Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Blackout (w/ Kaya)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mar 12 Déc 2017 - 18:15



Inja avait mal au crâne, les coups de battes de l'alcool tambourinaient à l'intérieur tandis que qu'il se réveillait lentement, ouvrant les yeux petit à petit, incommodé par la lumière du jour pénétrant la pièce. Un comble pour le shinobi. Devant lui, une masse de cheveux surmontaient une tête féminine, descendant jusqu'à son dos tout en s'éparpillant sur le lit, entre les quelques centimètres qui les séparaient. Le doute s'empara de lui, essayant de comprendre ce qu'il faisait là, puis d'un coup, une illumination… Dès qu'il se souvint d'avoir passé la soirée au bar en compagnie de Kaya et de sa senseï, Inja se rappela de la quasi-totalité des évènements : le jeu, la fuite, l'infiltration au domaine des Yuki puis… Le reste de la nuit, violente et rassurante.

Lorsqu'il voulu commencer à bouger, Inja prit conscience de tous ses membres, engourdis par la soudaine inaction du sommeil et la présence de la Yuki. Son bras gauche était prit en étau entre la nuque de la jolie blonde et l'oreiller à motifs de dentelles, preuve de la richesse du clan. Son corps, presque collé à la demoiselle, une des jambes d'Inja était elle aussi coincée, cette fois-ci entre les genoux de la demoiselle, tandis que la deuxième main d'Inja jouait machinalement avec les quelques poils pubiens bien taillés de l'intimité de la Yuki, sans même qu'il ne le remarque.

La respiration changeante du réveil l'avait forcé à grommeler à plusieurs reprises, essayant de libérer sa gorge pour qu'il puisse parler sans difficulté, au cas où il en aurait besoin. Mais pour le moment, le shinobi ne voulait pas bouger, beaucoup trop bien calé dans les drapés du lit de luxe. Être proche d'une aussi belle femme, de cette manière, ne lui était pas arrivé depuis bien trop longtemps pour se forcer à partir et aller s'entraîner. D'autant plus qu'Inja n'avait pas le courage de retirer son bras gauche de peur de réveiller Kaya et n'avait d'ailleurs pas envie de bouger tout court, bien que son corps ne lui ordonne d'aller boire plusieurs litres d'eau le plus rapidement possible. L'instant était magique et ne devait pas être gâché, d'autant plus qu'Inja ne savait rien des désirs de sa compagne, qui ne voudrait peut-être plus jamais partager sa couche avec lui. Il fallait dire que la nuit avait été tumultueuse pour elle, dominée pendant des heures entières, criant de toute sa voix tout en suppliant de se faire écarter et malmener dans tous le sens. C'était la première fois qu'Inja tombait sur une telle tigresse apeurée, si froide et propre sur elle la journée et aux yeux de tous, mais si soumise et battue dans sa sexualité. Peut-être était-ce là son fantasme de toujours… Néanmoins, le shinobi pouvait être sûr que se frotter à la demoiselle ne lui procurerait pas plus d'une demi-molle, le sang perdu à copuler cette nuit l'ayant rendu trop faible pour pouvoir être de nouveau vigoureux… Il avait beau compter et essayer de se rappeler la nuit, il était impossible qu'il arrive à se souvenir du nombre de fois qu'il avait jouit en elle… chaque fois dans une position et une hargne différente.

Perdu dans ses pensées pendant plusieurs dizaines de minutes, Inja revint à ses esprits lorsqu'il commença à sentir Kaya bouger légèrement, sa respiration changeant pour perdre son rythme habituel. Alors que sa main droite continuait de triturer les poils pubiens de la demoiselle sans qu'il ne s'en ait encore rendu compte, celle-ci semblait commencer à se réveiller.

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 14 Déc 2017 - 0:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 13 Déc 2017 - 9:55

Mais qu’est ce qu’elle faisait sur ce bateau… ? Et surtout, la mer avait l’air déchainée, ça tanguait à droite, à gauche… Même si parfois il y avait quelques moments de calme. Et c’était l’air salé de la mer qui rendait sa bouche si sèche ? Et puis cette sensation affreuse d’avoir l’esprit engourdi, avec cette impression d’avoir le cerveau au bord de l’explosion… Non, tout cela était désagréable… Et puis pour une raison qu’elle ignorait, elle ne se sentait pas complètement propre, physiquement. Ce bateau était visiblement très humide.

La belle blonde ouvra alors lentement un œil, qui remarqua instantanément les draps blancs d’un lit… Puis ce mur si familier. Non, elle n’était pas sur un bateau, elle était dans son lit, mais son état d’ébriété de la veille rendait ce moment très flou. La dernière fois qu’elle avait été dans cet état remontait à longtemps… Très longtemps. Elle poussa un petit soupir et son regard s’éveilla totalement, et la sulfureuse Yuki, machinalement, étira ses jambes pour se réveiller, même si la nuit n’avait visiblement pas été très reposantes. Et la, le choc. En bougeant les siennes, elle caressa celle d’Inja avec ses pieds, sans faire exprès, mais du coup elle se rendit compte qu’elle n’était pas seule.

Son coeur se mit à battre bien plus fort, prise de panique. Et cette main, lovée entre mes cuisses, était en train de me caresser de façon plus qu’intime ! Mais qu’est ce qu’il s’était passé… ? Kaya essayait de se remémorer sa soirée de la veille, et elle se souvenait de leur débauche d’alcool avec Inja et Shiori, de leur petit jeu de questions… Et de ce baiser maladroit. Ils se cherchaient avec Inja, c’était évident, mais avait-elle vraiment sauté le pas ? Ce n’était pas vraiment son style, mais ce qu’elle sentait contre ses fesses lui confirmait que c’était un homme qui était contre elle.

« In… Inja ? »

Dit-elle doucement, avec un ton un peu surpris, avant de tourner son visage pour que son regard bleu encore un peu éteint se pose sur son visage. Oui, c’était lui. Il avait fini dans son lit, chez elle, en plein milieu du domaine Yuki… Elle espérait qu’ils n’avaient pas été vus et qu’ils n’avaient pas fait n’importe quoi dans l’enceinte du clan. Car elle ne se souvenait pas de grand-chose. Et c’était assez perturbant comme situation.

« Qu’est ce que tu fais la ? On était complètement ivres hier soir, mais de la à ne pas retrouver ta maison... »

Dit-elle avant de remarquer cette sensation humide au niveau de son entrejambe. Cette sensation qui ne mentait pas sur le tournant de la soirée, et qui avait tendance à se glisser lentement hors de son corps d’ailleurs. Glamour. Ils avaient donc fait bien plus que dormir visiblement, et Kaya fut alors éprise d’un sentiment de honte. Elle s’était offerte à lui, comme ça, sans même s’en souvenir…

« Euh… On a fait … Des choses, c’est ça ? »

Dit-elle, doucement, comme si elle avait peur qu’on l’entende de dehors, mais pour autant elle n’avait pas retiré les mains qui se trouvaient sur son corps. Pas encore tout du moins, car elle se retourna afin de se mettre sur le dos, ce qui fit bouger ses mains sans pour autant les forcer à quitter son corps. La jolie blonde était un peu perdue, et alors qu’elle se rappela qu’il était toujours à côté, elle tira un peu la couette pour couvrir sa poitrine, comme si il n’avait pas eu le temps d’en profiter toute la nuit… Puis ses pupilles parcoururent la pièce, et elle remarqua alors un chaos sans nom, avec leurs vêtements de la soirée éparpillés par terre, mais surtout d’autres signes plus inquiétants. Son visage prit instantanément une teinte plus rouge lorsqu’elle remarqua certains de ses sous-vêtements et bas les plus sexys au sol. Elle avait été jusqu’à changer de tenue pour l’accueillir ? Ils avaient joué à un jeu ou quoi ? Et puis son bureau était aussi dérangé, avec des papiers qui étaient visiblement tombés au sol.

« Inja, je vais te demander dans un premier temps d’être assez discret sur ce qui s’est passé ici, ce soir. Et surtout, il faut que tu me raconte ce qu’il s’est passé… Je ne comprends pas tout. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 13 Déc 2017 - 17:38



Inja observait la Yuki commencer à se réveiller, se demandant comment elle allait bien pouvoir l’accueillir à son réveil, après la nuit qu’ils avaient passée, il pouvait être normale qu’une femme si propre sur elle décide de nier les évènements ou de faire tourner les choses à son avantage. Mais celle-ci eut une réaction assez inattendue lorsqu’elle remarqua la présence du ninja sous ses draps, comme s’il avait subitement oublié qu’il était là. Peut-être espérait-elle qu’il serait déjà partit à cette heure-ci, surtout qu’il n’était pas dans son habitude de louper un entrainement au Dôjo, mais cette nuit avait chamboulé le cerveau d’Inja, l’indisposant à se lever, voire même seulement à se réveiller. Son cerveau avait eu besoin de repos et criait toujours à l’aide, nécessitant une dose rapide de liquide minéral.

La kunoichi enchaîna une série d’interrogations, essayant de comprendre exactement la situation… Ce pourrait-elle, qu’elle ait oubliée ?

« On a fait bien plus que des choses… Je ne vais pas en parler si tu ne le veux pas, mais c’est dommage j’ai l’impression que tu es perdue. »



Inja commençait à son tour à se poser des questions sur l’état de sa partenaire qui semblait subir un rejet de l’alcool, son cerveau ne se souvenant pas de ce qu’il s’était passé. Il avait déjà entendu des amis racontés des effets pareils lors de leurs cuites les plus violentes, une chose qu’il n’était jamais arrivé au ninja de lumière, qui ne comprenait d’ailleurs pas comment une telle chose pouvait arriver.

« Tu veux vraiment que je te raconte ? Ca va être long et il vaudrait mieux que tu gardes certaines choses éloignées de ta mémoire, tu pourras regretter tes actions. »



Malgré un embarras peu marqué, Inja s’inquiétait tout de même de la façon dont elle réagirait en apprenant tout ce qu’ils avaient pu faire pendant autant d’heures à transpirer en duo. Si seulement elle se souvenait de tout, Inja serait libéré, les évènements seraient actés, mais de là à devoir tout lui raconter… La possibilité que Kaya n’accepte pas tout était largement envisageable, voire presque sûre à en voir la pureté de l’image qu’elle essayait d’habitude de dégager.

« C’est comme tu veux. Tu préfères que je commence par le premier verre qu’on a prit en arrivant, après avoir piqué une bouteille de la réserve spéciale des Yuki, ou je passe directement à l’étape du strip-tease intégral ? »



Les paroles franches, Inja ne la ménageait pas, il ne souvenait de beaucoup de choses, certaines même lui revenant au fur et à mesure qu’il essayait de recoller les morceaux chronologiquement. Il se demandait bien comment Kaya pourrait prendre de telles informations, mais il ne pouvait pas non plus lui mentir…

_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Jeu 14 Déc 2017 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 13 Déc 2017 - 18:50

Holala, mais quelle galère ! Elle avait cette horrible sensation de trou de mémoire, tout en sachant à moitié ce qui s’était passé. Oui, c’était évident qu’ils avaient eu une relation charnelle cette nuit, son corps en portait encore les traces, mais elle n’arrivait pas à s’en souvenir clairement. C’est comme avoir un mot sur le bout de la langue sans le trouver, la frustration ultime. Enfin, pour le coup ce n’était pas un mot qu’elle avait au bout de la langue.

Il avait l’air surpris qu’elle ne se souvienne pas, c’est vrai que c’était potentiellement vexant de dire qu’on ne se souvient pas d’un tel moment, mais pour le coup elle aurait eu bien du mal à mentir. Il hésitait à tout lui raconter visiblement, comme si ils avaient fait quelque chose d’extraordinaire. Avouer qu’ils avaient fait l’amour n’était pas si compliqué que ça, et surtout elle ne voyait pas en quoi cette histoire allait être longue. Elle pensait qu’ils étaient rentrés, avaient fait ça dans les règles de l’art et puis un sommeil – ou coma à ce stade la – instantané. La jolie blonde restait allongée sur le lit, avec cette main toujours posée sur son bas ventre, et son regard vint alors se poser sur le visage d’Inja, avec un air assez sérieux.

« Regretter ? Ecoute, je ne vois pas comment. Nous n’avons pas commis de crime a ce que je sache ? Et tu ne m’as pas attrapée sur la place centrale du domaine ? Bon, alors je veux savoir, oui. »

Elle avait l’air pressée de savoir le récit de cette fameuse soirée, pas par ce qu’elle s’attendait à une histoire magnifique, mais surtout pour savoir ce qu’elle avait fait, elle. Avait-elle été si irresponsable que ça pour qu’il n’ose pas lui dire toute la vérité dès le début ? Il semblait vouloir cacher quelque chose. Cependant, sa dernière prise de parole lui fit hausser un sourcil, prenant un air surpris avant de mettre une main sur sa bouche, montrant sa surprise.

« Quoi quoi ? Comment ça on a volé une bouteille ? J’espère que tu étais encore en état de mettre en application ton passé de brigand. Tu es sur que personne ne nous a vu ? Holala… Non, si on se fait attraper, on va passer un sale quart d’heure. »

Elle pencha la tête sur le côté et vint la bouteille, posée sur une table, et heureusement elle n’était pas renversée sur le sol, qui aurait été durablement tâché. Ce n’était pas un mensonge, tout ce qu’il disait paraissait surréaliste, mais pourtant les preuves étaient la.

« Bon, on a fait quelque chose de spécial pour voler cette bouteille ? Enfin, quelque chose que je dois savoir ? Sinon, tu peux passer au … Attends, comment ça strip-tease intégral ? »

Malgré la situation, Kaya pouffa de rire. Elle trouvait ça tellement surprenant que la véracité de ses propos était mise en cause.

« Non, la je ne te crois pas… Tu vas me dire que je t’ai fais un strip tease ici, comme si j’étais la plus grande des salo… Enfin, tu vois ce que je veux dire. Et arrête de me regarder comme ça, je sais que tu dis des bêtises… Non ? »

La Kaya confiance, hautaine et froide avait disparue. Elle avait complètement perdu le contrôle de la situation et devait s’en remettre au récit d’Inja pour essayer de lui faire retrouver la mémoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 14 Déc 2017 - 16:31



Inja commençait à être amusé par les paroles de la Yuki, elle qui paraissait surprise de tout ce qui était dit… Alors elle avait réellement oublié ce qu’il s’était passé durant la soirée, ou jouait magnifiquement bien le jeu, auquel cas elle nierait juste et ne chercherait pas à en savoir plus. Mais c’était sans compter sur la mémoire du shinobi de lumière, bien plus habitué aux effets de l’alcool, heureux de ne pas être dans le même état qu’elle et d’avoir au moins une des deux personnes impliquées disposant de souvenirs concrets, dans le cas inverse, la situation aurait été bien causasse, peut-être désastreuse. Face aux interrogations de Kaya, Inja se mit à enchaîner.

« Et bien… On n’était pas frais c’est sûr, mais tu m’as parlé de la « réserve spéciale des Yuki », je m’attendais à une cave, mais s’était apparemment un minibar contenant des alcools offerts lors de visites diplomatiques, des bouteilles jamais ouvertes pour la plupart. Sur le coup on était juste amusés par la situation, tu rigolais tellement fort d’ailleurs, je suis étonne que personne ne nous ait surpris avec la bouteille dans les couloirs de la résidence principale… »



Effectivement, raconté comme ça, c’était du vol. Mais les deux intéressés avaient trop bu, tandis que l’un des deux voleurs était en partie propriétaire d’un pourcentage de cette bouteille, rien de mal. Hormis le fait qu’il n’en reste presque plus rien. Une vodka importée d’un pays lointain, lorsqu’Inja l’avait aperçu, son choix s’était porté directement sur celle-ci, désireux de faire découvrir un nouvel alcool à sa compagne. Etant donné la réaction de Kaya, Inja préféra garder pour lui ce qu’ils avaient du contenu de la bouteille après ça, s’étant servi du ventre de sa compagne pour se faire des shots improvisés…

« Sur l’instant, le strip-tease n’avait rien de décalé, j’ai même beaucoup apprécié, tu as une façon de bouger, je me suis demandé si tu t’étais déjà entraîné ou si tu possédais cette grâce et cette sensualité en temps normal. Mais si préfères qu’on oublie cette partie, je suis d’accord, bien que je ne puisse jamais vraiment l’oublier… »



Inja releva le torse, retirant sa main du ventre de la Yuki, maintenant qu’il venait de remarquer ce détail, il regarda un instant ses doigts par réflexe, dire qu’il avait passé la nuit entre les parties intimes de la demoiselle… Il retira les couvertures au-dessus de lui, avant de se lever, nu, en plein milieu de la pièce pour observer les alentours, jetant des coups d’œil satisfaits en voyant la masse de bordel qui avait été fait en une soirée seulement. Le shinobi ne se fit pas attention à son aspect, marchant au milieu de la pièce, le sexe pendouillant, rebondissant dans le vide par à-coups.

« Ne cherche pas de verres, on en a pas utilisé, ça t’évitera de les chercher sous les meubles. Ah j’ai faim. Tu veux pas qu’on discute de tout ça autour d’un bon repas ? Personnellement je suis épuisé, mes muscles sont crispés, j’ai trop faim, trop soif, trop envie de plein de choses… »



Il marqua un instant de pause avant de reprendre, complétant ses paroles par une phrase qu’il pensait rassurante, peut-être pas pour Kaya.

« T’es du type à demander à souffrir durant l’acte en en redemandant pendant des heures, ou c’était vraiment spécifique seulement à hier soir ? »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 15 Déc 2017 - 12:08

Bon, premier soulagement de cette matinée compliquée. Et vu comme c’était parti, ça allait peut-être être le seul. Bon, cette fameuse bouteille volée venait d’un simple minibar utilisé pour recevoir les invités au domaine. En plus, c’était le cas, non ? Elle avait plus ou moins invité Inja dans leur domaine, et plus tard dans son domaine personnel, enfin, c’était une autre histoire. La jolie blonde poussa donc un petit soupir de soulagement. Car elle avait imaginé qu’ils étaient allés dans la cave un peu plus secrète et qui rassemblait la plupart des bouteilles d’exceptions du domaines. Celles-ci avaient une valeur tout autre, évidemment…

« Ah ? Eh bien on a eu de la chance que je me sois trompée. La vraie réserve, la cave, contient des bouteilles bien plus chères, et en voler une aurait rendu ce lendemain de soirée bien plus compliqué. Mais sans rire, je rigolait fort ?! Ce lieu de réception est en plein milieu du domaine ! On nous a vu, c’est certain… Je n’ai pas honte de toi, Inja, mais c’est juste que je n’aime pas trop qu’on sache ce genre de chose sur moi… »

Ensuite, Kaya devint un peu plus rouge, gênée par la description du strip tease faite par Inja. Elle avait l’habitude d’être complimentée sur son physique, sur son élégance parfois, mais beaucoup moins sur sa sensualité, encore moins lorsque le contexte était intime. Elle esquissa ainsi un petit sourire gêné, car il semblait avoir été marqué par ce moment, et dans le bon sens !

« Pas la peine de l’oublier… Tu sais, je n’ai jamais parler d’oublier ce qu’il s’était passé hier, enfin pas intentionnellement, par ce que j’ai quelques petits trous de mémoire. Mais si tu peux éviter de crier sur tous les toits que tu as fini dans mon lit... Déjà qu’on me regarde un peu bizarrement des fois, j’ai pas envie que ça donne des idées. »

Cette situation était si gênante, ils discutaient la en racontant leurs « exploits » de la veille, alors que la jeune Yuki ne se souvenait de pas grand-chose. Et lui semblait tout à fait à l’aise avec ça. Il avait peut-être plus l’habitude de se retrouver le lendemain dans le lit d’une autre personne qu’elle, avec sa vie de truand, qui sait ? Ou peut-être que c’était déjà un tombeur à Kiri ? Enfin, Kaya, elle, avait bien du mal à retrouver sa confiance. D’ailleurs, il retira la couette et se levait, déambulant dans sa chambre spacieuse comme si il était chez lui. Au passage, Kaya en avait profité pour jeter un œil à ce qui avait été selon ses dire son jouet de la nuit. Il n’y avait pas de raison que lui ait un souvenir en détail des moindres parties de son corps, et que Kaya n’en ai absolument aucun. Pas d’injustice.

Et en plus, il se sentait tellement à l’aise qu’il lui demandait à boire et à manger. Kaya ne pouvait s’empêcher de pouffer de rire suite à cette remarque presque surréaliste.

« Très bien, on a donc bu à la bouteille comme des sauvages ? Eh bien, ça promet. Pour le repas, tu trouves vraiment que c’est le moment pour cuisiner ? Si tu as vraiment faim et soif, j’ai sûrement quelques trucs à grignoter, ou des fruits si tu préfères. »

Elle s’étira dans le lit, et repoussa la couette à son tour, la relayant au pied du lit, avant d’avoir une petite vision de la débauche qu’avait été leur soirée. Les draps présentaient des marques de griffures par endroit, et étaient tachés de façon obscène non loin d’où se trouvait son entrejambe il y a quelques secondes. Cette sensation d’humidité n’était donc pas anodine … Il n’avait pas prit le soin d’éviter les risques, et s’était visiblement fait plaisir en conquérant la belle blonde avec sa semence. De bon matin, l’esprit encore enfumé par l’alcool, elle essaya de réfléchir à son cycle hormonal, et espérait qu’elle n’était pas dans une période fertile…

« Inja, tu te rends compte que tu t’es fini de façon un peu risquée, tout de même ?! »

Un peu indignée, elle attrapa la première culotte et le premier soutien gorge qu’elle voyait afin de les enfiler afin de ne pas se balader nue, elle. Enfin, c’était peut-être pire au final, vu la lingerie qu’elle avait trouvé par terre. De la dentelle noire, très transparente par endroit, ce n’était pas vraiment le plus couvrant. Une fois debout, elle bailla et passa une main dans ses cheveux pour essayer de les remettre en place. Mais quel bazar, même ses cheveux étaient emmêlés comme jamais !

Mais alors qu’elle s’approchait de lui, dans cette tenue plus que suggestive malgré la situation, elle s’arrêta net à l’évocation de ce côté un peu plus sombre de leur soirée. Souffrir durant l’acte et en redemander ? C’était un peu étrange de le voir lui dire ça, mais au fond d’elle, pour une raison évidente, elle se doutait que ce n’était pas un mensonge. Son visage prit alors une teinte rouge, et Kaya eut une bouffée de chaleur tant a la situation était gênante.

« Pardon ? Tu… Tu es bien amusant. C’est un fantasme que tu racontes, hein ? Soyons sérieux, on a bu un coup, on a couché ensemble et on s’est endormis, non ? »

Elle se mentait à elle même, clairement, d’ailleurs son air faussement indigné n’aurait dupé personne. Cette blonde d’habitude si confiante se retrouvait face à ses pires vices, et avait bien du mal à assumer. Ce côté si hautain et fier au quotidien cachait en fait un caractère bien différent dans l’intimité… D'ailleurs, elle avait esquivé sa question de façon bien maladroite. Elle soupira et se dirigea vers la pièce d’à côté, très brièvement, pour en revenir avec un panier de fruit et une bouteille d’eau et deux verres. Une grande bouteille d’eau. Elle posa le tout sur une petite table qui se trouvait dans sa chambre, et se tourna vers Inja après avoir prit une grande respiration et avoir servi deux verres d’eau.

« Tiens, si tu veux plus après tu n’as qu’à demander… Ou à te servir, c’est plus simple. Bon… Expliques moi en détails, je suis prête à ce que tu me révèle notre calme soirée. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 15 Déc 2017 - 22:18



Inja se trouvait bien servit, maintenant en possession de ce que son corps lui réclamait le plus depuis son réveil, de l’eau, beaucoup d’eau. Il était évident que ce simple verre ne suffirait pas, la bouteille descendrait d’une façon que Kaya n’imaginait pas encore, étancher sa soif étant maintenant une quête personnelle. Enchaînant les gorgées, le shinobi de lumière commença le récit de la soirée, espérant que Kaya ne prendrait pas trop mal ce qu’elle allait apprendre, même s’il était sûr qu’elle avait déjà une idée pré-faites de ce dont elle était capable.

« Honnêtement, tu es devenue folle. La plus grande malade que je n’ai jamais rencontré, dans le bon sens du terme évidemment. Tu as été dingue, une vraie déesse, si belle, si sensuelle, même dans les instants les plus impudiques. Je me demande bien comment tu n’as pas réveillé tout le domaine avec tes cris de tigresse. Ne le prend pas mal, mais c’est la pure vérité : Pendant les heures de folie qu’on a partagées, tu n’as fait qu’en redemander, criant pour te faire écarter la chat… tes parties les plus intimes. »



Inja observait le visage de Kaya, essayant de voir de quelle manière elle pouvait réagir, tout en continuant d’espérer qu’elle ne se braquerait pas et accepterait de voir la vérité en face. Les mots utilisés avaient été directs et sincères, rien n’avait à lui être caché si elle la Yuki voulait véritablement tout savoir de la soirée dernière.Les verres d’eau s’enchaînaient, comme si la soif d’Inja ne pouvait jamais s’étancher, toujours plus présente et ancrée à l’intérieur de sa bouche.

« Bon, là je te parle d’une partie de ce qu’on a fait. Mais à part ça, la soirée était plutôt tranquille. On a… »



Commençant à réfléchir, Inja cherchait ce qu’il pouvait bien dire, en vérité il n’avait aucun argument à utiliser et savait très bien que tous les souvenirs de cette soirée se référaient à des pratiques sexuelles diversifiées. Tous deux avaient été incroyablement imaginatifs, comme s’ils se connaissaient depuis des années et que chacun comprenait et savait ce que l’autre désirait le plus, les évènements et pratiques se déroulant naturellement de sorte à assouvir leurs désirs communs. Inja passait l’une de ses mains sur sa joue, une douleur commençait à se laisser sentir, révélatrice des moments sportifs de la veille.

« J’ai mal à la mâchoire, c’est fou, je ne pensais pas avoir autant perdu à ce niveau. »



Ses yeux se perdant dans le vague, le ninja réalisa que tout son corps démarrait maintenant une lente perte d’énergie, dévoilant de nombreux débuts de courbatures et autres douleurs musculaires. Les pires venant de ses genoux, poignets, sa mâchoire, ainsi que… son sexe, beaucoup trop pompé pour ne pas ressentir de conséquences d’après-soirée.

« Ouais, en fait j’ai mal partout, tu ne ressens rien toi ? »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Dim 17 Déc 2017 - 14:44

Heureusement qu’elle avait opté pour une grande bouteille d’eau. Cette dernière tombait à vitesse grand V. Peut-être que de toute leur folle nuit, c’était la bouteille qui avait été bue le plus rapidement, c’est dire. Enfin, de ce qu’elle se souvenait en tout cas. Elle s’était rapprochée de lui, toujours habillée de ces sous-vêtements très aguicheurs et bien trop transparents qu’elle avait trouvé au pied du lit, et l’écoutait avec attention, gardant une main sur la table pour sécuriser son équilibre qui pouvait être en ce lendemain de soirée alcoolisée, un peu compliqué.

Et comme à son habitude, Inja ne mâchait pas ses mots. Une élocution directe, franche et pour le coup, assez crue à cause du contexte très lubrique de son récit. Complètement folle qu’il disait … Pour quelqu’un qui avait pas mal bougé dans sa vie, elle avait la place numéro une des folles. Quel compliment… La jolie blonde haussa alors un sourcil, étonnée et un peu vexée, mais elle le laissa continuer. Heureusement, car la suite était plus plaisante. Belle, déesse… sensuelle. Tout cela était agréable à entendre, même si au final c’était pour exprimer le fait qu’elle avait été une véritable bête de sexe.



Le visage de la Yuki vira à nouveau au rouge, et elle baissa les yeux lorsqu’il évoqua les cris qu’elle avait visiblement poussé dans la nuit. Elle avait été si bruyante que ça ? Non… Il devait exagérer, forcément. Et subitement, elle releva le visage vers lui, son regard était bien différent de d’habitude, pas froid, pas hautain non, mais plutôt étonné, et un brin honteux. Il venait de lui annoncer qu’elle avait passé des heures à en redemander, et visiblement de façon plus ou moins brutale…

Dans un environnement plus normal, elle aurait surement tout nié en bloc, par fierté, mais ils n’étaient que tous les deux. Seuls, et coupables de cette débauche. Au fond d’elle, elle savait qu’il ne mentait pas. Et vu qu’il ne trouvait pas d’autres activités faites cette nuit, il était évident qu’ils n’avaient fait que ça de toute la nuit.



« On a rien fait d’autre, je vois… »



Dit-elle avant de s’étirer une nouvelle fois. La nuit n’avait pas été reposante, et maintenant elle savait pourquoi. Mais surtout elle sentait ses muscles abdominaux et ses adducteurs courbaturés. La remarque d’Inja lui fit remarquer toutes ces douleurs musculaires… Les épaules, le dos… Elle avait rarement été si touchée suite à une nuit d’amour… Enfin si on peut appeler ça de l’amour.



« Ne m’en parle pas, j’ai l’impression d’avoir couru un marathon… Les abdominaux et les adducteurs surtout. Je suis plutôt souple, mais visiblement j’ai fait pas mal de grands écarts. Mais toi, la mâchoire ?! Tu vas me dire que tu as été forcé à me dévorer ?»



Elle en parlait avec relâchement, comme si elle assumait. Alors qu’en fait, c’est juste qu’elle n’avait trouvé que l’humour pour en parler sans être trop gênée.



« Et puis j’ai mal aux épaules, tu peux me justifier ça, monsieur mémoire ? »



Lui lançait-elle avec un petit sourire, avant d’observer ses poignets, qui avaient visiblement été tenus ou attachés fortement, car des traces rouges persistaient.



« Et mes poignets ? Inja, tu m’as attachée ou quoi ?! Bon, sans blague… Tu as sans doute découvert une de mes facettes bien cachée au fond de moi. Je pense que c’est le fait d’être toujours observée, regardée, mais rarement abordée qui me fait aimer ceux qui prennent des initiatives. Et puis du coup, à l’extrême, je pense que j’aime particulièrement être dominée quand je me fais… enfin tu te doutes. »



Elle soupire, s’ouvrant un peu à lui-même si au final elle s’était déjà bien ouverte la veille, révélant ainsi ses secrets les plus intimes, et s’approche du bureau.



« Et ici, il s’est passé quoi Inja ? J’ai voulu jouer à la secrétaire soumise ? J’ai un vague souvenir à vrai dire, mais ça ressemble plus à un rêve qu’à la réalité, c’est très flou comme image tu vois… »



Beaucoup de questions, et peu de réponses pour le moment. Kaya devenait curieuse. Elle voulait savoir ce qu’il s’était passé. Elle n’avait pas grand-chose à lui cacher au final, alors autant savoir la vérité sur cette nuit. En plus, elle commençait à avoir quelques flashs de scènes qui lui revenaient à l’esprit, mais ceux-ci restaient très flous.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Lun 18 Déc 2017 - 3:14





_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Lun 18 Déc 2017 - 11:28

La jolie blonde le regardait droit dans les yeux, attendant de savoir la vérité sur cette nuit que lui seul détenait. Elle avait quelques bribes d’informations qui revenaient de temps en temps à son esprit, mais rien d’assez précis pour réellement pouvoir les décrire et en faire une information valable. Elle soupirait et se montrait clairement impatiente, ses doigts pianotant machinalement sur la petite table, faisant ce bruit si caractéristique avec ses fins ongles qui frappaient le bois.

Il prit la parole, et le regard de Kaya se fit alors plus intense. Elle se concentrait réellement, et en ce lendemain de soirée arrosée et peu reposante, ce n’était pas gagné. Il racontait dans un premier temps leur début de soirée, et elle essayait d’imaginer ce qu’il s’était passé grâce à ses dires. Il en avait eu mal à la mâchoire, vraiment ? Eh bien, il avait du passer un certain temps à l’explorer avec sa langue. Elle trouvait presque ça dommage de ne pas s’en souvenir, enfin bref. Puis la suite fut classique visiblement, restant très sensuelle et délicate. Mais apparemment, ça s’était arrêté la pour la douceur.

« Comment ça ? Qu’est ce qui a commencé ? »

Elle voulait absolument savoir la suite, et ne lui laissait aucun répit. Et c’est aussi ce qui s’était passé cette nuit apparemment. A vrai dire, la description qu’il faisait d’elle était presque effrayante. Vraiment. Elle se savait potentiellement avide de relation très active et un brin rugueuse, mais de la à se faire qualifier de la sorte ? Enfin, elle imaginait que ça n’avait pas vraiment du le déranger… En revanche, la suite de l’histoire lui fit hausser un sourcil. La caisse sous mon armoire ? Eh, oui c’était effectivement la où se trouvait ses biens les plus intimes et les plus secrets de toute sa maison. D’ailleurs, ses sous-vêtements actuels venaient de cette cachette… Mais des chaînes ?! Certes elle ne se souvenait pas de tout ce qui pouvait se trouver dans cette boite qu’elle n’ouvrait pas tous les jours, mais pour autant elle n’avait pas de souvenirs de chaînes… Des rubans utilisés pour attacher les mains ou autres, voire peut-être des cordes… Mais des chaînes, vraiment ?!

« Pardon? Comment ça plein de chaînes, ça ne me dit rien ça par contre. »

La jolie blonde soupira, se demandant bien qu’est ce que cette histoire pouvait bien être… Elle voulait donc absolument savoir ce qu’il s’était passé. Elle trépignait d’impatience, mais lui ne semblait pas pressé, pas le moins du monde.

« Inja ? Tu as perdu ta langue ou tu as trop mal à la mâchoire pour raconter la suite ? »

Mais tout ce qui l’intéressait, c’était manger. Sustenter sa faim était alors sa seule préoccupation. Vraiment ? Kaya poussa un long soupir et leva les yeux au ciel, visiblement énervée par les motivations de son compagnon d’une nuit.

« Sérieusement ? Tu ne peux pas t’arrêter en si bon chemin et juste me dire que tu as faim ! »

Il allait alors vers la porte qu’elle avait ouverte pour aller chercher la bouteille d’eau, et qui menait effectivement à la cuisine. Elle le suivait, et se permettait même de poser sa main sur son dos pour le pousser un peu et le forcer à avancer. Mais en faisant cela, elle remarqua une autre chose qui était peut-être un vestige de leur soirée mouvementée.

« Bon, j’ai compris on va dans la cuisine, mais vite ! Et Inja, dis moi… C’est quoi ces marques dans ton dos ? Je t’ai griffé où tu t’es battu avec Shiori et son épée ? »

Effectivement, des marques de griffures étaient visibles sur ses épaules et redescendaient jusqu’à la moitié de son dos. Si c’était elle qui avait fait ça, elle avait vraiment du ne pas y aller de main morte, et par conséquent, lui non plus. Maintenant dans la cuisine, elle se demandait bien ce qu’il pouvait vouloir manger. Il y avait pas mal de légumes, et aussi des nouilles à cuisson rapide pour les moments où elle n’avait pas envie de cuisiner. C’est probablement ce qu’il y avait de plus consistant dans sa cuisine, à moins qu’il ne voit une chose l’attirant plus particulièrement.

« Tu veux te faire quelques nouilles ? Sinon, si tu as envie d’autre chose, fais comme chez toi, je ne connais pas tes goûts… Mais surtout, dis moi ce qu’il s’est passé après ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Lun 18 Déc 2017 - 16:28



_________________
How to Inja 1.0:
 


Dernière édition par Kanashīdesu Inja le Mar 19 Déc 2017 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 19 Déc 2017 - 15:35

C’était donc ça le bureau complètement dérangé… Plaquée contre ce dernier, elle n’avait eu comme seul réflexe de s’agripper à lui et de le griffer de façon visiblement bestiale. Vite et fort selon ses dires, c’est bien ce qui l’avait poussé à faire ces marques à l’aide de ses ongles. Il n’avait vraiment pas du la ménager pour qu’elle réagisse de la sorte… Et dire qu’il se demandait si c’était voyant… N’importe quelle personne avec l’esprit un tant soit peu mal placé voyant son dos arriverait très vite à une conclusion très juste.

« Euh, oui, plutôt. Ce sont des belles marques de griffures, bien espacées pour qu’on comprenne vite que ce sont des griffures venant de mains… Non, personne n’aura de doute si tu les montre. »

Mieux vaut en rire qu’en pleurer, après tout, alors autant en parler avec une pointe d’humour. Pendant ce temps, il avait porté son dévolu sur ce panier de fruit bien garni pour en prendre quelques uns afin de continuer leur discussion en se remplissant lentement l’estomac. Kaya en attrapa un fruit elle aussi, et continua de le suivre en espérant qu’il détaille un peu plus le récit de leur soirée.

« Très distingué, monsieur Kanashidesu… Et la suite ? »

Dit-elle après sa remarque très classe faite par rapport à l’état de la pièce suite à leurs ébats. La soirée l’avait tant marquée que ça ? Son dos l’était pour sur, marqué, mais son esprit semblait lui aussi garder une trace indélébile de ce moment passé après avoir bu un peu trop d’alcool.

« Euh, qu’elle ne m’ait pas marquée ce n’est pas sur, rien que mes poignets ont des traces… Et encore, je n’ai pas prit le temps de m’inspecter. »

Il était vrai qu’elle n’avait pas fait attention à toutes les marques possibles laissées sur son corps, notamment les suçons bien visibles au niveau de son cou qu’elle ne pourrait remarquer qu’en se regardant dans un miroir. Ceux-ci étaient très caractéristiques de ce genre de relation, et il y a fort à parier qu’elle n’arriverait que partiellement à les dissimuler, elle qui n’a pas l’habitude de mettre des cols roulés…

Enfin, son attention retourna très vite sur Inja qui était en train d’expliquer une partie visiblement essentielle de leur petite fête. Et la pour le coup, elle avait l’impression d’halluciner. Il l’avait vraiment attachée au lit  avec des rubans et des chaînes ? C’est très probablement pour ça les marques sur les poignets… Un bref coup d’oeil à ses chevilles confirma ses dires, car elles portaient les mêmes marques. D’ailleurs, elle n’avait pas pu retenir un petit rire lorsqu’il évoqua les détails de ce moment un peu particulier. Machinalement elle passa une main sur son cou et remarqua que la peau été irritée à cet endroit, une autre marque bien caractéristique peut-être ?

« Donc si j’ai bien compris, tu m’as attachée pieds et mains au lit, puis tu m’as attrapé via un ruban autour de mon cou tout en me prenant d’une façon particulièrement violente, si j’ai bien compris… Eh bien, c’est fou… Mais qu’est ce qui t’as pris de faire ça ?! Et le pire c’est que j’aimais ça, être violentée à ce point ? »

Elle poussa un petit soupir, car au fond d’elle, elle savait très bien la réponse à toutes ces questions, mais elle n’osait pas l’avouer. Peut-être même qu’elle n’osait pas se l’avouer à elle même d’ailleurs. Enfin, elle avait elle aussi un peu faim et éplucha sa banane avant de l’insérer dans sa bouche, laissant glisser ses lèvres sur cette dernière tout en regardant Inja qui s’amusait à voir que les rubans avaient été si malmenés. Une interprétation de cette action pouvait très vite être faite, et elle resta bloquée un petit moment dans cette position, et fini par croquer le fruit et l’avaler.

« Oula, excuse moi. Je ne voulais pas envoyer ce genre de message. »

Elle soupire et baisse les yeux, remarquant par la même occasion l’édifice qui l’avait visiblement malmené toute la nuit et qui avait reprit sa forme la plus tendue. Elle espérait que ce n’était pas l’épisode de la banane qui l’avait rendu comme ça, sinon elle passerait pour une sacré allumeuse.

« Enfin, vu l’apparence des rubans, tu as vraiment du y aller fort… C’est que t’es un vrai méchant, au fond de toi ! Et tu as osé me maltraiter, chez moi, dans mon lit ? Très classe, Inja. En plus, tu n’es visiblement pas complètement épuisé. »

Elle finissait sa phrase en posant directement son index sur l’arme de la veille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 20 Déc 2017 - 0:23



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 20 Déc 2017 - 16:51


Spoiler:
 

Sa main baladeuse l’avait stoppé net, aussi étrange que cela pouvait paraître étant donné la nuit qu’ils avaient passé ensemble selon ses dires. Il avait dit qu’il avait eu à faire face à une tigresse qui ne l’avait pas ménagé une seule seconde. Et pourtant, Inja ne semblait pas être épuisé ou rassasié. Physiquement déjà, il était plus que prêt, et ne le cachait pas, mais surtout son regard en disait long.
Il était entré dans ses pupilles bleues, puis était redescendu sans aucune gêne observer les courbes de son corps qui était presque nu. Ses sous-vêtement en dentelle ne laissaient pas beaucoup de place à l’imagination, surtout au niveau de sa culotte qui était assez peu opaque, lui rappelant sa pilosité presque inexistante à ce niveau la.

D’ailleurs ses paroles allaient dans le même sens, la complimentant sans vraie retenue, de façon intime même.

« Ah, j’étais timide hier ? »

Dit-elle en haussant un sourcil en prenant un petit air faussement étonné, tout en le regardant toujours droit dans les yeux, son petit air aguicheur ne changeant pas. La jolie blonde voyait le regard d’Inja toujours en train de la détailler de façon totalement indécente, mais cela ne la gênait pas dans ce contexte très particulier.

En revanche, elle ne s’attendait pas à ce qu’il change de comportement tout d’un coup, sa main venant attraper son cou de façon très virile, comme s’il souhaitait affirmer sa domination sur la frêle Yuki.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 21 Déc 2017 - 0:40



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 21 Déc 2017 - 10:38



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Sam 23 Déc 2017 - 5:27



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 10:36



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 27 Déc 2017 - 13:16




_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 17:39



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 27 Déc 2017 - 18:43



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 27 Déc 2017 - 23:10



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 28 Déc 2017 - 1:07



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 28 Déc 2017 - 16:35



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 29 Déc 2017 - 15:42



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Blackout (w/ Kaya)

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: