Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Faire ses preuves [Tadao]


Lun 4 Déc 2017 - 23:04
Avant d’être Taicho, j’étais avant tout un shinobi de Kumo et tout particulièrement un Jonin. Il est vrai que j’avais quelque peu abandonner se rôle. Mon poste de chef de la police me prenait tout mon temps libre, à un point où je ne pouvais plus participer à des missions standards. Cela me manquait de temps en temps. Le fait d’être sur le terrain était quelque chose de satisfaisant. Il n’y était plus question de paperasse, de réunion entre cadre ou ce genre de chose. Mais, aujourd’hui, j’allais enfin pouvoir exercer comme un Jonin et non comme un représentant de la loi.

En effet, j’ai reçu ce matin sur mon bureau une lettre venu tout droit de l’académie des ninjas, là où était formé les aspirants qui plus tard auraient l’occasion de devenir Genin et de représenter Kumo. Chose étrange, je dois l’avouer. Je n’avais jamais reçu un courrier de leurs parts depuis que je suis sorti de cette fameuse académie. J’ai cru au début que c’était une erreur, mais mon nom était bien inscrit sur le cachet de la lettre. M’empressant de l’ouvrir pour découvrir ce qui était écrit à l’intérieur, j’ai pu constater que c’était une sorte de convocation. D’après ce que je pouvais lire, il y avait un manque de personnel à l’académie en ce moment. Et donc, il fallait qu’un Jonin assure l’examen des Genin. Enfin, du Genin dans ce cas précis. Un certain Osawagi Tadao était l’heureux élu qui allait devenir, ou non d’ailleurs, un ninja du village. Et j’étais donc convié, à lui faire passer le test.

En voilà quelque chose. Comme-ci je n’avais que ça à faire de mes journées. Je suis Taicho, pas professeur, pas examinateur, mais bien chef de la police… Alors que je comptais jeter la lettre et m’occuper des affaires courantes de la police, j’ai pu voir sur le dos de la lettre un petit mot du Raikage en personne, Shuuhei. Il voulait que ce soit moi personnellement qui fasse passer le test à Tadao. Bon… dans ce cas… je n’ai pas vraiment le choix. Je suis certain que si je refusais, il allait me pourrir jusqu’à la fin de mes jours, et il était évidemment hors de question. Je me suis donc dirigé à la sortie du bâtiment de la police, signalant à ma secrétaire que je serais absent toute la journée. J’imagine que Reiko sera contente, elle n’aura pas à supporter ma présence aujourd’hui.

Après m’être dirigé vers le terrain dédié aux tests des aspirants, j’ai commencé à préparer le terrain pour les épreuves de l’aspirant. Quitte à lui faire passer des tests, au tant que ce soit à ma sauce. Il n’était en rien responsable de ma venue ici en tant qu’examinateur, mais il allait le regretter. Je comptais bien lui en faire baver aujourd’hui, sans trop être méchant bien entendu. Il me restait donc plus qu’à attendre sa venue, avec, comme à mon habitude, un cigare dans la bouche et les bras croisés.



_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

Lun 1 Jan 2018 - 19:47
La ponctualité n’était pas le point fort de Tadao, mais aujourd’hui était une exception évidente. Jour à marquer d’une pierre blanche pour ce dernier, l’examen durant lequel il espérait passer Genin représentait une étape primordiale dans sa quête perpétuelle de force et de renommée. D’ailleurs, c’était plus qu’un espoir : une certitude. C’était avec une confiance presque sans limite que le Kumojin abordait cette journée. Contrairement à ses réveils parfois laborieux, il avait pris toutes les précautions pour ne pouvoir être en retard. Sa préparation à ce jour lui sembla d’ailleurs, et à juste titre, plus longue que d’habitude. Les quelques matins qu’il avait passés dans la cité des Nuages n’avaient été qu’une succession de réveils sans pression, débouchant sur des entraînements dont il était le seul acteur. Aujourd’hui c’était différent, on l’attendait.

Le seul point qui semblait échapper à la confiance de l’Osawagi était l’absence totale de techniques particulières. En effet, s’il avait par exemple pu améliorer son lancer de projectiles, il n’avait pas réussi à échafauder un jutsu qui pourrait lui être propre. La maîtrise de son chakra nécessitant sûrement encore du temps, il espérait que ça ne saurait être un trop grand handicap. Mais de ce qu’il avait crû comprendre, il ne s’agissait normalement que de bases à démontrer, comme le fait de pouvoir concentrer du chakra dans la plante de ses pieds. Et là-dessus, il avait fourni les efforts vraisemblablement suffisants pour être serein.

Il arriva à l’heure, et comprit à la vue de l’imposante silhouette que son examinateur l’avait devancé. Sans hésiter sur le fait qu’il soit la bonne personne ou non, il toisa son regard et garda son sérieux. En effet, le gradé en imposait, et poussait Tadao à mettre à l’écart certaines habitudes provocatrices qui lui étaient accoutumées.

« Bonjour monsieur, je suis Osawagi Tadao, et je suis prêt. »

Une assurance clairement affichée, qui n’était que le courant d’une envie claire : devenir plus fort et plus expérimenté. Et cela passait par le fait de devenir un soldat Kumojin. Il le savait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 2 Jan 2018 - 13:52
Un jeune homme s’approcha de moi. Il devait faire environ un mètre quatre-vingts maximum et avait des cheveux noirs bleuté court. Il avait l’air confiant de venir ici et de commencer l’examen lui permettant de devenir Genin. Cependant, il ne savait pas sur qui il venait de tomber. Mais ce n’était qu’un aspirant après tout, je ne vais pas lui briser l’envie de devenir ninja, juste lui rendre la tâche assez compliquée. Ça tombait bien, il avait l’air d’être prêt pour commencer. Je ne vais pas le faire attendre dans ce cas. Plus vite ce sera terminé, plus vite je pourrais rentrer chez moi.

« C’est donc toi l’aspirant qui vient passer l’examen final. Très bien… je suis Daisuke, ton examinateur pour aujourd’hui. Je t’ai préparé pas mal de surprise, j’espère que comme tu le dis, tu es prêt. Ta première épreuve est un parcours d’obstacle. Bien-sûr tu seras chronométré. Allez, suis-moi. »

Après lui avoir fais un geste de la main, je me suis déplacé sur le terrain d’entrainement pour me rendre sur le lieu de la première épreuve. Ce n’était pas quelque chose de bien compliqué à première vue, mais le jeune homme ne devait pas penser que ça allait être une promenade de santé. Le parcours était truffé de piège dans le but de le pénalisé si jamais il ne faisait pas attention à son environnement. Après tout, je le prépare à devenir un genin, il doit être prêt à être confronté à n’importe quelle situation une fois en mission.

« Voilà donc le parcours d’obstacle. Rien de bien méchant, tu devras escalader des murs, monter à la corde, ramper sous des barbelés, ce genre de chose quoi. Cependant, j’y ai rajouté quelques surprises. Et je n’ai pas besoin de préciser que si jamais tu essaye d’esquiver un obstacle, tu seras directement défaillant. »

Il ne me restait plus qu’à donner le départ. Normalement, il ne devrait pas trop mal s’en sortir, enfin j’espère. J’ai été un peu vache sur les pièges mais s’il est bien attentif il n’aura aucun problème. J’ai donc sorti un chronomètre de ma poche puis j’ai fixé Tadao dans les yeux. J’ai tendu le bras en l’air puis je l’ai abaissé d’un coup, activant au même moment le chronomètre avec mon autre main.

« Top départ ! »


_________________

"La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t144-kizuato-daisuke-100-termine http://www.ascentofshinobi.com/t730-equipe-2-senshi-kumo#3485

Faire ses preuves [Tadao]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: