Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Retour aux sources des Kanashidesu. (Solo)


Lun 11 Déc 2017 - 17:04



Inja était fatigué, exténué par les récents évènements, les discours et partages d’opinion en rapport avec la prise de pouvoir du nouveau Mizukage. Comment pouvait-il se trouver reposer après avoir enchaîner tant de choses ? Rien que la bataille et les voyages en bateaux lui avaient sciés les nerfs… Heureux de pouvoir finalement atteindre sa chambre, Inja s’assit sur son lit, penseur. Ses muscles criaient au repos, mais sa volonté le força à ne pas l’allonger tout de suite, ne voulant pas s’endormir si facilement. Il lui fallait réfléchir, prendre son temps pour laisser les choses se poser dans sa tête, sans se brusquer.


Seulement, un bruit l’incommodait… encore de même vent qui l’avait dérangé avant d’aller se battre aux portes d’Iwa, celui qui avait la dernière fois forcé sa fenêtre à en éteindre toutes les bougies, le plongeant dans un noir de nuit. Tapant à nouveau contre la surface en bois qui servait de fenêtre, les bruits d’amplifiaient, imitant de plus en plus les traits auditifs observés la dernière fois.

Inja se leva rapidement pour ouvrir le pan, non désireux de se voir à nouveau prit dans une bourrasque folle. La nuit était déjà tombée depuis un moment, malgré le début de soir, laissant l’hiver imposer sa place obscure. Il jeta un regard par la fenêtre, passant sa tête pour essayer de sentir et comprendre l’origine de ce courant d’air explicable d’une façon ou d’une autre.

Inja n’eut même pas le temps de comprendre ce qu’il se passait à l’extérieur qu’un violant coup de vent fin lui passer devant le coup, emportant avec lui le collier de sa famille qu’il gardait depuis des années. Paniqué, il baissa le regard pour essayer d’apercevoir le bijou, avant de remonter les yeux vers le ciel duquel des battements d’ailes se firent entendre.

Il le voyait… sur le toit d’en face, un rapace tenait entre ses serres le fameux collier, lui lançant un regard de défi, sans bouger.

« Mais, tu me voles mon collier et tu me fixes après ? »



Ses paroles en l’air ne servirent qu’à donner à Inja une idée de la situation, l’aidant à se rendre compte de l’étrangeté des évènements. La fatigue le prenait, Inja n’avait pas le cœur à se battre, cependant ce collier représentait beaucoup trop pour lui… C’est pourquoi il grimpa d’un coup le pan incliné de la fenêtre avant de sauter sur le toit en face, arrivant à quelques mètres de l’oiseau qui prit son envole dans la foulée, s’arrêtant de l’autre côté de la charpente, stoppé comme il y a quelques secondes, fixant Inja de la même fermeté.

« Okay, tu veux jouer ? Je vais gagner. »



Le shinobi se précipita à la poursuite du petit rapace qui tenait toujours son collier entre ses serres, continuant à sauter de toits en toits pour réduire la distance. Seulement l’oiseau disposait d’une vitesse de pointe phénoménal et ne faisait que l’attendre, comme l’invitant à le suivre…





Il devait être beaucoup trop tard pour qu’Inja soit motivé à rentrer au village après cette escapade. Voilà maintenant plusieurs heures qu’il courrait après l’animal, le suivant comme celui-ci semblait l’y inviter. Le faisant même sortir du village pour s’engouffrer dans une épaisse forêt, au bout de laquelle il arriva sur une plage de sable fin.

Inja s’arrêta pour lever les yeux au ciel lorsqu’une ombre gigantesque vint prendre place autour de lui, l’entourant comme si une montagne lui tombait sur la tête. Une grande figure se fit apercevoir, descendant lentement vers le sol. Un rapace faisant trois fois sa taille s’approchait de lui par les airs, battant ses ailes dans le vent de sorte à se poser.

Le shinobi ne bougea pas quand l’oiseau vint se poser juste devant lui, l’allure fière, le bec haut et les yeux le fixant de leur hauteur prononcée. Un faucon pèlerin, il se souvenait en avoir déjà entendu parler. L’animal, étonnement, prit la parole.

« Bien le bonjour Kanashidesu Inja. Cela fait quelques centaines d’années que ta famille n’a pas mis les pieds sur le territoire de l’eau. »



Etonné, Inja répondit lorsqu’il comprit que son interlocuteur gigantesque disposait du don de la parole et semblait connaître pas mal de choses sur lui.

« Salut. Ahem… Vous connaissez ma famille ? »



Le rapace continua de la fixer, laissant quelques lourdes secondes de flottement avant de se mettre à répondre, toujours dans un accent parfait.

« Bien sûr. Les derniers Kanashidesu ont fuis cette archipel quelques années après que nous ayons été en contact. La plupart ne supportaient pas leur don de lumière et préféraient s’isoler loin du monde shinobi, au Pays de la Neige, sur une île lointaine au Nord. »



Inja savait bien d’où il venait, mais ne comprenait pas réellement ce que l’oiseau lui confessait, comme si sa famille avait toujours vécu à Mizu no Kuni avant de s’exiler. Tout ceci n’avait que très peu de sens, mais malheureusement, il n’avait que trop peu d’informations sur lesquelles s’appuyer. C’est pourquoi la décision d’admettre ses hypothèses lui vit instinctivement, sans trop se questionner.

« Et bien, d’accord, je ne sais pas grand-chose de ma famille, tous ceux que je connaissais sont morts dans une catastrophe naturelle… Mais j’aimerais comprendre le sens de tout ça, c’est toi qui m’a attiré en me volant le collier des Kanashidesu ? »



Le rapace se tourna, inclina le dos, puis répondit.

« Seul un vrai Kanashidesu aurait voulu garder ce collier à tout prix, c’est ce qui a confirmé nos informations. Et puis… on a pu t’observer t’entraîner, il suffisait juste de te montrer le chemin vers tes ancêtres. Si tu veux en savoir plus, je t'apprendrais tout ce qu'il y a à savoir, mais sache qu'il y a un prix. Le pacte des Kanashidesu est lié aux faucons, si tu tiens à respecter tes origines, tu devras t'y faire. Dans le cas contraire, tu peux toujours ne rien savoir et t'en aller, nous te laisserons tranquille, abandonner c'est origine reste un choix. Mais les conditions te conviennent, tu seras le premier Kanashidesu des derniers siècles à respecter le pacte des Faucons. Pacte qui se scelle en montant sur mon dos. »



Face à la proposition de l’oiseau, Inja comprit qu’il allait apprendre de nouvelles choses, de grandes choses… C’est pourquoi, malgré la fatigue, il se plia aux exigences du faucon avant de monter sur son dos. N’ayant pas l’habitude, l’équilibre d’Inja était mauvais et son cœur se mit à accélérer lorsque l’oiseau prit son envole rapidement, fonçant vers les hauteurs d’une île voisine. Une île dense en végétation et surtout, très haute, presque trop haute… S’agissant plutôt d’une montagne au milieu de l’océan, la roche prenait pied sous l’eau pour s’élancer vers des hauteurs vertigineuses, au dessus des nuages.

Au bout d’une dizaine de minutes, Inja arriva tout en haut de la montagne, dans une insoupçonnée sorte de nid géant dans lequel on pouvait apercevoir des habitations et statues humaines par-ci et là, preuves de la présence d’une civilisation autrefois vivant ici. Ce qu’Inja ne savait pas, c’était qu’il aurait à s’entraîner ici pour en apprendre plus sur sa famille, tout en découvrant des capacités qu’il ne pouvait pas encore imaginer. Le pacte des Faucons démarrait à partir de maintenant et jamais il ne se romprait. Le désir de connaissances étant bien trop important pour lui, au niveau technique tant qu'au niveau familial. Il voulait en apprendre davantage.

Inja baissa les yeux tout en descendant du dos de son nouveau maître, avant d'apercevoir son collier, posé au sol... N'attendant que son initiative pour retourner aux sources de la famille Kanashidesu, prêtres de la lumière.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Retour aux sources des Kanashidesu. (Solo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: