Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Conclusion de l'Event n°2


Ven 8 Déc 2017 - 21:26
Après s’être séparé des deux shinobis, Rei s’était enfoncé dans les bois de Tetsu no Kuni. Bien entendu, il repensait à l’affrontement colossal auquel il avait assisté. Nagamasa Yoshitsune et Aburame Shizen avaient tenu tête à Nara Alderan, l’un des maîtres de l’art des printemps. Mieux encore, sans sa propre intervention extérieure, Rei aurait pu voir le chef du Soshikidan et Daimyô de Hi no Kuni perdre la vie face aux deux Bras droits.

« Tu m’as attendu. »

Une simple affirmation, de la part de l’homme aux multiples balafres, tandis qu’il s’était arrêté. A quelques mètres de lui, reposant son dos sur le tronc d’un arbre, Nara Alderan le fixait. Visiblement mécontent, le Daimyô n’eut néanmoins pas le temps de répondre quoique ce soit. Rei était déjà en train de marcher vers lui, s’adressant directement à lui. Mais cette fois-ci, aucune oreille indiscrète ne pourrait capter leur conversation.

« Je comprends, sincèrement. T’as voulu leur faire payer, rééquilibrer la balance, tout ça… Mais maintenant, j’espère que tu vas t’arrêter. Libérer Hi no Kuni et en devenir le leader, c’était ça ton objectif. Et maintenant qu’Iwa et Kiri vont se mettre sur la gueule, reste en dehors de tout ça. On a pas envie de voir le vieux débarquer. »

Il était étrange, d’un point de vue extérieur, de constater avec quelle exactitude Rei connaissait les faits actuels. Ayant suivi les agissements d’Alderan de l’extérieur, on pourrait se demander comment il pouvait savoir tant de choses. Mais pour le Nara, il n’y avait rien d’inattendu. Les deux hommes se connaissaient trop bien.

A deux ou trois mètres seulement de son interlocuteur, le balafré remit ses mains dans ses poches. Son attitude de ninja nonchalant était presque sa marque de fabrique. Mais il se savait puissant, capable à lui seul de vaincre la plupart des shinobis de ce monde. Mais quelque-chose avait changé, comparé à avant. Et ce n’était par ailleurs pas seulement à cause de l’Homme au Chapeau. La stupeur l’avait gagné, au moment où il s’apprêtait à adresser cette inquiétude à son ancien compagnon d’armes.

« Et puis je pense que tu l’as senti, toi aussi. Oui, tu as manqué de vigilance contre ces deux gars, mais ils allaient te vaincre. Ils sont plus forts qu’avant… »

Il hésita sur la formulation à employer. Mais après tout, les enjeux étaient trop grands pour perdre du temps sur cette courte entrevue privilégié avec celui qui restait, malgré tout, le Seigneur du Pays du Feu.

« … chez eux, et chez de plus en plus de shinobis d’expérience, le chakra a aussi évolué. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 8 Déc 2017 - 21:49
« Ne crois pas que c’est pour te remercier. Je sais que tu as fait ça pour qu’on soit quittes. »

D’une impulsion légère mais suffisante, Nara Alderan se poussa du tronc d’arbre sur lequel il se reposait jusqu’alors, se redressant face à celui qu’il attendait depuis quelques minutes maintenant. A vrai dire, il n’avait jamais eu l’intention de le laisser partir simplement, après qu’il eut décidé d’intervenir dans le combat qui l’avait opposé aux Bras droits d’Iwa et Kumo.

Mais il fut dépassé par la réflexion de Rei. Lui aussi l’avait compris. Et derrière la morale qu’il essayait d’adresser au Daimyô de Hi no Kuni, il craignait les mêmes répercussions. Bien entendu, Nara Alderan avait peur de l’Homme au Chapeau, pourtant il n’en faisait pas sa priorité. Contrairement à son ancien camarade d’entraînement, il avait l’intellect nécessaire pour être certain que leur maître ne sorte pas de l’ombre avant longtemps.

Non, ce qui le préoccupait, c’était ce sentiment qu’il avait eu au Sommet des Kages. Ce même ressenti qui fut confirmé lorsqu’il affronta le samouraï et l’Aburame.

« Je l’ai aussi senti. Et c’est pour ça que j’ai agi de la sorte. Les villages cachés sont devenus des bases de shinobis bien plus importantes qu’on aurait pu le croire lors de leur création. Le monopole qu’ils constituent n’avait pas seulement enfoncé la situation de Hi no Kuni, il avait offert à tous leurs shinobis les outils et expériences pour progresser. »

Le leader incontesté du Soshikidan, l’organisation qui avait réussi ces derniers mois à tenir tête aux trois villages shinobis, regarda sa main droite. Tentant comme il pouvait de ne pas penser à la douleur liée à la perte de son autre membre, il soupira.

« Je ne pensais pas que ça influerait si vite mais tu as raison. Bientôt, certains pourront repousser les limites de leur chakra comme nous l’avions fait il y a des années. Et alors, il ne nous restera que notre Sanjûharu pour les surpasser. »

S’ils ne pourraient jamais mettre au point des techniques ultimes telles que celle de Rei ou encore la sienne, il était clair que les shinobis les plus expérimentés sauraient bientôt débloquer de nouvelles forces. Après deux-cents ans à avoir stagné chez la majorité des ninjas, l’émulation perpétuelle liée aux entraînements, missions et combats des ninjas des villages cachés faisaient évoluer le chakra.

Très bientôt, les membres du Soshikidan, et quelques autres parmi l’élite, ne seraient plus les seuls à disposer d’un chakra hors du commun. Dès lors, il était temps de se réorganiser.

« Je vais y aller. Merci pour tes conseils, mais je saurai comment gérer mon organisation et mon pays. Quant à toi, je ne sais pas quoi te souhaiter… »

Il adressa un dernier regard, avant de bondir dans le cœur de la forêt de Tetsu no Kuni. Tandis qu’il s’éloignait définitivement de Rei, Nara Alderan repensait à ce qu’il avait dit. Il avait menti.

Il savait exactement quoi lui souhaiter : que l’Homme au Chapeau ne décide jamais de se montrer au monde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Conclusion de l'Event n°2

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Événements terminés :: Events :: Event n°2 : Le Sommet des déchirements :: Partie n°1 : Le Sommet
Sauter vers: