Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Essais, Rires et Achats [ Niijima Nana / Umi Fuka ]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Mer 17 Jan 2018 - 13:21
ふか うみ
Un Umi réquisitionné... ◦○◌

Fuka regardait sa jeune amie boire son verre de thé maison, tout comme lui elle semblait apprécier cette boisson rafraîchissante. La recette de ce thé était tenu secrète par le gérant du restaurent, il était impossible de deviner exactement sa composition, tout ce mystère rendait ce trésor liquide encore meilleur. Le temps que le cuisinier prépare la commande de Fuka et Nana, celle-ci en profita pour faire un peu de causette. Elle sortir une énorme bourse, qui semblait remplis à ras bord, au point que si elle venait à ajouter autre chose dedans, elle éclaterait. Cette bourse était serte bien plus pratique pour cacher son butin, plutôt que dans son soutif, logique. D'un coup la jeune Nana venait de perdre une dizaine d'année, sa poitrine avait disparu, tout comme sa féminité. Fuka rigola en voyant la transformation de la jeune démone, redevenu aussi plate qu'une planche à pain, bien sure l'Umi ne parlerait pas de ça, il avait remarquer en observant les gens, que le sujet était tabou pour les jeune femme, surtout quand celle-ci n'avaient pas de formes généreuses.

Avant que l'Umi n'est pus répondre quoi que ce soit sur l'énorme bourse bien remplis, la jeune Nana attrapa son bras. Elle semblait intriguer par les nombreux tatouage que l'homme requin portait, arborait fièrement. Elle demanda avec une sourire "angélique", leurs significations, la raison qui avait poussé Fuka à se faire marquer pour la vie. Le jeune homme arbora à son tour un grand sourire, peut être moins angélique que celui de son amie. Il répondit calmement et simplement:

—« Ta bourse est bien remplis, tu devrais pouvoir tenir un bon mois en vivant dans l’excès. Enfin bref pour en revenir aux tatouages, disons que c'est un genre de rite de passage, non officiel, que l'on pratique entre homme de mon clan. Chez les Umimori il y a des artistes, des maîtres dans l'art de marquer la peau avec de l'encre, certaine femmes franchisses aussi le pas, mais cela reste rare. Pour faire court, tout ces tatouages racontes une histoire, celles de mon clan, nos origines etc ... Des contes et légendes qui nous tiennes particulièrement à cœur. Après je suis peut être l'Umi avec le plus de tatouage, j'aime cette art, j'aime le fait de marquer un moment de ma vie sur ma peau, pour ne pas oublier qui je suis, d'ou je viens. Cela peu sembler un peu barbare, je sais ... »





_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Mer 17 Jan 2018 - 21:28

J’ai une idée !


Echangeant le sourire avec sa complice, Fuka, comme happé par la petite, donna des explications aux suites du questionnement de Nana qui prenait son bras en otage. Outre sa réflexion sur la besace bien remplie de la blonde qui lui assurerait un train de vie convenable pour le mois à venir, elle n’y prêta guère plus attention, ce qu’elle voulait, c’était son histoire. C’est alors que l’homme requin livra un touchant récit sur son clan et ses pratiques. Elle apprit par ce biais la passion de Fuka pour les tatouages. Entendant ses mots, le visage de l’adolescente s’illumina de malice. Elle tira fermement le bras de son compagnon vers elle, le plaqua sur la table et de l’autre main attrapa un senbon caché dans son blouson.

- Dans ce cas, cela ne te dérange pas que j’y laisse ma marque ? ( Du bout de l’aiguille elle pointa une petite zone autours du poignet. ) Ici cela me parait bien, tu ne pourras pas oublier mon passage ! Par contre je gribouille assez mal des fois, regarde.

Toujours en maintenant le bras en place, elle dessina avec des marques de fuinjutsu, apparaissant comme de l’encre du bout du senbon, un hideux canard sur sa serviette de table. Satisfaite de cet affreux résultat, elle reporta son attention sur l’infortuné.

- Alors, prêt pour le tatouage de ta vie ? :3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Ven 19 Jan 2018 - 23:44
ふか うみ
Un Umi réquisitionné... ◦○◌

La plus part du temps, les gens étaient effrayer par les tatouages qu'arborait le jeune Umimori, l'encre sur son corps avait tendance à rendre son apparence général encore plus effroyable. Cela dit la gamine démoniaque semblait plutôt intriguer, intéresser par cette coutume que les gens trouvaient barbares. La jeune Nana ne cessait détonner Fuka, décidément, se petit bout de femme n'était pas comme les autres. L'Umi regardait ses tatouages, se souvenant de la raison qui l'avait poussé à faire chacun d'entre eux, des bonnes raisons, comme des mauvaises. Son corps était littéralement une toile ambulante, une oeuvre que son oncle avait réaliser en quelque année seulement, à la demande de Fuka bien évidemment.

Chose que l'Umimori n'avait pas prévu en parlant de ses nombreux tatouages à la jeune diablesse, était que celle-ci se mette en tête de marquer se jour, en tatouant le bras de celui-ci. Fuka ne savait quoi répondre, regardant la jeune fille jouer avec un senbon, l'homme requin ne pu s’empêcher de déglutir, la gorge serrer par cette idée sortie de nul part. Il ne faisait aucun doute qu'il fallait réfléchir à ses propos quand Nana était présente, pour éviter ces idées farfelus. Elle semblait bien décider à laisser sa marque sur la peau de de l'Umi, elle avait dans l'idée de lui tatouer un... un canard, mal fait qui plus est. Une personne normal aurait certainement refuser, mais Fuka lui dit simplement:

—« Mmmh... Pourquoi pas, par contre je réserves le peu de place qu'il reste sur mes bras et mes mains. Donc, mmmh ... Pourquoi pas sur la cuisse ou le mollet ? »





_________________
ふか うみ-Fuka Umi
Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan, mais si cette goutte n’existait pas, elle viendrait à manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1921-comme-un-requin-dans-l-eau-fuka-umi-finish http://www.ascentofshinobi.com/t2425-equipe-2-hekikai-kiri http://www.ascentofshinobi.com/t1925-carnet-de-route-d-un-homme-de-la-mer http://www.ascentofshinobi.com/t2191-tensei-akki-never-alone

Dim 21 Jan 2018 - 12:54

Ta bonté te perdra


Qu’il était mignon à déglutir. Nana se sentait comme la grande méchante de l’histoire, serrant le protagoniste de cette histoire héroïque dans le creux de sa main, l’aiguille prête à le scarifier. Quel délice ! La blonde s’imaginait déjà avec son harem d’adorateurs de plates rendre justice à se monde cruel et non tolérant envers les femmes de son espèces… Elle marquerait chacun de ses cultistes de sa griffe et partirait à la conquête de ce monde, faisant interner toutes ces paires d’obus méprisants dans des camps. Oui, l’adolescente combattra jusqu’à son dernier souffle, quitte à terminer cette idyllique histoire dans son dernier bastion, encerclée par ses ennemis armés de faucilles et de marteaux. Brrrr… ça serait bien quand même… Mais dans l’état actuel des choses, ses menaces se révélaient peut-être un peu trop efficaces, puisque le docile Fuka concédait à accorder une place à son ridicule canard, avait-il perdu la tête ?!

Nana toussa en apprenant les endroits indécents où elle pourrait marquer son ami, quelle sens de la non-retenue ! Jouant de ses doigts en faisant tournoyer son senbon comme un jouet, la petite blonde lâcha prise et rangea l’aiguille, se rasseyant dans un soupir.

- Ah… Mon bon Fuka, ta gentillesse te perdra. J’allais vraiment te faire une crasse là, faut s’imposer mon gars. ( Elle tendit le bras pour lui coller une pichenette sur le nez du bout de doigt. ) Tu ne vas pas quand même pas te laisser marcher sur les pieds pour plus jeune que toi, non ? Oh ! ( Une douce odeur parvint à ses narines, illuminant son visage d’un radieux sourire. ) Nos plats arrivent !

Effectivement, la serveuse apporta les commandes qu’elle déposa tout d’abord devant Nana, puis Fuka. La fille contempla son bol très généreusement garni. Trop pressée pour discuter de nouveau, la gamine fit sauter ses baguettes qu’elle rattrapa en vol, et s’en plus de cérémonie déclara :

- Itadakimasu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Essais, Rires et Achats [ Niijima Nana / Umi Fuka ]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: