Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Nouveau flocon en cet hiver | PV Yuki Rakka


Mer 6 Déc 2017 - 13:57
C’est presque joyeusement mais clairement vivement, qu’Ayuka débarqua dans la chambre de la petite Rakka. « Alors comme ça il paraît que ma nièce est en passe de devenir la plus grande Yuki de l’histoire ? » En effet, la blonde avait eu écho que la jeune Rakka avait commencé à développer son Hyoton juste après l’interrogatoire. D’une certaine manière, Ayuka était réellement soulagée. Comment Rakka aurait supporté de porter un nom sans posséder la moindre affinité avec les glaces ancestrales du Clan ? Comment Eiichiro aurait pris le fait que sa potentielle unique fille – car sur ce point, Ayuka avait également de gros doutes – ne soit pas capable d’utiliser l’art qui pourtant était inscrit si profondément en lui ?

Mais toutes ces craintes n’avaient plus lieu d’être, il était l’heure de faire de Rakka une kunoichi accomplie. Ayuka s’approcha d’un pas léger de sa nièce, se penchant doucement vers elle, et posant une main sur son épaule droite « Je suppose que tu vas t’entraîner avec ton père ? » Puis son visage prit une mine songeuse, cette situation lui rappelant sa propre arrivée dans le Clan et sa très tardive maîtrise du Hyoton. Si aujourd’hui elle était capable d’utiliser aussi bien sa lame que ses glaces, c’était notamment grâce aux entraînements intensifs qu’Eiichiro lui avait fait subir pendant de longues années.

« Cependant ! Si jamais tu veux découvrir que la glace n’est pas que rivière et prison glaciale comme l’exprime si bien ton père, n’hésite pas. » Une sourire complice s’installa sur les lèvres d’Ayuka. Elle n’avait jamais enseigné, certainement car au milieu de shinobi talentueux, elle ne s’était jamais sentie légitime à le faire. Mais pour Rakka et Setsuka, elle apprendrait. Et qui sait, pourrait-elle y prendre goût ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka http://www.ascentofshinobi.com/u281

Ven 15 Déc 2017 - 0:31
Face à la porte, appuyée contre le mur de sa chambre, genoux repliés pour soutenir l'épais ouvrage qu'elle dévorait, Rakka releva un regard étonné sur la pétillante blonde qui débarqua dans son antre tel un typhon débordant d'excitation. Si la surprise se lut sur son visage, ce fut bien une gêne timide qui empourpra les joues de la jeune Yuki. Oui, le Hyôton vivait à travers elle, éveillé depuis peu, mais elle ne pensait pas que son père en aurait ainsi fait part à son entourage et une petite fierté à imaginer l'homme se vanter ainsi de sa descendance eut pour effet de plaquer un irrépressible sourire niais sur la figure enfantine.

« J'ai déjà commencé, même, répondit la fillette lorsque sa tante la questionna sur l'entraînement paternel non sans une pointe de fierté.

Rakka n'attendait que cela depuis qu'elle avait fait ses aveux à son père, chaque jour, de se retrouver avec lui. Ces rendez-vous ritualisaient ses jours et cette proximité réelle avec Eiichiro la rendait folle de joie. Rien que d'y penser, la petite brune s'enquit de l'heure d'un coup d’œil, comme pour être sûre de ne pas manquer une minute de ces instants privilégiés.

- Comment cela ?

Soudainement plus calme, intriguée, Rakka fixait sa tante d'un air trahissant la curiosité suscitée par ses propos.

- Est-ce que tu veux bien m'expliquer ? demanda la fillette en sautant de son lit pour s'approcher de la blonde avant qu'elle ne s'échappe. »

_________________

Unbowed, unbent, unbroken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

Ven 15 Déc 2017 - 15:06
Ayuka se souvenait de ses propres entraînements avec Eiichiro, même si dans son cas bien particulier, elle ne les avait commencés à sa quinzième année, celle-ci même où elle avait rejoint le Clan et le maître des glaces. Il était normal que son meilleur ami soit fière en voyant sa seule descendance connue à ce jour, maîtriser l’art du Hyoton, comme n’importe quel père. Les souvenirs étaient flous, mais la blonde se souvenait de son propre paternel la regardant avec tendresse alors que dans le vétuste dojo, ou plutôt la salle d’entraînement, sa famille unique et adorée répétait inlassablement les mêmes mouvements, rêvant de la grandeur des samouraïs.

Ayuka s’amusa doucement des paroles innocentes et enfantines de sa nièce, celles qui lui rappelaient tous les jours que le monde méritait un avenir de Paix, un avenir heureux pour deux enfants qui hélas connaîtraient certainement de manière trop hâtive, les conséquences et la violence de la guerre. Enfin, l’heure était également à un moment complice entre les deux représentes féminines les plus âgées des Yuki d’Iwa. Posant une main sur sa hanche, Ayuka sourit malicieusement, un air de défi également présent. « Il va falloir me montrer à quel point tu possèdes le talent de ton père, jeune fille ! » Puis Ayuka avança, allant s’asseoir sur le lit car l’entraînement pourrait attendre quelques minutes. Assise en tailleur, Ayuka contemplait Rakka, lui éclairant ses paroles. « A une époque, ton père m’entraînait également tu sais, n’hésite pas à le malmener ou le surprendre, il adore cela. »

Une fois sa nièce à ses côtés, Ayuka continua « Ton père est un guerrier puissant, tu apprendras beaucoup avec lui, mais il est toujours utile de découvrir plusieurs styles de combats différent, pour voir celui que tu préfères et pourquoi pas, développer le futur style de la grande Rakka à venir ? » Elle sourit doucement. La petite avait encore du temps devant elle, mais quitte à s’entraîner, autant qu’elle découvre une grande partie des possibilités de la glace aux côtés de toute sa famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka http://www.ascentofshinobi.com/u281

Ven 15 Déc 2017 - 17:10

Rakka éclata de rire en entendant les paroles pleines de défi de sa tante avant de lui adresser à son tour un sourire joueur. Elle aurait aimé lui montrer ce qu'elle tirait des enseignements de son père, son modèle, celui sur lequel elle calquait chacun de ses gestes lors de ses entraînements, mais ses propres résultats la décevaient pour l'instant trop pour faire montre d'une quelconque fierté ou démonstration, même devant la blonde qui alla sagement s'asseoir sur le lit de la petite.

"Est-ce vrai ? Pourquoi t'entraînait-il ? Quand était-ce ?

La questions de l'enfant trouvaient leur légitimité dans un simple fait, Rakka ne connaissait cette famille que depuis quelques mois à peine. De son père, elle ne savait pas grand chose, mais d'Ayuka ou d'Akimitsu, encore moins. La fillette revint sur son lit, mais elle adopta une posture qui trahissait la rigidité dont on avait fait preuve envers elle depuis sa naissance. Langage, posture, Rakka savait des choses que son jeune esprit n'aurait pas encore du connaître, elle avait récemment traversé de durs événements, et, malgré tout cela, son regard brillait encore de sa curiosité, de son innocence. C'était là un miracle rendu possible par l'équilibre que l'on avait apporté à la petite brune, une notion de stabilité à laquelle elle pouvait tendre dans son environnement perturbé alors que sa tante usait de mots lui rappelant ses leçons passées.

- Qu'est-ce que tu as fait pour le surprendre ou le malmener ?

Rakka se doutait du fait que la féline Ayuka avait expérimenté ces choses et autres stratégies face à son père, elle ne semblait pas le genre d'être fourbe capable d'attirer quelqu'un sur une fausse piste, mais un autre détail titillait l'esprit de l'apprentie du maître des glaces.

- Combien de temps a-t-il fallu pour que tu puisses l'affronter en égal ? Ou bien...est-il encore trop fort pour toi ? demanda l'enfant. Je sais qu'il est fort, mais je n'ai encore jamais pu voir à quel point, avoua-t-elle. Mais...c'est drôle, ce que tu dis, ça me fait penser à ma mère, à son époux aussi, tentait-elle de dire pour marquer de la distance entre elle et cette homme qui demeurait quelque part un père de cœur. Ils ne cessaient de dire que s'alimenter de la sagesse d'une seule source menait à la bêtise.

La fillette désigna alors d'un geste les piles de livres s'entassant près de son lit.

- Je ne pensais pas déroger de ces principes pour la maîtrise du hyôton, déclara-t-elle sur un sourire complice qui tenta d'éclipser le voile triste qui passa dans son regard."

Depuis qu'elle avait été rebaptisée "Yuki" en lieu et place de "Kogyoku", Rakka ne parlait plus de sa mère ou de son beau-père, se contentant de conserver leur souvenir pour elle-même.

_________________

Unbowed, unbent, unbroken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

Ven 15 Déc 2017 - 18:16
C’était cela qu’elle aimait tant avec Rakka. Ce côté innocent, insouciant, enfantin et en même temps, la petite ne manquait pas d’humour. Dès sa première rencontre avec la fille de leur mentor, Ayuka s’était promis de protéger conjointement avec Eiichiro, ce petit joyau Yuki. Passant sa main dans les cheveux corbeau de la petite fille, Ayuka accepta de lui ouvrir un pan sur le passé du Clan et sa propre histoire. « Cela remonte… A il y a dix années environ. C’est à ce moment que j’ai rencontré ton père, juste avant la grande répression de Mizu et maintenant que j’y pense… » Elle sourit malicieusement, son esprit faisant le rapprochement « C’est à cette période que tu es née, petite Rakka. Quoiqu’il en soit, je venais tout juste d’arriver et à quinze ans, je ne maîtrisais quasiment pas le Hyoton. J’avais perdu mon père à Tetsu no Kuni et Eiichiro m’a prise sous son aile et m’a tout appris du maniement des glaces. »

Elle se souvenait, de ce fringant et beau jeune homme, celui qui savait faire tourner les têtes des femmes du pays autant qu’il se montrait impitoyable envers ses ennemis. Ayuka s’était souvent demandée de ce qui avait poussé l’héritier du clan à ainsi aider une ancienne apprentie samouraï de Tetsu, bien faible pour son âge. Encore aujourd’hui, la question pouvait rester légitime pour ceux étudiant leur relation mais peut-être que la simple réponse résidait dans le fait… Qu’Eiichiro ne possédait déjà pas à l’époque, qu’une âme d’ombres et de cruauté.

« Qu’est-ce que j’ai fait pour le surprendre… Je me suis entraînée seule, afin de lui faire découvrir mes propres technique en combat. J’ai cherché ses faiblesses car il n’y a pas de honte à cela. Et j’ai compris que je ne pourrais jamais totalement le mettre à terre un jour en utilisant uniquement ses techniques. » Et ce n’était pas en quelques semaines d’entraînements que l’on pouvait ainsi gagner face à un guerrier aguerri. Dix années plus tard, Ayuka commençait tout juste à entrevoir la possibilité de gagner en combat, face à un des combattants qu’elle admirait le plus sans que celui-ci en ait réellement conscience.

« Il a quelques jours. Pour la première fois j’ai eu l’impression qu’il ne me regardait plus seulement comme une jeune apprentie mais comme une Yuki capable de le pousser dans ses derniers retranchements. Je ne pense pas être son égale, du moins, pas encore, mais j’y travaille ! » Ayuka écouta les révélations ainsi que les paroles de la petite fille, sachant que l’écoute des enfants n’était pas toujours évident, mais nécessaire. D’autant plus qu’elle désirait réellement découvrir Rakka. « Il faudrait que tu vois un jour un de nos entraînements ! Qui sait, peut-être avec ton soutien, le fameux jour de ma victoire arrivera ? Mais saches que ton père a aidé à mettre un terre un Titan, et que sa force n’est plus à démontrer, même pour les Kages. »

Puis pour la première fois la blonde découvrit une partie du passé de sa nièce. Un passé flou pour celle qui elle-même, ne parlait que peu de son enfance. Et les sages paroles dans la bouche de l’enfant firent sourire Ayuka qui acquiesça, se permettant également de citer Watari « Un jour, un ami m’a dit que je pouvais allier l’héritage de mon père, l’art des samouraïs à la maîtrise du Hyoton… Tes parents t’ont offert une grande et précoce sagesse, n’hésite pas à faire honneur à leur apprentissage autant qu’aux glaces de notre Clan. » Et qui sait, si Rakka exploitait son esprit vif et sa logique, elle pourrait certainement devenir une stratège redoutable, en plus d’être une femme à rendre fière un père.

Ayuka se pencha doucement vers la pile de lire et intéressée, demanda « Quels sont tes préférés ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka http://www.ascentofshinobi.com/u281

Nouveau flocon en cet hiver | PV Yuki Rakka

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: