Partagez | 

[Equipe #4] Première rencontre matinale


Mer 13 Déc 2017 - 10:18
C’était officiel, sa vie de Chûnin, et maintenant de chef d’équipe, prenait forme. Après sa réunion de la veille, elle était désormais à la tête de l’équipe numéro 4, composée de Kanashīdesu Inja, Ryoko Gōten et Kurono Kirito. Elle connaissait très bien le premier, surtout depuis leur dernière soirée, mais pas du tout les deux autres. Ce serait une surprise, et elle espérait qu’elle serait bonne. Surtout, elle allait devoir être légitime et se placer en tant que réel leader avec des trois personnes, et elle remarqua très vite que ça allait sûrement être compliqué avec l’un d’entre eux. Enfin, elle espérait qu’il n’allait pas trop la tourmenter.

Il fallait qu’ils se rencontrent, et vite. Son concept de l’équipe l’exigeait, et elle fit donc envoyer une missive à chacun d’eux la veille, leur donnant rendez-vous dès ce matin, à 10 heures. Pas trop tôt pour éviter les retardataires du premier jour, et surtout car elle voulait elle aussi éviter d’être surprise de bon matin et de devoir arriver sans être apprêtée. Enfin non, elle serait arrivée pomponnée, mais en retard, la première solution étant inenvisageable.

Aucun problème de réveil à déplorer ce matin, la jolie Yuki se prépara avant de sortir du domaine de son clan, habillée avec l’une de ses tenues fétiches, même pour combattre. Cette dernière n’était pas très couvrante, constituée d’un pantalon blanc très près du corps, de bottines de la même couleur et d’un petit haut bustier, toujours blanc, ne couvrant qu’en partie sa poitrine et la partie supérieure de son ventre. Les températures hivernales ne se habituellement pas à des tenues si dénudées, elle prit soin de prendre une petite cape en fourrure blanche qui lui couvrait les épaules pour lui tenir chaud, ou moins froid selon le point de vue.

9 heure 40, elle était déjà au point de rendez-vous, à la fontaine qui faisait face au grand Dojo comme indiqué dans sa missive. La brume était très légère ce matin, ce qui rendait l’atmosphère moins humide que d’habitude, et le soleil arrivait à percer les nuages, offrant ce contact chaud sur la peau de la Senseï. Elle attendait avec impatience les membres de son équipe, avec une posture droite et fière, et ce regard bleu glacial qui scrutait à l’horizon à la recherche de silhouettes s’approchant. Elle avait l’air stricte aux premiers abords, c’était évident.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 13 Déc 2017 - 11:32


Je profitais de mon dimanche en glandant dans mon appart, aujourd'hui je n’avais rien envie de faire. En réalité j'avais déjà fait beaucoup trop de chose pour la semaine et il était à peine 15h quoi ce n’est pas une heure pour travailler... Je me suis tout de même levé de mon lit en bon ninja que j'étais, j'ouvrais les rideaux afin de laisser les rayons de l'astre solaire me niquer la gueule. J'avais quelques parts de pizzas froides dans un carton, hop mon petit dej était déjà prêt. J'ouvrais le frigo et put observer un désert pour la première fois de ma vie, je crois que même au Pays du Vent il n’était pas aussi grand... J'avais vraiment la flemme d'aller faire les courses aujourd'hui mais bon, vu qu'il allait bien falloir que je mange pour survivre je n'ai pas le choix. Bougeant mon cul, je me dirigeais vers l'épicerie du coin tout en prenant bien soin de ne rater aucun de mes passages habituels : Le banc vert à côté du parc afin de taxer des cigares au petit vieux qui était enraciné ici, en suite aller réveiller le clochard au coin de la rue afin qu'il aille m'acheter des bouteilles d'alcools et ensuite l'épicerie afin de remplir le frigo. Tout ça fait j'allais enfin pouvoir rentrer chez moi et me recoucher tranquillement. Enfin c'est ce que je pensais jusqu'à ce que je trouve une lettre devant ma porte, elle parlait de la formation d'équipe ninja. Elles étaient déjà faites et on avait rendez-vous demain ...


NAANII !? Rendez-vous à 10 h du matin ? Ils sont vraiment fou c'est Kirijins je vous jure... Ah vous ne savez pas de quoi je parle ? Je vous remets le contexte : J'étais parti voir le discours du nouveau Mizukage, Yamamoto du clan Meikyu. Jusque-là tout se passait bien tranquillement, j'observais les réactions des autres ninjas afin de voir si le nouveau chef pesait dans le village quoi. Ce fut d'ailleurs plutôt encourageant car l'ancien Kage ne mettait pas vraiment tout le monde d'accord. Les choses étaient sur le point de changer au village, c'est pourquoi il y a eu la formation de nouvelles équipes. Mais 10 heures du matin sérieusement... Bref j'ai réussi à me lever tant bien que mal, c'est trop bizarre le matin, il fait froid et sombre en plus. On avait rendez-vous devant le Grand Dojo, cet endroit je le connaissais bien vu que je m'y entrainais souvent avec cette vieille sorcière blonde qu'était mon sensei ! J'arrivais tranquillement sous ma polaire noire et mon jean de même couleur, noir c'est noir disait-on en ce moment. J'en avais strictement rien à taper d'arriver en retard il était trop tôt le capitaine déconne sérieux...


Arrivé sur place je pus apercevoir une femme, et quelle femme ai-je envie de vous dire. C'était un canon sérieux, même si je ne suis pas très fan de blonde en général cette dernière était vraiment agréable à regarder. En plus j'arrivais dans de côté je pus donc voir quelle avait des atouts aussi bien devant que derrière. Le boule qui chamboule comme on dit dans la région... Ça allait être elle notre capitaine !? Elle n'est pas même pas habillée comme une kunoichi ? Enfin moi non plus d'ailleurs, mais quand même je ne sais pas si elle utilise ses airbags pour combattre mais la il était bien mis en avant. Elle nous attendait avec une posture assez sévère, elle devait avoir de l'autorité ou elle essayait d'en avoir...

" Hey Britney ! Tu deconne de nous avoir mis un rendez-vous aussi tôt. "


Je m'approchais d'elle afin de lui faire un check, on est une équipe ce genre de manœuvre peux aider à ressouder les liens. Je me plaçais devant elle en prenant une posture militaire, elle pouvait observer toute les valises que j'avais sous le yeux. On croirait que je prépare un voyage au tour du monde tellement il y en avait. Levant la main pour faire semblant de demander la parole je m’adressais à elle.

"Chef vous pouvez retirer le balais qui vous fait vous tenir aussi droite, il n'y a que moi pour le moment hein..."


Scrutant autour de moi, je pu apercevoir un silhouette s'approcher de nous. C'était surement le nouveau membre de l'équipe. Je me tournais à nouveau vers la blondasse en me grattant derrière la tête.


"A non c'est rapé ! Garde à vous !"

Je me suis mis à quelque mètre d'elle en prenant une posture neutre et en clouant mon bec. Je n'avais pas envie de saper son autorité quand il y avait des gens. Puis si elle était nommée chef d'équipe cela ne devait pas être pour rien. Je la taquinais mais c'était surtout pour lui faire payer de m'avoir fait me lever aussi tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Mer 13 Déc 2017 - 14:38
Comme a mon habitude, je suis assez matinale, la cuillère tourne dans ma tasse à café quand soudain une lettre se glisse sous ma porte et vient déranger ce moment si important pour moi, le café clope du matin. Je m'allume une cigarette et je lève mon postérieur de ma chaise pour aller voir de quoi il s'agit. C'est une mission de Kaya, kunoichi du clan Yuki, elle me donne rendez-vous demain a 10 heures pour une annonce officielle, le Mizukage a fait les équipes et elle en est la capitaine. Intéressant, je fais enfin partie d'une équipe, je vais pouvoir me mesurer a d'autre Kirijin sans pour autant essayer de les tuer. Je dois leur monter de quoi je suis capable et si le Mizukage la nommé chef de groupe, c'est qu'elle peut sûrement nous en apprendre plus sur les rudiments du combat. Tout cela m’intéresse au plus haut point je serais donc au rendez-vous demain, mais en attendant comme d'habitude entraînement au sabre.

- Yoshhh ! Enfin fini

Je m'étire, je relâche mes muscles encore chaud et je dirige direction la bibliothèque du village, certes elle sera notre chef, mais plus j'en saurais sur elle et plus je pourrais en apprendre. Je feuilleté les bouquins et les archives pour enfin tomber sur ce que je cherche, le clan Yuki considéré comme les fondateurs de Mizu no kuni, donc notre chef d'équipe sort tout droit de la lignée royale, cela m’intéresse encore plus. Je continue de lire ce que je trouve sur les fondateurs de mon village, avant de retourner chez moi pour assimilé toutes les informations. Il faut dire que les cours d'histoire et moi ca fait deux. Le soleil se couche enfin sur l'archipel, je ferme les volets et je m'assoupis jusqu'au lendemain matin.

Le réveil est comme d'habitude, très matinal 6 heures et je suis déjà debout à tourner la cuillère dans mon café avec une clope au bec, je reste la bêtement à fixer mon mur plongé dans mes pensées. Si j'en connais un peut plus sur mon capitaine d'équipe, je ne sais cependant rien du tout sur les autres membres de celle-ci. Je verrais bien sur place, je me prépare et je m'habille comme très souvent, tout de noir vêtu, un pantacourt qui arrive sous mes genoux, ma paire de bottes fétiche et mon long manteau noir, je suis enfin prêt à partir à l'aventure. Je place Kiba mon épée en croix dans mon dos et c'est partie.

Après plusieurs minutes de marche, je vois au loin deux personnes, un homme et une femme blonde, sûrement la Yuki. Je continue de marcher et je vois l'autre shinobi qui se trouve avec elle, il se tient convenablement comme un militaire au garde a vous, je lâche un sourire avant de mettre la main dans ma poche intérieure et de sortir mon paquet de cigarettes et j'en allume une en arrivant devant les deux Shinobis de mon équipe. Je lance mon paquet au jeune genin aux cheveux bleu, il sent la clope à 20 mètres autant nous mettre en bon terme du départ. Je me stoppe et je prends la parole en recrachant la fumé en direction de Gôten.

- Yosh... Moi, c'est Kirito, tu devrais retirer le balai qui te fait tenir aussi droit mon pote !!!

Je souris quand je vois au loin une silhouette, sûrement le dernier membre de l'équipe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1999-kirito-kurono-le-genin-de-kiri

Mer 13 Déc 2017 - 15:11



Cela faisait maintenant plusieurs heures qu’Inja était arrivé au Grand Dôjo, s’entraînant de bon matin comme à son habitude, une occasion qu’il n’avait raté que quelques rares fois où son état ne le lui permettait pas. Il avait eu le temps de pratiquer ses exercices d’étirements, de relaxation depuis l’aube, avant d’enchaîner sur des passes au katana et plusieurs pratiques de mudrâs, chaque fois entre-calées au beau milieu des exercices.

La missive de la veille précisait un rendez-vous organisé à dix heures, le temps de laisser tous les membres se préparer et s’entraîner dans leur coin avant le briefing apparemment. Au moins, ils seraient tous réveillés, attentifs et prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes, bien qu’Inja puisse trouver étonnant que personne de familier ne soit encore arrivé à l’intérieur du Dôjo. Il avait scruté les visages des quelques adeptes qu’il avait pu croiser depuis son arrivée, espérant que l’un deux soit peut-être de son équipe.

Depuis son arrivée, tout avait été trop vite, la découverte du ninjutsu, les entraînements journaliers, l’assaut sur Iwa, la promotion chûnin et maintenant l’affectation à une équipe… Au moins, Inja pouvait se réjouir de n’y avoir été mis qu’en tant qu’élève et non comme maître, lui laissant plus de temps pour son développement personnel et une charge de travail amoindrie. Déjà qu’il avait prévu d’augmenter son nombre d’heures par jour, rejoindre une équipe allait complètement à l’encontre de son projet, mais les ordres étaient les ordres, il faisait ça pour Kiri.

L’heure s’approchait à grand pas comme Inja pouvait le constater à la position du soleil, à cette période de l’année, le soleil indiquait environ dix heures du matin, bien qu’il ne soit pas exactement sûr, il pouvait être plus tôt.

Inja rangea son katana à la ceinture avant de prendre la direction de la porte, Kaya et les deux autres shinobis arriveraient d’un moment à l’autre à la fontaine, comme indiqué sur la missive. Les réflexions du shinobi de lumière prirent un tout autre sens quand celui-ci se remémora qu’il allait recevoir ses ordres de la femme qu’il avait sexuellement détruit lors de leur dernière soirée, un comble… La dominée dominante.

Au bout de quelques minutes, Inja franchit le pas de la porte du Dôjo, avant d’apercevoir Kaya, aux côtés de deux autrex ninjas, sûrement les membres supplémentaires de l’équipe qu’Inja n’avait encore jamais vu. Voyant qu’ils l’avaient remarqué, il s’approcha d’eux, regardant la Yuki avec un sourire, l’air décontracté et serein, comme à son habitude.

« Salut chef, prête à gérer cette équipe ? Je suis sûr que tu vas faire un excellent boulot. »



Son regard se tourna lentement vers les deux hommes qu’il ne connaissait pas encore, curieux de savoir qui il étaient, Inja s’empressa de commencer son rôle de shinobi du village, efficace et cinglant, ne voulant pas perdre une seule seconde du temps qui leur était accordé à la grandeur de Kiri, mais tout de même en les saluant de la tête avant de commencer à parler.

« Salut vous deux, je suis Inja, shinobi de soutien, se spécialisant en sensorialité. Et vous ? Noms ? Rôle au sein de l’équipe si vous en faites partie ? »



Les paroles d’Inja arboraient une sensation rarement observable, à la fois stricte dans sa formulation mais apaisé par son timbre de voix, le ninja était direct et sans bavures lors d’évènements et actions officielles. Ce n’était que dans l’intimité ou à la fin de son service qu’il se permettait des écarts de sympathie pour prendre le temps de discuter et découvrir les gens. Un homme toujours à l’écoute et sympathique, sachant rigoler seulement aux bons moments… Et l’avènement du nouveau Kiri commençait, un contexte passable de plaisanteries et nécessitant du sérieux, enfin plutôt… De l’efficacité. Certaines rares personnes arrivant tout de même à l’être même en rigolant.

S’il ne voulait pas voler le travail de Kaya, Inja voulait déjà commencer à réfléchir à la manière dont il pourrait se montrer efficace avec ses coéquipiers, afin de remplir son rôle de soutien au mieux.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 13 Déc 2017 - 16:23

Elle n’avait visiblement pas une équipe de grands stressés. Aucun n’arriva longuement en avance, et c’est seulement à l’approche de l’heure fatidique que le premier shinobi de son équipe s’arrêta au point de rendez-vous. Ils ne se connaissaient pas, et elle ne pouvait donc pas les identifier clairement de loin, mais le fait qu’il s’arrête à la fontaine était un signe plus que distinctif. Un jeune homme à l’apparence nonchalante extrême. Elle ne savait pas ce qu’il faisait de ses nuits, mais il ne semblait pas apprécier dormir, ou alors il ne le faisait pas assez, son visage étant marqué par ce manque de sommeil via son regard tombant et ses cernes apparentes.

Cependant, il ne manquait pas de culot. Il s’offusqua de l’heure à laquelle elle avait donné le rendez-vous, en plus de lui donner un petit surnom ridicule. Osé pour un premier contact, et la jolie Yuki aux airs glaciaux n’allait sûrement pas être plus chaleureuse s’il continuait comme ça. Elle se contenta dans un premier temps de rester muette, en lui lançant un regard froid. Elle venait de littéralement le fusiller du regard. En plus, il approcha sa main, et assez peu habituée à ce type de comportement, elle pensait qu’il voulait la saluer en lui serrant la main, faisant échouer son check de façon assez gênante. Et cela fut encore pire lorsqu’il insinua qu’elle avait un balai dans le postérieur. La sulfureuse blonde poussa alors un petit soupir avant de voir s’approcher le second membre de son équipe.

Lui avait une dégaine assez sombre, et surtout elle ne pouvait pas rater son imposante épée. Juste avant, elle avait remarqué celle de l’autre ninja aussi, ce qui voulait dire qu’elle aurait donc deux sabreurs dans son équipe. C’était de plutôt bonne augure. Enfin, son attitude était aussi assez nonchalante, avec cette cigarette clouée à son bec. Au moins, il avait daigné indiquer son nom, lui. Kirito donc, l’autre étant Inja, cela voulait dire que le 1e arrivé était Gôten. Mais il se fit très vite taquin avec son camarade sabreurs, peut-être qu’ils se connaissaient d’avant… Visiblement, c’était la journée des balais, et de l’humour raffiné.

Enfin, le dernier à arriver directement du Dojo fut Inja. Aucun doute ici, ils se connaissaient déjà, et d’une façon un peu spéciale. Lorsqu’il arriva, le regard de la blonde fut rivé sur lui alors qu’il passait à ses côtés pour se placer proche de ses coéquipiers. Elle remarqua tout de suite ce petit sourire, et avait du mal à ne pas se dire qu’il ne se remémorait pas cette soirée passée ensemble suite à une consommation excessive d’alcool. Enfin, elle devait retirer cette image de la tête et reprendre au plus vite son sérieux. Surtout que lui ne semblait pas avoir perdu de temps pour commencer à parler, prenant les devants.

« Plus prête que jamais, Inja. D’ailleurs, ton initiative est très bonne, mais je vais me permettre de poser les questions pendant quelques minutes. »

Son regard se porte alors sur chacun d’eux à tour de rôle, gardant une posture assez droite et en gardant cet air un peu hautain.

« Bonjour à tous, premièrement. Comme vous vous en doutez, je suis Kaya, du clan Yuki, malgré ce que certains semblent penser, et jusqu’à nouvelle ordre je serai la chef de cette équipe numéro quatre. De ce fait, j’ai vos petites vies entre mes mains, rassurant n’est-ce pas ? De part cette responsabilité que j’ai vis à vis de vous, je vous demanderait de ne pas faire n’importe quoi et agir sans réfléchir. »

Elle avait fait référence à ce petit surnom lors de son introduction, histoire de lui rappeler qu’elle n’avait rien oublié. Machinalement, elle pose sa main sur la partie haute de la fontaine à deux étages, gelant instantanément l’eau de toute la partie supérieure de cette dernière, avant de les pointer du doigt un par un lorsqu’elle citait leurs noms.

« L’équipe est constituée de Kanashīdesu Inja, Ryoko Gōten et Kurono Kirito. Enchantée de faire votre rencontre. J’ai une vision bien à moi de ce que doit être une équipe, et je vais essayer de vous l’inculquer en espérant que vous adhériez à cette façon de voir les choses. »

Elle adressa un petit sourire à Inja avant de poursuivre.

« Comme commencé par notre ami Inja, je vais vous demander chacun votre tour de vous présenter. J’attends de cette présentation de savoir vos objectifs dans la vie, votre style de combat et vos domaines de compétences principaux. Avec ces éléments, je serais en mesure d’établir une stratégie et une organisation globale de l’équipe, même si, rien qu’en vous regardant, j’ai déjà une idée assez arrêté de notre future formation. »

La sulfureuse blonde, chef d’équipe, se rapproche alors des membres de l’équipe afin de casser un peu cette séparation entre eux et leur chef, essayant de ne former qu’un seul groupe de personnes sans différenciation.

« On va procéder par votre ordre d’arrivée, puis je me présenterais moi aussi un peu plus en détails, d’accord ? »

Dit-elle en regardant Gôten, attendant sa présentation, ne laissant pas vraiment le choix de refuser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mer 13 Déc 2017 - 18:07
Je sens que cette journée va m’amuser, à peine arrivé devant le capitaine que cette dernière me mit un vent magistral. Toute les blondes de Kiri sont chiantes ou comment ça se passe ? Enfin je me suis en train de me dire que le Sensei est quand même un peu plus cool, je suis sûr qu’elle ne me mettrait pas un vent ELLE. En plus elle me regardait froidement et moi je n’aime pas ça, je sens que cette relation va être électrique. Je restais toujours droit comme un i tout en la regardant de travers pour lui montrer que je n’apprécie pas ça réaction. Je sais que le sensei n’aurait pas aimé ma réaction mais tant pis je n’allais pas me laisser marcher dessus. Nous allions passer beaucoup de temps ensemble mais ce n’est pas pour autant que j’allais me laisser faire, l’autorité ce n’est pas mon truc. J’espère qu’avec le temps elle se décoincera, je vais réussir à lui apprendre comment faire un check.

« Non non, chef c’est pas comme ça. »

J’attrapais son poignet et lui fit faire un check avec moi. Je souriais, il ne fallait pas qu’elle me prenne en grippe. Relâchant son poignet délicatement, je retournais à ma place et lui glissa un dernier mot avant que quelqu’un d’autre arrive.

« On se saluera comme ça quand on aura appris à se connaitre et s’apprécier, d’accord chef ? »

J’entendais les bruits de pas se rapprocher, c’était un type à l’allure assez sombre. Le plus intéressant était cette immense épée qu’il possédait, elle avait une forme assez spéciale. En ayant fouillé dans pas mal d’archive je pus reconnaitre Kiba, les crocs foudroyants. Cette lame faisait partie des septs lames originelles des spadassins du pays de l’eau, des jolies reliques du pays de l’eau en somme. Comme à t-il pu se la procurer ? Cet homme était en quelque sorte mon équipier et un de mes rivaux en même temps, j’allais pouvoir comparer la force d’une lame légendaire de Mizu no Kuni et la mienne. Il m’avait l’air cool, le type ne me connaissait pas et me lançait un paquet de cigarette comme ça sans pression. Cool ! Je regardais le capitaine afin de lire dans ses yeux si elle était d’accord avec le fait que je m’en fasse une et l’allumait rapidement avant de relancer le paquet en répondant à la remarque du dénommé Kirito par un pouce en l’air. Je rigolais intérieurement de la situation, l’arroseur arrosé dirait-on.

Le dernier homme ne se fit pas tarder, il avait l’air plus âgé que nous. Enfin tout le monde semblait plus âgé que moi mais là il semblait être encore plus âgé que le capitaine. Il arrivait sabre à la ceinture, l’air décontracté et souriait au capitaine Kaya. Ils avaient l’air de ce connaitre ces deux-là vu la manière dont il lui parlait. Il se tourna vers nous et nous sorti un speech qui me semblait très académique et préparé, cela ne faisait pas très naturel. Enfin peux être qu’avec l’âge je deviendrais plus professionnel, enfin je ne compte pas trop là-dessus. C’était d’un barbant, je soufflais fort en tournant ma tête vers le dojo.

Après que tout le monde soit arrivé, la chef d’équipe sorti son petit speech habituel de ninja. Assez autoritaire, clair et concis. En plus il y avait une légère touche d’humour, que demande le peuple ?! J’étais en train de me dire que notre équipe avait l’air assez sympathique et manquait plus de tester les compétences de chacun. Elle nous montra un petit aperçu de ses compétences en gelant un peu d’eau dans la fontaine, les Yukis étaient des glaçons ambulant c’était bien connu. Elle nous pointait du doigt tout en donnant nom, c’était chiant… J’avais envie de jouer le mec mystérieux encore un peu quand même. Tant pis, de tout façon elle attendait qu’on se présente chacun son tour et évidemment j’étais le premier à y passer. Baillant tout en prenant soin de mettre ma main devant ma bouche je me préparais à sortir mon speech, d’un ton nonchalant sans chercher à mettre de l’huile sur le feu.

« Comme le capitaine à dis, je m’appelle Goten j’ai 16 printemps et j’ai comme objectif de botter le cul à tous les meilleurs maîtres d’armes afin de devenir le meilleur. Je me bats avec un sabre noir qui vous est inconnu. Je suis exclusivement penché sur le combat au corps à corps donc j’espère que vous arriverez à me couvrir. »


Je me retournais vers Kaya afin de voir si mon discours lui suffisait ou pas en attendant que Kirito se mette à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Mer 13 Déc 2017 - 20:49
Nous sommes maintenant trois si je compte la chef, le dernier ne devrait pas tarder a arrivé, sauf s'il est en retard. J'espère pour lui que je me trompe, il faut croire que oui, car je vois un homme arrivé au loin, il possède une certaine carrure avec son sabre accroché a son fourreau. Il arrive à notre niveau et commence à prendre la parole, je lâche un sourire et nous restons planté la a écouter la kunoichi prendre la parole. Je l'écoute avec attention, j'ai beau avoir un air de bad-boy de la classe j'en reste pas moins un élève qui suit les cours. Celle-ci nous parle d'elle et de ce qu'elle attends de nous, en gros elle ne veut pas avoir notre mort sur la conscience, elle n'a pas envie d'avoir de compte a régler avec le Mizukage je suposse.

Quoi qu'il en soi, je me présenterais comme les autres si besoin. Je tourne ma tête vers Goten et je commence à écouter ce que le jeune ninja raconte, je lève les yeux au ciel pour voir le peut de brume ce dissipé et laisser place au soleil quand soudain une phrase du Kirijin m'interpelle. Alors comme ca son nindo est de devenir le meilleur épéiste du monde, la place est cher et très convoité, mais si c'est son nindo pourquoi pas. Il fait partie de mes coéquipiers, je ferais tout pour l'aider a réaliser son rêve. De toute façon, j'en ai rien à foutre d'être le meilleur spadassin du monde, je veux juste retrouver le meurtrier de mon frère et lui faire payer ses actes. Du moment qu'il cherche pas à récupérer Kiba ca me va.

Quand Gotein fini sa phrase, je regarde la Yuki et je comprends assez rapidement que je dois y passer, à mon tour de me décrire... Ce n'est pas forcement la meilleure activité, mais si je ne peux pas l'esquiver. J'allume à nouveau une cigarette, je tire une latte lentement le crépitement du papier et du tabac qui brûle se laisse entendre, je fais quelques pas pour me positionner juste a coté de la Yuki et je regarde mes futurs collègues.

- Tout d'abord Yosh, je lève la main pour les saluer et continue mon discours. Je m'appelle Kirito, j'ai la vingtaine et mon objectif principale et de retrouver celui qui a tué l'homme que j'admire le plus sur cette terre... Je sers mon poing et continue ma conversation. À savoir mon Frère Leopan Kurono. Je suis un ninja polyvalent, j'entends par là que je contrôle le raiton donc je suis disposé à faire des attaques à distance, mais comme vous avez pu le constater, je possède aussi Kiba, donc vous vous douter bien que je ne sois aussi pas mauvais au corps-à-corps. Je jette un coup d'œil à Goten. Pour te répondre mon pote t'inquiète pas, je ferais tout mon possible pour te couvrir et vous autres aussi.

Je regarde les autres et je retourne auprès de mes coéquipiers en attendant de voir la présentation d'Inja et de la Yuki-Girl.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1999-kirito-kurono-le-genin-de-kiri

Mer 13 Déc 2017 - 23:06



Les deux hommes n’eurent pas le temps de lui répondre que Kaya enchaînait sur autre chose, désireuse de prendre les rênes de son équipe, peut-être même un peu vexée qu’il ait posé ces questions, s’appropriant en un sens son rôle. Inja n’en avait pas grand-chose à faire, constituer une équipe était juste une plaie pour lui, tout ce qu’il voulait étant de s’entraîner et expérimenter de nouvelles techniques de sorte à rapidement devenir un shinobi d’exception, assez compétent pour être assigné à une spécialisation. Kaya fit une description du pourquoi du comment l’équipe était ici, venue pour se connaître et se présenter dans un premier temps, avant d’enquiller sur autre chose. Le plus jeune commença, un homme de seize ans, presque l’âge auquel Inja avait décidé de quitter la tutelle de son oncle pour parcourir le pays en développant ses compétences d’escroquerie et talents particuliers pour amasser de l’argent. Un épéiste Goten, tout comme le deuxième homme qui se présenta dans la foulée, une vingtaine d’années cette fois-ci, propriétaire des épées Kiba, apparemment très connu à Kiri. Mais ce nom ne disait rien à Inja, il était là depuis bien trop peu de temps pour avoir cerné toute la culture Kirijin et les histoires l’entourant, pour lui, il s’agissait seulement d’un duo de lame, assez moches, mais qui semblaient dégager quelque chose de fort. Le tour d’Inja arrivait, à lui de se présenter… Honnêtement, il ne savait pas ce qu’il faisait là avec des enfants, mis sous la tutelle d’une jeune Yuki, qu’il connaissait plus que bien, mais tout de même, Inja en venait à se demander le but précis de cette affectation, avait-il été intégré en tant que chûnin sur le fil du rasoir et devait maintenant faire ses preuves ? C’était une possibilité… En tout cas, même si rien ne pouvait ralentir plus sa progression que de rejoindre une équipe, surtout si différente de lui, son dévouement à Kiri le forçait à donner le meilleur de lui-même, bien qu’il ne puisse pas se forcer à faire croire de passer un bon moment. Il ferait seulement son travail, à la perfection, bien qu’il ne s’y épanouisse pas. Il regarda les trois autres membres de son équipe, changeant de cible du regard à plusieurs reprise, en commençant à parler.

« Du coup, je reprends. Je suis Kanashidesu Inja, shinobi de soutien, se spécialisant en sensorialité. Je serais là pour tout ce qui est prise d’information, dissimulation, préparation et je vous aiderais du mieux possible en combat à l’aide de techniques d’entraves ou défensives, bien que je n’ai pas encore développé de véritables techniques utiles en groupe, vu que je suis un shinobi sensoriel, je vais essayer de faire du mieux possible. »



Quelle idiotie.. L’attribué dans une équipe. Maintenant que sa présentation au groupe était terminée, Inja se rendait réellement compte de la stupidité d’avoir été affecté ici, outre les différences flagrantes avec ses équipiers, il ne comprenait pas encore comment il pourrait aider ses équipiers à se camouflant ou détectant les ennemis. De plus, que leur dévoiler sa capacité de lumière ne ferait que les apeurer, en sachant que toutes ses techniques atteindraient également les membres de son équipe, il ne pourrait se fier qu’aux techniques propres à lui-même et devrait rapidement commencer à s’exercer à exécuter des techniques Dôton défensives.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Jeu 14 Déc 2017 - 11:56

Il était temps à celui qui lui avait appris une manière bien particulière de saluer de prendre la parole. Cet homme l’avait déjà surprise car Kaya, éduquée au sein du clan Yuki de façon assez stricte et traditionnelle, n’avait aucune connaissance vis à vis de ces coutumes. Il souhaitait qu’ils se saluent comme ça… Eh bien, les premières fois seraient sûrement chaotique, mais si ça peut lui permettre de se sentir bien au sein de l’équipe, pourquoi pas.

Sa présentation fut brève d’ailleurs, et cela ne l’étonnait qu’à moitié. Il semblait flemmard, et le faire parler ne semblait pas être la chose qui le passionnait le plus. Il avait donc 16 ans, et avait comme ambition très simple d’être le meilleur. Ce n’était pas l’objectif le plus facile à concrétiser, et surtout elle trouvait que ses ambitions contrastaient avec sa manière d’être. Si il lui avait dit qu’il avait pour objectif d’être un simple ninja et de pouvoir rentrer chez lui tous les soirs à 17h, elle n’aurait pas été choquée, loin de la. Enfin, le plus important était qu’il était un combattant au corps à corps, comme elle l’avait imaginé. Pour le moment, la stratégie qu’elle avait en tête tenait la route.

« D’accord, bienvenue dans l’équipe ! Ne t’en fais pas, on sera la pour couvrir tes arrières. Enfin, je pense que tu ne seras pas seul au contact. »

Dit-elle en faisait référence au prochain qui allait prendre la parole, donc le gros sabre avait trahit son style de combat à priori. Ce dernier se déplace alors pour se mettre à ses côtés, initiative plutôt bonne pour s’adresser à ses coéquipiers, et se présente alors. Un jeune homme de 20 ans, motivé par la vengeance. Ce détail la dérangea un petit peu, car il était probable qu’il soit instable du coup. Elle le surveillerait de près. Contrairement à ce qu’elle pouvait penser, il leur indiqua qu’il utilisait son affinité Raiton pour attaquer à distance, et son énorme épée pour le corps à corps. Hm, voilà qui compliquait les choses, elle pensait avoir deux purs corps à corps avec elle, et en fait il était entre les deux.

« Tu as déjà l’esprit d’équipe, c’est bien ! Je pensais qu’avec cette épée tu serais bien plus attiré par le corps à corps. »

Enfin, c’était le tour d’Inja. Ils se connaissaient bien, mais au final très peu en tant que Ninja. Ils avaient prévu de s’entraîner ensemble depuis longtemps, mais avec les récents événements ils n’avaient pas eu le temps de le faire. Du coup, elle n’avait au final jamais vu ses capacités de ninja. Elle savait juste qu’il maîtrisait la lumière. Elle l’écoutait donc avec attention, posant son regard bleu sur lui lors de sa présentation à l’équipe. Expert en sensorialité, prise d’information et dissimulation… Intéressant. Il n’allait pas constituer leur force de frappe principale, c’était certain, mais avec les épées des deux sabreurs, ce n’allait pas être un problème.

« Très bien, Inja. Détrompes toi, je trouve que ce genre de technique peuvent être très utiles. Je vais t’envoyer sur le front et tu nous serviras de démineur, monsieur sensoriel… »

Elle se permettait d’être bien plus familière avec lui, faisant un peu d’humour ce qui contrastait avec ses airs froids et hautains. Elle connaissait déjà Inja, et elle montrait ainsi son attitude vis à vis de ses connaissances, bien différente de celle qu’elle avait avec les deux sabreurs alors inconnus.

« Blague à part, je trouve que notre équipe est très bien formée. Nous sommes polyvalents, et disposons de compétences très variées. Il reste à trouver une bonne synergie entre nous. »

Un petit sourire aux lèvres, elle regarde un petit moment les 3 hommes qui se trouvaient avec elle, et hausse un sourcil. Ils semblaient attendre quelque chose…

« Ah ! Vous voulez que je me présente, évidemment. Je suis Kaya, comme je vous l’ai déjà dit, et ma spécialité, c’est le Hyoton. Étonnant pour une Yuki, non ? Je préfère très largement le combat à distance, et je me sers du Genjutsu pour créer des diversions. Mon affinité est le Futon, qui me sert principalement à propulser des projectiles à très haute vitesse… Bon, et de façon un peu plus personnelle, j’ai 21 ans, je déteste la tenue officielle fournie aux ninjas de Kiri, et je ne la porte donc jamais. La tenue que je porte actuellement est aussi celle que j’utilise au combat, aussi étonnant que ça puisse vous paraître. »

Elle montrait une attitude bien plus détendue que lors de ses premières phrases, essayant de rendre l’atmosphère plus sympathique. C’était l’un de ses objectifs, de faire en sorte que l’équipe soit soudée.

« Ah, le premier qui me fait la blague du « j’aurais préféré que tu fasses du corps à corps », il aura le droit de tester en premier l’étendue de mes techniques. On me la fait tout le temps, je préfère prévenir. »

Elle avait une petite mine amusée désormais, et leur fit un signe afin qu’ils se rapprochent tous d’elle, formant une sorte de petit cercle.

« Bon, plus sérieusement, j’ai un objectif personnel avec vous. Pour qu’une équipe marche bien, des individualités ne suffisent pas. Ce qu’il faut, c’est qu’un réel esprit de groupe prenne vie. Je veux qu’à terme, vous vous sentiez tous capable de mourir pour protéger votre coéquipier, qui sera alors bien plus qu’un simple membre de l’équipe. Et surtout, vous allez devoir faire confiance les yeux fermés à vos amis. En coopérant et en trouvant une réelle synergie entre nous, notre équipe sera imbattable ! »

La jolie blonde essayait de les faire se sentir impliqués, et de commencer à les lier. Évoquer la mort était fort, mais c’était la vérité. Ils allaient y faire face un jour, et autant être prêt à cette éventualité pour la gérer au mieux possible. De ce fait, elle commençait à les coacher dès le début, en espérant que cela les motive. Une fois ce petit discours effectué et les réactions passées, elle se recula un peu et leva ses yeux si froids au ciel. Il faisait étonnamment beau aujourd’hui, et elle avait l’impression que tout allait bien se passer aujourd’hui, un bon présentiment quoi.

D’ailleurs, elle trouvait que ces beaux discours devant la fontaine allaient vite devenir ennuyant. Surtout avec les quelques profils nonchalants qu’elle avait dans son équipe. Elle voulait commencer à étudier leur placement idéal en combat, et rien de mieux que de mettre en pratique, histoire de rendre la chose plus interactive, et de se bouger un peu. Elle aurait pu aller au Dojo, mais cette météo de plus en plus clémente changea ses motivations.

« Bon, on va parler un peu stratégie. Je vous propose d’aller voir ça dans le parc juste au nord du Dojo, c’est plus représentatif que de le faire sur papier, non ? »

Dit-elle en commençant à marcher dans cette direction, plutôt lentement.

« Ah, j’ai oublié un petit détail ! Le dernier arrivé nous devra une tournée de saké. »

Et hop, la voilà qui disparaît pour s’élancer à toute vitesse dans la direction de ce bosquet qui ne devrait pas être atteint en plus de deux minutes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 14 Déc 2017 - 13:38
Je commençais tout doucement à me réveiller depuis mon arrivé, la blonde me fit souhaitait la bienvenue dans l’équipe tout en me soulignant qu’ils seraient là pour me couvrir en rajoutant que je ne serais surement pas le seul à être au contact. Je compris qu’elle faisait référence à Kirito, j’étais toujours stupéfait du fait qu’il possédait Kiba les crocs foudroyants. C’était tout de même une lame originelle du pays de l’eau, ce n’est pas à la portée de n’importe qui de mettre la main dessus. Bref je m’attardais surtout à connaitre mon coéquipier. Ce dernier était attiré par la vengeance pour quelqu’un qui semblait faire partie de sa famille. Personnellement je ne cautionnais pas cela, la vengeance n’est qu’une illusion qui ne sauve pas l’âme du défunt et ne t’octroie seulement plus de remord. Il ne fallait pas que ce soit une fin en soi, cela allait complètement brider ses capacités et peut être même le rendre instable. Ca me saoulait à l’idée de devoir faire attention à sa santé mentale, tant pis on est une équipe. Il semblait très amical envers moi, peut-être parce j’avais un sabre, tant mieux ça allait surement être plus simple de l’encadrer. Je réagissais en tendant ma main vers lui, l’invitant à faire un high Five. Le capitaine quant à elle semblait être légèrement déçu qu’il ne soit pas spécialisé dans le corps à corps, mais plutôt contente du fait qu’il soit bien axé niveau esprit d’équipe.

De son côté Inja, se représentai toujours très académiquement. Ce ninja me semblait bien plus mature que nous et beaucoup plus professionnel. Il était donc un shinobi de soutien, spécialisé dans la dissimulation et techniques d’entrave. Très intéressant. Ce genre de compétences était essentiel dans un groupe et seul des personnes dont la maitrise est très pointue peuvent se targuer de faire partie de cette classe. Nous avions donc un expert, ou du moins quelqu’un qui est en voie d’en devenir un. J’imaginais bien déjà quelle genre de technique il pouvait faire, peut être que je me trompais complètement, mais je pensais que notre équipe était assez complémentaire. D’ailleurs le capitaine semblait du même avis que moi. C’est deux-là semblait ce connaitre vu comment elle lui adressait la parole, cela voudrait dire qu’elle n’était pas aussi coincé que cela finalement.

Au final c’était au capitaine de se présenter, elle et ses compétences. Etant logiquement capable d’utiliser le Hyoton, marque du clan Yuki qui faisait partie des clans les plus célèbres du pays de l’eau et qui était sans aucun doute le plus important du village de la Brume. Adepte du combat à distance elle utilisant son affinité du vent combiné à son élément de glace pour projeter des projectiles à grande vitesse. De plus elle utilise le Genjutsu pour faire des diversions, cela aller permettre de palier avec mon problème avec les ennemis à distances. Etrangement elle fit un commentaire sur sa tenue en disant qu’elle n’aimait pas celle du village. Elle essayait de briser la glace surement mais c’était assez bizarre. Revenant très vite au sérieux, le capitaine nous expliqua son idéologie d’une équipe de ninja. Elle évoquait la solidarité, la confiance et même la mort ! C’était assez glauque mais elle avait peut-être raison. Elle se mit à regarder le ciel, ce qui me fit lever la tête bêtement : le ciel était dégagé, il faisait beau.

Soudainement la capitaine nous invita d’aller au parc afin de parler stratégie afin d’y voir plus clair. Allons déjà utiliser nos capacités ? Je n’ai pas pris mon sabre moi ! En plus elle signala que le dernier arrivé paierait une bouteille de saké, et moi j’ai plus une thune. J’avais un avantage, j’habitais très prêt d’ici et passait tous les jours au parc afin de taper des cigares au vieux papy. Je connaissais des raccourcis, me retournant vers mes deux confrères je leur indiquais deux ruelles différentes, je prefererais que la compétition soit loyale.


« Ne passez pas par ces deux côtés même si c’est les chemins habituels, en réalité c’est un détour. »


Sur ces mots je concentrais mes forces dans mes jambes puis accéléra très rapidement, chargeant très rapidement vers le chemin le plus rapide. Je me dégourdissais les jambes assez rapidement, déambulant entre les ruelles et arrivait très rapidement au niveau du parc depuis un toit. M’accrochant à une branche pour ralentir ma chute, je cherchais Kaya, apparemment j’étais arrivé en premier mais je ne fus pas surpris je connaissais cette zone comme ma poche. Peu de temps après je remarquais le capitaine, la saluant au loin je me rapprochais d’elle tout en guettant si il n’y avait pas le petit vieux pour lui taxer un cigare.

« Alors qu’allons-nous faire chef-taine ?! J’ai laissé mon sabre à la maison par contre. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Jeu 14 Déc 2017 - 14:46
Le ciel se dégage, j'ai la tête légèrement incliné vers le ciel, pas un nuage a l'horizon. Je suis un homme certes, mais je peux écouter un camarade tout en fixant la stratosphère. Inja est donc un ninja spécialisé dans le soutien, très intéressant cela promets de beau combat d'équipe, enfin, j’espère. La capitaine se présente a nous, comme je le savais déjà elle fait bien partie du clan Yuki, célèbre clan du village de Kiri et elle possède donc leurs affinités héréditaires le Hyoton, elle nous précise aussi comment elle gère cela avec son affinité principale qui n'est autre que le Fuuton. Donc elle crée de la glace et les envois a grande vitesse a l'aide du vent, sympathique... Enfin, tout dépend pour qui.

Comme par hasard, le Mizukage m'a mis comme chef de groupe une Kunoichi qui est plus forte que moi sur tout les points, ce qui veut dire que je vais devoir me surpasser si je veux la battre et lui montrer ma vraie puissance au combat. Quelques minutes plus tard, la jeune Yuki nous dis d'aller au parc pour tester nos compétences et je ne refuse jamais un entraînement, surtout quand celui-ci se fait en groupe. Je vais peut être pouvoir me défouler un peu. J'esquisse un sourire et je repense aux capacités d'Inja, il est donc un ninja sensoriel ce qui est très bien en combat en équipe, mais quelque chose me chiffonne, je ne sais pas encore quoi. Quoi qu'il en soi rendez vous au nord du Dojo pour débuter l'entraînement officiel de l'équipe numéro 4.

Et donc le dernier arrivé paye la tournée de saké, pas de soucis, je ne suis pas pressé. Je m'allume une cigarette et Goten nous donne un petit conseil au niveau du chemin qu'il ne faut surtout pas emprunter si on veut arriver les premiers, je lève la main en l'air le poing fermer et je commence ma route en marchant simplement. Je vois tout le monde détalé à toute vitesse, mais cela ne m’inquiète pas plus à vrai dire. Je vais prendre la route que le jeune épéiste a déconseillé, car celle-ci est au final plus longue, ce qui est vrai, mais celle route a surtout plusieurs magasins ce qui me laissera le temps de me racheter des clopes et de prendre la bouteille de saké au passage.

Après plusieurs minutes de marche lente dans les rues marchandes, je m’arrête dans une petite échoppe, je prends 2 bouteilles de saké et 2 paquets de cigarettes, une fois mes achats finis, j’accélère un peu le pas. Je repense à Goten, celui-ci a dit être épéiste, mais je n'ai vu aucune épée avec lui, l'a t'il oublier ? Où est-ce vraiment une épée si spéciale ? Peut-être une épée qu'il matérialise avec du chakra hum... J'arrive sur place après quelques minutes, je reste assez loin du parc sur une branche d'arbre assez haute pour les regarder attendre. Je vais rester au loin et voir comment cela va se dérouler, si Inja est sincère et franc avec son aptitude de ninja sensoriel, il aura compris que nous sommes déjà arrivé sur place et que même si je ne suis pas devant eux, je me cache quelque part en les observant.

Je suis arrivé le troisième, je vois Goten et Kaya sur les lieus, mais pas de signe du dernier pour l'instant. Si Inja ne ment pas et me repère alors il n'aura pas à payer le saké, je ne suis peut-être qu'un genin, mais l'entraînement commence déjà pour moi sans même qu'il ne le sache.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1999-kirito-kurono-le-genin-de-kiri

Jeu 14 Déc 2017 - 16:03



Une fois qu'il eut fini de se présenter, Kaya prit son tour, indiquant à ses coéquipiers et élèves sa spécialisation à distance grâce au Hyoton et au Fuuton. Alors c'est comme ça que sa spécialité de glace s'appelait, Inja ne se souvenait plus de l'avoir déjà entendu, ou peut-être l'avait-il oublié, néanmoins l'autre détail important qu'il mémorisa fut son âge, 21 ans. Bien qu'elle soit très jeune et très belle, Kaya avait cette particularité de paraître très mature, sûrement due en partie à son aspect propre sur elle et son éducation bourgeoise, qui faisaient d'elle une femme appliquée et sérieuse. Heureusement pour eux, l'équipe avait eut la chance d'être encadrée par ce type de personne, à la différence que Kaya savait différencier les simples mots des actes, commençant déjà à plaisanter à propos de la place d'Inja sur le champs de bataille. Démineur… C'était une éventualité à laquelle il ne s'était pas préparé, prêt à la détecter, oui, mais de là à les désamorcer, la réflexion devait mieux rester une blague qu'autre chose.

Finissant d'enchaîner sur un petit speech au sujet du travail d'équipe, la chef d'équipe ordonna un entraînement immédiat au parc, prétextant une dette de tournée générale à celui qui arriverait en dernier. Encore la chance… Face à deux épéistes sûrement bien plus agiles et à Kaya qui avait profité de donner son ordre en partant en première, lui laissant plusieurs secondes d'avance, le ninja de lumière se retrouvait bien pris au dépourvu. Au moins, il avait été promu chûnin, lui laissant une solde plus importante que lors des semaines qu'il a pu passer en tant que Genin qui, il fallait le dire, avaient été une plaie financièrement, le forçant à toujours manger les mêmes choses dénuées de goût à cause du prix de sa chambre d'hôtel. Maintenant qu'il était bien installé et ne devrait plus bouger, se trouver un chez-soi deviendrait vital.

Prit au dépourvu, Inja commença sa course folle, n'écoutant pas les indications de Goten, il monta directement sur le toit le plus proche avant de composer des rapides mudrâs. Sa connaissance du village avait bien évolué, mais de là à savoir aller au parc, Inja répétait presque toujours les mêmes chemins pour se rendre au Dôjo ou au bar et, bien qu'il soit déjà passé quelques fois par le parc, ses visites n'avaient été que du pur hasard. Connecté à la lumière autour de lui, Inja ressentit soudainement tout ce qui se passait autour de lui, des gens en mouvements, les surfaces des habitations et du sol, essayant de discerner ce qu'il pouvait s'apparenter au parc Kirijin. Après à peine une seconde de concentration, il l'avait trouvé, un grand lieu ouvert recouvert de végétations, le seul à plusieurs kilomètres à la ronde. Outre les quelques espaces parsemés qui venaient de derrière lui, très proche, ceux du Grand Dôjo.

Inja continua alors sa course sur les toits de Kiri, profitant de la rapide connexion qu'il avait eu pour savoir dans quelle direction chacun de ses équipiers se dirigeait, l'un d'entre eux semblait néanmoins ne pas avoir eu envie de jouer le jeu, beaucoup trop lent dans sa démarche, peut-être n'avait-il pas compris… Ou était-il simplement parti avec beaucoup de retard, une chose qu'Inja ne pouvait plus savoir maintenant qu'il avait perdu sa connexion chakratique à la lumière. Ses pas étaient légers et rapides, fusant au-dessus des toits, alternant entre les sauts pour se diriger à peu près en ligne droite dans la direction du parc.

Quelques minutes à peine suffirent pour arriver aux alentours de l'endroit qu'Inja avait détecté comme étant le parc en question. Néanmoins il voulait savoir de quoi leurs équipiers étaient capables, leur vitesse et détermination lors de cet exercice, le mieux étant de les observer directement au point de rendez-vous. Inja composa de nouvelles mudrâs avant d'achever son passage au-dessus des derniers toits, exécutant une technique qu'il avait entraîné et théorisé lui-même grâce aux théories de réflexion de la lumière qu'il avait prit le temps d'étudier. Ainsi, son corps devint parfaitement invisible aux yeux de tous, les rayons lumineux de son corps ne reflétant que la lumière de l'environnement se trouvant autour de sa position.

Arrivé sur place, il constata la présence de Goten duquel il s'approcha sans faire de bruit, décidément cet épéiste semblait disposer d'une très bonne vitesse de course, ou des meilleurs raccourcis comme il le laissait supposer plus tôt. Il ne fallut pas longtemps avant que Kaya n'arrive à leurs côtés, pensant sûrement être arrivée deuxième, une chose qui aurait dû être le cas… Comment se faisait-il qu'elle soit arrivée en troisième position, essayait-elle de donner de l'avance à ses élèves pour les motiver, une sorte de jeu sympathique afin de les mettre en confiance ? Peut-être… en tout cas, il manquait toujours Kirito qui semblait être le membre du groupe qui n'était pas parti en courant dès le début, finalement, peut-être ne s'était-il même pas mis à courir après eux, comme Inja l'avait supposé… étrange.

Inja, pris par sa curiosité habituelle et son envie de comprendre exactement ce que le dernier shinobi pouvait bien faire, exécuta de nouveaux mudrâs, toujours invisible, de sorte à se connecter de nouveau à la lumière alentour. Des gens derrière lui, un groupe d'enfants jouant, des passants de l'autre côté du parc, plusieurs personnes seules courant en suivant les chemins tracés du parc, sûrement des coureurs. Puis… cette dernière personne étrange, perchée dans un arbre… Inja se concentra davantage sur cette partie-ci, essayant de distinguer les traits particuliers de la personne, cette forme de vêtement, ces… armes. Il se retourna d'un coup pour regarder dans la direction de Kirito, calmement calé sur la branche de l'arbre, avant de prendre une inspiration et de se mettre à parler aux coéquipiers à ses côtés, quittant son invisibilité pour redevenir visible à leurs yeux.

« Allez, Kirito, descendant de l'arbre maintenant, on est tous arrivé, ça ne sert à rien de nous observer pour je ne sais quelle raison. »



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Ven 15 Déc 2017 - 9:56

Partie avec un peu d’avance, elle n’espérait pas pour autant finir première de la course. En fait, elle préférerait presque arriver en dernier. Si c’était le cas, cela voudrait dire qu’elle était dans une équipe avec des ninjas vifs, rapides, et dotés d’un minimum de sens de l’orientation. Dans sa tête, l’ordre d’arrivée aurait du être les deux sabreurs, puis Inja et elle. Les corps à corps devaient être rapides, car ils devaient atteindre leur cible pour attaquer. Ce serait donc un premier petit test, sans leur dire, passé sous forme de jeu. Et puis elle allait pouvoir vérifier leur condition physique aussi, surtout qu’elle avait comme un petit doute avec une équipe constituée uniquement de fumeurs. Team clope il paraît...

Kaya courait en direction du petit parc, et n’était pas connue pour être la plus rapide de son clan. Une fois arrivée sur place, au niveau d’une petite plaine d’herbe entourée d’arbres, elle remarqua que Goten était déjà sur place. En voilà une bonne nouvelle ! Au moins un membre de son équipe était plus rapide qu’elle… Mais où était donc le second, c’était plutôt ça qui l’inquiétait. Il s’approcha de Kaya et, alors qu’elle reprenait un peu son souffle, elle haussa un sourcil lorsqu’il lui indiqua qu’il n’avait pas son sabre.

« Nous allons voir la formation à adopter avec notre équipe. Pour le sabre, ce n’est pas grave, si tu regarde autour de toi, nous n’avons pas d’ennemis réels à attaquer… Et puis, si tu sais te battre avec un sabre, tu sauras le faire avec un bâton, non ? »

Elle lui fit un petit clin d’œil taquin avant de se retourner et observer les alentours, attendant l’arrivée imminente des deux autres shinobis. Cela ne devrait pas prendre plus de quelques secondes, ou une minute tout au plus… Mais personne à l’horizon. Elle poussa un long soupir en posant ses mains sur ses hanches, avant de dire sur son petit ton hautain et agacé.

« Bon, il va falloir leur tenir la main pour qu’ils trouvent un simple parc ?! Sans rire, c’est fou de ne pas arriver la en moins de 5 minutes... »

Sauf qu’à peine quelques secondes plus tard, Inja apparut à ses côtés, comme sortant d’un camouflage, et alors la jolie blonde fut un pas de côté, son regard bleu le décrivant avec un air très étonné. Enfin, c’était rassurant, il était en train de faire ses preuves, car il leur indiqua en plus que le 4e était lui aussi déjà la, mais caché dans un arbre. Kaya ferait mieux de travailler un peu sa sensorialité visiblement… Enfin, elle s’approcha d’Inja avant de dire doucement, pour que cette boutade reste entre eux.

« C’est comme ça que tu as réussi à t’infiltrer dans le domaine Yuki alors ? Pas mal. »

Ensuite, elle fit un long saut en arrière et composa quelques mudras puis de poser ses mains au sol, générant ainsi 4 blocs de glaces plus ou moins en ligne. Elle retourna alors vers son équipe, en espérant que Kirito ait fini de se prendre pour un singe.

« Bon, avec tout ça, comment je sais l’ordre d’arrivée moi ? Inja, toi qui voit visiblement tout, tu as une information à nous donner ? Le saké est toujours en jeu... »

Dit-elle avec un petit sourire amusé avant de reprendre son sérieux, pointant du doigt les blocs de glace qui fumaient à cause de la différence de température entre leur surface et l’air ambiant.

« Ces blocs de glace feront office de formation ennemie… Ils ne font pas bien peur je sais, mais c’est juste pour avoir un repère physique.  Évidemment, nos deux sabreurs formeront la première ligne d’attaque, tandis que moi et Inja resteront en retrait. Sans être trop proches, si possible. De ce que j’ai entendu, nous seront capable de neutraliser assez facilement des ennemis, surtout des corps à corps en ce qui me concerne. Une stratégie de base serait, par exemple, d’identifier au plus vite les ennemis répondant à ce critère, et les contrôler au plus vite. Ainsi, nous seront capable de concentrer notre force de frappe sur les deux autres… A quatre. Enfin, si Inja daigne faire mal à quelqu’un évidemment... »

Elle fait quelques pas, en analysant la situation et en regardant ses coéquipiers.

« Inja, tu disposes de quoi comme technique de contrôle ? Enfin, qu’est ce que tu es capable de neutraliser, plus précisément ? Goten, Kirito, est ce que vous êtes capables de vous défendre contre des attaques à distance ? C’est pour savoir si on doit vous couvrir absolument en cas de combattant à distance... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 15 Déc 2017 - 13:29
Sauvé ! J’étais arrivé premier de cette course et je n’aurais pas à payer de saké, de toute façon je n’avais pas une thune et je ne comptais pas le payer. Ils me prennent pour une dinde ceux-là… La nouvelle question était qu’allons-nous faire dans ce parc ? J’avais déjà des petites idées, mais rien de bien précis en somme. Peut-être que nous allions nous affronter entre nous pour voir de quoi nous étions capable, ou peut-être que nous allions tous affronter le capitaine. Enfin toutes ces hypothèse tournait autour du combat, mais je me disais que dans un lieu ouvert au civil cela n’allait pas le faire du tout. Le capitaine rétorqua à ma remarque en m’indiquant que ce nous allions voir c’était la formation de notre équipe que nous allions voir tout en me soulignant que je pourrais très bien utiliser un bâton. Elle me prend pour qui !? Je suis manieur de sabre pas sourcier bordel de merde.

Mais je ne le prenais pas mal, son clin d’œil taquin indiquait qu’elle s’ouvrait à l’humour. Voir notre formation de combat dès maintenant ? Ce n’était pas un peu tôt ? On se connait à peine et là j’avoue que mes techniques ninjas n’étaient pas très au point. Il faudrait que je me dépêche de développer mon affinité primaire si je veux être au niveau des autres. Enfin pour le moment j’étais en train de me dire que j’avais l’avantage d’être le plus rapide, enfin logique j’ai toujours entrainé mon corps depuis mon enfance à défaut d’entrainer mon chakra. Et puis ça se voit que je suis baraqué, même sous mon manteau. Je me disais être le plus rapide parce que cela faisait déjà quelques temps que Kaya et moi étions seul ensemble, à croire qu’elle faisait exprès pour me pécho. Le capitaine se plaignait de la lenteur des autres équipiers.

Soudainement Inja apparu à côté de moi, je sursautais. Non pas que j’ai eu peur, mais j’étais très surpris. Il avait utilisé une technique de camouflage le salaud, je reculais d’un pas et le regardais droit dans les yeux. Il nous indiqua même que Kirito était déjà la caché dans les arbres autour de nous, il fallait vraiment que je travaille ma sensorialité sinon cela allait devenir catastrophique. Beaucoup de ninja possédait des techniques de camouflage et je n’avais réellement pas envie de me faire attraper par ces derniers ou me prendre un backstab des familles, la honte vous imaginez ?

« Tu m’as fait peur enfoiré, ne me fait plus jamais ça. D’ailleurs ça fait longtemps que tu étais à côté de moi ? D'ailleurs tu veux bien me prêter ton sabre ? »


Kaya elle lui fit une petite remarque personnelle, qui me réconfortait dans l’idée qu’ils étaient assez proches finalement. Enfin tout cela n’était pas mes affaires, ce qui m’importait était qu’au final avec tout le monde caché de son côté j’étais plus sûr d’être arrivé le premier. Inja qui lui était camouflé depuis le départ pourrait surement nous en dire plus comme le fut la suggestion du capitaine. Etrangement elle invoqua 4 blocs de glace devant nous, qu’est-ce que cela représentait ? Le podium pour déterminer qui était arrivé en premier ? Non il s’agirait de la formation ennemie, nous allions donc étudier notre placement en fonction de nos adversaires. Le capitaine souhaitait qu’on soit chacun capable de neutraliser les adversaires au corps à corps. Elle nous posa quelques questions sur nos capacités.

« Pour l’instant j’en suis incapable mais j’y travaille. Je m’entraine beaucoup à réduire la distance entre moi et mon adversaire. Au corps à corps je suis très rapide et peux même empêcher mon adversaire de produire des mudras avec ma technique au sabre. Je peux aussi te défendre contre ceux qui chercherait à entrer au contact avec toi, Kirito peux faire de même je suppose. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Mer 20 Déc 2017 - 1:29



Inja lâcha un léger sourire à l’entente de la plaisanterie de Kaya, cette petite référence à leur dernière rencontre, assez sympathique. Cependant, il ne pu pas garder cette expression longtemps, regardant Kirito, toujours perché, qui décida de s’en aller, partant au-delà des cimes, retournant vers le centre de la ville… Inja ne comprenait pas sa réaction, mais ne pu rien dire avant que sa chef d’équipe n’ait fini de parler, trop désireux de la laisser s’exprimer, elle commençait à expliquer un plan stratégique à l’aide de glaçons générés par ses soins. Avant de finalement poser une nouvelle question au shinobi de lumière, voulant en savoir plus sur ses capacités. Chose à laquelle il se décida de répondre après que Goten ait prit la parole…

« Hum, je tiens à préciser que le nouveau… Il s’est barré. Genre loin. Il avait pas l’air bien… »



Ces mots-dits, Inja reprit de plus belle, observant ce qui venait d’être tracé par sa compagne Yuki, tout en réfléchissant à quoi répondre à ses interrogations.

« Et bien… Goten ne doit pas le savoir, donc je préfère préciser, je possède un contrôle de beaucoup des aspects de la lumière. C’est une rare affinité supplémentaire que je maîtrise pour je ne sais quelle raison. Je peux aveugler de plusieurs façon un ennemi, me camoufler, détecter, ou utiliser certaines des techniques secrètes du Shinkiro, je pourrais vous expliquer en détail quand on aura beaucoup, beaucoup de temps pour discuter, plus tard, ça serait bien trop long… Mais entre autres ! Je peux immobiliser ou attaquer pas mal d’ennemis sans avoir à les toucher, pour vous donner une petite idée, on aura le temps d’exhiber nos attributs en temps voulu. »



A ces derniers mots, Inja ne pu s’empêcher de penser à Kaya, lui jetant un rapide regard avant de le détourner, un peu perturbé, lorsque leurs regards se croisèrent. Il n’avait pas d’informations supplémentaires à donner à l’équipe sans avoir à rentrer dans des précisions monstrueuses qui les désintéresseraient sûrement, d’autant plus qu’Inja n’était même pas sûr du plein potentiel du Shinkiro, n’ayant pas eu assez le temps d’exercer et d’exécuter les différentes pages du livre familial des Kanashidesu, regroupant les arcanes anciens de lumière.

« Il a l’air d’être vraiment loin, il ne reviendra pas à mon avis. »



Faisant référence à Kirito, Inja s’était de nouveau retourné un court instant pour sonder les environs, avant de refaire face à son équipe, souriant et enclin à continuer. Montrant sur son visage l’expression d’un homme prêt à se dépasser et à tout donner pour son équipe… Il pensait perdre bien torp de temps en étant intégré à une équipe, autant qu’il profite de ses moments imposés pour être le plus performant possible. Ce qui le poussa, secrètement, à jouer avec son chakra intérieur, jouant avec ses flux de chakra, sans en émettre un seul gramme, s’il avait été mesurable, et seulement s’occuper à sa façon. Entraînant sa maîtrise du chakra en évacuant son stress, comme un collégien aurait pu le faire en tapant rapidement du pied.



_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mer 20 Déc 2017 - 11:07

Goten n’était donc pas vraiment capable de se défendre des attaques à distance, mais avait apparemment des techniques de charge assez évoluées. Dans ce cas, deux options étaient possibles : soit il attaquerait si possible l’attaquant à distance adverse, soit un corps à corps et dans ce cas les contrôles devraient être appliqués à celui à distance… Elle essayait de s’imaginer ces différentes possibilités en combat dans sa tête, mais au final elle se disait que ce serait très dépendant de la situation.

« Bien, nous allons étudier différentes situations avec tes charges. »

Ensuite, elle se tourna vers Inja qui lui donna une information bien étrange. Parti ? Il était vraiment parti, sans dire pourquoi et sans dire au revoir ? Eh bien, elle espérait qu’il avait une bonne raison de s’en aller de la sorte, par ce que si ce genre de comportement devait arriver en mission, les conséquences pourraient être dramatiques. Enfin dans leur situation, tout allait bien, les blocs de glace ne risquaient pas de les attaquer… Elle poussa un petit soupir et leva les yeux au ciel.

«Il n’avait pas l’air bien ? Soit… J’en discuterai avec lui. Mais partir comme ça, c’est un peu limite je trouve. »

Enfin, c’était à Inja d’expliquer son art. La lumière, comme il lui avait si bien expliqué lors de leur rencontre au restaurant. Aveugler, immobiliser, dissimuler et détecter, voilà les quatre mots clés qu’elle avait retenu, et qu’elle allait tenter de prendre en compte dans sa stratégie. D’ailleurs, elle venait d’avoir une idée… lumineuse. Si il était capable de faire de la dissimulation, ils pourraient alors faire quelque chose de dévastateurs en combinant leurs techniques. Enfin, elle leva les yeux vers lui à la fin de sa phrase qui pouvaient être un peu tendancieuse. Son regard bleu si froid croisa le sien, et il avait semblé être gêné par ce contact visuel. Étonnant.

« Bon, comme vous vous en doutez avec ce que je vous ai dit et les questions que je vous pose, j’apporte une attention particulière au contrôle. Il est bien plus simple de se battre en surnombre, c’est une évidence. Certains trouveront ça lâche, peut-être, mais il est possible que ce soit la dernière chose à laquelle ils penseront. »

Elle lance alors une rafale de vent grâce à son Fûton sur le bloc du centre pour faire reculer ce dernier de quelques mètres, et observe un petit instant la situation.

« Typiquement, avec deux ennemis au corps à corps et un reculé derrière eux… Est ce que tu peux charger celui en retrait, Goten ? Inja, tu neutralise celui de droite, moi celui de gauche, et ensuite on peut concentrer notre puissance de feu sur le 3e. »

Dit-elle avant de composer des mudras et de cibler le bloc de gauche, qui se retrouve alors emprisonné à sa base par … de la glace, encore. Quelques mudras plus tard, et c’est un projectile de glace acéré, comme une longue et épaisse aiguille, qui part en direction de la cible de Goten. Elle espérait juste qu’il ne ferait pas de changement de direction inconsidéré, car elle venait de voir un point critique de sa stratégie : le positionnement de son allié, car si elle attaquait à distance, elle pouvait le toucher par erreur.

« Hm… Il faut faire très attention à ne pas blesser nos sabreurs, ça peut vitre être délicat… Que pensez-vous de cette stratégie ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Jeu 28 Déc 2017 - 1:34
Hmmm... Je ne savais pas ce qu'il avait mais Kirito semble s'être barrée loin d'après les dires de mon collègue Inja. Comment est-ce possible de se tirer de la sorte en pleine réunion militaire de la sorte, honnêtement j'hésitais à aller le ramener ici par la peau du cul. On constituais les forces de Kiri et le sensei avait placé sa confiance en moi l'étranger pour faire grandir ce village en échange de la promesse de me faire atteindre de nouveau sommet. J'allais m'exprimer au sujet de Kirito quand Inja enchaîna sur des informations tout aussi opérationnelle que la dernière, il possédait un talent assez rare celui de maitriser ce que l'on appelait Hikariton : L'art de maîtriser la lumière. C'était d'après lui une capacité très rare qui lui permettait d'utiliser certains sort permettant d'aveugler, de se camoufler, de pouvoir detecter et bien d'autres choses. C'était une capacité de support très versatile qui semble pouvoir nous être d'une très grande aide , en y repensant je me disait que notre équipe allait être très efficace. Ce dernier remplaça une dernière réflexion en disant que Kirito ne reviendra pas, je regardais Kaya & Inja rapidement avant de parler.

"Il faudrait peut-être aller le chercher non ? "

Je n'eu pas vraiment le temps de dire plus que de son côté Kaya passait au sérieux, elle était très déterminer à faire quelque chose de bien, elle qualifier mes techniques de " charges" mais pour moi cela le mot charge me paraissait être quelque chose d'assez barbare, je voyait plus ça comme des techniques de rapprochement. Incomparable avec une charge digne des barbares de Yuki no Kuni. Je ricanais en guise de réponse, je ne savais pas trop quoi dire au capitaine ,mais maintenant qu'il n'y avait que Inja et moi j'allais pouvoir me relaxer. De son côté Kaya nous expliquait sa vision des affrontements, elle apportait une affection particulière au contrôle, elle aimait avoir la main mise sur la situation. Pour elle le surnombre était la clé de victoire en effet avoir un surnombre donnait un avantage certain, mais pour les victoires faciles de ce genre ne m’intéressait pas, il me fallait de l'adversité pour atteindre de nouveau sommet. Soit, c'était elle capitaine on allait essayer de se fier à sa vision. De ce fait elle reculait un bloc de glace via une technique futon et nous montrais une formation typique. Mon rôle dans cette formation était de me rapprocher du mec de derrière afin de neutraliser ceux qui utilisent la distance. Pour lui montrer je m’exécutait en utilisant une charge comme elle disait, c'était assez basique, mais vu la distance qu'il y avait entre le bloc ca devrait aller, je pris soin au passage de délester Inja de son sabre. Vu que ce salaud n'a pas daigner me le prêter.

"Je te l'emprunte."

Je fut tout de même assez surpris d'entendre Kaya exécuter des mudras et envoyer des pics de glaces... Dans ma direction ! J'eu à peine le temps de me relâcher tout mon corps et apprécier la trajectoire avant de dévier le pic au bon moment en toute légèreté. Le mouvement était gracieux comme à son habitude, je m'était souvent entraîné à exécuter ce genre de mouvement fluide. Je me tournais vers Kaya étonné de son geste, je regardais Inja pour essayer de comprendre la situation.

"Non mais t'es malade ou quoi !? C'est pas comme ça qu'on va gagner nos affrontements je te le dis ma jolie..."

La situation était assez compliquée, personnelement je pense qu'il nous fallait plus d'entrainement de groupe afin de nous perfectionner.

"Je pense qu'il nous faut plus d'entrainement et on trouvera bien des automatismes, ne nous mettons pas en pression."

C'était les paroles de Goten le sage 2.0 que vous veniez d'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Ven 29 Déc 2017 - 5:47



Inja ne fit pas attention à la plupart de ce qui se disait dans le groupe, se concentrant davantage sur les instructions stratégiques de Kaya, sachant bien que celles-ci restaient logiques mais nécessitaient tout de même d’être dîtes, mises au point pour le groupe entier. Ses deux équipiers commencèrent alors à entamer un rapide exercice d’entraînement pour tester le combat et la gestion du positionnement de chacun, une chose qu’Inja improvisa à sa façon, se rendant bien compte qu’il n’était pas possible de les aider sur ces substituts de mannequins.

« Hum, c’est bien beau, mais vous vous rendez compte que mes entraves Genjutsu auront du mal à fonctionner des glaçons, j’espère. »



Inja exécuta des mudrâs rapides avant de commencer à créer une lumière puissante dans le dos de Kaya, les protégeant un ainsi de l’éblouissement tant qu’il n’était pas retourné, mais aveuglant hypothétiquement… les morceaux de glaces.

« Là je peux faire mieux, il nous faudrait vraiment bosser les stratégies, mais je pense Kaya que pour l’instant, je ne pourrais pas participer en m’entraînant sur des objets inertes. Mes techniques sont trop portées sur l’immatériel. »



Le shinobi arbora un sourire, l’allure toujours sereine, alors que sa compétence de lumière commençait à se dissiper pour disparaître, laissant libre champ à la vision vers la lui. Cependant, il y avait déjà plusieurs problèmes, d’abord le fait qu’un des membres venait de se barre sans rien dire et que les conditions d’entraînements et de pratiques ne s’accordaient pas avec les besoins de celui-ci.

« Bon, va falloir me rendre mon katana après, t’es pas censé te balader avec ton arme sur toi ? On est vraiment pas en conditions ça démarre mal. A toi de voir Kaya, mais à mon avis la pratique est actuellement compliquée. »



Inja dévisagea rapidement Goten qui tenait toujours son katana dans les mains, espérant que celui-ci ne le lui brise pas. Déjà qu’il avait eu le culot de le lui prendre, sa propre arme, ouvragée et taillée de façon harmonieuse. Regardant Kaya, le shinobi de lumière se permit un nouveau sourire de confiance, lui démontrant qu’il mettait en lui toute sa confiance pour mener à bien l’équipe.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Sam 30 Déc 2017 - 13:59

Eh bien, quel culot il avait ce jeune sabreur ! Emprunter un sabre, ça n’était pas la chose la plus commune, enfin, peut-être qu’Inja allait être plus tolérant que d’autres de ce point de vue-là. Bref, il se rendit tout de même au niveau de ce bloc de glace avant de se rendre compte lui aussi que sa stratégie était un peu risquée. D’ailleurs, il dévia les pics de glace de façon plutôt habile, ce qui surprit la jolie blonde qui les avait propulsés avec du Futon. Pas à son plein potentiel, certes, mais ça prouvait un certain talent.

Inja, lui, avait du mal à faire abstraction du fait que les ennemis n’étaient que des glaçons. Le but n’était pas de mettre en œuvre leurs différentes techniques, mais de mettre en place une formation stratégique. Elle avait utilisé une vraie technique, elle, pour vérifier la faisabilité de la chose. D’ailleurs, une puissante lumière était en train d’éclairer son dos, éblouissant probablement les assaillants, il avait lui aussi usé de son art personnel.

En tout cas, Goten n’avait pas apprécié cette petite démonstration de la manipulatrice de glace. Certes, si elle l’avait touché elle aurait pu lui faire très mal, mais ce n’avait pas été le cas. Et puis, « ma jolie » … Elle était la cheffe d’équipe, elle allait devoir avoir au moins un peu d’autorité sur ses troupes. Avec Inja, leur contexte actuel allait déjà un peu compliqué, et elle doutait fortement qu’il réussisse à la prendre au sérieux. Enfin, tant qu’il ne lui mettait pas de bâtons dans les roues…



« Si tu n’avais pas stoppé mes attaques et qu’elle atteignaient les ennemis, on aurait gagné notre combat, tu sais… Enfin, je dois avouer que c’est un peu dangereux d’attaquer à distance quand un camarade corps à corps est déjà sur la cible. Il fallait essayer ! »



Elle poussa un petit soupir et posa les mains sur ses hanches, prenant une posture pensive, analysant la situation et les remarques faites par ses deux coéquipiers.



« Il va falloir que je m’occupe assez vite du cas de Kirito. Notre stratégie sera différente si nous sommes trois ou quatre… »

Elle se tourne ensuite vers Inja, avec une moue plutôt sérieuse.



« Inja, j’ai une idée par rapport à tes capacités de lumières et mes techniques. Je pense qu’on peut faire quelque chose de bien tous les deux. D’ailleurs, je pense que moi et Inja devrions nous concentrer pour manipuler deux opposant et faire en sorte que mes attaques soient destructrices, tandis que Gôten devra faire du un contre un. Nous pourrons t’aider évidemment. »



Elle regarde les blocs de glace et les dissipe, avant de reporter son attention sur les membres de son équipe.



« Ce que je vous propose, c’est qu’on se retrouve pour discuter de façon un peu plus complète un de ces quatre. Histoire de partager nos techniques et nos points de vues par rapport au combat. Ce n’est peut-être pas le meilleur moment tout de suite. Que dites-vous d’un petit restaurant pour ça ? Je vous invite, évidemment. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Mar 2 Jan 2018 - 4:23
Alalala... Notre première séance entre équipier ne se passait pas aussi bien qu'on l'avait prévu. Le capitaine ne manqua pas de m'allumer avec son pic de glace. Elle se permettait en plus de me reprocher le fait que je n'aurais pas du dévier ce pic et que sans ça on aurait gagné le combat. C'est sur que si l'objectif de ce combat était de me faire sauter la tête c'était gagné. Bon elle avait quand même reconnu que ce n'était pas très recommandé de faire ça, j'étais en train de me dire que je me trouvais en compagnie de personne qui n'étaient pas capable de reconnaître leur tort. Dans ce cas la je crois que j'aurais envoyé une lettre à notre cher Mizukage en lui demandant si on pouvait refaire les équipes car cela n'aurait pas été possible pour moi. Heureusement qu'au final je semblait me trouver au milieu de gens plutôt compétent, malgré le fait que Kirito soit parti d'un coup sans prévenir. La rencontre c'était plutôt bien passé dans l'ensemble, nous allions pouvoir accomplir beaucoup de mission ensemble et grandir les uns, grâces au autres. J'affichais un sourire sincère à Kaya en même temps que je me rapprochais d'elle.

"C'est pas grave ! On aura le temps de s'ajuster, enfin je pense. "

Inja de son côté se plaignait parce qu'il ne pouvait pas montrer l'étudue de ses compétences sur des blocs de glaces, si sa spécialité était les illusions cela semblait un peu logique. Il estimait que le fait d'étudier un cas pratique de suite était compromis. C'était vraiment drôle comme cet homme semblait lucide et analyste en chaque situation, j'avais vraiment l'impression que nous étions complémentaires et c'était une bonne impression. Bon il me demanda aussi de lui rendre son sabre, c'était moins cool, mais c'était normal après tout. Je comprenais très bien qu'il puisse tenir à son katana vu ce que le mien représente, en jetant un rapide coup d’œil sur ce sabre je pus observé qu'il avait un côté esthétique bien abouti. Je trouvais ce sabre assez joli, il était orné, enfin tout ça pour vous dire que c'était une arme au motif peu commun que j'avais entre les mains. Je regardais Inja, et lui tendis son katana. Avant de me reconcentrer sur l'aspect tactique que nous avions abordé plus tôt dans la matinée. Kaya reconsidérait la formation en ce disant que si nous étions trois, j'allais surement affronter nos opposant en duel singulier. En réalité cela ne me dérangeais pas du tout, je pense même être spécialisé dans le duel en tant que sabreur, j'adressé un pouce levé à Kaya accompagné de mon sourire le plus débile pour lui montrer que j'était d'accord avec elle. Le tout avec ma dose d'humour à la con habituelle.

Plus interessant elle parlais du fait que nous pourrions discuter de l'avenir de notre équipe et du choix de nos formations autour d'un repas. Un repas qu'elle se proposait de payer bien évidemment.

"Moi je suis partant si c'est le capitaine qui rince !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Mar 2 Jan 2018 - 16:37



Face à la situation ne pouvait qu'aller bien, Kaya les invitait tous les deux au restaurant pour pouvoir parler calmement de ce dont ils avaient besoin pour faire progresser l'équipe, une bonne chose en soit qui lui rappelait la façon dont il avait connu la Yuki, bien avant qu'elle ne devienne son chef d'équipe, ayant clairement un penchant pour l'autorité, elle ne devait qu'être comblée avec ce rôle bien particulier. C'est pourquoi Inja hocha la tête en regardant son équipe lançant un regard complice à Kaya, tandis qu'il se mettait à leur répondre.

"Je suis toujours partant pour un bon repas, surtout si c'est payé. Ca fait longtemps que je ne suis pas allé au restaurant en plus. A croire que toutes mes virées dans un lieu pareil se font en ta compagnie Kaya hahah."



Repensant aux paroles qui venait de lui échapper, le shinobi se recentra, essayant de jauger l'état actuel de l'équipe. Il leur faudrait se renseigner sur l'état actuel de Kirito, mais surtout en apprendre plus sur son rôle dans l'équipe, s'il décidait enfin de ne pas les lâcher à chaque fois. Une chose qui n'était pas évidente à envisager.

"Bon, l'équipe doit avancer, donc ou tu décides qu'on s'en fout de Kirito, Kaya, dans ce cas demain serait pas mal, sinon le temps de se renseigner sur son cas, on peut organiser ça dans deux, voire trois jours maximum. Kiri ne peut pas attendre et doit nous voir prêt rapidement... Du moins, c'est ce que je pense."



Inja finit sa phrase en regardant Kaya, se rendant compte que ça n'était sûrement pas à lui de parler de la sorte à l'équipe et qu'à force, la Yuki commencerait par mal le prendre, étant donné le complicité spéciale qu'il avait, pouvant clairement laisser croire des choses involontaires. Ce n'était pas un jeu pour lui, mais tout le monde ne pourrait pas voir la chose de la même façon, mélanger le personnel et le professionnel n'était pas vraiment le style d'Inja, bien que sa maladroitesse puisse trahir l'inverse...


_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

Mar 2 Jan 2018 - 17:41

Sa proposition de se retrouver au restaurant pour discuter avait fait l’unanimité. D’un côté, l’inverse l’aurait étonné. Se faire inviter à prendre un repas était rarement quelque chose qui ne faisait pas plaisir, et elle le savait bien, d’où son choix. D’ailleurs, Inja ne put pas se retenir de faire une petite remarque à propos de leur première rencontre faite justement dans une brasserie très populaire de Kiri.

« Au moins tu es toujours bien accompagné. Plus sérieusement, nous irons dans un lieu plus calme que les brasseries qui font bar et restaurant, elles sont bruyantes et pas forcément bien fréquentées. Le but reste que l’on puisse discuter, tout de même. »

Elle réfléchissait à un lieu propice à ce genre de réunion, et il lui vint à l’esprit un endroit très sympathique, un Yakiniku, ces restaurants où chaque table est dotée d’un petit barbecue afin d’y faire griller la viande. Ils permettent de passer un bon moment, et surtout d’avoir une table vraiment isolée de celle des autres.

Ensuite, Inja reprit la parole et fit des remarques très autoritaires quant à la situation avec Kirito. Elle en était consciente, et elle avait déjà en tête un plan d’actions plus ou moins défini. Ce qui la gênait le plus au final, c’était qu’en parlant comme ça, il se plaçait presque en tant que leader, contestant alors naturellement son autorité devant Goten. Elle lui lança alors un petit regard froid avant de répondre, prenant ses petits airs sérieux elle aussi.

« Oui, je sais. Mais je ne peux pas répondre tout de suite, tu t’en doute. Je vous ferai passer le mot dans la journée pour la date et le lieu de ce repas. Tout le monde aime les Yakiniku ? C’est ce que j’avais prévu de réserver. »

Elle posa son regard sur les deux hommes de son équipe, leur laissant un petit moment pour répondre à sa question, avant de rajouter.

« Ah, si vous souhaiter me trouver, pour discuter ou si vous avez un quelconque problème, j’habite au domaine des Yuki. La deuxième maison sur la droite quand vous arrivez sur la place principale. »

Elle souhaitait être disponible pour répondre à toutes les problématiques de son équipe, et c’est pour cela qu’elle leur indiqua son adresse. Elle n’avait pas fait de différence, mais son message s’adressait surtout à Goten. D’ailleurs, elle lança un regard insistant sur Inja lorsqu’elle donnait l’emplacement de sa maison, lui faisant bien comprendre que ce n’était peut-être pas le meilleur moment pour dire n’importe quoi…

« Si tout est bon pour vous, on peut se quitter tout de suite et vous pourrez alors profiter de votre après-midi… Pour vous entraîner bien sûr. Comme convenu, je vous envoie la date de notre prochain rendez-vous par missive. Goten, à très bientôt. Inja, de même. Il faut qu’on se voit à part, j’ai une idée pour qu’on élabore une technique toi et moi. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Ven 12 Jan 2018 - 12:45
Nous nous approchions de la fin de cette rencontre officielle, cette matinée nous avais permis à tous de rencontrer leur futur coéquipier pour quelques temps du moins. Personnellement j’ai pu rencontrer de nouvelle tête à Kiri et même si nous n’allions pas forcement resté ensemble je peux au moins tisser des contacts avec des ninjas du village. De plus que mes deux équipier étaient des personnes assez agréable à leur façon, je sentais que je pouvais en appendre pas mal d’eux et c’était réellement un bon point. Discuter de l’avenir de notre équipe était encore plus un bon point et se faire inviter au restaurant par une Yuki, c’était parfait. En plus je n’avais pas beaucoup d’argent en ce moment, être aspirant ninja ça ne paye pas des masses bordel. Je sais même pas si j’ai de quoi remplir mon frigo avant la paye, c’était tellement vide à l’intérieur… Alors, le restaurant ce n’est pas de refus et si ça permet de de nous rapprocher c’était encore mieux.

De son côté Inja ne perdais pas de temps et posa presque comme un impératif de gérer le cas Kirito à Kaya. C’était un peu osé, il lui avait dit d’une manière assez autoritaire, presque comme si c’était lui le chef de l’équipe en fait. Je pense deviner qu’ils avaient une relation assez spéciale vu qu’ils c’étaient déjà rencontrer dans une restaurant, mais tout de même… Il faut savoir séparer le professionnel du privé, et cela ne va pas que pour les ninjas. Kaya lui lança un regard froid, elle n’avait pas apprécié le ton autoritaire d’Inja. Elle resta cependant assez légère dans ces propos en proposant un restaurant, je ne le connaissais pas le moins du monde, cela devait être le genre de restaurant vachement côté en ville. Typiquement le genre de truc trop cher pour moi quoi… J’imaginais déjà la farandole de plats proposé par la carte, l’ambiance tranquille qui reflète l’aspect noble de l’établissement. En y pensant je n’avais pas grand-chose à me mettre pour ce genre d’endroit… Tant pis, j’irais avec des vêtements simple et puis c’est tout.

« Je ne connais pas capitaine, je te fait confiance. »

J’avais insisté sur la prononciation de "capitaine", je voulais qu’elle comprenne que même si je ne suis pas du genre à suivre les ordres sans rien dire, je respectais un peu la hiérarchie. C’était le stricte minimum pour se prétendre ninja, il y avait un ordre et des grades ce n’était pas pour rien. J’avais accepté de devenir militaire du pays de l’eau, il fallait donc que j’accepte d’avoir une autorité supérieure. C’était assez barbant je vous l’avoue, mais j’allais l’accepter afin de devenir plus fort et enfin d’atteindre mes objectifs. J’étais patient et à force de côtoyer les meilleurs je ne pourrais que m’améliorer, nous n’avions pas de temps à perdre comme le disais Inja.

Le capitaine nous indiqua que si nous avions des questions nous pouvions la joindre à son domicile qui était dans le domaine Yuki. Pendant qu’elle disait ça elle regardait Inja avec insistance, qu’est ce qu’il ce passait entre eux ? C’était assez gênant comme situation, si ils se donnaient rencard ce n’était pas vraiment le moment. Je regardais les deux ninjas d’un air gêné assez rapidement avant de tousser légèrement, je devais reprendre mon expression habituelle. Terminant son speech, le capitaine nous indiquait que nous avions l’après-midi de libre… pour nous entrainer. Génial, moi j’allais me reposer que demain j’ai rendez-vous avec le maître au Dojo. Je saluais mes deux camarades et me dirigeais vers mon domicile.

« Allez passer une bonne journée et amusez-vous bien tous les deux ! »
disais-je d’un air malicieux avant de les quitter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t2026-goten-l-etranger http://www.ascentofshinobi.com/t2598-equipe-n7-yari

Sam 13 Jan 2018 - 16:02



Les réponses des deux ninjas avaient été unanimes et Kaya semblait quand même heureuse que sa proposition ait fonctionné, bien qu’Inja ne puisse paraître trop entreprenant dans l’équipe, il fallait bien qu’il émette ses idées de manière efficace. Bien sûr que ce n’était pas à lui de prendre les décisions, mais les choses traînants, le shinobi détestait perdre son temps et était toujours rapide dans ses démarches. Alors que Goten faisait une remarque avant de s’en aller, Inja sentit qu’il était pour lui aussi temps de retourner d’entraîner. C’était sûr, les rassemblements d’équipe allaient devenir une plaie pour sa propre progression… Comment être sûr de pouvoir progresser avec tant de moments d’inactivités et de discussions triviales ? Après tout, ils avaient fait une course et discutés, génial. Néanmoins, le shinobi de lumière ne fit pas de commentaire et sourit à Goten lorsqu’il décida de s’en aller, après avoir répondu positivement aux questionnements de Kaya évidemment, ne voulant pas la laisser sans réponse, alors que finalement, tant qu’il ne mangeait pas de la laitue, il était prêt pour tous les repas. Inja aurait aimé pouvoir répondre : « Un restau-barbec’ ? Très peu pour moi, je suis végétalien allergique au gluten… », chose qu’il n’aurait sûrement jamais pu dire avant de pouffer de rire, cassant l’effet au maximum, mais il ne fallait pas vexer la Yuki qui n’avait déjà pas l’air d’aimer son comportement.

« Bah ouais, carrément, enfin là… J’ai un truc à faire, mais bientôt ouais, carrément pour la technique. Si tu penses qu’on peut faire un truc efficace, je suis ouvert aux idées. Par contre, va falloir que je continue ce que je faisais avant vu que la séance semble s’être écourtée ! »



Ceci dit, Inja salua la Yuki avant de commencer à marcher en direction du Dôjo, prêt à faire le chemin inverse de sa venue ici, comme un retour en arrière… L’impression que tout ceci avait été inutile était présente, mais après tout, il avait été invité au restaurant pour parler de l’équipe, ce qui était un double point positif, allier le plaisir à l’efficacité était un concept qui lui plaisait bien plus. Au moins, il ne sentirait pas dépaysé.

_________________
How to Inja 1.0:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1718-inja-kanashidesu-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t1769-kanashidesu-inja-carnet-de-bord#11028 http://www.ascentofshinobi.com/u448

[Equipe #4] Première rencontre matinale

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: