Partagez | 

Premier matin [Shiro]


Dim 3 Déc 2017 - 13:28
Depuis qu’il était arrivé à Kumogakure no Satô, Tadao s’était à peine renseigné sur les conditions d’admission au titre de Genin. S’il n’était pas particulièrement enthousiaste à l’idée d’accomplir des missions pour la solde d’un village qu’il avait rejoint depuis peu, il savait néanmoins que c’était en menant une vraie vie de shinobi et de Kumojin qu’il progresserait le mieux. Mais sa hâte et son caractère un peu trempé l’avaient détourné d’une écoute attentive sur toutes les informations concernant cet objectif. C’était donc avec une date et un horaire de passage que le jeune homme s’était retrouvé. Trois jours, voilà le temps qu’on lui avait laissé. Et sans surprise, il allait le dédier à des entraînements.

Si sa volonté de progression était motivée par la perte de son père lors de l’attaque du Soshikidan sur son village natal, Tadao ne paraissait pas du tout affecté, ni fragile. Pour les quelques passants qui le voyaient arriver à un terrain d’entraînement, ils voyaient un jeune homme bien bâti et déterminé. Pour les plus jeunes et civils, peut-être même que l’Ōsawagi était quelqu’un qu’il valait mieux ne pas embêter.

Ce matin-là – le premier des trois qui le séparaient de son futur examen personnel – il était arrivé sur le terrain sans regarder en détails avec qui il le partagerait. Dans tous les cas, il s’adonnait à la même pratique que d’habitude : il se réservait un petit espace personnel. L’important pour lui était qu’il y ait tout ce dont il aurait besoin pour sa séance. Et cette fois-ci, c’était le lancer de kunaïs et de shurikens.

Face à deux cibles faites de bois et de paille, Tadao commença son exercice. Loin d’être excellent dans le jet de projectiles qu’il avait découvert quelques jours auparavant, il arrivait néanmoins à toucher les mannequins la plupart du temps. Mais en ce qui concernait les cibles en leur centre, c’était bien plus compliqué. Après avoir fait une première salve, il grimaça tout en allant rechercher ses ustensiles.

« Bordel, c’est pas si facile que ça ces conneries… »

En extirpant ses shurikens de la première cible, il regarda sur le côté. Il remarqua un jeune ninja qui s’entraînait lui aussi. Il lui semblait ne l’avoir jamais vu, comme la quasi-totalité du village caché des Nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 3 Déc 2017 - 20:59
Une grande première pour Shiro aujourd'hui. En effet lui qui avait l'habitude de se réveiller tout les matins à la même heure pour se rendre à son boulot ridicule de plongeur dans ce restaurant nauséabond qu'il avait fini par surnommé la poubelle. Quoi qu'il en soit sa démission était si fraîche qu'il avait par réflexe mis son réveil en marche pour le lendemain et à six heure il était là au bout milieu de son salon à se rendre compte qu'en réalité il n'avait rien à y faire. "Fais chier.." Laissait-il s'échapper de ses lèvres alors qu'il venait d'engloutir une tasse de café. Dans l’incapacité de se rendormir à cause de la caféine qu'il avait avalé il se décidait de se remettre en forme et pour cela il s'était habillé en tenue de combat et était sortit de chez lui en trottinant en guise d'échauffement.

Arrivé au terrain d'entrainement il était temps pour lui de se mettre à la réalisation d'un échauffement digne de ce nom. Une série de vingt pompes suivie d'une autre d'abdominaux. Cependant ce qui a la base était un échauffement s'était transformer en veritable épreuve pour le Nara qui à force de travaillé sans relâche avait complètement oublier de s'entrainer et de ce fait avait perdu toute son endurance. C'était pour cette raison qu'après avoir fini ses séries il s'était accroupi au sol en buvant une bonne gorgée d'eau avant d'enfin ce décidé à s'y remettre sérieusement. Malgré l'heure il y avait pas mal de gens présent qui affluait autour des mannequins de paille alors soucieux de ne pas se faire prendre la place il avait décidé de commencer à s'exercer sur l'un d'eux au lancer de projectile et il c'était placer à côté d'un autre shinobi qui lui aussi faisait de même.

La première salve avait complètement loupé la cible, c'était réellement risible de le voir faire ainsi de l'herbe derrière le mannequin un véritable champ d'arme. Faisait le voyage pour aller se saisir ses armes il les avait ramasser une à une lorsqu'il vit son voisin l'observer. "Oi, elle te reviens pas ma tête ?" Lui disait-il en le regardant droit dans les yeux obliant complètement les bonnes manière. Mal luné et visiblement contrarié par ses lancer il avait l'impression d'être dévisagé par celui-ci il en rajoutait alors une couche. "J'me suis pas entraîner depuis un baille, il m'faut juste du temps pour reprendre !" Finissait-il comme pour se justifié sur sa lamentable performance. Un soupire se faisait entendre alors qu'il se repositionnait devant la cible et dégainait son sabre avant de laisser la lames venir découper nette la tête du mannequin. "T'façons, c'est plus facile le maniement du sabre." Pestait-il en regardant la tête du mannequin rouler au sol. Quelques mouvement de lame rapide pour la frime dans le but de rengainer et le Nara s'entaillait la jambe avant d'hurler à la mort. "Putain !!! Quel con !!!! Travaille de plongeur de merde !!! Si j'avais su jamais je n'aurai arrêter de m’entraîner !!" Un accident si bête et pourtant tranchante était la lame, si on aurait pu croire à première vues que la blessure était grave elle était superficielle et rien de dangereux à l'horizon. "Fais chier..." Laissait-il s'échapper de ses lèvres alors qu'il s'était accroupi pour remettre son sabre dans son fourreaux et regarder l'ampleur des dégâts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Jeu 28 Déc 2017 - 20:00
L’autre Kumojin ne tarda pas à l’observer lui aussi. Le faisait-il uniquement parce qu’il avait senti les yeux de Tadao rivés sur lui ou était-il lui aussi curieux de découvrir un nouvel élément et possible futur compagnon s’entraîner. Il fallait avouer que le jeune Osawagi avait du mal avec tout ça : est-ce que le fait d’appartenir à un village militaire faisait de chacun de ses membres des alliés avant tout, à qui il faudrait démontrer un respect sans faille ? Très peu pour Tadao, qui restait une tête brûlée et qui en avait pleinement conscience.

Et il ne put s’empêcher de sourire et de lâcher un ricanement étouffé lorsqu’il vit que ce n’était visiblement pas le cas pour l’autre mec non plus. En effet, ce dernier avait démontré une certaine arrogance qui avait directement plu à Tadao. Tant que c’était dans ce cadre-là, il ne lui en tenait pas rigueur. Cela l’amusait plus qu’autre chose.

Il appuyait néanmoins son regard vers l’inconnu quelques instants de plus pour ne pas tomber dans ce qui pourrait être perçu comme une soumission de sa part. Puis il détourna les yeux et regarda devant lui, tout en essayant quelques acrobaties de doigtés avec les projectiles qu’il avait fini de ramasser. Mais lorsqu’il reprit position, l’autre continuait de crier et semblait définitivement plus agité que Tadao l’aurait cru.

« Et beh… »

Mais ça l’amusait, et il n’était pas un de ces prétentieux qui aurait gueulé pour s’entraîner dans le silence. Comme si en combat réel le silence serait toujours de mise… Il réengagea sa tenue de shurikens, il en renvoya un premier, puis un second, avant d’entendre un nouveau cri, bien plus fort que les autres, de la part de son acolyte du jour.

C’en était trop là par contre, pensa aussitôt Tadao, qui ne manqua pas d’être surpris en constatant que ce bougre s’était blessé à la jambe avec son katana. Il n’eut même pas le temps de se demander comment un tel accident était arrivé qu’il marcha en sa direction, sans néanmoins aller jusqu’à courir. Sur le chemin, il se préparait déjà à trancher une partie de son fin vêtement.

« T’as besoin d’un coup d’main ? »

Croyant avoir bien cerné le genre du blessé, il préféra ne pas trop se montrer disponible, pour ne pas blesser la fierté de cet inconnu. S’il n’appréciait pas du premier regard ce visage fin et mesquin, il ne pouvait que trouver des points communs avec la grande gueule qu’il paraissait être. Et puis, c’était un Kumojin, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 29 Déc 2017 - 16:44
Quelle erreur du Kumojin. Sa maîtrise du sabre n’était définitivement pas au point. Elle aurait pu l’être s’il n’avait pas perdu son temps à travailler dans des secteurs tels que la restauration ou l’hotelerie. Il fallait néanmoins travailler pour se nourrir et subsister. Fort de ce constat, le membre du clan Nara avait passé ces derniers jours à bosser en tant que plongeur. Un exercice complexe mais qui ne permettait en rien d’entretenir les aptitudes de shinobi du guerrier des nuages. Il avait payé cher son manque d’entraînement et passait dorénavant pour un minable auprès de son semblable. L’homme au teint mat s’approcha de Shiro qui lui adressa sans le vouloir un regard plein de rage : "Non non. Ça va." lâcha-t-il avec un certain agacement. Le maître des ombres était de ceux qui ne supportait pas la pitié ou la gentillesse exagérée. En l’occurrence, bien que le ninja avait tout fait pour ne pas passer pour le héros sauvant la belle, il ne se sentait le cœur à accepter cette main tendue.

Après avoir bandé lui même sa blessure, Shiro passa sa main près de son genou. Il n’avait rien de grave et pouvait tout à fait marcher. Désireux de se justifier et dans le but de ne pas passer pour un goujat, le Nara leva les yeux vers l’inconnu. "Désolé de t’avoir inquiété. Mais je vais bien, je te rassure" souffla-t-il avec un certain calme, contrastant avec son agacement de tout à l’heure. Il lâcha son sabre, inspira longuement avant de reprendre "J’devrais pas utiliser ça aujourd’hui. J’ai perdu en niveau. La faute à un affreux concours de circonstances. J’vais rester sur les bases. Celles qui font que j’suis ce que j’suis." Par bases, il voulait bien sûr parler de ses dons de Nara. Les membres de son clan avaient le pouvoir de commander les ombres. Un talent utile et puissant qui lui offrait bien des avantages lors de combat. Les sabres, les shurikens, toutes ces choses étaient assurément utiles mais que valaient-elles lorsque mal maîtrisées ? Rien. Le Kagamane quant-à lui, même à son stade le plus faible était une arcane terrifiante, capable de bloquer et contrôler un ennemi. "J’peux te montrer si tu veux. J’peux te montrer ce que j’sais réellement faire" affirma-t-il confiant et arborant son plus grand sourire. L’endurance lui faisait défaut, c’était un fait. Mais son talent naturel, lui … Jamais n’allait l’abandonner.

Il tapota sa jambe afin de s’assurer que tout allait bien et, après avoir dissipé ses doutes, se leva. Cette fois il n’allait pas faire le guignol ou se blesser seul.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1895-nara-hiro-fait-chier-terminee#12399

Premier matin [Shiro]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: