Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le... Frigogidaire ? | Ft. Chôkoku Kyouka
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 6:27 par Sinaaq

» Panséléne ~ Ayume
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 4:54 par Aburame Ayume

» Bonsoir Par... Kiri ! - [PV La Kenpei]
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 4:24 par Uzumaki Ryuji

» Restauration rapide [PV Mugen Oda[
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 3:35 par Uzumaki Ryuji

» Hidemi "Kajiya" Hashimono
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 3:07 par Hidemi Hashimono

» Jishin Lifestyle ~ Toph
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 1:56 par Chokoku Kyouka

» 03. Changer de zone
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 1:52 par Akimichi B. Hyakuzô

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 1:20 par Yasei Zoku

» Hommes et bêtes
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 0:50 par Yasei Zoku

» Comme l'a dit l'ancêtre : ensemble ! [Avengers]
Commande matinale | Sun-Hi EmptyAujourd'hui à 0:27 par Shirō

Partagez

Commande matinale | Sun-Hi

Metaru Shoda
Metaru Shoda

Commande matinale | Sun-Hi Empty
Mar 12 Déc 2017 - 21:58
Dix heures du matin. Cela faisait déjà quelques heures que la somptuosité du soleil levant m'avait ramené à la réalité, laissant derrière moi mes paisibles rêves. L'emploi du temps d'aujourd'hui était on ne peut plus aménagé : mon corps imprégné de blessures se souvenait très bien des derniers événement. La mort de notre Tsuchikage, l'attaque de notre village ainsi que mon combat en compagnie de ma partenaire face à deux shinobis de Kumo m'ont fait prendre conscience que je devais m'entraîner davantage afin d'être prédisposé au moindre combat futur. Dès lors que j'aurais fini de travailler ce matin, le temps libre que je pouvais m'accorder l'après-midi allait me servir à m'exercer aussi bien sur le plan physique que mental.

Après m'être préalablement occupé de quelques commandes de la part de clients dont je commençais à connaître les visages, j'en profitais pour ranger convenablement le surplus de matériel présent sur le plan de travail. Le souvenir de ce qu'il s'était passé il y a plus de temps avait du mal à disparaître de mon esprit, et certains bâtiments forts endommagés aux alentours ne manquaient pas d'accentuer cette pensée.

▬ Mon excitation est déjà à son comble, bien qu'il me reste deux petites heures de labeur.

En effet, l'importance des entraînements avait on ne peut plus grandi depuis que ma vie de shinobi fut commencée. Je comptais bien donner de mon maximum afin de faire en sorte que Yoshitsune-sensei ne ressorte plus aussi facilement vainqueur de nos affrontements ; mes douloureuses blessures me rappelaient bien que cela était loin d'être opérationnel. Je devais fortement prendre conscience que cela n'allait pas être réalisable en très peu de temps, et que je ne serai sans doute pas le seul à progresser.

Lorsqu'aucun autre client ne se faisait apercevoir, j'en profitais bien évidemment pour me désaltérer d'une grande bouteille d'eau. L'habitude de travailler dans un endroit aussi ardent était déjà présente depuis de longues années, mais il n'empêchait guère que cela pouvait se montrer embêtant. Tout ce qu'il me restait à faire, c'était de terminer mes heures restantes avec le plus d'enthousiasme possible.

▬ Toujours aucune nouvelle de Yoshitsune-sensei.. j'aimerais bien savoir qu'il advient.

_________________
Commande matinale | Sun-Hi Lavi_s10

Merci Sora ♡
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225
Lee Sun-Hi
Lee Sun-Hi

Commande matinale | Sun-Hi Empty
Mer 20 Déc 2017 - 17:58
Un sommeil paisible. Sans remous. Sans trouble. Cette nuit, les maux de Tetsu semblent l'avoir épargnés. Il est marqué par la tristesse mais cette fois, son visage ne se tord pas sous les affres et l'agonie. Une caresse sur cette joue absente de larme ; un baiser sur ces anciens sillons de sanglots. Cette fois encore tu allais te montrer égoïste : tu allais le laisser. Quelques temps. Juste un peu. Pour son bien. Tu t'extirpes de ce lit ; cette séparation s'apparente à une véritable déchirure et, tu l'observes. Encore. Jusqu'à quitter cette pièce...

Tu te prépares, très sobrement ; depuis votre retour de Tetsu no Kuni tu n'as plus le cœur à rien. Tu hésites à te nouer les cheveux, puis te rétracte ; tu ne vas pas t'entrainer, encore moins te battre ; tu es trop apeurée pour faire appel à celle qui fut face à ces monstres. Tu glisses tes cheveux sur le côté, effleures ton bandeau. Celui-ci te rappelle ces angoisses, ces peurs : il est encore imprégné de ce parfum de mort. Cet insigne te rappelle ce théâtre macabre : il te rebute. Pourtant, tu le saisis, fébrile, et le noue, craintive, autour de ton cou. Pour ne pas oublier. Pour te dépasser.

Tu arpentes les rues d'un pas pressé, évitant de croiser les regards, n'adressant aucune salutation à tes voisins. Eux qui pourtant ont besoin de ton soutien ; tu n'es pas prête à les affronter ; ton cœur est encore trop apeuré, trop en colère, trop acide, pour que tu puisses calmer leurs craintes... Ainsi tu te faufiles, te fonds dans cette foule amère : encore une fois vous avez trop souffert. Inutile de vous regarder pour le savoir : sous ces faux air de joie ce cache de la tristesse, de l'amertume, dont ton cœur ne fait que se gonfler. Il s'alourdit à cause de cette empathie trop grande. Il devient trop lourd. Cela te fait encore trop mal et tu accélères, pour arriver plus vite à destination : une forge.

Tu inspiras un grand coup avant de passer les portes. La chaleur écrasante dénotait avec les températures fraiches de la saison. Tu observes lentement la pièce ; tes yeux s'arrêtent sur celui que tu présumes être le maitre des lieux. Il semble bien jeune pour tenir un tel endroit, il est même borgne. Tu ne sais que penser de lui, il te laisse perplexe mais, tu étais là pour lui confier un travail qu'il était apparemment le seul à pouvoir exécuter avec la précision et, la qualité que tu recherches. Ainsi tu avances, doucement jusqu'à lui puis, te fige un instant en entendant le nom de celui sur qui tu veilles depuis maintenant des jours.

Ça ne peut pas être lui. Il ne peut pas parler du même homme. C'est impossible. Alors, tu reprends ta marche avant de t'arrête à un mètre de lui. "Bonjour, j'espère ne pas vous déranger. Je vais être brève. Il paraît que vous êtes un forgeron prometteur et, j'aurais besoin de vos services. Il me faudrait des armes et, des poids."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur
Metaru Shoda
Metaru Shoda

Commande matinale | Sun-Hi Empty
Mer 27 Déc 2017 - 17:57
Lorsqu'une nouvelle cliente me sortait de mes pensées, je paraissais légèrement surpris avant de me concentrer pleinement sur la femme qui se présentait en face de moi. Détaillant son visage, j'affichais un léger et maigre sourire. La détaillant de la plus discrète des manières possibles, je remontais néanmoins rapidement mon visage en direction du sien lorsque je daignais regarder plus bas que celui-ci, rougissant légèrement. Gardant un air sympathique bien que toujours aussi légèrement confus, j'écoutais sa requête avant de ne pas me faire attendre pour lui adresser ma réponse.

▬ Je vous remercie de dire que je suis prometteur. En effet, j'exerce ce métier depuis de longues années, et je possède une capacité qui m'aide beaucoup à la tâche. Je suis tout ouïe : que vous faut-il exactement comme armes, et de quelle forme souhaitez-vous pour vos poids ?

En attendant de sortir de l’ambiguïté, je me préparais déjà à la réalisation : je ramenais près de moi quelques tiges de métal d'un bref mouvement de la main gauche, ceux-ci étant situés sur le plan de travail. Je supposais que si elle souhaitait de telles choses, c'est qu'elle était loin d'être une simple civile : étais-ce une kunoichi d'Iwagakure ? Ne monopolisant pas mon regard en sa direction tout en ne la snobant pas, je lui faisait part de mes interrogations.

▬ Sans indiscrétion de ma part, exercez-vous une certaine profession dans ce village ? Pour ma part, je me trouve être chûnin en plus d'exercer la profession de forgeron. Je suis sous la tutelle du frère du défunt Tsuchikage : Nagamasa Yoshitsune.

Yoshitsune-sensei était loin d'être inconnu dans notre si beau village, ce qui laissait supposer qu'elle pouvait peut-être le connaître. Mais, pour l'heure, je préférais d'ores et déjà me préparer à l'aspect pratique de la commande dès que la jeune femme m'aura donné davantage de détails quant à sa commande. Même s'il me restait moins de deux heures de travail et que la pensée d'un entraînement des plus intensifs se faisait on ne peut plus omniprésent dans mon esprit, je ne souhaitais pas faillir à la réputation que j'avais réussi à m'acquérir en l'espace de si peu de temps dans le domaine du forgeage, et c'est bien pour cela que je mettrais tout mon cœur à la réalisation de sa demande.

_________________
Commande matinale | Sun-Hi Lavi_s10

Merci Sora ♡
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225
Lee Sun-Hi
Lee Sun-Hi

Commande matinale | Sun-Hi Empty
Ven 29 Déc 2017 - 1:52
Tu réfléchis. Souhaites répondre à ses premières questions mais il revient, encore, avec ce nom. Il le dit en entier comme pour te hanter. Tu avais juste cette envie de te boucher les oreilles. De t'effondrer. De hurler. Parce que tu ne veux pas l'entendre le prononcer ; parce qu'il te fait encore trop souffrir ; parce qu'il n'en a tout simplement pas le droit. Et tu te mures, dans cet atroce silence. Tu ne le laisses ni voir, ni entendre ce cœur qui se meurt ; se tord ; s'écrase ; se broie ; se compresse à l'évocation de son nom, parce qu'il n'a pas le droit de savoir. Ainsi, pour une fois, ton visage s'accorde à mentir.

Pour une fois, il imitera les traits de l'étonnement à la perfection : "Nagamasa Yoshitsune ?! Vous devez avoir un sacré potentiel pour qu'un tel homme, daigne de vous prendre sous son aile !". Pour une fois, il imitera l'un de ces sourires bienveillant à la perfection : "Alors nous serons peut-être amenés à travailler ensemble. Je suis chûnin, comme vous". Pour une fois, il imitera les traits de la sympathie, à la perfection : "Iryô-nin pour être plus précise. De ce fait il m'arrive parfois d'exercer à l'hôpital". Et tu lui pointes ton bandeau accroché, à ton cou, comme pour prouver la véracité de tes dires. Apporter plus de poids à cette comédie. Parce qu'il n'a toujours pas le droit de savoir.

"Sinon, pour répondre à votre question, j'aimerais que les poids soient sous la forme de bracelets. Un pour chaque poignet et cheville et, de cinq kilos chacun ! Et pour l'arme, hum... Je voudrais pouvoir frapper et trancher avec. Du coup il faudrait qu'elles soient deux. Identiques ! Comment vous expliquer...", tu réfléchis. Tournes en rond. Sondes la pièce : "Le mieux serait encore que je vous le dessine... Auriez vous de quoi faire ? Que je puisse vous montrer". Et à nouveau tu t'efforces ; étires tes lippes, feignant un énième sourire, comme si de rien était...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur
Metaru Shoda
Metaru Shoda

Commande matinale | Sun-Hi Empty
Ven 29 Déc 2017 - 13:49
La réaction de la femme me faisait afficher un discret rictus, plutôt amusé par sa réaction. Il semblait que celle-ci le connaissait plutôt, au vu de la façon dont elle le considérait et me flattait par la même occasion quant à mes capacités. Un grand potentiel ? Je ne savais guère, mais ce qui était sûr, c'est que j'allais donner tout mon possible pour exploiter pleinement celui-ci. Cela me rappelait de plus belle qu'il restait toujours moins de deux heures avant que je puisse m'entraîner non loin des crocs rocheux ; c'était d'une grande impatience que j'attendais ce moment.

▬ Je n'ai point la prétention de dire que je possède un grand potentiel, mais je vous en remercie. Au vu de vos dires, dois-je considérer que vous le connaissez plutôt bien ?

Une chûnin. Plutôt surpris sans la moindre raison apparente par cette information, je dois néanmoins avouer que son statut est des plus utiles : une femme médecin est loin d'être de trop dans notre village. J'ose espérer qu'elle se montrera à la hauteur des attentes du Tsuchikage, ce qui n'est pas une chose aisée. Comme elle le dit, nous allons sans doute être amenés à travailler ensemble, et j'ai on ne peut plus hâte de voir cela. J'écoutais par la suite attentivement ses propos : elle souhaitait ses poids en forme de bracelets. Cela n'allait pas me demander un travail des plus extravagants, et je savais d'ores et déjà comment procéder. Quant aux armes qu'elle demandait, cela était plutôt flou.

▬ Si vous tenez à dessiner de vous-même, j'ai cela pour vous.

Me déplaçant de quelques pas plus loin, j'attrapais une feuille vierge de ma main droite ainsi qu'un épais crayon de papier de la main gauche, avant de me diriger vers la cliente. Dès lors que je lui tendais ceci, mon regard se baissa une nouvelle fois pendant une courte fraction de seconde, avant de rabattre celui-ci vers son visage, légèrement rougissant. Eh, ce n'est pas de ma faute ! J'osais juste espérer qu'elle n'a rien constaté. Après cela, je renchérissais la conversation d'une question.

▬ N'auriez-vous pas tout simplement besoin de deux dagues ?

_________________
Commande matinale | Sun-Hi Lavi_s10

Merci Sora ♡
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225

Commande matinale | Sun-Hi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: