Partagez | 

Bombardements intensifs - w/Niijima Nana et Yuki Noah

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Jeu 7 Déc 2017 - 14:09

Ça se bouscule


Un petit groupe de personne passa à côté du banc, dont l’espace était totalement occupé par une seule et unique personne, une blonde de moins de quinze ans qui se prenait pour une diva, étendant tout son long en faisant la sieste. Elle garda un œil à moitié ouvert pour observer ces gêneurs qui avaient le malheur de passer trop près d’elle. Vraiment … trop près… *Allez-vous-en… Je dors…*, pensa-t-elle. Et fort heureusement pour elle, le groupe s’éloigna, mais un détail attira son attention. La poche de la veste de l’un d’entre eux était décousue et, sous le poids de son petit porte monnaies, céda et fit choir la minuscule bourse en tissu. Nana ouvrit grand les yeux, mais resta de marbre pour ne pas alerter les possibles prédateurs qui l’entourait. Il faudrait agir vite… Le groupe s’éloigna… Encore… Encore… Puis disparu. La kunoichi bondit et sauta à plat ventre sur la cible, roulant et percutant le buisson d’en face. Bingo, elle avait la bourse entre les mains. Un sourire de satisfaction, mêlé de malice, se dessina sur son visage, elle n’avait pas volé mais… son acte était si malsain que ça l’excitait. Maintenant, il fallait vider tout ça, elle ouvrit le contenant et l’agita au-dessus de sa main, cinq petites pièces en tombèrent, et rien d’autre. *NANI ?!!!!!* Seulement ce maigre butin ? La bourse, aussi moche soit-elle, devait valoir plus cher que ce qu’elle contenait. Une récompense bien insatisfaisante pour cette dure journée de paresse dans le parc. Nana surgit de son buisson en apeurant des enfants avec sa mine déconfite, vraiment, une journée toute pourrie…

L’adolescente erra sans trop savoir que faire. Aucune activité, aucune mission, pas de travail, la loose totale. Et comme ne rien faire était plus fatigant que de faire quelque chose, elle laissa pendre ses bras et se donnait un air pitoyable. Cependant, au détour d’une rue, elle aperçue un glacier, chouette, elle pourrait se faire un petit plaisir avec son butin. Son visage s’illumina et la gamine s’en alla quémander un sorbet parfum citron, sans doute le meilleur choix possible pour une glace selon elle.

~ ~ ~


Sa promenade acidulée la mena dans le quartier historique de la légendaire Kiri, où elle put admirer les grands temples et bâtiments témoignant de la prospérité du village ninja où elle officiait désormais. Arrivée à la moitié de son met sucrée, Nana se sentait revivre, enfin de la bonne bouffe, elle constata par la même occasion qu’elle devrait faire un peu d’exercice pour brûler le surplus. Mais quoi ? Plusieurs idées débiles lui traversèrent l’esprit, mais rien d’assez excitant à son gout. Elle se demanda alors pourquoi le bureau shinobi ne l’avait pas contacté jusqu’alors, pour une mission, ou alors la placer avec un nouveau sensei pour parfaire sa formation. Peut-être devait-elle se mettre à des entrainements réguliers, sinon Nana finirait par rouiller… C’était décidé ! Demain, au saut du lit, réveil à six heures, entrainement ! Et là… POUF ! Le choc fut terrible qu’elle tomba sur le cul. Complètement hagard, elle resta figée, elle avait… encore heurtée quelqu’un ? Malheurs ! Alors que le garçon qui l’avait bousculé sans faire exprès demanda si tout allait bien, la blonde lui adressa un sourire rassurant, disant qu’elle n’avait rien de cassée. Quand soudain ! Froid. Elle avait froid. Au niveau de la poitrine, il faisait froid. Nana baissa les yeux, et découvrit son sorbet écrasé contre elle, diantre ! De la si bonne nourriture gâchée ! Elle releva la tête avec un air de chien battu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Lun 11 Déc 2017 - 19:57

Clowneries à midi.




L’aide qu’on lui apportait pour se redresser était des plus louables. Mais le mal était fait, abattue, Nana regarda lentement couler les restes de son délicieux sorbets citron, sa robe en prenait un jeton. Une tragédie incomparable, mimant presque la perte d’un être cher, la blonde fixa avec tristesse le fautif qui lui était rentré dedans. Le garçon paniqua et tenta de rattraper le coup, il lui tendit un paquet de mouchoir, bonne réaction, il fallait enlever la tâche et- PAF. *Que- Que- Quoi ?* Sans trop comprendre, la kunoichi eut un gout de papier sur les lèvres, et des confettis plein la figure. Mais le pire dans tout ça… C’est qu’il en rigolait le bougre ! N’avait-il pas comprit qu’il suffisait de bien plus que faire le pitre pour amuser Nana ? Visiblement non, sa tristesse passa à la gêne, mais la gêne se mua peu à peu en esprit de vendetta. Toutes les glaces au citron du monde ne sauront suffire à laver un tel affront. Remercions les divins, il eut au moins la décence de présenter ses excuses et un autre paquet, ce coup si non piégé. Elle prit les mouchoirs d’un geste vif en le dévisageant, voir le méprisant, en bafouillant un merci, le moins audible possible.

- Nana… Niijima Nana…. ( Elle finit par répondre à l’interrogation du bonhomme alors qu’elle essuyait sa robe. ) Tu devrais… faire gaffe où tu vas, à l’avenir…

Alors qu’elle venait d’utiliser trois mouchoirs pour obtenir un résultat convenable, la blonde tendit le paquet à son propriétaire puis le considéra en croisant les bras. L’inconnu lui proposa de l’offrir un nouveau sorbet, et ça, c’était la moindre des choses. Mais il s’avéra qu’il avait un autre atout dans la manche, la possibilité de le joindre dans ses opérations d’artificier farceur, une drôle de requête. Nana haussa le cil et s’en retourna pour réfléchir, bien que cette mise en scène soit inutile.

- Mouais… Pourquoi pas… Cependant- ( L’adolescente se retourna et le pointa vulgairement du doigt. ) Si ça tourne au vinaigre, tu en porteras toute la responsabilité. Oh ! Et bien sûr, je me ferais une joie de te détrousser pour m’acheter une nouvelle glace, et ceux après d’avoir livré à nos poursuivants en cas de pépins. Deal ?

En bon garçon manqué, elle lui tendit la main et le soutint son regard avec une puissance indescriptible perceptible aux travers de ses iris d’émeraude. Mais le savait-il ? Signer un pacte avec Nana, c’était comme traiter avec le diable en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Mer 13 Déc 2017 - 21:26

Coup de patte du chat


Ainsi leur destin était scellé. Niijima Nana s’associait au mystérieux Yumoa Yuko, pour le malheur de leur entourage. Puisqu’en effet, ils partaient tous deux en croisade contre le sérieux de ce monde, à coup d’artifices et de sales coups ( nb : à ne pas confondre avec un chou farci ). Ni une ni deux, le duo fraichement formé se mit en route.

Nana gardait un minimum de distances, ces premiers contacts avec le clown ayant été catastrophiques, elle avait toute les raisons de s’en méfier. En chemin et emboitant le pas du garçon, l’adolescente s’attarda sur la tenue pour le moins extravagante que portait Yuko. Haut en couleur, du blanc, du rouge, avec différents motifs qui rendrait le travail d’un traqueur ninja encore plus facile… La petite blonde espérait qu’il n’avait pas pour idée de la jouer fine en mission, de ce qu’elle avait pu observer, c’était mal parti… Le leader provisoire lui fit signe de passer par les toits, d’où commencerait leur opération. L’ascension se passa sans trop d’accros, Nana trébucha une fois sans conséquence, accusant le surplus de la glace qu’elle aurait dû manger entièrement. Le constat était là, il y avait du relâchement, Nana manquait terriblement d’entrainement… Le groupe prit position sur l’un des toits où le sympathique mais empoté clown déballa son matériel. Il présenta avec fierté une magnifique bombe à eau, pleine et frétillante. Comment avait-il réussi à les transporter tel quel dans son sac ? Nul ne le savait. Yuko demanda si la blonde comprenait l’idée.

- Peuh’, pas besoin de mode d’emploi pour ça.

Nana attrapa l’une des bombes et sans regarder la foule en contrebas, elle lança sans y prêter attention, tel un chat farceur, le projectile. Le sort de l’un des passants était à présent scellé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Dim 17 Déc 2017 - 6:15

Les mains dans les poches, une cigarette en bouche, j'avançais les longs des rues de la ville. Après ce maudit voyage à Shîto, je ressentais le curieux besoin de marcher, au lieu de rester enfermé chez moi à ne rien faire. L'élection de Sosuke était arrivé comme un rien, et le visage d'Alderan continuait de me hanter l'esprit. Donc je marchais, pour oublier. Et il faisait plutôt beau aujourd'hui, ce qui était assez inhabituelle pour ce que pouvait offrir le village caché de la Brume. Quand on connaissait le climat moyen du Pays du Feu, il était difficile de dire qu'il faisait beau à Kiri.

Alors que je tirais une latte de ma cigarette, j'observais les environs, alors que la foule avançait autour de moi. A quoi pouvaient-ils bien penser au juste ? Je ne pouvais pas réellement le deviner, même si mon imagination me suggérait des choses plutôt intéressantes. Sur mon chemin, je passais devant ma boutique préférée : La boutique de sucreries de Mr Candy. Cet homme était réellement béni. Moi qui raffolait tant de sucres, me dire qu'il existait dans ce village quelqu'un de spécialisé dedans, ça me comblait de joie, même si mon visage restait inlassablement ennuyé.

Mais alors que mes pays me menaient face à une bâtisse qui ne me disait rien, j'eus comme un mauvais pressentiment. M'arrêtant alors, je levais les yeux au ciel, avant de voir que quelque chose tombait sur moi. J'étais un shinobi avec de l'expérience et de l'entraînement, une telle farce ne risquait pas de marcher sur moi. Néanmoins, ce serait assez dommage de faire rater cette entreprise menée probablement par de jeunes gens plein de rêves et d'espoirs pour la vie ? Moi qui avait vu la mort lors de l'attaque de Soshikidan, je ne me voyais les briser de cette manière. Alors que je retirais passivement ma clope de la bouche, je fermais les paupières, tandis que la bombe à eau venait s'éclater contre mon visage, me faisant tirer une grimace forcée. Bordel, elle était froide cette eau. M'essuyant ensuite le visage d'un revers de main, je soupirais avant de voir d'où elle venait.

- Et donc ça, c'est la future génération...

Je me plaignais comme un petit vieux, et pourtant, je devais reconnaître qu'ils savaient s'amuser, et je ne pouvais pas leur en vouloir. Remettant ma clope entre mes lèvres, je venais insuffler du chakra dans la plante de mes pieds, avant de commencer à marcher le long du mur du bâtiment à l'horizontal, le regard ennuyé. Après être arrivé sur le toit, je posais mes yeux sur les deux garnements, avant de souffler en l'air dans le but de dégager ma chevelure mouillée qui me camouflait un peu la vue.

- Eh bien, heureusement que vous ne vous entraînez pas au lancer de kunaï... Et vous êtes ?

Simples formalités, leur identité ne m'intéressait pas tant que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Mar 2 Jan 2018 - 19:49

Qui sème le vent…


Visiblement, Nana se découvrait un talent caché dans la livraison de colis piégés, peut être une carrière en devenir dans un groupe de terroristes indépendantistes ? La petite blonde afficha un sourire amusé, se surprenant d’avoir bousillé la calme journée d’un fumeur notoire. Mettons ça sur le dos de la journée sans tabac, l’infortuné vivra un poil plus longtemps en troquant son bâtonnet contre une gorgée d’eau mal réceptionnée. Elle avait noté que le malheureux n’avait pas fait de grands efforts pour éviter le projectile, serait-il masochiste sur les bords ? La genin se retira loin du rebord afin de ne pas être démasquée, rigolant comme une imbécile auprès de son compagnon haut en couleurs. Bien qu’au départ, l’idée de farcée avec un inconnu ne l’enchantait pas plus que ça, elle y trouva une satisfaction certaine après son tir de maitre, qui toucha au premier lâché de ballon. L’adolescente signifia son enchantement à Yuko avec un pouce levé.

- Gotcha ! Continuons sur cette lancé !

Ni une ni deux, elle voulut fouiller d’elle-même dans le sac à malice du garçon, mais un trouble-fête fit son apparition. Un grand brun en costume merveilleusement mit en valeur par la touche d’humidité, ses cheveux quant à eux transpirait le propre malgré l’eau, pourquoi diable sortait-il de la douche ainsi, serait-ce la faute à Nana ? Non non non, c’est la faute à Yuko, c’était le deal. A présent au pied du mur, le duo malicieux devait trouver un moyen pour se tirer d’affaire, heureusement que le clown de service avec ses mouchoirs. POUF ! Un monsieur plein de points ! Profitant de cette distraction, le garçon attrapa son sac et montra le chemin à suivre pour s’éloigner de l’infortuné. Nana suivit le mouvement puis se retourna un instant, elle fixa le grand mouillé avec sa bouille d’ange, l’analysant tel un chat en observation. Ses yeux croisèrent le siens, elle soutint le regard puis lâcha un rire discret, se traduisant par un ‘’Jouons un peu, veux-tu ? Essaye de nous attraper.’’

Dsl pour cette attente inexcusable, je n'avais pas vu que c'était mon tour. D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Hier à 21:03

Je n'avais jamais eu l'habitude d'être avec des enfants. Il y en avait pas tant que ça au Domaine. Et puis, moi-même, je n'avais jamais eu la réelle impression d'avoir été enfant à un quelconque moment de ma vie. Du coup, il m'était difficile de me positionner quant au comportement de ces gosses. La gêne qui m'habitait était d'ailleurs probablement palpable, et ma seule réaction face à leur gamineries fut simplement de venir me gratter la joue, alors que les gouttes d'eau continuait de couler le long de mon visage, ma chevelure d'ébène m'obstruant un peu la vue. Dans un soupir, je passais alors une main sur mon front, tout en avisant ma prochaine action.

- Eh, j'vous ai pos-

Et ils étaient repartit de plus belles. L'un des enfants me tendit un paquet de mouchoirs, dans le but de m'essuyer le visage. Evidemment, c'était une manière sans doute convenable pour se faire pardonner. Mais alors que je m'apprêtais à le prendre, une vague de confettis jaillit dans mon champ de vision, m'obligeant à les fermer durant un court instant. Inarrêtable, entêté, puérile. Ils venaient de trouver une cible parfaite pour leur railleries, et ne comptaient probablement pas s'arrêter en si bon chemin. De marbre, je m'essuyais une nouvelle fois la tête dans un revers de main, avant de poser mes yeux sur la jeune fille qui semblait bien s'amuser aussi, me proposant de jouer avec eux.

Les attraper ? Rien de bien compliqué, il me suffisait d'user de mes techniques et de mon expérience en tant que shinobi, la chose serait plié en quelques instants. Mais où passerait alors tout le côté amusant du jeu ? C'était assez ironique de parler de tels émotions, pour quelqu'un qui n'arborait qu'une seule expression faciale. Pourtant, je n'étais pas non plus du genre à casser cruellement les envies de ceux qui m'entouraient. Ainsi, je posais le pied sur le sol du toit de cet immeuble, avant de me mettre à courir en faisant attention à limiter mes forces. Le plaisir était plus intense s'il durait, n'est-ce pas ?

- Ne croyez pas pouvoir m'échapper bien longtemps.

Concluant ma phrase d'un soupir, je gardais la fille en face de moi en ligne de mire, avant de générer un senbon de glace dans le creux de ma main, et de le lancer à toute vitesse sur elle. Il s'agissait sans doute d'une attaque un peu violente pour la gravité de la situation, mais rien de vraiment dangereux. Et puis elle semblait posséder de bons réflexes. Si elle ne parvenait pas à l'esquiver, c'était qu'elle ne devait être qu'un gosse comme n'importe quel autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t103-yuki-noah-termine#274 http://www.ascentofshinobi.com/t631-carnet-yuki-noah#2975

Bombardements intensifs - w/Niijima Nana et Yuki Noah

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: