Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Quand tu rencontres une sensei peu commune... Pv: Watanabe Shiori


Lun 4 Déc 2017 - 3:22
Il n'en avait pas dormis de toute la nuit, bien trop angoissé à l'idée de savoir qui allait à présent s'occuper de son apprentissage maintenant que son sensei avait terminé son instruction. Il n'avait été mandaté par le village que pour permettre à Yuko d'obtenir son bandeau de shinobi. À présent le relais allait être pris par un gradé du village, avec qui il approfondirait le travail qui avait déjà été fait et avec qui il partirait en mission pour le compte des dirigeants de Kirigakure.

** Je me demande bien qui sera mon nouveau sensei... Une femme ou un homme ? Hmmm je dirais un shinobi. Non une kunoichi ! Euh non... RAAAAAAH j'en peux plus d'attendre c'est trop long.**


Yuko avait bien encore deux heures d'avances avant le rendez-vous qui lui avait été fixé par un courrier reçu la veille. Il n'avait aucune autre information, si ce n'est qu'il ferait partis d'une équipe pouvant compter trois membres au total. La seule chose qui l'espérait, c'était que ses futurs compagnons d'armes l'accepte tel qu'il était, même s'il savait qu'il allait devoir donner le meilleur de lui-même pour prouver sa valeur et se faire intégrer.

**J'ai tellement hâte...**


L'heure tournait malgré tout, et il était temps pour lui de se préparer. Après une rapide douche, il sauta dans son costume fétiche. Il était si confortable, il se regarda dans le miroir pendant de longues secondes en se souriant à lui-même, fier de sa tenue qui lui avait pourtant valut tant de problèmes. Il attrapa de sa main droite son masque qui se trouvait sur sa table de nuit pour venir l'apposer sur son visage et ainsi camoufler son côté supérieur gauche.

« C'est parti ! »


Le rouquin sortit de chez lui avec entrain. Il devait se rendre au Grand Dojo, là avait lieu la plupart des réunions entre équipes, au moins lors de la première rencontre, peut-être pour que les gradés puissent tester leurs nouveaux éléments directement sur place sans risquer des dommages collatéraux inutilement. Yuko était le premier arrivé, il faut dire qu'il avait encore bien une bonne quinzaine de minutes d'avances. Il s'installa dans une salle annexe, où il s'asseyait au sol pour patienter et attendre celui ou celle qui allait être son responsable. Le stresse commençait légèrement à monter en lui, allait-il voir un homme ou une femme franchir cette porte qui était devant lui ?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Lun 4 Déc 2017 - 13:18
Une blague. Voilà ce que ce papier doit être. Une sacré mauvaise blague de la part de Sosuke. Il me colle réellement une nouvelle équipe dans les pattes ? Est-ce un test de sa part pour voir ma fidélité à Kiri et ma capacité à obéir à ses ordres alors que je lui ai tenu tête pendant la réunion ? Le mizukage abuse un peu de ces fonctions là non ? Non... Je sais bien, avec le flot de désertion qu'il a provoqué, il manque maintenant de gradé pour s'occupé des nouveaux. Beaucoup sont en mission et comme moi, il semble désireux de me garder ici, il m'occupe comme il peut je suppose ? A la limite, je préférerais réellement m'occuper de paperasse que d'avoir une nouvelle équipe officielle...

Autant cela ne me dérange pas d'aider des ninja qui le demande, tel que c'est le cas avec Inja et comme ça a été le cas avec d'autre avant lui, autant me voir imposé des inconnus une nouvelle fois... Sans façon. Surtout le fiasco de mon équipe précédente. Enfin, heureusement que Kasanagi était avec moi dedans, sauf que là, je suis seule. Je doute qu'il soit de l'équipe étant donné que lui aussi est en mission par delà les murs du villages... Agaçant.

Je soupire. Froissant le papier avant de le faire brûler par énervement. Je maudis une nouvelle fois le mizukage. Pourquoi est-ce qu'il est obligé de me faire ça hein ? M'enfin, je vais obéir. Il faut que je me tienne à carreau, que je cesse de lui permettre d'avoir des doutes sur mon compte et lui permettre de comprendre que je ne prépare aucun mauvais coup parce que je me doute bien qu'il m'a à l'oeil.

Au moins l'avantage, c'est que le lieu de rendez-vous est mon lieu de prédilection. Le dojo. Ainsi, comme chaque jour, je m'y rends, cette fois-ci dans un but autre que mon propre entraînement ou celui d'Inja. Bon allez, c'est dans quelle salle déjà ? Pas celle-là, ni celle-là. Ah. La voilà. Je fixe la porte d'un air dépité. J'ai vraiment pas envie. M'enfin, j'espère que cette fois, je ne tomberais pas sur des énergumènes comme Akimitsu et Shyko. Satané pervers. Déserteurs à la noix. Enfin, Akimitsu, il a juste suivi son frère. Bien que je ne comprends pas cela. En restant ici, il aurait pu accomplir de grande chose alors que là... Là, il va juste réussir à se faire tuer avant même d'avoir pu réaliser son rêve de battre son aîné.

Je pousse la porte, entrant finalement dans la pièce, profitant d'un semblant de motivation pour franchir le pas. Je reste néanmoins bouche bée en voyant le premier membre de l'équipe. Un clown. Pitié, dites moi que je rêve ! Filez mon Shinichi à la limite, mais pas ça ? Je suis supposée faire quoi avec ça ? Bon. Ok, je ne dois pas le juger trop vite. Il est peut-être plus doué et se fier aux apparences n'est pas quelque chose de bon... mais là... là, est-ce réellement trompeur ? J'en sais rien. Dans tout les cas, il faut que j'arrive à garder mon calme et ne pas montrer à ce jeune homme mon agacement. Il n'y est pour rien si le Mizukage a décidé de me forcer à avoir une nouvelle équipe.

"Bonjour, je suppose que tu es le nouveau membre de mon équipe ?" Le questionnais-je alors même que la réponse est plus qu'évidente. Néanmoins, on est pas supposé être trois par équipe ? Ne manque-t-il pas quelqu'un là ? Dois-je attendre ou bien ? J'aurais dû lire le papier en entier et pas le brûler par agacement en ayant vu le début du message et la teneur de celui-ci. "Je suis Watanabe Shiori, ta senseï visiblement." Maintenant, reste à voir s'il connait déjà mon nom et la réputation que j'ai déjà visiblement... Vous savez celle d'une sabreuse forte, la chef de ce clan, la criminelle de l'ère Benten, celle qui a menacé une enfant, l'annonciatrice du Nidaime. Que dire d'autre encore ? J'en sais rien, je ne fais même plus attention à ce qui court sur mon compte tellement tout cela me semble biaisé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Lun 4 Déc 2017 - 16:22
Une femme ! Elle avait l'air normale, enfin plus proche de la normalité que de l'originalité, du moins aux premiers abords, bien que vêtu assez spécialement, mais ce n'était pas Yuko qui allait juger une personne sur ce genre de choses vu la tenue qu'il portait. Elle se rapprocha légèrement de lui dans la salle, et il se passa un temps avant qu'elle lui adresse la parole. Lui était comme figé, presque au garde-à-vous, n'osant pas dire un mot de peur qu'elle prenne mal le fait qu'il engage la conversation en premier. Il l'a scrutait de son œil droit, elle semblait tendu ou quelque chose du genre, il ne savait pas vraiment si c'était lié au costume qu'il portait où s'il s'agissait d'autre chose.

** Elle n'a pas l'air de rigoler ! ** pensa t-il.


Finalement elle se décida à lui dire bonjour, ce à quoi il répondit par un salut en penchant sa tête et le tronc de son corps vers l'avant. Elle lui posa une question rhétorique, ou du moins il l'espérait, car oui il faisait normalement bien partit de son équipe il n'y avait pas de raison pour que les plans aient changés sans qu'il soit au courant non ? Elle se présenta à lui comme étant Wanatabe Shiori, sa nouvelle sensei donc. Il n'avait jamais entendu ce nom, il était bien trop nouveau dans ce village pour cela. Sans trop tarder, il prit la parole à son tour avec panache.

« Je suis Yumoa Yuko, ravi de faire votre connaissance, sensei ! »


Il se demandait quel genre de compétence elle pouvait avoir. Cette sorte d'armure qu'elle portait laissait penser qu'elle était plutôt du genre à aller au contact de ses adversaires, du moins c'est ce qu'en déduit très rapidement le rouquin en l'observant, mais peut-être se trompait-il, en tout cas il avait hâte de la voir en action. Elle dégageait un certain charisme, elle devait sans doute en être à la hauteur.

« On fait quoi maintenant sensei ? On part en mission ? On fait un entrainement ? Ou peut-être qu'on peut aller déjeuner ? J'ai pas déjeuner moi ce matin j'étais trop angoissé à l'idée de vous rencontrer. Ou alors on peut tout simplement je sais pas hmmm... »


Yuko fit mine de réfléchir, mais en réalité il comprit qu'il avait déjà beaucoup trop parlé, déjeuner franchement, quelle drôle d'idiotie avait-il dit là, il y avait franchement peu de chance que la jeune blonde n'ait pas pris la peine de manger elle aussi ce matin là. Il se cacha presque d'une éventuelle première réprimande de sa part pour avoir ne serait-ce que penser à déjà prendre une pause alors que rien n'avait commencer.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Mer 6 Déc 2017 - 12:06

Stéréotype de lycéenne en retard, arrivant le pain brioché dans la bouche…


Satané soleil… Pourquoi est-il aussi fort le matin ? Quelle plaie… Nana se redressa dans son lit, la mine déconfite et les cheveux en désordre, le classique de toutes les filles qui auraient préféré dormir un peu plus. Elle ouvrit timidement les yeux, affrontant de face ces rayons lumineux assassins qui perçaient aux travers des rideaux de l’unique fenêtre de son appartement, ou plutôt sa ‘grande’ chambre. Balançant sa tête sur le côté pour éviter l’agression oculaire du soleil, elle lança un regard vide sur la salle de son appartement, jonché de vêtements qu’elle avait oublié de ranger la veille. Quelle piètre image, pourtant elle n’était pas aussi bordélique d’habitude, sans doute la faute au fait qu’elle n’avait pas eu de mission depuis un mois, la loose… L’adolescente roula sur le côté et se laissant tomber du lit, technique infaillible pour se lever, la douleur tirant efficacement les gros dormeurs de leur sommeil. Telle une larve, elle se traina dans sa couette jusque la petite cuisine, et, puisant dans ses dernières forces, prépara un café au lait pour bien démarrer la journée.

Après un rapide passage dans la salle de bain, Nana avait terminé son démarrage de la journée en évacuant tout son surplus de fatigue devant un bon petit déjeuné. Elle touilla machinalement la cuillère dans sa tasse et feuilletant un bouquin qui trainait par-là, traitant de la reproduction des requins, passionnant… Elle roula des yeux vers le tas d’enveloppe en bout de table, des plis qu’elle avait remonté depuis quelques jours sans pour autant y toucher. Peut-être devrait-elle y faire plus attention, ses parents comme son ancienne sensei lui avaient dit de toujours s’occuper des papiers pour ne pas être embêtée. Nana de son côté, pensait que si elle ne les ouvrait pas, elle ne serait pas embêté non plus vu qu’elle n’en aurait pas confiance. Une méthode lâche, mais qui payait, vu qu’elle ne stressait pas pour un rien. Afin de tuer l’ennui, l’adolescente tira une lettre au hasard et l’ouvrit sans grande conviction. *Oh ? C’est important ça, alors… nanannanannah- … Recommandation- … nanananananh- … Equipe- … nananananananh- … Rendez-vous au Grand Dojo- … A…* Le pli retomba sur la table, la petite blonde était livide et figée. Sa tête tourna légèrement vers l’horloge, ce qui ne la rassura pas pour autant. Le silence de la pièce fut brisé par un mot très gracieux, à peine audible, un petit ‘’Merde…’’ venant du fond du cœur…

La kunoichi brava les interdits en prenant le meilleur des raccourcis, les toits. Il fallut tout refaire pendant cette course contre la montre. Attaché ses cheveux en queue de cheval tout en faisant attention où elle mettait les pieds, sauter à cloche pied sur des tuiles alors qu’elle enfilait ses bottes hautes, ou encore accrocher les boucles de ses deux ceintures d’équipements alors que tout branlait dans tous les sens. En ce sens, c’était une véritable course chaotique, le plus dur devait être de nouer son ruban noir dans ses cheveux de manière convenable, usant du reflet des quelques flaques sur les hauteurs des maisons pour ajuster ses accessoires. L’adolescente bondit sur la grande place qui faisait face au Dojo et fila telle une furie vers l’adresse indiqué, mâchouillant ce qui restait de sa brioche qu’elle avait piqué à un marchant en lui jetant une pièce qui représentait le double du prix du produit. Nana arriva tant bien que mal devant la salle, ne manquant pas de faire du bruit dans le couloir, elle s’arrêta devant la porte pour reprendre son souffle. Elle puisa au fond d’elle toute son expérience de comédienne pour afficher un sourire satisfait, comme si tout allait bien, que tout était sous contrôle. La blonde toqua trois fois pour signaler son entrée, puis pénétra dans la salle où l’attendait une tête connue amusante et amusée, puis une grande dame, sans doute moins enjouasse face à ce retard.

- Niijima Nana, pardonnez mon retard. Ravie de faire votre connaissance.

La gamine s’inclina gracieusement, et essuya une légère goute qui parlait sur son front. Elle se redressa tout sourire, en espérant ne pas avoir aggravée sa situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Mer 6 Déc 2017 - 12:51
Une phrase des plus simple, voilà ce que je venais de faire pour me présenter au clown qui se tient avec moi dans cette pièce. Puis-je sortir d'ici, aller voir Sôsuke et taper mon poing sur la table pour ne pas me retrouver avec une équipe encore ? Non. Ce n'est pas possible et cela m'agace, sauf que le jeune homme ni peut rien si le blond à notre tête à décidé de me le mettre dans les pattes. J'aurais préféré une mission plutôt que ça... Une équipe, vraiment ? Celle que je fais avec Tetsuko était parfaite ! Pourquoi est-ce qu'il s'est sentit obligé de la bousillé ? Raaah !

Si moi, je reste silencieuse à m'agacée toute seule par mes propres pensées. Il n'en est nullement de même pour le masqué qui ne manque pas de parlote. Il parle, beaucoup, me rappelant un peu trop Shinichi. Je devrais peut-être tenté la proposition du Yuki et faire une session d'entraînement de cinquante heure, juste pour voir comme les petits plaisantins de leurs genre réagissent à cela ? Non... Quand même pas. Je ne suis pas sadique comme ça, je ne le ferais donc pas, même si, peut-être que ça pourrait être une bonne idée. M'enfin, je l'écoute là et visiblement, je vais déjà devoir lui donner sa toute première leçon déjà.

"Tu..."

On frappe à la porte. Je pose mon regard sur le bois de celle-ci avant qu'elle ne s'ouvre sur une jeune tête blonde. J'arque un sourcil et fixe la demoiselle qui se présente et s'excuse assez rapidement pour son retard. Oui. Donc, on devait bel et bien être trois. J'avais vu juste sans lire le papier au complet. Je fixe donc la demoiselle qui fait sa courbette. La détaillant rapidement du regard, je ne vois pas spécialement de chose aussi extravagante que pour le rouge, un bon point pour elle. Au moins, au niveau discrétion, elle est mieux placé, mais niveau respect des ordres, je risque peut-être d'avoir du mal avec elle en vue de son retard. Sauf si elle est du genre à tout le temps être en retard. Il y a des gens comme ça, juste incapable d'être à l'heure. Une mauvaise gestion du temps. Si c'est le cas, il faudra réellement que je trouve comment régler ce soucis chez elle.

Me grattant un peu l'arrière de la tête, en les regardant tout les deux, je me dis que je vais avoir pas mal de travailler. Avec Inja, ça me semblait bien plus simple. Peut-être parce qu'avec le trentenaire, niveau âge on était plus proche, mais surtout parce que c'est une collaboration volontaire alors que là... C'est obligatoire et que si le feeling ne passe pas, ça sera réellement la misère. Enfin, ça sera un travaille sur soi pour chacun.

"Bonjour Nana. Comme je venais de le dire à Yuko, je suis Watanabe Shiori, votre senseï. C'est moi qui m'occuperait de vos entraînements et qui vous accompagnerait jusqu'à l'obtention du grade supérieur. Voir plus longtemps si nécessaire également." Parce qu'une équipe n'est pas obligée de changer si elle fonctionne bien et ce même si les grades sont plus haut.

Posant mon regard sur Yuko, je reprends alors la parole. "On était justement entrain de décidé de ce qu'on allait faire." Je tourne alors un peu la tête vers la fille à nouveau. "As-tu également sauté le petit déjeuner ou bien est-ce justement parce que tu l'as prit que tu es en retard ?" Parce qu'il fallait bien que je lui lance une petite pique sur son retard à un moment ou un autre non ? Pour montrer que c'est quelque chose que je n'apprécie pas réellement mais que je ne vais pas lui en tenir plus rigueur que cette fois. En fonction de la réponse de la jeune fille, je saurais quoi faire. Un petit test qui se profilait déjà vers eux. Vu que visiblement, la plus jeune n'avait eu aucune considération pour le clown en s'adressant à moi, soit ils se connaissaient déjà. Dans les deux cas, cela pouvait être intéressant pour la petite idée que je venais d'avoir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Jeu 7 Déc 2017 - 16:18
Après ses multiples questions, la nouvelle sensei du jeune rouquin avait conservé un air assez sévère sur son visage, vraiment elle était étrangement flippante. Conservant son sourire il patientait une réaction de sa part qui tarda à venir, comme ci elle semblait blasée, était-ce à cause de lui ? Ou peut-être avait-elle d'autres problèmes et donc l'esprit ailleurs ce matin-là ? Dans tous les cas, lorsqu'elle commença à ouvrir la bouche pour commencer sa phrase, Yuko sentit son cœur battre plus rapidement. Il se demandait bien ce qu'elle allait pouvoir lui dire, il stressait tout simplement, car il voulait faire bonne impression, et il semblait que cela allait être compliqué d'impressionner cette kunoichi.

Elle fut couper dans son élan de réponse, par une bruit provenant de la porte. Quelqu'un avait toqué. Un troisième membre pour cette équipe ? L'arlequin n'en savait rien car ce n'était pas stipulé sur la convocation qu'il avait reçu, mais immédiatement il pensa que si le ou la troisième était en retard, elle risquait de déguster. Le porte s'ouvrit, laissant apparaitre derrière une tête blonde qui lui était connu. Mais c'est, c'était Nana, sa partenaire de supercherie. En la voyait il eut un grand sourire, et laissa même s'échapper un petit ricanement, lui rappelant de récents souvenirs.

« Hey Nana ! Alors tu es avec nous toi aussi ? Trop cool ! »


Mais la joie du jeune homme fut rapidement interrompue par la reprise de parole de leur formatrice, Watanabe Shiori, qui lui posa une question à double sens. Il comprit malgré son air parfois idiot qu'il s'agissait d'un pic vis à vis de son retard. En revanche lui, commençait vraiment à avoir faim, il sentait son ventre grogner et faire un bruit que ses deux nouvelles partenaires avaient sans doute pu entendre. Il mit sa main derrière la tête, affichant un large sourire presque apeuré en regardant sa sensei et en s'excusant.

« Désolé Shiori-sensei ! Ah ah ah ah ! »


Son rire était nerveux, il ne savait pas vraiment comment il devait se comporter avec elle, étant donné la réaction qu'elle avait pu montrer lorsqu'il avait fait preuve d'enthousiaste. Peut-être que le temps d'apprendre à se connaitre, il devait faire un peu profil bas. Il regardait ensuite Nana qui se trouvait à l'autre bout de la salle, et il lui fit un signe de la main en lui adressant un sourire amical. Il se demandait si comme lui, elle appréhendait de savoir à quelle sauce ils allaient être mangé. Bien plus jeune que lui, peut-être avait-elle cette innocence et ne pensait pas à ce genre de chose. La suite le leur dirait...


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Ven 8 Déc 2017 - 18:18

L’Art de la Pirouette


Il n’y avait rien à redire. Cette sensei était ravissante, une grande blonde qui, au premier abord, fascinait Nana au point de vouloir lui ressembler plus tard. Mais un détail pas si négligeable lui rappela sa condition et son impossibilité à imiter cette femme : cette généreuse poitrine que Nana pensait ne jamais avoir… Retour à la situation, pour le moins cocasse. Un très sympathique clown shinobi, une sensei déjà peu enthousiaste, et finalement Nana qui se présentait à la bourre, le tableau était dressé. La petite kunoichi eut quand même une sensation de réconfort qu’elle retrouva en la personne de Yuko, un garçon qu’elle connaissait à peine mais appréciait déjà suite à leurs petites péripéties avec des artifices. Mais est-ce qu’elle pourrait compter sur lui pour partager ses futurs sermons ? Pas vraiment au vu du regard qu’adressait déjà leur leader à ce personnage haut en couleur. Voilà qui était déjà bien mal parti… Après cette entrée en scène désastreuse, Nana se rangea auprès de son collègue et écouta attentivement leur sensei, qui se prénommait Watanabe Shiori. Ce discours sérieux et solennel se voyait interrompre par le nom sérieux des mots ( maux ? ) de ventre, Nana eut du mal à ne pas laisser échapper un rire sonore, au point que son visage commençait à rougir légèrement. Cette torture de non-rire acheva la petite blonde qui devait à présent répondre de son retard. Elle eut des souvenirs de son ancien professeur et tenta de trouver la réponse la plus adéquate.

- Ne vous inquiétez pas, j’ai pu manger. ( Nana se gratta l’arrière du crâne avec un petite rire bête. ) Mais j’ai déjà brulé toutes les calories en venant ici, enterrant sans doute les précédents records de temps de parkour du Dojo jusque chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Lun 11 Déc 2017 - 23:16
Oui. A côté avoir Shinichi comme élève doit être un luxe. Bien que… en vrai je n'en sais trop rien. C'est un troll, pas du même niveau que les deux jeunes en face de moi, mais assez semblable non? Pour tout dire, j’en sais rien. C’est probablement commun au trois, d’être un peu trop insouciant, trop optimiste ? Etais-je pareil avant tout cela ? A leur âge ? Oui. Possiblement, bien que probablement beaucoup plus calme quand même. Dans un sens, j’ai dû grandir trop vite, palier à l’absence d’une mère et jouer le rôle de l’enfant, mais aussi de la femme de la maison. Dans un sens, je les envies un peu, de pouvoir s’amuser comme cela d’un rien alors que j’ai toujours été bien trop sérieuse dans ma vie. Ennuyante voilà comment beaucoup doivent me voir. Mais est-ce que j’y peux réellement si la vie m’a façonnée de cette façon ? Moi aussi j’aurais aimé pouvoir être moins terre à terre, plus frivole, moins prise de tête, mais non, j’en suis incapable. Lâcher prise et simplement rire pour un rien, c’est bien trop compliqué.

Regardant ainsi les deux jeunes à tours de rôles, écoutant leurs réponses à tout les deux, mais surtout les manifestations de la faim du plus âgé. Gargouillement disgracieux dont il s’excuse rapidement en rigolant un peu. Rire partagé entre eux alors que je reste de marbre, réfléchissant quand à savoir ce que je fais réellement. Jouer les sympas et le laisser manger ou bien, profiter de cet oubli pour les tester tout les deux. La seconde option me semble la meilleure en tant que chef d’équipe, mais en tant qu’humain, c’est la première la plus gentille… Mais être gentille est-ce réellement une bonne chose ? Pas vraiment, surtout quand on voit comment mon ancien équipe agissait à la fin. Akimitsu… Ce déserteur et pervers… Vraiment comme son frangin.

Je vais vous tester. Tu mangeras après Yuko.” Lançais-je en me dirigeant vers la porte quitte à ce qu’ils me détestent ensuite ou à passer pour la mauvaise, mais autant être détester que de me retrouver encore à me faire reluquer dans les bains par des gamins. Dans tout les cas là, il faut rapidement que je trouve comment les tester réellement, parce que là, j’ai pas vraiment d’idée, même si déjà, je les invites à me suivre vers l’une des salles d’entraînements inoccupées du dojo.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 12 Déc 2017 - 8:13
Décidemment, elle n'avait vraiment pas l'air marrante cette sensei. Elle n'avait pas accéder à sa demande qui était de se remplir l'estomac, visiblement la blonde voulait absolument les tester avant cela. Elle n'avait donc pas de cœur, c'est ça ? Yuko posa une main sur la partie gauche de son torse, jouant la comédie, comme ci elle venait de lui fendre son organe en refusant sa requête.

« Pourquoi monde cruel ? Tant de haine ici bas... »


C'est une véritable scène dramatique qu'il jouait alors que la guerrière avait tournée les talons vers la porte menant à un terrain d'entrainement visiblement non occupé. Elle ne semblait pas plus interpellé que ça, et le rouquin comprit que cette scène ne donnerait rien. Il regardait Nana en ouvrant grand son œil droit, comme pour lui faire part de sa crainte concernant l'exercice à venir. Il se faisait pleins de films, quel genre de test allait-elle leur faire passer ? Il espérait qu'au moins, si elle n'avait pas le sens de l'humour, elle serait au moins compétente pour leur apprendre tout ce qu'il fallait pour devenir de bons shinobis.

« LET'S GO ! »


Cria t-il subitement en enquillant le pas à son tour derrière sa professeur. Il essayait de se motiver comme il le pouvait, car c'est le ventre vide et l'estomac grondant qu'il allait devoir supporter cet entrainement qui s'annonçait rude. Il fit signe de la main à sa partenaire dans le même temps, en pointant la porte qui était à présente grande ouverte. Il bondissait très légèrement pour avancer, l'excitation commençant à lui monter petit à petit. C'est là, sur ce test, qu'il allait devoir faire bonne impression, car il avait comme le sentiment que son look et son sens de l'humour parfois décalé n'avait pas spécialement "séduit" la kunoichi confirmée.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

Jeu 14 Déc 2017 - 22:21

Cours de sport du matin…


Décidemment, leur sensei ne se montrait pas des plus commodes, mais qui pouvait lui lancer la pierre ? Le duo étudiant avait tout l’air d’un phénomène de foire qu’autre chose. Alors que Yuko se voyait jouer la comédie pour dédramatiser la situation, la petite blonde préféra s’effacer et ne rien y répondre, seulement un hochement d’approbation. Alors que la gradée leur fit signe de la suivre dans le but d’évaluer le niveau de chacun, le garçon se retourna vers Nana en adressant une grimace. Effectivement, tout comme lui, la jeune genin voyait venir le remontage de bretelles au sein de tests impitoyable. Mais en empruntant cette voie du shinobi, elle savait dans quoi la gamine s’engageait, il n’y avait pas de marche arrière possible. Bombant le torse, se préparant psychologiquement pour la suite des événement, Nana se donna une claque sur les joues et emboita le pas, déterminée, sous les encouragements du clown de la bande qui, soit dit en passant, avait don de motiver les troupes malgré ses airs d’artiste de rue manqué. Quoi qu’on pouvait lui réserver, elle devait prouver que la formation initiale qu’elle avait suivie, n’était pas pour rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 http://www.ascentofshinobi.com/u450

Lun 18 Déc 2017 - 20:22
Un pitre. Voilà ce qu'il est réellement et je vais devoir me le coltiner. Un beau travail sur la patience que me demande Sôsuke là. Un véritable supplice à venir. Soupirant alors qu'il continue de se faire remarquer, tandis que la jeune fille, elle, elle se fait bien plus discrète. Peut-être même un peu trop. Quelque chose de pas forcément bon. Le clown prend trop d'attention et si je ne fais pas attention à cela, la demoiselle risque de ne pas avoir assez de soutien. M'enfin, j'analyse tout cela en marchant en cherchant une salle libre. Arrivant finalement à en trouver une, j'ouvre la porte et la tien pour leurs permettre de rentrer également dans la pièce.

J'arque alors un sourcil en fixant un troisième protagoniste maintenant présent. "Oui ?" Questionnais-je alors le ninja qui n'avait rien à faire dans l'équipe, du moins, il me semble... "Il y a eu une erreur dans la missive de Sôsuke." "Deux secondes." Je me tourne alors vers les deux jeunes. "Échauffez-vous." Lançais-je alors avant de reporter mon attention sur l'homme à mes côtés. "Sa secrétaire à mal interprété sa demande. Je viens corriger le tir. Vous n'êtes assigné à aucune équipe pour le moment, vous devez juste voir et tester les capacités des nouvelles recrues pour dans un futur pouvoir créer des équipes plus optimal." Je fronce les sourcils en fixe l'homme. Comment est-ce que cette bonne femme à pu se tromper à ce point ? Je conçois que dans les deux cas, ça parle d'équipe, mais c'est pas du tout la même chose ! Surtout pour moi. J'avoue cependant être un peu soulagée de cette correction. "Bien, je vais arranger le tir avec eux, vous pouvez retourner à vos occupations." Soufflais-je en laissant la porte se refermer derrière moi pour me retrouver dans la même pièce que les deux genins ayant laissé l'autre dans le couloir.

Tapant alors dans mes mains pour attirer l'attention des deux nouveaux kirijins, je prends ensuite la parole pour faire un topos de la situation. "J'ignore ce qu'il était écrit sur votre convocation et ceci n'est plus valable maintenant, suite à une erreur, néanmoins, vous étiez quand même convoqué ici pour montrer vos capacités, alors montrer moi ça rapidement pour que chacun de nous puisse retourner à ses petites affaires." Est-ce que je leurs montre que j'ai envie de les laisser là, d'écourter ce rendez-vous ? Oui et pas qu'un peu. Mais bon, je resterais quand même le temps qu'il faut, le temps de voir ce qu'il y a à voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Quand tu rencontres une sensei peu commune... Pv: Watanabe Shiori

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: