Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori

Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Dim 10 Déc 2017 - 12:29
La guerre est abhorrée pour de multiples raisons, cependant, une revient principalement sur la table dès que l'on commence à se pencher plus en profondeur sur le sujet. En effet, ce qui rend la guerre détestable, ce n'est pas seulement le sang humain qu'elle verse par torrent, fauchant de préférence les plus hautes têtes, les plus beaux épis ; ce n'est pas seulement la rage qu'elle détourne de ses canaux, non, non, non... Ce qui rend la guerre détestable, impie, c'est qu'après avoir accablé le vaincu, elle pervertit le vainqueur dont elle ne manque jamais de faire un oppresseur. La guerre est la source de laquelle ont jailli les pires diables de ce monde, les pires désastres. Commencer par l'extermination et finir par la tyrannie : telle est sa loi, nul n'y échappe.

Le tonnerre chantait sa mélodie aujourd'hui à Kiri tandis qu'au compte-goutte les shinobis revenaient dans la belle brume. Ceux qui étaient partis sous l'acclamation des timbales et la joie du peuple, étaient revenus aussi silencieux qu'une brise. Le Golem n'échappait pas à la règle. Il était revenu seul, portant sur lui le poids de trois meurtres, le chagrin de plusieurs familles. Nulle gloire ne l'habitait à ce moment-même, seule cette résipiscence malsaine venait l'accompagnait dans ses songes, lui qui se voulait de nature être un de ces guerriers sans âme ni loi.

Trempé jusqu'aux os, c'est naïvement qu'il retourna dans cette pièce qui, il y a quelque temps, lui avait apporté une teinte de couleur dans sa vie grisâtre. C'est tout candide qu'il était revenu, dans l'espoir absurde, que cette fille qu'il avait rencontré serait-là à l'attendre. Il restait donc là, allongé sur ce lit au carré qu'il humidifiait de ses grosses gouttes, le coude sur la face, à écouter le ruissellement des fenêtres et le chant des tempêtes.
Tenez-vous parmi les cendres d'un millier d'âmes mortes et demandez aux fantômes si l'honneur compte. murmurait-il solitairement.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Dim 10 Déc 2017 - 12:47
Agitation grossière. Visage blême. Espoir détruit. Alors que je descends de ce navire, je peux voir tant de sentiments sur les visages des villageois et même des ninjas. Ambiance lourde et pesante. Temps de chien. Comment dire qu’il n’y a rien qui va. Non. Rien du tout. Pourtant, loin de m’attarder sur cet amas de sentiments et de personnes, mon regarde ne qui parcourt l’assemblée d’accueil le repère là et mon coeur rate alors un battement.

Il est là ! Il est de retour !

Néanmoins, il s’éloigne, ne me cherchant pas dans la foule, peut-être qu’il ignore tout simplement ce qu’il s’est passé à Iwa ? Non. Il doit le savoir, il était avec Noah avant qu’ils ne se séparent… J’en sais rien. Je secoue la tête et tente de presser un peu les shinobi devant moi pour descendre plus rapidement et arrivée enfin sur la terre ferme… Sauf que si je pousse trop, ça va finir à la flotte. Bien que trempé comme on est, cela ne changerait plus grand chose à mon humble avis…

Une fois le premier pied posé à terre, je me précipite alors, ignorant de bousculer l’un ou l’autre villageois. Je veux fuir cet endroit, mais surtout, je veux le rattrapper. Ma discussion avec Inja n’a pas suffit. J’ai besoin de plus. J’ai besoin de lui.

Oui, sans même m’en rendre compte, c’est vers lui que je me tourne, pas vers Tetsuko que je n’ai pas vu. Peut-être était-il là, peut-être ne l’ai-je pas vu et peut-être même qu’il me court après. Mais là, je n’ai aucune pensée pour l’adolescent. Non. Seul la tignasse rousse que je tente de rattraper compte à cet instant précis.

Peut-être que ça aurait été différent si j’avais vu Tetsuko avant.

Ou peut-être pas.

Je n’en sais rien.

Manquant de me casser la figure à plus d’une reprise à cause du sabre de Kanon, peu habituée à en porter deux, je galère encore un moment avant de finalement détacher la lame au reflet bleuté de celui qui s’est présenté comme mon frère pour la prendre en main et courir.

Il faut que je le rattrappe.

Un croisement. Je suis presque derrière lui.

Yam…

Il n’est plus là… Je regarde la rue, vidée du rouquin et panique un instant. Etait-ce seulement une illusion ? Mon cerveau mon trompant pour me faire comprendre que je suis désireuse de le voir ? Non. Il ne se peut.

Je m’avance alors dans l’allée, regardant les façades avant de reconnaître l’endroit… Je me crispe un peu. Serrant les dents avant de prendre une longue respiration. Peut-être qu’il est habitué de venir ici et qu’il s’y rend à chaque fois avec une fille. Peut-être que je n’étais réellement qu’un coup d’un soir. Beaucoup de peut-être, mais pourtant, je rentre dans la bâtisse où l’on a partagé notre seule et unique nuit ensemble.

Incertaine, je prends pas de longue seconde avant de finalement m’avancer dans les lieux, les cheveux dégoulinant et les vêtements tout du même. Vêtement qui ne me sied guère. Preuves de la mort de l’homme aux yeux blancs et de la destruction quasi totale de ma propre tenue par le poulpe… Je suis bien loin d’être présentable, mais j’en ai cure.

Martelant la porte de cette chambre dont je connais le lit, je pousse la porte sans attendre une réponse de l’occupant. Redoutant de l’y trouvant en charmante compagnie. Après tout, après un combat, il est normal pour les hommes de se laisser aller au péché de la luxure et comme j’ignore tout des pratiques du rouquin, peut-être qu’il s’adonne à cela. Bien qu’il n’était pas à Iwa, alors, il ne doit pas avoir livré bataille je crois…

Les doigts crispés sur la lame du Soryu, je fixe le rouquin allongé sur le lit, ne sachant plus trop ce que je dois faire. Sourire de joie de le retrouver, pleurer pour le sang qui me souille. Et au final, je fais un mélange des deux, restant néanmoins toujours sur le pas de la porte, quitte à me faire voir par d’autre, quitte à ce qu’il me prenne pour une enfant alors que je suis en réalité bien plus âgée que lui.

_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Dim 10 Déc 2017 - 14:30
Les éclairs tombant calquaient la silhouette au seuil de la porte qui se portait dès lors jusqu'au lit et son résident. Le temps avait beau avoir une sale gueule, c'était bel et bien un ange qui venait d'en descendre. Du moins, l'était-elle réellement après tout ce qu'elle venait de commettre ? Laissant quelques secondes couler, le jeune homme daigna ouvrir un œil vers la demoiselle qui l'attendait-là, car oui, il était encore dans la crainte qu'elle ne soit qu'un simple objet de son esprit, qu'un simple espoir transféré en hallucination. Sans un mot, il se releva dès lors, l'œil perdu, l'air affable. Le bois du sol craquelait sous le poids de ses muscles et de celui de ses remords. Telle une mélodie, ses pas se coïncidaient avec la pluie battante et le tonnerre grondant.

D'une main, le Golem vint tirer le bras de la demoiselle vers l'intérieur de la baraque tandis que de l'autre, il referma d'un coup bruyant la porte qui peinait à ne pas se briser tant elle était de mauvaise facture et tant le courroux du shinobi venait de s'acharner sur elle.

Si l'on omet son geste malpoli pour la faire rentrer à l'intérieur, il ne portait aucun contact direct sur la kunoichi, se contentant mystérieusement de lui tamponner les cheveux à l'aide d'une serviette qui traînait sur un siège afin de la sécher quelque peu, elle qui venait d'être victime de la colère des cieux.
...
Sa placidité tenace refaisait surface lors des périodes de tension et de rétention. Il se consolait de ses périples en prenant soin de la seule personne qui était capable de le déconnecter de ses songes toxiques. Son œil était vide, ses gestes étaient mornes. La pierre semblait perdre vie à vue d'œil. Tel était le prix du heurt et du lourd conflit intérieur : la dissonance et ses contrecoups pestilentiels.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Dim 10 Déc 2017 - 14:55
Mélange de sentiments. Je reste immobile sur le pas de la porte à sourire légèrement tout en pleurant également. Esprit ravagé et coeur soulagé en même temps. Complexité de ressentir trop de choses différentes en même temps. Mais il est là. Seul. Aucune autre femme, simplement allongé sur ce lit que l'on a déjà partagé. Alors oui, mon esprit s'est angoissé trop vite, mais là, il est soulagé.

Temporairement.

L'homme se mouve et s'approche de moi. Mon regard brillant et humide détaille son visage et se fige. Surprise de le voir avec un oeil blessé, détruit. Depuis quand ? Par qui ? Pourquoi ? Je reste sous le choc de le voir ainsi blessé et quand il me tire à l'intérieur, sans réelle douceur et qu'il ferme la porte derrière moi, je me laisse tout simplement faire, laissant tomber le sabre que je tenais pourtant si fermement en main. Espérant qu'il refermerait ses bras autour de moi, qu'il m'enlacerait. Mais non. Il se contente tout simplement de m'éponger les cheveux, comme si j'étais une petite fille à laquelle il devait prendre soin, mais pas une femme qu'il est heureux de revoir.

Je baisse alors la tête et ferme les yeux, ravalant mes larmes et déglutissant légèrement. Je finis par repousser ses mains et le draps. "Yamamoto..." Soufflais-je doucement, presque péniblement, luttant pour ne pas encore m'effondrer en pleure devant lui comme lors de notre première rencontre.

Je relève alors le regard et même s'il est trop tard, même si ce geste pourra lui sembler stupide, je me lance et passe mes bras tout simplement autour de sa taille, mes mains glissant dans son dos alors que je viens nicher mon visage dans le creux de son cou. "Bon retour à la maison" Murmurais-je alors doucement. Même si c'est idiot de dire cela, que ce n'est nullement une maison ici, mais juste une chambre dans une petite auberge, cependant, il est de retour à Kiri... Et par cette simple phrase, je lui faiw savoir que je suis ravie de le revoir, de le retrouver, mais également que le champs de batailles sur lequel il a dût se trouver également en vue de l'état de son oeil est maintenant derrière nous.


_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Lun 11 Déc 2017 - 3:07
Croyez en l'extase des nuages qui traversent les grands horizons, au petit vent du soir, au cœur de l'été chaud. Croyez en la douceur d'une amitié, d'un amour, à la main qui vous serre, car demain vous n'y penserez pas. Demain éclateront peut-être les nuages et l'orage emportera vos amours. Tenez-vous serrés, ne vous endormez pas seuls. Endormez-vous réconciliés, vivez le peu que vous vivez dans la clarté et l'affection.

Victime des caresses de la belle, il se laissait être victime de son attention, de ses effluves et de sa candeur. Elle était cette perle de bonté, ce bijou des astres, ce cadeau de Dieu. Que pouvait-il souhaiter de plus dans ce bas-monde si ce ne sont les douces accolades de cette muse, de cette nymphe qui inspirait dans le cœur du Golem un soupçon, que dis-je, un torrent de réconfort.

Glissant sa dextre dans le creux de ses hanches, ses lippes reprenaient cette tendre habitude étrange que de pincer finement la première mèche blonde qui assait-là. Son être était assoiffé de sa présence et c'est dans la faim la plus grande qu'il tentait de faire sien chaque centimètre carré de peau de la demoiselle. Trop longtemps, il n'avait pas respiré cet arôme de rose, trop longtemps il n'avait pas goûter à cette fraîcheur de bruine, cette porcelaine de pêche et ce souffle timide et divin. Il n'était pas aujourd'hui question de désir charnel, non, il y avait une fringale émotionnelle bien trop béante pour qu'il ne songe à chatouiller le nénuphar.

De ses deux doigts, il vint légèrement remonter le menton de la demoiselle avant de venir y apposer un baiser aussi doux que paisible. Si dehors le tonnerre grondait encore, c'est une véritable éclaircie qui vint dégager les ténèbres qui avaient pris place dans le cœur du Meikyû. Appréciant ses lèvres suaves et humides, il s'en détacha le temps d'un instant pour mettre fin à son mutisme de guerrier.
Tu m'as manqué Shiori... murmurait le belliciste qui la tutoyait pour la première fois.
Les yeux dans les yeux, au gré des flashes électrique, il dégustait de son œil unique la vision des fraîches pupilles d'émeraudes de la Watanabe tandis que de son pouce, il effleurait délicatement sa rose joue.
J'ai cru entendre qu'Iwa ne fut pas une partie de plaisir ?

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Lun 11 Déc 2017 - 23:15
Maladroite, je m'approche de lui, venant quérir la chaleur mais surtout la forteresse de ses bras. Cherchant le réconfort de sa présence et de son odeur. Murmurant quelque mots, doucereux pour lui faire comprendre que je suis ravie de le revoir, de me tenir à nouveau là. Je redoute néanmoins de le voir ne glisser entre les doigts, tel du sable fin ou de l'eau clair. La crainte toujours au creux de mon ventre de n'être nullement importante pour lui, qu'un vulgaire coup d'un soir, qu'une conquête parmi d autre. Sa présence ravivant ses craintes et me permettant ainsi de souffler quelque secondes sur le reste de mes pensées. Plus sombre, un capharnaüm sans nom.

Obtempérant à sa demande silencieuse, soupirant de plaisir dans mon étreinte rendue. Je laisse mon regard glisser vers son oeil restant alors qu'il vient poser ses lèvres sur moi. Un geste plaisant, un baume sur un coeur torturé et un esprit ébranlé. Je lui réponds, laissant mes lèvres capter les siennes un peu plus longtemps, quitte à me hisser un peu sur la pointe des pieds.

Un frisson. Mon coeur se rempli de tendresse à ses simples mots. Cette confession qu'il vient de faire maladroitement tout en montrant une telle franchise. Plus nulle place pour le doute. Pas alors qu'il vient de faire un si grand pas dans ma direction. Non, nulle idée qu'il ne soit un expert dans le domaine du mensonge et de la manipulation. A cet instant j'ose réellement espérer être la seule et unique pour lui… alors même que je ne lui rend nullement la pareil ou alors pas totalement.

Il montre alors une certaine inquiétude et malgré tout ce que j'ai vécu, je ne trouve pas les mots pour lui dire le mal que j'y ai vécu. Que du contraire. Ma main remonte doucement vers sa joue, lui rendant son geste en caressant ainsi, avec douceur sa peau. “J'ai eu peur de ne jamais te revoir Yamamoto.” lui soufflais je alors doucement. Confession pour confession. Je laisse alors ma main remonter un peu plus sur son visage, vers son oeil meurtri. “Que t'est il arrivé?” parce que contrairement à lui, je n'avais aucune marque indélébile sur le corps pour attesté d'un quelconque affrontement, juste une tenue et un sabre loin d'être les miens… Mais au final, je pense que j'aurais préféré voir les rôles inversés. Perdre un oeil plutôt que d'avoir probablement fait couler le sang d'un membre de ma famille...



_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Mar 12 Déc 2017 - 13:40
Elle posait son doigt sur le stigmate de son échec, sur le symbole de son caractère téméraire. Au contact de sa fine dextre, il ressassait alors cet évènement aussi tragique que spectaculaire, la rencontre entre la foudre et la montagne, entre deux calamités aussi destructrices que divines. Accompagnant les doigts de la kunoichi par les siens, il songeait de nouveau au danger qu'il avait encouru, au simple fait que ce jour-là, il aurait très bien pu mourir sous le joug de sa propre animosité et ainsi couper tout lien avec la belle blonde. Là le paradigme du Guerrier, qui confronte son désir de mort à son désir de vie, qui confronte sa soif de combat à sa faim de chaleur. Mettant en perspective son passé avec ce moment présent, il se rend compte à quel point il fut inconscient, car oui, ô grand jamais il n'aimerait se soustraire de cette femme consolante. "Même la mort ne m'apporterait pas autant de réconfort."
On dit que les guerres dureront tant que les hommes seront assez sots pour admirer ceux qui les tuent. J'ai été assez sot pour admirer l'homme qui m'a écorché mon œil, me laissant borgne : le Tsuchikage, Nagamasa Chôgen. répliquait-il en s'agenouillant, accolant sa joue dans le creux du bassin de la demoiselle. Je l'ai tué, Shiori.
Le silence pesait dès son annonce. Il n'avait pas commis un simple meurtre, il avait franchi le seuil, ne prenant guère le soin de détailler l'histoire à la kunoichi car il savait très bien que cette vengeance royale n'était qu'une excuse pour subvenir à son besoin le plus tenace : tuer. En guerre comme en amour, c'est beaucoup d'avoir un jour. Aujourd'hui serait le jour du repos du guerrier, un repos bien mérité.

Relevant sa tête il la perçait de son œil unique, tentant de chercher la rédemption de cette femme qui s'élevait au rang de déesse.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Mar 12 Déc 2017 - 13:58
Une question que je n'aurais peut-être pas dû poser si vite, pourtant, elle a franchit mes lèvres et voilà déjà que le rouquin me répond, agissant de façon un peu étrange. Respirant doucement en l'écoutant, malaisée de ses mots, de voir sa blessure béante encore, je ne peux que le comprendre en réalité. Alors quand il s'agenouille devant moi, je laisse mes doigts glisser dans sa chevelure de feu, le serrant doucement contre mon ventre, comme il semble le désiré. Agissant comme une mère le ferait avec son fils, mais je suis à mille lieux de vouloir ce genre de relation avec ce garnement de plus de vingt ans. Pourtant, je ne bouge pas. Pas encore, laissant simplement mes doigts jouer avec ses mèches humides pour lui donner un peu de réconfort laissant mon regard se perdre un peu dans le sien, pesant mes mots. Ceux à venir et ceux que je dois tout simplement taire.

"Admirer un homme, même s'il est ton ennemi est la preuve que tu reconnais sa force." Murmurais-je doucement avant de quitter le réconfort de son unique oeil pour redresser la tête et fixer le mur en face de moi. Mon léger sourire s'estompant, mon expression se durcissant un peu alors que je continue pourtant d'avoir des gestes doux avec lui. "Je ne sais pas ce qui est le pire. Tué l'homme que l'on admirait ou tuer un homme qui était possiblement son frère." Avouais-je alors, ainsi, il saurait, ce qu'il s'était passé à Iwa pour moi. Il saurait que même si physiquement je n'ai aucune séquelle, psychologiquement, là haut, c'est un bordel monstre...

Je déglutis alors et baisse à nouveau le regard vers lui, un sourire crispé avant de chercher à le faire se relever pour avoir droit à une véritable étreinte. Un besoin énorme de sentir sa chaleur, sa présence, de ne pas me sentir comme un monstre qui a probablement endeuiller sa propre famille. Les mots d'Inja sur le bateau, l'échange que j'ai eu avec lui tant trop à me faire croire que le dragon d'Iwagakure était réellement mon jeune frère. Un frère d'une mère que je n'ai pas connu.

_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Mer 13 Déc 2017 - 1:45
"La vie est une pute. Nous voyons le jour alors que nous n'avions rien demandé pour finalement brûler sous une lumière bien trop forte. Vivre pour souffrir, vivre pour mourir, telle est sa loi, nul n'y échappe." Laissant la blonde parler il prenait conscience qu'elle partageait à sa manière sa peine, étant elle-même en proie à un conflit interne bien plus profond que celui qui entache le Golem. "Son frère ? Son sang ?" Il avait beau être victime de l'incompréhension totale du récit de sa dulcinée, il en restait empathique quant à sa condition. Alors qu'importe la réelle portée de ses mots -il prendra le soin de comprendre plus tard-, il se devait avant tout de lui offrir cette chose dont elle avait besoin : le réconfort.

L'empoignant de toutes ses forces, il l'emporta, de la même manière que l'on emporterait un blessé, vers la couche et son confort sommaire. À présent allongé à ses côtés, son étreinte ne se faisait pas désirée tandis qu'il l'enlaçait de ses jambes, de ses bras, de son cou. C'était sa manière de venir soulager la belle, faisant office d'une éponge sur son corps qui viendrait absorber les ondes négatives qui l'habitait afin de les faire siennes. Il souhaitait partager sa peine, lui en dérober une part pour qu'il puisse la comprendre et la soulager. "Mais à quoi bon ?" Car oui, même s'il espérait que cette nuit serait rédemptrice pour la belle, il en restait qu'en sa fonction de kunoichi elle serait à jamais en proie à cette malédiction qu'est le monde shinobi et la guerre qui le ronge. Alors c'est dans son ambition la plus grande qu'il se voyait bousculer le destin et porter un grand coup aux fondements de l'univers.
Je détruirai ce monde et ses lois Shiori. Je le détruirai et le reconstruirai à ma manière pour que vienne le jour où jamais plus tu n'aies à souffrir. Je t'en fais la promesse. susurrait Roméo tandis qu'il tremblait de rage.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Mer 13 Déc 2017 - 12:04
Une inspiration de surprise quand il me porte soudainement pour me déposer quelque seconde plus tard sur le lit et s'allonger à côté de moi... Je le regarde, surprise, mais me laisse faire, appréciant ce geste de sa part... Bien que... "Yama... On est trempé encore..." Murmurais-je pour lui faire comprendre que rester dans cette tenue, sur le lit comme ça déjà à moité trempé, c'est peut-être pas ce qu'il y a de mieux. Bien que là, alors que je suis maintenant dans ses bras, j'ai pas réellement envie de m'en extirper... Non, j'ai envie d'y rester, de m'y blottir davantage. Bien que sans cet amas de vêtements, tout serait beaucoup mieux, parce que je pourrais réellement profiter de sa chaleur et de son odeur... Et surtout, on serait bien plus à l'aise... Surtout moi, je serais enfin libérée des vêtements de ce cadavre...

Je viens chercher doucement ses lèvres, pour un nouveau baiser alors que mes doigts arpente le tissus humide couvrant le corps de mon amant pour commencer à le lui retirer. Aucun désir charnel à cet instant, juste l'envie et le besoin d'être au plus près de lui, dans une pseudo chaleur, pas dans cette humidité lassante. Ainsi, venue à bout d'une masse de ses vêtements, je m'empresse de retirer les mieux également. Avec la seule et unique envie, de venir me réconforter dans ses bras encore, de sentir sa peau contre la mienne, sa chaleur véritable...

Reprenant donc la place qu'il m'avait offerte, une main sur son torse musclé et l'autre sur sa taille, je me presse contre lui, glissant une jambe entre les siennes alors que je niche mon visage dans le creux de son cou. Mon souffle venant maintenant heurté sa peau. Il parle alors et je me mouve un peu, pour chercher son regard avant de lui répondre par un léger baiser sur le coin de ses lèvres en premier lieu. "Je préférerais plutôt que tu me fasses une autre promesse que celle-là." Murmurais-je en le regardant droit dans son unique oeil.

Je dois le dire, c'est étrange, de passer de tout ses sentiments négatifs et déprimant à ce petit confort douillet rien qu'en étant dans ses bras... Je m'y sens réellement bien... Oui. Vraiment. Je souris doucement et bouge un peu pour chercher encore plus de contact entre lui et moi, une chose assez compliquée en vue de notre position déjà plus que collée. Frottant alors mon nez contre sa clavicule dans un geste de pur tendresse, je reprends alors la parole dans un murmure. "Promets moi de revenir après chaque combat." Une promesse tout aussi compliquée que la précédente, mais en même temps, plus réaliste, impliquant réellement un nous et pas juste un désir de protection... Ainsi après mes mots, je pose mes lèvres une nouvelle fois sur sa peau, me centrant uniquement sur lui pour oublier tout le reste.

Il est cette lumière dans mes ténèbres, ce phare en pleine tempête. Fermant les yeux, je me sens réellement bien à cet instant, malgré le tumulte précédent de mes pensées et ceux à venir, mais à cet instant précis, il est le seul à occupé mes pensées, du moins, c'est ce que j'essaie de croire, de m'auto-convaincre parce que mes paupières n'ont pu restée fermée que quelque seconde avant que l'image du dragon d'Iwagakure mort reviennent me hanter.


_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Lun 18 Déc 2017 - 2:00
À présent sur le matelas, il pouvait sentir et voir les gouttelettes d'eau qui s'infiltraient dans le tissu. Il ne savait guère à ce moment-là qu'est-ce qui pouvait bien le pousser donc à se focaliser sur un élément aussi négligeable que celui-là alors que sa demoiselle était blottie contre lui et qu'il était hanté de mille songes. Peut-être était-ce justement son envie de se libérer ? De se détacher de ces pensées nauséabondes qui lui infestaient son âme ? Peut-être était-ce le manque de courage qui le peinait à pleinement croquer cette dame qu'il aimait tant ? Aussi analyste, aussi bon dans son domaine soit-il, tel un cordonnier mal chaussé, quand il s'agissait de connaître l'origine de ses propres maux, il était complétement mauvais. Seulement, il ne fallut pas plus d'un baiser pour qu'il se reconnecte à nouveau avec la réalité, pour qu'il puisse ressentir de plus belle la chair si appréciable de sa dulcinée qui lui caressait la peau. Alors qu'importe qu'une marrée entière vienne s'emparer de ce lit, qu'importe s'il était dévoré par les remords, il avait une chose à se mettre sous la dent : elle.

Appréciant dans la plus large mesure chacun de ses gestes, il profitait de l'instant avec une attention particulière, ne manquant pas de venir goûter aux courbes de la belle de ses mains rugueuses et expérimentées. S'il n'était guère épargné par les quelques flashes, les quelques bribes de cauchemar qui le traversaient, il ne renonçait tout de même pas à lui donner toute l'attention qu'il avait en réserve. C'est ainsi qu'il écoutait ses mots, muet, totalement accaparé par elle, enracinant de plus en plus son cou dans le sien tandis qu'elle tentait de venir capter son regard infirme. Il n'avait guère de réponse à lui donner, non par timidité ou réserve, c'est simplement qu'il ne désirait ni lui répondre par l'affirmative, ni lui mentir. Il n'était guère friand de "vérité" de manière générale, mais malgré ça, il avait avec la Watanabe un désir particulier d'être spécialement sincère envers elle. C'est ainsi que par son esprit d'esquive, et une envie particulière qui le turlupinait, qu'il se permit avec cette femme qu'il venait de rencontrer pour la seconde fois d'entonner les deux mots et onze lettres qui le taraudaient.
Marions-nous.
Comme un cheveu dans la soupe, il l'annonça sans crier gare et en prenant nullement compte de l'instant et de son environnement. Et c'est ainsi, de son œil dans ceux de la belle, qu'il restait là, de marbre, appuyant le sérieux de sa demande tandis qu'il présageait le pire.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Lun 18 Déc 2017 - 17:04
Le réconfort de ses bras. Il n'y a réellement rien de mieux. Mes lèvres captant les siennes, je l'embrasse doucement, recouvrant une tendresse perdue depuis l'avant combat, alors que là, je la retrouve avec tellement de plaisir. Humant son odeur, l'appréciant et la gravant dans ma mémoire, je me laisse aller à me perdre dans son unique oeil. Un léger sourire prenant place sur mes lèvres.

Pourtant, je me fige. Ses deux petits mots. Je rate un battement sous la surprise, sous la signification qu'ils peuvent avoir. Je le fixe, sans trop savoir quoi dire, quoi répondre, mes mains quittant le creux de ses reins pour venir se poser sur son torse et m'écarter un peu de lui. "Non." Soufflais-je finalement en continuant de le regarder dans les yeux. "Enfin, oui. Mais non. Je veux, mais. Non. Pas encore. Pas si vite.
" Continuais-je marquant assez bien ma confusion, ma perturbation par sa proposition plus que soudaine.

Je me redresse donc pour m'asseoir en tailleurs, mon regard restant posé sur lui, parce que c'est ce qu je veux, continuer de regarder dans sa direction. Un nous possiblement futur, mais avant, avant j'ai des choses à régler. "Il faut d'abord qu'on. Puis il y a ça aussi. Et puis ça. Et également." Marmonnais-je en réfléchissant mon regard un peu dans le flou, ne réalisant même pas que je venais de lui dire des phrases incompréhensibles et surtout incomplète. Il va probablement me prendre pour une folle. "Puis. Tetsuko." Dis-je en me demandant ce que je pourrais bien dire à l'adolescent quand je me tiendrais à nouveau face à lui...


_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535
Meikyû Yamamoto
Meikyû Yamamoto

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Jeu 21 Déc 2017 - 20:20
Son discours, bien que caustique, n'avait rien de déroutant. Au fond lui, il savait bien que la demoiselle n'irait pas dans le flot de son engouement même si, elle a néanmoins fait part d'une acceptation inattendue. C'est donc baigné d'espoir qu'il reluquait d'un œil admiratif la belle et sa timidité naissante. Il n'y avait alors que peu de chose qui auraient pu venir briser cette petite joie qui s'installait dans le cœur du Meikyû, et la prononciation du nom de "Tetsuko" en fit partie. Un pincement de cœur prit alors de court de le jeune homme qui grinçait des dents. Il n'en était plus au stade où il s'imaginait cet homme banal et inintéressant qu'il croyait avoir côtoyé au bar, non, non, non... Il avait avec le temps acquit une belle connaissance du jeune épéiste qui avait côtoyé la belle durant un temps. Leur histoire à présent ? Il n'en savait cure. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était broyer du noir à l'idée de savoir qu'un autre prétendant venait s'aventurer sur son territoire. Mais conserver la face il se devait, et c'est ainsi dans une fausseté totale qu'il fit part à la Watanabe de son fin sourire le plus pernicieux.
Plus tard alors...
Ne lui laissant guère le temps de pouvoir admirer ce visage trompeur, il l'enlaça comme il savait si bien le faire, ne manquant pas une fois dans le creux de son épaule, de reprendre son expression la plus colérique, maudissant à jamais le nom d'un futur cadavre.

_________________
剛隷 -Le Golem de Kirigakure
« It's meaningless to just live.
It's meaningless to just fight.
I want to win.
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1561-meikyu-yamamoto http://www.ascentofshinobi.com/t1613-meikyu-yamamoto#9898
Watanabe Shiori
Watanabe Shiori

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori Empty
Ven 22 Déc 2017 - 12:16
La déception... Même si elle ne marque pas le visage du rouquin, j'ai cette impression de la voir, de la sentir. Elle est palpable. Aurais-je du simplement dire oui et repousser un maximum la date de cet événement pour d'abord apprendre à le connaître réellement ? Mais m'engager dans quelque chose d'aussi sérieux que le mariage, est-ce ce que je veux avec un inconnu aussi plaisant puisse-t-il être ? Il est vrai que j'aime passer du temps avec lui, que je me sens bien en sa compagnie, mais j'ignore encore trop de choses sur lui, même s'il tend à toujours venir vers moi... Ne risque-t-il pas maintenant de se détourner de moi parce que j'ai dit non... enfin, j'ai dit oui, d'une certaine façon, mais son plus tard à réellement sonné comme une marque de déception... Espérait-il réellement que je lui dise oui maintenant ? Dans un sens, après ce que l'on vient de vivre sur le sol d'Iwa ou de Tetsu, n'est-il pas normal de vouloir voir quelque chose de plus... Positif ? De plus doux ? Mais n'est-ce pas là juste une comédie ?

Contre son torse, je reste immobile, perdue dans mes pensées alors que mes doigts caresses doucement sa peau. Si pendant tout un temps, j'ai eu peur de n'être qu'un coup d'un soir pour lui, là, n'ai-je pas réellement la preuve du contraire ? Que pour lui, je peux être bien plus ? "Tu as réellement réfléchis avant de me faire cette proposition ou bien... C'est sur un coup de tête ?" Le questionnais-je alors, en cherchant à me mouvoir un peu pour avoir le droit de voir sa faciès. Laisse ma main droite remonter sur son torse, je viens doucement caresser son épaule. "Je ne refuse pas, Yamamoto... Mais j'ai juste besoin de temps. Pour apprendre à te connaître réellement... Après tout, je ne sais pas grand chose sur toi alors qu'à l'inverse toi, tu sais peut-être un peu trop de chose sur moi." Riais-je un peu nerveusement alors que je fais référence au fait qu'il a déjà eu le loisir de lire le dossier contenant mon suivit psychologique.


_________________
Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori UHNunMM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Telle est sa loi, nul n'y échappe ▬ Watanabe Shiori

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: