Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Inja ► Fascination


Dim 10 Déc 2017 - 12:57
Silencieuse, meurtrie dans mon propre silence… Je laisse mon regard traîné, las, sur les autres shinobi présent sur ce navire. Je ne sais plus quoi penser, je suis complètement perdue et pourtant, je dois continuer de garder la tête sur les épaules, pour rester un exemple pour les autres. Si le représentante des sabreurs présentent sur ce navire vient à craquer, que vont-ils penser ? Que vont-ils même s’imaginer eux qui sont pour la plupart bien plus faible que moi ?

Un grand pouvoir incombe de grande responsabilité. Une vérité que j’aimerais ne pas connaître, ne pas devoir subir.

Posant ma main sur la rampe, je lève mon visage vers le ciel, fermant les yeux alors que le ciel pleure nos morts, nos blessés, mais également ceux d’Iwa. Trop de sang versé, de famille brisée. Je serre les dents à cette pensée. Qui était donc cet homme, celui qui s’est ainsi présenté comme mon frère. Le fils d’une mère que je n’ai pas eu le loisir de connaître. Un possible frangin mort sous ma propre lame. Fratricide réel ou non ? Je n’en sais rien.

Lui, peut-être pourra me répondre.

Je le cherche alors du regard, balayant les ninja présent sur le pont malgré la pluie de mes iris perçante et pourtant lassée. Il est là, grossièrement à l’abris. Un sourire crispé. J’ignore ce qu’il peut bien penser de moi après ce qu’il a vu sur le champs de bataille. D’ailleurs, je porte toujours la tenue de l’iwajin, souillée de sang. Bien que les vêtements maintenant trempé, j’ignore si on peut réellement pensé qu’il reste encore de ce liquide vermillon sur moi.7

Inja ?” Soufflais-je doucement pour tenter d’avoir son attention. “Est-ce que je pourrais te parler un peu ? J’aurais besoin des informations que je t’ai demandée sur le champs de bataille.” Parce que non, depuis l’ordre que je lui avais donné pour savoir qui était l’homme poulpe, je n’avais plus eu le loisir de lui parler et de m’approcher de lui. Entre les combats, le replis,... C’est seulement maintenant, aux abords de Kiri que je peux enfin me poser un peu et venir trouver celui qui a été mon disciple, car j’ignore si je peux encore le considérer comme tel à présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Lun 11 Déc 2017 - 13:54



Inja avait le regard dans le vide, plongé dans l’abîme de ses souvenirs récents, des horreurs qu’il avait pu voir, essayant de démêler les idées mergées dans sa tête, comme des graines de doute, chacune plus puissante qu’une autre. La bataille avait été sanglante, plein de blessés et quelques morts qu’il lui était pour l’instant impossible de recenser, leur nombre pouvant croître à chaque souvenir de coup de lame, trop imprécis.

Le silence se brisa par l’arrivée de sa senseï, désireuse d’entamer une discussion, enfin, plutôt un compte-rendu des informations récoltées lors de l’assaut. La recherche n’avait pas été fructueuse, mais Inja avait néanmoins pu récolter des informations sur l’un des morts de la bataille. Il tourna la tête vers Shiori, essayant d’analyser ses traits et expressions, de comprendre son état actuel, les pensées et émotions qu’elle pouvait trahir. Il attendit quelques secondes en la regardant avant de dégainer d’un coup vif l’arme du poulpe attachée au mieux à sa ceinture, la saisir la lame et la tendre à Shiori, le manche en direction de la kunoichi.

« Soryu Kanon, shinobi d’Iwa. Cette arme et ce nom sont tout ce que j’ai pu en tirer. Il n’y a rien que je me souvienne pour l’instant qui pourrait t’intéresser. »



Les paroles d’Inja avaient été froides, ses pensées s’éparpillant en une multitude d’interrogations grandissantes, trop éparpillées et désordonnées pour que son cerveau ne puisse tout résoudre. Il avait du mal à se souvenir exactement de tout ce qu’il s’était passé durant la bataille, malgré son désir constant de sauver chaque action, chaque mouvements et paroles qu’il avait pu analyser. Son regard était différent d’à son habitude, loin de la sérénité, arborant des inquiétudes et pensées qui lui parcouraient l’esprit, sans pouvoir s’en cacher.

« Lors de l’assaut, pourquoi cette rage soudaine après avoir tué l’homme poulpe ? »



Sa question lui paraissait anodine, bien qu’elle puisse sembler indiscrète ou un peu aggressive. Inja voulait en savoir plus, comprendre tout ce qu’il s’était passé dans la bataille, non heureux de vivre des évènements sans en comprendre le déroulement complet. Il ne savait rien vraiment de sa mission, l’assaut avait été rapide et les avait forcé à retourner au bateau après un certain temps, trop de choses ne tenaient pas debout. Il n’était pour l’instant pas possible que le shinobi de lumière comprenne complètement les enjeux et le pourquoi du comment des missions qui allaient lui être incombées.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Lun 11 Déc 2017 - 23:14
Tenter de rester droite et fière après tout ça, c'est un véritable exploit pour moi, alors même que je tente de garde ce masque, de me pas tout simplement craquer et m'effondrer de comme c'est déjà le cas pour trop de d'humour à bord de ce bateau… Je fixe donc mon élève, aussi impassible que possible. Je le regarde alors, cherchant à savoir si comme moi il fait juste semblant d'être bien ou si au contraire il ne cherche pas à cacher tout ses sentiments et ressentiments face à ce qu'il s'est passé au pays de la Terre.

Néanmoins, avant toute chose, je cherche à savoir s'il à réussi à avoir des informations sur l'homme poulpe. Le regard posé sur la lame qu'il me tend, je la saisis alors contemplant le fin ouvrage de celle ci et là lame au reflet bleuté tout en écoutant la trop brève description qu'il me donne de l'homme. Mais au moins j'ai un point de départ, son identité. Alors, déjà je me mets à réfléchir. Le fait qu'on ai des noms différents. Soryu. Est ce le nom de sa mère? Enfin de notre mère du coup? Si bien entendu j'accepte que sa révélation soit vraie. Sinon le nom de son père. Je reste songeuse, ne pipant nul mot jusqu'à entendre mon élève parler et me questionner.

Je baisse à nouveau le regard que lui, arrêtant de contempler la lame tout en réfléchissant. “Il s'est présenté comme…” Je déglutis alors, gardant le silence quelque seconde avant de poursuivre. “Mon frère.” lui confiais je alors. Il savait que j'ignorais tout de ma mère alors il devait se douter que je pouvais croire à cette histoire assez facilement surtout que le poulpe semblait bien plus jeune que moi…

Je me laisse alors tomber pour me retrouver assise à côté de lui, baissant le regard à nouveau sur la lame du sabre du défunt. “Il savait qui j'étais… Quand je l'ai planté avec ma lame. Il à dit mon prénom… Et il m'a parlé de sa mère…” Je relève alors un regard humide vers l'homme de lumière. “Notre mère?” Le questionnais je alors ne sachant pas si je devais me laisser aller à croire réellement à cela. L'envie et l'espoir de me dire que j'ai encore une mère quelque part. Mais aussi la peur et la honte que ça soit réellement la vérité me tiraillant. Je suis ébranlée, perdue et je le montre bien à l'homme par mon regard alors que pourtant je reste assise en tailleurs, le dos droit et la tête maintenant relevé pour le regarder. Les autres shinobi qui nous entourent et nous regardent n'ont pas besoin de me voir craquer… Non. Même devant lui je ne devrais pas me montrer comme ça mais après tout ça, est-il encore possible qu'il me voit comme une sensei et moi comme mon élève alors même que l'on est maintenant lié par du sang d'ennemis ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 12 Déc 2017 - 1:14



Face aux révélations faites par Shiori, il était difficile pour le shinobi de lumière de garder l’esprit clair, tiraillé par ses souvenirs de la bataille et nouvelles informations qui arrivaient à ses oreilles, concises, mais efficaces. Assez pour qu’il ressente une étrange sensation à l’intérieur de son corps, un effet qui força Inja à inspirer de façon imprévu, le souffle ensuite presque coupé par les mots de sa senseï. Tout ceci pouvait-il être vrai ? Il aurait été facile de croire à une mauvaise blague dans la mort, mais le Soryu semblait savoir exactement le nom de Shiori, malgré que leur première rencontre ne se fasse sur le champ de bataille, en temps qu’ennemis. L’assaut d’Iwa avait été une surprise pour les défenseurs du village des cailloux, trop rapide et imprévu pour qu’ils ne se soient informés sur le nom de l’épéiste…

Inja contemplait Shiori assise, les larmes aux yeux et l’émotion palpable enivrant son visage meurtris par les souvenirs de bataille. Une femme si gracieuse qui avait été prise d’une hargne inébranlable lors de la bataille, la poussant hors de ses retranchements… Cette même femme qui, maintenant, faillissait presque à sa pudeur, prête à pleurer au milieu de la foule de shinobis. Il s’approcha lentement de Shiori, prenant soin de ne pas attirer l’œil, il plia les genoux devant elle, avant de poser sa main droite sur la joue de l’épéiste éplorée et de la regarder dans les yeux, analysant chaque trait de son visage, chaque millimètre de la peau qui entourait son regard. Il y avait quelque chose, définitivement, cette même expression de tristesse qu’Inja avait pu observer sur le visage du Soryu, la même que le cadavre avait arboré, portant la tristesse de tout son village, ainsi que la tristesse de la fin d’un moment si attendu, finalement arrêté en un instant.

« Je… Comment ?... Hein… »



Inja n’arrivait pas à réagir clairement… Il porta ses mains en-dessous de celles de sa senseï de sorte à la relever dans le même élan que l’épée bleutée du défunt. Après quoi il recula, lâchant prise, tout en regardant à nouveau cette lame volée qui l’avait aidé durant le reste de la bataille, vestige d’un homme courageux, le frère retrouvé de Shiori.

Avalant sa salive, Inja laissa paraître un inconfort certain, lui qui essayait d’imaginer ce qu’elle pouvait ressentir, sachant qu’une situation pareille pourrait très bien lui arriver, n’ayant pas de souvenir de ses parents, il pourrait très bien tomber sur un Kanashidesu éloigné, résultat d’un adultère… L’émotion le prit à son tour. L’homme de lumière se mettait dans la peau de sa senseï, comprenant parfaitement sa réaction, il voulait l’aider, bien plus qu’elle ne pouvait l’imaginer.

« Je pense qu’il disait vrai. Votre regard est bien trop similaire, pour ne pas dire que vous arborez tous deux la tristesse de la même manière… »



Inja lui fit un signe de la main, essayant de lui faire signifier qu’elle devait le suivre, sans se faire remarquer évidemment, lui souriant pour essayer de lui redonner confiance et de soigner indirectement un peu de sa tristesse. La direction de la cale, assez grande pour se mouvoir aisément sans se marcher dessus, assez déserte pour y pleurer en paix.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 12 Déc 2017 - 19:10
Sans mot, voilà comment il semble être face à ce que je viens de lui annoncé. Moi-même, si on venait à me balancer une telle énormité, je ne saurais si je dois la croire ou non... En fait, c'est clairement ce qu'il m'arrive là et c'est pour cela que je demande conseil à l'homme en face de moi. Après tout, il a vu aussi notre opposant, il a eu le loisir de fouiller son corps pendant que je le couvrais, que j'évacuais ma frustration comme je pouvais... parce que cette frustration est encore là. ne pas savoir, ne pas être sûre... Ne pas vouloir y croire et en même temps, espéré que quelque part, il y a réellement ma mère... Même si cela implique que j'ai fais couler le sang de ma propre famille...

Je tente de ne pas craquer, de ne pas me laisser aller, ici, trop entourée de regard trop indiscret et d'oreille trop à l'écoute. Je tente de garder une allure fière et sûre. Une allure digne de la chef des sabreuses, ce clan réputé pour être puissant... Je ne peux pas craquer et me laisser aller. Alors quand l'homme approche sa main de son visage, j'esquisse un léger mouvement de recule pour lui faire comprendre que non, il ne doit pas me toucher et il semble le comprendre. Prenant simplement la parole tout en m'invitant à me lever. Je le fais, suivant simplement le brun dans les cales. J'aurais dû y penser moi-même, envoyer quelqu'un lui demandé de me rejoindre ici, même si cela aurait pu lancer des rumeurs, bien que là, il se peut que des on dit circulent ensuite. Mais comment dire que là, Inja et moi, on se fou de ça...

Parce qu'une fois la porte fermée, je soupire et baisse le regard vers le sol de la cale. "Je sais pas quoi penser... Je suis complètement paumé. Si c'est réellement mon frère ? Je dois faire quoi ? Je peux faire quoi ?" Je relève le regard vers lui, paniquée. "Est-ce que ça fait de moi un monstre ?" Le questionnais-je alors avant de reformuler pour avoir réellement son avis. "Suis-je un monstre ?" Le regard plus humide, les larmes prêtes à couler sur mes joues, j'ai besoin d'entendre sa réponse. Un oui ou bien un non. Dans les deux cas, les deux me blesseront. Parce que j'ai quand même possiblement tué mon frère et lui, lui, il vient de laisser entendre que c'est possiblement mon frère... Que les paroles de l'homme poulpe n'était pas forcément des mensonges. "En quoi est-ce que je lui ressemble ? Pourquoi tu penses que c'est possible ?" Je pose trop de questions, mais j'ai besoin de réponses, vraiment... Mais le problème, c'est qu'aucune qu'il pourra me donner me contentera réellement... Parce qu'il ne sait pas, il ne peut savoir. Il est comme moi. Un ignorant et il subit ma prise de tête parce qu'il a la malchance d'être une personne que j'apprécie et sur qui, j'estime pouvoir me reposer dans un tel moment.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mar 12 Déc 2017 - 22:13



Inja avança dans l’espace confiné, avant d’écouter la multitude d’interrogations de sa senseï, des questions qui paraissaient facile à répondre, dépendants seulement du point de vue de la personne qui tentait d’y répondre, de sa morale. Il ne su d’abord pas quoi dire, mais emporté par l’émotion et le désir d’être d’honnête du début à la fin, Inja ne pu que s’exprimer sans tabou, après tout, c’était pour ça qu’elle le lui demandait.

« Tu n’as rien d’un monstre, tu as juste fait ta mission. D’autant plus que tu n’avais aucun moyen de savoir que c’était peut-être ton frère, quel est la probabilité pour qu’on se soit retrouvé contre lui ? Pas assez haute en tout cas pour que tu doives retenir tes coups dans l’espoir de ne pas heurter ton frère perdu. »



Inja repartie un instant dans ses pensées, essayant de se remémorer le moindre détail du visage de l’homme-poulpe, cette abomination qui semblait avoir un nombre important de traits en commun avec Shiori, bien trop pour que ce soit une simple coincidence. Mais comment l’homme avait-il pu connaître qui elle était sans jamais l’avoir approché, lui avoir parlé, trop de choses étranges poussaient Inja à se poser des questions à son tour. Il avait savoir, sûrement autant qu’elle… Comme le reflet de ce qui aurait pu lui arriver, si ses parents avaient survécu.

« Vous êtes similaires en beaucoup de points physiquement, pas assez pour que ça saute aux yeux, mais suffisamment pour que ça devienne indéniable une fois votre hypothèse familiale évoquée. »



Il ne voyait pas comment l’aider… Que pouvait-il faire pour l’appuyer et soutenir au-dessus de toutes ces informations et émotions liées à la bataille. C’était impossible qu’il n’essaie pas de l’aider, après tout ça… il devait faire quelque chose.

Face à la vue du visage plein d’émotions de sa senseï, Inja saisit un mouchoir de tissu qu’il gardait dans ses affaires, sans jamais l’utiliser, juste là au cas où, avant de le tendre vers elle. Aujourd’hui, il s’avérerait sûrement utile.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 13 Déc 2017 - 11:18
Il commence à me répondre alors, un début de mot pour tenter de me faire comprendre que non, je ne suis pas en tord, que j'étais tout à fait en droit de me battre et de tuer. Je secoue alors la tête. "J'aurais pas du tuer ! J'aurais pu simplement blesser, les assommer, les rendre incapables de combattre. Au lieu de ça... j'ai foncé dessus pour le tuer et j'ai encore tuer après !" Lui rétorquais-je assez vivement, continuant de montrer mes sentiments, ma voix partant un peu trop dans les aiguë à cause de ses sentiments de culpabilités, de hontes, de remords, de doutes, d'angoisses, etc. Rien de bien glorieux.

Oui, contrairement au trentenaire qui me fait face, je suis bien loin de faire preuve de calme et de réflexion alors que lui, prend le temps de réfléchir d'analyser. Moi, je suis là, à faire les cent pas, tentant d'évacuer tout ses sentiments que j'ai... Pour finalement m'asseoir sur une caisse en bois présente dans ce espace réduit. "Ça peut pas être possible Inja ! Cet homme ne peut pas être mon frère ! Je refuse cette possibilité !" Le déni, avant de peut-être, dans un futur plus ou moins proche accepter cette chose... mais pour l'heure, c'est plus simple de refuser cette hypothèse que de l'accepter. Parce que ça signifie trop de choses négatives. Un futur plus sombre parce que le présent serait souillé du sang d'un frère que je n'ai pas pu connaître...

Le regard meurtri posé sur mon disciple, je secoue la tête. "C'est juste pas possible ! C'est trop gros ! Sur tout les ninja qu'il doit y avoir à Iwa, pourquoi est-ce que je serais tombé pile poil sur un frère ? Ils devaient savoir ? Eiichiro ou d'autre Yuki ont peu parlé de moi ! Ils pouvaient tous savoir qui j'étais et me reconnaitre n'est pas difficile quand on sait que je ressemble à s'y m'éprendre à l'une des déserteuses..." Le principe même de la conspiration, base de la parano et pourtant cela semble bien plus plausible que cette vérité fournie par l'homme agonisant. Je m'en persuade toute seule. "Eiichiro ferait tout pour me persécuter et me détruire. Il a pu trouver ce moyen perfide pour le faire !" Haine viscéral qui prend place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Mer 13 Déc 2017 - 16:22



Inja continuait d’écouter les gémissements de sa senseï qui essayait de démanteler l’hypothèse nouvellement apprise, tentant par tous les moyens de justifier une manière dont les shinobis d’Iwa auraient pu en apprendre plus sur elle pour la détruire psychologiquement. Mais Inja n’était pas convaincu, bien que la probabilité d’un plan échafaudé puisse être plus grande que celle qu’avait Shiori de tomber sur un frère perdu durant une bataille avant de le tuer. Comment tout cela pouvait-il être vrai ? Pourquoi, son intuition et la façon dont s’étaient déroulées les choses forçaient son cerveau à croire que tout ceci était réel, que Shiori venait bel et bien d’assassiner son frangin. Il l’avait vu, cet homme décédé, beaucoup trop semblable en un nombre de points se décuplant à mesure que la réflexion d’Inja avança.

« C’est une possibilité à ne pas écarter. Néanmoins… J’éprouve un énorme doute sur ça et plutôt que de continuer d’y penser et te torturer l’esprit, si c’est bien ce qu’ils essaient de te faire subir, alors ils ont réussi. »



Inja ne supportait plus de voir Shiori dans cet état, elle qui paraissait tant perturbée ces temps-ci, déjà depuis la rage dont elle fait preuve depuis le début de la bataille et maintenant ses émotions marquées et puissantes. Ils devaient en savoir plus, s’informer, enquêter. Une chose qu’il était facile d’envisager pour le shinobi de lumière qui travaillait sa maîtrise de la sensorialité depuis un moment déjà.

« Ne te laisse pas abattre, nous allons découvrir s’il était bien ton frère, d’une façon ou d’une autre. Mais sache que tu as fait ce que tu avais à faire. Tu aurais pu les blesser, oui, mais qui sait de quoi ils étaient capables et ce qu’ils nous réserveraient si tu ne les avais pas tués.



Malgré son essai de la réconforter, Inja savait bien au fond de lui que Shiori avait changé, prit une dimension tout autre qu’il n’aurait jamais pu imaginer d’elle. Sa surprise lors de la bataille n’était qu’un avant-goût des capacités de la sabreuse, une introduction à sa puissance et Inja n’avait pas eu vraiment l’occasion de voir de quelle manière elle était venue à bout de son adversaire aussi vite, trop occupé à se protéger face au deuxième homme aux yeux veineux. De même que son appréhension lors de son premier combat réel lui avait empêché de rester entièrement concentré, trop prit dans ses pensées et premières impressions.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Dim 17 Déc 2017 - 22:56
Tête baissée, je fixe le fond de la calles, les planches en bois sous mes pieds alors que mon fessier est posé sur une caisse contenant probablement encore quelque vivres pour nous permettre de tenir le reste du voyage. Aucune opposition à Shîto, que du contraire même, on s'était retrouvé avec des alliés en plus sans trop savoir pourquoi. Probablement des mercenaires assoiffés de sang et de bagarres, des êtres plus obscurs que nous, qui nous battons pour une cause que nous estimons juste, même si elle est un peu trop poussé. Mais Eiichiro de par sa position de haut gradé connait des choses plus secrète sur Kiri, des choses que nous devons faire taire avec lui... Surtout moi en réalité. Je suis désireuse de le voir disparaître de la surface du globe pour que mon crime puisse, en quelque sorte, être oublié. Sa cécité n'est pas venue seule... mais à cause de ça, à cause de lui, je viens de commettre quelque chose de pire...

Serrant alors les poings, l'arme du défunt posé à côté de moi contre la caisse. "Celui pour qui on a attaqué n'est pas là. Nous n'avons pas sa tête." Susurrais-je alors en relevant le regard vers Inja. "Je cesserais de penser à tout ça, quand lui aussi sera mort, parce que c'est lui, qui a crée tout ça. C'est uniquement sa faute si on en est là." Continuais-je. "Yuki Eiichiro payera pour tout ses crimes." Non, contrairement aux autres, je ne dis pas son crime, mais bel et bien ses crimes, parce que je suis au courant de bien plus, parce que j'ai subis à cause de lui. Je prends alors un longue respiration, pour tenter de me calmer, transposant maintenant ma honte et ma haine sur lui, sur cet homme que je suis maintenant un peu plus désireuse de tuer encore. Si avant, le rendre juste aveugle m'avait suffit, maintenant, ce n'est plus le cas, parce que de long en large, il aura détruit ma vie, mon intégrité et ma famille.

Je plante alors mon regard dans celui d'Inja. "Es-tu avec moi ?" Pour pourchasser cet homme jusqu'à ce qu'il laisse entendre son dernier soupire. M'aideras-tu à le traquer, à oublier également tout cela. Ton nous signifiais quelque chose non ? Alors, dis moi oui. Dis moi que je peux réellement me reposer sur toi, que ma folie peut t'atteindre un minimum. Une folie si douce, si fascinante et si sanglante en même temps. L'ébauche d'un nouveau tableau. Plus sombre. Un nouveau départ, un nouveau but, une nouvelle destination. L'enfer nous tend les bras.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t404-terminee-shiori-watanabe http://www.ascentofshinobi.com/t1017-equipe-04-tortue-kiri#5236 http://www.ascentofshinobi.com/t508-watanabe-shiori http://www.ascentofshinobi.com/u535

Lun 18 Déc 2017 - 3:31



Shiori paraissait différente, son expression changeait à mesure que ses penses défilait, comme si elle se concentrait sur autre chose, une chose plus forte, plus marquée, une autre émotion, la même qui l’avait parcourue pendant l’assaut. La regardant, Inja ne pouvait se demander ce qu’il se passait dans sa tête à ce moment, une chose qu’il ne prit pas longtemps à découvrir… Les paroles d’une femme meurtrie et déterminée, celle d’une des rares femmes en qui il avait aujourd’hui confiance, celle qu’il était venu consoler dans la cale, venu l’aider à faire le point dans sa tête. Shiori parlait de chose simples, des déductions et des souvenirs, toutes liées à la même personne, un dénommé Eiichiro. Un nom qui ne disait quelque chose à Inja que de par son nom si commun à Kiri, un Yuki, sûrement de ceux ayant désertés le village comme des lâches, emportant avec eux la conscience d’une déclaration de guerre, celle ouverte le jour où les principaux recherchés avaient pris pied à Iwa. Inja n’avait pas assez d’informations pour en savoir plus, mais sa senseï lui faisait confiance, tout comme lui était prêt à s’engager auprès d’elle. Son dévouement au village était tel qu’il avait su repérer quelle sabreuse elle était, tout aussi dévouée que lui, cependant animée de désirs et souvenirs encore inconnus d’Inja. Des émotions qu’il s’était permis d’oublier le jour de son changement de vie, passant à autre chose, une nouvelle destinée, de nouvelles sensations, celles d’un homme prêt à redécouvrir la vie, une nouvelle. Inja regarda Shiori dans les yeux, sachant pertinemment qu’elle attendait une réponse et en savait déjà la réponse.

« Bien sûr. Mon âme est à Kiri et à partir de maintenant, ma lame est tienne. Je ferais tout pour t’aider et je te suivrais, je te dois beaucoup trop, comme Kiri te doit beaucoup. Mais sache que mon âme reste à Kiri, tes intérêts de Kirijins prête à atteindre son but son dorénavant miens. »



A ses mots, Inja dégaina son katana, rangé dans son fourreau, attendant juste à être de nouveau utilisé. A partir de maintenant, la lame du défunt n’était plus sienne et revenait à celle qui l’avait terrassé, à sa famille. Reculant d’un pas, utilisant au mieux l’espace disponible, Inja utilisa son arme pour graver sur le sol les traits de Kiri, avec au centre, deux kanji, le premier désignant le poulpe, le second désignant la sœur. Des inscriptions qui ne tardèrent pas à s’illuminer sous l’influence sur chakra Hikariton d’Inja, s’estompant au bout de plusieurs secondes, l’effet avait servi de sorte de contrat improvisé. Un contrat que le shinobi de lumière s’efforcerait de remplir pour Kiri… Pour Shiori…

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Inja ► Fascination

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: