mit à gargouille frénétiquement qu'il avait peut-être fin lui aussi. D'un claquement de doigts subtile et bien placé, dont le son voyagea bien aisément jusqu'aux oreilles de ses frères et de sa sœur, dans toute sa fourberie, Shin créa une illusion : une jeune femme blonde en petite tenue, aux "melons" bien gros s'approcha en titubant et s'écrasa la poitrine en plein visage de sa petite sœur.


Profitant de la distraction, Shin s'empara subtilement de la boite de poulet en rigolant. "Héhé." Il saisit la plus grosse cuisse du lot et mordit à l'intérieur à pleine dent. Étant le cadet de la famille, le jeune bambou avait développé ses trucs au fil des années. Sinon, il se serait retrouvé bon dernier encore une fois à récolter les dernières retailles. "Allez, j'ai soif moi aussi. J'vais nous prendre une table!" dit-il en tournant les talons et en prenant la direction de la taverne. Il laissa échapper un nouveau petit ricanement alors que sa sœur se débattait toujours avec la poitrine de son illusion. D'un second claquement de doigts, il la fit disparaître. *Bouhahaha ça leur apprendre à ces rigolos.* marmonna Sennin-sama dans son esprit.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le vent se lève ๑ UZ UZ

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: