Derniers sujets
Partagez | 

Les Casseroles sont de retour [Pv Sayo]


Sam 2 Déc 2017 - 0:32
Fatiguée...

Le soir était tombé, tu te retrouvais seule, dans ton endroit fétiche, excentré de Kumo. Personne pour t'embêter, tu pouvais aisément répéter tes mouvements et fracasser la roche de tes poings rouge de colère. Malgré tes journées éprouvantes en tant que Fukutaicho, tu avais su établir un quotidien qui te permettait encore et toujours de t’entraîner. Bien entendu, cela était au prix de plusieurs heures de sommeil. La fatigue s'accumulait de plus en plus chez toi, mais tu savais lutter face à elle. Depuis toujours, tu faisais souffrir ton corps pour toujours progresser. Celui-ci s'était habitué avec le temps.

Répétant alors encore et encore ce même coup, qui partait de ton poing droit avant de se fracasser sur la roche. Tu pris une petite pause de quelques minutes. Reprenant ton souffle, tu soupirais en voyant le panier repas que t'avait préparé Itagami dans la journée. Cette idiote semblait s'en vouloir de t'avoir déçu tantôt. Et comme tu avais l'idiotie de montrer que tu appréciais plutôt sa cuisine, elle s'était mise dans l'idée de t'apporter de temps à autres ces paniers repas qui représentaient sa gratitude pour l'entrainement que tu lui avais fais subir.

Tout aurais pu se dérouler tranquillement, dans le calme le plus sincère qu'une nuit étoilée pouvait te fournir mais... Non. Voilà qu'une présence se montra. Tu ne voyais pas très bien, les lieux étaient éclairés seulement par un lampadaire en fin de vie. En bref, la forme se servait de la noirceur de la nuit pour ne pas se faire voir. Que ce soit volontaire ou pas d'ailleurs, cela te frustrait bien.

- Qu'est-ce que tu veux ?


Toujours aussi agressive, tu n'allais pas par quatre chemin. Cela pouvait très bien être la mort qui se présentait à toi que tu n'allais pas lui offrir des formalités de politesse. Craquant tes poings, tu fronçais tes sourcils, prête à attaquer au cas où. Cela pouvait très bien être un ennemi un peu idiot croyant bien faire de s'en prendre à toi en pleine nuit, pendant que tu étais seule et plus ou moins épuisée par des heures de labeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Sam 2 Déc 2017 - 0:51
Qu'elle voudrait le croire ou non, c'était un pur hasard. Ce soir-là, la Nara était seule à la maison, puis elle n'avait pas envie d'y rester. Ça arrive des fois. Alors, elle était passé par dessus sa flemme légendaire et c'était offert une balade en tête à tête avec elle-même en errant au hasard, choisissant instinctivement les rues les plus désertes. Peut-être qu'elle voulait croiser personne, raté. Parce que la voilà.

-Détend toi un peu. Qu'elle lui fit en continuant son chemin qui la ferait sortir de l'ombre.

Enfin, elle avait peut-être déjà reconnue sa voix après tout, elle l'avait tant et tant de fois dérangé dans son quotidien après tout. Un sac à patate face à une masse. Mais ce n'était pas tant le désir de la vaincre un jour qui l'avait ramené sans cesse auprès d'elle, mais plus ce besoin de comprendre ce que c'était la douleur, la vraie, la frustration de se retrouver au sol sans échappatoire, encore et encore. Sayo Nara avait toujours été miss parfaite en tout, ou presque. C'était seulement parce qu'on lui avait appris avec brio à esquiver les zones qui la porteraient en défaut. Mine de rien, les raclées de Reiko-chan lui en avait appris un bout sur le taïjutsu et Shojito-senseï s'était vu surpris un bon nombre de fois, quand elle se redressait après un de ses coups pourtant pas tendre. Mais ils étaient des caresses à côté de ceux de la Metaru. Puis maintenant, elle savait ce que c'était de se faire piétiner juste parce que l'autre le pouvait. Et si la Nara ne le faisait pas à la force de ses poings, elle s’exerçait au même jeu sans pitié que Reiko avec ses mots parfois trop bien placés pour ceux qui savent les entendre. Pas comme la blonde qui semblait immunisée. Cette garce alors.

-On voit rien ici.
Son brasier sur fixant vers là d'où venait l'odeur appétissante. Tu élimines à l'avance ton pique-nique. J'imaginais pas que c'était ton genre ça, manger sous les étoiles dans un coin tranquille. La Nara levait les yeux vers le ciel, laissant ses mains dans les poches alors que la Metaru était en garde. Toute façon si elle voulait la taper, ça ne changerait rien. Faudrait que quelqu'un répare ça. Marmonnait-elle en extirpant un bras de son ombre qui se traînait jusqu'au hauteur de l'ampoule pour la réajuster. En vain. J'imagine que tu sais pas où trouver sa remplaçante. Ou que tu t'en fous. Plus probable.

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Sam 2 Déc 2017 - 1:36
Fait chier...

C'était encore l'autre moucheron qui venait te faire chier. Que venait-elle foutre ici sincèrement ? N'en avait-elle pas subit assez depuis la dernière fois que vous vous étiez rencontrés ? Tu avais d'ailleurs le souvenir d'avoir conclu en tabassant quelques bandits qui tentaient de l'agresser. Celle-ci t'avait proposé à boire, chose que tu avais décliné. Néanmoins, il y avait eu un certain progrès dans votre relation. Désormais, tu te souvenais de son nom.

- Sayo...


Tu l'écoutais parler. Celle-ci avait beau avoir apprit à recevoir les coups, elle ne fermait toujours pas sa grande gueule... Soupirant, tu essayais néanmoins de rester calme, bien que ton corps trahissait toute l'animosité que tu ressentais en cet instant. D'abord Itagami puis elle, tu allais devoir sérieusement penser à changer de coin... Au final, elle te parla, encore et encore... Tu n'écoutais pas vraiment, sa voix criarde ne parvenait jamais vraiment à porter ses mots jusqu'à ton cerveau.

- Oui, en effet je m'en fous.


Tu avais au moins pu saisir le sens de la dernière phrase. Ce que tu aurais voulu rajouter, c'était aussi que tu te foutais bien d'elle et qu'elle pouvait déguerpir illico. Tu avais d'ailleurs eu quelques secondes plus tôt la démonstration de ses techniques de Nara. Clan bien étrange en réalité, du moins plus subtile que la finesse des Metaru. Ce qui n'était pas bien compliqué. Ainsi, sachant pertinemment que tu n'allais pas te débarrasser d'elle simplement en la fracassant, tu te décidas à mettre ses talents à ton service.

- Toi. Aide moi si tu veux. Je sais que ton clan utilise les ombres pour contrôler leurs adversaires. Utilise ta technique sur moi. Je veux me préparer pour ce genre de situation dans le futur.


La nuit battait son plein, et il n'y avait pas contexte plus idéal pour elle. Ses capacités ne pouvaient qu'être à leur maximum en cet instant. Si elle décidait d'accepter, cela allait te permettre de te renforcer sur quelque chose que tu n'aurais pas pu faire seule. Et si elle refusait... Cela voulait dire qu'elle allait déguerpir. Les deux cas t'allaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Sam 2 Déc 2017 - 2:03
Elle lui décrocha un sourire en l'envoyant chier, c'était peut-être qu'elle s'y était habituée ou alors qu'elle aimait ça qu'on arrête de la prendre avec des pincettes de temps en temps. Bof, rien de surprenant, elle s'y attendait, et la Nara allait même passer son chemin quand la suite l'interpella.

Reiko-chan voulait son aide, à elle ?

Elle ne lui montra pas sa stupéfaction pour autant, gardant le plus de neutralité dans ses traits, esquisant seulement un sourire en coin, celui qui disait sans aucun mot que c'était ok. Pourquoi pas. Elle n'était pas sûre de pouvoir entraver longtemps ou parfaitement la Metaru surpuissante en comparaison, mais voilà des mois qu'elle s’entraînait là dessus. Puis là où Reiko avait sa force brute, Sayo avait pour elle un pratique inné liée à son sang.

-Si tu veux, pourquoi pas. J'imagine que tu veux de la difficulté en plus.

Même pas elle sortait les mains de ses poches gardées au chaud. Seulement parce que son ombre était capable de faire ses mudras à sa place et ainsi de surprendre ses adversaires. Sans crier gare ni attendre le départ, elle avait lié son ombre à celle de la Metaru, usant de son meilleur Kagename pour l'entraver. L'attraper avait été simple, puisqu'elle s'était laissé faire dans ce but. La Nara souriante ôta une de ses main de son repli pour se gratter le bout du menton et Reiko-chan avait été obligé de le faire aussi. Peut-être qu'elle voulait voir par elle-même une fois ce qu'on pouvait recentir en n'étant plus qu'une poupée de chiffon entres les doigts d'un Nara.

-Un Nara ne sait pas que entraver tu sais. Si tu trouves le truc pour te défaire, je te montrerai les vices qui se combine avec mon Kagename.

Encore que, c'était un bébé de l'ombre qui lui faisait la démonstration, elle aurait eu à s'attendre à bien pire si c'était un de ses aînés. Elle la laissa se débattre pour se libérer, de toute façon, Sayo avait des facilités avec ce jutsu et vu qu'elle ne faisait de sa journée, de belles réserves de chakra disponible pour la rassasier plusieurs fois dans le même exercice. Ceci dit, qu'elle s'attendait à éventuellement un jour devoir se défendre de son clan pourtant allié lui rappela que sa famille avait son lot de traîtres, que des déserteurs salissant leur nom traînaient dehors. Ils seraient sans pité encore plus face à une Metaru. Et face à une Nara ralliée aux Metaru comme elle ? La question resta en suspend.

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Sam 2 Déc 2017 - 3:46
Intéressant...

Si tu n'aimais pas être dans ce genre de situation, ton âme d'artiste martial avait prit le dessus sur le reste. Voilà que tu avais laissé ta rage pour te concentrer sur l'analyse de cette technique. Tu n'avais jamais été dans ce genre de situation, bien souvent, ce genre de fourberie n'avait pas le temps d'être mise en place face à une brute comme toi. Le contre à ce genre de personnage était simple, il suffisait de charger et de frapper fort. De les prendre de court avant même qu'il n'ai le temps de composer un mudra.

Mais voilà, il arrivait bien des moments où le destin jouait contre toi. Et c'était pour ces cas précis que tu avais demandé à Sayo d'user de ses capacités claniques. Perplexe, tu tentas de lutter face à l'étreinte mais celle-ci était presque immuable...

Bien entendu, c'était sans considérer la personne que tu étais. Toi qui avait passé ta vie entière à perfectionner ton corps avait su développer une force et une résistante brute bien au delà des standards du monde shinobi. Ainsi, par ta simple volonté ainsi que tes muscles, tu commençais à aller à l'opposer de sa technique.

Comme tu l'avais saisi, celle-ci demandait une forme de maintient, et cela devait être particulièrement épuisant pour le Nara d'entretenir un Kagemane de la sorte face à une brute de puissance comme toi. D'autant plus que tu ne lâchais pas l'affaire. Forçant alors toujours plus, tu arrivais à bouger ton bras très lentement mais surement. La pression qui était imposée sur ton bras était folle, mais tu pouvais lutter encore face à elle.

Ainsi, petit à petit, tu étais amener à lever toi aussi ton bras par ta propre volonté. Bien entendu, cela prit plusieurs secondes voir même une minute entière avant que tu n'arrives à lever pleinement ton bras. Mais plus tu allais à l'encontre de la technique, plus tu pouvais sentir Sayo sous pression. Par ailleurs, elle aussi était contrainte de lever son bras, c'était une sorte de technique à double tranchant. Face à un ennemi suffisamment faible, il n'y avait aucun point faible une fois l'ombre mélangée. Mais face à une aussi grosse différence de puissance physique, ce genre de technique pouvait très vite se retourner face à son utilisateur.

- J'imagine que les Nara ne comptent pas uniquement sur... ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Sam 2 Déc 2017 - 4:13
La force était tenace, comme elle se l'était imaginé, et la résistance en place consommait à la fois son chakra mais aussi sa force physique, la Nara fut bien obligé de lui montrer la faiblesse du jutsu en étant à son tour la marionnette de sa volonté. Impressionnante créature.

-Si tu as un technique qui ne te demande pas de mudra, tu peux casser mon emprise en un instant. Une perturbation entre notre lien sera fatale pour son bon fonctionnement.

La plupart des adversaires d'un Nara s'épuisaient à forcer pour se libérer de l'étreinte. Gaspillant leur force en vain et se faisant détruire à l'usure.

-Comme tu vois, moi en tout cas comme la plupart, je suis obligé de te maintenir. Ce qui pourrait me rendre inutile dans un combat sans partenaire.

Puis elle souleva un point évident, non, ils savaient pas que entraver leur cible, d'ailleurs, elle hésita un instant à lui montrer toute la subtilité de son art, qui sait comment Reiko-sama pourrait réagir à ça. Elle n'avait déjà pas l'air d'apprécier la démonstration... Elle observa son propre bras se retournait vers elle d'un air amusé. L'avantage, c'était qu'elle pouvait de son coté en revanche briser le lien dans le cas où il deviendrait trop dangereux. Enfin, tout n'était jamais qu'une histoire de timming.

-Effectivement. Lui fit-elle en laissant toujours son ombre fait ses mudras à sa place, ce qui lui permettait à la fois de maintenir son jutsu, mais aussi de le combiner à d'autres associations. L'idée, quand tu as un adversaire trop fort en face, comme toi ; c'est de lui couper l'herbe sous le pieds avant qu'il est le temps de te mettre trop de pression sur ton entrave.

Une main ténébreuse glissait le long du dos de la Metaru, la chatouillant de sa présence, elle remonta jusqu'à son cou, s'y enroula comme un serpent sur sa proie, pour l'étreindre. Bien sûr, sur ce coup-là, Sayo maintenait son intensité, si la pression sur le cou de la Metaru était existante et assez gênante pour troubler sa respiration, elle n'avait rien avoir avec la violence d'origine qui s'appliquait dans les châtiments Nara pour étouffer ou briser une nuque.

-Si tu en as marre dis le moi. Sinon amuses toi. Mais dis toi que, la force brute ne sera pas ta meilleure alliée si tu es prise au piège par un Nara. C'est le bon moment qui compte, celui où il t'attaque ou celui où il craque lassé de te maintenir. Donc plus tu restes calme et attentive, plus t'as tes chances. L'idéal, je t'ai déjà dit ce que c'était. Tu dois bien avoir un truc du genre, un boost de raiton ou autre sans mudra non ? Sinon c'est le moment d'y penser.

Elle patienta en maîtrisant ses justus en place pour l’entraînement de la Metaru, puis ça lui faisait un à elle aussi l'air de rien.

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Sam 2 Déc 2017 - 14:52
Déçue...

En réalité, tu le savais bien, l'emprise qu'elle avait sur toi n'était pas comparable à celle que pouvait avoir un Jônin de son clan. Elle était encore faible physiquement et manquait de technique. Ainsi, cela devenait beaucoup plus simple à mesure pour toi de te déplacer malgré l'entrave des ombres établit sur toi. Comprenant cela, celle-ci passa alors à la suite de son plan. Une sorte d’enchaînement qui lui permettait de soumettre les ennemis les plus coriaces, à condition qu'ils ne puissent pas s'en dégager à travers une technique ne demandant pas de Mudra.

La fixant, tu pouvais sentir une de ses mains d'ombre s'établir sur ton corps pour s'étendre jusqu'à ton cou. Une fois son positionnement effectué, tu pouvais sentir la pression se resserrer sur celui-ci. Ce n'était pas une chose gênante en soit, tu avais confronté des étranglements bien plus puissant. Mais tu voyais où elle voulait en venir.

- Pas sur que j'en ai réellement besoin... Soit.


Même ta voix arrivait à passer à travers ta gorge malgré le resserrement de celle-ci. Enfin, il y avait certainement le fait qu'elle ne voulait pas te briser la nuque, ce qui aurait été fortuit. Mais bon... Tu pouvais facilement t'imaginer que c'était aussi un entrainement pour elle de son coté. Si tu t'amusais à te préparer à ce genre de technique, elle, elle se préparait à des monstres de force comme toi.

Sans mudra, tu pouvais alors sentir une partie de ton armure que tu avais développé avec Shuuhei s'entourer autour de ton cou. Tu n'avais pas besoin de modéliser la totalité de ton armure, cela te demandait d'ailleurs encore pas mal d'effort. Pour le moment, pas la peine de s'épuiser davantage.

T'approchant alors lentement vers elle, tu ne sentais plus du tour l'étranglement. Celui-ci tentait désespérément d'impacter ton armure, en vain. Ce n'était pas le même niveau de modélisation entre toi et elle, ça c'était certains.

- Et tu as quoi d'autres ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Sam 2 Déc 2017 - 18:50
Oh, elle n'avait pas vraiment besoin de lui dire, mais la Nara insista quand même sur le fait qu'elle soit une néophyte. Peu de chance pour la Metaru de se défaire aussi facilement de l'emprise ombreuse si elle se retrouvait face à un Nara de son niveau. Et ceux qui l'étaient, du moins étaient reconnus pour l'être, étaient tristement du côté ennemi. Elle observa amusée parler sans être gênée, fixant son attention sur son cou pour découvrir quel genre de passe passe elle usait.

-Ne prend pas à la légère ce que je te dis, je suis un moustique en face d'un éléphant, si tu faisais face à un homologue de puissance, tu ne bougerais même plus un cil. Le truc une fois pris dans l'ombre c'est que tu es une cible facile et ralentie.

La démarche de la Metaru la narguait de son manque de pratique, quelque part ça blessait son orgueil de ne pas être capable de lui offrir un répondant suffisant, mais de l'autre cela le nourrissait à un jour la figeait sur place pour de bon. Peut-être qu'elle voulait depuis le début un peu d'existence à ses yeux, ce qui en soit elle lui avait offert en se rappelant au moins de son nom. Cela pouvait paraître banal pour le monde, mais c'était déjà assez important pour Sayo.

-Quoi, il te faut tout mon panel ? Elle riait. Tu vas être déçue, on aura vite fait le tour.

Si on parlait uniquement de ses techniques Nara. Après la genin avait d'autres flèches à son arc, mais ça n'avait pas d'intérêt sur ce qu'elle lui avait demandé. Le bras précédemment utilisé pour le lampadaire s'extirpa pour lui mettre une petite tape sur la joue.

-C'est pratique pour coller un explosif ou poser des sceaux de maintiens. M'enfin, mes combinaisons te serviront à rien de plus. Faut juste retenir qu'une fois prise, c'est un support pour le reste. C'est du Kagename que tu dois te sortir !

En tout cas, ça pouvait faire un bon entraînement physique à première vue, un bon de maintient pour la Nara aussi. Heureusement qu'elle avait une bonne réserve de chakra pour au moins la satisfaire de ce côté là...

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Dim 3 Déc 2017 - 1:38
Perplexe...

Au final, tu avais tout exploré sur ses capacités à l'heure actuelle. Vous n'aviez que quelques années de différence et pourtant tu étais loin devant elle. Soupirant, tu ne pouvais de toute manière pas lui demander davantage, elle semblait en être incapable. Forcément, cette peste donnait l'impression d'avoir vécu sa vie comme si tout lui avait été offert. Certainement qu'elle ne s'était réveillée face à sa faiblesse depuis peu. Arquant un sourcil, tu t'arrêtais tandis que tu te retrouvais à seulement un mètre d'elle. Mine de rien, c'était particulièrement de tenter de se déplacer avec autant de contrainte.

- J'imagine que tu peux rompre ta technique maintenant...


Tu n'avais pas l'envie de la frapper pour la forcer à rompre sa technique qui l'épuisait certainement autant que toi. A la différence d'elle, tu avais bien plus d'endurance... Enfin... Ce n'était même pas sure. Tu te souvenais déjà les dernières semaines passées avec elle, où tu t'étais donnée la peine de la frapper encore et encore. Cette tarée en avait toujours redemandé, pensant que ce qui ne la tuait pas ne pouvait que la rendre plus forte... Dommage, tu aurais pu la tuer si tu avais su.

Enfin, depuis un certains temps, tu essayais d'améliorer ton tempérament. La relation avec ton frère s'était un peu attendrit, et tu tentais alors de ne plus être aussi agressive qu'à ton habitude. Ce qui était évidemment très compliquée pour toi.

- Ça me dérangera pas que tu te serves de moi pour renforcer ta technique. J'y gagne aussi après tout...


Tu avais beau baisser d'un ton et tenter de rendre ta voix plus calme, cela ne t'empêchait pas d'être imperméable aux diverses provocations de Sayo. La plupart, tu ne les saisissais pas, et les autres... Tu t'en foutais royalement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Dim 3 Déc 2017 - 23:47
C'était assez surprenant de la voir... Sociable ? C'était rare que Sayo avait pu voir Reiko-chan faire des phrases de plus que trois quatre mots et surtout, non pas pour lui dire de dégager ou lui annoncer qu'elle allait la cogner. Est-ce qu'il s'était passé quelque chose ? Elle arqua un sourcil surprise du ton forcé de la Metaru, elle voyait les efforts qu'elle y mettait pour rester calme et plus ou moins sympa. Qu'est-ce que ça cache ?

-J'ai déjà fait beaucoup de progrès sur mon endurance grâce mine de rien.

Bien, c'était certain qu'elle s'en foutait, mais elle tenait à lui dire quand même que tout le temps qu'elle lui avait volé n'avait pas été inutile. A force de lui courir après, la Nara s'était habituée à cette ombre menaçante qui ne lui faisait pas vraiment peur dès le départ. Elle avait une sorte d'admiration malsaine pour cette tortionnaire, depuis que Nué était revenu la mâchoire cassée et avait pesté sur sa folle de cousine. Dès cet instant elle avait voulu la rencontrer, elle qui se foutait de tout et était capable malgré tout de passer à travers de tous les filets punitifs. C'était ce que rapportait la puissance ? La Nara avait un long chemin à parcourir, et combien même, elle savait qu'elle ne rattraperait jamais la blonde en face d'elle. Mais est-ce que c'était important ? Elle n'avait pas pour objectif de toute façon de terroriser les kumojins de ses poings, c'était le boulot de Reiko, elle les martyriserait de son ombre elle.

-Hum, je suppose que l'offre vaut pas grand chose, mais je garde mon ombre à ta disposition quand tu voudras. L'informait-elle en faisant un pas vers elle qui réduisait encore plus leur écart déjà minime, un ton bas et las en penchant sa tête en avant.

C'était comme signé un arrêt de mort, tous ses instincts auraient dû lui dire de renoncer, mais la Nara avait cédé à l'impulsion, peut-être parce que la Metaru était si inaccessible que le défi était alors aussi irrésistible qu'une flamme dansante dans la nuit pour allumer un papillon. Le consumait aussitôt qu'il aurait cédé, d'avoir volé ses ailes, puis son corps au complet. Sur la pointe des pieds, elle avait d'abord caressé la peau de cette joue d'un souffle tiède au milieu de la nuit fraîche. Puis la chaleur de ses lèvres rosées avaient frôlé et épousé un coin de pommette avec une insolence et un culot dont elle avait le secret sans s'y poser malgré tout pour jouer des limites, pour venir l'enlacer affectueusement avant de l'avoir libéré de son Kagename totalement. Cela avait l'air si doux et innocent quand elle lui glissa la raison de l'acte.

ON CLIC PAS AVANT DE LIRE !!!:
 

-Merci Reiko-chan.

Elle avait peut-être joué sa vie sur ce coup là, cette folle de Nara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 4 Déc 2017 - 0:30
Folle...

Elle était tarée... Ca tu le savais déjà, mais à ce stade, cela battait des records. Combien de personne t'avais enlacé de la sorte ? Une seule en réalité. Et cela se retrouvait être ton frère. La seule différence et lui et Sayo, c'était qu'elle, il te suffisait simplement de resserrer les bras pour la casser en deux. Au fond de toi, ta bête interne te disait de la dévorer. Pour qui elle se prenait celle-là ? A te serrer dans les bras alors qu'elle savait pertinement que tu détestais le contact physique.

Pendant quelques secondes tu restas perplexe, puis au final tu portas tes mains sur ses épaules. La repoussant, tu le fis plus ou moins doucement. Si tu avais été brutale, tu lui aurais certainement arraché les bras dans le processus. La regardant droit dans les yeux, il y avait une certaine fureur et incompréhension qui se dégageait de ton regard. Tu étais vraiment obligée de la garder en vie ?

- Ne ... refais... plus... jamais... ça ! Compris ?


Tu avais parlé doucement pour qu'elle comprenne bien dans sa cervelle de piaf. Cette peste t'avait foutu dans un état de colère lamentable. Mais au fond, tu n'avais pas la volonté de l'encastrer. C'était Sayo, elle risquerait certainement d'aimer ça. Plissant les yeux, tu essayais de te remettre de ce qui venait de se passer. Pourquoi devait-elle jouer avec ton tout nouveau self-control ? Tu ne l'avais pas encore perfectionné, et une droite pouvait partir à chaque instant. Soupirant tu la regardais, toujours les mains sur les épaules.

- Va falloir que tu m'expliques ce qui se passe dans ta tête un jour.


Franchement, elle était pas compréhensible cette nana !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Lun 4 Déc 2017 - 1:45
Elle l'avait repoussé, plutôt gentiment même si c'était brutal vu l'énergumène. La Nara s'étonnait d'être en vie et surtout entière après ça. Même pas une égratignure ? Une moue sur son visage s'affichait à la séparation, laissant place bien vite à un phénomène rare et étrange chez Sayo, un fascié radieux. Reiko la fixait dans les yeux et pour ignorer sa fureur, la brune avait clos les siens. Ses pommettes se soulevaient d'elle-même pour creuser ses fossettes, dévoilant ses dents et ses longs cils ses paupières ainsi écrasées sur elles-même. Pas tout le monde qui avait ce portrait là d'elle, c'était une peste, prétentieuse et insupportable en général, la Nara avait une réputation de sorcière au village. Sa tête s' hochait simplement de façon affirmative pour dire qu'elle avait compris ce qu'elle lui disait, cependant...

-Je ne peux pas te promettre ça Reiko-sama. Il y a des lois d'attractions qui sont impossibles à contourner.

Elle avait encore osé défier ses flammes, à croire qu'elle ferait jusqu'à être dévorée totalement par ses dernières, jusqu'à disparaître, en glissant ses mains par dessus les tiennes. Même en la repoussant, la Metaru les gardait connecter, puis la Nara accentuait l'affaire avec témérité. Ses petits doigts doux glissaient sur des poings qui travaillaient leur force, l'une avait plissé le regard et l'autre l'avait fait cette fois bien grand, comme pour qu'il soit hypnotique pour ce qu'elle lui dirait...

-Dans ma tête ? Je crois que … Je t'aime bien. Le cœur à ses raisons que la raison elle-même ignore, c'est bien connu non ? Elle savait qu'elle n'aimait pas les longues phrases, sûrement qu'elle aimait aussi l'agacer.

Son petit rire eu un échos à travers le vent, elle était sincère étrangement et peut-être trop aisée dans ses propos, mais aussi manipulatrice pouvait être la Nara, elle avait toujours francs, pour les bons et mauvais côtés que ça lui rapportait.

-J'aime aussi ce nouveau toi que tu me présentes ce soir, si... Patient ? Si j'avais su, je serais venue plus tôt te perturber la nuit.

Et c'était son tour à elle de casser leur étreinte en tirant entres ses doigts les mains et les bras de la Metaru hors de ses épaules. Peut-être qu'elle était vraiment folle. Ou très bonne tacticienne. On ne saurait probablement jamais.

-Je réparerais la lumière d'ici demain, ça sera plus sympa pour tes entraînements tu ne penses pas.

C'était jusqu'à lors la plus longue conversation de leur vie, la première fois aussi où elle sortirait peut-être intacte-physiquement d'une rencontre avec Reiko.... Elle lui souriait bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Lun 4 Déc 2017 - 15:13
Tarée...

Tu ne voyais pas d'autres mots pour la signifier. Elle était juste folle et totalement suicidaire, en plus de coupler cela avec un masochisme assez aigu. Franchement, il n'y avait pas grand chose qui t'empêchait d'arracher sa petite tête creuse de son corps tout fragile. Hormis tes bonnes résolutions, elle était nue face à ton courroux vindicatif. Soupirant, tu te contentais de la laisser partir; bien que tu aurais voulu lui faire comprendre par la souffrance qu'elle n'avait plus interêt à refaire ça. Plus jamais !

Plissant les yeux, tu ne la retenais clairement pas. Si elle voulait partir, elle n'avait qu'à le faire. Elle avait beau aimer la nouvelle toi, l'ancienne n'était pas si loin pour dire vrai. Et tu étais prête à chaque instant à lui faire une piqure de rappel. Surtout que cette foutue Sayo prévoyait de revenir le lendemain pour soi-disant réparer l'ampoule. Tss... Pestant intérieurement, tu n'avais pas vraiment la solution pour la faire fuir. La frapper ne suffisait pas, et même si tu lui brisais les genoux, elle reviendrait en rampant.

- Bon, j'imagine que tu n'as plus rien à faire ici. A moins que tu ai envie de continuer à t'entrainer. Ca ne te ferait pas de mal.


Il était toujours bon de rappeler aux petits êtres faible leurs faiblesses. Après tout, elle n'avait même pas su te contenir avec la technique phare de son clan. Elle avait tout intérêt à davantage s'entrainer plutôt qu'à entretenir sa langue de vipère. Langue dont tu finirais tôt ou tard par lui arracher. Sans l'ombre d'un doute.

- Enfin, tu m'as l'air plus préoccupé par le fait de batifoler avec mon cousin. Lui aussi un faible.


Même si tu te foutais bien de sa vie et de celle de cet idiot de Nué, tout finissait tôt ou tard par ce savoir. Même par celle qui se posait en ermite au sein du clan. Tu n'en avais rien à cirer de leurs relations, mais ce n'était pas comme ça qu'elle allait progresser. A trainer avec la vermine, on ne pouvait qu'en être une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Jeu 7 Déc 2017 - 3:06
Son regard plissé était fixé dans celui de la brune, qui elle-même avait la même position de paupières, mais pas la même expression. Elle semblait d'humeur douce ce soir, va savoir pourquoi. Qu'importe les menaces ou les piques, quand cela venait de Reiko, tout semblait lui glisser dessus sans pouvoir l'atteindre dans sa fierté ou son orgueil. Difficilement explicable en effet. Puis ce qu'elle lui disait n'était pas totalement faux. C'était vrai que la Nara n'avait plus grand chose à faire ici maintenant, non pas qu'elle était pressée de filer, mais elle avait appris avec le temps que Reiko appréciait les présences à petite dose. Puis pour une fois qu'elle avait réussi à avoir un simili de conversation, mieux qu'elle ne finissait pas en pièces détachées. C'était une bonne soirée, et ça pouvait le rester...

-Ah oui c'est vrai, j'ai du mal à me faire à l'idée que vous êtes cousins. Pour commencer... Puis ce que tu dis est pas forcément faux, mais tu devrais essayer de batifoler un peu, ça te détendrait. Lui glissait-elle taquine avec un clin d’œil.

Hum... Peut-être qu'elle abusait un peu Sayo là. Mais elle avait dit ça avec un sourire si charmant, ça pouvait passer crème. Cela n'empêcha pas pour autant que malgré son fascié jovial, son fond intérieur lui s'était contrarié. Si même l'ermite de ce clan était au courant... C'était que les rumeurs allaient déjà bon train. Bon ce n'était pas tant qu'elle était du genre à se soucier de sa réputation, mais quand même. Batifoler ? C'était la seule perception qu'elle dégageait, peut-être le statut qui la dérangeait le plus au fond, comme son père qui avait l'accent sur cette aspect de « jouet à Metaru ». Elle détestait l'idée qu'il puisse penser avoir raison. Cet idiot de Nué aussi, à croire qu'elle était tagué de son empreinte partout où elle allait, peu importe avec qui elle parlait...

-D'ailleurs il va sûrement pas tardé à rentrer, je vais changer de Metaru à harceler. Elle riait un peu. M'en veux pas Reiko-sama, je repasse demain pour ton ampoule.

Un clin d'oeil puis une sorte d'invitation tandis qu'elle la saluait d'une main en tournant les talons pour rentrer chez elle. Sacrée Sayo, plus tenace qu'un chewing-gum accroché sur une semelle.

_________________


Team 6:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1676-nara-sayo-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1949-nara-sayo-notebook http://www.ascentofshinobi.com/u112

Les Casseroles sont de retour [Pv Sayo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: